Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptySam 25 Sep - 13:10
Aujourd’hui et depuis longtemps, le vieux lion était sorti du Sanctuaire. Sorti physiquement, sans s’abandonner dans le cosmos primordial pour voyager sans quitter son temple. Mais ce voyage-là, Childéric s’en serait bien passé. À vrai dire, s’il était sorti, c’était pour le travail. Le vent commençait à souffler dans la mauvaise direction et il voulait être près. Entre le chaos laissé en Méditerranée par la déposition de Narsès et ceux qui profitent de la mort du traître pour fleurir, l’est, menace toujours omniprésente qu’il n’oubliait jamais vraiment ou encore les chiens de guerre au nord de l’empire prêt à s’éveiller. C’était sans compter le réveil des oracles et, bien qu’à genoux, il frapperait à un moment ou un autre. Les suivants du soleil n’ont jamais vraiment compris quand s’arrêter. Après tout, l’excès fait entièrement parmi d’eux aussi. Le soleil incarne sa propre folie. Alors, il fallait que l’empire soit près.

Oh, l’empereur avait son mot à dire et le Pope et lui s’était longuement entretenue. Peu son les hommes à être au courant de la réalité du monde et il en faisait partie. Ensemble, ils dirigeaient le plus grand empire du monde au nom d’Athéna. Alors, il était normal que le vieux lion sorte de son antre pour passer en revue ses Limitanei. Les guerriers qui se battraient pour les frontières de l’empire. Ceux qui mourraient pour une cause dont ils ne connaissaient rien. Des soldats. Alors, il passa une grande partie de la journée à superviser les exercices, à passer les troupes en revue. Une journée éreintante. Accompagné de ses Prétoriens la journée passa bien trop vite. Et arriva le soir où il donna un repos à ses troupes. C’était le moment pour lui aussi, de prendre un peu congé.

L’exercice avait eu loin sur une île dont le nom ne sera pas retenu par l’histoire et sûrement sera-t-elle rapidement dévorée par les flots. Mais ce morceau de terre en plein milieu de la Grand Verte serait parfait. Alors, il n’eut pas de mal à trouver une petite barque, trop modeste pour être véritable appelé un bateau et prit la mer pour se rendre sur l’île plus vaste, plus large et plus peuplée, celle de Mykonos. Il débarqua alors que le soleil ne s’était pas couché depuis longtemps et, vêtu de son uniforme byzantin, il se mit en route pour chercher un coin pour passer le temps, pour boire, pour oublier son devoir quelques heures à l’ombre de la nuit. Sa tenue n’était pas bien différente de celle d’un officier lambda et il faudrait être bien instruit dans les arcanes militaires de l’empire pour comprendre la différence dans son propre uniforme. Il ne devrait croiser personne de ce genre ici…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu1500/1500[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge900/900[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune1050/1050[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyDim 3 Oct - 10:24
Retour aux sources
 

 

 




Il s'agissait là de ma première sortie de la Tour des Vents depuis mon périple à Ravenna. 
Pour un voyageur tel que moi, demeurer fixé dans un logis s'apparentait à une épreuve en soit.
Aussi, alors que nous volions vers Délos, je demandais à Celestia d'accepter un détour par une île alentour, afin de prendre un peu de repos, mais aussi pour me permettre de me nourrir de l'enthousiasme de la population locale.
Ce lien, j'en avais besoin.
Une belle ironie, si on tenait compte de ma nature de sombre messager.
Porteur de déclin, annonciateur de mort prochaine, mais aussi, en de rares occasions, un simple comédien désireux de se souvenir qu'il appartenait encore un peu à l'humanité.
Alors que le soleil amorçait déjà sa chute, je posais discrètement pied sur une plage, aux abords d'une bourgade visiblement peuplée. Et tel un papillon attiré par la flamme d'une torche, je sentis mon coeur bondir à l'idée de renouer, le temps d'une soirée, avec mon ancienne vie.
Je gagnais donc les rues vivantes, un sourire timide mais empli d'authenticité posé sur mes lèvres pales. Je ne pourrais compter sur le confort de ma carvane, de mes décors et costumes pour offrir un spectacle digne de ce nom aux locaux. Aussi, j'allais miser sur l'un de mes talents de mise en scène pour gagner ma pitance de jour, et partager un peu de gaité.
L'hiver n'était-il que décrépitude, froid et obscur ? Peut-être. Mais en mon for intérieur, ce besoin d'éclairer d'un semblant d'espoir et de réconfort mes semblables me semblait si naturel... Étrange.
Quoique, le noêl chrétien portait un peu de cette philosophie en lui.
Je gagnais une petite place, où étaient attablée une foule de locaux épuisés de leur labeur du jour. L'ambiance était légère, et la chaleur tendre du printemps bien présente.
Je sortis un drap blanc de mon sac, et je le tendis entre deux arbres. Ceci fait, j'embrasais un brasero, et quelques lumières complémentaires, avant de barrer l’extrémité basse de mon couvert, afin de masquer ma silhouette.
Intrigués par mes préparatifs, une poignée d'enfants vinrent prendre place. Mon public favori.
Et une fois leur attention captée, je leur contais l'histoire du Lion de Némée en prise à la force d'Héraclès, à l'aide de mes mains agiles, mises en relief par un jeu d'ombres. De quoi leur offrir des images destinées à stimuler leur imaginaire. 
Faisant fi de l'oeuvre officielle, j'y apportais une touche de comique, et les rires enfantins vinrent rapidement illuminer les coeurs des adultes présents, à proximité. Un vent joyeux souffla sur la place, pour ma plus grande joie. Et je fus touché par la générosité des locaux, qui récompensèrent dignement mon effort.
Ce fut donc l'âme en paix, que je me glissais jusqu'à la table de la taverne la plus proche afin de déguster un repas bien mérité, payé avec le fruit de mon labeur. Un sentiment familier, trop longtemps oublié ces dernières semaines.
Le Corbeau de Borée pourrait bien attendre demain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyDim 3 Oct - 12:38
Voilà quelque chose d’intéressant qui vient pimenter cette soirée que c’était pris le vieux lion. L’espace d’un instant, il se revu plus jeune, bien plus jeune, quand il n’était encore qu’un adolescent égaré. Il avait fait le mur de nombreuses fois aller arpenter les tavernes de Rodorio et plus d’une fois, il était rentré ivre mort dans le temple du lion. Oh, il avait appris à la dure à faire face à ses mauvaises décisions. Les entraînements matinaux, violents, avaient tendance à faire rapidement descendre ou sortir le vin. Son maître ne pardonnait pas ce genre d’excès mais fermait les yeux de temps en temps. Et là, il suivait un peu le même schéma. Il avait fait le mur, une nouvelle fois, plus en tant qu’apprenti chevalier ou même chevalier d’or, mais en tant que chef de tout l’ordre. Cette pensée manquant de lui arracher un puissant rire qui aurait fait trembler toute la pièce mais il aurait eu l’air d’un fou à rire aussi fort et seul.

Mais l’épice de sa soirée donc, ce fut ce spectacle d’ombre et de lumière délivré par cet artiste itinérant. Vu l’engouement des gens et surtout des plus petits, ce genre de chose n’arrive pas souvent sur l’île. Mais tout le monde se prêta au jeu et lui aussi. Il faut dire que l’histoire lui parlait particulièrement. Un hasard étrange. Depuis longtemps, il avait appris à ne plus croire au hasard. Surtout dans le monde qui était celui des guerres et des dieux. Le vieux lion observa néanmoins la suite de l’histoire et se prêta au jeu avec un plaisir qu’il ne bouda pas. Plusieurs fois, son rire bruyant attira sur lui l’attention et d’autres rires vinrent alors se joindre au sien, communicatif. L’ambiance se faisait plus légère, plus conviviale, presque familiale. C’était l’un de ses talents, il est un homme avec qui on aime boire.

Après le spectacle, il passa un peu de temps avec les gens de la taverne, on lui paya quelques canons et il rendit la pareille. Mais il s’était arrangé pour faire face à l’artiste en question. Une fois que celui-si eut terminé son repas et qu’il eut fini avec les enfants qui ne manqueraient pas de venir le voir pour lui demander quelques petits tours supplémentaires, le vieux lion se mit en route. Dominant toute l’assemblé quand il se leva, il partit rapidement réclamer une cruche de vin au patron avec qui il négocia un peu le prix, ce qu’aurait fait un soldat normal et ce qu’il aurait, également fait. La piquette était bien trop chère pour ce qu’elle valait ! Il finit par arriver un accord avec le tenancier et saisit donc du et se dirigea vers l’homme en question.

Le vieux lion le salua d’un large signe de tête, demandant d’un geste de la main s’il pouvait s’installer à sa table. Après tout, il n’était pas venu les mains vides, il serait malvenu de refuser quelqu’un qui ramène à boire non ?

« - Je m’appelle Isychios, je peux m’asseoir ? C’était un sacré spectacle tout à l’heure, j’ai doré ! »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu1500/1500[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge900/900[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune1050/1050[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyLun 4 Oct - 20:00
La comédie du marchand
 

 

 




La soirée débutait sous les meilleurs auspices.
L'ambiance légère, presque familiale m'apporta un étrange réconfort, alors que j'attendais ma commande. Une part de cochon à la broche, et quelques sucreries dont j'étais friand. Décidément, ce détour était une bonne idée. 
Les enfants joyeux qui avaient été spectateurs de ma prestation avaient su m'offrir la plus belle des reconnaissances, par leurs rires, leurs larmes d'émotion, leurs sourires, leurs questions et demandes sur mon art. Je ne serais probablement qu'une seconde dans leurs souvenirs, un visage de plus perdu dans une masse de chimères, mais la marque de cette soirée joyeuse pourrait un jour leur apporter un réconfort bienvenue. Tel était le nectar de mon existence de saltimbanque. Laisser une empreinte positive, dans ce monde si rude.
Même au plus profond de l'hiver, la chaleur n'était pas à exclure. Bien au contraire. 
Une voix inconnue m'interpella alors, me coupant dans mes pensées.
Un brin inquiet, le visage exprimant une étonnement né de ma timidité naturelle, j'aperçus une sorte de colosse me demander une place à ma table. Un soldat, de prime abord, muni d'une cruche. 
A priori, le militaire semblait avoir pris un certain plaisir à ma modeste prestation. Aussi, je me sentis rosir, avant qu'un sourire se dessine sur mes traits juvéniles.

Je... Oui, bien entendu... Soyez le bienvenu...

Ma foi, un peu de compagnie ne serait pas de trop. Il me faudrait tout de même prendre garde de conserver toute ma lucidité. 

Isychios ? Vous êtes donc grec ? Enchanté... Je suis Gabriel. Marchand de profession et comédien de passion.

Autant mettre en avant la couverture dont j'allais me servir avec Celestia. Au final, cet échange serait un entraînement parfait, pour notre séjour sur Délos. En outre, ce soldat était probablement byzantin. Raison de plus de rester courtois, sans oublier le danger potentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyMar 5 Oct - 20:06
Un rire puissant de quitter la gorge du vieux lion devant cette timidité. Ce rire n’était pas moqueur, au contraire. Il invitait facilement à la complicité. Ce rire venait répondre à ces légères teintes de roses que Childéric vit apparaître sur les joues de l’artiste. Voir quelqu’un capable de se produire devant tout un publique sans broncher et d’ici avoir le rose aux joues avait quelque chose d’un comique. À moins que ça ne soit l’uniforme ? C’est une option. Les soldats n’ont pas toujours la côte et souvent, leurs présences n’est pas bon signe. Enfin, sauf quand on tient un bordel ou une taverne. Là, l’arrivé d’un contingent de soldats représente une explosion du chiffre d’affaire. Mais celui qui fût lion aurait l’occasion de creuser la question, pour le plaisir de la conversation. Après tout, c’est pour ça qu’il était ici ? Un sourire en réponse. Ainsi, cet artiste était aussi marchand, voilà un mélange des genres plutôt original. Mais pourquoi pas se dit-il.

« - J’ai toujours vécu en Grèce oui. Mais disons que je viens d’ailleurs à la base, ça se voit à ma tronche, je suis pas trop typé du coin. »

Et un nouveau rire vient ponctuer la réplique de Childéric. Quelques personnes finirent par se retourner vers eux, encore. Les badauds guettèrent un peu voir, s’il n’y avait pas un autre morceau du spectacle à ne pas manquer ou quelques traits d’humour à saisir au vol. Mais voyant que les deux hommes semblaient converser normalement, ils retournèrent à leurs moutons tout aussi rapidement.

« - Gabriel donc ? Enchanté. Sacré spectacle ! Vous avez appris à faire ça pour amadouer vos clients en négociant ou simplement pour faire passer le temps dans les longs voyages ? Je suppose que vous venez de loin, pour avoir fait escale ici ! »

Des questions simples mais permettaient de faire la conversation. Le ton était cordial, à l’image du rire de Childéric qui venait ponctuer régulièrement ses visites. C’était sa signature, un rire profondément encré dans sa nature profonde. Mais cette conversation n’était pas innocente. Les marchands, souvent, sont aussi porteurs de nouvelles. Il pourrait ainsi avoir quelques informations du point de vue des dormeurs, sur le déroulé du monde. Il était toujours bon de pouvoir comparer les points de vue. De sortir du cadre de l’empire et de son appareil militaire ou des nombreux rapport qu’il recevrait de ses troupes. Ce ne serait sûrement pas grand-chose, mais avec l’accumulation de ces petits détails, il pouvait se construire un avis qu’il voulait le plus complet et le plus vaste possible. Une nécessité quand il avait des décisions à prendre. Des décisions importantes. Et avec la guerre qui couve au nord avec les chiens d’Arès, il aurait à en prendre beaucoup à l’avenir, des décisions de ce genre…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu1500/1500[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge900/900[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune1050/1050[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyMar 5 Oct - 21:26
Bonne étoile
 

 

 




Quel homme... Étrange.
Brut de décoffrage, direct, massif dans sa prestance comme dans ses propos. Doté d'une assurance capable d'attirer les foules et les regards. Une attention que je notais furtivement du coin de l'oeil. 
Impossible de rester discret aux côtés d'un tel colosse. Mais à voir son rire franc et sa bouille, impossible de ne pas le trouver sympathique.
Aussi, je parvins à reprendre contenance, m'autorisant un sourire fragile, signe de mon goût pour les alcôves et les bois, loin de la foule, une fois mes prestations achevées.

Certes. Vous êtes un Franc, non ? Plutôt du nord, d'ailleurs, si je me fie à votre mine et votre stature.

J'en avais vu des comme lui. Des forces de la nature, barbus, puissants. Des hommes-arbres blonds comme les blés, héritiers des hordes de l'est. Un mélange de Clovis et de Vercingétorix.
Mais pourquoi était-il venu à ma table ? Simple spontanéité bon enfant ? Ou véritable intérêt pour mes modestes talents ? En tout cas, je n'allais pas m'en plaindre.


Un peu des deux... Je suis né dans une roulotte, et la route a toujours été mon chez-moi. Pour subsister, il faut posséder plusieurs cordes à son arc, en ces temps troublés. Donc à force d'aller de bourg en village, j'ai décidé d'allier l'utile à l'agréable. Un spectacle éclaire les âmes mais ne nourrit pas toujours l'estomac. 

Une demi-vérité. Venant d'une famille de saltimbanques, je n'avais jamais manqué de rien, tant nous étions doués dans l'expression de notre art. Mais depuis que Melpomène avait fait de moi son champion, la solitude pouvait justifier cette couverture bien pratique de marchand ambulant. 
Quiconque connaissait le milieu du spectacle était susceptible d'être étonné qu'un artiste aussi isolé parvienne à manger à sa faim par son seul talent.

Je viens justement d'achever un périple en Grèce continentale, après avoir parcouru l'Italie et le sud de la Gaule, en passant par l'Illyrie. Tant de régions, de peuples, d'enfants à faire rire... Mais vous ? En tant que soldat, vous êtes resté cloisonné en Grèce ? J'aurais cru que la plupart des militaires se devaient d'effectuer plusieurs services sur les fronts de l'empire. Il faut dire que les troubles ne manquent pas au nord et à l'est. Vous avez probablement de la chance.

Byzance devait jongler entre une présence militaires dans ses différentes provinces et la défense de ses frontières. Au moins, cet homme semblait avoir une bonne étoile pour se voir réserver le droit de rester dans les terres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyLun 11 Oct - 16:40
Il aurait été étonnant qu’un homme de spectacle reste rongé par une forme de timidité plus longtemps que quelques instants. Le vieux lion l’observa reprendre constance, bien qu’un peu moins franche que lors de sa représentation. Un sourire d’accompagné sa question et de précédé la réponse de Childéric.

« - C’est ce que tout le monde me dit à ma tronche. Mais à vrai dire, jamais mis les pieds là-bas. Donc, si tout le monde le dit, c’est que ça doit être vrai ! »

Et ce dernier de partir dans un nouveau rire bruyant. Ce n’était pas là un véritable mensonge, sans toutefois être vraiment la vérité. Oui, il était franc et il le savait et oui également, il n’avait jamais mis physiquement les pieds sur ses terres. Il avait passé plus de temps en Grèce qu’un Grec alors… Il était toujours plus facile de cacher les mensonges dans la vérité. Et c’était le cas de l’histoire que le Pope servait ici. Mais les artistes ont ce point commun qu’ils aiment tous, d’une façon ou d’une autre, être devant un public. Que ça soient les spectateurs venus l’admirer ou ici, un étranger venu discuter. Parfait donc pour entamer une conversation intéressante. Ce fut à tour de parler un peu de lui. Ainsi, il semblait définitivement être plus artiste que marchand. Il avait raison sur la suite, pour survivre, autant avoir quelques bibelots à vendre, si jamais le chapeau n’est pas assez rempli. Le vieux lion d’écouter et de répondre positivement d’un signe de tête.

Ce Gabriel semblait aussi avoir bien voyagé. Ce qui était normal pour un artiste et… tout aussi normal pour un soldat. Alors, avant de répondre, le vieux lion de boire quelques gorgées de la choppe présent devant lui.

« - J’ai eu l’occasion d’un peu voyagé oui. Mais généralement, ce n’est pas forcément une bonne chose, quand on est amené à bouger. Je préfère largement rester ici à attendre le cul vissé à mon poste. Ça veut dire que les choses sont calmes. Et c’est toujours mieux les choses calmes dans mon corps de métier. »

Un nouveau rire puissant d’éclater, avant que la voix de Childéric ne se fasse un peu plus grave. Le sujet un peu plus sérieux également.

« - Je suis surtout allé en Italie, à vrai dire. La dernière campagne à laquelle j’ai pu participer. Sale affaire cette guerre. »

Sacrifices inutiles.

« - Mais les affaires doivent être bonne, soit côté spectacle soit côté commerce. Vous avez l’air de plutôt bien vous en sortir sortiez. Vous n’avez pas l’air de crever la faim ni d’être trop pouilleux et on ne peut pas en dire autant de vos collègues… ou des miens ! »

Et de nouveau partir dans un long et puissant rire, attirant de nouveau sur eux l’attention et quelques sourires, sans pour autant savoir vraiment de quoi il en retournait. Mais ce rire bruyant était diablement communicatif.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu1500/1500[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge900/900[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune1050/1050[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyVen 15 Oct - 23:47
Guerre et tragédie
 

 

 


Quel drôle d'individu...
Son rire tonitruant, ses manières franches et directes, son allant enthousiaste... Tout plaidait sa cause. Pour autant, un je-ne-sais-quoi m'empêchait de me montrer pleinement serein en sa présence. 
Toutefois, je parvins à surmonter cette étrange intuition, et me prêtait au jeu des confidences de ceux qui se découvrent le temps d'une soirée en taverne. N'étais-ce pas pour cela que j'avais fait cette halte ?

Disons que vous n'avez pas vraiment le faciès d'un Égyptien... Ni sa légendaire discrétion.

Et je laissais fuser un léger rire, en guise de taquinerie bon enfant. 
Ce soldat avait de l'humour et ne manquait pas d'auto dérision. Une qualité plutôt rare, dans les rangs de ces guerriers à la caboche souvent malmenée.
Et justement, un sujet plus grave s'imposa à notre table. 

Vous êtes donc un survivant de cette guerre terrible... Je n'ose imaginer ce que vous avez dû... Enfin... Je suis désolé pour vous.

Tuer ? Voir ? Subir ?
Sous son masque de joie et de légèreté, cet homme devait avoir vécu un enfer sur terre. Être témoin du déclin d'un présent. Et en cela, il venait de s'attirer toute ma compassion. 

Je n'ai jamais été confronté à un conflit armé... Enfin, en quelque sorte, si... J'ai parcouru des villages ravagés, des terres brûlées, recouvertes du sang de tant d'innocents... Et j'ai accompagné certains dans leur dernier voyage. Par un chant, un rire, une pirouette afin de repousser la terreur de la mort s'approchant d'eux pour les faucher...

Des blessures trop graves, un corps affaibli par les privations. La guerre apportait avec elle bien des défunts qui ne partaient pas d'un coup d'épée. 

Vous et moi sommes assez complémentaires, au fond. 

Lui donnait la mort, moi je la parais de mille atours pour en émousser le tranchant.

Je suis polyvalent, et je sais me contenter de peu. La richesse ne vient pas du poids de votre bourse, mais de votre capacité à rester digne. Un peu de couture, une hygiène de vie convenable, ce n'est pas bien sorcier. Mais il est vrai que la majorité de nos pairs se moquent bien de ces considérations. Vous êtes vous même bien nourri et portant...

Un léger sourire, tout en observant à dessin la carrure de mon vis à vis. En voilà un qui ne connaissait pas la faim. Et pour le coup, j'en vins à plaindre le malheureux en charge de nourrir un tel colosse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptySam 16 Oct - 18:48
Un rire puissant d’exploser à nouveau dans la gorge du vieux lion. Définitivement oui, il n’avait pas une tête d’Égyptien. De même que celle qu’on pouvait attendre à un véritable Méditerranéen. Comme lui, d’ailleurs, avec sa peau laiteuse et ses cheveux blonds. Mais c’était ça, la force l’empire et de ses terres. Son cosmopolitisme. Il n’était pas rare de croiser des étrangers, qu’ils viennent de Gaule, d’Italie, d’Ibérie ou d’autres régions encore plus orientales encore. Après tout, les routes de la soie et son secret étaient une ressource inestimable partagée par la lointaine Orient et l’Empire. La suite par contre, serait moins cordiale. La guerre avait ce don de glacer les coeurs de ceux qui lui ont survécu. Le visage du vieux lion de se faire un peu plus grand, un mou un peu sombre de passer sur son visage et ce dernier de porter son verre à ses lèvres pour y boire une grande rasade. De quoi se donner un peu de baume au coeur.

« - C’est le mauvais côté du boulot oui… un très mauvais côté. Mais il faut faire avec. Pas trop le choix. »

Pas trop envie de s’étendre aussi. Rare sont les soldats qui racontent vraiment leurs souvenirs de guerre. Oh, il est facile de les laisser aller aux histoires propres à la soldatesque. Celle du corps, du groupe. Mais rarement celle des boyaux qui s’ouvrent, de patauger dans le sang et la boue ou des têtes qui roulent. Un sourire ensuite, adressé à Gabriel. Une expression qui indique la chance qu’il a de ne jamais avoir encore trempée ses mains dans le sang. Mais son tour viendra, comme tous les autres. Pourtant, ignorant pour le moment sa véritable nature, le vieux lion ne pouvais jurer de rien concernant cet amusant marchand. Pourtant, il n’avait pas été épargné à sa propre façon. Il faisait partie de ceux qui gravitent autour de la guerre.

« - Complémentaire, je ne dirais pas vraiment ça. Je dirais plutôt que je suis un mal nécessaire mais que vous êtes là pour éteindre les braises. Vous feriez du très bon travail sans moi et, je dois dire que ça serait mieux comme ça. Mais aussi triste que ça soit, la guerre est nécessaire. »

Nécessaire, car elle est encrée dans le sang des Hommes. Et pas seulement, après tout, avant même leur arrivé sur terres, les dieux déjà eux, se faisaient la guerre. Pour le reste, le sourire revint rapidement sur le visage du vieux lion et la conversation reprenait un tournant un peu plus jovial que ces histoires de mort et de guerre.

« - Mais il est vrai que c’est un des gros avantages du métier, la solde et la soupe. Il faut bien compenser. D’ailleurs, ça me fait penser. »

Le soldat de mettre la main à sa poche et d’en sortir d’une pièce qu’il envoie devant le marchand. Cette dernière retombant après avoir tourné sur elle-même sur la face pile. Une pièce d’argent impérial frappé du visage de l’empereur Justinien.

« - Pour le spectacle. Je serais curieux de savoir où tu… on peut passer au tu non ? Où tu as appris ça ? Un secret de famille ? »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
GabrielGabrielArmure :
Corbeau de Borée

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu1500/1500[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge900/900[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (900/900)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune1050/1050[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyVen 22 Oct - 14:17
Familles
 

 

 


La guerre est nécessaire...
La sentence implacable me heurta par sa glauque réalité. L'artiste en moi ne pouvait qu'en être attristé. Mais le Corbeau savait que pour qu'une ère s'achève, le conflit restait inévitable. Le vent de la fatalité soufflait froidement, venu de l'Est. Comment le nier ? Pour autant, je ne pouvais m'en réjouir.
Un voile de mélancolie passa brièvement dans mon regard, avant que je ne parvienne à retrouver une contenance.

Je suppose que vous... Tu as raison. L'homme est ainsi fait. Toujours à convoiter le bien d'autrui, enclenchant sa propre chute. Ce n'est pas pour rien que les dieux de la mythologie possédaient des traits mortels. Les anciens les voyaient sûrement comme des reflets de nos propres vices et bassesses.

Un soupir. 

Rien n'est éternel et la guerre n'est souvent que le symptôme d'un mal déjà bien ancré. J'espère que l'Empereur lui-même n'oublie pas cette leçon aussi ancienne que l'humanité.

Et ainsi intervient le corbeau de Borée. Le messager du déclin, voix de Melpomène. 
Le visage du soldat se fait alors plus joyeux, comme dans une tentative pour chasser le vent mauvais qui s'est invité à notre table. Il jette alors une pièce d'argent, dévoilant le faciès de celui qu'il sert.

Je suis effectivement né dans une famille de saltimbanques, et j'ai participé à leurs spectacles dès mon plus jeune âge. Or, ce que tu apprends dès l'enfance te reste à vie. Pour le reste... Tout est question d'entrainement et de persévérance. 

Je me saisis alors de la pièce d'argent et la fait remonter le long de ma paume, avant de la jeter dans les airs. Apparait alors trois de ses soeurs, en cuivre, et j'entame un petit exercice de jongleur, idéal pour en mettre plein les yeux à un public peu averti. Et je clôture le tour en les coinçant entre mes doigts écartés. 

Je t'apprendrais quelques tours, si l'occasion se présente. Tu pourras en faire profiter les tiens... Tu as toi même une famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-bleu0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-rouge0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] G-jaune0/0[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]   [Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] EmptyDim 24 Oct - 16:37
Quelque chose dans le discours du vieux lion semblait avoir touché l’artiste. Plus qu’il ne voulait bien le laisser paraître. Peut-être le détachement qu’il avait à évoquer ces événements engendrant tant mort et de désolation. Mais c’était là la déformation du soldat ou plutôt, la seule solution qu’il avait pour faire face à sa réalité. Il peut parfois être difficile de vivre dans ce monde couvert de rouge et de se regarder en face avec les mains aussi sale. Mais les faits étaient là et on ne pouvait, malheureusement, rien y faire. Tant qu’il y aurait des Hommes, il y aurait des guerres pour les suivre et des gens pour les faire. Tout aussi nombreux seront ceux qui y mourront. Mais l’interlocuteur du vieux lion avait fini par se reprendre et par poursuivre.

« - Tu as sûrement raison. Que ça soit pour les dieux d’avant que pour les guerres. Même si je n’y entends pas grand-chose à tout ça. On parle surtout du christ sauveur, à Constantinople. Mais l’empire est étendu, ses ennemis nombreux. La guerre dans son identité. Il est l’hérité de Rome et rêve de retrouver sa place. »

Puis, le soldat de s’arrêter et de rire de nouveau à gorge déployé. Tapant même sur sa cuisse d’amusement :

« - Oh si j’avais l’empereur devant moi, crois moi, j’aurais deux trois petites choses à lui dire ! »

Un demi-mensonge encore une fois. Le vieux lion devrait bientôt avoir une conversation avec Justinien, notamment pour discuter de certaines des choses à faire vis-à-vis des dangers à venir du Nord. Les barbares ne font pas tarder à s’éveiller et ils seront désireux de marcher sur la Nouvelle Rome. Cette préparation militaire après tout, était aussi la raison de sa présence ici. Enfin, pas exactement dans cette taverne, qui était plutôt du à un besoin de souffler et des mauvaises habitudes de jeunesse, mais à l’exercice de manœuvre qui avait lieu non loin d’ici. Mais la conversation quitte ces sombres auspices pour aller vers quelque chose de plus amusant.

Le vieux lion de hocher la tête quand il parle de son enfance et de ce qu’il a appris petit qui lui est resté. Comment ne pouvait-il pas être d’accord avec ça ? On avait passé son enfance, sa vie même, à le forger pour qu’il devienne un soldat. Un rôle qui était pour lui une seconde peau. Mais le vieux lion l’observait bouger les doigts et jongler avec une simplicité apparente. Il s’était mis à battre des mains pour donner le rythme. Une fois que ce dernier eut terminé, une nouvelle pièce fila dans sa direction accompagnée d’un sourire de Childéric. Les gens autour n’étaient pas en reste et quelques petites pièces trouveraient aussi le chemin du saltimbanque. Mise à part la pièce d’argent de tout à l’heure, pas de quoi se payer un canon mais c’était le début de la fortune.

« - Non, malheureusement. Trop instable dans mon corps de métier. Beaucoup des gars ont des rombières qui les attendent en ville. Mais pas trop mon genre. Même si je dois t’avouer que, si jamais l’occasion de se ranger avec femme et enfant se présente à moi, il est fort probable que je la saisisse. »

Un clin d’oeil, image de la complicité d’un soir, adressé à Gabriel puis le vieux lion de finir ce qui restait encore de son verre. D'interpeller d’un geste vif le patron pour qu’ils viennent remplir tout ça et de poser à son tour la question :


« - Et toi alors ? Si tu voyages seul, est-ce qu’il y a des gens qui t’attendent quelque part ? Dans une autre troupe ? Ou tu es le genre de marchand à avoir une femme dans chaque ville, un peu comme les marins ? »

Et le byzantin de rire de nouveau.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[Début Mai 553 - île de Mykonos] - La fable du corbeau et du lion [PV : Gabriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Provinces byzantines-
Sauter vers: