Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-bleu1800/1800[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-rouge1200/1200[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-jaune1650/1650[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-jaune  (1650/1650)
Message [Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric]   [Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] EmptyMer 7 Avr - 4:10
Ryme avança. Puis déchanta. Son pied frôla le sol et laissa la poussière se dissiper dans le vent.

Elle était enfin arrivée.

Ce jour marquait la reprise de son service. De son vrai rôle. Brièvement, ses orbes de Jade observèrent avec sévérité les deux gus qui servaient de garde à son ancien Maître. Ces derniers ne tiquèrent pas, ne bronchèrent même pas à l'apercevant. Quelque part, elle aurait préféré qu'on lui montre un peu de résistance : Ryme se serait trouvée un prétexte pour rebrousser chemin.

Hélas, ces petites mains du Sanctuaire étaient au moins aussi bien formatés qu'un Chevalier de son rang. Alors, un soupir s'envola. Une partie d'elle n'avait pas envie de dépasser le fronton du temple. Quelque part, c'était de la faute à son sang chaud, à son sens un peu tatillon de la justice. Les dernières révélations à son propos la laissaient encore sur les nerfs et un tel ressentiment lui donnait le sentiment que ses sourcils ne se défronceraient pas face à "lui". Et d'un autre côté, bouder dans son temple comme une vieille lionne mal-léchée ne la mènerait pas bien. Alors, l'ex-apprenti avait fait son choix : il fallait bien affronter ses démons pour continuer à trotter parmi les faux-culs.

"Childéric, je suis là. Il faut qu'on parle."

Pas de Grand Pope. Aucune marque de respect soutenu. Pas à celui qui les avait trahi. Ryme n'avait pas encore accordé son pardon. Le son de ses bottes marqua son approche sinon son constat.

"On n'a pas terminé notre dernière rencontre sur une bonne note, mais il va bien falloir que je supporte de venir ici. Que je mette un peu ma rancœur de côté..." A ces mots, ce fut le silence qui trahit le poids de son regard. S'il le voulait, et s'il en avait les tripes, Chidléric pourrait lui demander son opinion sur le lien presque paternel qu'ils avaient partagé. Car il le savait probablement déjà : ce n'était pas Ryme qui se souciait de remettre sur table les litiges et les mauvaises émotions. Ce n'était pas elle qui se prononçait ouvertement à ce sujet. La Sainte elle-même ne connaissait pas la décision qu'elle avait pris. Plus que jamais, elel ne savait que penser en cet instant où l'atmosphère semblait être à la fois si pesante et si limpide. Limpide, parce qu'il y a encore quelque chose d rationnelle sur lequel se raccrocher. "J'ai d'autres informations à discuter avec toi."

Des choses, des propositions, et pas des moindres. Les bras croisés, son masque voilait les ressentiments et le doute qu'éprouvait Ryme. Quand d'autres souvenirs lui revinrent en mémoire, la jeune femme oublia la lourdeur des non-dits, la rancoeur d'une trahison, et puis toutefois ces barrières désagréables, peu propices à la parole, pour finalement dérouler le fond de sa pensée.

"J'ai vu Findabair, la princesse de Connaught, la dernière fois. Et puis...il y avait Mebd, aussi. On a un peu échangé."

Un peu. Voilà un doux euphémisme qui tira un micro-sourire sur ses propres lèvres. Hélas, son ironie fut de courte durée, car cette rencontre ne se prêtait pas à la légèreté. D'ailleurs, il suffisait de se remettre en situation et de sujets aux protagonistes de cette affaire pour se resituer dans cette délicate affaire. La Princesse et la Sorcière. La Reine, et puis Findabair. Son amie...ou plutôt, une amie avec qui il était dangereux d'être amie. Après tout, qui savait ce que le futur leur réservait ?

A cette pensée, un rictus s'envola. Qu'il était curieux qu'un si petit brin de femme bien doux puisse avoir un lien filiale avec une mégère des Enfers.




[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-bleu0/0[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-rouge0/0[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] G-jaune0/0[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric]   [Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] EmptyLun 12 Avr - 15:38
Peut-être qu’il était, ou qu’il avait été trop coulant avec Ryme ? Dans tous les cas, il savait que la lionne avait son petit caractère. On ne devient pas roi des bêtes sans ça et il lui passait certains errements. Celui-là en faisant parti. Il avait été occupé dans son temple, à superviser quelques déplacements de troupes et à planifier quelques opérations à transmettre à Astra et Théophilius quand la jeune femme fit son entrée spectaculaire.q Le vieux lion congédia alors rapidement son aide de camp et ce dernier se retira sans demander son reste avec les cartes et les ordres impériaux sur lesquels les deux hommes travaillaient. Les officiers de la garde prétorienne avaient un rôle important à jouer, un rôle que le Pope voulait voir devenir plus important pour la bonne tenue des conquêtes passées. À trop s’étendre, l’empire s’en était fragilisé et son devoir était justement d’empêcher ce géant au pied d’argile de s’effondrer.

Mais il se voilait un peu la face sur tout ça, il savait que sa disciple lui en voulait encore et il ne voulait pas remettre de l’huile sur le feu. Une chose qu’elle ne manqua pas de lui rappeler. Et sur le visage du Pope, fit un écho un sourire amère qu’elle pourrait voir car le vieux lion n’avait pas son masque d’acier froid sur le visage. Il congédia également le reste de la garde présent dans la pièce et les deux fauves se retrouvèrent rapidement seul à seul. Visiblement, la jeune femme avait des choses à dire au vieux lion et ce dernier était prêt à écouter. Quelque chose de sérieux, d’officiel, même, plus que de personnel. Il la laissa donc annoncer le pourquoi de sa venue et une expression de surprise se fit nette sur son visage. Findabair était un nom qu’il connaissait bien. C’était à elle que le onzième gardien avait parlé… La suite par contre le laissa quelque peu interdit. Échanger ? Avec Mebd ?

« - Bien. Et je suppose qu’il est ressorti de ces échanges quelque chose de suffisamment important pour que tu te présentes ainsi devant moi. Alors je t’écoute, Ryme du lion. »

Et de ce fait, il considérait la jeune femme devant lui avec le sérieux de son rang. Il mettait de côté leur différent personnel, bottant en touche pour se concentrer sur le caractère officiel de leur conversation. Surtout qu’il s’agissait là d’une affaire concernant la voix d’Hadès, la véritable ennemie du Sanctuaire et celle qu’il fallait absolument combattre. Celle surtout qui avait l’habitude de semer le fiel et le venin comme elle respirait. Il était vraiment curieux de voir ce que Ryme et elle avaient pu se dire..


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[Début avril]Après la tempête, le début des amitiés dangereuses [PV Childéric]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: