Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-bleu1650/1650[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-rouge1250/1250[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-jaune1500/1500[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-jaune  (1500/1500)
Message [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia]   [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] EmptyLun 9 Nov - 17:19


Spoiler:
 

Il n'était resté que quelques secondes dans la dimension qu'il avait ouvert devant la Porte d'obsidienne. S'assurant bien que le portail étant fermé, il en ouvrit un autre qui devait le faire arriver près de l'entrée des baraquements du Sanctuaire. Mais la fatigue du combat et ses blessures avait causé un petit raté et c'est un peu plus vers la montagne qu'il avait atterri. Il s'écroula alors de fatigue, vaincu par cette dernière, vaincu par la hyène a vrai dire. Silas passa sa nuit affalé sur l'herbe de cette partie montagneuse. Ses blessures avaient cessé de saigner en restant immobile durant sa nuit à la belle étoile, la gueule contre le sol. Quel pitoyable état pour le rutilant Gold Saint.

C'est avec du mal que le Gold Saint se releva, certaines plaies craquèrent et le sang du chevalier d'Athéna se remit à suinter sous son armure. Il prit la direction du Sanctuaire et plus particulièrement du chemin zodiacale, il devait se reposer, se soigner et faire son rapport au Pope. Il tenait quelque chose il le savait, le Pope avait raison de penser qu'on prévoyait des trucs en cachette dans leur dos, ce n'était pas possible autrement. Le Gold des gémeaux marchait, boitant mais restant fier, la gueule encrassé par la poussière, la terre et le sang séché qui le recouvrait. Il n'était que l'ombre de lui même, la. Silas se perdait dans son esprit tout en marchant, ressassant ce combat, ressassant sa faiblesse face au Berserker et à sa hache, ressassant les paroles échangées. Il avait beau avoir dormi toute la nuit et même la soirée, il se sentait toujours aussi faible, cela était surement du au sang qu'il avait perdu et perdait encore. Mais il y avait autre chose, le mental. Il se sentait faible, indigne de sa fonction pour le moment. Il se demandait bien comment Belisaire allait réagir quand il lui racontera ce qui était plus une défaite qu'une victoire...

Il venait de finir de gravir le premier palier de marches et il entra dans la maison du Bélier. Il s'avança dedans et l'une des servantes d'Ainia l'aperçut et poussa un cri de peur en le voyant ainsi. De son coté, les nerfs lâchèrent et il s'écroula au sol, il ne laissa que quelques mots sortirent de sa bouche, il réclamait sa bien aimée.

_ Ai...nia....


Spoiler:
 






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-bleu200/200[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-bleu  (200/200)
CP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-rouge210/210[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-rouge  (210/210)
CC:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-jaune275/275[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-jaune  (275/275)
Message Re: [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia]   [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] EmptyJeu 12 Nov - 20:43





Depuis les départs en mission des uns et des autres, j'étais restée en alerte, descendant régulièrement à Rodorio pour effectuer des patrouilles. Le Crusos, hormis nous présenter le nouveau chevalier du Capricorne, avait permis de mettre en lumière le fait que nous étions sur le pied de guerre. Je me doutais que les missions de mes compagnons d'armes ne seraient pas de tout repos. Loin d'être une partie de plaisir. Je m'inquiétais principalement pour Childéric et Silas. Mais quoi de plus naturel. Après tout, nous étions tous les trois inséparables.

Pour oublier, je m'étais jetée corps et âme dans les taches qui m'avaient été confiées. Je poursuivais la réparation des armures de façon plus intensive encore. Liara me regardait faire et continuait à veiller sur moi, me recommandant d'aller me reposer quand-même et de ne pas trop tirer sur la corde. Un chevalier d'or épuisé était un chevalier d'or qui ne servait à rien me disait-elle. Ce qui me faisait souvent sourire. Aussi pour éviter de m'attirer les foudres de ma bonne fée, appliquais-je ses conseils avisés. Mais le sommeil me fuyait. Chaque fois que je m’endormais, je me réveillais en sursaut. Les visions que m'offrait Morphée, n'avaient rien d'enchanteresses. J'y voyais principalement Silas, terriblement blessé, tenant à peine debout. Chaque fois, j'allais vers lui, mais le sol finissait irrémédiablement par se dérober sous mes pieds.

Chaque jour qui passait, je m'imposais des séances d’entraînements, des rondes, des réparations d'armures, et pour finir ma journée par des patrouilles. L'esprit ainsi occupé, je ne pensais pas, et m'enfermais dans ma bulle. Ce jour là, j'étais partie à Rodorio vaquer à mes occupations. Sur le chemin du retour, alors que je gravissais les marches menant à la maison dont j'étais la gardienne, j'entendis un cri de terreur. Immédiatement, mes sens furent aux aguets, et je me mis à courir. Liara. Elle était en danger. En cet instant, je maudissais cette interdiction d'user de la téléportation. J'espérais simplement que j'arriverais à temps et que celle qui veillait sur moi n'aurait pas la moindre égratignure, sans quoi, je ne répondais de rien.

A mon arrivée sur le parvis, ma colère céda rapidement place à l'inquiétude en voyant une forme étendue à terre. L'armure d'or qui recouvrait l'homme ne m'était pas inconnue. Bien au contraire. Du peu que je vis, celle-ci était dans un état particulièrement délabrée. Moi, je n'avais d'yeux que pour l'homme sous l'armure. Immédiatement, je me laissais tomber à ses côtés.

"- Silas!"

Mon compagnon était dans un sale état. Je tournais la tête vers Liara.

"- Je vais le conduire dans ma chambre, apporte moi ce qu'il faut pour nettoyer ses blessures, et recoudre stp."

Sans le moindre mot, elle s'exécuta, et je reportai toute mon attention sur lui.

"- Je suis là tout va bien."

La seconde qui suivie, je nous téléportai dans ma chambre, et plus particulièrement mon lit, où j'entrepris de lui retirer son armure pièce par pièce avec douceur, sans le quitter des yeux. Silas m'était revenu. Mais dans quel état. Au fur et à mesure du retrait de sa protection, je pus prendre conscience de l'étendue des dégâts. Avec tendresse, je passais mes doigts dans sa longue chevelure d'ébène et lui accordais une ébauche de sourire que je voulais bienveillant. Il me semblait que Liara mettait un temps fou à venir. J'aurais voulu la rejoindre, mais je ne pouvais me résoudre à abandonner mon amant ainsi. Alors je fis la seule chose dont j'étais capable. Je laissai mon cosmos nous envelopper, commençant à prodiguer des soins aux blessures les plus graves par ce biais.







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-bleu1650/1650[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-rouge1250/1250[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] G-jaune1500/1500[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia]   [3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia] EmptyVen 13 Nov - 12:29


Spoiler:
 

Il n'avait pas tenu longtemps et il était tombé dans l'inconscience pendant que la servante du Bélier se mettait à crier à se déchirer les cordes vocales. Ainia était arrivée peu de temps après et elle pris de suite les choses en mains pour commencer les soins de Silas. De son coté, le Gold Saint plongeait une nouvelle fois dans les abimes, ses abimes...

Tout était noir au départ, puis il vit une étoile puis plusieurs, celle-ci formaient une constellation, sa constellation. L'une des étoiles se mit à briller plus que les autres puis à grossir. La sphère aveuglante se détacha de l'amas d'étoile et continua sa mutation pour prendre la forme d'une silhouette humaine. La silhouette devint alors une personne, une personne que Silas ne connaissait que trop bien car elle lui était parfaitement identique. Methos, son jumeau venait de lui apparaitre une nouvelle fois.

_ Tu sembles aller bien mal Silas.
_ En effet j'ai pris une bien belle dérouillée... Je n'ai rien pu faire, elle était trop forte, trop vive, je n'étais pas prêt... Je ne suis pas prêt pour ça!
_ Allons arrête de geindre mon frère. Crois-tu que l'armure d'or serait d'accord pour que tu la porte si tu n'étais pas prêt, ni digne d'être son porteur. Arrêtes donc tes sottises. La hyène t'a eu par surprise, oui. Oui elle etait forte. Mais ne crois pas qu'Athéna t'a donné sa benédiction si elle te jugeait indigne d'être l'un des membres du cercle d'or!
_ Mais je...
_ Arrêtes! Je crois en toi Silas. Nous croyons en toi, elle et moi et nous savons ce que tu vaut. Tu es mon frère et elle est celle que tu aimes et qui t'aime et en ce moment, elle fait tout pour te sortir de ton état actuel. Releve la tête, ce n'est ni la première fois, ni la dernière fois que tu perds, c'est la vie, c'est ainsi...

L'obscurité se fit moindre, puis un halo d'or vint remplacer le noir ambiant alors que Methos redevenait une étoile de la constellation des Gémeaux. Puis tout ne fut que or et lumière et il ouvrit alors les yeux! Un plafond. Un plafond de pierre qu'il reconnaissait. Il sentait la présence de la rousse. Il était dans sa chambre. Son corps lui faisait mal, mais moins et la présence d'Ainia lui apaisait déjà l'esprit alors qu'elle n'avait encore rien dit. Il se tourna vers elle, elle qui était à son chevet et qui venait de le soigner. Depuis combien de temps était-il ici? Il ne saurait le dire.

_ Comme tu vois... Je suis revenu, et presque entier...

Il voulut rire mais la douleur lui vrilla le flan, la où une entaille était née à cause de la hache de Ludmila. Il savait qu'elle allait l'engueuler, oh oui c'était sur même... Il lui fit un clin d'oeil, il ne voulait qu'une chose la, sentir ses lèvres contre les siennes.








Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
 
[3 mai 550] Un retour dans le sang [PV Ainia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Bélier-
Sauter vers: