Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu1200/1200[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge1050/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune1050/1050[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (1050/1050)
Message [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptySam 28 Aoû - 18:13
Le bruit des combats agitait, comme toujours, l'arène millénaire en contrebas du Sanctuaire. Les cris des aspirants en plein entrainement, les sons des coups qui trouvaient leurs cibles... C'était comme une mélodie entêtante, qui finissait par s'implanter dans l'esprit de tous les jeunes gens qui venaient ici en quête des rejoindre les rangs de la chevalerie divine. Paros ne faisait pas exception à la règle. Il avait de nombreux souvenir dans le sable de ce lieu... Surtout des souvenirs de son visage écrasé dans le dit sable.
Mais malgré cette familiarité qu'il entretenait avec l'endroit, il se retrouvait pour une fois dans une position plutôt dépaysante.

Le jeune Pégase, qui jusqu'ici était plutôt habitué à être dans la masse des jeunes aspirants, se retrouvait dans la position de chef d'orchestre. Un de ses ainés parmi les Chevaliers d'Argent l'avait invité à venir rencontrer les aspirants plus jeunes que lui, pour effectuer quelques exercices avec eux. Paros s'était empressé d'accepter, sans réaliser sur le moment à quel point ce rôle de modèle pouvait être lourd à porter.
Au début, les choses avaient commencé avec entrain. L'enthousiasme et la bonne humeur de Paros lui avaient permis de bien s'entendre avec les jeunes aspirants. Certains dans le groupe le connaissaient déjà, après tout. Mais dès qu'il s'agissait d'échanger quelques coups avec eux, l'affaire devenait plus complexe. L'ancien élève du Taureau avait été un élève assez atypique, au sein de sa génération. Essayer d'aider lui-même de nouveaux disciples du Sanctuaire alors que lui-même avait le sentiment chaque jour de ne rien vraiment y connaitre était plus difficile qu'il ne l'aurait cru. La plupart du temps, il se contentait de réciter certains conseils qu'Airoth lui avait prodigué, autrefois, du genre :

    - Hey! C'était pas mal! Essaye juste de faire plus attention à ton adversaire! Un Chevalier peu se faire attaquer, peu importe la distance entre lui et l'ennemi! Il faut observer, et deviner à l'avance quand il va attaquer, pour pouvoir esquiver!

Transmettre ce que lui avait enseigné son maitre lui tenait à cœur. Encore plus depuis que celui-ci avait délaissé son armure pour reprendre la route à la recherche de sa partie manquante. Cependant, Paros s'en voulait de ne pouvoir aider plus personnellement chacun de ces aspirant. Il n'avait jamais réalisé à quelle point cette responsabilité de guider une personne plus jeune pour en faire quelqu'un d'exemplaire pouvait être complexe. Cela l'amenait à regarder leurs instructeurs avec un respect et une admiration renforcée.

Après avoir affronté chacun des élèves de son groupe d'aspirants un à un, Paros essaya de leur montrer son utilisation du Cosmos, pour qu'ils puissent se faire une idée de comment cette énergie divine pouvait être utilisée. Une partie essentielle de leur entrainement, qu'il se devait d'aborder assez tôt. Cependant, lorsque l'un de ses juniors leva la main pour poser une questions, le Chevalier de Bronze se retrouva bien désemparé.

    - Paros, comment on fait pour utiliser son Cosmos?

    - Euuuuuh... C'est... C'eeeeeest... C'est comme une respiration! Tu inspires, ça gonfle dans ton torse, genre wooooup! Sauf qu'au lieu que ce soit de l'air c'est plutôt comme de la chaleur. Et puis tu expires! Fwoooosh! Et ça ressort par tes bras!

    - Je comprends pas...

    - ... Honnêtement? Moi non plus...

C'était une dimensions mystique pleine de mystère. Il n'y avait pas deux Chevalier que Paros avait rencontré qui abordait le Cosmos de la même manière. Et lui-même, qui s'y était éveillé bien tardivement, ne pouvait que difficilement l'expliquer. C'était sa motivation à aider et sauver autrui qui l'avait éveillé à sa propre Cosmo-énergie, mais au-delà de cela, qu'y avait-il? Des sensations difficiles à expliquer.
Sa réponse avait fait naitre une petite vague de chuchotements et de regards en biais dans le groupe des aspirants. Bien embêté, Paros se mit à regarder autour de lui, comme si la réponse à son problème allait se trouver quelque part dans l'arène.


[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2029-paros-chevalier-de-b
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-bleu1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-bleu  (1/1)
CP:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-rouge1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-rouge  (1/1)
CC:
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités G-jaune1/1[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités V-jaune  (1/1)
Message Re: [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités   [Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités EmptyVen 17 Sep - 1:26
En voilà une bonne question. intervient une voix à proximité.

Sans crier gare, Reba passe la tête par-dessus le rebord du pilier sur lequel elle est installée - où elle se tenait déjà avant qu'ait lieu cette conversation ; avant que qui que ce soit entre dans le colisée, à vrai dire. Mais qui prend garde a un félin endormi ? Ceux-ci ont le don de se faire oublier.
Sans que l'angle incliné de son perchoir paraisse la déranger, elle s'y redresse pour mieux observer - s'étire et s'étend, toujours à visage masqué. Tant qu'à avoir été dérangée dans sa sieste, autant prendre part à l'échange ; qu'importe qu'elle n'y ait été invitée.

Il n'a pas tout à fait tord, reprend-t-elle, se laissant finalement glisser au sol après s'être assez dégourdie. Elle ne porte que l'étoffe de sa tenue ; rien ne trahit son appartenance. Mais ce n'est pas non plus tout à fait vrai.

Ses bras se tendent de toute leur longueur - désignent tout ce qui les entourent et englobent le monde, dans son intégralité. Même cela ne suffit pourtant pas à donner à son geste toute la portée qu'elle voudrait lui insuffler.

Le cosmos, c'est l'air que nous respirons et le sang dans nos veines. Mais aussi la terre sous nos pieds et la lumière dans nos yeux. Il est tout ce qui nous entoure, l'apparent et l'invisible, le palpable et l'intangible, même le mort et le vivant. Tout cela, et plus encore. Il ne se contente pas d'en faire partie : il est ce qui leur donne leur forme.

En sa qualité d'ainée, elle s'imagine que c'est à elle d'apporter des réponses - mais si elle peut les énoncer, cela ne veut pas dire qu'ils sauront les entendre. Elle n'a pas plus l'intention de les prendre par la main que de fibre professorale : de se faire guide plus que lumière, de traduire ces astrales vérités, elle ne ressent pas le besoin. Du bout de l'ongle, elle effleure son poitrail, un pouce sous son pendentif.

Nous sommes les enfants des étoiles. Nous avons juste besoin de nous en rappeler. Naturellement, son aura se met à ruisseler, l'enveloppant de sa lueur ardente. Ses doigts paraissent griffes à travers elle. Après une seconde, elle la résorbe à regrets. Il ne s'agit pas de plier la nature à notre volonté, nous en serions bien incapables. Nous appartenons au cosmos autant qu'il nous appartient. Ce n'est pas une histoire de contrôle. Portant la main à son faciès d'argile, elle s'assure qu'il soit bien en place. Fut un temps où nous étions des météores. Nous n'avons jamais fini de brûler.

La main sur la hanche, elle avise le Cheval Ailé.

Est-ce bien là ce que tu tentais d'expliquer ?


'cause I am a lion born from things you cannot be
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début Mai 553] Mêmes armures, nouvelles rivalités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: