Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyDim 11 Juil - 18:57
Le voile nocturne avait recouvert tout Atlantis. Dans tous les quartiers, les rondes des gardes avaient été renforcées. En ces temps de trouble, autant pour maintenir l'ordre que pour rassurer la population Atlante, les troupe de l'Amirauté s'étaient faites plus présentes. Peu importait, au bout du compte, de qui ils tenaient leurs ordres. Pour la plupart d'entre eux, la sécurité de cette cité et de son peuple était tout ce qui comptait.

C'était là de bonnes intentions. Mais ce n'était que cela. Des intentions. Sans aucune garantie de jamais les réaliser. Sans aucun pouvoir pour en faire une réalité.
Les équipes de gardes étaient en général organisés en quatre soldats Atlante. Mais ce groupe ci n'était composé que de trois. Le nombre de patrouille étant augmenté, il avait fallu réduire le les effectifs dans certains secteurs. Et cela avait été le cas pour ce groupe-ci, chargé de faire des rondes en bordure du quartier ouest de l'Atlantique Sud.

Cette nuit-là était comme les autres. Les membres de la garde avaient déjà fait ce trajet des dizaines de fois, sans jamais que le moindre évènement ne survienne. Des civils rentrant tardivement chez eux. Des disputes de couples. Le plus notable évènement, la semaine passée, avait été une rixe à calmer entre deux hommes à propos d'une histoire de nourriture.
Cette fois-ci, ce fut différent. Tout commença par une légère lumière qui se mit à luire derrière eux.

Ils n'eurent pas réellement le temps de comprendre. Le coup vint dans la seconde. Dans un violent choc du métal sur le métal, celui qui fermait la marche se retrouva visage contre terre. Déboussolé par le premier coup, l'homme déboussolé reçut un second coup de pied dans sa nuque le fit sombrer dans l'inconscience. Ses deux partenaires se retournèrent pour voir une silhouette drapée dans de sombres tissus se tenir sur lui. Impossible de deviner ses traits, ou même sa stature, dans cette obscurité. Tout ce qu'ils pouvaient distinguer était l'arme d'hast que cet attaquant avait entre les mains.
Le chef du groupe donna un ordre, et s'avança, lance levée pour porter secours à son ami au sol. L'ombre glissa dans l'air pour esquiver son coup, et d'un frappe de sa paume dans le buste du garde, elle lui coupa le souffle. Avec une vitesse exceptionnelle, la lance tourna pour frapper l'Atlante incapacité à la tempe, et le projeter sur le côté.

Le dernier garde se retourna pour fuir. Mais a peine avait-il pu faire un pas qu'à nouveau un un éclat de lumière illumina brièvement l'espace derrière lui, projetant de sinistres et immenses ombres aux alentours. L'instant suivant, la pointe d'une lance ressortait à travers son torse, ayant transpercé son cœur par l'arrière. La mort fut instantanée... Mais n'arriva pas avant que le garde ait pu crier pour appeler à l'aide, dans une action désespérée.

Son œuvre faite, la lance se retira du corps sans vie de l'homme, le laissant choir au sol comme un pantin désarticulé. Mais son travail n'était pas encore terminée. L'ombre s'accroupit à côté de sa victime. Elle faisait quelque chose. Le fouillait, peut-être? L'obscurité de cette rue peu éclairée rendait impossible de le déterminer. Mais cet assassin allait vite, cela était certain. Après tout, peut-être quelqu'un avait-il entendu le dernier cri du malheureux?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyLun 12 Juil - 10:57
Cela faisait un moment que je n’étais pas sorti de ma grotte. Beaucoup trop longtemps. J’avais rassemblé des informations sur la disparition de Deukalyion, j’étais beaucoup trop absorbé dans cette affaire. Quoi qu’il en soit, j’avais besoin d’un bol d’air, de fraîcheur et j’avais déambulé dans un quartier que je ne connaissais pas, l’Atlantique Sud.
Les événements de ce dernier mois étaient tous houleux pour ne pas dire chiant à souhait. La menace du tueur rodait toujours, mais je n’étais pas ici pour penser à tout ça.

Depuis plusieurs jours, je ne sortais pas sans mon écaille, les temps avaient changé, Endymion sans la sienne nous étions en quelques sortes affaiblie et la nuit les couteaux, ou les lances plutôt, pouvaient briller d’un éclat mortel avec la lumière de la lune. Pourtant, elle était si belle ce soir, donnant un éclat magnifique au paysage.
Cela avait au moins un avantage, quand je croisais des patrouilles, on ne me posait aucune question à la vue du Kraken. J’aidais parfois les quelques gardes à remettre sur pied des gens tristes ou malade, calmer des couples en pleine colère.
Une nuit banale en sorte. Puis lors du détour d’une ruelle, un cri vint se visser dans mon oreille, un appel à l’aide avant de mourir presque aussitôt, remplacé par un silence implacable.
Je ne connaissais que trop bien ce changement, il m’était déjà arrivé de le côtoyer à la surface, mais à l’époque, je ne m’aventurais pas vers la source de ce silence, un frisson parcourut mon échine.
Ce soir, c’était différent et mon corps réagit avant même que j’en formule la demande pour s’élancer en sautant sur un toit et couvrir le plus rapidement possible la distance qui le séparait de l’origine de cet appel à l’aide.

Une fois arrivé vers l’endroit visé, je sautai de mon toit pour me ramasser sur le sol et me redresser. Une sensation poisseuse me fit regarder au niveau de mes pieds et je vis une mare de sang s’agglomérer autour de moi avec pour source le corps d’un garde mort, transpercé au niveau du dos. Deux autres gardes avaient sombré dans l’inconscience.
C’est là que je la vis. Cette lame, capturant la lumière de la Lune, brillante de cet éclat mortellement particulier. Une lance qui était tenu par une silhouette enveloppée dans des tissus la cachant parmi les ombres.

« Toi. Je ne pensais pas croiser l’ennemi public numéro un ce soir. J’imagine que te demander de me suivre gentiment jusqu’en prison est à proscrire ? »

Je bloquais un accès de la rue où il se trouvait. Mon cosmos s’éveilla, autour de moi des sortes d’ombres tentaculaires comme composé par des constellations apparurent, brillant légèrement.
Décidément, je vais commencer à croire qu’à chaque fois que je sors de mon trou, un événement de merde arrive. Je suis peut-être un chat noir au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMar 27 Juil - 23:34
L'ombre agenouillée sur le corps du garde au sol se redressa immédiatement dès que les pieds du Kraken touchèrent le sol de la rue. La pointe de sa lance dressée droit vers le torse de celui qui venait de l'interrompre, encore humide du sang de sa victime, l'assassin le toisa en silence. Sous la lumière diffuse du ciel artificiel d'Atlantis, il était difficile de voir un quelconque signe distinctif sur lui. A peine Noah pouvait-il voir, entre les tissus qui entouraient son visage, deux yeux sombres comme la nuit en train de le jauger. Aux paroles du Général, nulle réponse ne fut donnée.

Alors que la tension s'accumulait et que l'Onde obscure du Kraken envahissait la ruelle, sa cible se mit brusquement en mouvement. D'un mouvement vif de son arme, l'assassin conjura plusieurs lames d'air qui déchirèrent l'espace entre eux. Les projection sifflèrent vers le Kraken, mais révélèrent rapidement ne pas tout à fait le cibler. Tout au plus, les lames d'air tranchèrent-elles plusieurs des appendices ombreux que Noah commandait, en passant à côté de lui.
Une diversion. Après avoir lancé son attaque, l'assassin avait utilisé un courant d'air pour sauter et se projeter vers le toit le plus proche. Le meurtrier se lança immédiatement dans une course effrénée pour fausser compagnie au Général qui venait d'interrompre son activité. Le jeune Bjornaer serait-il assez vif pour le pourchasser?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptySam 14 Aoû - 14:09
Des lames d’air qui sifflent, rien de bien méchant, je m’étais préparé à les contrer quand je compris leurs réelles utilités, quelques secondes trop tard. Je penchai ma tête sur le côté, une lame sifflant près de mon oreille.
Certaines de mes tentacules s’écrasèrent au sol et les autres disparurent quand je bondis à la suite de l’assassin. Putain j’étais vraiment tout seul sur ce coup, à croire qu’il n’y a que moi qui ai entendu ce bruit. Je décidai de pointer mon doigt vers le ciel et une explosion cosmique eu lieu au-dessus des toits, tel un feu de détresse. Un feu qui se transforma en ligne et me suivit dans mes déplacements, les retraçant dans la nuit. Ainsi, si quelqu’un voyait ce signal et avait la jugeote nécessaire, ils comprendraient aussitôt ce qui se trame et auraient la position.

Je ne voulais pas l’assassin me distancer, mais il avait une connaissance des toits assez fascinante, son pied avait à peine le temps de toucher la dureté de la bâtisse que déjà, il s’élançait à nouveau. Si je n’avais pas l’habitude de me promener sur des terrains difficiles depuis que je suis gamin, j’aurais eu bien du mal à le suivre, mais je ne savais pas si ce serait suffisant.
Le trait dans les airs continuaient de nous suivre pendant que la course se poursuivait, cela me demandait de la concentration de la maintenir, mais au moins, le tracé subsistait. J’imaginais déjà les badauds regarder le trait d’urgence en disant que la couleur est magnifique.
Cet assassin ne pouvait pas filer, je n’avais pas le droit de le laisser filer et je ferais tout pour l’interrompre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptySam 14 Aoû - 17:07
Les nocturnes se promenaient, fidèles, soucieux de tout ce qui les entourait. À l’image d’une patrouille fantôme, ils vadrouillaient entre leurs semblables naturelles, mussant leur nature aux rares âmes croisées. Leurs attributions étaient clairs, elles l’ont d’ailleurs toujours été, depuis qu’ils étaient nés.

Des larmes, du sang, la fin.

Parmi-eux, elle observait la scène de loin, cette silhouette en quête d’un inconnu certain. Des mois durant, le corbeau et ses compères intangibles s’étaient emparés des rues, une fois la nuit venue. Si seulement, pas que. Alors qu’ils se contenaient, comme tout observateur, une lueur fît son apparition ; une lueur nommée Kraken, dont le rapprochement les ferait presque rire, compte tenu des antécédents. Lui, qui se berçait à la fois d’espérance et de pression, prenait place dans le script.

Qu’allait-il faire ? Armée de toute sa patience, elle guettait. Ils seraient les témoins.

Des échanges que nul ne pût entendre. Qu’importe, les hypothèses ne tarderaient pas à émerger, tant les gestes s’avéraient infiniment plus parlant que les sons. Un accès bloqué par un corps, une invocation métallique, une fuite à venir et des instincts que le suspect essayait d’endormir.

Noah serait-il l’animal ? La réponse, bientôt, lui parviendra.

Un départ sur les toits, que le protecteur de l’Arctique tente de rattraper. Il se rapprochera, peut-être pas. Ses actions seront-elles vaines ? Pour l’heure, le Corbeau balaya un soupir feutré du revers de la main, comme un ordre tacite serait communiqué. Drapée dans les ombres, nul ne pouvait la voir, savoir qui elle était, d’où elle venait, où elle se tenait dans ce monde. Elle demeurait un mystère sur ces terres, car être partout résumait sans mal le rôle qu’elle tenait sur ce domaine.

Ses compagnes : les ombres, entrèrent en mouvement, se mélangeant d’autant plus dans les contrastes naturels. Elles se préparaient à agir, à pousser les intrus dans les filets, dans leurs retranchements, pour mieux les torturer. Ainsi bloqueront-elles les rares échappatoires, feront le nécessaire pour qu’il sombre à son tour, toutes vicieuses et imprévisibles qu’elles étaient. Quant à l’oiseau de malheur, il continua de mener son piège à bien, l’esprit et les mirettes entièrement rivés sur cette scène.

Vraisemblablement aurait-il pu intervenir avant, mais certains sacrifices ne peuvent être évités. Le cas présent en était un bon représentant. En échange, il promettait en silence ; jurait de ne jamais oublier. Également, de venger.


résumé:
 
Personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyDim 15 Aoû - 18:41
La poursuite s'engage. L'assassin et vif, et les toits de la cité ne semblent avoir aucun secret pour lui. Mais le Kraken ne se laisse pas distancer. Du coup de l'œil, autant le fuyard que son poursuivant peuvent voir ces étranges créatures d'ombres, semblables à des animaux sans vraiment en être, qui évoluent autour d'eux, forçant fréquemment le meurtrier à changer sa route pour les éviter. S'il se rend compte du piège lentement en train de se refermer sur lui, ce n'est qu'une fois qu'il est trop tard.

Le lancier chute et arrête sa course, un genou à terre, dans une petite cour. Ses yeux sombres se lèvent pour constater que ces créatures l'ont acculé, coincé dans cet endroit comme une bête dans son enclos. Noah arrive quelques secondes plus tard pour constater cet état de faits. Encerclée, l'ombre qui hante Atlantis depuis plusieurs semaines doit prendre une décision.

- Tsk... De vrais pots de colle.

Seul Noah est assez proche pour entendre cette voix féminine. Mais il n'a pas le temps de penser plus à ce que cela implique. L'assassin se tourne vers lui, un éclat déterminé dans le regard. Sa lance pivote entre ses doigts, et elle se met en garde. Son Onde comment à s'échapper d'elle, comme un courant tempêtueux. Au-dessus de la tête des protagonistes, l'air se fait lourd. Même des lieux sous la surface, l'orage gronde, et de sombres nuages se rassemblent.
Puisqu'il faut se faire violence pour s'arracher aux griffes de ses poursuivants, alors violence il y aura.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyLun 16 Aoû - 15:48
La course-poursuite ne cessait pas et je commençais à en avoir sérieusement marre de ce petit jeu. Cela se tenait à rien, un coup je me rapprochais, un coup la silhouette s’éloignait. Je remarquai par la suite qu’à chaque fois que l’assassin tentait de prendre une échappatoire, il faisait demi-tour face à des ombres devenues très présentes et pesantes. Quelqu’un m’épaulait, on dirait, mais je n’avais pas le temps de chercher d’où cela provenait. J’avais enfin une aide, on n'allait pas se plaindre et ma concentration se fixa uniquement sur cette course qui ne tarda pas à se terminer face à une bête acculée au sol.

Une voix féminine me parvint de sous la capuche avant qu’elle ne se mette en garde et que son Onde n’emplisse les lieux. Ainsi, la reddition n’était vraiment pas à l’ordre du jour, dommage, j’aurais aimé ne pas en arriver là.
Je n’attendis pas le premier coup et passa à l’offensive directement. Mon pouvoir se matérialisa sous la forme d’un tentacule de givre enveloppant mon bras, le froid était tel que de la fumée s’en échappait pendant que son étreinte se resserrait.

« Je suis navré, mais tu ne veux pas nous laisser le choix, même pas celui de la discussion. Ta tuerie s’arrête ici et maintenant ! Gel Arctique ! »

Je propulsai mon bras en avant qui eut pour effet de déployer le tentacule de glace qui se rua sur mon adversaire. À peine le tentacule fut parti qu'un autre tentacule parti de mon ombre pour rejoindre en ondulant celle de la voix féminine et essayer s'accrocher ainsi à elle.

« Chaîne alimentaire ! »

Je fis un petit pari avec ces deux attaques et j’espérais qu’au moins l’une d’elle la toucherait complètement, mais la suite risquait de se montrer piquante pour moi. En guise de touche finale, une onde se projeta de mon corps pour venir toucher la silhouette. On verra aussi ce que décidera de faire mon allié parmi les ombres.


Tour de Combat n°1 :
 


Dernière édition par Noah le Mar 17 Aoû - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyLun 16 Aoû - 20:54
- T'as aucune idée de ce qu'il se passe vraiment, hein?

La colère palpable dans la voix de l'assassin indique que la réponse du Kraken a provoqué son mécontentement. Alors que l'appendice de glace est projeté vers elle, elle fait tourner sa lance entre ses main et utilise le mouvement de rotation pour dévier en partie l'attaque. La glace se répand cependant sur une partie de son bras gauche. La diversion fonctionne cependant, et il est trop tard lorsqu'elle sent le second tentacule d'ombre s'enrouler autour de sa jambe. La douleur lui arrache un grognement.

La femme au visage dissimulé prend une profonde respiration, et sa main libre se lève devant son torse pour former un signe. Deux doigts levés, les autres refermés en un rond dans sa paume. L'aura autour d'elle change, et de l'énergie lumineuse se met à parcourir son corps. La prise du tentacule d'ombre est brisée, et le givre sur son corps se dissipe. Cette énergie lumineuse passe ensuite de son corps à son bras, jusqu'à sa lance, qu'elle pointe vers le Kraken.
L'attaque ne dure qu'un instant. Dans un flash qui illumine toute la ruelle, assez puissant pour bruler les rétines de son adversaire, un rayon d'énergie part de la pointe de la lance pour transpercer l'une des jambes de Noah. Une tentative évidente de l'incapaciter pour qu'il ne puisse plus la suivre. Mais elle n'en a pas terminé!

- Hors de mon chemin!

L'arme de la meurtrière se lève vers les lourds nuages au-dessus d'eux, puis s'abat comme la baguette d'un chef d'orchestre. Une pluie battante tombe alors sur toute la zone, trempant tous les intervenants, même ceux se tenant à distance. Ce phénomène est inhabituel pour Atlantis. Mais plus inhabituelle encore est l'eau qui tombe à cet instant : elle se met à se mouvoir pour entourer le Général de l'Arctique, avant de se refermer sur lui et le coincer dans une bulle d'eau. L'assassin plie alors les genoux et se prépare à bondir. Surement compte-t-elle profiter de ces deux attaques pour ralentir Noah, et tenter à nouveau de prendre la fuite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMar 17 Aoû - 10:57
Moi ? Aucune idée de ce qu’il se passe et des enjeux ? Je me tue à le dire à tout le monde ! Personne ne m’a écouté, personne n’a daigné lever le petit doigt pour m’aider dans mes recherches. Seul un autre général à essayer de m’aider et de paraître sympathique, un seule t c’était Endymion.
Au moins, ma diversion a eu l’effet escompté et j’avais remporté une partie de mon pari, tandis qu’autour de moi mon onde faisait toujours une emprise.
Je fus néanmoins surpris de la voir réussir à se purifier de mes attaques, mais ce n’était que l’échauffement et on était encore loin de la fin du combat, je me devais de tenir et de jouer mes cartes soigneusement.

Le flash me prit par surprise tandis que j’essayais de m’en protéger avec mes bras, sans succès, suivi de la douleur ressentie à la jambe. Cela me dérangerait pour mes futurs mouvements, mais je me fis violence pour ignorer la douleur et faire comme si de rien n’était. S’ensuivit alors cette pluie démentielle qui s’agglutina autour de moi pour me piéger dans une bulle d’eau et me faire perdre connaissance. Dommage, pour toi, j’ai grandi en faisant de l’apnée au plus profond des océans gelés, je sais très bien comment me débarrasser de cette cage. Tout en retenant admirablement bien mon souffle, j’usai de ma force et de mes jambes pour me propulser hors de la bulle d’eau qui disparut une fois sortis.

« Assez ! Tu crois que ça me fait plaisir cette situation ?! Tu crois honnêtement que je n’allais pas te poursuivre après avoir assisté à la mort d’un garde ? Tous ont une famille, des personnes qui leur sont chères, qui les attends, tout le monde !
Alors si tu a toi une idée de ce qui se passe et qui pourrait me permettre de comprendre ce bain de sang dans lequel on m’a plongé dès mon arrivée, je t’écoute. J’ai soif de savoir pourquoi on me plonge dedans et qu’on me tient éloigné des réponses ! J’en ai marre de tout ça ! Donne-moi tes raisons !
»

Mon dialogue n’avait que pour unique but de voir si ma vision allait revenir complètement, mais je m’étais fourvoyé, je voyais simplement le monde flou pour le moment. Fort bien, j’allais quand même riposter.
Une main se leva et une ombre gigantesque apparut dans mon dos, distordue représentant une mâchoire de la bête des profondeurs, suintant d’un liquide visqueux, quand je baissai ma main en direction de l’adversaire, l’ombre se rua dessus comme pour la dévorer.
De mon autre main, je me concentrai et des volutes de fumée prenant des formes tentaculaires apparurent, certaines pour me soigner en se posant sur mes plaies, d’autres en partant directement sur la femme à la lance pour l’étouffer et la broyer. Enfin, je joignis mes deux mains et mon Onde imprégna complètement la zone.

« Bienvenue dans ma Tanière. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMar 17 Aoû - 20:37
L'assassin a sauté sur un toit au-dessus de la prison aqueuse du Kraken. Elle cherche une échappatoire, mais les ombres autour d'eux sont toujours présentes. Et malgré ses efforts, le Général de l'Arctique n'est pas retenu longtemps. Quelques secondes à peine, et le voilà déjà libéré de la bulle de pluie. Noah rejoint sa cible sur le toit et lui livre ces questions qui le hantent depuis son arrivée. Pourquoi?

- T'es sérieux là? C'est à moi que tu demandes ça?

L'assassin semble surpris. Il a un mouvement d'hésitation. Et cela manque de lui être fatal. L'immense mâchoire de la créature qui protège le Kraken détruit le toit sur lequel ils se tenaient. La femme au visage masqué projette une vague de Cosmos pour repousser les crocs putrides mais ne parvient pas à échapper aux lacérations. Une partie de sa tenue de cuir est déchirée, et le sang coule, révélant une peau basanée et des tatouages sur l'un de ses bras.
Noah étend son Cosmos tout autour d'eux, saturant la zone de l'obscurité des profondeurs. Les tentacules parviennent à enserrer et immobiliser leur cible. Prise dans ses griffes, la meurtrière garde pourtant un regard défiant à son poursuivant.

- Tu lui ressembles... Mais t'es pas Deukalyon! Voilà pourquoi personne te fera confiance. Tu débarques comme une fleur après sa disparition... Qui dis que t'y es pas lié? Dans ton dos, tout l'monde doit te soupçonner.

Le Cosmos lumineux de la femme s'élève à nouveau. Cette fois, pas de flash, ni de purification. A la place, l'aura de l'assassin semble se détacher de son corps pour faire apparaitre... un double fantomatique de sa personne! Armée d'une lance translucide, copie conforme de l'arme de son adversaire, l'apparition tranche les tentacules d'ombre de Noah pour libérer son original. Une fois libre de ses mouvements, la fuyarde regarde autour d'elle, puis retire le tissu endommagé qui entourait sa tête.
Elle révèle alors le visage d'une jeune femme à la peau tannée par le soleil, au cheveux bruns mi-long et aux yeux noirs. Noah ne pouvait connaitre cette personne... Mais quelqu'un d'autre qui observait la scène se souviendra peut-être d'elle.

- Sympa d'nous isoler comme ça. Maintenant, j'peux m'y mettre sérieusement!

La guerrière et son double fantomatique se mettent toutes les deux en garde, dans une parfaite synchronisation. Les deux se jettent ensuite sur le Kraken, qui ne peut que faire de son mieux pour ne pas succomber à l'assaut de la femme dédoublée. La lance solide et l'autre, faite d'Onde, ne lui laissent aucun répit, l'attaquant sous deux angles différents. A l'a fin de l'enchainement, l'assassin recule et laisse sa projection occuper le Général. Noah est à peine en train de récupérer l'usage de ses yeux, qu'il peut la voir s'entourer de vent et produire plusieurs lames d'air. L'attaque est dénuée de toute pitié. Le Kraken et le double de l'assassin seront tous les deux réduits en lambeaux par cet assaut.



Dernière édition par Le Conteur le Mer 18 Aoû - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMer 18 Aoû - 11:24
Les attaques se firent de plus en plus violentes, je ne réussis pas à esquiver son approche au corps-à-corps avec son double, encore trop aveuglé par la technique précédente. Je me fis rosser par des coups venant de toutes parts, mon armure m’en protégeait un peu, mais c’était loin d’être suffisant avec tout ce que je prenais dans la tête. Puis les mots de l’assassin résonnait encore et encore en boucle dans ma tête, je revoyais les visages des gens, puis mon esprit les déformaient pour leur donner un air coupable. Mon sang giclait de ma bouche et de mon nez, du sang coulait le long de mon bras et quand l’assaut fut terminé, je restais encore debout, ma vue revenant à la normale, ma tête baissée, le visage caché par mes cheveux. Le double me surveillait et s’apprêtait à réagir à ma réaction quand le cosmos de l’ennemi brûla pour faire venir des lames d’aires tranchantes pour me déchiqueter.

Alors je me mis doucement à rire, mes épaules secouées, et quand les lames d’airs arrivèrent à mon avis, mon rire explosa et mon œil droit était celui de la bête, jaune, séparé par une seule fente noir au milieu. Toutes ces dernières semaines d’enquête pitoyable, de service en tant que pion, de fausses rencontres, de vouloir changer les choses remontèrent dans ma gorge pour se déployer en immense rire tandis que la technique de la femme et son double disparurent. Mes yeux dorénavant vairons se plantèrent sur ceux de la lancière.


« Deukalyion ci, Deukalyion ça. Vous avez tous ce nom-là à la bouche. Tu ne lui ressembles pas, tu finiras comme lui, tu es damnée par cette armure. Haha vous pensez que c’est simple ? Vous pensez tous qu’ici, j’ai ma place ? Je viens de la Surface, j’ai appris mon héritage il y a peu, pourtant, vous ne cessez de comparer les uns aux autres. Tout ce que vous faites, c’est de vous mesurer et de vous juger. Certains privilégient le sang plutôt que de privilégier les valeurs de l’individu. Cette cité est sur le point d’être perdu, tout tombe en ruine et en flammes, dans un bain de sang innommable et tout ce que ce peuple est encore capable de faire, c’est de pleurer sur leur triste vie.
Tu veux mon avis ? Cette cité mérite ce qu’il lui arrive, tout ceux de cette cité devraient brûler pour qu’on puisse repartir sur des bases saines. Malheureusement, c’est la solution de facilité et ce n’est pas pour ça que cette armure m’a choisi.

Vous me comparez à ce Deukalyion ? Que mes techniques lui ressemble ? Fort bien, Noah va dorénavant se mettre en retrait et je vais user de ces techniques que vous haïssez tant. Vous ne vous êtes jamais demandé ce que Noah ressentait ? Maintenant, vous allez connaître son absence.
Je vais t’arrêter ici et maintenant, j’userais de tout mon pouvoir quitte à en mourir s’il le faut. Un peu plus ou un peu moins de sang, qui verra la différence ?
»

Je me concentrais et à nouveau mon bras devint gelé, entouré de tentacules givrants, renforcés par l’œil du monstre, encore une fois mon ombre s’étendit, bien moins visible dans ma Tanière. Le tout fut projeté sur mon adversaire au même instant, ne lui laissant que peu de temps de réaction. J’étais dans une colère noire et sourde, j’en avais assez d’entendre encore et encore le même schéma. Si vous aimiez tant votre Deukalyion ou que vous le haïssiez tant, vous auriez dû faire vos recherches vous-même au lieu d’adopter la solution de facilité de haïr chaque porteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMer 18 Aoû - 19:29
Une goutte supplémentaire et, ainsi, débordait le verre. Submergé par ses propres ressentiments et ses craintes, le monstre marin plongeait enfin et entra dans une fureur noire. Ce résultat n’étonnait guère la demoiselle, consciente qu’il finirait dans cet état si ses épaules s’avéraient trop fragiles : de telles responsabilités ne seyaient pas à tout le monde, visiblement, à commencer par celui-ci.

La silhouette adverse grognait et lui, aussitôt, s’emballait. Il menaçait, en oubliant son devoir. La Magicienne aux sombres mirettes ne perdait pas une miette de la scène, des critiques et des fulminations du Kraken. Pourtant, cette personne, si elle était effectivement vouée à disparaître, encore fallait-il lui tirer quelques informations précieuses avant la fin. Son visage était trompeur, et elle savait mieux que quiconque qu’il était inenvisageable de s’y fier. D’ailleurs, peut-être lui en toucherait-elle deux mots…

Sans autre, furtive et sombrement vêtue, elle se glissa entre les deux adversaires, ses ombres humaines et noires se dressant pour faire face aux tentacules partenaires. Dans son regard, la colère se reflétait ; une colère non pas destinée au gardien de l’Arctique, ni même à l’assassin, mais envers elle-même. Elle, non plus, ne passait pas au travers de cette tâche confidentielle qu’elle s’était auto-imposée.

— Pensez-vous faire votre devoir ? Votre devoir est de protéger cette cité que vous souhaiteriez tant voir brûler. L’aveuglement ne vous mènera nulle part ailleurs qu’à votre propre perte, et c’est visiblement ce qu’attend votre adversaire. Si votre affrontement avait pour objectif de l’empêcher de nuire, je ne me serais pas immiscée. Cependant, vous semblez vouloir prendre la voie du meurtre… Ses prunelles s’arrêtèrent un bref instant sur l’écaille azurée, à l’instar de ses lèvres qui paraissaient chercher à quoi cette dernière correspondait.

— … Général.

Qu'il se reprenne.

Somme toute, passablement irritée par la situation, par ses démons également, la femme aux longues mèches ébènes fit volte-face, concentrant désormais toute son attention sur l’assassin qui revêtait les traits d’un ancien Général, invoquant, en silence, les fantômes illusoires. Sortis de sa mémoire, les esprits d’autrefois se manifestèrent, l’accablèrent de leurs mots acerbes que nul autre que la concernée ne pouvait entendre. Les voix, les visages, les gestes, tout serait familier, et, insaisissables, ils transperceraient celle qui vivait encore.

— Quant à vous, si vous me le permettez, j’aurais quelques questions à vous poser…

Tour de Combat n°3:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyDim 22 Aoû - 13:40
Les paroles de l'assassin ont visiblement touché un sujet délicat pour le Général, de toute évidence. La jeune femme semble surprise de la fureur presque inhumaine qui investit sous ses yeux le corps de Noah. C'est une bonne et une mauvaise nouvelle. Une bonne, parce qu'un adversaire qui se laisse dominer par ses émotions est plus aisé à manipuler et à semer. Une mauvaise... parce que, tout d'un coup, le Kraken a l'air de ne plus du tout vouloir prendre de gants avec elle. Cela allait être moche. Très moche!
La jeune femme souffle, à moitié pour elle-même, à moitié pour son adversaire.

- Je vois. Ca doit être ça, le type qu'aime le Kraken... Des gars d'apparence calme, mais avec une rage qui bouillonne sous la surface.

L'attaque du Général de l'Arctique déchaine à nouveau ses arcanes. La meurtrière se place en position défensive, pour encaisser au mieux ces attaques à la violence décuplée par la rage. Un frisson de crainte, pur fruit de son instinct de survie, lui parcours le dos. Mais l'attaque ne vient pas. Au lieu de cela, les créatures d'ombres qui bloquaient toutes les sorties interviennent pour prendre à sa place le déchainement du monstre marin. Et au milieu d'eux se dresse à présent une femme que personne ne connait, ni d'Eve, ni d'Adam.

- D'où tu sors, toi?

Méfiante, l'assassin n'a cependant pas le temps de réagir davantage. Les ombres la traversent, et la guerrière se retrouve piégée dans une illusion, un enfer dont ses propres souvenirs sont les barreaux. Les deux généraux peuvent voir la lancière s'agiter, donner des coups dans le vide comme si elle essayait de repousser d'invisibles apparitions. Puis sa lance se plante dans le sol, comme pour l'aider à rester debout alors qu'elle tangue. Des paroles désordonnées passent ses lèvres. Elle appelle son père. Elle appelle un dénommé Lazare. A la fin, sa main se tend, comme pour attraper quelque chose, quelqu'un.

- Revenez...

Et son corps s'effondre, sous le poids de son propre chagrin. L'assassin à la lance endore humide du sang de sa victime gît, sans défense, aux pieds des deux Marinas.



Citation :
Le PNJ tombe inconscient. Vous pouvez le faire prisonnier, auquel cas il vous faudra signifier où vous le déplacez et comment vous l'enfermez. Le PNJ pourra ensuite être interrogé dans un nouveau sujet dédié, dans son lieu d'emprisonnement.
Bien sur, vous pouvez continuer votre RP ici pour vous accorder, voir continuer ce combat si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyDim 22 Aoû - 17:03
Le combat était terminé, pas comme je l’espérais avec l’arrivée de ma soit disant alliée qui bloqua mes attaques pour mieux protéger l’assassin effrayé. Elle ne se gêna pas pour me faire un sermon et avant que je l’attaque pour trahison, elle finit de plonger la jeune femme dans l’inconscience.
La lance sanglante tomba à terre dans un tintement, encore rouge de ce sang d’innocents. La colère qui m’habitait jusque-là disparut progressivement, comme une ombre se retirant pour rejoindre d’autres profondeurs, mon œil revint à la normale et le cosmos finit par s’apaiser, la tempête redevint une mer calme.

Sans un mot, je passais devant elle, sortis une corde et commença à lier les mains de la lancière. Je prononçais des mots, destinés à celle qui se tenait derrière et avait intervenu seulement à la fin du combat.

« Je t’interdis de remettre en cause mon devoir, je ne le connais que trop bien. On me le rabâche continuellement et je sais pourquoi je suis revenu dans cette cité. Par contre n’oublie pas qu’il existe plusieurs moyens de protéger un lieu. Certains pensent qu’il faut le garder tel quel, complètement intacte, car protéger veut dire se dresser en barrière. D’autres pensent qu’au contraire protéger veut dire s’assurer que rien ne vienne entacher l’idée de départ, que rien ne vienne pourrir comme des vers une cité et ainsi la transformer en quelque chose d’abjecte. Certains voient même la protection dans le fait d’observer et ne faire qu’aucun élément extérieur ne vienne déranger l’endroit, pour qu’il évolue comme il le doit et non pas à cause d’autres événements venant d’ailleurs.

À ton avis, crois-tu que c’est protéger cette cité que la laisser se détruire à petit feu ? Tu penses que Poséidon aimerait retrouver une cité dévorée par le culte du sang pur, par l’écrasement de tous les individus qui n’ont pas la chance de naître avec le bon sang ? Penses-tu que c’est protéger la cité que d’aider à ce que les Sénateurs corrompus continuent de siéger au pouvoir et de pervertir davantage la cité à travers les inégalités, la peur et l’incompétence de certains ?
»

Je finis de ligoter la prisonnière et commençai à la charger sur mon épaule, sa lance dans une main. Je me retournais alors vers la détentrice des ombres.

« Pour moi, protéger cette cité, c’est couper tout ces maux à la racine, faire que la justice règne, que les mauvaises herbes finissent brûler et les tumeurs excisées. Je l’ai dit et je le maintiens, il faudrait recommencer à zéro, car la perversion a envahit les rues de cette belle cité, cette cité que j’aime du plus profond de mon coeur. Je connais très bien mon devoir, seulement les méthodes sont différentes. Le Kraken m’a choisi pour une raison, il m’a averti du danger qu’encourait la cité et c’est avec regret que je l’ai constaté. Combien de morts innocentes il faudra encore pour que les choses changent ? Ici, tout le monde est froid, cruel, je n’ai rencontré que peu de personnes amicales et encore moins parmi les généraux. Tout le monde ici est sur la défensive, comme s’il attendait que son prochain plante un couteau dans leur dos, car ils ont eu le malheur de leur sourire.

C’est ma vision de la cité, une ombre d’elle-même, la parodie de ce qu’elle était à son apogée et je veux qu’elle retrouve son âge d’or, pas qu’elle continue à sombrer ainsi, je ferais tout pour que cela se produise, je ne reculerais devant rien.
»

Un léger sourire passa sur mes lèvres à cette pensée, oui, je sais pourquoi je suis ici maintenant, j’ai trouvé ma voie. En arrivant à la hauteur de la demoiselle, je relevai ma tête vers elle, mes cheveux flottant légèrement avec la brise nocturne et un grand sourire sur le visage, quelques filets de sang encore présents.

« Que veux-tu ? Je suis un grand idéaliste. »

Mon chemin se poursuivit, si elle ne désirait pas me retenir ou prolonger sa conversation, c’était à sa guise, moi je devais emmener l’assassin derrière les barreaux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMer 25 Aoû - 21:07
Par la force des choses, les questions attendront. Qu’importait, au final, car la demoiselle les obtiendrait d’un autre biais. Aussi, les amandes mordorées de l’inconnue surveillaient le corps, quand bien même il semblait inconscient, tandis qu’elles cabotaient en direction du Général. Si cette dernière restait calme de prime abord, elle tiqua face au langage employé par le Kraken, bien loin de l’attitude qu’il se donnait auparavant devant les Lyumnades. Quelque part, sans doute montrait-il enfin son véritable visage, celui qui dévoilait ses limites en tant qu’homme.

Immature, ce fût le premier mot qui lui vint à l’esprit, alors qu’il agissait comme s’il déballait tous les maux du monde. Instable, éventuellement. Finalement, la direction qu’il prenait se dévoilait d’elle-même, annihilant les doutes qu’il exprimait auparavant. Ou peut-être ne s’en rend-il pas compte. Devant tout cela, elle se contenta de hausser les épaules, affichant un air des plus détaché : quoi qu’on en dise, elle n’était pas affiliée à la protection de la cité, elle n’était qu’une âme qui passait par là, qui avait vaguement reconnue une armure, puis un visage, et qui s’estimait dans son bon droit. Le reste ne la concernait pas.

— Je n’ai que faire de vos interdictions et des raisons de votre retour, tout cela ne regarde que vous-même. Qu’importe qui vous êtes et si cela vous convient, je dirai ce que j’ai à dire. Que pensez-vous de votre comportement, durant votre combat ? Pensez-vous être différent de ceux que vous condamnez ? N’êtes vous pas, vous-même, une de ces mauvaises herbes ? Poséidon par-ci, Poséidon par-là, vous, les armées, n’avez que ce nom à la bouche. Décidément, vos rangs vous montent à la tête.

Quelques vérifications, tout au plus, parce que les histoires du Kraken réveillaient un intérêt sous-jacent, bon comme mauvais. Aussi, il lui fallait déterminer le degré d’hypocrisie dans toutes ce ramassis d’impressions.
Citation :
La madame le retient un peu, tout en surveillant l'autre madame. Je confirme qu'elle sera emmenée aux geôles par Noah (qui n'a pas intérêt à trop l'ouvrir... °°). Le conteur peut déjà prévoir un interrogatoire, qui sera réalisé par ce cher Elio (évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge900/900[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyJeu 26 Aoû - 10:50
Mes pas se stoppèrent progressivement. La captive dodelinait de la tête sur mon épaule. Celle qui se disait mon allié semblait ne pas partager mon point de vue et m’invectivait encore plus. Elle avait ses raisons, ses sentiments, son passé. Tout ce qui l’avait construit jusqu’à présent se mélangeait et tourbillonnait pour former l’être qu’elle est aujourd’hui. Oui, elle avait aussi un peu raison.
Je me retournais de trois-quarts, la regardant un long moment. L’océan était redevenu aussi calme et plat qu’un miroir.

« Oui, mon comportement est allé loin pendant le combat, oui, je me suis laissé aller, car j’en avais assez d’être un simple pion, une réminiscence du passée. Est-ce que je peux dire que ce comportement n’arrivera plus jamais ? Malheureusement, je n’ai pas encore le pouvoir de lire dans l’avenir. Ce combat, cet instant à cristallisé quelque chose en moi, alors je ne le regrette pas.

Suis-je aussi une mauvaise herbe ? Certainement, aux yeux de beaucoup nous sommes des cailloux dans la chaussure, mais au moins, j’ai conscience d’en être une comparée à d’autres personnes ici. Si à vos yeux, je leur ressemble, j’accepte volontiers d’être un paria pour vous, si cela me permet de redresser cette cité.
»

Un profond soupir trouva son chemin entre mes lèvres. Pouvais-je lui en vouloir de penser tout ça ? Bien entendu que non, nous avons tous nos idées et nos tempéraments qui souvent viennent à se confronter et ce sont généralement ces combats-là qui sont les plus durs à remporter.

« Je ne peux pas parler au nom des autres Généraux ou de l’armée même. Mon devoir va envers Poséidon, car c’est lui qui m’a confié cette armure, avec le message de protégé cette cité, je l’ai réalisé il y a peu. Sans lui, je serais encore à la Surface, sans connaître vraiment le problème qui court entre les murs de ma cité. Sans lui, je chercherais peut-être encore un but à ma vie, vivant dans l’indécision, ne trouvant pas vraiment ma place.

Pour vous, c’est peut-être du fanatisme. Pour moi, c’est mon objectif. Cette cité, je ferais en sorte qu’elle puisse avoir de nouveau la tête haute.
Vous n’êtes pas obligés de partager mes méthodes, ça vous regarde, à vous de trouver votre voie. Maintenant, que j’ai la mienne, je ne compte pas la lâcher.

Si vous le permettez, j'ai une prisonnière à conduire aux geôles.
»

Mes talons se tournèrent en direction de la prison et je me propulsai de toits en toits pour rejoindre cet endroit et enfermer cette ombre à la lance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-bleu0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-rouge0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) G-jaune0/0[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)   [Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre) EmptyMar 31 Aoû - 11:56
Semblait-il que Noah se complaisait dans des excuses. Toujours plus de justifications : les Généraux et, de manière plus globale, les troupes de Poséidon en étaient de grands habitués. Ainsi, ce baratin ne l’étonna guère et si l’inconnue se contenta d’arquer un sourcil, intrinsèque, Cassandra s’en amusait presque. Un amusement bercé entre amertume et satisfaction, mais amusement quand même. Tout cela confirmait une partie de ses premières impressions et, d’un autre côté, lui ouvrait de nouvelles portes ; elle lui trouverait aisément un rôle à la hauteur de son talent, dans cette pièce qu’elle écrivait et coordonnait par la même occasion.

— Poséidon, Poséidon. Vous autres, vous n’avez que ce nom à la bouche. Je ne le vois pas agir pour autant.

Un bras qui, sans équivoque, bougea au rythme de ses mots. Toutefois, aucune intonation ne ponctua sa remarque, lasse d’entendre toujours cette mélodie vide de notes. C’en était à croire que ce que le corps armé agissait pour le bien supposé et les caprices d’un Dieu, plutôt que pour les vivants. Ce trait redondant désespérait l’ombre humaine, de plus en plus. Sans autre comprenait-elle que sa loyauté allait davantage au Dieu qu’à la population, à la sauvegarde des Hommes, quand bien même cela imposerait de drastiques changements les concernant.

Lorsque le Kraken mentionna les étranges sujets d’objectifs et de voies, la Rose Noire arbora les prémices d’un étirement sardonique des lippes, d’un glacial similaire aux océans que le gardien côtoyait. Allons bon, très bien. Sans piper mot, un hochement de tête désigna la masse capturée, l’intimant de manière tacite de la conduire là où elle devrait être : aux geôles. Aussi garderait-il le silence sur cette rencontre fortuite, dans son propre intérêt. De cela, la demoiselle ne s’en inquiétait guère, car elle n'était qu'une âme de passage.

Toute drapée de sa cape noire, elle disparut loin de là où portait son regard.

Citation :
C'est également terminé pour ma part. Merci à vous deux pour ce sujet ; c'était très amusant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Fin Avril 553] Droit au cœur (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Atlantique Sud-
Sauter vers: