Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-bleu1650/1650[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-rouge1200/1200[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-jaune1650/1650[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptySam 15 Mai - 11:43
Dragon es-tu là ?




Petit à petit, les pions furent habilement placés sur l’échiquier. Satine, elle, se tenait toujours en retrait, spectatrice d’un joute verbale intéressante. Voir Étrius Tremere acculé de la sorte, répondre à ces accusations sur un tel ton acheva de faire naître un large sourire sur le visage de la rousse.
Tout le monde allait à son petit commentaire, et, au final, ce fut Endymion qui obtint gain de cause. Le Général du Kraken, par son intervention, avait offert une possibilité qui, elle espérait, conviendrait à peu près à son « Capitaine ».

Mais il était temps de s’éclipser. Elle aussi avait beaucoup à faire, et toutes les cartes en main pour donner le coup de grâce à Étrius.

La jeune femme s’approcha d’Endymion et déclara, à voix haute : « Cap’tain, loin de moi l’idée de te dicter tes décisions, mais tu devrais les écouter. Et… tu peux compter sur moi pour remettre de l’ordre dans tes affaires. Je vais rassembler les gars et faire en sorte qu’ils se tiennent tranquilles et coopèrent dans l’enquête. »

Elle échangea un regard avec Calypso et Rodolpho. « Je vous laisse commencer, je vous rejoins avec du renfort. »

S’apprêtant à quitter les lieux, la rouquine stoppa ses pas près de Noah. Un instant, elle le considéra avec un grand sérieux, avant de lui sourire et lui administrer une frappe amicale dans le dos.

« Merci. Endy’ te doit une tournée. Et je me ferai une joie de lui rappeler qu’il t’en doit une. »

Satine tira sa révérence, profitant du peu d’importance qu’elle représentait pour se faufiler. Car qui se soucierait d’une vulgaire pirate au service du sulfureux Dragon des Mers ? En revanche, il y avait un autre masque qui allait lui être d’une grande aide…

Se glissant dans les ombres, la O’Bannon prit le chemin de la demeure du Patriarche Tremere.

Spoiler:
 




[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-bleu1500/1500[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-rouge900/900[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-jaune1500/1500[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptySam 15 Mai - 20:29
Décision









Je me tenais désormais au croisement d'une route.
Plus de temps pour les tergiversations. Plus de chance de sortir de ce guêpier, autrement qu'en affichant une nette opposition lourde de conséquences.
Face à la fureur d'Etrius, je me contentais d'opposer une moue réprobatrice. Comme celle d'un aine face au comportement d'un jeune insolent et indocile. Mais intérieurement, comment ne pas jubiler de voir l'érudit pédant perdre ainsi ses nerfs devant ses compagnons du conseil ?
Une victoire vite douchée par la réponse d'Arhan. Je n'avais pas nourri beaucoup d'espoir de voir ma proposition acceptée, mais là... Je devais trancher.
Brièvement, j'abaissais mes paupières, afin de prendre une longue inspiration.
Noah, puis Satine tentèrent de me conseiller, et j'écoutais en silence. Avant de prendre ma décision.

Soit, j'accepte. Les actes doivent primer sur les paroles. Noah du Kraken... Je te remets un bien plus précieux que ma propre vie.

Je serrais les poings non de colère, mais d'appréhension. Pour la première fois depuis de très longues années, j'allais me trouver quasiment sans défense, à la merci du premier venu. Mais je me devais de prendre le risque, les enjeux étaient bien trop importants.
Un signe de tête à l'endroit de Rodolpho, puis de Calypso afin de les remercier de l'enquête à venir. Mon destin dépendait désormais d'eux et de leurs investigations.
Mon regard se reposa alors sur le jeune Kraken.

Ne tardons pas davantage... Je te suis à ton pilier, Noah et je te remettrais mon écaille.

Décidément, quelle évolution... Voilà encore quelques jours, je n'aurais jamais pu accepté un tel pacte. Mais l'échange avec Calum avait laissé des traces.
Blanc comme un linge, j'adressais un salut militaire à l'ensemble des nobles réunis avant de rejoindre le Kraken.

Primus Senator... Honorables membres du Conseil... Je souhaite que de notre échange amorce la fin des heures sombres, et un renouveau pour Atlantis.

Après avoir embrassé du regard l'ensemble des sénateurs, hormis Etrius, j'achevais mon salut en plongeant mes yeux dans ceux de Dardanos Bjornaer, à qui j'adressais un hochement de tête respectueux. A lui aussi, je remettais ma vie...
Non sans mal, je m'avançais vers Noah, et posais une main sur son épaule afin que nous cheminions ensemble vers son domaine. Le cœur lourd mais déterminé à mettre un terme aux accusations lancées par ce serpent de Trémère. Je ne pouvais désormais que me laisser guider sur le flot du destin.

Arrow Pilier de l'Arctique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr En ligne
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-bleu1050/1050[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-rouge850/850[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-jaune1200/1200[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptySam 15 Mai - 21:30
La Toreador se rendit compte qu'elle avait retenu son souffle alors qu'elle manqua d'air. Discrète, elle prit une longue inspiration tandis que le verdict tombait finalement. Endymion ôterait donc son Écaille au Pilier Arctique. Et ce serait à Rodolpho et elle-même d'agir le plus vite possible pour que son amie lui soit restituée aussi vite qu'elle l'avait quitté. Une responsabilité lourde, mais dans les cordes de la chroniqueuse qui fouillait régulièrement les rapports, les archives, les bibliothèques en quête de nouveau savoir, et de nouvel indice.

Sur le moment, elle aurait voulu être dotée de la faculté de télépathie, transmette son soutien au Général, qui demeurait comme tel même sans l'orichalque, et n'en était pas moins redoutable -de cela elle n'avait aucun doute.

De son côté, impériale dans son indifférence affichée au mordant du lancier de l'Indien, Calypso n'afficha ni mépris, ni colère, ni gêne. Elle ne faisait pas confiance à Arhan, pas plus qu'à Dardanos, à Etrius ou au Marsyne. Demander la permission n'avait été que pure correction, par égard pour le Patricien et sa fonction sénatoriale. Comme il l'avait tout justement fait remarquer, l'Amirauté avait droit à ces informations. Ne fût-ce que pour exercer son devoir. Il suffisait d'un ordre et les gardes devaient s'écarter. Néanmoins le monde de la politique était tel qu'elle préférait s'assurer devant témoins de cette coopération affichée, et qu'elle irait jeter un œil à ces fameuses mesures qui n'avaient pas empêché une quinzaine de morts dans presque tout Atlantis.

Son armure de glace ne laissa passer qu'un haussement de sourcil au moment où Satine annonça aller "chercher du renfort". Etait-ce un nom de code pour Nessius ? Allait-elle débarquer en pleine enquête avec les pirates d'Endymion ? Puisque personne ne semblait réagir outre mesure, la lieutenante en fit autant, se concentrant sur sa tâche présente. Il ne resterait donc que les Patriarches Bjornaer et Tremere, Dame Kailani et Arhan. La confrontation touchait donc à sa fin.

"Sénateurs."

Ses prunelles améthystes passèrent des uns aux autres en un bref salut avant de suivre le Marsyne.



[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptyDim 23 Mai - 20:01
Le Primus Sénateur observa le manège des compagnons du Dragon des Mers qui intercédèrent pour calmer sa fureur et en appeler à la raison. Arhan regarda tour à tour le nouveau Kraken et cette mystérieuse femme qui avait accueillis la délégation du Conseil à l'entrée du Pilier. Leurs intentions semblaient êtres bonnes, mais le manque d'informations existant à leurs égards ne permettait pas au représentant du Sénat de se fier aveuglément à leur belles paroles. Malheureusement, le temps et les moyens faisaient défaut, et chacun devait faire des concessions, qu'il appartienne à l'amirauté ou au Sénat.

Endymion, après un temps de réflexion rendant évidente sa réticence, finit par accepter l'arrangement proposé par son collègue de l'Arctique. Les Conseillers présents acquiescèrent en signe d'accord, et également peut-être de soulagement. Arhan, pour sa part, se contenta de simplement fermer les yeux. Enfin, le calme revenait au Pilier de l'Atlantique Nord. La rage du Primus, comme la lance divine qu'il avait à la maint, s'était éteinte pour ne laisser qu'une dureté froide et sombre. Il prit la parole pour s'adresser aux deux Généraux qui se dirigeaient vers la sortie.

- Au nom du Conseil et d'Atlantis, je vous remercie d'avoir fait le choix de l'apaisement, Général Endymion. Soyez assuré que Rodolpho a toute ma confiance pour arriver à la vérité dans cette affaire. Nous en sortirons tous plus sages et éclairés. Général Noah, je remettrai au Patriarche Dardanos un sceau infusé de la puissance du Seigneur Poséidon. Il vous rejoindra plus tard pour le placer sur la Scale du Dragon des mers, et la plonger pendant un temps dans le sommeil.

Et ainsi le Sénateur masqué les salua tous deux d'un signe respectueux de la tête, avant de se détourner pour darder un regard lourd de jugement sur Etrius Tremere. Pour les autres, Kailani Tangaroa et Dardanos Bjornaer semblèrent échanger brièvement à voix basse. Il n'y eut que le vieu Calum O'Bannon pour faire un pas vers eux et placer une petite tape dans le dos du Dragon des mers. Il adressa à Endymion un sourire complice en lui glissant quelques mots dans un murmure.

- Bien, maintenant, il n'a plus qu'à laisser lever le pain, petit batard!

Le doyen O'Bannon se retourna bien vite pour assister à ce qui se passer de l'autre côté. Il n'allait quand même pas manquer l'embarras dans lequel Etirus se retrouvait plongé jusqu'au cou! Le Primus Sénateur s'apprêtait clairement à le cuisiner à sa manière.

- Patriarche Etrius, Patriarche Dardanos... Accompagnez-moi au Pilier de l'Océan Indien. J'aimerais avoir certains éclaircissements concernant les récents évènements, pendant que le Sénateur Rodolpho et Dame Calypso démarrent leur enquête.

- Comme il vous siéra, Primus Sénateur... Je prie pour que tous ici entendent la voix de la raison. Avant qu'il ne soit trop tard...

Le Patriarche des Tremere adressa un regard sombre et hostile à ses collègues du Conseil. Sa voix, bien que lourde de rancune, était également teintée de désespoir. Peut-être même de peur? Sa haute silhouette se retira en silence, encadrée d'Arhan Sefirot et de sa garde. Les autres membres du Conseil ne tardèrent pas également à sortir, saluant Rodolpho et Calypso qui avaient décidé de rester sur place. Bientôt, ils furent laissés seuls. Enfin, aussi seuls que deux vivants entourés de spectres dans un état second pouvaient l'être. D'un calme olympien, le Marsyne se dirigea avec la Nymphe vers la cour où le Tremere et ses hommes s'étaient installés.

- Dame Calypso. Si vous voulez bien me suivre... Savez-vous ce que cette jeune femme voulait dire lorsqu'elle parlait de... "renforts"?

Une pointe d'inquiétude dans la voix du jeune homme. Il ne savait encore quoi penser de cette femme qui s'était tenue au milieu des Généraux et des Sénateurs comme la chose la plus naturelle du monde. Et la perspective qu'elle ramène plus de facteurs inconnus dans cette équation déjà complexe ne l'enchantait guère.
Les deux bien-nés d'Atlantis arrivèrent bien vite dans la cour à ciel ouvert que Calypso connaissait déjà. Les gardes de la maison Tremere et les assistants d'Etrius étaient à l'œuvre. Certains prenaient des notes et semblaient observer d'étranges instruments. Mais le plus grand nombre s'affairaient autour de l'étrange obélisque d'orichalque au centre des lieux. Depuis sa dernière visite, Calypso pouvait constatée que ce pylône avait été placé sur un socle doré, et qu'à présent plusieurs runes étaient apparues sur sa surface, luisant d'un léger éclat. Tout ce beau monde s'interrompit cependant à l'arrivée des deux visiteurs. Rodolpho ne perdit pas de temps, et clama des ordres d'une voix forte.

- Par décision du Conseil, il vous est ordonné de cesser immédiatement toutes vos activités dans ce Pilier! Jusqu'à nouvel ordre, nulle personne n'aura le droit de s'approcher de ce lieu de travail sans mon aval. Atlantes, regagnez vos demeures et attendez d'autres instructions. Gardes, établissez un périmètre.

Le regard d'améthyste du Marsyne passa en revu les lieux. Le pylône attira bien évidement son attention, et en l'observa son regard s'illumina légèrement, comme lorsqu'il avait usé de ses dons pour déceler la présence de Calypso. Il s'en détourna cependant pour s'intéresser à des points d'intérêts qui pourraient recéler des indices plus "matériels". En particulier, le bureau en plein air installé pour le Patriarche Tremere, ainsi que la large tente qui avait été dressée dans un coin. Peut-être des dortoirs temporaires pour les gardes... Ou bien un lieu de stockage? Rodolpho se tourna vers la jeune femme qui l'accompagnait pour lui donner son avis, et lui demander le sien.

- Commençons par relever et saisir tout ce qui pourrait avoir un intérêt pour éclaircir cette histoire de Triangle... Par quoi souhaitez-vous commencer, Dame Calypso?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-bleu1050/1050[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-rouge850/850[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-jaune1200/1200[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptyDim 23 Mai - 20:49
Une négation de la tête toute aussi gênée que le Marsyne répondit à sa question.

"Absolument pas... mais puisque c'est dans l'intérêt de son capitaine, je ne pense pas qu'elle veuille nous gêner."

Du moins c'était la déduction logique qu'on pouvait tirer de quelqu'un de raisonnable et prévisible. Satine avait plutôt montré le contraire jusque-là, sans toutefois contredire à un seul instant le Général sanctionné. Dans le pire des cas, il leur faudrait être rapides avant que preuves potentielles soient piétinées, intentionnellement ou accidentellement.

Reprenant rapidement ses habitudes studieuses, Calypso sortit de l’étui à son côté son nécessaire d'écriture et commença à tracer rapidement une esquisse de l'obélisque, des runes à sa surface. Elle se garda de mentionner qu'elle avait déjà vu l'objet auparavant, mais cela enlevait peu au mystère qu'il représentait. Pendant ce temps son esprit réfléchissait aux comportements de chacun, et notamment cet homme dont la famille présentait l'un des plus gros points d'interrogation de tout Atlantis pour ce qu'elle en savait. Le sénateur semblait accepter sa présence comme celle d'un équipier dont il n'attendait rien ni n'y donnait d'importance. Autant dire que la conversation mettrait du temps à venir. Si tant était qu'elle vînt.

Son croquis terminé, la Toreador, pointa la tente du doigt.

"Par ce qui n'est pas, ou difficilement déplaçable. Le sénateur Tremere semblait craindre l'imminence de sa théorie. Donc si nous devons quitter les lieux précipitamment pour une raison ou une autre, autant nous pencher sur ce que nous devrons probablement laisser en premier. Et aussi les témoins avant qu'ils aient le temps de s'inventer des excuses."


[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptySam 5 Juin - 0:01
Le Marsyne, à la réponse de la Toréador concernant les agissement de la mystérieuse femme, ne put que lever un sourcil sceptique. De toute évidence, il n'était pas serein à l'idée de laisser n'importe qui la possibilité de se mêler aux affaires les plus importantes d'Atlantis. Il était des dangers qu'il ne fallait pas ébruiter partout dans Atlantis. Tous ici devaient en avoir conscience.

Du reste, une fois sur place, devant l'étrange structure du Patriarche Tremere, chacun s'était mis à l'œuvre. L'une en prenant notes et croquis, l'autre en sondant l'air de ces yeux qui voyaient au-delà du réel. Lorsque Calypso donna son avis à propos de la marche à suivre qui lui paraissait la plus sage, Rodolpho hocha la tête, avec cependant une légèrement. Ce n'était pas ainsi qu'il aurait lui-même procédé, mais il pouvait bien lui laisser cette initiative, pour le bien de leur coopération.

- Soit. Commençons donc par ce pylône d'orichalque dont le Patriarche nous a tant vanté les mérites.

Le Sénateur s'approcha de la plateforme et, pendant que la vassale des Mérinitas dessinait l'obélisque haute d'une dizaine de mètres, s'en approcha pour aller jusqu'à en toucher la surface. L'éclat irréel qui dansait dans ses prunelles alors qu'il observait la surface dorée du précieux métal donnait l'impression qu'il contemplait un spectacle bien singulier. Ses sourcils se froncèrent, finalement, lorsqu'il rompit le contact avec le pylône. Son regard monta vers le ciel, vers la haute stature du Pilier de l'Atlantique Nord qui les surplombait. Il parla alors, autant pour sa "partenaire" que pour lui-même...

- C'est là un art occulte bien éloigné de mes sujets de prédilection... Mais je peux affirmer que l'Onde de ce monument résonne avec celle du Pilier. Le sentez-vous? Cependant il a l'air pour l'heure dormant. Ou peut-être est-il encore incomplet?

En se concentrant, il était effectivement possible pour les adeptes de sentir l'Onde de l'artefact était présente, comme une respiration lente et régulière d'un dormeur, calquée sur le même rythme que la fréquence du Pilier. Mais il était difficile d'en dire plus sans l'activer. Et aucun d'entre eux ne possédait la clé de ce mécanisme.

Lors des heures qui suivirent, Rodolpho et Calypso eurent le loisir d'explorer le camp et de questionner les membres présents de la maisonnée du Patriarche Tremere. Lors de leurs questionnements, il parut assez évident qu'ils ne pourraient pas en tirer grand chose... Chacun avait une tache précise : prendre telle mesure, installer tel objet, tracer telles runes...Toutes des instructions précises d'Etrius, qu'il fallait ensuite lui rendre compte à lui et à lui seul. Ils n'étaient que des pièces du puzzle, et seul le Sénateur Tremere avait le droit de voir l'image complète. Mais c'était déjà une information intéressante en soi...

Du reste, le temps commença à leur manquer. Des multiples artefacts et documents qui étaient amassés dans cette cour et sur l'étude du Patriarche, ils ne purent qu'en étudier une fraction avant qu'une triste réalité ne s'impose à eux : s'ils voulaient inspecter la demeure des Tremere avant que la nuit ne tombe, il leur fallait remettre cette enquête à plus tard. Rodolopho Marsyne donna finalement l'ordre à ses gardes de ce saisir de ces pages et des objets les moins encombrants pour les amener au Sénat. Il se tourna ensuite vers Calypso pour lui expliquer le détail de sa pensée.

- Je souhaiterais prendre possession de ces documents pour les analyser plus en détail ce soir, après notre inspection préliminaire du domaine Tremere. Avez-vous une objection à cela, Dame Calypso? Si vous souhaitez conserver un droit de regard sur la façon dont ces informations seront traitées, je ferai préparer une salle de travail dans le bâtiment du Sénat. Ces papiers y demeureront sous scellés et ne pourront être étudiés qu'en notre présence conjointe.

Une fois ces détails régler, un nouveau défi attendait les deux enquêteurs impromptus. Le domaine des Tremere, et les secrets ancestraux qu'il devait renfermer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-bleu1050/1050[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-rouge850/850[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 G-jaune1200/1200[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)   [Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 EmptySam 5 Juin - 10:18
"Si j'ai bien suivi, cet objet est censé renforcer la structure de la voûte via le Pilier. Ce qui m'intrigue, c'est la source d'énergie utilisée pour ce faire. Surtout d'après les théories d'un Dormeur qui n'a, de fait, jamais manipulé l'Onde."

Le regard alternant entre le pylône et ses notes, la Marina tentait de rationaliser leurs pouvoirs comme avait pu le faire Etrius.
Les Huit Piliers étaient une œuvre divine, fondamentalement imprégnée de l'Onde de Poséidon et des différents Généraux au fil des siècles. S'il avait existé depuis tout ce temps un procédé capable de les rendre plus résistants et impénétrables, pourquoi y recourir seulement maintenant, alors que la voûte était en danger ? Le Tremere était certes un érudit, mais pas le premier d'entre tous.
Et si cette immense artefact pouvait ajouter à la valeur de l'ouvrage qui protégeait Atlantis depuis des temps immémoriaux, il y avait fort à parier que quelqu'un tôt ou tard s'en servirait de façon offensive contre les autres Ordres et les Surfaciens. La cupidité humaine dans ce domaine ne connaissait pas de limite.

"Il y a dans nos capacités une part insécable d'empirisme, de volonté, un long apprentissage pour affiner contrôle et puissance. Comment agit-on sur tout cela quand on n'a jamais trouvé l’Éveil ? J'ai peur que pour résoudre le problème de la voûte il démunisse sans le savoir Atlantis de ressources servant à d'autres usages tous aussi importants. Par exemple, au fonctionnement des Arches."

Imitant le Marsyne, elle posa sur les doigts sur la surface rigide. Là où il se servait de ses yeux pour, elle imaginait, suivre le flux, elle préféra interroger son Écaille. Peut-être que les Hyades disposeraient d'une perception dont elle était démunie, de la même manière qu'Endymion avait interrogé le Dragon pour en apprendre plus sur son histoire.

"Oui, il y a quelque chose de diffus..."

De nouvelles notes vinrent noircir son parchemin, après quoi ils enchaînèrent sans tarder sur la consultation des témoins, l'exploration des lieux. Parfois, elle laissait son regard traîner un peu plus longtemps sur le sénateur, étudiait sa manière de s'y prendre pour trouver plus d'informations, pour déceler l'invisible avec son étrange regard. Elle l'avait senti à plusieurs reprises : loin d'être hostile, ce don semblait naturellement dévoiler les choses cachées. Il y avait une autre personne chez qui elle avait eu cette impression, sans s'y attarder outre mesure. Le Grand Pope, à Camelot.

Toutefois l'heure n'était pas aux spéculations à propos des Saints.

"Je dois avouer que j'étais peu sûre que l'on m'autorise l'accès au Sénat, du fait de mon appartenance à l'Amirauté. Mais si cela ne pose aucun problème, alors je vous suis. Et je compte bien rester éveillée aussi longtemps que vous pour prendre connaissance de tout cela au plus vite. Quelques heures de sommeil en moins contre la sécurité d'Atlantis me semblent un bien maigre sacrifice."

L'Atlante pinça les lèvres une seconde, avant de poser une question qui lui brûlait les lèvres depuis qu'il avait balayé son Arcane plus tôt dans la journée :

"J'aimerais comprendre une petite chose, Sénateur. Vous m'avez dit tout à l'heure d'éviter tout comportement suspect -car c'était bien de la télépathie venant de vous ? Cela m'indique implicitement que vous ne me faites pas confiance. Pourtant vous m'offrez un accès à un lieu normalement interdit par ma fonction. Je suis sûre que vous me testez, et n'en prendrai pas ombrage : les circonstances s'y prêtent. Cependant vous pourriez vous contenter du minimum, sans politesses ni échanges. Vous ai-je convaincu de ma bonne foi ?"

Si c'était le cas, elle se demandait bien comment. Elle se contentait de suivre sa ligne directrice : apporter son aide à cet ami Général, veiller sur l'Empire, honorer l'héritage d'Orphéus. Rodolpho avait-il vu autre chose qu'elle-même ignorait ? Ou bien faisait-il semblant pour mieux la duper ? Fallait-il refuser cette occasion de travailler avec le Sénat pour prouver qu'elle n'avait aucune intention sous-jacente ? Elle avait pourtant besoin d'examiner elle aussi ces documents, de comprendre comment on en était arrivé à priver un Général de son Écaille et accepter les travaux d'un sénateur visiblement zélé, sans exactement savoir de quoi il en retournait...


[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly) - Page 2 Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
 
[Début Avril 553] Dragon, es-tu là ? (Ea-Endy-Caly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Atlantique Nord-
Sauter vers: