Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XanathosXanathosArmure :
Du Phoenix

Statistiques
HP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-bleu1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-rouge1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-jaune1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-jaune  (1050/1050)
Message [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyVen 8 Oct - 12:35
Les deux êtres avaient sûr d'eux mêmes, c'était en effet à prévoir, Xanathos était seul contre deux adversaires dont il ne connaissait pas l'étendue de leur pouvoir. S'il devrait se battre contre deux potentiels cosmos égal à ceux des chevaliers d'or, le Phoenix ne tiendrait pas très longtemps. Il le savait, sa vie allait sans doute stopper ici même mais rien ne le fera reculer ou changer d'avis. Il avait promis à Kaleb qu'il n'arriverait rien de fâcheux à sa protégée et il comptait bien tenir cette promesse, le temps qu'ils restaient ici était gagnés pour que la silver saint puisse rejoindre un endroit sûr rapidement ou mieux rejoindre le sanctuaire. Il ne répondit à rien de ce que pouvait dire ses deux adversaires qui perdait leur temps à bavarder à trouver cela fatiguant de courir après la coupe. Finalement, les deux individus stoppèrent leur conversation, la fille aux cheveux rouges demandant au Phoenix par qui il allait commencer. N'était-ce qu'un jeu pour eux ? Peut-être mais le saint jurait qu'il n'allait pas les laisser indemne.

" Toi... "


Sans attendre plus longtemps, Xanathos fit un bond au dessus de la noble et atterrit accroupi devant Fingen. Voyant le visage aux yeux écarquillés de son adversaire, le solitaire lui donna un uppercut d'une violence extrême. Le corps du Phoenix redescendant sous la gravité se retourna et il enchaîna en donnant un autre coup de poing dans son abdomen. Il ne s'arrêta pas à si bon compte donnant une multitude de coup de poing sur Fingen. L'assaut était d'une violence extrême sur le blafard sans doute décontenancé par cette pluie de coups, d'un dernier coup de pied, sans attendre et à une vitesse des chevaliers d'or, le phoenix fit un bond vers lui, ses bras battant dans les airs tels les ailes de l'oiseau de feu qui s'enflammèrent. Le chevalier de bronze arma ses poinds à la taille et les lâcha pour se coller au corps de son ennemi.

" HO YOKU... "


Les flammes se rejoignirent sur ses mains fermées et...

" TEN SHÔÔÔÔ !!!! "


Un tourbillon de flammes en sortir, Fingen fut emporté par ce vent de feu qui brûla la forêt droit devant le Phoenix qui s'en excusa d'avance pour les habitants de ce village qui l'avait si bien accueilli au cours des derniers jours mais ça ne faisait en rien vaciller sa volonté à vaincre ses ennemis. Xanathos arma son poings.

" BRÛLE PAR LES FLAMMES DU PHOENIX !!!! "


Poing fermé et en avant un Phoenix de flammes s'abattit sur sa cible emportée dans le tourbillon. Des arbres, de la roche, de la terre décollèrent du sol et une explosion retentir à des kilomètres à la ronde. Xanathos debout regardait la tranchée de flammes qui était ouverte devant lui, une partie de la forêt fut prise par le brasier du Phoenix, il ne voyait pas encore Fingen mais le chevalier de bronze était de quart face à la dévastation regardant d'un coin, la démoniaque fille aux cheveux rouges... De la fumée sortait de certaines parties non protégées de son armure, cette attaque comportait un sacrifice, chose auquel il s'y était apparemment préparé.

" Désolé pour la nature Dana, je n'ai pu contenir mon pouvoir, c'était impossible dans ce cas. "


Sans mots supplémentaires, Xanathos se préparait à ce qui allait arriver bientôt...







[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Xanasi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyVen 8 Oct - 21:24

[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre13

Un combat désespéré s’engageait, duquel Xanathos ne pouvait espérer aucune issue heureuse. Cet état de fait jouait évidemment sur la confiance des deux druides. L’inattendu, en revanche, fut la combativité dont le phénix faisait montre. Loin de se laisser gagner par l’abattement, il fit de la peur une force, inspiré par un sens du devoir bien caractéristique des chevaliers d’Athéna. Plutôt que d’implorer pour sa vie, il vint dépasser Criosa pour fondre sur Fingen et le rouer de coups. Des frappes lourdes venant meurtrir la chair et briser les os. La surprise de ce dernier ne fut pas feinte. Pour autant, nulle crispation sur son visage, comme de frapper un cadavre incapable de sentir la douleur.

Était-ce pour autant qu’il ne subissait pas de dommage ? Loin s’en faut, comme on pouvait en juger après la déflagration de flammes que Xanathos avait fait naître de son cosmos. Une attaque dévastatrice venant incendier la forêt et jeter une ambiance plus lourde sur les deux serviteurs de la Sorcière. Le prendraient-ils maintenant au sérieux ? Certainement. Et la contre-attaque n’attendrait pas de voir revenir la silhouette de Fingen pour se faire sentir. De sous les pieds de Xanathos surgirent des racines. Qu’elles s’échappent de la terre, elles allaient viser les jambes du chevalier non pas pour l’immobiliser, mais pour s’infiltrer dans sa chair et y voir s’étendre leur système racinaire. Le jeune homme allait voir naître sous sa peau une vie parasitique qui viendrait lui dérober de sa vitalité pour s’étendre plus profondément. Qui sait s’ils ne viendraient pas caresser ses os si le guerrier ne faisait rien ?

À la lisière de la forêt embrasée se dégageait enfin la silhouette de Fingen. À moitié brûlé et titubant, son faciès impassible faisait mentir son état. Quelque chose renforcé par un léger sourire rendu glacial par le regard inhumain qu’il montrait. N’était-il qu’une carcasse de chair animée par une force étrangère ?

– Tu entends ces hurlements ? Ils vomissent la douleur que tu leur as servi à la morsure de tes flammes. La forêt vit, au même titre que les animaux dont tu comptes. Mais à la fin, souviens toi de l’inéluctable. Tu nourriras les racines que tu as harassé.

À la suite de cette prédiction, les cendres du bois vinrent renaître en des bourgeons qui allaient graviter autour de lui. Prenant l’apparence d’innombrables épines, elles iraient fondre à vive allure sur Xanathos pour se planter en lui et déverser un poison qui à la fin, le transformerait lui en cendres. Peut-être pas maintenant, mais c’est ainsi que s’achèverait sa vie. Comme pour renforcer cette fatalité, l’aura lourde qui avait enveloppé Dana et Xanathos venait révéler le tangible de la menace. Quelque chose d’ambiant qui venait s’immiscer dans ses poumons et l’affaiblir, le meurtrir toujours plus. Quelque chose contre quoi il était impossible de lutter.

[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre18

En parallèle, un fouet de sang irait le flageller dans le dos. De la part de celle dont il avait passé la défense pour s’attaquer à Fingen. Agir ainsi n’allait pas effacer sa présence et la messe avait été dite avant même de commencer le combat. Ici, il ne serait pas question d’un duel. Juste d’une exécution. Et une telle promesse ne laissait pas de place aux vertus de la noblesse combattante. Les blessures que le fouet laissaient derrière révéleraient une particularité pouvant affecter le mental. En effet, le saignement s’écoulait plus que la normale. Au bout de combien de temps Xanathos se viderait-il de son sang à ce rythme là ? Quid de l’anémie ? Quand révélerait-elle le bout de son nez ?

C’était sans parler ce brouillard de sang qui volait en nuée pour venir harceler le phénix. Une matière qui le traversait pour puiser dans son sang et revenir à Criosa afin de renforcer sa propre vitalité.

– Hm… Le sang des héros n’est pas mauvais. Sois reconnaissant, je songe à graver son goût dans la mémoire de mes papilles ! Oui, tu pourrais bien continuer de vivre dans ma collection ! C’est là, je dirais, un dédommagement acceptable pour la perte de temps que vous nous avez imposé…

Jetant une œillade vers Fingen, elle se rendit bien compte de la violence des coups de Xanathos. Pour un peu, elle se réjouissait de ne pas en avoir été la cible. Encore que son expression était ambiguë sur ce point. Ne le regrettait-elle pas au contraire ?

– Eh bien, tu me sembles dans un fort mauvais état. Permets moi de remédier à cela mon cher frère !

Ce faisant, les quelques animaux qui se trouvaient aux alentours se voyaient vidés de leur sang pour se réunir dans une sphère qui lévitait dans les airs. Après être restée un temps en suspension, elle irait rejoindre le corps de Fingen. L’assimilant, il apparaissait clairement que ses blessures se refermaient, même si cela ne suffisait pas à amortir toute la violence des coups que Xanathos lui avait porté.

– Je te remercie pour ce festin, Criosa. Mais je doute que c’était vraiment nécessaire.
– Comprends moi, je n’aime pas vraiment te voir dans cet état. Avec la mine que tu tires à chaque fois, je ne sais jamais dire si tu es bien portant ou aux portes de la mort. Toi-même en est incapable, au passage.
– Je ne peux vraiment le nier… Mais tu sais, cela fait partie du charme de ma malédiction.


Et voilà que les deux étaient repartis dans un dialogue faisant fi de leur adversaire. Visiblement, même si le phénix n’avait pas démérité, il en faudrait encore davantage pour troubler leur sérénité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XanathosXanathosArmure :
Du Phoenix

Statistiques
HP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-bleu1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-rouge1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-jaune1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyMar 12 Oct - 10:21
L'atmosphère se fit de plus en plus lourde et oppressante, le saint savait qu'il ne s'en tirerait pas indemne et en effet quelque chose apparut aux pieds du chevalier, des racines vinrent s'enfoncer dans son corps, une douleur s'emparait de tout son être et le saint hurla de douleur, son torse se penchant en avant, les yeux fermés, le chevalier d'Athéna regardait du mieux qu'il le pouvait faire vers la tranchée enflammée, une silhouette apparut titubant, de la fumée s'échappait encore de son corps. La technique brutale du saint avait fonctionné mais pas comme il l'aurait souhaité. Luttant pour le voir arriver, on pouvait voir que le visage déformé de Fingen mais aussi une impression comme de quoi il s'en moquait ne ressentant pas la douleur. Cet être n'avait rien à voir avec l'esclave de Narsès, il était d'un autre rang, c'était évident. Il resta sourd aux propos du zombi mais Xanathos fut de nouveau touché par une technique de cet homme étrange, des bourgeons tournoyaient autour du bronze pour se transformer en épine et le frapper, un nouveau cri de douleur s'échappa du fin fond de la gorge de l'homme de Death Queen Island puis plus rien. Le Phoenix resta debout, torse penché vers l'avant, les bras ballants. Il réagissait à peine au coup de fouet infligé, il sentait un liquide couler le long de son dos, il savait que c'était son sang, la dame en rouge avait frappé et au vu de sa technique elle était aussi forte que son compagnon, avec une technique particulière Criosa pouvait donc gouter de son sang, il pensa alors à Nimuë et son sang empoisonné et aurait voulu l'avoir à sa place ne fut ce que pour aujourd'hui, elle ne l'aurait sans doute pas trouver aussi délicieux, ce qui fit apparaitre un sourire en coin au Phoenix, sourire pendant un moment pareil n'était quand même ce qu'il fallait mais il ne put l'arrêter, avait-il perdu la tête ? Non, le saint se projetait dans des pensées positives pour ne pas perdre de vue son objectif. Xanathos endurait la douleur, il n'avait que ça à faire et il devait garder le maximum de force pour au moins se débarrasser de l'un d'eux. Les deux adversaires continuèrent leur récits sans fin comme si de nouveau le solitaire n'existait pas c'était à ce moment précis que l'oiseau de feu devait frapper fort. De cette volonté il s'arracha en partie des racines démoniaques et allait décocher un nouveau coup à son adversaire, un coup de coude en plein abdomen qui coupa sec sa conversation avec Criosa. Souffrant comme jamais, le saint l'utilisait pour continuer à se battre, sa force augmentait comme le Phoenix revenant plus puissant après la mort. Xanathos dansa de ses poings sur le visage pâle déjà déformé par le premier assaut du bronze... Ses dures années à Rome l'avait aidé à survivre dans la solitude, dans les attaques répétées des brigands ou autre pendant les combats de rue organisés, eux qu'avaient-ils ? Les joies de bénéficier d'une vie sans rien ressentir et Dieux sait de ce qu'ils étaient dans leur passé de noblesse semblait-il. L'acharnement sur Fingen porterait ses fruits, il en était certain, et ne s'arrêterait pas de suite, Xanathos ruant son adversaire de coups augment son cosmos de plus en plus, la chaleur envahissait les deux hommes, la chaleur des flammes du Phoenix ! S'agrippant à son poignet, il le fit se tortiller après un bond et le chevalier d'Athéna en profita pour maintenir son adversaire. La voix du saint était rauque, du sang coulait de sa bouche qui s'évaporait sous la chaleur ardente émise par le cosmos du Grecque.

" Contrairement à vous deux, je suis condamné, je suis un homme qui n'a plus rien à perdre, je sais que je vais mourir, je suis plus dangereux que vous deux réunis ! PHOENIX BLAST !!!! "


Une colonne de flammes entourait les deux protagonistes, un oiseau de feu s'envola vers les cieux et une explosion de flammes frappa Fingen. Les flammes soufflèrent de part et autres du bronze enfonçant les deux hommes dans un cratère, le Phoenix au ciel s'écrasa alors vers eux augmentant ainsi les dégâts causés par une énorme explosion. Un champignon de fumée et de flammes s'élevait et pouvait être vue à des kilomètres. Au milieu du cratère, Xanathos était à genoux, respirant difficilement, il avait à peine récupéré. Il ne savait pas ce qui était advenu de sa victime mais il s'en moquait. Il savait que ce n'était pas terminé...







[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Xanasi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyMar 12 Oct - 20:06
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre13

Un relâchement d’apparence. Telle était l’image que les deux serviteurs du Roisin Dubh servaient au phénix. Pour autant, il comprendrait bientôt qu’il n’était affaire que de façade. Sa dernière offensive avait montré qu’il n’était pas un guerrier à sous-estimer. Aussi, cette fois, Fingen serait-il mieux préparé à ce qui allait suivre, ayant bien saisi ce qui pouvait trotter dans la tête de Xanathos comme chant du cygne. Dans ce combat, il n’était pas seul. Et le constat ne s’en tenait pas qu’à la présence de Criosa. Une présence dans l’environnement qui s’était déjà imposée depuis son arrivée et qui allait trouver ici sa pleine expression.

Malgré cette atmosphère dérangeante, le chevalier d’Athéna continuait de harasser le druide de coups de poings redoutables, illustrant de manière frappante sa faiblesse à se protéger au corps-à-corps. Ceci dit, cela suffirait-il à triompher de lui ? Certainement que non, et le phénix devait bien l’avoir compris. Comme l’annonçait la concentration de cosmos le parcourant au fur et à mesure.

Au terme de cette succession de coups, Fingen verrait son poignet attrapé, de sorte à le mettre en une fâcheuse position. Sa force serait bien sûr insuffisante à se libérer de cette prise portée par l’énergie du désespoir. S’en inquiétait-il pour autant ? Rien n’était moins sûr à en juger cette placidité sur son visage sanguinolent qui ne laissait pas lire ses arrières-pensées. En parallèle, Xanathos venait exprimer sa détermination guerrière. Une poussée d’héroïsme qui lui inspira un drôle de sourire.

Une suffisance immédiatement punie par cette colonne de flammes les emprisonnant, de quoi préparer le terrain au phénix qui viendrait s’écraser sur lui. Hors, un troisième ennemi surgirait du sol pour venir au secours de Fingen. En une fraction de secondes, des entrelacs de racines se constitueraient en une écorce indestructible enveloppant son maître. Une protection dont le cosmos ne correspondait pas directement à celui de Fingen, à se demander quelle sorcellerie avait bien pu les voir naître. Et quand les flammes en vinrent à se dissiper, l’invraisemblable se produisit. Si le druide avait beaucoup souffert des assauts conventionnels de son ennemi, force était de constater que l’atout ultime de ce dernier s’était présenté comme un coup d’épée dans l’eau.

– J’aimerais te donner raison… Vraiment. Mais c’est impossible. Retiens bien cet état de fait : tu n’es pas et tu ne seras jamais un danger pour nous. Mais je dois bien admettre qu’au moins, ta volonté est admirable. J’imagine que c’était à prévoir de la part d’un servant d’Athéna. Encore que la couardise de ton amie dément un peu cela… Enfin… ne penses-tu pas qu’il serait temps à présent de dormir un peu ? Fais moi confiance, laisse toi aller au sommeil. Tout va bien se passer, je te donne ma parole.

Des paroles doucereuses accompagnées par un sourire dérangeant qui ne dévoilait pas le fond de sa pensée. Restait en tout cas cette certitude qu’il souhaitait mettre un terme à ces efforts vains. D’abord, en le repoussant vivement de lui. Ensuite, en laissant les racines qui l’avaient protégé se défaire de lui pour attraper les membres de Xanathos et comprimer sa chair pour bien l’immobiliser. Enfin, en arrachant par la force de son cosmos le bois des arbres qui vinrent se conglomérer dans une sphère comprimée à l’extrême. Une boule s’avançant devant le nez du phénix tandis que Fingen s’éloignait de plusieurs pas.

Puis, d’un claquement de doigts, la sphère d’exploser en une mitraille d’écorces tranchantes venant semer la destruction là où se tenait Xanathos. Une explosion d’une telle ampleur que les impacts frappèrent la terre à une trentaine de mètres à la ronde. Seulement, sa maîtrise était telle qu’aucun des projectiles ne viendraient blesser Fingen ou même Criosa. Le phénix se verrait-il achevé par ce dernier assaut qui se verrait soutenir par le poison qu’il avait fait passer dans sa chair, son sang et ses poumons ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanaDanaArmure :
Coupe
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyMer 13 Oct - 18:39
L'habituel chemin de flammes fantomatiques s'ouvrit au regard astral de la druidesse, libérée de la pesanteur et des contraintes physiques. Quelque part hors du monde des vivants, elle vit se tourner face à elle une silhouette oubliée, dont les cliquettements métalliques lui firent aussitôt penser à l'armure d'un chevalier. Ainsi s'avancerait-elle aujourd'hui, dans un habit similaire, toujours sans couleurs.

"Ils ne devraient pas être là. Allez-vous intervenir, Dame du Val ?"

Un peu surprise et en même temps soulagée de ne pas avoir à tout expliquer, Dana acquiesça. Aujourd'hui elle savait où elle voulait aller, comment y aller et elle n'avait pas besoin d'un guide.

"Val... Ce sera mon nom parmi vous."

A son tour le chevalier marqua un temps d'arrêt avant d'hocher la tête. Elle faisait partie de cet endroit, partie de cette terre, de ce peuple et de ses environs. Elle en porterait donc le nom, tout comme elle arborait celui de la déesse fertile parmi les vivants. Mais pour l'heure, la priorité était d'agir contre les ennemis de la Calédonie.

En une pensée, la silhouette blanche apparut dans la clairière où elle les avait quittés.
Spoiler:
 

Aussitôt, le crépitement des flammes sur les arbres, l'odeur de la fumée, la chaleur générée par l'incendie s'abattirent sur elle comme un violent rappel de ce qui était en jeu dans cette guerre contre le Connaught. Et cela, sans mal, elle l'identifia comme l’œuvre de son allié... A quoi avait servi leur "cache-cache" dans les rues de Rodorio ? A quoi avait servi sa pathétique démonstration sur son rocher, parfaite au demeurant, s'il était incapable de contrôler sa puissance pour épargner l'environnement alentour ? Elle aurait dû s'arrêter au moment de lui dire qu'il n'était pas prêt. Elle aurait dû choisir un autre partenaire. Et elle n'aurait pas dû pratiquer ce rituel.
Les hurlements des créatures de la forêt lui parvenaient, ceux de la nature torturée dont les résidents s'envolaient à présent vers un sidhe, dans la peur et la souffrance. Elle leur ouvrit une voie, tant bien que mal, puis se tourna vers les druides noirs et le Phénix. La colère tambourina à ses tempes, primaire, brute comme son pouvoir. Il fallait mettre fin à tout cela. Maintenant. Donner un sens à ce massacre, le faire cesser.

"Votre parole... NE VAUT RIEN !"

La druidesse ouvrit son esprit aux existences bafouées par ce combat insensé. Se constituant vaisseau des victimes, elle sonnerait le glas qui leur permettrait le repos après un ultime baroud d'honneur. Car telle était sa mission première, depuis toute petite. Un hurlement de plusieurs voix stridentes sortit de sa gorge tandis que l'espace d'un instant son Rêve se confondit avec l'apparence d'une banshee, jetant le mauvais sort sur l'anomalie la plus proche : Fingen. Deux fantômes de chevaliers surgirent alors de son sidhe pour venir prendre l'ancienne légende en tenaille, prêts à couper court à son prochain assaut. Bien sûr, la Rouge ne perdrait rien pour attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2746-dana-la-coupe
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyJeu 14 Oct - 1:00
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre18

Criosa s’était mise plus en retrait tandis que Xanathos s’acharnait sur son frère aîné. Sans doute le connaissait-elle assez pour se dire qu’il s’en sortirait par lui-même en dépit des capacités redoutables de son adversaire. Toutefois, son expression changea légèrement en percevant un cosmos familier à la lisière de la forêt. L’espace d’une seconde, le doute la prit en voyant l’apparence de cette nouvelle silhouette. Mais en définitive, il était bien question de l’empreinte de la nommée Dana qui ne donnait pas l’impression d’être vraiment là.

Pour le peu de temps pris par cette femme pour revenir sur le devant de la scène, il était certain que son vrai corps ne devait pas se trouver très loin de cette position. Sans les retentissements du combat juste à côté, sans doute lui serait-il plus aisé d’en trouver la trace. Mais en attendant que Fingen achève son opposant, il lui faudrait composer avec ces nuisances qui l’empêchèrent sur le moment d’identifier le refuge de cette gamine.

Un échec qui permit à cette personne de pousser un reproche qui fit se lever un sourcil chez Criosa. Une étrange accusation de la part de celle qui ferma la discussion pour causer la situation présente. Comprenait-elle au moins qu’elle ne faisait ici que récolter le vent semé ? Enfin, en tous les cas, elle ne laisserait pas ces chevaliers trop malmener son cher frère. Aussi s’interposa-t-elle pour prendre les coups à sa place. Des blessures considérables, mais pas suffisantes pour l’inquiéter. D’autant plus quand le sang versé vint se charger d’une énergie luminescente purgeant ses faisceaux des poisons que sa vis-à-vis lui avait insufflé.

– Pour cela, il aurait déjà fallu que tu sois ouverte à l’entendre, gamine. Tu n’es pas une victime alors épargnes nous ce petit spectacle affligeant, tu veux bien ?

Soupirant de se fatiguer à répondre à cette poussée d’hystérisme de cette étrangère, il lui fallut peu de temps pour se convaincre d’abréger au plus vite cette mascarade. Aucune empathie. Aucun intérêt. Aucun plaisir, même. Un état de fait qui ne lui semblait pas naturel au jugé de l'agacement qui se lisait sur ses traits.

Sa main vint relever son sang versé au sol, l’alimentant davantage depuis ses blessures encore béantes. Constituant des lances, Criosa allait les projeter sur cette triste projection. En temps ordinaire, en les plantant dans la chair de ses ennemis, il lui suffisait de rappeler ces javelots de sang pour embarquer de son sang afin de s’en abreuver. En l’occurrence, sans doute que cette fille ne perdrait que davantage de cosmos si elle venait à se laisser toucher. Cela ne l’empêcherait pas d’ensuite enchaîner avec plusieurs coups de fouet, à l’instar de ce qu’elle avait fait subir à Xanathos. À l’impact, cette guerrière verrait son cosmos s’échapper toujours plus de sa silhouette fantomatique, jusqu’à l’effacer de cette scène pour ramener aux deux druides une tranquillité bienvenue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XanathosXanathosArmure :
Du Phoenix

Statistiques
HP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-bleu1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-rouge1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa G-jaune1050/1050[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyVen 15 Oct - 12:57
Rien ne va plus, Xanathos avait lancé son ultime technique et quelque chose avait pu protéger Fingen des flammes de la mort. Le chevalier, sans mots ne répondit pas au zombi, il ne voulait pas rentrer dans son jeu mais il ne pouvait dire quoique ce soit suite à son incapacité à pouvoir le détruire. Qui plus est, ces racines attaquèrent le saint de bronze qui ne bougea pas malgré la douleur atroce qui lui parcourait tout le corps, sans oublier le poison qui n'arrangeait rien. Du sang coulait de sa bouche au visage impassible du solitaire aussi impassible que celui de son adversaire qui concentrait une sphère qui explosa d'un claquement de doigts. Le bronze était balloté dans tous les sens, et s'écroula au sol inerte, une flaque de sang apparaissant en dessous de son corps meurtri de part en part. Le néant arrivait bientôt, la mort approchait. C'était drôle, Xanathos ne sentait rien, il était pourtant rempli de plaies et son corps se vidait de son sang à vive allure. Quelque chose pourtant l'empêchait de quitter ce monde, il ressentait un cosmos arriver, il connaissait cette voix... Il entendit des échanges cosmiques d'une grande violence, la femme en rouge s'était rapprochée répondant à Dana. Pourquoi la coupe était-elle revenue ? Pourquoi ? Se relevant péniblement, le visage vers le sol, il avança péniblement, il vit bel et bien la silver sainte devant Criosa. il ne remarquait même pas que c'était une forme cosmique, Dana n'était pas vraiment là mais aux portes de la mort, il ne se rendait compte de rien. Le visage ensanglanté, il regardait Dana avec un regard rouge empli de rage et de mépris.

" QU'EST CE QUE TU FOUS LA ? "


Il avança péniblement vers la sainte et continua de hurler sur elle.

" LES ORDRES ETAIENT POURTANT CLAIRES ! EN CAS DE DANGER TU DEVAIS PARTIR, JE T'AI LAISSEE TOUT LE TEMPS DE FUIR ET TOI TU REVIENS ? J'AVAIS JURE DE TE PROTEGER QUOIQU'IL ARRIVE ET LA JE VAIS PERDRE LA VIE A CAUSE DE TON ENTETEMENT !!!! TU AURAS MA MORT SUR LA CONSCIENCE !!!! "


Xanathos, d'un mouvement désespéré, se retourna alors vers Criosa et la serra de ses deux bras ensanglantés. Sa dernière montée de cosmos alla encore plus loin que précédemment, il donnerait tout ce qui l'a dans cette ultime attaque. Une colonne de flammes monta au ciel.

" FUIS DANA !!!! PHOENIX IMPACT !!!! "


L'explosion du Phoenix, l'ultime technique du solitaire était lancée, un oiseau de feu surgit et alla vers le ciel, une explosion retentit, elle était plus puissante que la précédente et le Phoenix redescendit en pic pour une seconde déflagration. Un autre cratère fut crée non loin du premier, dévastant tout dans les environs. Il ne savait pas si cela avait fonctionné, il ne savait pas si Criosa avait pu s'en tirer comme son comparse, il ne savait pas ce que Dana avait fait, Xanathos mourut, étalé sur le sol. Son corps entouré de fumée des flammes du Phoenix...








[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Xanasi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyVen 15 Oct - 16:37
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre13

Tandis qu’il s’occupait de faire rendre au phénix son dernier souffle de vie, Fingen se laissa surprendre par une invective dans son dos. Un reproche dont il ne comprenait visiblement pas l’objet et qui aurait pu l’embarrasser dans la mesure où ses réflexes avaient été momentanément figés devant la circonspection. Heureusement, Criosa était intervenue pour prendre les coups à sa place et ce n’était pas un mal après tout ce qu’il avait dû encaisser jusque là. Cette initiative donnait au druide l’espace de prendre plus de recul sur la situation.

La silhouette de l’adolescente qui s’était emportée de nulle part contre lui ne lui inspirait rien de prime abord. Il lui fallut un moment pour identifier la signature cosmique de Dana. Une empreinte qui montrait que cette éveillée était là sans l’être vraiment. Ce pourquoi, son premier réflexe fut de chercher à lire au travers pour éventuellement visualiser où le vrai corps de cette fille pouvait se trouver. Dans l’immédiat, ce serait impossible. Visiblement, cette jeune femme avait pris ses précautions. Mais combien de temps tiendraient-elles la route maintenant qu’elle se trouvait seule devant les deux serviteurs de la Sorcière ?

Elle devait avoir ressenti maintenant dans leur propre aura qu’ils n’étaient pas des éveillés normaux. Pires, étaient-ils seulement humains ? N’en avaient-ils au fond que l’apparence ? La plus grande surprise était de voir que l’empreinte de leur cosmos ne les rapprochait pas d’Hadès, comme ce qui aurait été prévisible de la part de membres du Roisin Dubh. N’étaient-ils donc que des monstres ?

Ces analyses seraient pour la Sainte rendues compliquées par les hurlements poussifs de Xanathos qui à la surprise de tous, passait outre ses blessures mortelles pour lui asséner des reproches passionnés. Fingen en tout cas écarquillerait les yeux devant la vitalité insoupçonnée de ce chevalier de la Sagesse. Pour autant, il voyait bien que cet élan ne tiendrait pas sur la durée et qu’il embrasserait bientôt la mort. Mais avant, il investirait son restant d’énergie pour diriger vers Criosa la même attaque dévastatrice qu’il lui avait fait goûter. Un chant du cygne qui ferait beaucoup de mal à sa partenaire. Mais elle y survivrait à n’en point douter. Ce pourquoi Fingen concentra plutôt ses efforts sur la projection astrale de la Sainte. Mais avant cela, une question le turlupinait.

– Pour tout à l’heure, tu peux m’éclairer sur ton point ? Je veux dire, la situation présente ne tient qu’à toi. À moins que quelque chose ne m’échappe ?

Se grattant un instant le menton, il finit par hausser des épaules.

– Hm… Au fond… est-ce que tout ça a de l’importance maintenant ? Vous agissez contre nous et nous réagissons. Il n’y a rien de personnel là-dedans. Ce n’est pas comme si on avait élevé les cochons ensemble après tout.

De sous les pieds de celle-ci, des racines viendraient passaient la chair de ses jambes et puiser dans son cosmos pour s’épanouir en de belles fleurs. Qui sait, avec un peu de chance, dans le processus, une voie serait mise à jour pour atteindre son vrai corps. En parallèle, d’innombrables épines se constituaient autour de lui avant de fondre sur sa cible. Ceux qui viendraient atteindre Dana se changeraient en bourgeons empoisonnés qui précipiteraient sa fin. Enfin, dans l'air, traînait un quelque chose qui s'appropriait l'énergie cosmique de l'adolescente. Quelque chose contre quoi elle ne pouvait pas lutter, et sans doute que cela affecterait aussi Criosa. Au moins, au contraire de Xanathos, Dana n’y laisserait pas la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanaDanaArmure :
Coupe
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyDim 17 Oct - 19:36
La rage d'une autre âme -de toute une poignée- courait sous sa peau, comme un sang étranger animant son corps factice. Des lances projetées à son attention, la banshee se défit sans mal. Du fouet jouant dans les airs, elle n'eut que faire : elle se désincarna avec facilité pour réapparaître plus loin. Il n'y avait pas même une moquerie dans ces esquives déconcertantes. La seule cible qui importait à l'esprit courroucé était le Phénix, lequel ne tarderait plus à expirer pour la dernière fois.

"Il nous saigne ! Il nous tue ! Qu'il soit détruit ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!"

Ironiquement, l’hallali trouva son écho dans les attaques combinées des anciens druides, ponctuées ici et là des craquements du bois et des cendres résultant de l'incendie. Un rire rauque et fou secoua l'apparition.

"C'est cela ! Etouffez-vous dans vos propres cendres ! AAAAAAAAAAAAAH !!!"

Pendant plusieurs secondes, l'espace fut envahi de branches, de fumée, de nouvelles flammes, des débris en tous genres. La forêt hurlait sa douleur et le Phénix ses griefs. La banshee hilare trouva son ire apaisée par la vie déchiquetée de celui qui avait torturé la terre de Bretagne. Les fantômes furent soufflés par les explosions de pouvoirs. Val vola dans l'air et roula sur quelques mètres. Étourdie.

La dernière fois que ses sens s'étaient trouvés dans une telle cacophonie désorganisée, c'était ce fameux soir où l'orage le disputait à sa chute, où ses yeux avaient embrassé les cendres incandescentes pendant que les éclairs zébraient le ciel et la pluie rognait les poutres et le chaume. Ses pleurs couvraient tout et avivaient une torture déjà plus qu'insupportable. Pendant un long moment, Dana n'avait plus rien écouté d'autre que sa propre voix déformée. Quelqu'un lui avait tenu les poignets pour l'empêcher de se frotter les yeux, d'aggraver le problème, et on l'avait pris dans les bras avec force, comme jamais. La fatigue avait joué son rôle, jusqu'à ce que la toute jeune enfant n'eut plus de force pour se débattre. Alors, au milieu de l'obscurité, la voix de ses parents l'avaient enfin atteinte, promettant que c'était passager, qu'après le traitement adéquat elle pourrait revoir, et assurant, surtout, que ce n'était pas sa faute. Elle n'avait rien fait de mal, rien cherché d'autre qu'aider, en préparant cette soupe pour la maisonnée.

Maman fut la première à rester à son chevet, veillant à nettoyer régulièrement la blessure, à rassurer la petite sur ce noir soudain sans lumière. Elle avait fait tout son possible, consulté tous les druides de sa connaissances qui soignaient les yeux de diverses manières, toujours gardé espoir malgré les jours passants et l'absence d'amélioration. Même la fois où, estimant le temps de rétablissement arrivé à son terme, enlever le bandeau n'avait pas ramené la lumière, sa voix n'avait pas tremblé. Elle était triste, mais elle était forte. Alors la petite avait décidé de faire pareil. Elle ne pleura pas, même quand Papa lui expliqua que c'était peut-être pour la vie. Qu'elle ne verrait plus jamais d'autres couleurs que le noir. Ce n'était pas la faute des flammes non plus. Un simple concours de circonstances. Une maladresse. Un accident.

"Il suffit de se relever et de faire mieux la fois d'après..."

Ses membres étaient lourds. Elle sentit l'étreinte des ronces, mais n'essaya pas de les repousser. Plutôt, repensant à sa leçon avec Childéric, elle déforma juste un instant sa consistance pour s'en extirper. Libre, elle se releva, les cheveux dénoués par l'agitation qui volaient en grands oriflammes autour de son visage. La banshee l'avait quittée, lui permettant de raisonner à nouveau, d'entendre la voix étonnamment douce et calme de l'homme qui s'adressait à elle.

"Que voulez-vous au juste... ? C'est bien moi qui ai envoyé ces fantômes mais vous le saviez déjà... Et vous savez pourquoi je les ai envoyés : pour retrouver la prêtresse. Vous avez déjà toutes les réponses aux questions que vous nous avez posé, vous nous avez attaqué car nous refusions simplement de répondre à des morts ! Des morts venus pour... pour je ne sais quoi ! Il vous suffisait de les ignorer. Sans réponse, leurs questions n'avaient pas de valeur..."

Sous l'impulsion du pouvoir de la druidesse, les flammes les plus proches déclinèrent. Certaines changèrent de couleur, comme si elles se condensaient pour devenir quelque chose. Des feux follets ouvrant la voie vers un ailleurs où la vie et la mort se confondaient harmonieusement.

"Et puis, je dis morts mais... même si vous en avez l'odeur, vous êtes... différents. Il suffit d'une frappe pour le constater."

Un éclair fendit l'air vers Criosa. Pourtant la druidesse savait que cela ne suffirait pas. Crierait-elle ? Sans doute pas. Parerait-elle ? Elle pouvait s'en octroyer le luxe, ou non. Souffrirait-elle seulement ? Si elle était faite sur le même modèle que son frère, alors probablement que non.

"Qu'êtes-vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2746-dana-la-coupe
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyDim 17 Oct - 20:49
Le chant du cygne de Xanathos avait cette fois fait mouche et ce serait grièvement brûlée que Criosa ressortirait de ce torrent de flammes. Aux portes de la mort, les guerriers étaient les plus dangereux. Une évidence qu'elle ressentait profondément dans sa chair. Mais au moins, l'un des deux combattants était à présent à terre, incapable désormais de représenter une menace.

La surprise ne manquerait pas de gagner les deux druides au changement d’attitude de leur dernière adversaire. Était-elle animée par le désespoir à la mort de son compagnon ? Quid alors de l’absence de réaction aux ultimes râles du phénix ? N’étaient-ils au final que des étrangers entre eux ? Les saints n’étaient-ils pourtant pas réputés pour leur solidarité ? En l’état, les serviteurs de Mebd avaient montré plus de camaraderie entre eux et cela contrastait pour beaucoup avec les préjugés qu’il était commun de se faire sur les deux camps.

– C’est quoi ça ? Il fallait donc que meurt ton allié pour que tu retrouves ta langue ? Ma foi… c’est assez cruel.

Car oui, ces justifications venaient un peu tard. Commencer par là n’aurait-il pas permis aux suivants de la Sagesse de s’épargner du sang versé ? Cela les regardait, au fond.

– Tu n’y es pas, petite. Ces réponses ne nous disent pas pourquoi vous êtes venus rechercher cette personne chez nous. Pourquoi vous ne nous en avez pas avisé en personne plutôt que ces moyens détournés qui sous-tendent la menace. Au nom de qui vous avez pénétré notre territoire et avec quelles intentions. Mais plutôt que ça, tu as réagi comme une ennemie. Tu es donc traitée en ennemie.

En parallèle, la foudre viendrait interrompre une discussion dont on pouvait se demander d’ailleurs l’intérêt. Une attaque que Criosa ne vint pas esquiver, ce qui ne l’empêchait pas de serrer les dents et crisper son expression le temps du foudroiement. Non, elle était capable d’éprouver la douleur. Ce qui ne l’empêchait pas de se régénérer avec son propre sang pour au moins empêcher que les désagréments de ces offensives ne la gênent plus longtemps.

Fingen, qui n’était visiblement plus la cible privilégiée de l’adversaire, recevait à la place une interrogation. Ce qu’ils étaient ? Cette fille avait remarqué quelque chose dans leur cosmos. Mais le réaliser permettrait-il de désamorcer la situation ?

– Si tu souhaites parler, Dana, cesses de contre-attaquer et viens à nous en personne. C’est ta seule chance de t’en sortir. Mais je doute que tu m’écoutes… Ma parole ne vaut rien, après tout. C’est toi-même qui l’a dit.

Une ultime proposition dont il était difficile de deviner l’authenticité. N’était-ce qu’une pique ? Ou bien, songeait-il vraiment à lui laisser une seconde chance ? La certitude, c’est qu’il n’allait pas cesser de se battre tant que Dana relancerait ses attaques. Car cela pouvait encore être une ruse pour mener à bien un quelconque stratagème. Ils étaient en position de force. Ce n’était donc pas à eux de montrer leur bonne volonté. Ce pourquoi les épines continuaient de se constituer pour venir se ficher dans la chair spirituelle du fantôme. De même, Fingen généra une autre de ces boules d’écorce qui vint se rapprocher de sa cible avant d’exploser dans un puissant retentissement. De l’autre côté, Criosa revenait à la charge, continuant de lacérer la Sainte avec son fouet et la harcelant avec une brume de sang qui puisait dans son souffle de vie. Pouvait-elle réchapper à cette situation ? Une fois qu’elle serait à bout, ne serait-elle pas une cible totalement vulnérable devant la traque des deux druides ? Difficile de prendre une décision dans de telles conditions… Pour autant, c’était là une absolue nécessité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanaDanaArmure :
Coupe
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyLun 18 Oct - 20:34
"C'est vous qui vouliez mon sang, je vous rappelle..."

Elle avait été la prompte de tous aux menaces, sans prendre le temps de penser une seconde que venir voir deux étrangers qui puaient le cadavre aurait rebuté n'importe qui -hormis d'autres cadavres, sans doute-, et incité à la méfiance dès le départ. Enfin, pour l'odeur, c'était plus la faute de Fingen, mais l'idée des morts marchant sur les vivants demeurait. Et leurs petits monologues de famille n'avaient pas vraiment arrangé l'affaire.

"Vous avez réagi comme une bête sauvage."

Un simple fait qui montrait combien ils étaient proches de ces fantômes qu'ils avaient trouvé si menaçants. Si de leur point de vue ils défendaient simplement un territoire, il n'en restait pas moins qu'ils avaient pris l'initiative et prononcé les premiers mots loin d'être diplomates. La réaction défensive des deux Saints avait été perçue comme une autre menace alors même que Dana avait commencé par éviter le combat -littéralement- là où elle aurait simplement pu se battre, et mourir bêtement.

Une nouvelle salve de coups les laisserait peut-être réfléchir à cette réaction, humaine et bien vivante, tandis que la Coupe se défendait tant bien que mal et reculait à bout de forces, pour s'échouer contre le tronc d'un arbre proche. Son enveloppe astrale tremblotait légèrement, signe qu'elle atteignait ses limites. Pour autant, il fallait toujours donner un sens à cette histoire, la changer en quelque chose de constructif, sans quoi elle serait incapable de regarder Kaleb dans les yeux -symboliquement parlant- en rentrant au Sanctuaire.

"Je crois, sans offense, que vous êtes morts depuis trop longtemps... et que vous avez oublié ce que c'était que d'être mortels et d'avoir peur... Le Connaught et la Calédonie sont en guerre depuis des générations, depuis votre propre époque peut-être. Et vous savez ce que font les hommes en temps de guerre ?"

Rien de bien reluisant, rien qui méritait d'être explicité non plus. Criosa et Fingen pouvaient même en avoir été victime. Alors elle, modeste druidesse pratiquement sans éducation militaire ?

"Je ne veux pas aller là-bas, et je vois mal comment j'aurais pu vous nuire sans même vous connaître. Les fantômes ont accepté d'essayer, de regarder et d'écouter, rien de plus. Je m'en serais même passée si j'avais su comment tout cela allait finir."

Elle avait longuement hésité, et l'absence de frein de la part de Xanathos n'avait pas aidé. Son obstination à retrouver cette femme les avait égarés tous les deux. Maintenant, non seulement on ne savait toujours pas où se trouvait Eirwen, mais en plus il y avait des victimes à déplorer. La forêt, et un chevalier de bronze. A moins que sa légende lui permît de renaître tout comme son armure.

"Ce n'est pas à vous, Fingen, que s'adressait la banshee. C'était à celui qui a ravagé sa forêt. Xanathos avait promis de contrôler sa puissance. Que ses flammes ne blesseraient que ses ennemis. Au lieu de ça, son feu court, et j'entends tous ces esprits qui..."

Elle déglutit et tenta de se boucher les oreilles, tout en sachant pertinemment que ces cris-là outrepasseraient sans mal un obstacle de chair. Cependant, comment croire la parole de ces gens après la violence dont ils venaient de faire preuve ? En gardant à l'esprit qu'ils étaient venus directement à eux, sachant qu'ils s'adressaient à la commanditaire des fantômes ? Ils pouvaient tout aussi bien en profiter pour l'exécuter et en finir. Et personne ne saurait rien au Sanctuaire. Le problème qui se posait consistait à trouver comment sortir de ce guêpier et avertir Silas pour qu'il vienne sans délai. A la connaissance de la Coupe, c'était le seul en mesure de couvrir la distance assez rapidement. Mais pour le trouver, il fallait avoir recours au Rêve et elle n'avait aucune idée de l'emplacement du Sanctuaire par rapport à la Bretagne, hormis le sud-est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2746-dana-la-coupe
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyLun 18 Oct - 22:16
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre13

Plus rien ne suivit les assauts adressés. Était-ce que la Sainte acceptait leurs conditions ? Ou bien, se trouvait-elle dans un état où il lui était de toute manière impossible de riposter ? Toujours était-il que Criosa avait eu à subir de nombreuses blessures qui laissaient peu de doute sur la gravité de son état.

– Et je ne sais pas ce qui me retient de te…
– C’est assez, Criosa.


Fingen avait levé la main pour arrêter sa partenaire sur sa lancée. Serrant le poing, elle finit par se laisser convaincre. Et puis, il y avait eu des paroles inaudibles pour Dana qui avaient été échangées, avant de conclure sur un regard entendu. Que Fingen s’avance vers Dana, Criosa se dirigeait vers la forêt, là où la Sainte était partie en premier lieu sous l’effet de l’urgence. S’accroupissant au niveau de la servante d’Athéna, Fingen avait écouté l’essentiel de ses explications.

– Il est dommage que tu aies attendu que nous en arrivions jusqu’à de telles extrémités pour t’ouvrir à la discussion, Dana. Si notre intention avait simplement été de vous éliminer, nous nous y serions pris autrement. Et si tu attendais de nous que nous respections la courtoisie de la diplomatie, il aurait fallu commencer par te présenter à notre cour pour nous soumettre ta requête plutôt que d’agir dans notre dos par l’entremise de fantômes. Tes actions t’ont privée de ce pied d’égalité. Pour autant, nous voulions vous laisser une chance. Autrement, je crains fort que vous auriez fait la connaissance de notre chère Mère plutôt que nous.

Posément, le cadavre ambulant prenait le temps d’expliquer les choses à celle dont la silhouette astrale menaçait de disparaître à n’importe quel moment. Un simple coup suffirait pour qu’elle disparaisse. Quant à son vrai corps, elle avait consommé bien trop d’énergie pour espérer les distancer. C’était ce qui s’appelait se trouver dos au mur.

– Je vais t’expliquer comment ça va se passer, Dana. Tu es visiblement trop fatiguée pour déplacer ton corps jusqu’ici. Criosa va donc s’en charger pour toi. Nous allons te poser des questions et toi, tu vas nous répondre. Si tu joues le jeu, nous te laisserons repartir. Tu m’as bien compris ?

Sa voix n’était pas particulièrement menaçante. Peut-être froide, mais il cherchait au moins à la réchauffer d’un sourire certes peu naturel, mais plus rassurant que s’il affichait une mine foncièrement glaciale. Il posait simplement les choses et n’attendait pas vraiment que ses conditions soient discutées.

– En gage de bonne volonté, je vais au moins te répondre sur un point : nous ne sommes pas des Masques Rouges. Ces derniers ont été humains, fut un temps. Quant à nous… oui, peut-être est-ce comme tu le dis… des Bêtes ? J’imagine que nous en sommes proches par certains aspects.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanaDanaArmure :
Coupe
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyMer 20 Oct - 22:45
La druidesse garda le silence. Elle était coupable du choix qu'elle avait fait, de ses erreurs depuis celle d'avoir accepté d'emmener Xanathos à cette invocation. Même après avoir plaidé face à Kaleb et Silas elle aurait pu changer d'avis, choisir une autre voie. Et elle n'avait aucune excuse pour cela.

Elle écouta avec une certaine nervosité le frère prendre l'ascendant sur la sœur, exposer le déroulement des choses. Sa noblesse transparaissait tout à coup plus que dans les fanfreluches qu'ils pouvaient porter ou les airs qu'ils pouvaient se donner avec leurs bonnes manières ou leur langage châtié. Son autorité inspira à la jeune femme une certaine fascination impossible à réprimer, malgré avec la peur sourde qui lui nouait l'estomac. Il lui proposait une dernière échappatoire, et cette fois elle ne pouvait se fier qu'à cette parole dont elle ignorait la fiabilité.
Sa peur la plus grande en vérité venait du fait que si elle ne réintégrait pas rapidement son corps, Criosa allait tomber sur le village, et son tempérament sanguin pouvait bien vite conduire à un massacre. Si quelqu'un devait payer, ce serait elle-même. Pas son père, pas les villageois, pas les druides.

"Des Masques Rouges ? Qui étaient humains... fut un temps... ?"

Le sous-entendu était assez lourd, presque comme... une confidence ? La rouquine fit un effort pour se redresser, puis se lever de nouveau. Pendant un instant, elle aurait cru qu'il souffrait de cet état de fait. Comme s'ils avaient adopté cette forme humaine pour essayer de s'en rapprocher, malgré leur origine mystérieuse. Etait-ce seulement possible ?

D'un geste lent, prudent, irrésistiblement attiré par cette subite énigme, Val tendit la main à la recherche d'un contact avec son vis-à-vis. Elle trouva sa manche, en remonta doucement le contour jusqu'à l'épaule. Comment était-il ? Sentirait-elle l'ossature directement sous ses doigts ou bien y avait-il un semblant de muscle et de chair pour animer cet étrange personnage ?
Poussant encore un peu l'audace, elle leva le bras plus haut, approcha la main de son visage. Chaleur ou froid ? Peau ou viande animée ?

"Alors, vous n'avez jamais été humains ? Vous n'avez jamais... vécu ?"

Etaient-ils au fond comme les aes sidhes, nés de dimensions autres que les humains appelaient tout simplement "monde des morts" parce qu'ils en ignoraient tout ? Des bêtes changés en humains ?

Un grondement tonnerre fit lever la tête à la rouquine brusquement. En se concentrant un peu, elle pouvait sentir l'odeur de la pluie qui arrivait progressivement et se mélangeait à celle des flammes plus loin. La pluie allait tout éteindre, sauver les arbres et la faune ! Comme si la terre de Bretagne venait panser elle-même sa blessure. Mais aussi, venir troubler la silhouette astrale déjà difficile à maintenir du fait de l'épuisement.

"Je vais rejoindre Criosa. A tout à l'heure."

Citation :
Dana met fin à la projection astrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2746-dana-la-coupe
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa   [Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa EmptyJeu 21 Oct - 1:15
Un contact froid, les traits maigres. Ce furent les sensations fugaces que ressentit Dana. Fugaces, car Fingen écarterait calmement ces mains de son visage. Elle ne pouvait pas voir quelle expression il tirait, mais cela ne devait pas être très chaleureux.

– Cette mauvaise habitude te tuera, un jour.

Un avertissement qui pouvait être pris pour de la prévenance ou de la menace. L’absence manifeste d’hostilité pouvait rassurer. Mais le glacial dans son timbre de voix mettait en évidence cette ambiguïté qui mettait souvent mal à l’aise. Quant aux spéculations énoncées, le druide de simplement répondre d’un simple silence. Au moment où la Coupe vint rejoindre son vrai corps, elle aurait à composer avec son entourage dans l’urgence.

[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa Propre18

En effet, il lui avait fallu peu de temps pour rejoindre un combat perdu d’avance. Et il en faudrait de même très peu pour que Criosa revienne à la source maintenant que les explosions de cosmos s’étaient dissipé. Lorsque cette dernière fit son apparition, une expression interdite lui prit à la vue d’une Dana incarnée dans son corps. Plus encore à la considération de son environnement et de l’homme qui l’accompagnait.

– C’est ce que je pense ?

Un danger latent, de flotter dans l’air. Selon toute vraisemblance, il ne serait pas aisé de se sortir de cette situation. À espérer que la circonspection de Criosa ne virerait pas vers quelque chose de plus dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin avril 553] Xanathos vs Fingen et Criosa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Royaumes de Bretagne-
Sauter vers: