Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMer 17 Mar - 3:49
La pire chose dans une armée, ce sont les rats. C’est le devoir des soldats de la traquer, et de l’attraper et de la plaquer sur une planche de bois pour qu’ils servent d’exemple aux autres. Qu’ils soient là le modèle à ne pas suivre, du moins, si l'on ne veut pas suivre le chemin du reste de la vermine. Et dans toutes les armées, il y a toujours beaucoup de vermine, surtout quand on s’installe dans un endroit éloigné de la lumière des dieux. Combien de rats faudra-t-il clouer alors cette fois ? Après tout, je suis Guerre celle qui marche sur la route de la conquête et pour ça, les rats doivent marcher droit. Que ça soit par peur ou par conviction, voilà les deux moteurs d’une armée. Il y a suffisamment de fou ici pour croire en cet endroit, suffisamment de gens qui suivent le chemin de ce dieu de guerre, d’autres qui obéissent à Zvezdan et le reste qui en a peur. Mais il y aussi des rats. Et guerre n’aime pas les rats.

Les préparatifs de cette chance aux rats ont été simples et faciles. La vermine n’est pas l’animal le plus retorse à chasser. J’ai mis la cuirasse sur mon dos et je l’ai laissé se satisfaire de l’idée de la guerre que nous allions mener sur les rats. J’ai pris ma lame aussi, car elle pourra à loisir boire le sang et tailler dans le vif. Une chose qui redonnera de la voix à cet endroit sans dieus et peut être, portera l’attention de son maître jusqu’à cet endroit reculé et oublié de la lumière des dieux. Je suis sortie alors de cet endroit sombre, laissant mes filles s’occuper du reste. L’armée commence à prendre forme. Le bon grain a été séparé de l’ivraie. Mais il reste encore du travail. Zvezdan fut un bon chef pour eux et son ombre est parfois difficile à surpasser, mais au moins, ils ont la sagesse de ne pas contester cette nouvelle autorité. Si ce ne sont quelques chiens égarés qui ont rapidement rejoint les rats sur la planche.

Rapidement, je me mets en quête de ces rats, ils sont loin et il faut traverser la forêt. Alors j’avance seul. Avancer dans cette terre d’eau est différent du désert. Chaque pas ne te conduit pas doucement vers la mort. Il est facile de trouver son chemin et de marquer les repaires, trop faciles. Ces arbres sont si différents les uns des autres que je ne comprends pas qu’il soit possible se perdre alors. Contrairement au désert où les dunes changent et évoluent tout le temps. Où il est impossible de fixer son regard et les plus petits détails sont ceux qui permettent à celui qui cherche à survivre d’avancer. Ainsi, je n’ai eu aucun mal à deviner que quelqu’un semblait prendre le même chemin que moi. On en voulait à mes rats ? Qu’importe, on peut bien chasser la vermine à plusieurs. Mieux, peut-être s’agit-il d’un nouveau rat à chasser. Une queue à trancher.

Alors j’avance dans la brume, à la recherche de lautre chasseur et je ne mets pas longtemps avant de retrouver sa piste. Il est facile de traquer quelqu’un dans ce monde de brume. Bien qu’elle cache la vue, celui qui sait voir les petites traces sait se repérer. Les mères me disent dans l’oreille que ce chasseur n’est pas un simple petit rat. Qu’il s’agit probablement d’un plus gros poisson. Tant mieux. Le défaut de la chasse au rat c’est qu’elle n’est pas toujours amusante. Je me fais entendre, s’il ne m’a pas repéré d’un peu plus loin, voilà maintenant qui est chose faite et j’accélère le pas pour le rattraper. Je reconnais alors l’homme qui me précède ou du moins, la forme qui exulte de lui, un fléau en reconnaît un autre.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMer 17 Mar - 9:54


Zvezdan m'avait donné l'accord pour que le reste du clan Misthophoros rejoigne l'armée des Perses. Maintenant que j'étais de retour, le clan avait un véritable chef à sa tête. La parodie qu'avait été Ixion n'était plus et avec un cardinal à sa tête le clan ne pouvait que se relever et allait de l'avant. Que le nom Misthophoros regagne sa gloire, voila ce que je souhaitais et pour cela je devais l'avoir encore plus en main. Fini la simple tache de garde du Dédale, fini de rejoindre l'une des quatre armée quand il faut des membres pour boucher les trous des absents. Mes hommes se retrouvaient maintenant directement à mes ordres, venant gonfler le nombre de mes soldats. Mais ma disparition et la gestion merdique d'Ixion avait eu un mauvais effet sur le clan. Certains avait vu en ma mort, le signal pour fuir le dédale, d'autres n'avaient pas pu voir en Ixion leur leader et avaient alors déserté.

Il était temps de tirer les choses au clair pour eux, le temps pour moi de mettre de l'ordre chez les Misthophoros. Avec ma nouvelle position au sein des cardinaux, je me retrouvais encore plus légitime qu'avant, n'avais-je pas atteint la même place que Zulman le sage? J'avais appris par certains membres qu'une bonne trentaine d'ancien du clan se cachait au milieu au nord des forêts ombrageuses. Je me devais donc de les remettre dans le droit chemin, cela était ma tache. Deux solutions s'offraient alors à eux, plier l’échine et se soumettre à mon contrôle en tant que chef du clan ou bien mourir pour laver le déshonneur de leur départ. La seule façon de quitter le clan, c'était par la mort, ils le savaient pourtant...

Ma cuirasse sur le dos, Graban le signe de mon autorité dans le dos, je quittais alors le Dédale avec ma monture d'ébène. Je galopai en direction du nord pour rejoindre la forêt et m'y enfonça. Après quelques lieues, je décidai de descendre pour quitter les sentiers et m'enfonçai à pied au milieu des arbres. LA véritable traque pouvait commencer. Des traces, une odeur, une piste se devinait à moi et je la remontai. Après quelques instants, je sentis une présence, une présence qui me fit hérisser les poils de plaisir. Une sensation qui pour certains effraierait mais qui me remplit d'allégresse. Bien que différente de Zvezdan, il y avait le même arrière gout dans cela, et la vision du nouveau cardinal de la Guerre s'offrit au regard de mon seul œil encore capable de voir.

_ Et bien il semblerait que nous chassions les mêmes proies. Je ne crois pas à la coïncidence d'une rencontre dans les bois. Tu traques aussi les déserteurs?

Cela ne pouvait être que cela, elle avait surement reçu l'ordre de remettre en place l'attroupement d'insolent qui s'était formé. Il aurait pu le faire seul, mais l'autre cardinal avait surement aussi ses raisons. Il parlerait des Misthophoros après, ils étaient sa responsabilité après tout.






Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyJeu 18 Mar - 17:52
Je regarde de haut en bas cet homme et l’épée qu’il a sur le dos. Même si cet objet tient plus de la plaque de métal que de l’épée. Elle manque du raffinement et du sacrifice que demande habituellement ce genre d’objet. Surtout, c’est le genre d’objet qui ne s’embarrasse pas de la présence des dieux. Puis, je viens briser le silence, après tout, l’un comme l’autre, nous incarnons les fléaux de Zvezdan, les chiens qu’il envoie sur ses ennemis, ceux qui servent ses ambitions. Nous œuvrons dans un même but, après tout.

« - Oui. Je suis venue tuer ces rats jusqu’au dernier. La discipline est nécessaire dans une armée et certains l’ont oublié. Je suis donc là pour qu’il n’en reste aucun. Je suis là pour que les têtes tranchées servent d’exemple aux autres. »

Puis, sans rien rajouté de plus, je commence ma marche. Il me suivra de toute façon. Et je n’ai pas grand-chose de plus à rajouter à ce propos. La forêt est différente du désert et c’est la première fois que je peux vraiment m’imprégner de ces lieux. Les dieux sont chassés, je ne sens pas leur présence ou je la sens peu. Les effets du Dédale et du dévoreur. Il n’y a que des fous et des chiens en ces terres, mais c’est de ça que naît leur force. Il serait fou de dire que les gens naissent dans ce monde son faible. Mais il manque la pureté de la divinité à leur capacité à survivre. Alors de mon pas leste je presse le pas. Si celui qui me précède fait attention, il pourra voir à quel point il est facile de me déplacer dans cet environnement, comment je ne laisse quasiment aucune trace de mon passage ou me déplace sans produire trop de sons. Oh, je suis loin des pouvoirs de dissimulation de ma sœur, mais dans le désert, il est impossible de se cacher. Dans le désert, se dévoiler c’est mourir.

Les rats par contre, ne sont pas difficile à traquer. Je m’engouffre dans une sente de chasseur. Je m’arrête çà et là pour observer avec l’expression de la découverte et de la surprise les traces des animaux gigantesque qui doivent peupler cette forêt. L’envie de les écraser me dévore alors et je canalise cette violence pour éradiquer la vermine. Mais nous sommes dans la bonne direction. Il ne s’agit plus simplement de trace trop voyante dans ce monde de bruit et de sensation. Nous sommes près d’eux et j’ai effacé la présence de ma magie à mesure que nous approchions. J’attends un peu et je m’arrête, dissimulée par les arbres et les arbustes que le cycle de la vie doucement commence à rappeler à lui. J’attends le fléau qui m’accompagne et celui qui vient avec moi faire couler le sang. Et alors qu’il est près de moi :

« - Comment comptes-tu faire ça ? »

Et de cette réponse, je saurais bien des choses sur toi, Kostas de la famine. Je saurais le genre d’homme que tu es et comment le monde tourne pour toi. Je saurais la place que tu accordes au sang et aux lames. Si tu fais parti de ces âmes mortes sans dieux ou si au contrairement, ta force vient de ta capacité à survivre plutôt qu’à subir. Voyons si je ne peux ici que suivre et observer, ou si je devrais être pour toi la mère qui prendra la décision que tu ne veux pas prendre. Nous ne sommes pas loin et je sens la cuirasse demander son du, la soif de conquête. Je me suis jeté dans des conflits de moindre importance sur ma route, mais c’était avant que je n’y résiste mieux. Le combat sera long, mais je ne compte pas le perdre. Je n’oublie pas tes mots, Zvezdan.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyLun 22 Mar - 21:32


La Guerre voulait tous les tuer, cela je ne pouvais pas le permettre. J'avais le droit de mort et de vie sur les membres de mon clan. Non Ghanima ne fauchera pas toutes les vies, du moins pas celle des Misthophoros qui seront présents. J'avais besoin d'eux, du moins besoin d'une partie d'eux. Je la suivis donc, attendant un prochain arrêt pour lui faire part de mes intentions. Après avoir suffisamment remonter la piste des fuyards et trouver ce qui ressemblait plus au village de forêt qu'à un campement. Certains devaient être ici depuis un moment pour avoir construit ses cabanes dans les arbres et autres planchers sur pieds. J'ouvris la protection de mon casque, laissant entrevoir mon visage à Ghanima qu'elle puisse voir mon regard.

_ Tout d'abord sache que certains des déserteurs sont des membres de mon clan. S'ils n'ont pas totalement renié leur lignée et leurs passés, il auront normalement à leur bras ou leur ceinture, un foulard ou un bandeau grenat.

Je secouais mon pagne de la même couleur pour bien lui montrer.

_ J'ai le droit de mort et de vie sur ceux de mon clan, je m'occuperai donc d'eux personnellement. Certains ont déserté pendant la guerre en Italie, d'autres suite à la nouvelle de ma disparition et d'autres pendant le règne d'Ixion. J'ai besoin des Misthophoros pour remplir mon armée, Zvezdan m'a accordé le droit de les y intégrer. Bien-sur je tuerai certains pour l'exemple. Bien-sur j’estropierai certains pour l'exemple. Et les autres regagneront le Dédale et mon armée.

L’entièreté de mon casque disparait alors, elle peut voir mes cheveux et toute ma tête.

_ Comment je veux m'y prendre? J'arrive en frontal, j'appelle ceux de mon clan à se présenter. Vu qu'une partie va refuser de se joindre à moi et que les autres doivent mourir, tu pourrais les prendre à revers? Puis on commence à trancher des têtes et à empaler des corps, resserrant la tenaille, en les exterminant tous, sauf mes élus. Cela te convient?

De toute façon elle n'aurait pas le choix, du moins pour les rescapés qu'ils voulaient garder, c'était non négociable. J'avais besoin d'eux car certains ne méritaient pas de mourir mais aussi ils raconteraient aux autres cette terrible journée et ainsi les autres n'auront plus envie de faire comme eux. Un sourire naquit sur mon visage.






Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.



Dernière édition par Kostas le Mar 23 Mar - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMar 23 Mar - 4:52
Sûrement, il ne peut pas le voir car mon visage est caché par mon casque. Peut-être peut-il seulement distinguer à travers les fentes qui dévoilent un peu de visage le regard que je jette sur lui. Le regard qui dit : c’est vraiment ça que tu as de meilleur comme plan? C’est réellement comme ça que tu comptes dans un premier temps, me parler à moi et dans un second, constituer ton armée. L’as-tu déjà fait seulement Kostas ? Te constituer une armée ? Une horde de rats, qui tourneront le dos à la première épreuve. C’est ça ta façon de constituer tes troupes, de faire régner la discipline ? La peur et la mort ? Tu n’es pas un bon chef Kostas. Tu n’a même pas l’air de savoir te contrôler toi-même. Ton plan barbare n’a rien d’intéressant quand on souhaite remettre dans le rang des soldats sans discipline. Mais ce n’est pas de ça que nous parlons ici : des traîtres et des rats. La seule place qu’ils ont dans l’armée de Zvezdan, c’est peut-être en première ligne pour économiser la vie de véritable soldat. Et encore.

« - Tes histoires ne m’intéressent pas. Les rats meurent, c’est la seule chose qu’il leur reste. »

J’allais faire un pas vers la suite de notre avancée mais je m’arrête. Marque un temps et laisse sortir de mes lèvres un profond soupir. Il est temps qu’il fasse un choix et qu’il arrête d’être animal pour devenir chef, ou il mourra. Je ne peux pas faire la guerre avec ça à mes côtés. Zvezdan devra le mater, lui expliquer la logique de l’épée, mais moi, je peux l’aider à comprendre, à commander, si je ne veux pas me retrouver avec un flan exposé en plein coeur de la mêlée. Je n’ai pas envie de rencontrer ma fin trop vite, je veux repousser l’inévitable. Tu es peut-être déjà mort une fois et revenu, mais c’est une fois de trop. Et tu finiras par te dévorer toi-même si tu ne changes pas, à moins que ça ne soit ta lame qui te tue.

« - Tes traîtres resteront toujours des traîtres. Si tu comptes diriger par la sauvagerie, tu n’auras sous tes ordres que le sable insaisissable. Les bêtes ne commandent pas, elles obéissent. Tourne le dos, et les rats que tu récupères aujourd’hui quitteront de nouveau le navire sans la moindre hésitation. Ils ne méritent que le sang et l’acier. Par l’exemple et le temps perdu. Tu n’es plus une bête maintenant, il serait temps pour toi de le comprendre. »

Forger ton armée, Zvezdan, demande aussi de forger ceux qui vont la commander. Oh, c’est ton rôle, ton devoir, de gagner ou d’acheter notre loyauté. Par la foi, la vérité ou le miel. Mais c’est le mien de faire en sorte qu’elle puisse répondre à tes ordres, suivre tes plans. Ce n’est là que le début de quelque chose de plus grand. Je crois en la discipline, l’entraînement et l’éducation. Pas en la peur, la violence et la sauvagerie. Une armée de bête ne fait pas trembler Rome. Et cette fois, je fais le pas que j’ai retenu pour lui adresser mes derniers mots. Et je commence doucement mon chemin, certaine qu’il aura bien des choses à dire. Mais je saurais dans ses réponses s’il y a sous cette bête sauvage, un chef digne de couvrir mon flan dans la bataille et un commandant capable de mener une armée.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMar 23 Mar - 9:39


_ Mes hommes, ma responsabilité.

C'est par cette phrase que j’accueillis les paroles de Guerre. Que n'avait-elle pas compris? Elle voulait jouer la tête de mule, j'en ferais autant. Le clan était régi par des règles, ces dernières règles avaient fini d'être établies par Zulman le sage, Cardinal à l'époque. Règle approuvé par son Pontife, liant ainsi les Misthophoros au Dédale de Chair.

_ Mon clan, nos lois, c'est ainsi.

J'affirmais encore plus ma position. Si les déserteurs ne recevaient pas le jugement la punition adéquate de ma part, j'aurai le discrédit de ceux encore la de ne pas les avoir traité comme il le devait. Même si ce traitement était le même que celui réservé aux chiens pouilleux.

_ Me penses-tu si niais de ne pas savoir cela Ghanima? Ils sont partis, ils ont trahi une partie de leur serment, mais certains l'avait fait à moi ce serment et non à Ixion, ceux-là sont récupérables malgré tout. Nous avons besoin de ses hommes, notre Pontife en a besoin pour mener son projet à bien. Ne t'inquiètes pas il mourront bien assez tôt, ils feront partis de la première ligne de notre premier assaut. Ils mourront au combat, cela sera leur punition. Ils mourront mais pas aujourd'hui, cette poignée d'élu perdra la vie au champ de bataille pour la gloire d'Arès.

Nous étions en sous effectifs pour remplir les objectifs de Zvezdan, les rescapés du jour ne seront que deux dizaines au maximum, mais c'était déjà cela. Avec eux j'appuierai suffisamment mon retour dans le clan, ma position de leader. Et s'ils doivent mourir dès le lendemain en prenant l'assaut une citadelle ou un autre camp fortifiée des forces byzantines, il le feront sous mes ordres. Elle se trompait, fortement. Un chef de meute était une bête elle aussi, il dirigeait avec une main de fer, punissant par l'exil ou plus simplement la mort l'opportun. C'est ce que j'allais leur offrir, je leur offrirai juste une mort utile pour aider le Pontife dans son ambition, telle était la mienne d'ambition. Leur pardonner aujourd'hui n'était qu'un prétexte, leur sort était déjà établi, ils périront pour Zvezdan, ne pas respecter cela, irait dans le sens de ne pas suivre le Pontife.

Passes donc devant Ghanima, montres moi donc ce que tu veux et vaut vraiment, mais ne va pas mordre ma proie ou ma progéniture, ils sont à moi.







Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMar 23 Mar - 15:04
Je le fixe, silencieuse. Le laissant jacter comme un animal qui refuse de comprendre. Comme un petit chef sans envergure qui désire prouver son importance à ceux qu’ils pensent inférieur. Tu vas rapidement te briser les dents, Kostas. Tu as déjà connu l’étreinte glacé que la mort peut offrir et tu désires de nouveau te plonger dans ses bras ? Elle te manque donc tant que ça ? Tu ne vivras pas vieux. C’est un fait. Alors essaie juste d’être utile, à défaut d’être compétent. Je sais donc maintenant que je n’ai rien à attendre de la famine et que le flan que tu couvriras sera celui qui sera le plus exposé, celui par lequel le danger viendra. Les rats ne font pas des soldats. Puis, quand il a terminé de jacter, je le parcours de haut en bas et lui répond simplement :

« - Niais, non. Stupide, certainement. Sauve les rats que tu veux sauver, ceux qui se présentent devant moi mourrons, comme ils le doivent. Mais tu condamnes ton armée à la mort, sache le. Tu cèdes juste à la facilité et fuis devant la difficulté. »

Et je continue alors mon chemin, après tout, nous avions une mission à accomplir, un devoir à remplir. Après quelques pas tranquille, je me baisse et me fonds dans la végétation à l’aube de sa renaissance. Cachette d’humain, mais bonne cachette. Je me déplace rapidement, en prenant soin de toujours rester contre le vent et de faire un détour le plus large possible. Après tout, il avait édicté une base de plan, nous allions les prendre en tenaille. La question se posait seulement sur les survivants. La cuirasse exulte, elle demande la conquête et le butin de la guerre. Je refuse de céder, pas maintenant, pas encore. Une fois en place, là, je m’y abandonne et lui laisse commencer son office. De mes doigts, s’échappent alors des fumerolles de flammes colorées. Fumée méphitique de la magie des mères. Puis, les flammes se concentrent dans mon poing et je le referme sur cette flammèche. Les hurlements se font alors entendre immédiatement après. Les corps lacérés, comme s’ils avaient été percés d’une légion d’épées et de lances commencent déjà à tomber de ces cahutes pathétiques dans les arbres. Sans oublier ceux qui, encore au sol, subissent le même sort.

Je commence alors ma marche vers eux, ma marche funeste et ma chasse au rat. Il ne restera rien après le passage de la guerre sur leur terre. Si ce n’est la désolation. La seule chose qu’ils auront alors conquis, c’est leur propre mort.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyDim 28 Mar - 19:08


Facilité? Elle est idiote ou quoi? En quoi est-ce plus facile de faire un tri que de tuer tout le monde. Buter tout le monde, voila la facilité, faire un choix était bien plus dur. Je ne pouvais pas me permettre de perdre trop de membre du clan, je devais asseoir ma position grâce à eux, et puis j'avais un plan concernant la majorité des fuyards qui reviendront dans mes rangs, mais cela ce sera pour plus tard, ils gouteront à la marque d'un des fléaux d'Arès...

Je marchais droit vers les cahutes forestières, le camp tenait presque du village, cela devait faire un moment qu'ils étaient installés ici. J'avançais vers l'entrée, je tombais sur un type, pas de marque grenat. Je lui brisais donc le coup, jetant derrière moi son corps et je continuais à avancer. J'arrêtais mon pas.

_ Misthophorooosss! Votre chef vous réclame. Vous n'en avez pas fini avec votre serment! Vous savez qu'en finir avec le clan, c'est en finir avec la vie!

Plusieurs personnes vinrent alors à moi, une vingtaine, trentaine, quarantaine... Parmi eux une bonne quinzaine de membres de mon clan, je reconnais certaines têtes. Dragan le borgne, Plamen le bègue ou encore Bogomil huit doigts. De sacrés enfoirés que ceux-la, ça m'étonnait presque pas de les voir ici. Je laissai le temps à plus de monde de venir à moi. Puis je décidai de rabattre mon casque pour montrer à tous mon visage. Un temps de silence parmi eux. Puis j’entendis un murmure l'un des Misthophoros m'avais reconnu, je souris à cela.

_ Oui! Kostas! Kostas Misthophoros! Revenu d'entre les morts pour prendre la tête de la légion des ombres! En tant que Cardinal de la Famine, j'en appelle à vous mon peuple! Revenez auprès de moi, rejoignez le Dédale et vous serez pardonné!

Pour appuyer mes mots, je décrochai Graban de mon dos et tracé d'un coup un sillon à terre.

_ Tout Misthophoros qui passera ce trait sera gracié et rejoindra mon armée, pour les autres, ce sera la mort!

D'une impulsion cosmique je laissais mon aura envahir les environs, puis je dirigeais mon bras vers Dragan le borgne, mon cosmos commença alors à se repaître de sa vitalité. Telle serait le destin de tous s'ils ne me revenaient pas. Quatre, cinq, six guerriers du clan se dirigèrent vers moi, implorant mon pardon. D'autres foncèrent vers moi, armes en main aidés d'autres déserteurs. J'éclatais alors de rire, les invita à venir à moi, Trois coups d'épées, des bras, des jambes et des têtes tranchées, mon rire se fait encore plus fort. De l'autre coté ça explosait aussi, Ghanima venait de faire son entrée...

D'autres se jetèrent sur moi, pendant qu'une demi-douzaine de Misthophoros passait la limite pour obtenir leur pardon... J’essuyai le sang sur ma lame avec les doigts de ma main gauche, puis porta quelques gouttes de sang à ma bouche. le goût de la traîtrise était acre...





Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyLun 29 Mar - 19:56
À l’expression sur son visage, je vois que le commandement est une notion trop subtile pour la bête qu’il est. Je vois qu’il ne comprend pas en quoi choisir de reconstruire sur quelque chose qui existe, c’est la facilité, contrairement au fait de repartir à zéro. Mais quand on cherche à construire sur des bases fragiles, on ne vivra pas long. Ton clan, après tout, Kostas, est à ton image : instable, peu fiable et faible. Mais peut-être que ton passage parmi les morts t’ouvriras les yeux sur la réalité de ce que doit être l’armée d’Arès ou plutôt, de ce qu’elle ne doit plus être justement. Loin de cette sauvagerie stupide et de cette bestialité crasse. Le sang sera là pour te le rappeler, Zvezdan aussi. J’ai entendu par les hommes, ce que furent il y a quelque temps les armées d’Arès. Je vois au mieux ce qu’elles peuvent devenir pour servir l’ambition d’un fou.

Mais pour le moment, c’est le temps du sang. La surprise passée, la contre-attaque commence à s’organiser. Ou plutôt, le chaos commence à naître. Mais il s’agit là d’un chaos maîtrisé par celui qui sait danser entre les lignes de cette tempête déchaîné. Ceux qui savent marcher à travers le désert savent traverser tous les dangers. J’en vois certains qui s’avancent d’un pas hésitant, d’autres qui préparent leur lutte et certains qui attendent simplement de voir dans quel sens le vent tournera. Voilà la vermine que tu vas récupérer pour ton armée Kostas. Veux-tu vraiment régner sur ces rats ? Si tu laisses ces gens rentrer, la maladie suivra, la logique du poison, avions nous dit à la réunion ? Mais ne dois-tu pas le réserver à nos ennemis, plutôt, ce venin ?

Moi, je sais ce que je dois faire. Appliquer ma propre logique, celle de l’épée. Alors mon cosmos continue de s’étendre et un habile pas de côté fait glisser la lame qui m’était destiné sur le métal de la cuirasse. Ne laissant même pas une trace sur le métal vivant de la protection. Ma main vient alors frapper sa gorge, écrasant sa trachée et l’envoyant au sol, se noyer dans son propre sang. Un gracieux mouvement de ma main laisse une nouvelle traînée de fumée derrière mon mouvement et une demi-douzaine d’âmes sans nom s’écroulent alors, lacéré par des lames sortant de l’intérieur de leur propre corps. Un gracieux mouvement de ma main laisse une nouvelle traînée de fumée derrière mon mouvement et une demi-douzaine d’âmes sans nom s’écroulent alors, lacéré par des lames sortant de l’intérieur de leur propre corps. Et je continue d’avancer sans m’arrêter, plus profond dans leur camp de fortune. Et déjà, les frères se retournent contre les frères. C’est donc ça ta futur armée Kostas ? Des rats marqués de ta couleur, contre d’autres rats sans marque.

Je ramasse alors l’épée sur un cadavre à côté de moi et continue mon avancée. Je danse dans le sang et la terre. Je suis la mère de la mort, après tout. J’éventre, j’égorge. Mon front vient fracasser un nez. Une fois, deux fois, trois fois. Quand les fragments d’os ont trouvé le chemin de son cerveau et que la vie l’a quitté, je le laisse tomber sur le sol. Un guerrier marqué s’avance vers moi, pensant que cette idiotie va l’épargner. Rapide, ma lame trouve le chemin de sa gorge. Il meurt avant d’avoir pu comprendre. Les rats n’ont pas leur place parmi nous. Les hurlements doivent te parvenir, Kostas. Tu sais que le temps est conté et que j’arrive pour te rejoindre. Les tiens doivent compris qu’il se passe quelque chose et qu’après tout, la solution qu’on leur a proposée, n’est peut-être pas si facile. Fatalement, la mort est peut-être leur seule solution d’échapper à la servitude. J’aurais plus de respect pour ceux qui choisissent d’être vraiment libre. Ceux qui auront le courage de prendre leur propre vie, que pour les rats.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyLun 5 Avr - 17:23


Des membres de mon clan me rejoignaient au compte goutte, les véritables suiveurs avait été les premiers, ceux qui arrivaient maintenant n'étaient que des peureux qui pensait s'en sortir en se joignant au centre. Les malheureux, s'ils savaient le sort qui germait dans mon esprit pour eux, si seulement, je crois qu'ils préféreraient mourir ici comme ceux que je taillais en pièces actuellement. Je sentais Ghanima qui s'approchait, elle n'y allait pas de main morte ce qui me fis éclater de rire.

_ Fuhahahaha... Je pense que le compte est bon...

Je fis exploser mon cosmos et j'envoyai valdinguer une dizaine de type par la pression de la technique de la paume ancestrale. Je me tournais ensuite vers les vingt-six membres du clan qui avait choisi de revenir. De ma main gauche, d'un geste j'entaillai l'un de leur bras et y insufflant mon cosmos. Chose insignifiante pour le moment, mais ils étaient maintenant marqués, marqués par la Famine.

_ Filez au Dédale. Rejoignez les nôtres.

Rentrez donc mes petits, rentrez... Votre sort est scellé, vous serrez les premiers dans ma horde, des soldats pour Zvezdan, des armes pour le Pontife. Mais pour le moment je devais en finir avec les autres. Je plongeai sur les derniers vivants, les éventrant avec Graban, arrachant une glotte à l'un, découpant un bras à un autre. Un massacre, un véritable bain de sang. Le sang coulait, me giclait au visage et je le léchai à coup de langue. La faim, le sang, la vie, je m'abreuvais littéralement de leur vie. Ghanima avançait mais j'avais encore mon lot de victime, j'aspirai leur vitalité que ce soit par mon cosmos noirâtre que par le sang que je leur faisais verser. La vie les quittait, je l'aspirais. Les Misthophoros étaient parti au pas de course, la marque devait à peine les bruler, comme une simple entaille pour le moment. Le reste se fera ressentir après quand je les reverrais en revenant d'ici. Le Cardinal de la Guerre se trompait, se trompait totalement. Si elle chassait des rats, moi j'en recueillais pour les contaminer encore plus et ses rats iront contaminer d'autres races de rats ensuite...

Elle arrivait en face de moi, elle avait fait son lot de victimes aussi. La stratégie de la tenaille bien que basique avait marché avec les déserteurs. Qu'allait-elle encore me reprochait, vu qu'elle savait faire que cela, elle qui ne voyait pas plus loin que le bout de son nez.







Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
GhanimaGhanimaArmure :
Cuirasse de la guerre
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyMer 7 Avr - 18:06
Je l’entends crier et je sens son cosmos s’étaler. Petit tout d’abord, comme s’il préparait quelque chose, puis exploser vraiment pour qu’il aille au combat. Il semblerait qu’il se soit décidé et qu’une partie de ses rats soient passé. C’est dommage, ils auraient dû mourir. Il ne fait qu’implanter le vice et le poison dans sa propre armée. La famine sera la faiblesse des troupes de Zvezdan. Il saura s’en rendre compte j’espère. Je serais curieuse de voir comment il compte gérer ce genre de chose sur le long terme. Si Kostas prendra conscience qu’il ne doit plus être le sauvage dégénéré qui grogne du Dédale mais s’il prendra le mesure du commandement. Je suppose que c’est là sa logique de la faim ? La lutte contre soit même. Mais pas le temps pour les pensées parasite, la philosophie viendra après le sang versé.

Je sens quelqu’un arrivé dans mon dos et laisse la lame glisser contre le métal de la cuirasse. Il en faut plus pour vaincre ce métal vivant qui protège mon corps. Je fais volt-face et mon poing va trouver le visage de celui qui m’a frappé, profitant de mon mouvement pour donner plus de force à mon coup. Il va s’écraser sur le sol. D’un nouveau pas, mon pied écrase sa gorge. Doucement, l’air manquera à ses poumons, sa tranchée enfoncé et il mourra sans nul doute. Je concentre de nouveau mon cosmos et les flammes gravitent de nouveau autour de moi. L’âme des mères frappe et une série de rats s’écroulent, qu’ils soient marqués ou non, déchiré de l’intérieur par des lames brûlantes. Et je continue mon avancée tranquille. Je suis la maîtresse du champ de bataille et je sens la cuirasse vibrer. Doucement, elle m’insuffle sa volonté, me demande de céder à sa soif de carnage. Mais je résiste. Les mères m’aident. Seule, j’aurais sûrement cédé mais je ne suis jamais seule.

Je retrouve alors Kostas qui semble avoir commencé son office. Et voilà que les deux pinces de la tenaille se retrouvent pour arracher le clou. Je tourne ma tête couverte par le casque de la cuirasse vers lui et lui adresse un léger signe. Tu as fait tes choix Kostas. Tu apprendras plus tard qu’ils sont une erreur, mais ils sont les tiens. Je fais alors un pas en avant vers la suite de notre affrontement. Nous n’avons pour le moment fait qu’égrainer la vermine. Éliminer les plus faibles, les moins préparés. Nous avons encore à faire et je vois devant nous un carré s’organiser. Je sens même un peu de cosmos, des éveillés de moindre mesure. Des fourmis face à des géants venus les écraser. Eux, néanmoins, auront conscience de leur mort. Je fais un nouveau pas. Nous verrons si Kostas est capable d’être le guerrier avec qui on peut se battre épaule contre épaule. Et doucement ma magie continue d’augmenter, les mères de chanter et la guerre de danser.


cuirasse de la Guerre:
 



Ils viendront à l'appel de la violence: leurs visages s'offriront au vent d'est et ils recueilleront le sable captif.
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  Ghanim16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2670-ghanima-memoire-de-guerre
KostasKostasArmure :
Cardinal de la Famine

Statistiques
HP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-bleu1350/1350[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-rouge1500/1500[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  G-jaune900/900[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  V-jaune  (900/900)
Message Re: [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane    [Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane  EmptyDim 11 Avr - 19:42


Elle s'était approchée de moi, pendant que les derniers survivants s'étaient regroupés. Ils prirent une formation militaire, le carré. Pensaient-ils vraiment nous avoir ainsi? Il y avait quelques éveillés parmi eux mais aucun n'avait le niveau de porter une cuirasse, des soldats de rangs supérieurs voila tout.

_ Tu arrives à temps Ghanima.

A temps pour qu'on en finisse ensemble d'eux. Je fis virevolter Graban devant moi, puis au dessus pour enfin la rattacher dans mon dos. Elle avait bu assez d'âme pour la journée, s'était gorgée de sang comme un ivrogne dans une taverne. Il était temps pour les derniers révoltés de connaitre la faim, la véritable faim. Je laissais ma sombre aura se répandre tout autour de nous comme une brume noire. Les fleurs fanèrent, les fruits se trouvant dans un panier pourrirent alors que la terre pris une teinte légèrement plus grisâtre. Mon oeil potable les fixait, ma sauvagerie s'effaça pour que ma froideur entre en scène. Mon casque revint prendre forme devant mon visage, le cardinal reprenait sa fonction, effaçant le Misthophoros.

_ Pour avoir fuit le Dédale et les Armées d'Arès. La mort.

Mon cosmos se fit encore plus sombre, plus corrosif. Une balance se dessina alors derrière moi. Sur le plateau de droite, une pile de pièce d'or apparut faisant s'incliner le plateau vers le bas. Puis sur le deuxième plateau commença à tomber des grains de blé. Chaque grain qui tombait représentait une dose d'énergie vitale extirpée aux déserteurs. Ils commençaient alors à sentir de la fatigue, puis la faim arriva. Bientôt la faiblesse arrivera suivi de l'amaigrissement quand leur vie se consumera. Va Guerre, va donc Ghanima si tu veux ton lot de sang et de violence, car bientôt ce seront des cadavres desséchés qui se trouveront devant nous.

Mes rescapés avaient eu le temps de partir assez loin maintenant, leur sort allait être pire que la mort. Si seulement tu savais Ghanima, tu ne me prendrais pas pour un faible comme tu le crois. Il faudrait justement que j'aille voir la Pestilence d'ici quelques jours.






Un homme qui ne connaît que la peur et la faim ressemble à une bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2763-kostas-cardinal-de-l https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2753-kostas-cardinal-de-la-famine
 
[Début avril 553] Clouer un rat pour l'exemple [PV Kostas] - Mission Profane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Forêts ombrageuses-
Sauter vers: