Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD
 
Partagez
 

 [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AsenathAsenathArmure :
Épervier du Zéphyr

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyMer 16 Juin - 12:09
Suite directe du sujet avec Célestia !


Une fuite rapide, mais infiniment discrète ; les interactions précédentes se bousculent dans sa mémoire, à l’instar des mots forts qui ont été balancés à leurs visages. Toutes ces nuances, ces changements, ces différences, l’oiseau ne sait comment l’interpréter et opte pour un retrait. Un retrait stratégique, confus, aussi. Prostrée dans ces jardins, Asenath constate ses propres erreurs, ses maladresses. Ce sont elles qui engendrent tout cela, en tapinois, ces mauvais sentiments que les autres ressentent parfois. Quand bien même elle dansait, dans le fond, peut-être que…

La famille n’existe plus sans les anciens, semble-t-il. Cette remarque blessante reste incomprise, car l’Égyptienne perçoit la vie et la mort d’une manière singulière. Probablement est-ce un vestige de ses croyances, couplé par l’enseignement de sa presque mère prêtresse. Au fond, cela est un mystère, même pour elle.

Tout n’est pourtant pas bon à jeter dans le fleuve aux prédateurs : l’ancien Pigeon a le don d’absorber ce qu’une majorité considère être une malédiction, et elle conserve tout, précieusement. Peut-être le deviendra-t-elle, comme elle. Oui, depuis toujours, Asenath conserve les morceaux de chaque pot qu’elle brise, que son entourage casse, que les inconnus éclatent. En outre, elle ramasse et range ceux de Célestia avec délicatesse dans son tiroir immatériel, secoue vivement sa tête à en fouetter ses joues avec ses mèches pâles, puis met les mains sur ses genoux pour se redresser. Reprenant sa course, les yeux rivés sur le sol, la demoiselle soucieuse n’est pas attentive aux bruits qui l’entourent. Comme rarement, son sens de l’observation s’éteint et déjà son corps se protège-t-il en arrière, fesses et paumes sur la terre. Alors elle frotte, s’active sous la pression et bredouille les mêmes sons, inlassablement.

Ah… Désolée, vous n’êtes pas blessé ?

Face au manque de réponse, elle blêmit aussitôt et soulève son regard non sans difficulté. Un arbre, tout ça pour un arbre. Une fois de plus, Asenath se sent bête et la honte envahit ses joues désormais rougies. Au moins, l’arbre semble ne garder aucune trace de la collision.

Désolée…

Il n'y a que dans son esprit qu'elle grommelle un peu.


[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] Asenat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu1500/1500[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge900/900[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune1050/1050[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyJeu 17 Juin - 13:49
Pauvre arbre
 

 

 




Il parait que les arbres possèdent une conscience endormie, mais de là à présenter des excuses... Je doute qu'il vous réponde.

D'un mouvement fluide, je m'extirpais de l'ombre de la victime muette, afin de poser un regard aimable sur l'étrange jeune femme qui venait de tomber à terre.
Lames au fourreau, j'avais abaissé au maximum mon aura hivernale afin de ne pas l'agresser pas sa seule présence mortifère. Mais outre cette nouvelle venue, les jardins à la beauté saisissante ne goûteraient que peu le signe du déclin dont j'étais le messager sinistre.
Par délicatesse et dans un élan de courtoisie compatissante, je tendis ma main à l'inconnue visiblement trop pressée ou perdue dans ses pensées.

Je ne pense pas vous avoir déjà croisé en ces lieux... Pourtant, vous m'êtes étrangement familière... 

Une autre éminence peut-être ? Possible. La description de l'automne et du printemps par Celestia pouvait correspondre. 

Je me prénomme Gabriel. Et je suis le porteur de la chlamyde du Corbeau de Borée. Contre qui vais-je devoir jouer les défenseurs de ce pauvre arbre ? Que je sache, son inéluctable déclin n'est pas encore venu.

J'atténuais le tranchant de mes paroles par un sourire triste. Je me voyais mal agresser une pauvre inconnue pour une raison si futile. Mais j'étais assurément intrigué.
Avide de rencontres, d'échanges, j'avais une nouvelle fois l'occasion de découvrir les mystères d'un nouveau destin. De quoi jouer un rôle dans mes projets ? Seul Apollon le savait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsenathAsenathArmure :
Épervier du Zéphyr

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyVen 18 Juin - 11:13
Avant même qu’une voix ne retentisse, la fleur d’Égypte s’embarrasse de sa méprise. Les membranes humides, elle fronce les sourcils, se trouvant ignoble d’avoir pensé, sur le moment du choc, que ce n’était qu’un arbre. Il n’en faut guère plus pour qu’elle culpabilise, mais l’intervention du blond qui s’extirpe des ombres renforce ce jugement. Sur-le-champ, Asenath baisse la tête, courbe l’échine face au poids de la honte, puis remonte ses mirettes jusqu’à cette main tendue, pour le moins inattendue.

Je ne regardais pas, alors il est normal de m’excuser, même si le mal est déjà fait… Vous savez, vous seriez surpris de voir l’étendue des dons de ce monde, de sa capacité de créer des liens avec les hommes et les animaux.

Peut-être va-t-elle un peu trop loin, mais, ce début d’histoire, la jeune femme se réjouit toujours de le conter, avec toute la bienveillance qu’il mérite. Ils parlent, à leurs manières, comme les vagues lorsqu’elles s’échouent sur les rivages, comme les vents qui lui soufflent des conseils à leur image.
Aussi, la demoiselle relève enfin les yeux et, assimilant cette silhouette à celle d’un homme, cette dernière se sent tressaillir, se statufie dans l’instant. Sa main, suspendue en l’air, peine à reprendre le rythme pour accepter son aide ; chose qu’elle met toutefois en œuvre, une fois la tétanie momentanée passée.

Je… Asenath, porteur de la Chlamyde de l’Épervier du Zéphyr depuis peu, mais peut-être nous sommes nous déjà croisés avant cela, avant la bataille de Rome, avec le Pigeon ?

L’hypothèse est lancée, sans grande conviction, parce qu’Asenath n’oublierait pas sa famille si facilement, même s’il change de partenaire. Alors, peut-être est-il arrivé entre temps. Quoi qu’il en soit, grâce à son aide, elle reprend place ses jambes, puis frappe faiblement le sol de ses pieds pour retrouver ses repères.

Merci… Je, désolée, j’aurais dû faire attention et regarder devant moi.

Somme toute, ses prunelles humides se perdent sur sa silhouette, sans l’observer lui pour autant. Elle repense, simplement, au Corbeau, frissonnant à la température plus fraîche que celle de sa contrée.

Alors Sunilda est partie… Cela vous paraîtra sans doute indiscret, mais dans quelles circonstances vous êtes vous liés avec le Corbeau... ?

Elle est curieuse, mais à l’impression de constamment marcher sur des œufs. Une pensée s’en va pour Sunilda et sa meute, qu’elle soit ici ou là-bas. En y repensant, Célestia ne l'a pas mentionnée.


[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] Asenat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu1500/1500[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge900/900[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune1050/1050[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptySam 19 Juin - 23:38
Zéphyr et Borée
 

 

 




Tisser des liens ? En quoi cela pourrait-il être utile au vent de mort ?
Mais je préférais garder cette pensée mélancolique pour moi. Mon attachement pouvait se porter sur d'autres éveillés, et ma bienveillance naturelle sur des êtres vivants. Mais pour connaître leur funeste destin... Je prenais garde de me préserver.
Ainsi donc, j'avais face à moi le Printemps. Celui qui offrait la vie après mon passage. Quelle amusante rencontre...

C'est un plaisir de faire votre connaissance, Zéphyr. 

Et j'étais sincère. J'allais donc faire de mon mieux pour ne pas brusquer cette fleur avec mon aura mortifère et mes affres personnels. 

Non, nous n'avons pas eu le loisir de nous rencontrer... Je me suis éveillé à Melpomène depuis quelques mois seulement. Lors du drame de Rome, j'étais encore sur les routes, en tant qu'humble saltimbanque. Vous êtes donc une survivante, tout comme Célestia...

Une preuve de force et de sens de la préservation. Mais cela signifiait également que j'étais l'unique novice parmi les éminences... Mon regard se voila de doute et de profonde mélancolie, alors qu'un rictus résigné se dessinait sur mes traits doux. 

Rassurez-vous, je n'ai rien à cacher. Ce fut lors d'une représentation... J'ai senti comme une transe me saisir, et j'ai dansé, joué, combattu avec toute la force de la tragédie. J'ai... Semé la mort autour de moi, me soumettant à la fatalité. Et me voici... 

Inutile d'entrer dans les détails macabres. Le Printemps pouvait se sentir agresser par mon destin et le sang qui coulait encore sur mes mains. Mais mon aura suffisait à faire transparaître mon infinie tristesse. Je tentais donc de reprendre contenance, d'un mouvement de main sur ma mèche qui barrait mon front.

Et vous ? Comment le pigeon a-t-il laissait place au doux Zéphyr ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsenathAsenathArmure :
Épervier du Zéphyr

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyMar 22 Juin - 20:27
Le plaisir est partagé, Gabriel.

Si la douceur et la prévenance du Zéphyr ne sont plus un secret, la force et le mordant de l’Épervier manquent encore dans son cœur : ces deux extrémités tiraillent l’enfant de Karnak qui ignore comment acquérir ses derniers, autant que la manière de faire cohabiter. En cela, les salutations sont chaleureusement rendues – avec une pointe de timidité néanmoins, au vent du Nord, dont la représentation humaine lui semble bien loin du glacial qu’on lui attribue d’ordinaire. Malgré tout, en quelques paroles échangées, Asenath perçoit un je-ne-sais-quoi qui la perturbe : s’il raconte sans compter, quelque part, Borée se tient à l’écart. Ou, plutôt, peut-être reste-t-il en retrait. Cette impression, la fleur du sable ne sait comment l’expliquer, ni même comment l’exprimer d’une voix claire. Alors, cette fois encore, elle s’emmure et se tait.

Survivante : une appellation à des lieues de la vérité, pour celle qui conçoit la vie dans la mort, comme s’ils ne comportaient, en définitive, aucune différence notable. Un passage obligatoire, des larmes versées pour ceux qui restent, des pensées pour ceux qui partent. Ils reviendront, tôt ou tard, sous une forme ou sous autre. Une étape supplémentaire, dirait-on.

Durant une représentation, explique-t-il, semant la mort autour de lui. Elle est incapable d’imaginer concrètement la scène, mais cherche à comprendre, les prunelles emplies de peine. Après une hésitation, sa main pataude se pose sur son bras, ne sachant quoi faire de mieux et faisant fi des discrets tremblements qu’elle subit encore.

Le Pigeon s’est éteint, physiquement, à l’issue de la bataille de Rome. Le moment venu, l’Épervier, sans doute guidé par les vents, m’a trouvé au temple.

Pour autant, son ancien partenaire demeure à ses côtés, tout comme Khaskhash, au final. Ainsi, Asenath en arrive à cette conclusion saugrenue : voir n’est pas utile, lorsque l’on ressent.
Son doux sourire se teinte d’appréhension, de crainte de remettre un sujet délicat sur la table. Cependant, elle estime nécessaire d’ouvrir le sujet, d’y revenir, pour qu’il se sente à l’aise de le partager s’il le souhaite, pour qu’il sache qu’une oreille se tient à proximité.

La mort ne signifie pas la fin pour autant, peut-être qu’il était temps de débuter un nouveau voyage… Qu’est-ce qui vous marque autant... ?

Nulle agression, nulle trace de perversion, ni même de malveillance. L’Égyptienne est douce, maladroite, comme à son habitude, mais jamais elle ne veut du mal.

Seriez-vous... un artiste de théâtre, par hasard ?

Éternellement, elle hésite, enroule ses doigts autour de son écharpe avec nervosité.


[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] Asenat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu1500/1500[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge900/900[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune1050/1050[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptySam 26 Juin - 14:30
Fatalité
 

 

 




Printemps et hiver.
Se suivant, dansant sur un même rythme immuable. Déclin et résurrection.
Là où le pigeon s'est fané, le Zéphyr a donc pris le relais. Je salue ce récit d'un hochement de tête entendu. Tout est logique dans cette renaissance. 
La timidité de mon interlocutrice est palpable. Pour quelle raison ? Une nature ou ma seule présence ? Je m'interroge avant d'être interrompu par sa question. Me marquer ? Je hausse un sourcil sceptique avant de comprendre.

La fatalité, tout simplement.

Le mot est cruel. Rude, lourd de sens. Il résonne en profondeur, au cœur de nos âmes. Et je le relâche en l'accompagnant d'un sourire mélancolique. Mais là est ma vérité.

Nul ne peut freiner la course du temps. Le déclin des uns sonne le renouveau des autres, nous sommes d'accord. Ma raison d'être est de balayer les ruines d'un présent qui est déjà le passé, sans le savoir. Le vôtre est de reconstruire sur la neige que je vous laisserais en héritage.

De mon Apothéose, elle récoltera les graines de l'avenir. Avec grâce, je retire mes lames de leurs fourreaux, avant de les faire danser en harmonie.

Metteur en scène, acteur, artiste, chorégraphe, dramaturge... Oui, la scène est mon domaine de prédilection. Et je cherche justement le décor idéal et les meilleurs acteurs afin de réaliser ma vision prophétique... La chute de cette ère. 

Mon utopie, née des rêves envoyés par Melpomène, la muse de la tragédie. Plus que nul autre, Zéphyr pourrait y assister afin d'en retirer un message à conter au futur qu'il engendrera.
Mes propos vont-ils l'effrayer ou l'animer ?

Et vous ? De quels talents illuminez-vous les âmes sensibles ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsenathAsenathArmure :
Épervier du Zéphyr

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune0/0[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyVen 9 Juil - 12:31
Ce dont nul ne peut en réchapper ; une fatalité féroce, impitoyable et doucereuse à la fois. Une réalité perçue au-delà des croyances, pour ceux qui acceptent d’y prêter un regard. Pourtant, cette mélancolie glaciale touche la progéniture du soleil et de la lune. D’une certaine manière, elle capte des similitudes, bien que distinctes dans la forme, et, soucieuse, une cascade blanche chute sur son épaule droite. Aussi, ses doigts pelotent, chiffonnent et tirent le bas de son étoffe, discrètement : quelque part, Asenath comprend, douloureusement, mais ignore quels sont les mots, les gestes et les attitudes à adopter.

Je suis certaine que votre raison d’être ne se limite pas à cela, Gabriel…

Toutefois, pour avoir une chance de s’en rendre compte, faudrait-il encore accepter les premières conditions, ce qui ne semble, présentement, pas être le cas. Toujours est-il que des traits doux accompagnent ces quelques syllabes, parce qu’en dépit de ses étourdies, la fleur des sables se veut aussi rassurante que possible. Qui plus est, sans l’ombre d’un doute, il surestime ses capacités et le rôle qu’elle s’est attribués.

Un artiste, comme Célestia et, vraisemblablement, de nombreuses âmes de la Tour des Vents et en dehors. Ce n’est pas surprenant, car il est aisé de le deviner en prenant le temps d’une conversation ensemble, mais une pointe émerge et blesse son cœur. De ses conclusions hâtives, Asenath baisse le menton, lorsque s’annonce l’écho de ses fausses manœuvres. Les différences, précédemment relevées par le Héron, refont surface et augmentent l’écart entre elle et cette précieuse famille.

Je travaille la matière, les tissus et l’argile pour façonner ce qui, je l’espère, puisse être utile.

Rien d’aussi mélodieux et délicat que vos arts, explicite son regard. Ce n’est pas qu’elle rabaisse les activités, mais ses propres capacités et, par la même occasion, elle-même. Son manque de confiance en serait presque maladif et, cousus de fil blanc, les comparaisons et les reproches tracent leur route.

Si cela n’est pas indiscret, vos recherches avancent-elles ? C’est que… peut-être pourrions-nous… chercher ensemble… ?

À mesure qu’elle parle, sa voix se perd, finit par s’éteindre. Une pièce parfaite ; Asenath n’est pas complètement stupide : elle comprend le sens de leurs mots échangés, et en pèse chaque signification. À sa manière, elle tente de le mettre à l’aise, quand bien même elle n’excelle guère dans cet exercice, mais également de soulager ce qui semble-être un fardeau pour lui, son frère.

Malgré ses tares, le Pigeon souhaite devenir un Épervier accompli ; une muraille qui protège sa précieuse famille.



[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] Asenat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-bleu1500/1500[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-rouge900/900[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] G-jaune1050/1050[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]   [Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel] EmptyLun 12 Juil - 13:48
Alliés
 

 

 




Notre échange suit son cours, entre révélations et amabilité.
Pour autant, je détecte chez la jeune femme une timidité évidente. Une retenue, un ego fragile. Et je m'interroge. Est-ce là un trait naturel de son caractère ou le symbole d'un Printemps trop timoré en cette période où le déclin s'amorce ? Impossible à dire.
Son humanité et sa compassion à mon égard sont touchantes, et je lui réponds d'un sourire reconnaissant.

Sachez que je ne me plains pas du destin. Cela me confère un but dans la vie, et bien peu peuvent en dire autant. C'est une chance que je savoure, même si cela signifie une fin précoce.

Qu'importe la longévité, tant que la vie reste riche et digne d'intérêt. 
S'annonce alors les talents propres à Asenath, et je perçois dans son regard un manque de confiance évident.

Voilà un art essentiel, sans lequel je me promènerais nu et sans attrait sur la scène de mes drames. Vous parez nos corps de chair de multiples plumes chamarrées, qui offrent la beauté au commun. C'est par votre talent que la voix, les gestes, les formes deviennent le rêve.

Car le décor, les costumes, le détail sont essentiels, qu'importe les qualités du conteur. Nous formons un tout, une chaîne où chaque maillon est essentiel. Il en était de même pour les éminences d'Apollon.
Le Printemps s'enticha alors de mes recherches, et me proposa son aide. De surprise, mon visage se para d'intérêt.

J'en serais ravi. Toute aide est la bienvenue... Néanmoins, j'aimerais m'assurer que je ne vous entraîne pas dans un danger trop important. Que diriez-vous si nous croisions amicalement le fer ?

De manière à tester ma force auprès d'une éminence moins expérimentée que Celestia, mais aussi de visualiser le potentiel d'Asenath et jusqu'à quel point nous pourrions collaborer, sans lui faire courir de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi-Avril 553] Le coeur, l'âme et le corps [PV Gabriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: La Tour des Vents :: Place des Vents :: Grands Jardins-
Sauter vers: