Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge900/900[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (1500/1500)
Message [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyJeu 26 Aoû - 21:54
J’arrivais enfin vers la prison d’Atlantis. Un endroit que je ne pensais pas visiter de sitôt. L’assassin commençait à peser son poids sur mon épaule, la fatigue de la nuit et du combat commencèrent à se faire ressentir, mais je devais tenir et afficher un visage fermé.

Le temple de Poséidon se dressait devant moi, de toute sa splendeur, sa fierté et son élégance. Le temple où reposait celui qui nous a donné nos pouvoirs, pour qui nous nous battons et pour qui je voulais redresser cette cité perdue. Un temple désespérément vide, un temple d’où n’émanait aucune voix pour le moment, un temple en suspens dans le temps. Par acquit de conscience, je fis un bref salut et continuai ma marche pour contourner l’endroit et arriver enfin aux geôles.
En me voyant arriver, l’armure un peu ensanglantée et un corps sur mon épaule, les gardes s’avancèrent et me posèrent les questions d’usage.

« J’ai avec moi l’assassin des nuits d’Atlantis. Montrez-moi le chemin vers sa cellule, une qui sera adaptée à son crime. »

Je vis passer dans les yeux des gardes, une sorte de lueur pendant qu’il regardait le corps sur mon épaule, la lance que je tenais d’une main avec du sang encore dessus. Ils me laissèrent passer et un garde me montra le chemin.
C’est ainsi que je fis mes premiers pas dans la prison. Je vis au loin un grand trou avant d’emprunter des escaliers le longeant et ainsi m’enfoncer sous la cité.
On descendait petit à petit et a chaque fois qu’on passait des gardes, celui devant murmurait que l’assassin avait enfin été capturé par le nouveau général du Kraken. Des bruits qui ne me dérangeaient pas, au moins ça pourrait un peu redorer mon blason et celui de mon armure aux yeux des autres, du moins je l’espérais.

Plus on franchissait de niveaux et plus les cris devenaient présents, les ambiances totalement différentes de l’une à l’autre. Le garde devant moi m’informait de chaque niveau. J’avais lu des choses dessus, mais y être, c’était une autre histoire. Les odeurs, les voix, les lamentations, tout devenait de plus en plus fort à chaque marche.

Enfin, le cinquième niveau nous ouvrit ses portes, le niveau des assassins, le dernier niveau avant celui des crimes les plus atroces, dont j’entendais le clapotis de l’eau en contrebas. Ici l’air été lourd, la respiration difficile, on ne voyait presque rien. Rester trop longtemps ici, c’était la perte des repères, mais aussi celle de la raison assurée.
Le garde me conduisit vers une cellule et y attacha la prisonnière à l’intérieur, enchaînée à même le mur, une chaîne pour chaque jambe et une autre pour chaque bras. Elle ne pouvait ni être totalement assise, ni totalement debout, elle devra rester dans une position des plus inconfortable et douloureuse avec le temps, tout le long qu’elle sera ici. Je vérifiais les attaches et leurs solidités. Une fois satisfait de mon inspection, je me tournais vers le garde et lui confia la lance qu'il entreposa un peu plus loin.

« Avertissez la personne qui s’occupe des interrogatoires ici que l’assassin de la cité est entre ces murs et qu’il a grand besoin de son service et expertise dans le milieu. »

J’attendis ainsi, devant la cellule, observant la personne qui a causé tout ce trouble, en silence le plus total, uniquement brisé par le crépitement des torches et le léger clapotis d’eau étouffé qu’on entendait du niveau inférieur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyMar 31 Aoû - 11:58
L’avertir n’était pas utile, car Elio connaissait tout ce qui entrait et sortait des prisons d’Atlantis. Elles représentaient son domaine, son terrain de chasse et son petit plaisir, en dépit de l’air incommodait qu’il affichait sans cesse. Cette fois, sa proie se trouvait au cinquième niveau, tout juste apportée par un Général qui passait par là.

Un heureux hasard, il en allait de soi.

De son haut sombre et ses bottes, il arpenta les couloirs et les étages sans s’inquiéter d’un blocage quelconque sur le trajet. Depuis le temps qu’il officiait, les gardes avaient assimilé sa présence, son rôle et appréhendaient les foudres supérieures, qu’elles proviennent de son maître ou du Légat. Ceux qui avaient tenté s’en souviendraient encore, s’ils étaient encore ici. Une pensée, accompagnée d’un rictus, alla directement à Aimana, l’impertinent qui n’aura pas fait long feu.

Somme toute, le bourreau arriva à la hauteur de la cellule précédemment mentionnée, où le pêcheur surveillait son poisson derrière la cage. Une démarche lente, mais droite : dans son intégralité, gestuelle comme attitude, Elio transpirait l’armée. Sans notifier le Général de sa présence, ses prunelles mordorées roulèrent directement vers les grilles, transperçant presque la silhouette qui gisait là.

— Eh bien.

Une tête connue qui, à l’inverse, ne dirait rien à l’ancienne gardienne si cette dernière ne s’aventurait guère dans les geôles. Elio était spécifiquement affilié aux tâches liées à cette zone, il avait sa confiance et s’acquittait toujours de son devoir. Aussi, il s’adossa au mur faisant face à la cellule, l’équilibre sur sa jambe et les bras croisés, l’air sévère.

— Qu’est-ce qui t’emmène dans mes cellules ?

Qu'il lâcha soudainement, sans ménagement. Des cellules qui n’étaient pas véritablement les siennes, dans les faits, puisque Scylla en avait d’ordinaire la gestion. Or, l’inquisiteur se retint d’en faire mention. Quoi qu’il en soit, il n’était pas dupe, loin de là.

HRP:
 
Personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyMer 1 Sep - 1:33
Pendant de longues minutes, Noah resta à observe le corps inanimé de cette mystérieuse meurtrière. L'attaque de la femme rencontrée tantôt dans les rue d'Atlantis l'avait mis assez lourdement à mal. Celles du Kraken avaient laissé des traces également. Elle ne reprendrait pas connaissance tout de suite.
Pendant que l'attente de l'investigateur de la prison se poursuivait, le jeune Bjornaer put sentir quelque chose lui remuer imperceptiblement les tripes. C'était comme un poids dans le bas du ventre, un picotement désagréable. Une présence qu'il sentait toujours roder aux frontières de son esprit, qui soudain se faisait plus évidente.
L'esprit du Kraken était agité.

Comme une créature qui avait flairé le sang, l'aura du monstre qui lui servait de totem rôdait tout autour. Mais son attention n'était pas tournée vers cette femme. Non, elle n'avait aucun intérêt. L'appel venait des profondeurs, des niveaux inférieurs de la prison. Quelque chose de familier. Quelque chose de dangereux. Excitation et crainte rongeaient lentement Noah, à égale mesure, sans qu'il puisse comprendre pourquoi.

Ce fut alors que ce sentiment se précisait que cet homme en armure arriva. Ce fut à peine s'il s'intéressa au Général adossé à quelque pas de lui. Au lieu de cela, il se concentra sur la prisonnière. Celle-ci émit un grognement. Sa tête dodelinait de droite à gauche, signe qu'elle retrouvait progressivement connaissance. Ses yeux sombres se portèrent sur les deux hommes en face d'elle. Elle tira sur ses chaines en voulant s'avancer, mais réalisa la présence de ses entraves. Ses traits se durcirent sous l'effet d'une rage tout juste réprimée. Son visage se releva. Elle défia le Kraken et son interrogateur du regard, malgré la précarité de sa situation. Et le silence continua. La coopération n'était pas à l'ordre du jour.

Mais à la lumière des torches, quelques réponses pouvaient déjà apparaitre pour les Marinas qui étaient à Atlantis depuis plusieurs mois. Des réponses issues d'un visage connu de la population militaire de la cité.
Chrysaor. Sefirot. Astéria.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge900/900[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyDim 5 Sep - 16:16
Des sensations, des odeurs, un sentiment présent. Je n’avais pas ressenti sa présence depuis notre combat sous forme de rêve quand j’avais obtenu mon écaille. Le Kraken s’éveillait, agité, il poussait mon esprit dans une direction, un endroit encore plus profond. Sa crainte me poussa à m’engager sur ce chemin, mais je me devais de me retenir, je ne pouvais laisser la prisonnière sans surveillance.

Alors la personne en charge de cette tâche arriva enfin, je ne la connaissais pas, mais elle pris les choses en main, sans daigner se présenter. Alors mon regard revint sur les sentiments de mon écaille. Silencieusement et sans notifier de mon départ, je m’écartai du mur pour avancer vers cet endroit que me montrait le Kraken. Il n’avait pas l’air de se soucier de la prisonnière ou de la personne qui interroge, je me devais alors de l’écouter.

Je descendis alors petit à petit les marches, toujours me fiant uniquement à mon écaille. Un murmure s’échappa de mes lèvres.

« Mon ami, qu’est ce qui t’agite autant ? Je ressens tes émotions partagées comme si c’était moi qui les avais. Où me conduis-tu ? Pourquoi as-tu l’air si pressé ? »

Je ne savais pas où il me conduisait, tout ce que je savais, ce que me criait mon esprit, les sentiments qu’il avait insinué en moi, c’était de le suivre. Peut-être la prison détient quelque chose qui l’agite et si c’était le cas, je me devais de découvrir ce que c’était, je ne pouvais pas laisser un autre danger arriver après les derniers événements, ce serait la goutte d’eau de trop.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptySam 11 Sep - 16:41
Lentement, la princesse s’extirpa du sommeil. Secouée, ramenée par la force, elle tirait sur les chaînes. Comme un animal, elle grognait, incapable de prononcer des mots concrets. Peut-être s’y refusait-elle, simplement. Dans son dos, Elio sentit le monstre marin s’éloigner, lui accorda enfin un hochement de tête bref. Ni oui, ni non. Qu’il le remarque ou pas ne tenait qu’à celui qui semblait perdu dans les songes.

Dès lors qu’il quitta l’allée bordée de cellules, le gardien des ruines balaya l’endroit du regard, attrapant une chaise qui dormait dans un recoin. Sans ménagement, cette dernière termina sa course devant les grilles, non sans un claquement sur le sol, léger, mais perceptible. Fidèle à ses manières décousues – s’il les comparait au comportement usuel des autres gardes, l’homme plaça le dossier en avant, de sorte à pouvoir y poser ses coudes, à croire qu’il ne savait pas s’asseoir correctement.

Pour l’heure, ses questions demeuraient sans réponse. Toutefois, il était confiant dans le fait que cela ne durerait pas ; qu’importe qui gisait en face, derrière cette barrière, car il lui faudrait coopérer un minimum s’il souhaitait contempler de nouveau la lumière véritable. Laissant le silence courir un instant, il reporta ses prunelles mordorées une fois lui-même installé sur son trône de fortune. En outre, d’un revers de la main, les gardes furent aussitôt renvoyés.

— Range tes crocs.

Un petit conseil qu’il lui donnait, dépourvu d’agressivité. Ici, il n’y avait plus personne, en dehors d’eux, et la prisonnière pourrait aisément s’en rendre compte en prenant le temps d’observer les alentours. Alors, il n'y avait rien de plus qu'une voix ferme, mais posée.

— Maintenant qu’on a la paix, tu vas pouvoir me dire ce qu’il s’est passé pour qu’on te balance dans mes cellules. Librement, j’entends.

Une répétition, pour débuter, pour prendre la température et détecter les éventuels changements. Elio était conscient de ce qu’impliquait le jeu des apparences, et cela de tous les points de vues humainement accessibles. Voyons-voir ce qu'il en tirera.

Citation :
Désolée pour le retard, je n'avais pas vu vos réponses dans ce sujet. Sinon, Elio ne porte pas d'armure présentement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyVen 17 Sep - 20:31
Alors que Noah descendait les marches pour atteindre les niveaux les plus profonds de la prison d'Atlantis, une sensation de plus en plus oppressante pesait sur ses épaules. Le Kraken ne lui répondait pas, mais continuait de s'agiter. Le gardien de l'Arctique pouvait le sentir, griffant, grondant dans son torse. Il continuait à l'avertir d'un danger, mais dans le même temps le poussait à continuait. Il souhaitait la confrontation.

En dessous du niveau des assassins et meurtriers, dans celui des noyés, seule la mort régnait. C'était là qu'étaient jetés ceux qui seraient condamnés à la noyade, pour des crimes contres Atlantis et Poséidon lui-même. Bien que vides, les geôles respiraient l'agonie. L'air était humide et plus aucune lumière ne filtrait. Pour peu, certains se seraient cru dans l'Antichambre des Enfers.
Et pourtant, l'instinct de Noah le conduit vers un escalier qui s'enfonçait plus profondément encore dans les entrailles de la terre.
Que restait-il, lorsque même la mort cessait d'exister?

Le Kraken avait cessé de s'agiter. Noah ne pouvait encore sentir sa présence, mais il n'y avait plus que le silence. Une absence complète de son. Même le bruit de ses pas n'atteignait plus ses oreilles. Dans l'obscurité, il lui semblait distinguer des torches sur les murs du couloir dans lequel il avançait. Allumées. Mais les flammes étaient comme étouffées. Leur lumière noyées dans des ténèbres écrasantes.

Finalement, le couloir déboucha sur une large pièce. Noah pu contempler devant lui, à une vingtaine de mètres, une immense porte fabriquée dans un Orichalque noir. De larges chaines, au maillons aussi grands que ses bras, scellaient deux portes fermées. Sur ses maillons, ainsi que autour de la porte, dans la pierre, des sceaux de Poséidon luisaient faiblement, seules sources de lumières dans ces profondeurs. Dès que le jeune Bjornaer fit un pas, une voix grave frappa son esprit. Un message télépathique semblant émaner de ce lieu lui-même.

"Derrière cette porte, le Mal sommeille. Les Sceaux veillent. La Voix et le Protecteur des Abysses sont les seuls à pouvoir entrer."

Le destin du Kraken conduisait toujours au même endroit.
Les Abysses.

------------------------------------------

Plusieurs étages au-dessus de ce terrible endroit, bien ignorants de ce qui se tramait, l'interrogateur et sa prisonnière se faisaient face. Astéria avait observé avec intensité le manège d'Elio sans un mot, sans une réaction. Elle était un animal en cage, parfaitement conscient de sa situation... Mais qui ne cesserait d'observer celui qui le retenait captif, à l'affut d'une occasion.

Lorsqu'il répéta finalement sa première question, le garde obtint une réaction. Mais peut-être pas celle qu'il avait espéré. La prisonnière eut un sourire en coin, et expira brièvement par le nez. Elle se moquait. De lui, ou de sa question. Ou peut-être des deux. Et encore une fois, le silence fut la seule réponse qu'elle lui offrit.
Cela risquait d'être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge900/900[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyMer 29 Sep - 15:00
Rien. Absolument rien. Plus rien ne pouvait atteindre mes oreilles, c’est comme si j’étais devenu sourd. Devant moi, il n’y avait que cette porte, immense, comme pour garder des monstres pires qu’abritait déjà la prison ou qui se noyait. L’escalier pour arriver ici était pratiquement caché, uniquement empruntable si on savait qu’il se trouvait là.
Je posai un pied dans la salle, une voix, seul son de la pièce, me parvint. Une mise en garde pour quiconque arriverait ici. Le Kraken ne disait plus rien, mais les Abysses étaient sous sa garde, Dardanos avait été clair lors de notre première réunion à ce sujet.

Un pas supplémentaire dans cette pièce, les chaînes étaient immenses, en revanche, quelque chose m’inquiétait, les sceaux de Poséidon brillaient bien plus normalement, je l’avais vu sur l’armure du Dragon des Mers gardé à mon pilier. Les sceaux seraient donc affaiblis ? Mais que gardent-ils ? Des sceaux et des moyens aussi puissants sont forcément pour protéger quelque chose, ou nous protéger de ce qu’il y a à l’intérieur.

Un autre pas en avant. Le lieu m’attire comme un aimant, je sens mes jambes avancer toute seul, tandis que cette porte noire grandis au fur et à mesure que la distance entre nous deux se raccourcit. Une porte cachée, seulement connut de moi et…de la Voix ? La voix de qui ? Celle du Primus Senator ? Non, impossible, lors de mon entretien avec le patriarche Bjornaer, il m’avait dit que c’était un des secrets les mieux gardés, quelqu’un de plus hauts gradés alors. La Voix de Poséidon ? Le Légat ? Ce serait logique, le dernier est mort et personne d’autre à part Dardanos ne semble connaître l’existence de cette porte.
Le Kraken et le Légat, les deux gardiens du secret, les deux sentinelles des Abysses.

Me voilà devant la porte. Une porte immense, faiblement éclairée, presque hors du temps, j’en oublierais les problèmes à l’extérieur de la prison. Ma main se leva, presque par mécanisme et toucha l’orichalque noir, comme pour emprunter la porte et voir ce qui se trouve derrière.

« Montre-moi ce qui se trouve derrière, la raison de toutes ces protections et de ce secret. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyVen 1 Oct - 19:34
Ainsi retentirent les doucereuses notes, ces moqueries silencieuses dont l’unique spectateur se délestait à musse-pot ; une risette interne, cachée dans son jardin secret. Ce n’était pas la première des réactions attendues, mais elle faisait partie intégrante de ses pronostics. Évidemment la Séfirot ne s’exprimerait pas si facilement, d’autant si l’on considérait certains éléments. De surcroît, les hypothèses émergeaient d’ores et déjà dans la tête du prétendu tortionnaire des geôles ; des suppositions volantes, d’autres plus pertinentes, mais, surtout, des routes différentes.

D’une patience rare, la position d’Elio ne changeait pas : il n’envisageait qu’une discussion et ne cherchait qu’à connaître, d’une part, ses motivations, au-delà des raisons qui l’emmenaient jusque dans son domaine. Un domaine qu’il avait auto-proclamé comme étant le sien, serait une affirmation correcte. Quoi qu’il en soit, il ne voulait que de simples vérifications.
Les coudes apposés au dossier de la chaise, il ne lâcha à aucun moment son regard. Lui, avait tout son temps, contrairement à elle. Mieux encore, son entêtement permettait au militaire de faire le point sur d’autres affaires et, éventuellement, de rayer les fausses possibilités de sa carte mentale.

— J’ai tout mon temps, tu sais. Toi, en revanche, tu sais ce qui peux arriver ici, je t’apprends rien.

Pas grand-chose, dans le meilleur des cas. Hélas, elle entrait dans la seconde case, compte tenu des faits qui lui étaient reprochés. Dans ses yeux, sa voix et sa posture, rien n’indiquait la violence. Cette remarque ne contenait pas la moindre menace, seulement un établissement des faits qu’Astéria, en qualité d’ancien Général, connaissait également. Ce n’était guère plus qu’un rappel, et encore…

— Tout ce que je veux, c’est ton point de vue. Aux dernières nouvelles, tu t'étais barrée en laissant Chrysaor derrière pour apprendre à retaper les écailles, non ? J’imagine que ces gars méritaient, mais je peux rien faire sans explication de ta part. Ça aussi, tu le sais déjà. Comme dit, on a la paix, alors profite.

Que cela soit pour annihiler une nuisance ou bien pour protéger.
Ne parlons pas de l'idée d'arranger sa peine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyLun 4 Oct - 15:08
Aucune réponse ne vint des ténèbres pour parler à Noah. Cependant, le Kraken n'en avait pas besoin. Son instinct lui dictait exactement la marche à suivre.
La main du jeune Bjornaer s'enfonça dans l'orichalque noir comme si celui-ci avait été liquide. La surface sombre se déforma en de multiples ondulations, lui donnant un aspect aussi fascinant que sinistre.
Pour ceux qui possédaient le droit de pénétrer, la porte n'avait pas besoin de s'ouvrir.
Pour ceux qui possédaient le droit de pénétrer, la porte n'existait pas.

Noah pu avancer au travers de la porte dans une étrange sensation de flottement. Comme en apnée, il eut brièvement la sensation de marcher sur le sol des océans, avec le poids de toute l'eau du monde sur ses épaules. Mais cela ne dura qu'un instant. La seconde suivante, il était de l'autre côté... Dans l'inconnu.

Plus aucune couleur n'existait à présent pour les iris du Général. Tout autour de lui n'était que ténèbres insondables. Le sol, les murs, le plafonds... Tous ne faisaient qu'un dans ces ténèbres absolues. Sans une source de lumière providentielle qu'il voyait devant lui, il aurait même été incapable de différencier le haut du bas.
A une dizaine de mètres devant lui, un obélisque de Lumière pure brillait d'une incandescence semblable à celle du soleil. Défiant les Abysses en leur domaine, cette Flèche était comme un repère permettant à la vie de subsister dans cet espace de vide absolu. Planté dans le sol comme une arme dans une plaie, la structure pulsait, faisant légèrement ondulé le sol malléable sous les pieds du Kraken. Au-dessus de sa tête, une toile de filaments lumineux se divisait dans une fractale hypnotisante. Ces fils étaient enroulés autour de la Flèche, comme pour la maintenir en place, et allaient ensuite se perdre au plafonds, et vers les murs, dans l'obscurité.

Une odeur de brulé et d'ozone arriva aux narines du Général, lui donnant légèrement le vertige. A moins que ce ne soit la nature même de cet endroit qui déjà commençait à l'affecter? Pourtant, l'appel persistait. Quelque chose le poussait à continuer vers cette Flèche, vers ce sceau.
S'il approchait encore, Noah pu distinguer que le splendide spectacle de la Flèche de lumière était entaché par une imperfection. Sur un flanc de la création divine, des plaques sombres rongeaient le sceau. Comme de la rouille affaiblissant son métal, une substance noire corrompait le sceau. A vue d'œil on pouvait presque le voir progresser, entendre un sifflement répugnant s'en dégager. Au-dessus de sa tête, ce phénomène se reproduisait sur la toile enroulée autour de l'obélisque. Certains de ces fils étaient brisés et pendaient, leurs bouts rongés par de fines tentacules sombres qui les consumaient.

A chaque pas, l'appel se faisait plus fort. A présent, il était presque douloureux. Noah entendait des murmures indistincts autour de lui, et sentait des démangeaisons à l'intérieur de son crâne. Il avait envie de hurler, mais aucun son ne pouvait sortir de sa bouche.
Plus il se rapprochait, plus il lui semblait comprendre ce que cette force attendait de lui et du Kraken.

Reviens à nous, mon enfant.
Libère-nous.
Et libère-toi.

------------------------------------------

Bien des niveaux au-dessus, dans un monde différent, un autre silence se prolongeait. Moins sinistre, mais tout aussi pesant. Dans ce face à face obstiné entre le geôlier et la prisonnière, aucune volonté ne prenait encore l'ascendant. L'interrogateur persistait pourtant, voulant la convaincre de parler et lui révéler la vérité sur ses actions. Mais la jeune femme enchainée face à lui restait de marbre. Elle n'était pas à son premier interrogatoire. Et aussi sympathique que ce garde-là puisse tenter de paraitre, la seule vérité qui régnait en ses lieux était qu'elle avait plus à gagner en se taisant qu'en parlant.

Cependant arriva un évènement auquel ni l'un, ni l'autre ne devait s'attendre. Sous leur pieds, une légère vibration se fit sentir, comme si la prison dans son entièreté tremblait. Cette sensation dura quelques seconde, avant de disparaitre. Un tremblement de terre? Peut-être. Mais des sens aiguisés pourraient sentir que la source de cette disruption était proche... Et venait des niveaux inférieurs.

Astéria émit un grognement. Elle considéra le sol, ses menottes, puis l'homme en face d'elle. Toujours avec dans le regard un éclat de mutinerie digne de son passé de pirate, elle fit une moue, et sa langue se délia.

- Regarde dans ma poche gauche.

Pas vraiment les réponses auxquelles Elio devait s'attendre, mais au moins pouvait-il savourer cette victoire d'être parvenu à briser le silence, cette première protection dont elle s'était entouré.
Venait à présent la question de savoir s'il allait prendre le risque de faire ce qu'elle disait. Elle avait beau être enchainée et privée de son Onde, l'ancienne Générale lui demandait tout de même d'entrer à sa portée. Et rien dans son regard défiant ne laissait supposé qu'elle resterait docile. Mais d'un autre côté... quels secrets pouvaient renfermer la poche de ce légendaire assassin des nuits d'Atlantis? Personne n'avait encore pris la peine de la fouiller pour vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge900/900[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyJeu 7 Oct - 16:55
Un vide absolu. Rien ne me parvenait aux oreilles et rien ne me serait parvenu à la vue si cette immense flèche dorée n’existait pas. L’appel hypnotique se poursuivait, mais semblait faiblir quand je regardais cette Flèche qui m’absorbait et me fascinait. Que faisait-elle là ? Qui l’avait installée ici et surtout pourquoi ?
L’appel, encore cet appel, il me vrillait le crâne comme s’il s’infiltrait en moi. Elle me murmurait de revenir, revenir auprès d’elle, de la libérer et me libérer en même temps. La voix était envoûtante, entêtante, charmante. Je voulais y céder, je voulais l’embrasser, la rejoindre. Heureusement, une autre lueur à l’intérieur de mon esprit était toujours présente, me protégeant : La Raison.

Je sortis difficilement de ma torpeur, prenant mieux le temps d’observer ce qui se tramait autour de moi. La Flèche était rongée, corrompue par ce fléau qui se propageait, menaçant de rompre ce qui retenait la chose prisonnière.
Voilà donc les Abysses. Le plus gros Secret d’Atlantis.
Réunissant mon esprit, je tentais de rentrer en communication avec la voix, en protection, je dressais des barrières mentales autour de mon esprit pour me protéger au cas où.

( Qui êtes-vous ? Qui vous a enfermé ici et pourquoi ? )

Les premières questions venant à mon esprit. Des questions simples pour mieux appréhender cette découverte.
J’en profitais pour admirer cette flèche et me rapprochai, étudiant la chose qui se propageait sur elle, cette corruption. Les filaments dorés au-dessus de moi se faisaient également dévorer, certains pendant lamentablement, ayant déjà succombé et failli à leurs rôles.
Amusant comment on pouvait faire un parallèle avec la corruption qui gangrénait actuellement Atlantis et dévorait de manière égale le cœur des gens, la prospérité et l’avenir de la cité.

Ainsi, la générale des Lyumnades avait raison. Elle veillait sur ses propres démons et m’avait conseillé de venir surveiller de mon côté. Je comprends mieux pourquoi. Le dernier Kraken s’était-il aperçu de ça ? Avait-il disparu à cause de ça ? Tant de questions et si peu de réponses.

Je me tournai alors vers la Flèche et regarda derrière, au loin, comme pour fixer ce qu’elle gardait et attendait la réponse de cette voix dans ma tête, si jamais elle venait à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyMar 12 Oct - 19:00
Tiens, manquait plus que ça.
Ce tremblement n’était pas naturel, Elio le ressentait aisément. Si bien que son expression ne transmit aucune surprise, uniquement une lassitude ambiante. Pour l’heure, le costume du bourreau, de l’investigateur et, peut-être, de l’avocat du diable collait à sa peau. Il n’était d’ailleurs, officiellement, pas celui qui assurait la propreté des lieux. Un rictus mauvais, amer, traversa ses lèvres pour une fraction de seconde, se rappelant l’existence du sale gosse qu’était Aimana. Typiquement, ça, c’était son boulot ; boulot dont il ne s’était jamais acquitté, trop occupé à hurler çà et là. Par conséquent, cette affaire ne le concernait pas.

Pourtant, subrepticement, elle s’évada, rejoignant les ombres.

À aucun moment ses billes mordorées ne quittèrent la silhouette de la prisonnière. On attendait qu’il fasse preuve de patience ; il obéirait à ces ordres tacites. Contrairement à d’autres fois, il ne gagnerait rien en agissant avec force et contre-grès. Plus encore, les ennemis n’étaient pas toujours ceux auxquels on pensait de prime abord, notamment ces derniers temps. Il n’ignorait pas, non plus, son affiliation avec celui qui dirigeait la troupe de sénateurs. Pour autant, il se moquait bien de son statut.

Aussi, s’il ne s’attendait pas à une telle réponse, il n’en fût pas déconcerté pour autant. L’incompétence des gardes et du protecteur qui l’avait apporté jusque-là aurait peut-être pu le rendre pantois, mais ce n’était pas le cas. Elio n’attendait rien des autres, et ce depuis longtemps. Son dos se redressa alors, ses bras délaissant le dossier sur lequel ils s’appuyaient, tandis qu’il arqua un sourcil. Avec lenteur, mains dans les poches, il s’approcha de la grille ; elle pouvait bien attendre, espérer pour une quelconque tentative, elle ne s’ouvrira pas. Pas tout de suite, en tout cas.

Adossé contre la paroi, Elio attendait, tandis que le crâne d’une fouine au pelage blanc se manifesta derrière ses pieds, hésitante. Le museau vagabonda un moment entre la cage et l’homme qui, pour elle, avait des airs de géant. Un cri aigu résonna contre les murs, court, faible, mais audible pour ceux qui se trouvaient à proximité immédiate ; l’animal agita les pattes, glissa à travers les barreaux et se dandina rapido-presto vers la Sefirot enchaînée. Ni une, ni deux, ses griffes se plantèrent dans sa jambe – sans pour autant y faire couler du sang, puis tenta de grimper jusqu’à cette proche précédemment mentionnée. Elle s’y faufila non sans mal, n’ayant plus procédé à cet exercice depuis un moment déjà, puis attrapa une pierre translucide entre ses pattes, avant de finalement redescendre. Le cristal en main, la créature activa ses pattes arrières, rampant du haut du corps jusqu’au gardien supposé des geôles.

— C’est quoi ?

Ou, plutôt, à quoi cela servait-il ? Elio observa l’objet avec attention ; un objet que la bestiole possédait toujours, alors qu’il se tenait devant ces barreaux qui les séparaient. Un silence se fit alors, qu’il brisa au bout d’un instant.

— Et donc, pour ton point de vue sur cette affaire, ça donne quoi ?

Ce n’était pas la question d’un ennemi, pas plus que celle d’un complice. Elio pesait les pours et les contres ; il voulait son avis, ses raisons, pour agir en conséquence. Aussi, éventuellement, pourrait-il arranger ses affaires, selon comment la suite se profilerait. Les alléger, au minimum. Pour cela, fallait-il encore qu’elle se montre honnête, qu’elle ne tente pas de le berner de quelque manière que ce soit. Dans ce bordel, sans doute était-il le seul encore neutre, le seul qui cherchait véritablement ce qui se tramait derrière toutes ces coïncidences successives.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptySam 6 Nov - 20:16
A la réponse de Noah, aucune réponse distincte ne revint des profondeurs. Seulement ses murmures incompréhensibles qui sifflaient depuis l'arrière de son crâne, comme si son subconscient lui-même essayait de communiquer avec lui. Il pouvait essayer de se focaliser sur ces sons, mais impossibles de discerner des syllabes dans ce chaos. Ces sons étaient-ils seulement réels? Ou était-il en train de les imaginer?

Ce qui était réel cependant, c'était cette douleur et cette nausée qui montaient en lui. Comme des racines s'enfonçant lentement dans le sol, il pouvait sentir des sentiments étrangers le ronger et l'envahir. Plus il regardait la flèche, plus il commençait à trouver sa lumière irritante, dérangeante. Peut-être cette pièce serait-elle plus belle sans cette lueur? Peut-être même qu'une fois plongé dans les ténèbres, il pourrait voir ce qui se trouvait au-delà?

Un grondement dans ses entrailles chassa ses pensées. Le Kraken semblait en colère, mais également affamé, assoiffé. Il ressentait l'Appel, et son porteur le ressentait avec lui. A travers ta communion avec la bête de l'Arctique, tu commençais à comprendre ce que cette voix douce dans l'obscurité essayait de te dire.

N̩̪ͨ̅͂̓̍̍o̧̼ů̵͖͈̰ͣ̓͆̏̔s͖͙͔̭̗̮̄ͧ̏͞ ̦̪̗̀͆ͧ̀̾̂̎s̥̹͚̽ͧͭ͌̍ͫ͜o̖͒̉ͬ̅̌̀̎͢m̳̹͔̱͇̀̒̌͟m̫͉̪͕̝̠̄́̾͡e̴s͔̥̥̬̻ͮ͌̋͗̄̅̀ ̱̻͈͙̱͙͋̍͊̽ͮͦ̚c͕̜͔̽ͦ̍̓̓ͨö̩͓̺̰̟ͩ̃̇͋͟mͩ̉ͯͮ͐ͭ҉̫͈̟͈̬̮m̟̈̅̌̓̈́̿̽͜ê͂̔̋҉̱̫ ̹̠͔̖̦̆t̮̜̱̠̺̭́͑ͅo̡̦̞͇ͦͨ̾̌̈̌ͪḯ̵̬̣̫̮̤̊͒͐̏̚.͍̭ ̈ͣ̂ͬ͏͉̱͉̜͍̭D͓ͬ̔̿͋́̓ͩẻ̲̑̿̎͜s͑ ̙̖̯͈̻̌̚e̪̽̔̈͝x͈̜̜̙͈̣͂̓͌ͮi̤̺͟ḽ̹̌̆é̮̺͔̓ͣ̽̋͐ͨs͋̋ͪ̋͐.̷ͣ̉̇̈ͭ̐̈́ ̧̪͔͈̫͔̹̟̓̓D̖͖ͣ̑ͥ̈ͨ̾e̸͍̗͋̋ş̪̫̗̳̣ ̬ͮ̉̓̀̔ͤͪi̸̗͈̞ͭṇ̩̞̦̠͛̄͘c̼̦͍̮ͨ̿́͊̀o͈͔̫̘̬̬ͦ͊ͯ̉͌m̨̜̥ͣͥ̒p̠͕̞͍̞̖͖̂͡ȓ̯̞̒̚ͅi̢̭̩͈̻̥̮̾̾͂͑͛ș̖͉ͦ͗͋ͫ.̙͈̜͒̍̆͆̕ ̠̎ͦ̽̾ͪ
N͍̘̦̰͈ͣ̽o̻̅̈̅ͣͭͬ̊͜u̔̽ͧş̮̣̥̬̼̞̲ ̦̮̋ͯ̓͛͂ͅv̵̞̭͙ͯͧő̼͕̯͎̫͔̇ͦu̮͈̳̖̇͆̉ͅḷ̛̉͗ͧ͊i̸̺̣̳̲o̫̻̫͋ͤ͠n̛̤̍s̙̞̃ ͥ̊ͥ̐ͬ̀͏̮͓u̝͓͋͆̉ͯ͒̌͑ͅṅ̶͇̊e̓ͣ̓ͫ ̡̮̭̣̮ͦ̓̿͋̂̒̚v͈͖̱͚̰͖͌̄͌ͅiͫ̏̈ͫ҉ë̡̻̺̂ͣ ̡̰͖͚͎̣̥̹ͪͣͪͬḑ̲̣̠̂ͬͫ͂ͪ͋ͅȉ̽̑f̩̱̹̂͛̾͑́f̊ͧ͋ͧ͟é̴͉ͭ͂̏̽͂ͣ̄r̥͞ḛ̈̾̆n͕̲̋̑ͨͥ̾ͤ̕t̶̰̻͈̮̩̑̈́ͯͩě̜ͦ͟,̧̥͉ͧ͛̋ͅ ̖̣͕ͬͩ̿ͮ̍e͉̺̳̥̤̗̒t̫̖̖̪̜̥̏̍̔̎ ̰͉̪̾ͪ͌̄̿̏̚i̧̩ͨ̆ͅļ̱͉̬̹͙̲̞̌̽ͦ̃̀̅s͂̐̈ ͙̙̖̹̱̋͐̈̍n̤̼̫̮̳̗̐̋̃ͤ̍̈́̍o͕̯̪̘̰̖͗̾ͥ̊͆̇͢ͅu̢̯̣͇͇͎ͨͫ̎͋̽s̜͕̞̙͋͂͊̓ͪ̐ͪ́ ̻͇̤͋̓̽ö̗́ͭͤ̓ͬn̵̻t̎̉̚ ̯̗͇̰͔̰͓͊́ͪ̉͞h̘͍͍̹̟̜ͤͅa̟͙͙͔̿͋ͯͤ̑̈́ï̶̖̩͕̯̮̤̀ͭͮs̍̎̀͛̿̃͊҉ ̪̗͇̣ͦ̊̎͂̾p̥̗̱̖̂o̼ͪ̑ͨͮͭ̕u̟̫͚͚̣͑ͧ̓̒r̘͈̮͙̺̱ ̵͍̗̜ͨͬ̋̇̿ͅć̩̱̰͚͇̗̹ë̿l͞a̓̽ͨ̃̄͘.̳̺ͦ̾ͧ̚͠ ̩͈̗̥̩̖̖ͣͦͣ̉͐ͭͣ͠J̹̥̳̫̝͈e͉̘̜͓̬̪͇̋ͤ̅̂ͤ̾t̜̱͉̘̻̭͙é̸̱̦͕̫̗ͩ͗͛̆̽̅ͣ ͓̱̽́͟ͅa̗̮̥͕̔̆ͣ̉̍̌ṳ̣̓ͧ͗̚͞ ̝͇̟̪̜̝͓̕ľ̙̹̓͗͆͌̃ͪo͖͉̩̮͎̙ͨ̋͗͛͆͐͌i̻͖̠̠͔n̅̃̓̿͆̾͠.̟ͦͫ̇ ̼̫̗̰͕ͪ̋̋͗̈̂̓ͅ
Ṉ̹̝̞̜͙͔̿͐͐̂̒̋ͬ͟͡o̦̻͖̟̜̭̊̒̈́͑͜u̼͓͇̻̤̤̲̼̻ͫ̄̈̓̃͢͢s̗̞̱̻̩̺̄͐̆̅͝ ̋͌͏͓̗͖s͕͚͔̎͌ͫõ͉͔̪̝͕̪ͬ͟͜m̫̪̥̱̫̺̃̑m̮͈͍͔̞̈́̾ͣ̽͒̎͛͗̀͡e̋̍҉̦͚̤͎̱̟̺̟̦͞sͪ̾͆̄̎ͤͪ͏̦̯̳̤ͅ ̡̫̱͙̰͕̯̪̑́͟ͅț̨͎͇̘͙̖̟̎̈́̓̀̋ͣ̉̚e̝̝̣̣̫̜͙̫͕̅ͣ̽̊̋s̓҉̮ ̷̣̯͖̦̩̬̋̂͟f̞̓ͪ͊̍ͦ͢r͛ͥ̑͊͗ͭͫͤ͏̤̲͕̠è͕̭̰̓ͦ̇̆͌̓͛̈́ͫ̕͠r̛̝ͭ̉̐̎̑ͨe̦̱͚̭̳͈̬̞̜ͮ̔̓͐͋s̩̥̩̼ͮ̋͆̃̀ͥ̿͊͒͡ͅ ͈͇̫̼̜͉͓̼̻ͭ̅ͣ̾ͣ̈́̃̒́́ȩͣͥ̓ͩ̉͐̇̃͐҉̘͍̬̺̞͉́ͅͅṭ̵̠͖̘͐͑ͬ̿ͧ͜ ̳͙̣͓͗̐ͣ̎ͨ͊̂ͧ͢s̴̤͔̣̔͂͊̈̊̿ȯ͊͏̳̭̹̰͟e̯̭̝̠̬̭̳̊̈́͊̌ͦ̏̀͢u̻̦̪̍̎͆͟͠r̶̷̰͔̻̫̓̈́́s͉̼͙̝̝̰̻̐ͦ̎͒ͅ.̭̭͕ͧͫ̃͒̽ͫ̇ ̻͉͖͓͈͔͕͍̟͗̓T̩̺͉͋u̽̀̚͏̯̦̹͙̘͙͔͝ ͐͊̑͛͋҉͔̥̱̹̕é̗̜̪̟̰̗͚̠̓̇͢͜ͅt̴̸̗͉͐̌̽ͪ̏ͪ͛͗͠a̡̭̬̘͔ͣ̀͠i̬̺̞̝̪̫̓̎̈́ͦ̉ͧ̉̀͢ș̘ͩͫ̾̒ ̂͂̋̍͌͋҉͇̩͍̹͙͙̘ḽ̛̙̖̯͒̆̍̒̑̚'ͬ̈͛͛̔ͦ̚͏͖̥uͮ̃̎̓̒̔̚҉͕͚̮̼̦͝n̷̥͚͉͉͙̐͐ͩ̅̏̏̽̚ ̴̸͈̲̖ͩ̈́͒̀̋d͈̣̗͊͋͒ͨ̒̓̏͡ę̱̗̻̖͎͔̪͓̬ͦ̒͒́̋̄ͤ̑ ̵̵̖̙͖ͧͬn̷̈̑̐̓ͯ͏̞̙͇̥̗o̡͚͋ͮͮ͘͡ͅu̮͇͎̮̯͈̣̓̒͒s̘̪̱̖̣̮̝͎̰̆̓ͪ͝,̬̤̗͕̮̃̎͊͗ͬ̃̑ͫ͜ ̵͕͈͙̪̱͉̎̋͝ͅf͕̦̖̹͎̦̭̣̏͑͐̾ͩͭ̆͂͘ͅi͕̻̙̭̲̞͙͑̌̂̀e̝̤̖̍͋̓̒͗̾ͦ̀r̯̮̐ͭ́͗́͌̋̕͡,̨̛̥̺͙̭̳̔ͮ͐̓̔ͮ̃̏͜ ̶̱̜̪ͪ̑ͨṿ̜ͨͤͯi̡͇̺̭̪ͨ̔́̍̃̃͢v̸͍̮̅ͫ͒̓ͯͦͪȁ̡̻͓̱̗̹̳͈̳ͤ̏ͣͫ͗̍̋ͩ͠n̨̟͔͙̟̗̖͊̇̃̈́̀̚t̷̡̘̼̂̿̈́͒̉,̧͎̄ͫͥ͂̂̃̚͝ ̧̦̼̯̞̜̽́̚ā̵͎͕̪̖͖̞͕̭̠̊̓ͨ́v̷̞̘͊̀́̐̚ī̧̝̘͓̩̏̕d̸̨͈͈̠̯͍͉͆ͦ͊̇̀ȅ̝͔ͫ͆͋ͬ́͡ͅͅ.̷̰̥͉̝͕̞̗̜ͮͤͧͅ ̵̺̺͑̾̂͆
I͙̻̙̜̝̞̘̼ͩͭ̿̇̉͌͞l̫͍̮̺̩͖̒͆͂̎̐ͤ͞s̮͍̼̳̗̥ͤͬ̋̋̅̍̽͑͟͡ͅ ̷̢̫͖͔̜̗̈́͛̍͋ͤ̀ͭ́t̢̋̅̄͊̓͋͌͏̤̯͉̯̖'͔̭̟̾̿ͯ͛̈ͬͮͫ͢͞o͖̼̹̅̇ͤ͝n̶̯͇͒̾ͬ̑̓ͭ́̽͢͞t̛̹̙̼̞̪̩͙̖͑ͭ̀̓̽ͫ ̴̧̟̘̼͂ͥ̒d̵͚̠̻̜̮̫̫̣͆̈́͠é̪̜̩̤̜̦͋͒͛̀̊̆͛͑t̞̗̤ͧ̿ͯ̑͗̽̆ợ͇̲̤̟̖͂͆͡ų̲̗͚̒̓̀́r̜̞̉͐̀ͨ̋̒͒ͨ͞n̷͖̬̱̙͔̱̅̓̃̌ͣͪͣ͜͠ͅé̛̪̞͓̲̖̹̆͑́͟ͅ ͮ̇͑ͫ́͌̀̉͏͇͓͖͈̫̘̻̝d̶̤͙̦̭̝̱ͩ̈͌̾̂̅e̤ͥ̃̽̿̾ͨͨ̍̿͟ ̻͈̽̀̈̐̉̑̑ͣͪ͟͠n͖͓̪̗̫̩̻͙̈́̋̽̊͒̎ͩȍ̼̰͙̖͙̞̳̹̤̉͛ͤͮͦ̽u̻̳̲̦̙ͣ͋ͤ͆̽ͪ͘s̳͑̓ͨ̎͜.̛͖͚̻͚̙̫ͫ̓̇ͧ͂̈̂͜Ị̷͉͎͚̖͓͕̈́͗ͫ͌͡l̴͔̥ͤͯ̅s͌̑̓̚҉̩̘ ̢͓̹̦̠͕̝͌́t̤̖̬̅͑ͪ̒̊͑͗͑̚͟͞'͔̫͍̙̜̖̘̹̥̊̂ͬ̄͑ͦ̚̚ö́ͧ̇ͨ̿ͮ̐̓ͭ͏҉̮̖̥̙͈n̸̷̗͚̝̞͉͗̃ͮ͂̑ͅt͕̖ͣ͒̄̓ͫ ̶̛̠̟̺̰̲̟̱̯ͯ̇̓t̩̝̬̐ͬͩ́́͠r̷͉͈͕̣̭͉̱̄̑ͯ̀ͭ̾̉̂͢ā̸̲̥̙̦n̴͍̳͙ͨͣ̍s̟͎͔̳̒ͩ́ͮ̍͞f̵͔̰̼ͯ͑̔̎̏̐̐͜ō̘̣͑͆ͥͭͥ́̂͗ȑ̷̗̪̽ͤm̖͉̞͉̟͉͗̇͛͊͟͢é͎̗̄ͥ́͡ ͓̙̰̟̠̘̳͛̂͑ͣ͒̕e̴͈̠͎͕ͭ͋͜n̟̬͔̭̤̦̈̒̂̅͌̀̋ͮ͘ ̛̭̎̄̇͟͠c̷͙̀͑͌̽̒̏ͅḧ̵̗ḭ̝͚̤̳̽̋̂̍̔ͯͫ̽̀͟ë͒͐̃̓̂̈́̂̕͏͇̯̮̠̣̩̖ͅn̡̮̥͓̄̍̐̈́ ̨̛͙͖̟̙̭̲͖̥̒͊̿̾̒͟d̨̹̗̪̔̂̃͘ȅ͕̣̞̜̭̜̠̏ͫ̕͠ ͕͓̎̾͛̈́͋̑̇͜g̸̘̺̼̔͌̄́ͦͦ̓̎a̵̧͙ͧ̈́͌͗̓̿̓͐̕ͅŕ̤̗̬̠̜͓̖̀d̴̟͔̠̲̩̆̌͋͗ͪ̊͜ͅe̲̩̞̬̘̤̞͐͑ͦ̚ͅ.̡̰͙̦̭̻̏̒͘͟ ̧̫̻͓̻̹͇̟̓͆̃͑͟R̛̙͓̱̺͚̝̬͛̎̇ͮͫ̈ͩ́͠e̱͍͇̐͋͊̑͆̓v͕̝̯̮̟̪̓͂͟͡ī̞̰̻̳̫̬̖̦̈ͭ͑̀ę̹̬̥̟̥̜̲̹͋͗̿͑̽͌n̍̈́҉̳͇͔̼̹͚̭̩̀s͖̞̙̳̤̺̖̐ͥͅ ̸͈͍ͣͮͧͤ͋ͭͥà̮̝́̑ͩ̍̈͋̓͟ ̶̢̜͇̋̋ͭͪ̔ͪn͔̜̳̪̯̓͌͐ͭ̏̕ͅo̡͕̖̖̭͍̊̿͑̓̽̑̈ͯ͝ǘ̜̤̝̦̪̆̉̌͑ͬ͌͟s̷̥̰ͣͯͮ̓ͪ͌ͣͅ.͔̭͕̼͎̦̱ͦ̍ͤ̉
N̸̵̡̘̼̘̺̩ͮ̎͋̎͌ͮ̀͋ͨͨ̅ͥ̓ǫ͉̝̲̱̞̰͇̘̬̣ͩ̈̔͊̎̆ͨ̑̆̓͐ͤ͒̅̑̄̌ͧ̚͘ư͔̪͚̪̝̞͛͗̇̅ͧ́͐ͯ̅͒͒͒͊̀́sͧ̿̋̎ͣ́̈́̔̂̈͊̓̿̉̚̚͏̢͓̰͉̪̦̦̙̭͍͕̞̙̣̠ ̐͋̀̏͛ͬ̾͛̚҉̧̗̞̱̲̞̞̣̰̟̞͖͉̰s̺̗̪͎̰̟̤̫̝͇̰̖̰ͪ̀͆̾́̔̿ͧ͌̄̍ͯ̾͂̅̂͟͠͞o̶̷̳̣̠̞͔ͨ͑̐̒ͫ̓́̽̌͒ͬ̽͑̄͐̇͟͞m̡͉͔͇̞̬̳̭͎ͨ͂̏ͤ̽̑̅͆̍ͦ̋ͫͅm̶̖͔̗͔̄̑ͪͭ͗̓̑̊ͯ̌́́e̸̢͇͇͖̘̲ͬ͂ͪ̿̂̀̚̕͡s̸̪̘̺̦̪̜̙ͧ̏͛̾ͬͦ͜ͅ ̛̮̤̟̯̺̤̭̘̰ͨͣ́̑͐͘͞l̵̸̅̋ͭ̈́ͧ̋ͣ͛͒ͫ̅̆ͤ̉ͭ̏͐̆ͭ͞͏̩̣̘͔̦̘ͅȩ̀͊͊̊̇̈̋̒ͫͪ̄̎̅ͩ́҉͏͔͉͙̜̱͇̱̻̬̬͎͚̙͉̟̕s̶̴͖̭̖̦̎ͭ͌̇ ͩ̃ͩͦͩ̌̍͏̡̳̤̼͕̥A͐̔ͤ̔͋҉̶̘̮͇̝̟͍͜ͅb̴̛̫͕͎͓͙̝̘̯͎͓̬͓͇̩͚̜̲ͮ͋͐͌̒̓ͮͪͩ͑͢y̴̺̫͕͕͚͔̳̻ͥ̆̌̏͗̀͝s̷̡̝̙̤͇̘͔̙͚͛ͤ̀͋̓ͨ̊͌̒̿͗͌̄ͬ̃ͭ̌̌́s̢̤͇̦͕̬̖̺̥̗͚̤̺̹͙̪̈̆̔̍́̾̉̽ͧͬ͑͢eͦ̒͆ͬ͏͏̴͚̦̻͇̯̥͈͔̤s̴̶̉̄̂ͮ̄̊͏̯͉̯̩̳̟̬̭͇̠̜̪̰̮ͅ.̷̴͈̩̼͖̺̤̋̇̈́̎͢ ̷̷̡̘̲̮̞̹͔̥̥̰͉͕̰͓͓ͨͩͤ̍͛͋̊̆ͮ̀̊́ͥ̄̊̑ͫ̊̔͜Ĺ̢̿̄ͨͧ̂ͧͦ͜͞҉̮̥͎͇͈̗̪͠ḝ̴͉̝̰͇̤̹̝̻͓͂̓ͤ̈́ͩ̐͆̚s̢̟͉̳̳̮͕̘̯̩̏̂̇̎͆͘ͅͅ ̴̌ͤ̓ͩͪ̓̓̎͏̵̨̤̺͖͎̠͓͉͓d̷̵̵̥͓͉̻̬̖͙̻̝̖̰͔̮̳͙ͧͣ͒͂͗ͥ̓̓̐̓ͩ͛̊̐͛͛ͦͨ͜͡é̷̵̡̳̲̻̹̰̥̣̟͇̹̬̖̮͇̑̃̋ͩ̈̄̓ͥ̂ͯͥ̓̐̊ͨ́͊ͦͯb̵͎͓͇͕̯̯̪̲̘̟̹̥͂͋́̏ͤ́̄ͧ̽͗̏̓͊͂͜͡u̸͈͈̯̞̬̘̺̟̻̝̤̰͈̗̠͂̐̈̊ͥͩ́̋̏̄̾̓͝ͅt̷̵̛͇̠̫̩ͦͦ̆̆̋̉̓̐̂͊̆̽̍̀͋͐̀̔ͅ ͣ̾̈́̄̎̇͡͏̵҉̤̱̱̬͖͚e͑͆̽̔̔̒̄҉̵̢̹̬̤̟̦̩̙̰̳͉̘̜̭̤͝t̨̼̱̤̼̣̹̣̼̥͕̻̭̗̯̗̭͎͙ͯ́̒͐̃̐̐̓ͦ͊̀̀̚͜ ̸̸̊̄̒̒̾̋̋ͯ̽̄ͪ̄̌҉̢̞̠̙̟̯̝̦l̨̛̛̫̭̙̙̠̬̯̭̱͚̱̟̙͓̮͙̙̘ͮ̇̔̆̏͗͋̍̕a̢̨̳̟̞̝̫̱͕̞͈͙͖̗͚̰̦̞͚̻̖̒͋̋ͬ͆́͛̚̚͝ ͇͚̬̳̫̪͔̫̜̳̤͕̥͍̳͇̓̃́͂͐̍ͧͫ̇͊͒̑ͩ͘͝ḟ̧̯͉̪̳̟̟͖̳͉͔͓̼̘͇̫̳̈́ͨ̑ͤ̀̊̾̃̊̈́ͮ̒̕͟͢i̛̼̼̻̱̺͉̇̈ͮͫ̇̍ͭ͢͞͞͞n̴͇̤̤̦͙͇̰̫̦̲̩̗̥͖̜̻̲̭̱̆̈ͤ̄̊̌̅ͨ̏̆ͦ̈̋ͧ.̷̜̺͍̫̯͓̬̬̱͔͚͖̮͕̝̫̤̐̇̋͒̊͌̀̎́͛̅̾̿ͫͯͯ̂̔͘̕͡ ͐ͯ̊̐́ͩ̐ͨ́̍̉͑̈́̊̽̄̇̀͏̮͎̰̹͇̻͉͕͇̺̮̦̼͎̠͞ͅL̡̠̭͖̞̦̺͕̱̟̦̣̝̊̃̍͒͊̋ͧͪͪ͌̈́̓ͤ̍̓̒̊͌͊͜͜e̶̛̝̙̩̤̹̠̗̖̝̩ͯ̍̍͂ͭ͆ͬ́͟͞s̛̲̮̘̲ͮͦͮ͋̇͟͜ ̸̛͔̭̠͔͈͔͇̲̠̜͍͇̳̳͓̱̼̾̌̊̿̊̈ͧ́̊͋̏͐̚͝ͅA̶̢͒̐̊̎́͐͊ͯͯ͂̕͞͏̮̖̦̗͚̬̪͎̖̣͈̜͕̟͕ͅņ̛̱̬̞̱̪͎̜͙͓͇̯́͑̓͑c̨͍̝͎̩̜̯͑ͨ̾̀͢͢͠i̸̠̫̳̤͈̦̫͎̒̌ͧͨ͂̋̔ͦ̆͗ͬ͌̕͟ͅé̀̽ͤ͒̀ͫ͟҉͙͕̙̙͈̤̣͕̼n̢̻̦͕͔̣͎̰͚̠̹͔̣̾̈̌̚͘s̸̘̟̩̞̗̯͇͉̦̖̗̺̼̄̋̆ͥ͛̌̕,̢̩̯͈̙̪̦̻͙̙̳̣͔̬̪̫̹͉̳ͦ̃͂ͧ̓ͪͩͧ͛͐̃ͫ̏͠ ̢̛̥͍̝͔͖͖̮̤̪͍̠͎͔̏̍̃̑͘l̐̌̀ͣ̊ͫͦ̑͂̅̚͏̕͏͙̘̖̦̠͍͚̠̪̗̜̩̩̘͎ȅ͛̾̾͒͏҉͙͉̙̜̫̝s͇̗̰̼̪̱͈͎͖͉͈̥̤̥͎̭ͤͦͪ̋͌ͦ̆̊͛͌̆́ͅ ̴̡͎̦͙̙̘̺̲ͮͭ͛ͦ̇ͪ̀̏͂͋͂̈̓̎̍͌̉̀̚̕͝N̢̛͎̞̮͙̰͎͉̙̄ͣ́ͮ̐̐ͯ̐̐̏ͤ̿͋̈̍ͧ̒ͯoͯͧͫ͌ͧ͆̇̒ͬͬ̒͐͛ͣ҉̧̨̗̮͔̪͈͍͇̦̭̲͖̞̬͕̭̟́ų̡͍̗͚̥̿ͪ̍ͣ̈̉̆͂͐ͤ̃͋͋ͣͮ̀̚v͙̟̲̜̫̟̥̹̖̲̥̤͙͙͈̀̂̾͛̔͑ͧͫ͆̉͢͠ͅe̢̡͖̰̹͙̤̫̳͔̤̫̭͓̟̘ͯͫ͗̏͊͐̉̔ͩ͢a̷̸̵͍͍͕̹̮͙͙̺͊ͨ̅̑̑͌ͨ͆̽̑ͫ̿̐͐͐̍̎̌͡ų̨̢̡͈̻͚͓̦̪̭̠͒̓ͭ͋͊̿ͨx̴̶̰̼̮̙̦͚͍̠̹͚̠̫ͭͪ̄͑͆͗͒̇̿̔͗ͮͪ̅͑ͭ̌̀̂͜ͅ.̡̢̳͙̺̞̳͓̤̿̀ͣ̇́̚͘͡
̵̵̡̛͙̱̙̮̰̩͉̬͈̯̦͓͛̈́ͤ͋͊̆ͥ̒̆̈́̀ͪ̓͋ͅͅN̸͓̗̺̯̝̝̻͖̰̹̺͓̪̞͊̔̌͋̾̒ͫ̀̚͘o͈̤̻̬̜̺̻̪͓͍̿͐̆̄̓ͤ̊͑͗̈́ͬ̓̔̇͌̆̏̊͂͢͠ú̮̤̙͚̫͎̥̪͖̮ͨ̌̿̄̕sͥ̂ͭ͛ͨͪ̆̓ͭ͋̂̅̈҉̴̶̡̧̯̦͎̰̩͖̬̤͖͙̜͕͉̬ͅ ̵̻̺̭͈͉͎̖͇̗͓̤̙̲̓̋̇͂̒̌͛̄̃͢s̸̶̥̥͚̳͇̳̖͕̞͔̱̰̲̻̜̋ͪ͊ͪ̒̆̚͘o̙̪͇̩͔̬͕̳͍̮̺̟͖̳̱͇ͩ̀ͭ̎̕̕ḿ̨̝͓͔̹̜͎̰͕͖͎̼̲͙̼̤̱͑ͧͤͨ̉̑̐̉̋̅͋̌͌͒̉ͧ͆̓͢͜͢m̨͙̹̦̮͖̈̎̉ͣͧ̓͊͂̿̎͂̌ͥ̏̌̀̚͜͝ȇ̸̸̛̫̬̖͈̹͕̱̩͉̰͚̗͔̰̞͚͒̑̇̓ͭ̌͋̔ͫͬ̂͌s̬͉̬̺̻̟ͪ͋͛̇͗̂̑ͮ͆͝͝͝ ̤̮̥ͨ̂̂̔͛̇͋ͫ̔͛́́͞ͅl̛͕̩͙̼̲̖̘̪̱̺̳͎̬̉̏̄͛͌̅͌ͮ͝͡e̬̲̬̥̞͕̳̯̥̖̙̮̰̥̓̌͐ͧ̋̉̚̚̚̚͘͘͟ş͙̙̰͎͙͚̹͎̝̱̎̀͆̅̊͑̊̅̑̇̀̀͝͞ ̷̵̥̺̺̠͖̣̖̣̟̯͍͉̥̰͎̞̭͇̰ͦͯͯ̾̅ͥ͊̀ͮ̕F̷̹͇̝̯͙͎̗̮̮̺͈͑̑͗̌̽ͬ́͒͂ͧͩͥ̎ͧͦ̀̚̚͟͟o̸̳̤̯̙͎̺̯̭̳̦̮̲͈͕̺͙̭͎̼͐̃͒ͫͧ͢m̌ͪ̊̈ͭͬ͆ͨͪ̀ͧͩ͐̀ͣ̈́͡҉̯͈̝̞͙̪͈̗̙̜̼̀̕͜ͅơ͐̄̓͊̀̅̈̊̒ͯ͌̌̄͆̄͏̨̲̝̼͓̝̗̗͈̥͚͚̀͟ͅͅi͂̒͛ͩͮͧ̔̓̄̒̌̌͐҉̬͉͍̗̜̟͍̤̭͓̯͙͇͜͝ŗ̴̛̈́ͫ̾ͭ̋ͨͬ̄́͠҉̹͉͈̗̤̱̮̼e̐̂ͬ͛͐̅ͥ̿̂̊̑̍̌͒͝͏̰̪̮͙̦̭̳̪̯̺͈̠s̡͖̯̣̝̝̫̗̹̠̲͕̪̝̅̍́̊ͨ̉ͩ͌ͬͯͭ̆́ͪ͌͗̈́́̕ͅ.̡̡̆ͬ͑ͪͥ͒͂̔ͨ̍̀͑͒͒͢͏̷̩̺̜̟̱̘̻͈͚̰͈̠̫̜
Ḙ͇̥̤̣̝͍̮͉̗̲̬ͪ̍̑ͥ͡͡͝t̛̻͎̳̼̣̞̞̥͓̩̉ͨͮ̔̌ͩͩ͌͟ͅ ̰͍͉̰̩̰̦̠͉͇̆ͦͧͣ̊̽̂̉ͪ̐̚͘͞c͇̭̫̲̠̭͕͈̞̗̫͇͂̀͂ͧ̑̂̄ͧͫͩͨͣ̀͝e̷̴̴̫̝̯̖̯͔̟̲̩̬͔̼͖͙̥ͤͭ͒̓ͮ̌ͤ̑̄̄̍ͨͩͭ̑ͦ ̵̓͑ͭ̍͑ͩ̔̒͂̆͑͆ͪ̂́̚͏̷̷̪̤̺͍̮̗͓͚̖̺͎͍͉̥̰͕̠̮͞m̷̛̞̖̖͓̬ͤ́͊ͯͦͧ̉o̴̰̹͈̩̟̠͈͉̓̓̇̓ͦͬ͒͛͊̃͂̋̉̒̇̓ͫ̑ͧ͝n̨̦͓̮̰̘̳͔͓̠ͪ̈̇͂ͮ͊̄̀́͟ͅd̢̧̮̳̤ͤͬ̎̐̔̏̓̐͞ͅę̸̛̜͕̞͔̖̼̱͙̱̜̜̱͚̜͎̼̥̲̅̑̓̆̀̏͊ͨͨͩ̉ͥ̓̄͗͗̇̂ͩ͞ ̧̛̰̹̠͎̺͕̱̬̳̫͖ͨ̐ͯ̉̽ͦ̚n̷̗̮̳̮͎͈ͩ͛͆̌̃ͭͥ̀̅ͫ̋͋͑̓̒̿ͦ̓ͅ'̗̺̫̘̩̭̽͋̂ͤ̄̃ͯ͊̽͘͝e͒̅̆̔ͤ̔͗̆ͮ͋ͫ͒҉̢̧͓̺̦s̎͒̑̆͌̏ͩ̊ͮ͒͏͠҉̟̳̦̜̦̥͓͈̝̪̱̖ṯ̡̥̙̤̠̙͓̬̥͎͚̩̜̤͖̙̤̎̃͆̂͋̔̅̂̔ͬ͜ ̶̵̡̹̥̰̗͍̲̞̘̬̻̞̯̙̑̋ͪ̿̓ͬ̽͛̈̄̓̒ͫ͛̎͒̐̚͢p̨̗̱̼̰̿͂ͧ͑ͫ͛̓̚̚͜͞͞͞a̵̴̸̧̼͍͚̝̜͇̲̰̦͕͉̥̾̌ͯ̈́̉̂ͪ̿̌̉̕š̸̤̹̻̦͔͈̹̖͖̤̩̜̺̖̹͛͒̈̂͛̈́͢ͅͅ ͖̘̘̳̿̓̍͑ͨ̈́̀̀l̶͉̲͉̬̤͍̙̲͕̹̬̣̱̻̟̬͔͖̅̿͂̒̔̉̐̉̒͑́ͧ̓ͭ̇̀͜͟e̵̡̞̙̹̱̩̭̟̪̞̩̻͉̟̟̥̘̰̲̍͆̏͊͋ͭ̇͛̊ͯ̌͊̊̀́͝͡ ̸̷̼̟̩̙̰͕͚̑ͩ̒̈ͩ͋̅̔͜͡ͅn̶̢̯̼͓̙̠͒̀̐́̎̕͠ô̷̧̗̮̫̦̜̜̹̭͓̗̬̳̤̙̹͋ͫ̾ͮ̄̈͂ͬ̕͠ṫ̶̨̺̥̱͇̫̘̫̺̙͍͖̙̯̗͈͉̼ͦ̀ͯͬͦͮ̋ͣ̾ͦ̇̎̎͢ŕ̸͚̬͕̞͕̖̻̯̞͚̼͇̼̰̅ͯ͂͘ȇ̶̢̯̲̞̬̥̟̝͚͔̩̱̅͆͂͛͆ͣ͗͌ͦ̐̒̀ͥ̔̍̈́̀͞͝.̸̶̛̔͛͒̆̃̒̒̿̚҉̼͔̙̲͕̦͍͡

Noah respira brusquement. Pendant un bref instant, il eut l'impression d'avoir été englouti par une mer d'encre. Il se souvenait avoir entendu des pensées, des émotions, mais il ne se souvenait déjà plus de ce qui avait été dis. Il y avait dans sa tête comme un vide, un trou noir qui bloquait ses propres souvenirs. Il réalisa également que l'un de ses bras s'était tendu vers la flèche, mais que le second l'avait bloqué, en serrant au point de planter ses ongles au sang. Il pouvait sentir le Kraken de plus en plus agité.

Alors qu'il reprenait conscience après cette mystérieuse apnée, le Bjornaer n'avait cependant pas le loisir de se reposer. Déjà, la douleur revenait. Il pouvait sentir en périphérie de sa vision comme des ombres qui progressaient, qui l'enfermaient, qui l'aveuglaient.

------------------------------------------

La Sefirot affronta le regard de son geôlier. Elle n'ajouta rien en surplus de ce qu'elle avait déjà dis, attendant de voir ce que le garde ferait une fois proche des barreaux. Astéria arqua un sourcil en voyant la petit mine d'animal apparaitre aux côtés d'Elio et se faufiler jusqu'à elle en faisant fis des barreaux de sa prison. Elle ne s'était pas attendue à cela, de toute évidence... Et ce fut avec une certaine curiosité qu'elle observa la petite bête au pelage blanc grimper sur elle et récupérer ce qu'elle gardait dans sa poche, avec une astuce qui n'aurait pas dû être celle d'une petit bête comme elle...

Le cristal violacé que la fouineuse rapporta à son maitre était d'apparence somme toute banale. On aurait sans mal pu le prendre pour un morceau d'améthyste mal taillé. Il n'y avait nulle gravure ou inscription qui aurait pu venir indiquer que cet objet avait une quelconque utilité. Cependant, dès que la créature monta sur son corps et approcha l'objet de sa personne, le mystérieux cristal se mit à luire légèrement, projetant un filtre aux teintes indigo sur le visage d'Elio. Et... Ce fut tout. Nul aveuglement, nul piège ou effet secondaire. La lumière diminua progressivement d'intensité avant de mourir.

Pendant cet étrange phénomène, la prisonnière avait fixé attentivement du regard Elio. Elle observait sa réaction, mais pas seulement. Sa tête bougea légèrement comme pour observer le visage du garde sous différents angles alors qu'il était éclairé par le cristal. L'examen sembla concluant, puisque lorsque l'ambiance lumineuse se dissipa, elle consentit à répondre à la question qui avait été posée.

- Un moyen de discerner les amis des ennemis. Et visiblement t'es pas de ces derniers. C'est déjà ça...

C'était un bon début... Mais pas encore suffisant pour qu'Astéria se relâche. Elle sembla un bref instant dubitative à la question posée par le geôlier. Les points de vues... Voilà une question qu'elle était vaste. Et si Elio pensait de toute évidence qu'ils avaient le temps d'aborder le sujet, sa prisonnière avait d'autres priorité pour l'instant.

- Mon point de vue c'est que si tu veux te rendre vraiment utile, tu devrais prévenir le Primus Sénateur que je suis ici. Fais ça, et on verra ensuite pour t'en dire plus.

L'ancienne Chrysaor restait brève, et allait à l'essentiel. Le garde avait passé son premier test de confiance. Mais il était encore trop tôt pour complètement relâché sa garde... Après tout, pour lui, c'était ses camarades qu'elle avait tué. Elle n'allait pas lui livrer ses secrets juste parce qu'il le demandait gentiment, tout de même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu1200/1200[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge900/900[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune1500/1500[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyMer 10 Nov - 22:32
Une douleur horrible, des sensations comme si des vrilles creusaient et labouraient mon cerveau. Des sentiments, de la rancœur, de la haine, des pensées ? Que disaient-elles ? J’étais pourtant certain d’avoir tout entendu, d’avoir tout déchiffré et pourtant, je n’arrivais pas à accéder à mon souvenir. Une sensation horrible, mais le plus horrible, c’est de n’avoir pas été maître de mon corps et voir mon bras s’être levé comme pour briser cette flèche, lever le verrou de cette prison. C’est le Kraken qui avait réagi et m’empêcher de faire ça ? Je ne pouvais pas rester en ces lieux, pas maintenant, pas tout de suite. Je devrais trouver une solution, mais une fois dehors, je ne peux rien faire à part les servir pour le moment.

Difficilement, je me tournais, ignorant la douleur qui me vrillait le cerveau, un pas après l’autre, m’éloignant, ignorant les voix, avec pour unique objectif de sortir de la pièce. Je voyais la porte et marchais difficilement vers cette sortie. Je la traversais aussi facilement qu’à l’entrée et me dirigea difficilement vers le couloir un peu secret, avant de m’adosser au mur et de me laisser glisser au sol. Je devais reprendre mes esprits et faire le point sur ce qui s’était passé.

« Un endroit secret, caché à la vue de tous, renfermant peut-être le plus gros danger pour cette cité. Je vais devoir m’en occuper, mais je ne peux pas le faire maintenant alors que la guerre civile est à nos portes. Je ne sais pas non plus combien de temps tiendront ces chaînes…s’ils se libèrent, je n’ose imaginer ce qu’il va se passer. Bloquer mes souvenirs ainsi alors qu’ils ont communiqué avec moi, à quoi rime tout ça ?

Kraken, si c’est bien toi qui m’as empêché d’agir contre mon gré, je t’en remercie mon ami. On va devoir faire attention à ce qui se passe et œuvrer pour qu’ils restent scellés dans cette prison. Tu voudras bien m’aider ?
»

Je restais là, reprenant mes esprits, encore l’esprit trop embrumé pour faire autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyVen 12 Nov - 18:22
La fouine hivernale dégringola, dérapant tandis qu’elle arrivait aux pieds de son maître désigné. Un soupir au coin des lippes, ce dernier ramassa l’animal qui, désormais, désormais bien à l’aise et au chaud sur son bras, le cristal toujours coincé au creux de ses petites pattes. Les prunelles dorées d’Elio glissèrent jusqu’à lui, ce morceau semblable à l’améthyste, et s’amusèrent d’un rapprochement entre les iris du sénateur Marsyne et celui-ci. Hormis cette lueur violacée sur son visage, rien ne se passa ; pas autant qu’il l’aurait souhaité, mais cela suffirait. Pour l’heure, les révélations se feront avares en mots.

Visiblement pas un ennemi... Sans blague ; l'ennemi de qui, hm ?
Toujours était-il que, à défaut de vouloir donner son point de vue sur l’affaire – chose qui lui permettrait d’alléger sa peine, la demoiselle préféra s’adonner à des remarques pour le moins peu pertinentes. Aussitôt, son regard se détacha de la pierre pour s’ancrer dans les yeux de la prisonnière ; nulle trace d’hésitation en son sein, pas plus qu’une folle tentative de la berner : il ne s’en dégageait que le détachement et le froid militaire qu’on lui connaissait d’ordinaire, alors même qu’il se grattait l’arrière du crâne.

— Ah, ouais. Le fameux… Cousin, c’est bien ça ? J’ai dans l’idée qu’il est déjà au courant que tu moisis dans ta cellule. Si c’est pas le cas, il l’apprendra bientôt. L’affaire est en cours, disons. Par contre, tu rêves si tu penses qu’il pourra te sortir de là et te faire échapper à la surveillance. À la place, tu seras placée quelque part en sécurité, avec quelqu’un de confiance.

Au final, n’importe qui pouvait prétendre à s’infiltrer dans les geôles et exécuter les ordres d’un autre n’importe qui – ou quoi. Alors, Astéria irait au pilier de l’Antarctique, sous l’étroite surveillance de cette chère Nellie.

— Il sera mis au courant de ce qu'il doit savoir, évidemment. Et c'est le temps que je puisse faire un peu de nettoyage dans toute cette merde.

Ce n'était pas une demande, mais un ordre, et Elio ne tolèrerait aucun refus. Toutefois, si le gardien acceptait d’entrer dans ce jeu-là, la Sefirot se devra de répondre à une nouvelle question ; une question d’ordre pratique, cette fois-ci.

— Bon, et comment elle fonctionne ta pierre, pour détecter les merdes potentielles ?

À comprendre, entre autres choses : ça fonctionne à distance, au moins ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyDim 14 Nov - 17:32
Avec chaque pas que prenait Noah, les murmures autour de lui se faisaient plus rapides. Leurs paroles se faisaient suppliantes. Ils l'imploraient de ne pas se détourner, de les aider. Une impression de détresse l'étreignait, comme si quelqu'un cherchait à éveiller sa culpabilité. Son corps commença à traverser à nouveau l'étrange porte semi-matérielle, et immédiatement, ce fut le soulagement.

Les murmures cessèrent. Enfin, du véritable air envahis les poumons du Général, pour en chasser les miasmes dans lesquels il avait baigné de l'autre côté. Pris de vertiges, il n'eut d'autres choix que de trouver appuis sur un mur et glisser au sol. Sa première expérience des Abysses. Lui et le Kraken avait passé ce test, mais ce n'était là que le début. Il pouvait le sentir. Un lien ténu, dormant, demeurait encore entre lui et cette force mystérieuse scellée au-delà de cette immense porte.

Dans ses tripes, la bête s'était calmée. Le Kraken ne lui répondit pas. Il était satisfait et apaisé. Quoiqu'il ait voulu montrer à Noah en l'emmenant ici, le résultat semblait avoir été à son gout. Fatigué de cette confrontation avec les Abysses, la créature gardienne tomba en torpeur, laissant son porteur à ses questions dans l'obscurité des profondeurs de la prison.

------------------------------------------

- Bah voyons... Me voilà rassurée.

Le sarcasme était tout sauf dissimulé dans la voix de la prisonnière. Un demi-sourire au coin des lèvres, elle se moquait de la perspective que lui présentait son geôliers. Ce pauvre garde sous-estimais grandement jusqu'où le Primus Sénateur était prêt à aller pour sa famille. Enfin, ce ne serait pas elle qui en ferait les frais.
Par contre, si elle pouvait se moquer dans une certaine mesure, il y avait une limite. Son sourire mutin se dissipa rapidement pour foudroyer du regard cet officier qui s'y croyait un peu trop. Il pouvait bien essayer de la déplacer où il voulait, cela n'arrangerait les affaires de personnes. Astéria lui répondit donc sèchement.

- Tu vas juste tous nous faire perdre du temps. Tant que je reste ici, dehors, ça fera qu'empirer.

Mais il semblait évident que, même si celui-là n'était pas dénué de jugeote, il avait déjà trop d'idées en tête pour tenir compte de ses avertissements. L'ancienne Général poussa un soupir en dodelinant de la tête. Était-ce là tout ce qui l'intéressait dans cette histoire? En savoir plus sur le caillou? La jeune femme pouvait bien lui offrir cela, s'il cela pouvait faire bouger les choses plus vite.

- Rapproche-la de quelqu'un, et elle brillera. Si des tatouages invisibles apparaissent à la lumière sur sa peau, c'est que c'est un traitre. Garde-la, ça t'aidera peut-être. On en a d'autres, de toute façon.

Astéria effectua ce qui ressemblait à un haussement d'épaule, mais c'était difficile de l'affirmer, avec ces chaines qui restreignaient ses mouvements. Les dents serrées, elle rongeait de toute son frein. La Sefirot détestait ce sentiment d'impuissance, mais pouvait admettre que, pour l'heure, la suite ne dépendait plus d'elle.

En dessous des geôles, les secousses s'étaient apaisé, et la prison avait retrouvé son calme.
Mais pour combien de temps?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-bleu0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-rouge0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] G-jaune0/0[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]   [Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena] EmptyLun 15 Nov - 18:02
— Range ton sarcasme, gamine.

Le cas échéant, Elio ne se priverait pas de la laisser moisir dans son trou, attendant l’arrivée d’un cousin qui ne viendra pas. Depuis sa naissance, sa patience avait toujours été réputée rare, mais force était d’avouer qu’elle s’écourtait à mesure des années. Peu importait ses souhaits, ses demandes et ses soi-disant ordres : Astéria ne demeurait pas moins une prisonnière, une traître aux yeux des autres Marinas. Que cela soit une superstition ou un fait, le gardien, au final, s’en fichait ; dans tous les cas, elle ne se soustraira pas à la surveillance, que cela soit là-bas ou derrière les barreaux. Cette liberté n’était qu’un mirage, en l’état.

— De mon point de vue : c’est ton cher cousin, la perte de temps, à taper à tort et à travers dans le vent.

L'amertume, disons. Elio ne se faisait pas d’illusion quant au fait que la demoiselle n’apprécierait pas la remarque. Il n’attendait rien de plus de sa part, à vrai dire. Les prunelles roulaient entre elle et la pierre, tandis qu’il l’enleva des pattes de la fouine pour la ranger dans sa poche.

— Noté. D’autres sont déjà dessus, donc ça bougera. Sauf si quelqu’un s’amuse à tout faire sauter. Toi, par contre, tu restes sous surveillance d’ici là.

Parce que c’était plus sûr pour elle comme pour les autres. Dès lors, le raclement de la chaise résonna, poussée par son pied ; il n’avait plus rien à faire ici, pour le moment, parce qu'il se fichait bien du reste. Alors, l’animal l’observa s’en aller, ne sachant s’il devait le suivre ou non. D’un signe de la main, il donna ses dernières indications, ainsi la fouine restera-t-elle coincée ici, elle aussi. Elio, pour sa part, entamera les démarches pour le transfert, précipitamment arrêtée par un Cinéad cloitré dans sa tour d’ivoire. Tant pis, dans ce cas, une ombre s’installera.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Fin Avril 553] Un assassin à la lumière des torches [PV Selena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier du Pacifique Sud :: Geôles d'Atlantis-
Sauter vers: