Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu30/1200[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (30/1200)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (25/1050)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (25/1050)
Message [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptySam 28 Aoû - 18:13
Le bruit des combats agitait, comme toujours, l'arène millénaire en contrebas du Sanctuaire. Les cris des aspirants en plein entrainement, les sons des coups qui trouvaient leurs cibles... C'était comme une mélodie entêtante, qui finissait par s'implanter dans l'esprit de tous les jeunes gens qui venaient ici en quête des rejoindre les rangs de la chevalerie divine. Paros ne faisait pas exception à la règle. Il avait de nombreux souvenir dans le sable de ce lieu... Surtout des souvenirs de son visage écrasé dans le dit sable.
Mais malgré cette familiarité qu'il entretenait avec l'endroit, il se retrouvait pour une fois dans une position plutôt dépaysante.

Le jeune Pégase, qui jusqu'ici était plutôt habitué à être dans la masse des jeunes aspirants, se retrouvait dans la position de chef d'orchestre. Un de ses ainés parmi les Chevaliers d'Argent l'avait invité à venir rencontrer les aspirants plus jeunes que lui, pour effectuer quelques exercices avec eux. Paros s'était empressé d'accepter, sans réaliser sur le moment à quel point ce rôle de modèle pouvait être lourd à porter.
Au début, les choses avaient commencé avec entrain. L'enthousiasme et la bonne humeur de Paros lui avaient permis de bien s'entendre avec les jeunes aspirants. Certains dans le groupe le connaissaient déjà, après tout. Mais dès qu'il s'agissait d'échanger quelques coups avec eux, l'affaire devenait plus complexe. L'ancien élève du Taureau avait été un élève assez atypique, au sein de sa génération. Essayer d'aider lui-même de nouveaux disciples du Sanctuaire alors que lui-même avait le sentiment chaque jour de ne rien vraiment y connaitre était plus difficile qu'il ne l'aurait cru. La plupart du temps, il se contentait de réciter certains conseils qu'Airoth lui avait prodigué, autrefois, du genre :

    - Hey! C'était pas mal! Essaye juste de faire plus attention à ton adversaire! Un Chevalier peu se faire attaquer, peu importe la distance entre lui et l'ennemi! Il faut observer, et deviner à l'avance quand il va attaquer, pour pouvoir esquiver!

Transmettre ce que lui avait enseigné son maitre lui tenait à cœur. Encore plus depuis que celui-ci avait délaissé son armure pour reprendre la route à la recherche de sa partie manquante. Cependant, Paros s'en voulait de ne pouvoir aider plus personnellement chacun de ces aspirant. Il n'avait jamais réalisé à quelle point cette responsabilité de guider une personne plus jeune pour en faire quelqu'un d'exemplaire pouvait être complexe. Cela l'amenait à regarder leurs instructeurs avec un respect et une admiration renforcée.

Après avoir affronté chacun des élèves de son groupe d'aspirants un à un, Paros essaya de leur montrer son utilisation du Cosmos, pour qu'ils puissent se faire une idée de comment cette énergie divine pouvait être utilisée. Une partie essentielle de leur entrainement, qu'il se devait d'aborder assez tôt. Cependant, lorsque l'un de ses juniors leva la main pour poser une questions, le Chevalier de Bronze se retrouva bien désemparé.

    - Paros, comment on fait pour utiliser son Cosmos?

    - Euuuuuh... C'est... C'eeeeeest... C'est comme une respiration! Tu inspires, ça gonfle dans ton torse, genre wooooup! Sauf qu'au lieu que ce soit de l'air c'est plutôt comme de la chaleur. Et puis tu expires! Fwoooosh! Et ça ressort par tes bras!

    - Je comprends pas...

    - ... Honnêtement? Moi non plus...

C'était une dimensions mystique pleine de mystère. Il n'y avait pas deux Chevalier que Paros avait rencontré qui abordait le Cosmos de la même manière. Et lui-même, qui s'y était éveillé bien tardivement, ne pouvait que difficilement l'expliquer. C'était sa motivation à aider et sauver autrui qui l'avait éveillé à sa propre Cosmo-énergie, mais au-delà de cela, qu'y avait-il? Des sensations difficiles à expliquer.
Sa réponse avait fait naitre une petite vague de chuchotements et de regards en biais dans le groupe des aspirants. Bien embêté, Paros se mit à regarder autour de lui, comme si la réponse à son problème allait se trouver quelque part dans l'arène.


[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2029-paros-chevalier-de-b
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (1/1)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (1/1)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (1/1)
Message Re: [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptyVen 17 Sep - 1:26
En voilà une bonne question. intervient une voix à proximité.

Sans crier gare, Reba passe la tête par-dessus le rebord du pilier sur lequel elle est installée - où elle se tenait déjà avant qu'ait lieu cette conversation ; avant que qui que ce soit entre dans le colisée, à vrai dire. Mais qui prend garde a un félin endormi ? Ceux-ci ont le don de se faire oublier.
Sans que l'angle incliné de son perchoir paraisse la déranger, elle s'y redresse pour mieux observer - s'étire et s'étend, toujours à visage masqué. Tant qu'à avoir été dérangée dans sa sieste, autant prendre part à l'échange ; qu'importe qu'elle n'y ait été invitée.

Il n'a pas tout à fait tord, reprend-t-elle, se laissant finalement glisser au sol après s'être assez dégourdie. Elle ne porte que l'étoffe de sa tenue ; rien ne trahit son appartenance. Mais ce n'est pas non plus tout à fait vrai.

Ses bras se tendent de toute leur longueur - désignent tout ce qui les entourent et englobent le monde, dans son intégralité. Même cela ne suffit pourtant pas à donner à son geste toute la portée qu'elle voudrait lui insuffler.

Le cosmos, c'est l'air que nous respirons et le sang dans nos veines. Mais aussi la terre sous nos pieds et la lumière dans nos yeux. Il est tout ce qui nous entoure, l'apparent et l'invisible, le palpable et l'intangible, même le mort et le vivant. Tout cela, et plus encore. Il ne se contente pas d'en faire partie : il est ce qui leur donne leur forme.

En sa qualité d'ainée, elle s'imagine que c'est à elle d'apporter des réponses - mais si elle peut les énoncer, cela ne veut pas dire qu'ils sauront les entendre. Elle n'a pas plus l'intention de les prendre par la main que de fibre professorale : de se faire guide plus que lumière, de traduire ces astrales vérités, elle ne ressent pas le besoin. Du bout de l'ongle, elle effleure son poitrail, un pouce sous son pendentif.

Nous sommes les enfants des étoiles. Nous avons juste besoin de nous en rappeler. Naturellement, son aura se met à ruisseler, l'enveloppant de sa lueur ardente. Ses doigts paraissent griffes à travers elle. Après une seconde, elle la résorbe à regrets. Il ne s'agit pas de plier la nature à notre volonté, nous en serions bien incapables. Nous appartenons au cosmos autant qu'il nous appartient. Ce n'est pas une histoire de contrôle. Portant la main à son faciès d'argile, elle s'assure qu'il soit bien en place. Fut un temps où nous étions des météores. Nous n'avons jamais fini de brûler.

La main sur la hanche, elle avise le Cheval Ailé.

Est-ce bien là ce que tu tentais d'expliquer ?


'cause I am a lion born from things you cannot be
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu30/1200[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (30/1200)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (25/1050)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (25/1050)
Message Re: [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptyMer 29 Sep - 20:01
Paros se retourna avec surprise, comme tous les aspirants avec lui, dans la direction de la voix qui venait d'intervenir sans crier gare dans leur discussion. Une femme masquée se tenait au-dessus d'eux, perchée sur un des Piliers du Colisée, sans qu'aucun ne l'ait remarqué. Une preuve de la discrétion de l'inconnue... Ou bien de l'inexpérience de ceux qui se tenaient alors dans l'arène?
La jeune femme descendit de son perchoir, où les yeux du Pégase purent l'observer plus attentivement. A sa démarche, elle semblait être une guerrière aguerrie. Elle ne portait pas d'armure, mais son masque et son attitude laissaient peu de place au doute : surement était-elle porteuse d'une Cloth. Cependant le jeune homme ignorait laquelle. Ce n'était pas pour lui un visage connu -enfin, un masque connu-. Surement aurait-il retenu s'il y avait dans les rangs des Saints quelqu'un avec une peau encore plus sombre que son égyptien de Maître!

La nouvelle venue se proposait de corriger les paroles de son confrère. Paros pencha la tête, intrigué par ce qu'elle avait à dire. Il ne fut pas vexé le moins du monde de se voir ainsi sujet d'une leçon. Il avouait ne pas être le plus érudit des guerriers d'Athéna, et certainement pas le plus pédagogue. Surement aurait-il lui aussi beaucoup à apprendre des enseignements d'une Sainte plus expérimentée.

Lorsque la voix de la femme commença, ce fut pour couler comme un ruisseau apaisant. Les images qu'elle utilisait avaient de la poésie en eux, et même si les aspirants ne pouvaient complètement en comprendre le sens, ils ne pouvaient s'empêcher d'être fasciné par ce qu'elle disait. Paros l'était également, mais il s'amusait aussi de voir sur le visage des plus jeunes le même air qu'il devait lui-même avoir, autrefois, lorsque son grand-père lui racontait les contes et légendes des Chevaliers d'Athéna.
Les petites voix impressionnées s'élevèrent dans le groupe, alors qu'elle utilisait son Cosmos. Paros observa avec intérêt les griffes qui apparurent à ses doigts. Cette technique lui disait quelque chose... Ou bien peut-être avait-il passé trop de temps avec des Lions, dernièrement? Lorsqu'elle eut terminé, la jeune femme lui demanda son avis. Portant la main à son menton, Paros prit un air quelque peu tiraillé.

    - Hmmmm... J'ai envie de dire oui, mais en même temps pas tout à fait...

Le garçon avait à l'origine demandé comment utiliser le Cosmos de façon pratique. La théorie de savoir exactement ce que c'était aidait... Mais ce n'était pas toujours la solution. D'autres types, comme lui, étaient plus réceptifs aux sensations qu'à la pure connaissance. Aussi, s'il était impressionné par le discours de la femme masquée, il ne pouvait tout à fait affirmé que c'était cela qu'il cherchait à l'origine à transmettre à la nouvelle génération. Ses paroles avaient cependant trouvé un écho certain en lui, faisant revenir à la surface de sa mémoire les anciens mots de son aieul.

    - Ce que tu dis me rappelle quelque chose que disais mon grand-père. Que le Cosmos, c'est la voix du Monde qui parle. Et que c'est lorsque nous l'entendons et que nous lui répondons que nous devenons des Chevaliers capable de l'utiliser.

Longtemps, Paros n'avait rien compris à ces mots prononcés par l'ancien Chevalier d'Or. Aujourd'hui, il avait le sentiment de commencer à voir la vérité qui se cachait derrière ces mots.
Derrière lui, plusieurs apprentis réagir à ce qu'il avait dis par des grognements d'incompréhension. Se retournant vers eux, le Bronze eut un léger rire et ébouriffa les cheveux du premiers malheureux qui passa à sa portée.

    - Hahahaha! Ne vous en faites pas! Moi aussi je ne comprenais rien à tout ça, quand j'étais petit. Ecoutez, continuez à affiner vos sens, à écouter et regarder autour de vous, et je suis sur que vous parviendrez à le sentir, vous aussi! Allez, faites une petite pause. On reprendra la leçon tout à l'heure!

Les aspirants, trop heureux d'échapper un instant à l'entrainement spartiate du Sanctuaire, ne se firent pas prier pour retourner vers les bancs pour boire quelque chose, ou simplement s'asseoir et discuter. De toute évidence, certains avaient dors et déjà complètement oublié les vérités que les deux Chevaliers avaient tenté de leur inculquer. Un sourire en coin, Paros se retourna vers la jeune femme masquée et fit quelques pas vers elle.

    - C'était peut-être un peu trop avancé pour eux, comme histoire... Mais tu as un vrai don pour raconter ça! C'est assez différent des leçons classique qu'on nous enseigne au Sanctuaire. Tu as été entrainée ailleurs, n'est-ce pas?

Le jeune Pégase était intriguée par cette nouvelle venue. Déjà avide de savoir d'où elle venait et quelles histoires elle pouvait avoir à raconter, il prenait les devant. Si c'était un Chevalier nouvellement arrivé au Sanctuaire, ou revenant d'une longue mission, peut-être pourrait-il même lui être d'une quelconque aide?


[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2029-paros-chevalier-de-b
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (1/1)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (1/1)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (1/1)
Message Re: [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptyMer 6 Oct - 2:32
Lorsqu'il entreprend de la corriger, elle croise les bras, comme pour l'en mettre au défi. Elle n'objecte pas cependant, lui laissant tout le loisir de lui adresser ses réclamations. Tout cela n'était-il pas parfaitement clair ? Voilà qui lui apprendrait à vouloir aider !
Au final, il ne la reprend pas tant qu'il donne sa propre version, laissant son ancêtre s'exprimer par sa bouche. Cela lui convient davantage. La Lionne opine donc, l'air satisfait - autant qu'elle peut l'avoir en ne révélant aucun de ses traits.

Ce n'est pas une mauvaise interprétation. Ton grand-père était un homme sage.

Car il n'est plus de ce monde, devine-t-elle, à la façon qu'il a d'en parler ; tout du moins pas de la manière dont les gens le perçoivent dans ces contrées. Que pouvait-il bien avoir à dire d'autre sur le sujet ? Peut-être le Cheval Ailé avait-il d'autres de ses dires à partager, à défaut de savoir insuffler aux siens propres la même lucidité.
Non qu'elle l'en blâme : trop rares sont eux à prendre la peine de comprendre, et plus encore d'expliquer, quand ils pensent pouvoir dominer. C'est hélas la règle plus que l'exception ; au moins fait-il pour sa part l'effort de perpétuer et de commémorer une sagesse héréditaire. Qui sait, il se peut même qu'il finisse par se l'approprier. Tout espoir n'est peut-être pas perdu.

Chevaliers... Ou autre chose. Il y a d'autres embranchements au bout de ce chemin. fait-elle remarquer, sans ressentir le besoin d'élaborer.

Elle dodeline de la tête lorsque les plus jeunes prennent congé, faisant la moue sous son masque. En voilà d'autres encore qui ne semblent pas pressés d'apprendre ; ce ne sera pas faute d'avoir essayé. Peut-être que cela viendra ; peut-être n'est-ce pas encore le moment.
Après tout, elle ne saurait dire quand elle-même a pour la première fois aperçu du coin de l’œil l'envers du décor. Cela remonte à si loin qu'elle serait tentée de dire que c'est inné, mais elle doute que ce soit la vérité. Elle a grandi imprégnée de ce savoir ancien ; le fait encore, d'une certaine manière. Tous n'ont pas cette chance.
C'est bien dommage. Le monde s'en porterait mieux.
Le commentaire du Chevalier de Bronze la tire de sa réflexion.

Entraînée ? On peut dire ça, je suppose. répond-t-elle, un très léger rire dans la voix. Elle étend le bras, mettant en évidence la couleur de sa peau. Je suis née ailleurs. Je pense que ça se devine.

À cette époque, rares sont ceux à partager sa carnation au sein du Sanctuaire, assez pour que les têtes se tournent encore sur son passage. La possibilité qu'il ait pu la prendre pour une esclave, même libérée de ses chaînes, ne semble pas lui avoir effleuré l'esprit. Un sujet délicat, assurément. Passant la main dans le désordre de sa chevelure, elle se tourne pour mieux lui faire face. Ces quelques miettes d'informations ne suffisant probablement pas à satisfaire sa curiosité, elle consent à lui en donner davantage, n'ayant jamais cherché à cacher quoi que ce soit la concernant. De là à savoir si chacun pourrait y trouver du sens...

J'en reviens, à dire vrai. J'y suis retournée quelques temps en mission, et... Disons que ça a duré plus longtemps que prévu. Elle jette un rapide regard à la ronde, sans qu'il en soit vraiment besoin pour savoir ce qui l'entoure. Mais le Sanctuaire n'a guère changé en mon absence. La vieille pierre a cela de bon qu'elle ne risque pas d'aller bien loin... Ni n'est pressée de s'effondrer.


'cause I am a lion born from things you cannot be
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu30/1200[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (30/1200)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (25/1050)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune25/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (25/1050)
Message Re: [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptyLun 10 Jan - 16:46
Pégase ne parvint à réprimer un sourire franc et heureux aux paroles de la femme masquée. Le jeune ressentait une profonde fierté à voir d'autres que lui estimer les leçons de son grand-père à leur juste valeur. Depuis la disparition du vieil Alkibiades, Paros désirait plus que tout être digne de son héritage, tant à travers ses actes qu'à travers ses paroles. Voir donc d'autres apprentis, et même d'autres Chevaliers, opiner aux leçons de l'ancien Sagittaire lui procurait une joie qu'il ne pouvait que difficilement cacher.
Alors qu'il prenait soin de renvoyer les élèves afin de leur offrir un repos bien mérité au milieu de leur journée d'entrainement, la femme-Chevalier mentionna que bien des chemins pouvaient s'ouvrir à eux. Cette remarque éveilla un éclat d'intérêt dans les prunelles de Paros. Il se retourna vers elle, mains levée, de toute évidence ravi de rencontrer quelqu'un pensant ainsi.

    - Ah! Exactement! C'est ce que j'arrête pas de leur dire! Mais ce sont de vraies têtes de mules qui ne pensent qu'à devenir Chevalier... Enfin, j'imagine que je n'ai pas été un très bon exemple...

Il y a quelques mois, il était encore l'un d'eux. Malgré ses résultats médiocres, il avait n'avait jamais abandonné le rêve d'un jour obtenir une armure de Saint. Et il ne s'était jamais gêné pour le crier haut et fort! Souvent vu de haut par ses pairs, il était néanmoins parvenu à l'obtenir, cette armure. Surement beaucoup, parmi les aspirants, devant se dire "Si Paros y est parvenu, alors moi aussi je peux!". Il était donc bien malaisé pour lui, à présent, de préparer ses camarades plus jeune à la possibilité d'échouer lors de la fatidique sélection...
Au moins pouvait-il affirmer que, même sans armure, il n'aurait pas abandonné pour autant les préceptes d'Athéna. Garde du Sanctuaire, agent au sein de l'Empire, médecin, prêtre... Il y avait de nombreuses vocations qui pouvaient permettre d'aider à répandre la volonté de la Sagesse de par le monde. Chevalier n'était jamais que l'une d'elle. Peut-être cette femme masquée, qui semblait avoir à cœur de dispenser les bonnes leçons aux plus jeunes, pourrait parvenir à leur faire comprendre ça?

Paros fait un rapide aller-retour vers les bancs pour aller chercher sa gourde, et y boire quelques gorgées afin de se rafraichir après cet entrainement. Il écoutait dans le même temps, les explications de la jeune femme. Cette dernière était plutôt avare en détail. Une légère déception, pour le jeune homme qui brulait d'apprendre les noms et histoires de lointaines contrées. Mais il respecterait la volonté de sa camarade. Alors qu'elle évoquait ses sentiments quand à son retour, Pégase eut un léger rire à la mention des pierres du Sanctuaire.

    - Oh, vous savez, les vieilles pierres sont toujours là, mais sont loin de rester immobiles. J'ai bien dû déplacé les débris de l'ancien Temple du Taureau d'un bout à l'autre du Sanctuaire, ces dernières années...

Le ton ironique laissait entendre qu'il avait volontairement décidé de répondre au premier degré à la remarque de la dame. Par humour, mais pas que. Après tout, les pierres les plus solides du Sanctuaire, les Chevaliers eux-mêmes, étaient plutôt du genre à avoir la bougeote.
Avant de reprendre, Paros tendit sa gourde à la jeune femme pour lui proposer elle aussi un peu d'eau après sa précédente déclamation.

    - Plus sérieusement... Si vous venez à peine de rentrer après une si longue absence, vous devez quand même vous sentir un peu perdue. Il y a pas mal de nouvelles têtes. Si vous avez besoin d'un coup de main, hésitez pas à me demander!

Paros pouvait surement lui présenter pas mal de monde. C'est qu'à force de harceler la moitié de la chevalerie d'Athéna pour que l'un d'eux accepte de le prendre comme élève, il s'était fait quelques contacts. Et plus généralement, il serait ravi de rendre service à un autre guerrier d'Athéna. Il était plutôt bien placé, pour savoir que les retours de missions difficiles étaient parfois aussi compliqués que la mission elle-même.

    - Ah, j'oubliais presque! Moi, c'est Paros! J'ai obtenu l'armure de bronze de Pégase il y a quelque mois. Je suis aussi l'élève d'Airoth du Taureau, peut-être le connaissez-vous?

Paros, qui s'était soudainement souvenu qu'il ne connaissait pas le nom de la jeune femme, commença par se présenter lui-même en espérant que celle-ci en ferait de même. Si elle était une ancienne, il espérait également que le nom de son maitre lui dirait quelque chose. Elle qui était fraichement revenue de mission ne saurait surement pas où le Taureau était passé, depuis Camelot... Mais cela valait bien la peine d'essayer?


[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2029-paros-chevalier-de-b
 
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: