Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-bleu1500/1500[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-rouge900/900[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-rouge  (900/900)
CC:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-jaune1050/1050[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-jaune  (1050/1050)
Message [Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles)   [Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) EmptyLun 1 Mar - 21:24
Les portes du paradis









Le vent s’éleva brusquement, orientant mon regard éteint vers l'horizon.
Quelque chose approche... Le destin vient de se mettre en branle, à nouveau. Je perçois le mouvement subtil, et hésite entre soulagement et appréhension. Suis-je prêt ? Question futile.
Voyageur solitaire, je tire sur le mors de Minuit, mon cheval qui semble tout autant épuisé que moi. Le malheureux achemine ce qui me reste comme foyer, depuis des heures. La roulotte bariolée avance bien sur a route dallée, mais elle pèse son poids.
Je stoppe mon pas, et flatte l'encolure du valeureux animal.

Nous approchons de Rome... Encore un peu de courage.

Loyal compagnon, le cheval m'adresse un coup de museau sur le joue qui m'arrache un sourire. Mais il s'épuise, je le sens. Aussi, la mort dans l'âme, je le fais stopper dans une clairière en bord de route, afin de prendre un peu de répit.
A ce rythme, nous n'atteindrons jamais la capitale de l'empire avant la tombée de la nuit. Or, mes victuailles s'amenuisent dangereusement. Ce soir, je souperais donc d'une pomme et d'un reste de viande séchée. Cela ne me changerait pas beaucoup. Il est grand temps de gagner un peu d'argent, en amusant quelques enfants des péripéties de mes marionnettes. Et j'ai déjà une idée du thème abordé. Avec un peu de chance, les parents seront généreux.
Une fois le campement mis en place, je retire le haut de ma toge, enlève mes bottes, et me saisis de mes fidèles amies de métal. Autant profiter de cette halte pour reprendre l’entraînement.
Ainsi débute le prélude de ma danse martiale. Des gestes mille fois appris, exprimés, parfois modifiés, afin d'aiguiser cœur, corps et réflexes. L'art est ma source d'apaisement. Il repousse mes angoisses, mes frustrations et ma mélancolie.
Dès demain, je découvrirais la cité de Romulus et Rémus. Et cette nouveauté me déconcerte, par l'intensité de mon empressement. Voilà une semaine que je ne rêve que d'elle. Que se cache-t-il donc au cœur du phare de la civilisation ?

...

La matinée se déroula sous les meilleurs auspices.
A peine arrivé aux portes de Rome, je déployais l'attrait de mon spectacle de marionnettes, attirant rapidement un public en nombre respectable. Et fort de cette réussite, les pièces s'accumulèrent dans ma bourse, de manière à me rassurer sur l'avenir proche.
Une fois la scène achevée, je m'autorisais un repas généreux, acheté avec le gain de mon labeur. Mais à peine les mets avalés, qu'un vent léger attira mon attention.
Abandonnant charrette et cheval dans un coin sûr, je me laissais guider par une étrange sensation. Comme un appel. Après de longues minutes de marche, je finis par stopper mon pas devant une impressionnante structure architecturale, dont la beauté me coupa le souffle.
Je restais là, figé devant cette splendeur, capuche sur ma tête, sans remarquer les plumes noires qui commençaient à tournoyer autour de ma silhouette gracile.
Venais-je de poser le pied aux portes du paradis ?



Dernière édition par Gabriel le Lun 15 Mar - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-bleu1500/1500[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-rouge900/900[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-rouge  (900/900)
CC:
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) G-jaune1050/1050[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles)   [Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles) EmptyLun 15 Mar - 17:17
Foyer









Après d'interminables minutes à contempler la structure architecturale, je me décidais d'en franchir le seuil, comme poussé par un vent silencieux.
Je pénètre alors dans un atrium au milieu duquel trône une fontaine splendide et apaisante.
L'espace d'un instant, je m'assieds sur la margelle, yeux clos pour me nourrir de ce qu'elle a à m'offrir. Machinalement ma main vient caresser l'eau fraiche, ce qui me tire un sourire dont n'a que faire le paon de pierre, non loin de ma personne.
Quelque chose m'appelle... Un chant ? Je ne l'entends guère, et pourtant je le perçois dans mon esprit. Celui de la Tragédie m'intime à fouler ce sol sacré, cette pierre bénie pour continuer mon périple.
Trouverais-je en cet abri une âme digne de participer à l'Apothéose ?
L'activité est à la fois dense, mais également toute en retenue. De nombreux prêtres et badauds entrent et sortent de la basilique, éblouis par sa splendeur ou seulement présents pour raisons diverses.
Aucun ne prête attention à un saltimbanque en toge, hormis pour jeter quelques coups d'oeil désapprobateurs aux lames que je tiens à mes fourreaux.
Mes yeux sont trop lents pour capter toute la majesté de ce coin de paradis, et les larmes coulent abondamment sur mon visage. Car j'ai enfin la sensation de fouler du pied le sol de mon foyer, si longtemps cherché inconsciemment.
Sans avoir besoin d'indications, mes pas me portent vers une salle étrange, lourde d'atmosphère et où trône un sarcophage majestueux, entouré de fresques et de toiles saisissantes.
Une en particulier capte mon attention, à tel point que j'entrouvre la bouche, saisi.
Et sans une once d'hésitation, j'attends que la salle soit vide de toute présence autre que la mienne, et y pose une main assurée.
Aussitôt, je sens une énergie supérieure modifier mon corps, ma personne, et j'entre dans la peinture, tel un simple élément de décor.
Une partie d'un tout.

Arrow Bosquet de la colonnade

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Avril 553] Le vent m'emportera (PV Oracles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: La Tour des Vents :: Basilica Sancti Petri-
Sauter vers: