Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-bleu1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-bleu  (1/1)
CP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-rouge1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-rouge  (1/1)
CC:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-jaune1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-jaune  (1/1)
Message Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]   Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] EmptyMer 16 Juin - 6:55
Les Maisons sont franchies en toute hâte. Aucune des quatre premières n'a quoi que ce soit à lui offrir, elle ne voit donc pas de raison de s'y attarder. Seule la cinquième, enfin, justifie de s'y arrêter.
Au moins ce bout de chemin a-t-il été l'occasion de rattraper le temps perdu, pour elle et sa protection - mais même ces marches qui, pourtant, se comptent déjà par centaines ne suffiraient à couvrir tout ce qu'elles ont à se dire. Cela viendra.

En attendant, elle a d'autres personnes à qui parler, et c'est ici que ça commence. Sans déférence, elle s'engage à l'intérieur, y entrant comme l'invitée permanente qu'elle est censée être.
À peine l'a-t-elle fait qu'elle claironne, s'évertuant à faire connaître sa présence ; quand bien même il aurait perdu de son flair, ainsi n'aura-t-il pas d'excuse pour l'ignorer.

Childéric ! Hé, Childéric ! J'espère que tu as pensé à remplir le garde-manger, j'ai l'estomac dans les talons.

Ce depuis avant même le départ ; le trajet n'a rien arrangé.

Sera-t-il surpris de la voir ? Sans doute, c'est que sa mort a dû être présumée voilà un long moment. L'aura-t-il regrettée ? Sans doute pas, elle ne se fait pas d'illusions sur l'importance qu'on peut lui prêter. Elle ne fait ce qu'elle fait pour rester dans les mémoires, mais peut-être espère-t-elle qu'il ait au moins eu une petite pensée à son égard.

La décoration semble avoir quelque peu changé, mais cela n'a rien d'étonnant. Si le Sanctuaire est éternel, ceux qui le peuplent ne le sont pas : il est normal qu'ils aient besoin de changement de temps à autre. S'ils ne peuvent que côtoyer la pierre, au moins l'égaient-ils à leur gré. Qui sait ce que le vieux Lion a pu vivre en son absence, ce que ça lui a inspiré ?

Allons bon, où est-il encore passé ? fait-elle sans plus s'attendre à être entendue. Elle a pourtant cru sentir une présence, mais peut-être sa perception est-elle encore erronée.

Déambulant, elle cherche ses repères - assez, au moins, pour trouver de quoi se rassasier : que son hôte soit là ou non, ses réserves ne seront pas épargnées. À quoi bon qu'on lui dise qu'elle est ici chez elle, si ce n'est pour prendre ses aises ?

S'il y voit quelque chose à y redire, qu'il commence donc par se montrer !


'cause I am a lion born from things you cannot be
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-bleu1800/1800Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-bleu  (1800/1800)
CP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-rouge1200/1200Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-jaune1650/1650Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]   Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] EmptyMar 22 Juin - 1:59
Dans cette maison, il n'y avait rien pour accueillir Reba de prime abord.

Rien, hormis l'écho de sa requête, laquelle rebondit entre les murs à l'aveuglette. Et puis il y avait ce silence, qui s'imposait dans la grande salle aux multiples piliers typiquement grecs. La décoration avait quelque peu changé en trois années chargées de guerres et de passages : au loin, un terrain d'entraînement à l'architecture romaine permettait assurément de magnifiques séances à la belle étoile et, si Childéric était encore le garant des lieux, alors ce dernier appréciait désormais la chasse et les peaux bien chaudes, vagues vestiges d'un hiver que le Sanctuaire venait de surmonter.

Et ce fut tout.
Personne à l'horizon.

Néanmoins, cette absence ne signifiait pas que la Gardienne de ce Temple était aux abonnés-absents. Les paroles de Reba avaient leur importance, et le nom de Childéric ne passa pas dans l'oreille d'une sourde.. Déjà, un cosmos bien différent de celui de Childéric répondit à l'invitation de sa jeune collègue, timidement et rapidement, depuis le jardin au pommier.

Puis de nouveau, le silence reprit ses droits.
De courte durée.

Car passées les premières secondes d'invisibilité, "quelque chose" se dessina dans la salle avec toute la poésie d'une esquisse. Avec célérité, un fantôme clignota, dans une visible mais indélicate hésitation. Sans opter pour une solution concrète, elle oscilla longuement entre la matérialité de son être et le spectre de son idée. Les feuilles frissonnèrent, une respiration se fit entendre.

Soudain, "la chose" émergea.

La tête de l'animal dépassa des pots de plantes installés près d'une porte, et la curiosité emporta toute forme de timidité en cette créature, prête à observer l'étrange humaine qui affirmait être une connaissance du Vieux Lion...

Et une observation penaude débuta.

Sur sa gueule, l'enthousiasme de la Bête se dissipa à petit feu. A défaut de Tharros, une parfaite inconnue lui fit face. La bête ressentit le besoin de reprendre de la distance ; ses pupilles redevinrent totalement blanches et son corps reprit ses allures fantomatiques. Perdue, la Lionne dorée demeura interdite, muette, immobile. Elle lécha ses babines, sans bouger. Et Ryme réfléchit à travers elle. Aucun mouvement de sa part. Rien. Un œil attentif aurait certainement pu déceler une pointe de curiosité dans son regard. Dans sa façon d'humer l'air, aussi. Ou peut-être était-ce de la déception ? Quoiqu'il en soit, cette apparition avait le mérite de réveiller ou d'apaiser quelques vives émotions chez celui qui l'observait sans prudence, car cet appel qui joue avec les instincts était celui des Guerriers.

Et son soupir -peu impressionnant au vue de la taille de la Bête, plus grande et développée que la normale- revêtait pourtant toute une signification.

Elle -qu'on désigne la lionne ou la femme- ne la connait pas.

Aussi vite qu'elle s'était manifestée, l'entité cosmique disparut subitement dans les couloirs, comme pour inviter la jeune Sainte à la suivre dans un jardin où la véritable Gardienne de cette Maison siégeait et s'apprêtait à l'accueillir...







Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-bleu1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-bleu  (1/1)
CP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-rouge1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-rouge  (1/1)
CC:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-jaune1/1Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-jaune  (1/1)
Message Re: Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]   Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] EmptyJeu 24 Juin - 9:23
La créature n'a pas encore pris forme que sa tête se tourne dans sa direction. Elle la sent qui approche, sans encore savoir ce qu'elle est - mais ne flanche pas ni ne se met sur ses gardes. Pourquoi le ferait-elle ?

Elle se sait ici en terrain allié, même si cette présence n'est pas celle qu'elle est venue chercher. Le temps a passé, mais elle a confiance en sa capacité à reconnaître la marque - la griffe - que Childéric laisse sur le monde lorsqu'il exerce ses talents, et celle-ci n'est pas la sienne. Pourquoi, comment, c'est une tout autre histoire. Passive, elle attend dans la lumière que l'entité daigne passer le bout du museau - venir faire sa connaissance.

Tu étais moins velu dans mon souvenir, Childéric. plaisante-t-elle alors que l'animal apparaît devant elle.

Plus tangible, aussi. Car si l'apparition a l'aspect d'un lion - ou plutôt d'une lionne -, ça ne lui en donne pas la substance. Par ailleurs, ce dernier détail lui confirme une fois pour toute qu'il ne s'agit pas de l’œuvre du franc : sa virilité mal placée aurait veillé à ce que l'animal soit doté d'une crinière.
La réflexion la fait rire sous cape, ou plutôt sous masque, quand bien même elle devrait peut-être s'inquiéter de ce qu'il faut en comprendre... Plus qu'elle ne s'inquiète du fauve, en tout cas, dont elle s'approche sans ciller, levant même la main dans sa direction sans toutefois imposer le contact.
Elle n'en a pas peur, ni ne voit pourquoi elle le devrait : contrairement à d'autres au sein du règne animal, les lions ne se mangent pas entre eux - pas d'ordinaire, du moins. Et avec ce qu'elle porte, s'il en est vraiment besoin, impossible de ne pas la reconnaître comme telle.

Avant qu'elle ait pu le toucher, néanmoins, le fantôme bestial se détourne d'elle pour s'enfoncer dans les profondeurs du temple. L'invitation est claire ; elle lui emboite le pas sans se faire prier.

Je te suis, lui lance-t-elle, tout en sachant très bien que ce n'est pas à lui qu'elle s'adresse - pas que.

Et tandis qu'elle avance à pas feutrés, elle prend le temps d'observer. La Maison du Lion a changé, effectivement - plus qu'elle n'a pris la peine de le remarquer au moment d'y poser les pieds. Si elle en avait fait l'effort, peut-être se serait-elle doutée de quelque chose - ou peut-être pas : les nuances du monde matériel lui échappaient parfois.

Le jardin en revanche n'a pas changé, aussi verdoyant qu'en sa mémoire. Elle se réjouit de le retrouver, gardant bon souvenir des heures passées à flâner en son sein. Terrible erreur que de lui faire savoir qu'elle y avait sa place ; elle n'avait cessé d'en profiter. Arrivée à bon port, et quoique décelant sa nature, elle frôle le flanc de son guide mystique en remerciement.

Ça fait longtemps que je n'étais pas venue ici, lance-t-elle à voix haute, à l'adresse non pas de la lionne mystique dont la forme s'estompe déjà, mais de celle qui la guette, tapie dans cet écrin végétal. Enfin... Quelle différence ? Je suppose que c'est à toi que l'on doit la nouvelle décoration ?


'cause I am a lion born from things you cannot be
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-bleu1800/1800Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-bleu  (1800/1800)
CP:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-rouge1200/1200Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] G-jaune1650/1650Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]   Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] EmptyMer 29 Sep - 21:36
A la mention de "Childéric", la créature bailla, laissant entrevoir ses crocs, puis sa langue que l'on devinait râpeuse d'aspect, mais intangible tel un spectre. Elle n'était pas vexée par la confusion de la Sainte, mais cette comparaison entre le Maître et l'Elève tombait au mauvais moment...

Quand Reba et la lionne s'enfoncèrent enfin dans le temple par delà les piliers d'albâtre, un jeu d'ombre et de lumière s'imposa. Le tout demeura néanmoins obscur. Néanmoins, certaines salles pouvaient bien attirer le regard pour les formes qui s'y dessinaient : dans l'une, on y devinait un fauteuil douillet et dans l'autre, les couleurs chaudes des braises d'un feu de cheminée. De quoi contraster avec l'entrée du jardin jalousement protégée par deux statuts représentant un mythe bien connu, puisqu'il mettait en scène combat d'un lion et d'un homme à la force surhumaine. La lionne elle-même s'y attarda quelques secondes, avant de continuer sa marche à pas las, jusqu'à rejoindre l'herbe verte et la voix de son maître.

"Te voilà. Désolée pour le petit effort supplémentaire, j'étais occupée à...Eh bien, à méditer disons. J'espère que la lionne ne t'a pas trop embêté."

Couchée sur la plus basse branche de l'arbre que son maître avait planté quelques années auparavant, Ryme releva la tête, et ne put s'empêcher de retenir un bâillement fort prononcé. Si la lumière du jardin ne laissa planer aucun doute quant à son identité -la gardienne ne portait pas son armure, mais elle avait cette attitude qui laissait transpirer un confort que l'on ne ressent que lorsque l'on est chez soi-, la jeune femme qui lui faisait face était une parfaite inconnue. Toutefois, une inconnue qui connaissait un nom et pas des moindres ; Childéric. Ainsi, sa réponse lui échappa tout naturellement des lèvres.

"Oui, c'est bien moi. C'est ma maison maintenant, après tout." Sa maison. Suite à l'entraînement drastique que lui avait fait subir Childéric, elle s'estimait en être méritante. Cette main qui s'effaça dans ses cheveux balaya la paresse que sa méditation venait de soulever. L'instant d'un soupir, elle finit par poser la question fatidique. "Tu connais le vieux barbu ?"

Ses yeux détaillèrent alors davantage la jeune femme en face d'elle. La peau bronzée, les cheveux noirs et les yeux d'ébène, elle avait tout de ces femmes venues des terres ensoleillées. Pour autant, Ryme n'était pas attachée à l'image ; il y avait plus des choses plus importantes et plus concrètes selon elle. De sa position assise, elle regagna le sol afin d'initier les présentations.

"Eh bien, je dois probablement te souhaiter la rebienvenue dans cette Maison. Je m'appelle Ryme et, comme tu peux le constater, je suis devenue la Gardienne du Cinquième temple en prenant la place du Gros Lion. Qu'est-ce qui te porte jusqu'ici ?", questionna-t-elle avec plus de curiosité, et un peu plus de retenue. "Je peux t'offrir quelque chose ? Je crois avoir entendu que tu avais faim."

Car la nourriture était ici sacrée chez le Lion et si les pommes ne manquaient pas dans son temple, l'heure était à l'hésitation. D'un côté, Ryme avait pris le temps de les conserver dans quelques étagères sèches afin de ne pas en gâcher le goût, ni la quantité. D'un autre côté, une part d'elle-même ne cessait de songer à cette pièce de viande qui s'était emparée de ses pensées.



Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
Les Lionnes de Demain [Ryme - Reba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Lion-
Sauter vers: