Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyLun 13 Sep - 21:38
Les doigts d’Éos effleuraient l'horizon, non sans une certaine mélancolie qui rappelait celle de l'Hiver. Elle leur rappelait comme chaque matin que le soleil continuait de se lever, mais toujours plus pâle à mesure que le dieu séjournait dans sa prison, loin des siens. Amère ironie lorsqu'on savait qu'on était au beau milieu du printemps et bientôt dans la haute saison.

Le ciel se teintait de ses nuances roses, oranges, rouges et dorées coutumières lorsque les silhouettes des deux Oracles glissèrent sur les vents en silence. Ils n'avaient pas attendu le Sol Occurrens pour se préparer, et l'accord du Grand Intendant, à défaut de l'Augure, avait sonné le début d'un voyage incertain mais nécessaire. Il y aurait sans doute de l'opposition, tôt ou tard, mais ils étaient ensemble face à elle. Il y aurait des réponses, espéraient-ils. Le nouvel acte d'une tragédie de guerre et de vengeance, ou bien le printemps d'un Ordre neuf qui se redécouvrait encore.

Ils volaient dans ces temps entre les jours et les nuits où l’œil de l'Homme distinguait mal, puis marchaient de jour, écoutant les vents et les rumeurs afin de s'approcher de l'île mythique où leur dieu avait expiré son premier souffle.

Célestia s'était vêtue le plus simplement possible, revêtant les atours d'une femme sans droits, sans titres, sans histoires. Une simple paysanne de passage, à la recherche d'un travail se dirait-on au premier abord. Rien de choquant ni d'invraisemblable. Leur premier objectif était de déterminer à quel point la Sagesse avait prévu de barrer le chemin des Oracles.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyMer 15 Sep - 21:30
Anticipation
 

 

 




Ma première mission, hors de la zone d'influence d'Apollon.
J'aurais dû ressentir une quelconque forme d'appréhension. Et pourtant, seul le vent du destin sourdait en mon âme attentive. J'étais là où je devais être, afin d'accomplir la mission dont m'avait béni Melpomène. Enclencher le déclin...
Ma tâche à Ravenna avait été un succès, mais en ces circonstances, l'enjeu était tout autre. Fort heureusement, je pouvais compter sur la présence de Celestia. Son expérience, sa puissance aussi.
Hiver et été volaient d'un même élan, l'une survivante du passé, l'autre envieux de l'avenir. Et je pressentais déjà une équipée exaltante, et source de complémentarité. 
Notre voyage se déroula entre prudence et silence. Nul mortel ne pouvait capter notre avancée, tant nous restions vigilants à ne nous déplacer qu'aux heures les plus sombres ou peu propices à l'observation.
Et nous finimes par poser pied sur l'ile, placée sous la vigilance d'Athéna.
Celestia avait choisi une tenue humble pour tout ornement. Et la voir ainsi dépouillée me fit une étrange sensation.
Pour ma part, ma tenue usuelle de modeste saltimbanque me servit d'apparence adéquate en ces terres ennemies.

Alors, chère amie ? Par où souhaitez-vous commencer ? Cette ile ne doit pas être bien grande. Nous pourrions surement en faire le tour, en quelques heures de bonne marche, de façon à repérer des traces d'autochtones et des éléments notables à explorer. 

Force de l'habitude, mon attelage et mes accessoires me manquèrent terriblement. 
Pour autant, j'avais eu la prévoyance d'anticiper ce manque. Je posais sur le sol le lourd sac de toile que j'avais transporté durant le trajet, et en dévoilais le contenu à ma consœur.

Quelques amphores remplies de miel et de vin. une dizaine de fourrures et une poignée d'étoffes. Un peu de métal aussi, et de bois précieux. J'ai acheté ces produits, juste avant notre départ. Nous pourrons aisément nous faire passer pour des marchands. Cela éveillera peut-être moins l'attention que si nous dévoilons nos talents d'artiste, ne pensez-vous pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyMer 15 Sep - 23:46
Le bagage du Corbeau intriguait. Cela tintait, pesait par endroits sur la toile tendue, et parfois on devinait du liquide s'agitant dans un étuis bien fermé. Jusque-là la petite blonde n'avait pas posé de question, mais l'attirail allait peut-être attirer des regards. Au moment où elle s'apprêtait à demander, Gabriel fit halte et prit les devants, étant sous ses yeux quelques provisions dignes d'un véritable colporteur. Les yeux grands ouverts, une exclamation de surprise passa les lèvres de la belle.

"Et vous avez transporté tout cela tout seul ?! Bon sang Gabriel ! Je vous aurais aidé ! Et avec quel argent..."

Le choc passé, un pauvre sourire s'étira sur ses traits. Elle oubliait parfois, à force de donner aux pauvres et aux nécessiteux, que tous ceux de son Ordre ne vivaient pas dans le même état de dénuement, ou aussi proche des choses simples et naturelles qu'elle le faisait. Il suffisait de se rappeler les belles robes de bal de Rowena et Esmelia, les parures dignes d'un roi dans le palais occupé par Rudjek. En fait, c'était même l'inverse, elle figurait l'exception parmi les serviteurs du Soleil. Et comment les blâmer ? On savourait d'autant mieux les richesses de la vie et de la ville après les avoir perdues.

"Vous avez bien fait. Je comptais improviser, aller voir au temple si une servante pouvait être d'une quelconque utilité, mais rien que l'idée d'avoir pris un bateau pour venir ici sans le sou m'apparaît bancale au regard de votre couverture. Merci."

Soucieuse de ne pas le laisser se casser le dos pour eux deux, elle ramassa quelques fourrures et s'en vêtit, puis ramassa une amphore sous chaque bras, se donnant l'air déjà bien moins tache dans le paysage. Elle lui adressa un clin d’œil malicieux.

"Hm... Pourquoi des marchands feraient-ils le tour de l'île aussi chargés ? Peut-être devrions-nous plutôt aller directement en place publique exposer nos marchandises et tendre l'oreille ? L'envie me brûle d'explorer cet endroit où est né notre dieu mais cela rentre-t-il dans le rôle que nous voulons nous donner ? Votre expertise de la mise en scène sera sans doute meilleure conseillère que moi. J'ai... du mal à être discrète, dirais-je. Aussi discrète que le soleil en plein jour même !"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyVen 17 Sep - 14:17
Plan et exploration
 

 

 




L'été était semblable à elle même : Un soleil de prévenance. 
Aussi, je répondis à son inquiétude et ses interrogations par un léger sourire, un brin timide.

J'arpente les pavés et les chemins depuis l'enfance. Et j'ai eu tout le temps d'entasser un modeste butin, que je suis ravi de mettre au profit de notre cause. Quand au poids... N'ayez aucune inquiétude, malgré ma stature gracile, j'ai déjà eu à transporter de lourdes charges lors de mes voyages. Tel est le destin d'un forgeron dilettante.

Malgré son étonnement initial, Celestia sembla approuver mon initiative. Improviser pour une telle mission me paraissait risqué, d'où mon anticipation. Et fort de cette couverture, j’acquiesçais à son idée de gagner un temple, afin de tirer les vers du nez de la première servante candide venue.

Dans un premier temps, je pencherais pour la recherche d'un domaine sacré. Le jour vient de se lever, et la quête d'un village pourra donc attendre que le soleil gagne son zénith. Nous pourrons en effet exposer nos marchandises, ou demander un repas à l'auberge du crû. Ce type d'établissement est souvent une source inépuisable de ragots et de rumeurs.

Comme le soulignait l'oiseau d'été, une exploration aveugle était tentante, mais pouvait remettre en cause notre avancée discrète. Aussi, une idée me vint. 

Nous pourrions faire courir le bruit que nous sommes en quête d'un antique grimoire ou autre relique caché sur l'ile, pour le compte d'un riche client. Une façon comme une autre de justifier notre exploration à venir. L’appât du gain sert souvent à endormir les méfiances, tant il est un vice communément admis.


Nous mettre d'accord sur ce type de détail était essentiel. Aussi, je laissais Celestia trancher sur mes humbles propositions, et sur notre destination. De toute manière, en deux semaines, nous avions le temps de mettre en œuvre une fouille approfondie des lieux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyVen 17 Sep - 23:39
Tout en regardant Gabriel réarranger la disposition des bagages restants, Célestia se fit pensive. Il venait de leur offrir de nouvelles options, qu'il fallait utiliser avec sagesse -ironiquement. Immobile et attentive aux murmures que pourraient lui porter le vent, la nymphe vida son esprit de toute pensée parasite pour ne plus se concentrer sur le nouveau rôle qu'on lui donnait à jouer : celui d'une marchande ayant traversé les îles pour vendre ses marchandises.

"Notre priorité actuelle est le village : nous sommes là pour vendre, et avec l'argent que nous aurons gagné avant qu'il fasse trop chaud, nous chercherons une auberge à la mesure de nos moyens. Quand nous aurons trouvé nos premiers clients, nous demanderons des détails sur l'île, les autres villages alentours, les endroits incontournables. Avec de la chance le culte d'Apollon sera évoqué et nous aurons notre destination suivante. Causes et conséquences, voilà notre couverture."

Néanmoins il y avait un petit détail qui trottait dans son esprit, et son intuition lui intimait d'y prêter attention.

"Gardons-nous de prononcer Son nom les premiers. A toutes fins utiles, je vous rappelle que l'Empire a adopté le christianisme et qu'il se répand vite, comme il l'a fait à Rome. De fait, les pratiquants des "anciens" cultes n'ont pas grand intérêt à se faire entendre, et cela pourrait attirer sur nous directement l'attention de sympathisants Saints... Chercher une relique dans ces conditions m'apparaît délicat. Peut-être plutôt une marchandise typique des environs ? Je crois savoir que d'après les mythes Apollon possédait des troupeaux de moutons exceptionnels. Une tradition lainière s'est peut-être développée ici ?"

Les amphores bien calées contre son buste, le Héron s'engagea en direction du village qu'ils avaient repéré en se posant. Elle se tourna vers Gabriel avec un sourire d'encouragement. Deux semaines pour explorer la petite île, trouver si possible l'endroit où résidaient Muses et chlamydes. Connaissant un peu les subterfuges d'Apollon, il était évident que rien ne serait visible à l’œil nu, un comble étant donné le nom de l'île. Il avait sans doute, comme à Saint-Pierre, caché un passage, un tableau, une fresque, une sculpture peut-être. Et eux devaient trouver quoi tout en donnant le change.

"Commençons par le début : arriver par le port, comme tout mortel. Vous venez ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 19 Sep - 21:08
Un nouveau levant. Une nouvelle journée qui s’annonce. Semblable et différente. Coutumière et pourtant inhabituelle. Des odeurs étrangères qui flotte dans l’air. L’adolescent s’avance de sa démarche tranquille, contemple ce monde qu’il côtoie depuis plusieurs semaines déjà. Ce village, il le connaît bien. En connaît certain rouage pour au mieux s’y intégrer. Les étrangers n’y sont pas très coutumiers, pas toujours très bien acceptés non plus. On les observe d’un drôle d’air, avec méfiance ou prudence. Une île à l’écart du monde, peuplée d’hommes et de femmes simples bercés par les légendes et les contes. Lui ne s’y déplaît pas, a finit par y trouver une place certes précaire, mais suffisamment toléré pour qu’on ne le regarde plus de cette vile manière. Bien sûr, il n’est pas rare que les regards encore se tournent vers lui, mais la méfiance à laisser place à plus de reconnaissance.

Alors c’est d’un sourire qu’il accueille certains gestes, alors qu’il vient se rapprocher d’une jeune femme à peine moins âgé que lui et avec qui il a sympathisé. « Oh Mana, tu vas bien ? » Le dénommé lui offre un sourire pour toute réponse, l’observe un instant. Althéa est plutôt charmante avec ses yeux d’ambre et sa peau halée. Une enfant habituée au rythme de la mer. « Un jour ordinaire, comment va ton frère ? » s’enquière t-il, en examinant la silhouette de l’enfant assise un peu plus loin. La demoiselle se détourne de même, ses lippes s’ourlant d’autant plus en contemplant son cadet qui s’occupe de démêler un filet de pêche. « Mieux grâce à toi. Il s’ennuie un peu mais notre père l’a réquisitionné pour réparer les filets. » Un rire vient s’extraire de la gorge du jeune homme à cette réponse. Au vu de la tête de l’enfant, il ne doute pas que c’est là une punition qui ne lui plaît guère. « j’imagine que ça ne doit pas être une partie de plaisir. » s’amuse t-il alors que son interlocutrice pose ses mains sur ses hanches en réponse, l’air sans pitié. « Bien fait. Ça lui apprendra à nous faire une peur bleue, tu ne devrais pas le plaindre ! Il t’a aussi causé des ennuis. » Un haussement d’épaule lui répond, les lippes de l’argenté demeurant ourlées dans un sourire amusé. « J’ai fait pire à son âge. » Les yeux plissés, elle l’observe avec un rien de soupçon, son regard ambré le détaillant en silence. Son apparence demeure sauvage, différente de celle plus usuel des habitants de cette bourgade perdue sur la mer. Ses cheveux d'argent balancés par le vent demeurent libre de toute attache, indomptables, bien plus long que ce que les hommes ont coutumes de porter. Sa tenue est légère, sans manche et venant dévoiler les cicatrices qui marquent sa peau légèrement halée par le soleil. Quelque chose en lui intrigue. Peut être est-ce son aspect, ou bien sa façon d’être et de se comporter. Proche et éloigné.

« Hum… ça ne m’étonne pas beaucoup. »
Haussant un sourcil, le jeune homme s’amuse de cette réponse, tout en faisant semblant de s'en offusquer. « Tu insinuerais donc que j’ai l’apparence d’un enfant à problème ? » Inclinant sa tête sur le côté, la demoiselle lui offre un sourire. « Enfant, non. Problème par contre... » Ils rirent de bon cœur après sa tirade, plaisantant sur diverses choses avant qu’une certaine agitation ne vienne au devant de son regard. « Qu’est ce qu’il se passe ? » Un peu surprise par le changement de ton de son interlocuteur, la demoiselle contemple l’agitation avant de lui offrir une réponse. « Oh, j’ai cru comprendre qu’il y avait des marchands qui étaient arrivés ce matin. Ce ne sont pas les marchands habituels alors ça fait un peu parler. Tu sais comment ils peuvent être. » La belle imite un instant les commères du village échangeant avec moult soupçons et méfiances entre elles. Il les connaît bien pour lui même avoir été une de leur cible régulière depuis son arrivée. « Je vois l’idée. » Elle hausse les épaules, l’air ennuyée. « Elles n’ont rien de mieux à faire. Au moins elles ont trouvé d’autres victimes. » Il rit, avant de s’écarter du muret sur lequel il s’était appuyé. « Je vais aller voir. Ils ont peut-être des choses intéressantes à vendre. » Elle hésite un instant à le suivre avant qu’une voix ne vienne appeler son nom. Une grimace vient déformer son visage et elle offre à son aîné un soupir désabusé. Aîné qui pour toute réponse, agite un instant la main et s’échappe sans un bruit jusqu’à la place du village.

Ses prunelles scrutent les alentours. La place est simple, n’a de place que le nom, s’agissant plutôt d’un simple lieu de réunion non loin des embarcations. Les marchands habituels s’y succèdent régulièrement, amenant sur l’île des denrées rares à y trouver en échange d’autres plus usuelles par ici. Des odeurs nouvelles se superposent à celles plus coutumières. Une femme et un homme. Des odeurs de fleurs et de soleil, de mort et de froid mordant. Une effluve un rien familière. Un instant la bête tapie s’éveille dans ses yeux vermeilles. Un instant qui n’est rien qu’un rêve. Il s’avance sans un bruit parmi l’agitation de ce début de matinée. Les badauds échangent des regards, des paroles, certaines denrées. Le troc ici semble plus coutumier. Il s'approche, se laisse aller à un sourire amical, probablement plus que ceux les entourants. « C'est la première fois que je vous vois ici. Bienvenue à vous. » Il jette un coup d'œil à l'étal, sent une odeur qu'il reconnait et fait s'illuminer son regard. « Oh, vous avez du miel, non ? » demande t-il l'air intéressé. Une denrée qui n'est pas toujours aisée de s'approprier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyMer 29 Sep - 21:32
Nectar floral
 

 

 




J'écoutais les commentaires et suggestions de l'oiseau d'été avec attention, main posée sur mon menton glabre.

Des troupeaux de moutons... L'idée mérite d'être creusée. De toute manière, aussi solide soit notre plan, nous ne pourrons échapper à une part d'improvisation.

Et ce fut mes marchandises sur le dos que je suivis Célestia, en direction du port.
Notre couverture d'humbles marchands se devait d'être la plus crédible possible. Les villageois s'y laisseraient abuser ? Mon gout pour la scène allait y aider assurément.
Une fois le pied posé dans la modeste bourgade, nous nous dirigeames vers le centre névralgique des lieux : la place d'un marché pour le plus rudimentaire.
Au vu des regards méfiants et curieux qui se posaient ça et là sur notre chemin, je devinais aisément que les visites d'étrangers restaient des faits notables. J'arborais alors une moue timide, humble, dépourvue de sourire excessif.
Je remarquais alors un emplacement disponible et l'indiquais à ma consoeur d'un hochement de tête. Et une fois nos marchandises disposées délicatement sur ma cape et un tissu prévu pour, j'attendis le chaland. 
Et justement...

Je... Merci de votre accueil...

Un jeune homme aimable, étrangement bien différent en terme de comportement du reste des villageois. Aucune hostilité de sa part. Cette ouverture d'esprit pouvait-elle s'expliquer par sa candeur juvénile ?

En effet. Vous avez un nez délicat... 

Je me saisis alors d'une amphore et l'ouvrit, de manière à en dévoiler le contenu. Un liquide ambré à l'odeur délicieusement sucrée.

Du miel d'acacia, cultivé à proximité de Delphes. En voulez-vous une cuillère, afin de vous faire un avis sur sa qualité ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyJeu 30 Sep - 19:57
Le regard de la jeune femme furetait de maison en maison, captant le murmure des pierres, de la chaume, de la terre et du vent. Ce village était simple, loin du faste et de l'activité grouillante de Rome, de Camelot ou encore de Reims. Les gens ici devaient probablement se connaître un peu tous, et s'ils exploraient le reste de l'île il était plus que probable que la première impression qu'ils laisseraient ici les précéderait. Déjà, un cortège se traçait dans leur sillage, supposant à qui mieux-mieux quel serait le contenu que transportaient les marchands du jour.

Au signe de tête de Gabriel, ils se trouvèrent un endroit bien en vue, avec une bonne acoustique, sur une marche légèrement en hauteur pour que la voix porte et le geste captive. Novice à l'art de l'étalage, la nymphe laissa le soin à son compagnon de disposer, tandis qu'elle invitait les badauds à s'approcher un peu plus, sans avoir à craindre d'être mordus. Elle avait noté l'attitude sûrement étudiée du metteur en scène et décida de prendre celle qui cherche à vendre. Car quel était marchand qui réussissait dans son entreprise s'il ne faisait pas tous les efforts pour gagner ses pièces ?

Un premier audacieux s'avança et demanda après le miel. Une occasion rêvée, parfaite, car de tous leurs produits c'était sans doute celui que Célestia connaissait le mieux. Elle s'approcha un peu en retrait du Corbeau et leva juste assez la voix pour que les premiers rangs entendissent sans agresser l'ouïe de l'albinos :

"Merci de votre accueil. Connaissez-vous les nombreuses propriétés que l'on prête au miel ?"

Un sourire s'étirant sur son visage solaire, le Héron s'adressa tout d'abord au jeune homme seul, puis progressivement à la foule entière :

"Son usage principal commence en cuisine : il assaisonne presque toutes les viandes autour de la Mare Nostrum, peut se manger sur une simple tartine de pain, ou même à la cuillère. Sa douceur contrebalance les mets acides ou amers, procure endurance et diminue la fatigue. Certains racontent même qu'une prise régulière permet de rajeunir le corps et d'étendre la vie !
Il est également utilisé en médecine pour empêcher les plaies ouvertes de s'infecter, bon pour la gorge en cas de forte toux ou de coups de froid. Il sert dans certains cataplasmes et onguents, favorise la cicatrisation. Une petite quantité peut suffire apaiser les brûlures ou redorer le cheveu.
Et la diversité des plantes butinées donne un large éventail de miels aux goûts et aux textures différents, de sorte que si l'un d'eux ne vous convient pas, vous pouvez toujours rechercher chez un producteur différent !
"

Des bras se levèrent pour poser des questions et l'Oracle s'avança un peu plus pour répondre aux curieux et curieuses, laissant à Gabriel le soin de continuer et finaliser la transaction. Au fond, la quantité d'argent récoltée lui importait peu mais il serait plus crédible avec son habitude de la route. Elle, son rôle était d'éveiller l'intérêt, et elle commençait plutôt bien.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 9 Oct - 11:29
L’enfant loup observe. Son regard carmin scrute avec attention les denrées, les marchands qui lui rendent son regard. Son sourire demeure amical, il sait qu’ici, rare sont ceux à faire preuve de tant d’ouverture d’esprit. La méfiance reste le bouclier derrière lequel il est aisé de se protéger. Mais il n’est pas seul à être ainsi utilisé. Ses lippes s’ourlent davantage en réponse à l’homme à l’odeur de froid et de mort. Et cette fragrance familière dont il ne parvient encore à saisir l’essence. Cela viendra. Il a toujours été un chasseur patient. Ses prunelles pétilles d’un rien d’amusement lorsque le blond parle de son odorat. Sa main vient passer dans ses cheveux d’argent, feignant une certaine gêne. « Il y a des odeurs plus alléchantes que d’autre. » avoue t-il, plutôt amusé par le commentaire alors que son vis à vis ouvre l’amphore pour lui présenter cette rare denrée. Le miel sent aussi bon qu’il semble bon. En vérité ce n’est pas tant pour son goût que le jeune homme s’intéresse à ce mets. Loin s’en faut. Le miel a tant de propriété, tant d’utilité en dehors d’une cuisine qu’il serait bien sot de ne pas en profiter.

« Si vous le proposez si gentiment. » Un bon marchand. La jeune femme à ses côtés renchérit. Une odeur plus délicate émane d’elle, et l’argenté laisse son regard glissé sur la dame. Elle l’est tout à fait. Délicate telle une fleur aux corolles solaires avec ses cheveux aussi blond que de l’or fin et ses prunelles bourgeonnantes. Son sourire demeure sur ses lippes alors qu’elle délivre son message, ses conseils concernant les propriétés du miel à lui mais aussi aux badauds qui lui prêtent un peu plus d’attention. Sa beauté n’est peut-être pas totalement étrangère à cela. Il se dégage d’elle, une certaine aura semblable à l’aurore illuminant le matin. Concernant son discours, il les connaît bien, les propriétés du miel. Préfère même ses vertus curatives à celles plus communes pour la cuisine ou son seul goût. Sa mère lui a bien appris cela. Le miel était une denrée rare dans les terres du nord, mais elle prenait toujours la peine d’en acheter pour leur maisonnée.

Son regard se tourne de nouveau vers le marchand qui lui tend un peu de miel, en profitant pour le sentir avant de le goûter. Il n’est que peu coutumier des mets aussi sucrés, pourtant, il n’en prend pas moins un certain plaisir à le déguster. Une bonne consistance, une goût aussi délicat que son odeur baignée par les fleurs. « Il est très bon. » L’enfant loup contemple l’amphore puis le blond avant de demander, un rien curieux il semblerait. « Vous venez de Delphes ? » Il n’est pas rare que les marchands amènent leurs marchandises de leur propre ville, à moins qu’il ne s’agisse d’autre chose.

Sa main vient se poser sous son menton, il contemple de nouveau le récipient, bien large avant de demander. « Je serai bien intéressé pour vous en acheter par contre, une amphore entière me semble trop conséquente pour mon utilité, et surtout trop encombrante. Est-ce que vous avez des récipients plus petits avec une contenance plus pratique à transporter ? » demande le jeune homme l’air un rien embêté. Une simple besace pend à son côté et dans cette dernière, peut de chance de parvenir à transporter une telle quantité. Voyager simple et léger, cela a toujours été sa réalité, tout du moins depuis qu’il foule les terres de ce monde qui n’est plus aussi glacé.

[HRP: désolé pour le délai de réponse, j'ai été assez occupée ces derniers jours !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyVen 15 Oct - 22:56
Commerce équitable
 

 

 


Aurions-nous manqué notre vocation ?
A voir le talent oratoire de Celestia et mes manigances de saltimbanque, nous pourrions nous lancer aisément dans le commerce et en tirer rapidement profit. Une idée de reconversion, peut-être, pour le jour où la lumière d'Apollon régnera de nouveau en maîtresse sur les esprits obscurs ?
L'image me fait sourire.
Mais il n'est pas temps de céder aux sirènes de mes chimères. J'ai un client, et un connaisseur.

Je vous remercie. Nous mettons un point d'honneur à veiller sur la qualité de nos denrées.

La question sur notre origine me met la puce à l'oreille, et je coule un regard rapide vers l'oiseau d'été, en espérant qu'elle ait entendue.

Oui, nous venons de Delphes, mais nous avons également des racines romaines. Et vous ? Originaire de cette île ou vous êtes de passage, tout comme nous ? 

Simple curiosité polie ou réel intérêt ? Nous volions à vue. 
L'interrogation suivante me fit froncer les sourcils, par son implacable logique. Voilà un élément que je n'avais pas anticipé. Pour autant, je parvins à trouver une fiole d'eau, que je vidais d'une traite pour y déposer une modeste quantité de miel.

Cela vous conviendrait-il ?

Et je le tendis à mon client, en même temps que mon autre main, après avoir annoncé un prix. Le temps de la réflexion du jeune homme, je tachais d'orienter la conversation dans la direction voulue par Celestia et moi. 

A ce propos... Mon amie et moi sommes à la recherche de laine de qualité supérieure. Et ce lieu est connu pour ses troupeaux vigoureux. Pourriez-vous m'indiquer où trouver de telles bêtes à l'état sauvage ou un berger ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 16 Oct - 12:14
Les regards s'adoucissaient et des hochements de tête approbateurs naissaient de l'argumentaire de la Gardienne. Quelle chance d'avoir pu commencer la vente par une telle entrée en matière ! Voyant que le jeune homme se décidait à acheter, même partiellement, d'autres badauds se laissèrent tenter petit à petit. Afin de rester pleinement dans sa couverture, le Héron se décida à s'écarter de quelques pas pour présenter les prix convenus préalablement avec Gabriel, glisser quelques informations sur la provenances des produits et réaliser d'autres ventes. Malgré tout, la mention précise de Delphes avait attiré son oreille et elle s'arrangeait pour revenir à portée d'écoute, attrapant les produits et les promenant pour que tous les voient bien.

Entendre le Corbeau parler de la laine amena une pointe de fierté à l'Oracle. L'information assez incertaine allait peut-être leur servir, tant à rester crédibles qu'à explorer l'île !

Et elle embraya tout naturellement pour les commères sur les usages qu'ils pouvaient faire des métaux si un forgeron se trouvait sur l'île : fers à chevaux ou animaux de trait, outils pour travailler la terre, pièces de navigation plus résistantes. Ainsi, elle essayait de glaner au passage des informations sur la configuration actuelle de Délos, ses habitants, leur style de vie, leurs moyens de subsistance. Peut-être qu'à force de sympathie ils finiraient même par savoir si des soldats impériaux avaient posé le pied dans la région, où ils se trouvaient et ce qu'ils faisaient. Car jusque-là, pas de trace d'Athéna.

Ils en étaient simplement à leur première matinée, aussi la belle blonde refusa de se laisser gagner par la crainte et l'appréhension. Causes et conséquences. Ils sauraient en temps voulu, pour sûr. Elle faisait confiance à Gabriel pour continuer son interrogatoire habile de son côté pendant qu'elle gérait la masse.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 17 Oct - 12:12
Delphes. Un nom qu’il connaît mais qu’il n’a pour autant jamais foulé. Des histoires et des mythes. Certains lui ont été contés ici. Un échange de bon procédés, puisque la question lui est retournée. « Cela fait plusieurs mois que je suis arrivé ici. Je suis un vagabond, je vais là où mes pas me portent. » Le regard carmin de l’enfant loup contemple le pittoresque village de cette île avec un sourire doux. Aussi chaud que l’éclat crépusculaire de ses prunelles. « On ne m’a pas accueilli à bras ouvert mais maintenant, j’y suis plutôt bien. » Son sourire se fait de connivence lorsqu’il reprend d’un ton un peu plus bas pour éviter de déranger la dame solaire dans ses transactions. « Les gens ici sont plutôt méfiants avec les étrangers mais ils ne sont pas méchants. Il faut juste savoir leur parler. » Son regard se pose sur la demoiselle qui marchande, sa beauté et sa voix ont sûrement su parler à certain de ces vieux loups de mer, plus habitués aux poissons qu’à la beauté envoûtante des sirènes.

L’argenté accueille le contenant d’un nouveau sourire et d’un hochement de tête. Un contenant bien plus idéal, bien que trouvé sur le pouce. Une pensée s’égare dans son esprit avant qu’il ne reprenne d’un ton tout aussi jovial. « C’est parfait ! » L’enfant loup fouille dans sa propre besace, ressortant de cette dernière la somme demandée, maigre pécule que l’hiver ne lui aura pas volé. L’échange effectué, et sa fiole de miel bien rangée avec ses quelques affaires, Mana se détourne sur le marchand lui posant sa question. De la laine. Un rire léger vient s’échapper de sa gorge, loin d’être moqueur, il semble au contraire naturel et amusé. « Vous ne trouverez pas de mouton sauvage par ici, ils appartiennent tous à un berger. Et je vous déconseille de vous en approcher, ils sont très bien protégés. » L’île après tout, n’était pas exempt de danger. Mais de cela, les deux marchands ne devaient pas encore en avoir eu mention de part leur nouvelle arrivée.

Observant un peu les alentours, le jeune homme pointe une direction, plus au nord. « Le village des éleveurs se trouve plus au nord, par là bas. Ici, vous avez surtout des pêcheurs. » Ce que l’environnement leur aura montré, les filets de pêche et autres bateaux emplissant les lieux de parts et d’autres des habitations. « Ce n’est pas très loin, je peux vous y conduire si vous le désirez. Je devais justement aller voir quelqu’un là bas. Et il y aura des personnes qui seront ravis de parler de la qualité de la laine de leurs moutons. » Un sourire amusé accompagne ses mots. Les éleveurs avaient tous cette tendance à considérer leur mouton comme plus beau, plus robuste et plus goûtut que ceux de leurs voisins. Cela dit… Il contemple un instant l’achalandage des deux marchands avant de reprendre, un sourire amusé aux lippes. « Enfin, quand vous aurez fini ici, bien sûr. » Inclinant légèrement la tête sur le côté, l’adolescent reprend. « Je m’appelle Mana. Les gens ici me connaissent bien maintenant, donc vous devriez pouvoir me retrouver facilement lorsque vous aurez fini, si vous souhaitez vous y rendre aujourd’hui. »

Il les laisserait sur ses mots si nulles questions ne venaient l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyJeu 21 Oct - 23:12
Providence
 

 

 


Chercher une aiguille dans une botte de foin.
Voilà l'expression qui colle le mieux à notre quête. Pour autant, le voyage est plaisant, et notre petite couverture semble m'amuser autant que Celestia. 
Un sourire attendri sur le visage, je la vois redoubler de talent afin de charmer les villageois pour leur vendre nos biens. L'oiseau d'été est à son zénith au milieu de cette foule.
Et l'ombre hivernale que je suis se doit de poursuivre sa tâche. 

C'est une généreuse proposition ! Je suis certain que mon amie vous sera aussi reconnaissante que moi...

Je laisse une rougeur de fausse timidité gagner mes joues, avant de poursuivre.

Si cela vous convient, nous viendrons vous retrouver avant le coucher du soleil. 

Et je le laisse partir, son pot de miel en main.
La journée s'écoule en un éclair, tant l'activité autour de nous bruisse. Vraiment, nous avons loupé notre vocation. Une idée que je partage, une fois notre étal vide, et notre discrétion assurée.

Vous et moi pourrions faire concurrence aux meilleurs usuriers de Constantinople. En une journée, nous avons presque vendu toutes nos marchandises... 

Je jette un oeil connaisseur sur la bourse bien replète que je tiens désormais en main. Nous aurons largement de quoi nous payer le logis et le couvert pour toute la durée de notre séjour. 

Je suppose que vous n'avez rien loupé de mon échange avec Mana, le vagabond. Il semble connaitre l'île et ses habitants comme sa poche. Avec un peu de chance, il sera le candidat idéal pour nous dévoiler le but de notre recherche. Je vous propose d'aller le chercher sans tarder, avant de prendre un peu de repos.

La providence est-elle venue frapper à notre porte ? J'ose croire que oui, tant les signes envoyés par Apollon peuvent être sibyllins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 23 Oct - 8:49
Les pêcheurs écoutent, se laissent convaincre, regardent. La regardent. Heureusement, ils sont respectueux, n'essaient pas de toucher. De la toucher. Le fait d'avoir quelque chose à dire et à montrer lui permet de repousser le souvenir de ces regards et ces mains qui ont hanté ses nuits et fané un temps sa Lumière. Elle réapprend à aimer qu'on la voie et qu'on l'écoute, pratiquement sans enjeu.

Une fois le vagabond parti, personne n'eut l'air aussi informé, curieux ou inquisiteur, laissant alors la pleine place au simple plaisir d'exercer un métier. Ce que Célestia fit avec une entière dévotion, proche de la fièvre artistique qui prenait parfois un Oracle en pleine création ou interprétation. Et les compliments du Corbeau vinrent parachever le sentiment de satisfaction laissé à la fin de la journée. Ils avaient bien mangé, à leur faim. Ils avaient pu se reposer un peu, visiter les alentours comme de simples voyageurs. Assis sur la place un moment, les pieds dans l'eau, ils avaient pu parler de tout et de rien, pendant que le Héron jouait avec une pièce à l'effigie de l'empereur.

"C'est la première fois que je gagne autant pour moi-même. Et qu'il n'y a pas de nécessiteux à qui donner dans l'immédiat."

Car sans doute qu'à Rome, elle aurait presque aussi vite dilapidé le surplus pour aider quelqu'un allongé dans un coin de rue, à crever de faim. Mais ici elle n'était ni prêtresse, ni obligée de se priver. Avec un sourire un peu gêné, elle rendit la pièce à son partenaire avant de changer d'avis. Ils avaient encore du travail.

"J'ai entendu l'essentiel oui. Si nous pouvions trouver les moutons ce soir, nous aurions parcouru une grande étape je pense dans notre recherche. Et délestés de nos marchandises, nous pouvons voyager vite et léger."

Elle se releva, époussetant le sable sur le bas de sa tunique et ses sandales.

"Cette activité m'a fait grand bien. Seriez-vous d'accord pour recommencer après tout cela ? Simplement pour le plaisir."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 23 Oct - 11:53
Un sourire glisse sur les lèvres du jeune homme devant les paroles de reconnaissances du marchand. Il acquiesce à la proposition de ce dernier avant de reprendre une dernière fois. « Je resterai dans les alentours du village en vous attendant. » Un signe de la main suit sa déclaration avant qu’il ne s’échappe sans un bruit, laissant les villageois aller et venir sans davantage se préoccuper de lui. Lui observe, vient glisser quelques paroles de ci et de là pour en apprendre un peu plus sur l’arrivée de ces étrangers à cette terre. Cette odeur l’interpelle. Différente et pourtant familière. Dangereuse de bien des manières. Loin de son sourire jovial, il demeure avant tout prudent. Il n’aurait sans cela pas survécu aussi longtemps. Pourtant, son apparence ne laisse rien supposer à cette méfiance. Les interrogations se mêlent aux réponses qui lui sont données, mais égale à lui même, il ne laisse rien échapper.

Après tout, à quoi bon le révéler ?

La journée passe ainsi, entre discussions et vagabondages, conseil apporté pour des maux qu’il est seul à pouvoir soigner. C’est auprès de son jeune protégé que Managarm finit l’après midi, sous le regard attentif de sa grande sœur aux bras croisés. Une moue presque sévère orne son visage alors qu’elle observe l’enfant qui lui ressemble tant assit sur sa chaise, aussi immobile que possible. Accroupit sur le sol face au jeune frère, le dénommé Mana observe et passe sa main sur la cheville nue de son patient qui grimace d’un rien de douleur. « Tu as encore beaucoup mal ? » Le garçon redresse les épaules, éliminant de son visage les traces d’affliction derrière une fierté toute masculine. « ça va ! » Son aînée le dévisage sévèrement et ce dernier rentre un peu les épaules. « Disons que ça va mieux, mais j’ai encore mal quand je marche. » Un soupir vient s’extraire de la gorge de sa sœur qui pointe la canne de bois à son côté. « Tu aurais moins mal si tu utilisais ça ! Tu sais ce que Mana t’a dit, tu dois éviter de trop poser ton pied par terre, mais tu n’en fais qu’à ta tête ! Tu sais que tu vas t’occuper de tous les filets cassés de papa pendant des semaines et des semaines si tu continues comme ça, c’est ce que tu veux ?! »

Une grimace qui, cette fois, n’a rien à voir avec la douleur vient glisser sur le visage du jeune blessé. « Oh non pas ça... » Un rire s’échappe de la gorge du soignant qui récupère un onguent entre ses mains qu’il vient déposer sur la cheville. Une sensation de froid le fait frissonner avant que l’effet apaisant ne vienne prendre le pas. Des gestes habitués bandent cette dernière. « Ta sœur à raison Hector, tu dois te ménager. Tu as eu de la chance de n’avoir que des blessures superficiels avec ta chute. Tu utilises bien l’onguent que je t’ai donné tous les soirs ? » Ce dernier acquiesce vigoureusement. « Oui, maman m’aide a le mettre dans le dos, ça fait du bien. » Un sourire glisse sur les lèvres de l’enfant loup. « C’est bien. Je reviendrai te voir dans quelques jours, en attendant suis les conseils de ta sœur et n’en fait pas trop. » Le garçon de moins de 10 printemps baissent la tête, chagriné alors que l'enfant loup se redresse. « Et ne fait pas la tête ! Merci Mana, maman m’a donné ça pour toi. » La demoiselle lui tend un petit sac duquel s'échappe une douce odeur de biscuits au miel. Cela le fit d’autant plus sourire. « Tu la remercieras. » demande t-il en récupérant ce dernier sous le regard attentif du garçon a qui il offre l’un des biscuits et un autre pour la sœur outrée d’être ainsi laissée de côté.

Une odeur vient perturber ses sens. Son regard vermeille s’échappe, aperçoit les silhouettes des deux marchands qui semblent avoir terminés leur propre office et l'ont vraisemblablement retrouvé. Rien de complexe, la plupart des habitants savent qu'il va voir son jeune patient lorsque le levant commence son inexorable chute. Il est l'une des raisons pour lesquelles il est aujourd'hui toléré par ici. « Je vais devoir vous laisser. Écoutes bien ta sœur Hector et ménages toi si tu veux courir comme avant. » Un sourire complice couvre ses lippes avant qu’il ne se dirige vers les deux arrivants, laissant le jeune enfant aux bons soins de son aînée.

« Votre journée c’est bien passée ? » demande t-il un rien curieux en abordant ses deux interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 24 Oct - 21:51
Intuition
 

 

 




Face à l'aveu de Celestia, je laissais échapper une expression étonnée.
Comment avait-elle donc fait pour survivre jusqu'à présent, sans gagner elle-même son pain ? Il est vrai que nous n'avions pas vraiment eu l'occasion de parler de son passé. Hormis celui en tant qu'éminence.

Si je puis me permettre... Venez-vous d'une famille aisée ? Si oui, je comprends mieux comme cette petite expérience ludique peut vous enthousiasmer. Vous avez un réel talent pour le commerce. 

D'aussi loin que je me souvienne, j'avais toujours eu besoin de gagner moi-même ma pitance. Loisirs, passion et travail s’entremêlaient dans une famille dont la seule source de revenu dépendait de son talent. 
D'un point de vue, j'étais un homme chanceux d'avoir vécu dans un tel cadre. Précarité permanente, certes, mais surtout débrouillardise au quotidien. Renouvellement. 

La chance va nous sourire, j'en suis certain. 

Et je m'étirais tel un félin, avant de tourner mon regard en tout sens, en quête du dénommé Mana. 
La demande de l'oiseau d'été me fit me retourner dans sa direction, un léger sourire timide aux lèvres.

J'en serais ravi. Contrairement à l'art purement martial, dans ce domaine je pourrais vous faire part de mon expérience. 

J'entendis alors des bruits de pas s'avançant dans notre direction. Et conformément à ce que m'avaient indiqué quelques villageois, Mana se trouvait bel et bien sur place. 

Nous avons vendu presque tout notre stock. Et de votre côté, tout se passe bien ? J'ai crû entendre quelques échos à votre sujet... Vous aurez des compétences médicales ? Si tel est le cas, vous ne devez pas connaitre l'ennui.

Un rictus timide et bras croisés, j'attendis que Celestia prenne la suite afin de rappeler à notre nouveau compagnon de route ce que nous attendions de lui.
Quelque chose m'intriguait venant de ce Mana. Mais quoi ? Impossible à dire. 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 24 Oct - 23:44
"Aisée ?"

L'idée ne l'avait jamais effleurée. Si on parlait de sa vraie famille, celle d'Apollon, il y avait sans doute matière à parler d'une richesse bien différente de l'aspect pécuniaire. Mais si l'on parlait des Oracles dans leur ensemble, ou même juste des propriétaires de ce jardin qui l'avait vu s'incarner, la donne changeait un peu.

"Hum... Je pense qu'on peut dire oui d'une certaine manière. J'ai vécu dans des familles à l'abri du besoin, mais souvent en tant que servante. Et j'ai aussi connu la faim et la misère si c'est votre question. Raison pour laquelle je dépense plutôt mon argent pour ceux qui la connaissent à leur tour."

Souvent, elle était même celle qui apportait la prospérité, soit par ses connaissances, soit par ses dons, soit par la radiance qui transparaissait de son être. Une radiance jamais utilisée pour son bien personnel. La nymphe imagina un instant comment aurait pu être sa vie si elle s'était mise à danser et chanter pour son propre profit, si elle avait laissé les Colibris dehors et ces innombrables nécessiteux. Elle aurait sans doute perdu Asclépios dans le processus. Heureusement, elle avait choisi un chemin autre, et la lumière du Médecin l'accompagnait toujours quelque part.

Elle sourit de plaisir, ayant hâte de recevoir l'enseignement du nomade en matière de commerce. Plus pour passer un moment agréable et instructif que pour s'enrichir, mais peut-être les leçons lui serviraient-elles à autre chose plus tard -comme la danse pouvait parfois servir en combat, justement.

Une fois rendu au lieu de rendez-vous, le Héron dut se retenir de se rendre au chevet du garçon pour examiner de plus près le pansement. Non seulement il avait l'air entre de très bonnes mains, mais cela pourrait effriter leur couverture.

"C'était donc pour lui que vous vouliez du miel ? Quelle attention touchante !"

Et elle ne put s'empêcher de couler un regard appréciateur vers le jeune homme. Comme quoi il y avait encore des gens capables d'aider leurs camarades sans rien demander en retour.

"Si vous avez terminé vos soins, nous sommes prêts à partir. J'imagine qu'avec toutes les bêtes sous bonne garde, il doit y avoir des prédateurs qui rôdent autour des troupeaux, et je dois avouer que je préfèrerais être arrivée à destination avant d'avoir à les croiser de nuit."

Dans un coin de sa tête revenaient également quelques-uns des mots adressés par Rudjek lorsqu'elle lui avait parlé de ce voyage à Délos : Seule est visible la lune, vers qui les loups adressent leurs prières, leurs hurlements. Leurs crocs sont la seule récompense des voyageurs s'égarant dans ces bois. Avec Lykeios pour frère elle était loin de craindre les loups, mais elle avait promis à la Pythie de faire attention.

"Nous vous suivons."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 30 Oct - 10:53
Un sourire avenant ourlant ses lippes, l’enfant loup semble ravit de la réponse donnée par son interlocuteur. Visiblement, les habitants, réticents d’un premier abord, s’étaient aller à un peu plus d’intérêt envers ces produits rares sur cette petite île perdue au milieu des flots. Le regard crépusculaire de l’adolescent se détourne un instant sur l’enfant accompagné de sa sœur aînée avant d’acquiescer d’un signe de tête en revenant contempler le blond. « J’ai quelques connaissances oui. A force de vivre dans la nature, on en apprend beaucoup à son sujet et aussi à l’utiliser pour soigner quelques maux. » Il ne peut néanmoins s’empêcher de rire un peu concernant la fin des ses paroles. « Je ne m’ennuie que rarement, mais je ne saurais dire si c’est réellement lié à cette compétence ou à d’autres choses ! » continue t-il un rien amusé. Vivre en pleine nature, voguer par mont et par vaux, cela ne peut qu’amener sur son chemin moult péripéties dont le jeune homme est maintenant coutumier.

L’ennui est rare dans sa vie.

Ses prunelles écarlates viennent glisser sur la demoiselle appréciatrice. « Entre autre chose, oui. Je préfère les qualités curatives à celles gustatives du miel. Même si il est aussi très bon ! » Mais à son sens, ne faire que le déguster est un peu du gâchis au vu de sa vie. Bien que… Il possède d’autres talents qu’il n’a nullement l’intention de dévoiler à deux étrangers et qui permettent de l’aider tout aussi bien que ces connaissances héritées. L’adolescent acquiesce simplement à sa demande avant de s’avancer de quelques pas vers la direction dans laquelle ils doivent partir. « Si nous marchons à bonne allure, nous y seront bien avant la tombée de la nuit, ne vous en faites pas. » L’île après tout n’est pas si grande, et il a eu tout le loisir de la parcourir en long et en large depuis son arrivée.

Elle commençait à devenir trop étroite pour lui. Et pas que lui...

Pour reprendre sur le ton de la conversation, le jeune homme ouvrant la marche rebondit sur les dernières paroles de la dame. Sans doute pour rassurer ce trouble qu’il semble ressentir. « Il y a des prédateurs oui, mais les habitants de l’île ont tendance à éviter le centre, là où ils ont plutôt tendance à être. Enfin, ce n’est pas que pour ça qu’ils l’évitent mais tant que nous restons sur cette voie, nous ne devrions pas en rencontrer. » rassure t-il d’une voix calme en avançant à bonne allure. Il finira néanmoins par se caler au rythme de marches de ces deux accompagnants. Un guide prenant trop les devants devient vite inutile. Accompagnant ses dires, il ne semble lui même nullement dérangé par ces potentiels prédateurs, peut-être parce que la voie est réellement sûr ou parce que l’habitude fait que ces derniers n’ont pas le même pouvoir angoissant que chez ceux plus coutumiers des villages sécurisants.

Se détournant un instant sur eux, il finit par leur demander. « D’ailleurs, comment dois je vous appeler ? » Après tout, ils ne s’étaient pas présentés et Mana appréciait pouvoir ne serait ce que mettre un nom sur un visage. Comme tout à chacun. Il se détourne sur la demoiselle en continuant. « Je ne sais pas si votre… collègue ? Vous l’a dit… » Il semble hésiter sur le mot « collègue », ne sachant si ils le sont réellement, ou bien amis ou peut-être plus, mais il reprend après cette hésitation leur laissant éventuellement le temps de rectifier si besoin. « Mais vous pouvez m’appeler Mana. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 31 Oct - 11:01
Loups et prédateurs
 

 

 




Pendant que Celestia s'approchait du chevet du malade, mon regard se tourna vers les cieux.
Déjà le soleil amorçait sa descente, et la nuit viendrait très bientôt. Non que cela me pose problème, mais nous risquions de perdre plus notre temps qu'autre chose, en nous perdant dans l'obscurité.
Une réflexion qui m'amusa par son ironie. 
Le Corbeau de Borée s'épanouissait davantage lorsque la lune prenait le règne du ciel.
Silencieux, je laissais mes deux compagnons de route deviser, en évoquant les éventuels prédateurs qui tournaient autour des troupeaux. Celestia jouait parfaitement son rôle, en faisant mine de s'inquiéter outre mesure. 
J'ajoutais une pointe de nervosité, en posant mes doigts sur les pognées des deux sabres pendus à ma ceinture.  

Nous nous en remettons à votre connaissance de l'île.

Un brin d'encouragement ne pouvait faire de mal. Et à dire vrai, ce Mana était véritablement une belle âme. Serviable, charitable, aimable. Cela me peinait presque de l'abuser de la sorte. Mais quel autre choix avions-nous ? La zone restait potentiellement dangereuse, tant le regard d'Athéna était proche.
Sa question me ramena bien vite à la réalité.

Je m'appelle Gabriel. Et... Euh... Nous sommes davantage amis que collègues. Les voyages renforcent les liens.

Une moue d'excuse face à cet oubli et la mention de ma relation avec Celestia. L'idée de nous prétendre plus proche me traversa l'esprit, mais je jugeais plus profitable de nous cantonner à l'amitié. Cela pourrait ouvrir des possibles destinés à délier la langue de notre nouveau compagnon.
Et je me remis en retrait, afin de laisser Celestia mener la conversation. Toujours sur le qui-vive, je restais quelques pas en arrière, faisant semblant de guetter l'approche de loups ou autres bêtes sauvages. Mais à dire vrai, mon regard restait davantage focalisé sur la recherche d'un temple ou d'un lieu de culte ancien. On ne savait jamais...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 31 Oct - 13:33
La nymphe acquiesçait vigoureusement du chef, tant pour approuver les soins prodigués par l'étranger que ses propos sur le miel ou même sur les prédateurs. Il y avait là un bon sens à ses yeux élémentaire, mais qui manquait parfois chez les citadins et le regard qu'ils portaient sur la nature. Elle en profita pour ajuster ses sandales et sa tenue d'une manière plus adéquate à la marche et la flore qu'aux pavés et aux étals de marchand. Ceci fait, ils prirent la route d'un pas régulier tout en continuant de faire connaissance.

"Ce n'est pas que pour ça... ?"

Leur guide dos à eux, Célestia lança un regard à l’Éminence de l'Hiver. Le sous-entendu pouvait être anodin, ou de nature à escroquer un étranger mais... compte tenu de la situation particulière de l'île, ce pouvait être aussi un indice sur le côté religieux occulté par le christianisme de l'Empire. Elle tâcha de donner à sa voix une intonation plus apeurée que curieuse, même si dissimuler de la sorte ses émotions lui coûtait toujours.

"Que voulez-vous dire ? Y a-t-il quelque chose que nous devrions savoir ? Que nous devrions éviter ?"

Elle tressaillit quelque peu en entendant l'hésitation dans la voix de l'albinos, puis le rebond maladroit de Gabriel. Heureusement qu'il avait évité d'inventer une histoire plus osée. S'il avait fallu simuler, par exemple, une relation amoureuse, elle aurait probablement craqué tôt ou tard. Au contraire, ce lien-là lui plaisait, elle espérait que le voyage le rendrait effectivement plus réel. C'était en partie pour cela qu'elle avait invité Gabriel à le suivre, après tout.

"Mes excuses pour l'oubli, je suis Célestia. Enchantée de vous connaître, Mana !"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyDim 31 Oct - 14:36
Chemin faisant, le jeune homme ouvre la marche de son pas tranquille mais néanmoins coutumier de la nature et de son immensité. Son regard vogue de ci et de là, contemple ce paysage qu’il parcours depuis plusieurs semaines à présent. Il en connaît déjà bien les recoins, la nature y est plutôt aride, loin des plaines enneigés de son enfance. Cette pensée s’étiole dans le vent avant qu’elle ne vienne ternir son cœur. Les rochers tortueux se partagent le sol rocailleux avec divers arbustes coutumiers de ces terrains, quelques arbres s’élancent vers les cieux s’obscurcissant entre les chemins créés par les hommes et ceux créés par la nature elle même. C’est sur une petite route maintes fois foulées par les pieds des hommes qu’ils s’avancent, pouvant contempler ces arides paysages. Parfois, si les regards se faisaient attentifs, ils pourraient apercevoir quelques traces d’une ancienne civilisation à présent tombée en désuétude. Des morceaux de colonnes apparaissant derrière un olivier séculaire, quelques murs de pierres effondrées, des socles se fondant entre les rochers et les arbustes… Des ruines que Mana avait exploré à loisir, par curiosité et par intérêt.

Des traces de ce qui n’étaient plus, de ce qui avait disparu, emporté par une guerre qui n’avait plus de prise, plus de lien avec cet îlot perdu sur les flots. Juste des légendes oubliées…

Le regard écarlate de l’enfant loup vient se poser sur la demoiselle. De l’appréhension dans la voix, mais il n’y avait probablement pas que ça. « Ce sont des légendes que les villageois m’ont rapporté. » Il prend un instant pour semble t-il, se souvenir de cette dernière avant de reprendre. « Un certain… Lychaon je crois, qui hanterait les terres de leur île. Il ne s’approche pas des deux villages et resterait plutôt dans les collines au centre de l’île de ce qu’ils m’ont raconté. » Lui même ne semble pas savoir si il faut porter ou non du crédit à ce genre de légende, néanmoins, il reprend en haussant les épaules. « Pour avoir parcouru cette île, je ne lui ai jamais fait face en tout cas. Par contre il y a bien des traces de loups. » Il offre un sourire rassurant à la dame à la chevelure solaire. « Mais ne vous inquiétez pas, les loups attaquent rarement les hommes, ils ont généralement bien plus peur des humains que les gens peuvent le croire. »

Il est bien placé pour bien les connaître au vu du sang qui coule dans ses veines.

L’albinos offre un sourire aux deux marchands, acceptant par ce seul geste leurs excuses conjointes. « Enchanté alors. » Dans son regard vient se perdre un sentiment insondable aux paroles de Gabriel. Peut-être une certaine nostalgie emprunt d’un peu de chaleur. « Je vois. C’est vrai que les voyages ont ce genre de pouvoir aussi. C’est toujours agréable de pouvoir partager les bons et les mauvais moments. » Il est un solitaire, pourtant, il connait la chaleur d'un feu partagé. Et au final, il n'est jamais réellement seul. Il les sent. Ils s'avancent plus loin, dans les zones rocailleuses, disparaissant dans les ombres, se fondant dans leur environnement. Suffisamment pour n'être vu du commun, mais pas assez pour qu'il ne les perçoit pas.

Non, il n'est jamais seul. Les loups ne le sont jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyMar 2 Nov - 20:24
Lychaon
 

 

 




Je répondis au regard appuyé de Celestia par un simple hochement de tête, manière de l'inviter à poursuivre dans cette voie.
Si quelque chose rôdait dans le coin, peut être que...
Soucieux de répondre à l'inquiétude feinte de l'oiseau d'été, Mana mentionna le nom de Lychaon. Un type de loup bien particulier. Une légende me revint alors...

Si mes connaissances sont exactes, Lychaon était un roi de la mythologie qui aurait sacrifié l'un de ses enfants à Zeus... Il fut ainsi changé en loup par punition.

Un éclat de rire nerveux m'échappa alors.

Heureusement, que je ne crois pas aux superstitions... Même si les textes anciens ont une grande sagesse à nous apporter, je préfère me fier à mes yeux et mes sens plutôt qu'aux écrits. 

J'appuyais volontairement sur une intonation hachée, peu aisée, de manière à faire croire à une inquiétude contenue mais perceptible. 
Une respiration et j’enchaînais, tout en observant les alentours avec attention. Plus nous avancions le long de cette rocaille aride, plus je croyais percevoir une présence. 

Je confirme vos dires. Les loups sont avant tout de nobles prédateurs. Solitaires de prime abord, mais donnant leur plein potentiel lorsqu'ils agissent en meute. En avez-vous déjà rencontré, Mana ?

Mon attention se renforça lorsque je crus détecter un mouvement, derrière un arbuste. Mains sur la poignée de mes lames, je savais ne rien avoir à craindre, surtout aux côtés de Celestia. Mais la prudence restait de mise, et machinalement, mon pas se fit plus léger, presque dansant. Prêt à un éventuel combat.

Avez-vous longtemps voyagé avant de venir sur cette île ?

Un pas en retrait de mes compagnons de voyage, je laissais mes perceptions s'étendre sur les alentours. Si des loups décidaient à nous attaquer, comment allions-nous réagir ? Il serait problématique de faire étalage de nos talents devant Mana...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1650/1650[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge750/750[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (750/750)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1350/1350[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyJeu 4 Nov - 0:01
"Pensez-vous qu'il serait possible... d'apporter la paix à ce fantôme ?"

Une simple réflexion. Le loup était-il synonyme de malédiction ? A voir Lykeios et Lycaon, il y avait de quoi envisager la possibilité, mais il fallait aussi penser à la louve capitoline, protectrice des fondateurs de Rome. La colère de Zeus pouvait-elle être apaisée, depuis le temps ?

Ils avaient croisé des ruines, et plus elle y pensait, plus Célestia songeait qu'ils ne trouveraient jamais un temple d'Apollon intact dans cette région. Les légendes survivaient, grignotées peu à peu par les chrétiens, et les chlamydes devaient donc être cachées. De préférence dans un endroit inaccessible et évité par les mortels. Hanté, par exemple.

Après un instant de réflexion, la nymphe dans son rôle de marchande et ajouta :

"C'est qu'une région porteuse de telles rumeurs n'est pas très bonne pour les affaires ! Je peux comprendre pourquoi les pêcheurs guettent les marchands dans ces circonstances. Alors que dire des bergers ?"

Eux craignaient sans doute doublement les loups, à cause de leurs troupeaux à protéger.

"Enfin, je m'égare. La fatigue certainement. Notre journée a été bien remplie et maintenant que nous pouvons nous promener à notre guise, je crois que je vais tout d'abord profiter d'une nuit bien méritée. D'ailleurs, où dormez-vous Mana ? Chez les pêcheurs ou les bergers ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
ManagarmManagarmArmure :
Chlamyde de Phlégon

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (0/0)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (0/0)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune0/0[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (0/0)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptySam 6 Nov - 13:30
A ses paroles, d’autres suivent. L’histoire d’une légende ancienne dont il a déjà connaissance. Un homme transformé en loup par un dieu tout puissant appartenant à d’anciens mythes qui n'ont plus court. Les mêmes mythes dont les témoins sont aujourd’hui tombés en désuétudes. « Un père aimant... » marmonne l’enfant loup avant qu’un soupir ne vienne s’extraire de sa bouche. Il délaisse sa pensée alors que le marchand continu ses palabres, semblant cependant plus attentif à son environnement, ou bien plus méfiant – si ce n’est plus prudent. Les mythes ont peut-être une part de réalité, ce qu'il a pas le passé déjà constaté. L’albinos contemple un instant le blond avant d’acquiescer, un sourire léger presque nostalgique venant ourler ses lippes.

« J’en ai déjà vu oui, mais toujours de loin. Ils sont plutôt prudents vous savez et je pense qu’ils ont appris à nous craindre. » Lui aussi se méfie d’eux. Comme si des loups risquaient de les attaquer sans raisons. L’adolescent ne relève pas le geste du marchand, se contente de l’observer un instant avant de se détourner le regard plus froid. Juste un instant qui disparait bien vite. Les loups ne sont pas solitaires, ne l’ont jamais été, néanmoins il ne voit pas l’intérêt de rectifier les dires de son compagnon. Il en a assez parlé et se permet de davantage contempler à présent, observer ce qui les entoure et leur comportement. Tranquillement. Laisser ce simple moment d’échange rester ce qu’il est. Comprendre. Les ombres demeurent à leur place, suffisamment loin pour ne pas se sentir elle mêmes piégées, prise à défaut.

« Pas mal de temps oui. » répond le jeune homme sans entrer dans les détails, sans même adresser un regard à celui lui posant la question, ses prunelles demeurant tournées sur la route qu’ils parcourent. Sa voix demeure égale à celle jovial qu’ils utilisent de coutume. Il ne s'attarde cependant pas sur cette question préférant se tourner un instant sur la dame. De la surprise s'affiche sur son faciès à ses mots. « Et bien, je n'en ai aucune idée. Il faudrait déjà croiser son fantôme pour le savoir... ou que ce soit un éventuel fantôme. » Sa main vient se poser derrière sa nuque, l'air un peu gêné. A vrai dire, il ne semble pas trop savoir lui même quoi y penser. Des mythes, des fantômes, des légendes du passé, ... Tant de chose sur lesquelles il ne semble plus avoir de prise, simple vagabond qu'il est.

Il offre cependant un sourire à la dame face à ses inquiétudes. « Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas sans défenses et puis ils ont l'habitudes, ils vivent ici depuis toujours. Vous pourrez toujours leur en parler si cela vous rassure. » Où est ce qu'il dort. La question le prend un peu de court mais il finit par rire un instant avant de répondre, englobant les alentours d'un geste de la main. « Et bien, généralement par là. » s'amuse t-il à répondre avant de préciser d'une voix un rien amusé. « Il n'y a pas d'auberge ici, et j'ai l'habitude de dormir dehors. En ce moment, j'aime bien dormir sur la plage, c'est plutôt agréable et la vue est magnifique autant la nuit qu'au levé du soleil ou à son couché. » Il aime les choses simple semble t-il, un beau paysage, un peu de nature semble être suffisant à son bonheur. Il se détourne sur la demoiselle, probablement plus friande de lieu plus confortable. « Si vous leur demandez, peut-être que des habitants pourraient vous recueillir pour la nuit ou vous prêter un bout de leur étable contre quelques échanges de bons procédés. » rajoute t-il à son intention.

Continuant leur avancée, ils pourront apercevoir encore à plusieurs bonnes minutes de marches rapide l'ombre de masure se dressant dans le soleil couchant. Un village semblant un peu plus petit que celui des pêcheur à cette distance. Le soleil n'avait pas encore fini sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-bleu1500/1500[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-rouge900/900[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-rouge  (900/900)
CC:
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent G-jaune1050/1050[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent   [Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent EmptyMar 16 Nov - 21:29
Ruines
 

 

 




Même s'il demeurait fort aimable et courtois, Mana évita soigneusement ma question sur son périple.
Méfiance ou simple retenue ? Le fait me sembla toutefois loin d'être anodin.
Au fil de notre avancée, notre guide prit le soin de s'adresser avant tout à Celestia, ce qui me laissa le soin de poursuivre mon observation des alentours.
Mais aucune trace d'un éventuel temple oublié... Aucune ruine à l'horizon.
Je me décidais donc de jouer avec la chance. Ou du moins, de la provoquer.

Ces histoires de fantôme ne sont pas toujours à prendre à la légère. Même si en général, il s'agit davantage de superstitions, qu'autre chose. Toutefois, certains érudits ont déjà fait mention d'esprits rôdant dans des ruines anciennes. J'avoue que je serais curieux de vérifier ces théories... Mais je doute qu'on puisse trouver de telles structures délabrées sur cette île.

Si Mana savait quelque chose, autant jouer le tout pour le tout, au lieu de tourner en rond éternellement.
Notre temps de visite restait limité, et je ne tenais pas à le gâcher outre mesure.
Celestia aborda alors le sujet d'un éventuel refuge pour la nuit. Une façon comme une autre de jouer la proximité avec notre guide.

Oh, ce ne sera pas notre première nuit à la belle étoile... C'est le lot de tous les marchands itinérants.

Au pire, l'oiseau d'été pourra toujours trouver un logis auprès des locaux, et ainsi leur tirer les vers du nez, pendant que je poursuivrais nos recherches de nuit.
De toute manière, nous allions devoir affûter notre stratégie pour espérer trouver l'objet de notre convoitise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Ile de Délos - Début mai 553] Où les Muses gardent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Provinces byzantines-
Sauter vers: