Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyVen 22 Oct - 20:20
Aux portes d'Hermanstadt comme aux portes de toutes les autres Citadelles de Transylvanie, la guerre frappe. Mais dans cette Citadelle, le champ de bataille revêt un aspect particulier : L'enfer est aux remparts, porté par des créatures de cauchemar qui noient sous le nombre. Parmi leurs effectifs, certains individus se démarquent par leur puissance et leur apparence. Face au Gold Saint Ryme, une imposante créature lupine s'imposera comme le fer-de-lance de l'attaque d'Hermanstadt : la menace directe à abattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptySam 23 Oct - 11:42
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Pnj510


Les hommes en armes qui gardaient les remparts d’Hermanstadt seraient traversés d’un frisson glacial quand un rugissement inhumain viendrait résonner au fond de la forêt ombrageuse qui étouffait leur position. Ce bruit… Un loup ? Non… C’était similaire, mais à la fois, fondamentalement différent. Plus puissant et plus écorché. Porté d’une aura qui ne présageait rien de bons aux Dormeurs qui recevaient seulement les alertes de la part des autres citadelles. Selon toute vraisemblance, la ceinture défensive du Siebenburgen était sens dessus dessous. Une attaque d’une envergure inédite dans un coin désolé du globe.

Les rumeurs étaient nombreuses à faire mention de démons dans les profondeurs de cette forêt angoissante. Tous ces racontars allaient-ils se vérifier ? Pour le coup, force était de constater que oui. Dans un bond imposant, un monstre surgirait jusqu’au sommet des remparts. Les premiers témoins trouveraient à voir un loup de plusieurs mètres de long, à moitié décharné. Une fourrure chaotique sur sa peau bleuâtre. Sur le haut de son crâne, un tissu lui couvrait les yeux, suggérant sa cécité. Sa stature en elle-même suffisait à faire défaillir les plus aguerris des défenseurs, et les griffes acérées accompagnées par la myriade de petits crocs carnassiers dans sa gueule affamée n’arrangeraient rien à cela.

– Des monstres… Tous autant que vous êtes… Vous ne blesserez plus jamais les miens !

Une voix gutturale qui n’aurait d’autre effet que de paralyser d’effroi les humains en présence. Cette chose était capable de parler ? Cette réalisation ne renforçait que davantage son caractère monstrueux. Était-il doué d’intelligence ?

Une seconde fois, un rugissement retentissant viendrait assourdir ceux qui se trouvaient à sa portée. Et avant même que les guerriers n’aient le temps de s’en rendre compte, une vingtaine d’entre eux se voyait déjà déchirés en morceaux, de sorte à laisser s’échapper des projections de sang sur la cité qui s’en trouvait désormais directement menacée. D’un nouveau saut, la créature atterrit cette fois au centre de la bourgade, là où s’étaient réunis le plus d’âmes. L’aura de terreur l’accompagnant se traînait dans les reniflements que cette chose réalisait dans le vide, comme si elle recherchait sa proie.

– Je le sens… Vous êtes venus nous chasser… Nous anéantir, tous… Cette rage… Je ne vous laisserai pas faire !

Et sur cette déclaration empreinte d’un désespoir irrationnel, la créature de menacer ceux qui l’environnaient, sans distinction entre les civils et les militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyLun 25 Oct - 9:39
L'imminence sonne. Elle n'a rien d'accueillante, et tout de destructrice. Nombreux seront ceux à ployer l'échine car, plus qu'en tout instant, il est tentant de céder à la panique lorsque l'on ressent une goutte de sueur perler le long de leur nuque. Les nouvelles n'ont pas été tendres ces derniers temps. Dans les rangs, le silence est implacable mais un seul mot vient à la bouche des hommes : "guerre". Guerre dans son manque de remords, Guerre dans toute cette rage qui n'a pas de sens. Guerre dans tout ce qui flagelle et auto-flagelle son prochain.

Ces enchaînements ne sont pas compréhensibles pour les Dormeurs de ce monde. Alors, ils déglutissent. A tâtons, ils saisissent aussi instinctivement leur garde, pour s'accrocher à la moindre flamme d'espoir. Or, il n'y a pas de chaleur en ce monde. C'est le hurlement d'une Bête qui déchire le froid glacial des remparts d'Hermanstadt et qui grimpe à ses sommets.

Les conséquences sont fâcheuses, pour ne pas déployer un mot plus explicite. Et la créature venue s'acharner sur son armée au coeur de la citadelle ne peut que cracher ses mots de colère face aux hommes les plus démunis. Hélas, elle n'aura pas le temps de crier sa détresse bien longtemps : ces cris embêtent la jeune femme et, déjà, un léger éclair lumineux sembla filer dans les rangs, comme pour en appeler à la moindre force ou forme de courage subsistant dans le cœur de ses soldats. La lueur zigzague, entre les armures, les hommes à terre et jusqu'au centre de la bourgade. Un œil attentif saura y déceler la présence d'un animal. Un félin, peut-être ? Il en a la souplesse, sinon la force et la vaillance malgré la terreur sourde qu'inspire son opposant. D'un coup, elle bondit vers la créature telle une furie, et manqua de faire claquer sa mâchoire avec la force de deux bons diables contre sa fourrure. Une silhouette apprêtée d'une armure d'Or vint la rejoindre, sollicitant toute l'attention des soldats.

"Cette créature vient d'un autre monde et ses mots vous frappent dans sa folie, mais n'ayez crainte, nous sommes là, à vos côtés pour défendre les citadelles! Poursuivez votre combat en pensant à vos familles et vos proches, c'est notre devoir et notre seul espoir de survie."

Ces propos évoqués, les yeux de Ryme ne quittent pas le loup, comme pour engager le terrible affrontement et réveiller la terrible adrénaline qui lui ronge déjà les muscles. Le temps lui manque, mais il était hors de question de céder à la panique.

Désormais c'est le combat d'une sinistre Bête sauvage contre une Bête d'un autre genre.



Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyMar 26 Oct - 0:13
Les soldats et civils au centre de la Citadelle se trouvèrent violemment piégés par une sombre destinée, réduits à l’état de spectateurs impuissants tandis que d’un mouvement imperceptible, cette créature monstrueuse vint les trancher. En un instant, ils n’étaient plus qu’un amoncellement de chair leur ayant enlevé toute part d’humanité. Ils n’étaient que des coquilles matérielles, aussi inertes que la pierre. À la différence que le sang ruisselait des parts qu’ils avaient offert en offrande à la terre. Luciella, qui se trouvait au centre de se carnage, fut alors prise d’une tétanie soudaine. Orientant son museau à gauche à droite, des tremblements la parcouraient.

– Morts… Ils sont tous morts… Non… Je ne veux pas… Je ne veux pas encore me trouver seule ! Pitié… Quelqu’un… Quelqu’un !

Les quelques survivants, même parmi les combattants, ne demandèrent pas leur reste et fuir comme si le diable se trouvait à leur trousse. Mais ça, c’était seulement pour ceux qui ne s’étaient pas laissés paralysés par cette vision cauchemardesque, incapables d’esquisser le moindre geste. Comme de petits animaux dont l’unique chance de survie tenait à n’être pas remarqués par leur prédateur. C’est alors que surgit la lionne qui frappa une première fois la Bête, mais plus pour attirer sur elle son attention sanguinaire qu’autre chose.

Il serait difficile, par sa harangue, de redonner aux guerriers témoins la ferveur du combat. Pour autant, certains virent un second souffle de courage bien nécessaire. Car aux murailles, des attaques accompagnaient l’intrusion de la louve. Cette dernière, qui montrait jusqu’alors des signes des perditions, orienta sa gueule vers la Sainte.

– Toi… Est-ce toi qui les a tous tués ? Est-ce toi qui me les as volés ? Impardonnable… Impardonnable… Impardonnable !

La rage commençait à bouillonner dans ses veines. Un affrontement inhumain allait bientôt se produire.

Citation :
Défi lancé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyMer 27 Oct - 12:26
"Ecartez-vous et occupez-vous de la défense dans un lieu plus sûr ! Pour ceux qui peuvent s'enfuir, emportez les survivants et regroupez-vous !"

Aux côtés de Ryme, la Lionne gronda. L'animal ne comptait d'ailleurs pas quitter l'immense bête qui faisait face à son alter ego humain. Néanmoins, quelques initiatives s'imposaient : par plusieurs coups de tête, elle poussa avec douceur et insistance le corps des rares soldats tétanisés qui ne trouvaient plus la force de se dégager de cette mêlée. Quelques soldats, encore un peu vaillants, emportèrent les leurs vers un endroit plus sûr. Bientôt, tous s'étaient enfin écartés de cet épicentre de malheur. Désormais, la Sainte et l'étrange créature combattraient dans un face à face probablement sans retour.

Ryme n'était pas certaine de comprendre la raison de ces hurlements, mais elle ne souhaitait pas le savoir. Elle connaissait les monstres, et haïssait la première Bête qu'elle avait rencontré indirectement la nuit où elle avait éveillé son cosmos. Peut-être avait-il été humain, son assaillant ? Peut-être que celui ou celle qui avait tué sa mère n'en était pas une, de créature maléfique ? Peut-être était-ce la faute d'un simple humain ? Une amertume s'insinua dans sa bouche, tandis qu'à poings serrés, elle protégea son visage et se focalisa sur son objectif premier : protéger les siens et vaincre la louve.

"Je doute être à l'origine de la mort de tes proches, mais tes cris n'ont pas leur place sur ce champ de batailles. Regarde toi : tu tues les miens et on t'utilise pour me traquer, je ne sais pas si tu t'en rends compte ?" Son pied dérapa dans le sol, tandis que le bout de ses ongles semblaient déjà prêts à déchirer la bête. Elle ne sauverait pas cette créature par des mots. Qu'elle soit recouverte par la peau d'un Homme ou d'un Loup leur désespoir était contagieux. "Mais ferme la et frappe, si ça te chante. Approche. Je suis habituée aux créatures qui imposent leur propre sort aux autres.

Autour d'elle, son cosmos résonna et brilla chaleureusement. Cette fois-ci néanmoins, nulle onde amicale ne nimbait la silhouette élancée de Ryme et nul rire ne résonnerait dans l'air froide et sauvage de la Transylvanie. Elle avait la fermeté d'un soldat car elle n'était plus une jeune fille effrayée par les créatures qui pouvaient trouver refuge sous son lit.

"Je mettrais fin à ta misère."





Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyMer 27 Oct - 19:25

Ryme ne perdait pas contenance tandis que la panique s’installait parmi les rangs de son armée. Mieux, elle agit pour que ses soldats se ressaisissent, qu’ils évacuent les lieux et lui laissent les mains libres pour le combat qui allait survenir de manière inéluctable. De toute manière, au niveau des remparts, les Dormeurs trouveraient bien assez à faire. Auraient-ils à affronter des hommes ou d’autres monstres aussi dangereux que la louve qui menaçait présentement la lionne ? Toujours était-il qu’elle lui répondit, dans l’incompréhension de ce que cette créature trouvait à lui partager de menaces et de désespoir. Des contradictions qu’elle cherchait à mettre en évidence. Mais s’en rendrait-elle compte ?

– M’utiliser ? Mère me l’a demandé… Mère ne m’utiliserait jamais… Mère a besoin de moi… Il faut que je les protège… Il le faut… Sinon, ils mourront tous… Comme est mort mon frère…

Puis, le bref échange de se clore par la volonté de la Sainte d’en venir aux mains. En cela, elle suivait simplement l’évolution logique de la situation présente. À cette fin, Luciella ne se ferait pas prier, se mettant dans une posture sauvage qui attirait à elle quelque chose d’ineffable. Cette sensation… les cadavres ? Comme s’ils venaient s’engouffrer dans la gueule affamée de leur prédatrice. Ce faisant, une énergie dangereuse se concentrait en son sein, meurtrière. D’un bond puissant, elle arrivait au niveau de la suivante d’Athéna. Des griffes luminescentes viendraient menacer la chair de sa proie avec une telle vélocité que des lames d’air suivaient son mouvement pour trancher la terre à proximité.

À cette distance intime, Ryme entendrait les grognements intérieurs de cette créature de cauchemar. Une seconde sempiternelle à la sortie de quoi ses sens s’en trouveraient altérés. Comme si la cité les enveloppant devenait moins réel. Les sons extérieurs paraissaient plus distants. Ses sensations, de s’intérioriser. Rien de bien rassurant, en définitive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyVen 29 Oct - 0:35
Ce furent les griffes d'une louve qui marquèrent le début des hostilités : à pas feutrés, son assaillante initia sa première offensive du bout de ses griffes. Bien qu'elle l'eut invitée à l'attaquer, Ryme s'imaginait que cela donnait à Luciella l'occasion de chasser le doute qu'elle tentait de semer dans le cœur de la bête. Mais à quoi bon s'y attarder ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir davantage : à l'image d'une épéiste, la Lionne recula instinctivement de deux pas. Pourtant, cet écart ne lui permit pourtant pas d'échapper aux pointes tranchantes. Bientôt, les griffes déchirèrent en partie sa peau et fit résonner son armure par le choc. Désarçonnée, ses bras levées s'abaissèrent, substituer par ses deux yeux émeraude qui préparaient déjà leur riposte.

Il était temps, et elle ne devait plus jouer.
C'était maintenant où jamais.
Son cosmos s'intensifia tout autour d'elle, prête à défendre sa peau.

"Il y a d'autres moyens de rester en vie que celle de tuer.", affirma-t-elle en prenant la peine de se redresser. "La guerre est injuste et vaine, mais si j'ai appris quelque chose contre les Bersrkers, c'est que chaque vie est importante. Je n'ai plus peur."

Son pied, contre le sol. Son pied, contre la poussière. La poussière, dans les airs. En dérapant dans un éclat lumineux, la Sainte s'était élancée en direction de la créature avec une rare rapidité. Ryme avait foi en ses crocs, et ses poings frappèrent comme un éclair dans la nuit. Une paume rejoignit aussitôt la fourrure de l'animal, lequel serait frappée par une violente décharge ; comme un appel pour exorciser la Bête qui avait ravagé son corps et son esprit.

Qu'elle s'exprime une bonne fois, au moins.

Ryme supposait qu'on ne le lui avait jamais donné l'occasion de souffler son fiel. Le rugissement de son cosmos fit pourtant écho à une étrange sensation. Les sons s'entremêlaient, et manquaient de la faire chanceler dans son armure. Mais elle devait assurer les arrières des autres soldats. Chassant de son esprit cette opposition inquiétante, elle retourna son attention vers son adversaire.

Elle aussi, devait sentir les crocs d'un Lion harasser ses pensées.




Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyVen 29 Oct - 21:48

Un frémissement fut perceptible chez la louve aux mots de la lionne. Pour démente cette créature pouvait-elle apparaître, était-elle vraiment sourde à son environnement ? Dans ses paroles, quelque chose l’avait-elle troublé ? Au point qu’à la contre-attaque, Luciella ne chercha à aucun moment à se protéger. S’enchaînèrent donc l’impact des poings, avant que la paume ne vienne clore la danse martiale. Des coups qui malmenèrent cette Bête pour soudainement faire apparaître une réalité faisant mentir les impressions. Oui, cette chose n’était pas indestructible et les coups portaient bel et bien pour écraser sa chair et faire craqueler ses os. Et si le cuir de sa fourrure était épais, Ryme avait diffusé une énergie contre laquelle sa résistance physique ne pouvait rien.

Tout au plus, la Sainte sentirait-elle la force de ses poings faire moins de ravages que ce à quoi elle était habituée. Hésitait-elle ? Ou cela avait-il à voir avec ce monde de douleur qui prenait doucement le pas sur la réalité ? Des râles sourds se dégageaient de la gorge monstrueuse de cette forme lupine. Son adversaire pouvait se douter de ce qu’il se passait. Ce serait dans la forme des tourments qu’elle venait d’attiser qu’elle serait surprise. Avant même de s’en rendre compte, la Citadelle semblait devenir irréelle, au bénéfice d’un nouvel environnement. Qu’était-ce ? Une forêt ? Rien dans le paysage n’éveillerait le moindre souvenir chez la jeune femme.

Pour autant, il y avait l’aboiement des chiens de chasse. Le galop des chevaux. Les cris des traqueurs, accompagnés de plusieurs soldats. Parmi eux, des combattants qui ressemblaient de près à des élus. Mais que chassaient-ils ? L’espace d’un instant, Ryme serait prise de la vision d’une silhouette humaine s’enfonçant dans les profondeurs de la forêt. Les chasseurs quant à eux suivaient sa trace par les effusions de sang ayant tacheté la végétation. Qui était-il ? Il faisait trop sombre pour s’en rendre compte. Dans cette scène fugace, Luciella qui se trouvait à un autre endroit disparaîtrait momentanément des lieux, de quoi laisser place à l’angoisse chez la suivante d’Athéna.

Un silence de mort traînait, avant que le son d’une goutte sur la roche ne se fasse entendre. D’un clignement de yeux, Ryme se trouverait dans une caverne obscure. Les jappements d’une bête terrorisée. Luciella ? Pourtant, sa silhouette n’avait rien à voir avec la forme que la lionne avait aperçu plus tôt. Une silhouette dangereuse qui s’immisçait dans l’ombre de l’imagination, jusqu’à faire résonner sa voix.

– Des mensonges… Nous sommes des bêtes… Nous sommes des prédateurs… Nous sommes des nuisibles… Et vous… Vous êtes des fléaux ! Des créatures de cruauté ! Aveugles ! Impitoyables ! Capables de parler seulement pour tromper ! Tant de sang… Et dans son écoulement… Cet air glacial s’immisçant à travers les os… C’est insupportable…

Ryme ne pouvait localiser l’origine de cette voix déchirée par une terreur enragée qui laissait craindre une attaque mortelle à n’importe quel moment. Et de cette peur pouvait naître autant d’hallucinations fatigant l’esprit. Ce monde n’était-il qu’une illusion ? Si ce n’était que ça, ne traînerait pas dans le ventre cette émotion si viscérale… Comme d’être traversée par les démons des expériences. Celles d’une étrangère qui bientôt, viendrait surgir du dos de Ryme.

– C’EST INSUPPORTABLE !

Et dans ce hurlement, de frapper à nouveau la Sainte, à l’instar d’une bête sauvage enivrée par sa propre rage. Une rage aveugle ne s’embarrassant d’aucune tactique sophistiquée. Sa volonté était simplement d’anéantir cette menace qu’elle venait d’identifier. Ryme était devenue son démon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyDim 31 Oct - 13:07
L'atmosphère changea du tout au tout. Les sons se confondaient et s'entremêlaient à diverses situations que Ryme devinait être étrangères à la leur. Dans la pénombre, des sensations insolites se dressaient. En fermant les yeux, il était probablement possible de peindre un autre paysage que cette triste citadelle dont elle avait la garde. Son oreille dessina alors dans son esprit le sabot des chevaux et les hurlements des chiens. Le poing dressé, la Sainte commença à comprendre. Le bruit des branches cassées et le caresse des crépitement des flammes la renvoyaient aux battues qui avaient pu avoir lieu dans son village. Finalement, ce fut comme une invitation à participer à une traque...

Une traque qui, à l'instant présent, prenait tout son sens. Ryme n'éprouvait aucun regret. Elle ne s'excuserait pas pour les coups échangés, car ces mots n'avaient pas leur place, près des cadavres des siens. Luciella désirait plus que personne défendre son parti, à la voir ainsi faire pleuvoir des coups de griffes qu'elle évitait de justesse. Avec souplesse, elle esquiva les assauts les plus brutaux malgré ces sons confus. Plissant des yeux, la jeune femme mobilisa toutes ses forces et toutes sa concentration pour ne pas céder à la confusion des sons, et à la terreur que la créature pouvait lui inspirer...

Une créature dont elle ne connaissait même pas le nom. Mais quelle importance en plein combat ?

"C'est insupportable, mais c'est la vie. Si tu refuses de voir les nuances en l'Homme...nos nuances à nous, entre cruauté et gentillesse, alors tu ne peux pas te comprendre toi-même, et tu ne peux pas comprendre le monde. Parfois, un homme n'est pas si différent d'une bête ! Nous avons tous un cauchemar en nous !"

Et la Lionne d'Or était prête à mettre de la lumière sur ces ténèbres qu'elle venait de réveiller. Luciella révélait les peurs qu'un enfant pouvait avoir ; une rage sourde, enfantine et terrible. Une nature tragique, mais irrattrapable. Mais Ryme refusait de s'y soumettre. Alors son cosmos rayonna de plus belle, s'intensifia comme un tonnerre ardent. Du cauchemar, advint donc la réalité. Les murs et la neige se dissipèrent sous le poids d'une atmosphère lourde et indescriptible. Un silence, avant le fracas. Un filet de lumière, avant la tombée des étoiles. Mais ce ne fut pas tout, car il y avait pire : la silhouette du Chevalier du Lion ne s'était pas dissipée, bien au contraire. En soutenant son regard, on comprenait vite là où la guerrière d'Athéna voulait en venir. Elle était devenue cette lumière nommée célérité, cette foudre impitoyable prête à paralyser les muscles de son adversaire.

Et tout autour d'elle, l'halo de son armure n'avait pas faibli.




Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyDim 31 Oct - 14:04

Que progresse ce combat, la Sainte ne se laissait pas submerger par la peur qui pouvait découler de cette détresse de Luciella qui la confinait à la démence. Pour autant, fallait-il que cette guerrière soit totalement sourde à la peine de la bête ? S’était jouée cette scène de battue, et malgré ça, l’impression laissée n’avait pas été de donner à la lionne la posture de la chasseresse. Dans ce bain de tourments, elle luttait simplement pour préserver sa vie. N’était-il pas de plus légitime cause que de chercher à entretenir son existence ?

Une réaction animale, mais qui n’en oubliait pas de préserver son humanité. Autrement, pourquoi chercher à répondre ? Pourquoi chercher à raisonner ? Pourquoi chercher à comprendre ? Les frémissements continuaient de saisir Luciella. Et si sa première réaction serait de rendre coup pour coup les attaques encaissées, sans que rien ne vienne enrichir son style de combat bestial, un manque d’assurance pouvait être perçu pour celle dont l’expérience martiale n’était plus à faire.

– Je ne peux pas… comprendre ?

Contrairement à toutes les autres fois où la louve s’était exprimée, sa voix écorchée venait de traduire un doute authentique. Comme si, à ses yeux, apparaissait une discordance dans sa mélodie macabre, sa danse funeste. Était-ce pour cette raison que l’environnement sembla ramener la vision des quartiers de la Citadelle, l’espace d’un battement de cil ? L’apparence sordide de Luciella avait une nouvelle fois disparu de ses chimères.

– Dans ce cas… montre moi… Montre moi quel cauchemar te tourmente… Montre moi ce qui te fait prétendre comprendre…

Et sur ces paroles qui résonnaient aussi bien de nulle part que de partout, l’environnement se muait à nouveau. Non pas de ces peintures artificielles dont nous étions détaché… Non, Ryme éprouverait à cette instant une intrusion dans le sanctuaire de son âme. Quelque chose qui viendrait faire s’échapper ses démons, et les révéler à la lueur de ce monde assoiffé d’existences. Ce monde empoisonné serait désormais le sien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyDim 31 Oct - 19:15
La créature lui demandait de lui montrer son cauchemar. C'était là une requête qu'elle ne pouvait satisfaire : elle ne savait pas comment traduire son cosmos en une vision qui lui était propre. Ryme avait passé toute sa vie à jouer de ses poings et de son cosmos avec une certaine forme de brutalité. Après tout, plus jeune, elle avait prié la méconnue déesse des étrennes, de la force, et de la bonne santé. C'était peut-être chose gagnée : les dieux ne l'avaient pas faite en sucre, comme en témoigne sa résistance contre une Louve aussi massive. Louve qui s'apprêtait à déverser sa haine contre sa personne ainsi que son armure.

Frappant du pied, l'atmosphère se fit de nouveau plus léger, plus chaleureux. Quand la créature tenta de l'agresser, la Sainte devint un mirage, réapparut à sa droite puis laissa son cosmos exploser. De cette dernière, sa Lionne émergea, fit claquer sa machoire puis s'interposa entre elle et la créature de la nuit. Tout dans la posture du félin traduisait la volonté de défendre son alter ego humain contre ce trop plein d'agressivité : ses yeux blancs et laiteux ne reflétaient qu'une belle quiétude, sinon une sincère maîtrise de ses instincts. Une façon d'être et d'agir capable de calmer les plus profondes peines et douleurs qu'un être vivant éprouve dans la vie...

Au même instant, Ryme leva une main en direction de la Bête. Plusieurs filets de lumière fendirent le sol pour maintenir les pattes, les bras et la tête de la Bête. Dans un soupir, la Sainte en conclut que la louve devait être maîtrisée pour un petit instant. Alors, la Sainte s'approcha avec naturel, mais douceur. Son œil s'attarda sur les chaînes de lumières. En se débattant, elle réveillerait la douleur. Ainsi, les cheveux de Samson n'étaient pas des plus tendres. Dans le fond, Ryme espérait que la Bête ne se débattrait pas trop : maintenant que la fin approchait, elle n'aspirait plus à la tuer. Son ton le révélait par la même occasion.

"Je suis désolée, je ne peux pas te laisser jouer avec mes émotions, ni même m'exprimer comme tu le fais par illusions.", compatissait le Chevalier en posant sur sa silhouette un regard attristé, les mains derrière le dos. Par cet assaut, elle en avait conclu que la créature pouvait désormais l'écouter, quand bien même sa forme lui semblait chaotique et corrompue. "Mais bon, je n'ai rien à cacher. Moi aussi, j'ai perdu ma mère face à quelque chose de cruel et de cupide. J'ai dû fuir, survivre et m'adapter dans mon village en temps de guerre, dans mes différences. Et ça m'a terrifié."

Fermant les yeux, elle songea aux nombreux cauchemars que sa récente défaite avait rappelé au goût du jour. Sa mère sacrifiée, un potentiel latent mais terrifiant dans son âme, et un père qu'elle ne retrouverait probablement jamais.

"J'ai réveillé quelque chose en moi au même moment. Ca a changé beaucoup de choses. J'ai développé des crocs bien aiguisés, une méfiance exacerbée et une langue bien pendue." N'en déplaise à Childéric. "Je suis donc une Bête, moi aussi. Plus que quiconque, je crois être capable de comprendre."

Et la voilà, compatissante, face à une créature portant un masque laid, un loup aux crocs affutées et une humanité indécelable. Toutefois, Ryme aimait penser que sous les paroles et la bestialité de ce véritable loup-garou, se cachait un peu de Raison. Certes, elle avait tué une partie de ses hommes, mais peut-on en vouloir à une Bête qui ne raisonne que par la Peur ? Et était-ce nécessaire de punir obligatoirement un ennemi par la mort ?

"Que tu arrives à faire la part entre ton instinct et ta logique ne tient qu'à toi...Ce n'est pas simple, mais ne te focalise pas sur ta colère et ta rage. Etre une Bête ne signifie pas être un Monstre. Et être un homme ne signifie pas être cruel. Ils font aussi preuve de compassion et de compréhension. Sinon je ne serais pas là." L'écoutait-elle ? Etait-ce seulement un conseil qui porterait ses fruits ? Quelque part, la jeune femme l'espérait. Plus doucement, ses lèvres susurrèrent une question peut-être sensible, mais qu'importe. Il n'y avait pas de jugement entre bêtes. Pas dans ces yeux vivants et émeraude. "As-tu toujours arboré cette forme, ou es-tu humaine en dessous de ce pelage ?"

Une question sans réponse. Une lueur curieuse brillait dans ses pupilles, seuls éléments de son visage réellement discernables malgré son casque et la pénombre de la nuit. Fascinée un bref instant, Ryme avoua sa faute.

"Je suis beaucoup trop curieuse pour mon propre bien !" Croisant des bras, Ryme arbora un léger sourire. A demi-assuré par son initiative, mais toujours sur le qui-vive. Malgré sa posture, la Louve était tout de même intimidante. Plus posément, la Sainte poursuivit son offre. "Tu veux toujours me tuer ?"

Les jeux étaient faits, et la guerre était cruelle. Certains combattants sont impitoyables, d'autres sont plus compatissants. Dans l'un ou l'autre cas, il était facile de se sentir perdu. Toutefois, la silhouette du Chevalier brillait toujours, comme pour exprimer la célérité de ses mouvements alors qu'elle patientait pour une réponse plus concrète. De telles paroles n'avaient néanmoins qu'une seule signification : Si la Louve le désirait, elle pouvait cesser ce combat. La Lionne ne lui en voudrait pas.




Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyDim 31 Oct - 20:34

Plus profondément que dans la chair, la louve venait de voir le voile de sa cécité déchirée. Des perceptions incapables de discerner les formes, seulement des couleurs. Celles de l’âme dont elle se repaissait. Et si les mots ne pouvaient la tromper, il en allait autrement de cette aura de laquelle ne transpirait aucune hostilité. Pourtant, ce n’était pas comme si les coups avaient cessé de tomber. Ce n’était pas comme si les chaînes ne venaient pas s’abattre sur ses membres et la ficher au sol. Ce n’était pas comme si la douleur allait disparaître. Mais aucun de ces enchaînements n’était porté de cette énergie meurtrière qui avait habité chacun de ses gestes depuis le début du combat.

Ce pourquoi, cette créature lupine s’arrêterait, momentanément, pour écouter, alors que l’instant devait prêter à une contre-attaque sanglante. De celles consacrées aux duels à morts. Était-ce que ses sens ne l’alertaient pas sur un imminent danger ? Était-ce que même ainsi, elle ne se sentait pas mise dos au mur, à l’instar d’un animal blessé ? Vinrent alors les mots. Les excuses. Les confidences. Un temps où les signes de nervosité de Luciella s’étaient estompés, sans totalement disparaître pour autant. Puis, revint le silence. Le temps où autre chose que la violence était attendu. Et ce qui viendrait serait une voix tremblante, incertaine, désorientée.

– Mère m’a donné la vie dans cet endroit de douleurs… Elle se nomme Luan… Mes frères et sœurs… Nous sommes différents de vous… Nous appartenions à cette prison de chair, de haine, de… Mais elle nous a ouvert son esprit… Elle nous a offert une âme… Je… Pour survivre… Nous…

Ses paroles, de devenir de moins en moins intelligibles, comme si des pensées contradictoires bataillaient ensemble dans son esprit. Ses tremblements, de se marquer davantage. Ses crocs, de se serrer, de grincer.

– Je… Je n’ai pas le droit de l’abandonner… Je ne peux pas… Elle… Elle est la seule… Qu’est-ce que je suis en train de faire…

Réalisant ce qu’elle s’apprêtait à faire, des grognements vinrent remonter du fond de sa poitrine. Elle résistait, et par ses efforts, bientôt, les chaînes de lumière en arriveraient à se briser, de quoi la libérer assez pour représenter à nouveau une menace envers la Sainte. Cependant, alors qu’elle avait commençait à s’avancer pour la charger, la louve s’arrêterait brusquement. Sous le voile qui l’aveuglait, des larmes de sang s’en échappaient.

– Tu es comme nous… Une erreur… Tu seras trahie par ceux que tu aimes… Ce jour là, tu seras seule… Ce jour là…

Et après une ultime hésitation, cette créature finit par faire volte-face et fuir. Selon toute évidence, quelque chose l’empêchait de blesser davantage son adversaire. Elle fuyait, après avoir versé le sang de nombreux innocents. Ces derniers seraient-ils les derniers ?

Citation :
Tentative de fuite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyDim 31 Oct - 23:55
Les bras croisés, Ryme tenta de comprendre les mots confus et rapides de la bête. L'histoire était assez compliqué à suivre, mais quelques mots tels que "mère", "Luan" et "prison de chair" sortaient du lot. Finalement, une inquiétude s'imposa dans le cœur de la Lionne. Avait-elle sous ses propres yeux l'un des fruits du Dédale ? Ou était-ce une confusion de sa part ? Le silence de la Sainte ne trahit que la profondeur de ses réflexions, aussi hocha-t-elle de la tête lorsque la créature termina d'expliquer ses origines. Luan. L'offre d'une âme...

"...Et c'est un beau cadeau. Mais une mère aimante sait aussi qu'à la fin d'une éducation, il y a la liberté. L'indépendance. Tu es ta propre personne, et tu as ton propre cheminement à faire."

Et peut-être saurait-elle ouvrir les yeux et enlever ce terrible bandeau qui lui barrait la vue. Pourtant, la Sainte reprit bien vite une position de garde ; quelque chose l'inquiéta dans ces grognements. Un semblant d'hostilité et de regret reprit bien vite une place importante dans leurs conversations, un aveu que la jeune femme tenta d'atténuer malgré elle.

"Tu parles et tu forges tes réflexions personnelles. Il y a pire action..."

Trop tard. Bientôt, la Bête resurgit, et détruisit les chaînes qui la maintenaient au sol. Fronçant des sourcils, Ryme l'observa se redresser, charger en sa direction, et regretter ses gestes dans des larmes teintées de pourpre. Du sang, qui la fit prendre fuite.

"Eh, reviens ! "

Hélas, Luciella ne se retournerait pas d'elle-même. Ainsi, le cosmos étouffant formait une couronne enflammée et translucide autour de ses épaules, lui conférant force et rapidité, dans l'espoir de la rattraper. Ses yeux mordorés et plus bestiaux ne se détachaient pourtant pas de la fuyarde.

"Désolée, mais je ne peux pas te laisser filer pour autant ! C'est dangereux, là-bas!"

Ses mains et ses doigts se tendirent vers sa silhouette en fuite. A nouveau, plusieurs rayons lumineux s'entrechoquèrent entre eux pour lui barrer le passage. Une course poursuite pouvait avoir lieu.




Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyLun 1 Nov - 1:19

Les regrets pouvaient bien venir, ils arrivaient trop tard. À ce stade, les paroles de Ryme ne pouvaient lui apparaître autrement que tels des sons lointains, impuissants à l’atteindre. Tout ce qui résonnait dans son esprit, c’était son instinct de survie. Celui d’une bête. Et son comportement n’en serait pas bien différent alors que la lionne se laissait convaincre que l’inaction conduirait à déplacer le problème ailleurs. Comment ne pas y songer, pour la fragilité des vies constatée au passage de cette louve ? Ces dommages collatéraux étaient-ils acceptables ? La certitude était que les suivants ne le seraient pas.

Ainsi, des rayons de lumière viendraient traverser l’air, s’entrechoquer, jusqu’à atteindre leur cible dans un fracas redoutable. La poussière soulevée, il fallait attendre quelques secondes pour qu’elle retombe et révèle le dos d’une créature toujours consciente, mais trop blessée pour se sortir de cette situation. Malgré la vacuité de ses efforts, une persévérance irrationnelle se poursuivait dans ses intentions. Comme si la Mort était à ses trousses, retraçant cette scène de battue étrange. D’ailleurs, quelque chose ne clochait-il pas avec cette vision ?

Peu importe car sur l’instant, la terreur allait inéluctablement marquer l’essence de cette chose. Si bien que bientôt, ses articulations s’en verraient paralysées, la chair affectée par des tremblements d’effroi. Arrivait le moment où elle s’immobiliserait, haletante, épuisée, terrorisée. Et dans cet état, aucun mot ne pouvait venir, si ce n’était les gémissements plaintifs en réponse à une affliction qui n’était pas prête de disparaître.

Citation :
Échec de la fuite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyVen 5 Nov - 2:04
Plus que prévu, ce rideau de lumière qu'elle avait dressé de sa propre volonté l'avait peiné. Ou était-ce le fait de voir ces rayons mutiler une créature gigotant qui lui fit de la peine ? Ryme ne savait pas. Elle n'appréciait pas l'idée de faire inutilement du mal à quelqu'un...ou alors, quelque chose qui luttait pour survivre à ses dépends. Difficile de placer un nom sur la créature qu'elle avait combattu : après tout, aucune identité n'avait été partagée durant leur combat. Incertaine, Ryme contempla la chute douloureuse de son adversaire. Cette main qu'elle venait de lever, également. S'avançant, ses yeux ne se détachèrent pas de cette silhouette géante et recroquevillée qui couvrait une partie du sol. Quand son souffle cessa de se couper, Ryme réunit son courage à deux mains. Puis prononça quelques mots, qui lui tombèrent du bout des lèvres.

"Je suis désolée, mais je ne peux pas te laisser partir...", soupira-t-elle, perdue dans ses pensées. "C'est dangereux pour moi comme pour toi."

Pour Luciella, car un autre Saint ou ennemi plus habile pourrait très bien saisir une aussi belle opportunité pour attribuer le coup de grâce à un véritable loup garou. Pour elle, car la Louve pouvait très bien s'en prendre à ses soldats et à ses frères d'armes.

La Sainte s'avança encore davantage de la créature. Moins menaçante, son cosmos retomba et son halo se dissipa lentement, telle une lumière qui s'éteignit dans la nuit. Bien que l'appréhension lui montait aux joues, la jeune femme tenta néanmoins d'expliquer ses intentions une dernière fois, dans l'espoir d'apaiser l'animosité qui planait certainement encore.

"Je ne te ferais pas de mal si tu acceptes, peut-être, que je t'aide un peu. Et de rester ici."

La Lionne à ses côtés déroba quelques pas à côté de la bête, avec paix. Et si ses hommes revenaient? Félicitaient sa victoire? Menaçait la créature qu'il jugeait "infâme" du bout de leurs épées?

Cela n'avait aucune importance : ses ordres avaient la primeur. Et Ryme comptait bien faire passer ses idées en premier.

Spoiler:
 



Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptySam 6 Nov - 11:26

Une accalmie venait de succéder au tintamarre de l’affrontement. Non pas de celles jetant le crépuscule sur une Vie à la faveur de toutes celles qui pourraient s’entretenir comme demeurent les sculptures de glace à la lueur du soleil. Au lieu de cela, dans ce silence, de se lire une dissonance. Quelque chose sur lequel il était difficile de poser mot. Un calme brisé par la lionne, forte de mots qui ne transpiraient guère vraiment de l’assurance. Était-ce qu’elle se rendait compte de ce qui ne pouvait être exprimé ? Des excuses. Des justifications. Une offre.

Tandis que le cosmos de Ryme se tamisait aux sens de Luciella, cette dernière demeurait un temps immobile, peinant encore à canaliser l’effroi qui l’avait gagné en réponse à l’affliction des douleurs, et l’inéluctabilité du danger guettant sur son existence. Ce danger, avait-il disparu ? Que son ennemie s’approche sans la blesser davantage, cela signifiait-il vraiment qu’elle pouvait se tranquilliser ?

– L’obscurité… elle revient…

Des murmures presque inaudibles. Alors que la Sainte se trouvait à distance de ses serres, la louve releva lentement le museau. Vaguement orientée en sa direction, des canines ensanglantées continuaient de trembler.

– M’aider ? Mais comment le pourrais-tu ?

Une interrogation qui ne supportait pas le sceau de l’hostilité. Plutôt, un profond désarroi mêlé au désespoir de sa condition. Comment pouvait-elle prononcer une telle promesse ? Impuissante à se laisser rassurer par ces paroles bienveillantes, des sanglots iraient marquer sa voix inhumaine.

– Je ne veux pas la perdre… Je veux la voir… Je veux rester près d’elle… J’ai froid…

Des souhaits soufflés dans le vent, impossibles à réaliser. Et cette Vérité irait pour la blesser davantage, sans doute plus durement que les plaies ainsi que les brûlures qui mordaient sa chair. Et dans ce moment de perdition, une flèche d’être décochée pour se ficher dans le cou de Luciella, lui arrachant un nouveau râle de douleur. Des soldats se mettaient en position. D’évidence, les menaces au niveau des remparts étaient contenues. Ne restait plus que celle à l’intérieur de ces murs. Un officier, de s’approcher de la suivante d’Athéna.

– Dame Ryme, vous feriez mieux de vous mettre à l’abri. Vous en avez assez fait. C’est dangereux par ici, nous allons nous en occuper.

Dans son regard, avait-il saisi l’entre-deux de cette élue ? Quelque chose ayant éteint sa flamme combattante ? Si elle n’était pas blessée, était-elle toujours capable d’assumer son devoir ? Il semblait en douter. Et dans l’état où se trouvait ce monstre, même des Dormeurs pouvaient bien lui donner le coup final. Mais à quel prix ? La louve, en filigrane, de retourner à l’état de panique.

– Ils arrivent… Ils sont encore là… Les monstres… Je ne les laisserai pas… Non…

En proie à une terreur aveuglée, la bête de se redresser, de montrer les crocs. La rage, de revenir. L’unique réponse à sa condition. L’unique alternative. Et dans cette évidence, d’être sur le point de charger avec l’adrénaline du désespoir pendant que les Dormeurs se préparaient à tirer une volée de flèches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-bleu2100/2100Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-bleu  (2100/2100)
CP:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-rouge1200/1200Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-rouge  (1200/1200)
CC:
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] G-jaune1800/1800Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyLun 8 Nov - 2:38
"Mais...Qui est cette Luan? Et d'où viens-tu ? Quels sont ces montres dont tu parles ?"

L'animal grogna, montra les crocs. Ryme aurait pu être sur la défensive, mais l'état lamentable de son adversaire ne suscita en elle que de la pitié. La flèche que l'un de ses soldats décocha sans son autorisation eut cependant l'effet inverse : ce fut comme si on coupait court à ses investigations. Son regard coula du tout au tout vers l'officier qui s'apprêtait à l'interrompre. Sans jamais détourner les yeux -il y avait un quelque chose de sauvage dans ceux de Ryme, comme une lueur de défi qui ne cesse jamais réellement de montrer le fond de sa pensée -, elle chassa de son esprit les dernières paroles de la bête pour mieux répondre à l'officier qui lui fait face. Lui demandait-il de cesser ? Qu'il l'achève, maintenant ? Elle connaissait le danger, mais elle ne pouvait se résoudre à une telle idée. Le haut-gradé reçut un signe négatif de la tête en guise de réponse, que la jeune femme justifia bien rapidement.

"Non. C'est moi qui l'ait combattu. J'apprécie votre attention mais c'est à moi d'agir, et vous le savez également."

Un ton ferme, sous une tentative de politesse. Cherchait-il à la materner devant ses soldats ? Probablement pas, mais les circonstances ne l'aidaient pas à dédramatiser l'urgence de la situation. Elle avait été la seule à combattre l'animal, la seule à encaisser le poids de ses griffes et à chercher à réveiller sa raison. Il ne pouvait pas savoir. Un Homme était un Homme, après tout. Et un soldat, en présence d'une bête qui venait de tuer les siens, chercheraient forcément à se rendre justice. Il avait raison, lui aussi. N'était-ce pas ce que la déesse Athéna incarnait ? Serrant les dents, l'indécision lui monta au nez ; il ne fallut pas longtemps pour qu'une main se lève, dans l'espoir de faire cesser ces tirs qui n'en finissaient plus.

Non, elle ne pouvait pas honorer complètement ses paroles. Mais elle pouvait au moins abréger la confusion de Luciella.

Et puis l'instant suivant, un fantôme s'imposa. Un mirage, une silhouette brève, rapide, lumineuse. Un éclair plus rapide que ces flèches menaçantes, s'assurant de faire tomber l'animal dans les bras de Morphée par un coup bien placé. Etait-elle morte d'ailleurs, cette bête ? Quelques soldats purent lâcher un hoquet de stupeur en observant la poitrine de l'animal continuer à se soulever, puis à s'affaisser. De Vie, ou de douleur ? Peut-être un peu des deux. Levant le nez, la Lionne reprit la parole devant ses soldats afin de faire de la lumière sur leur ennemi vaincu.

"Elle n'est plus consciente." Et peut-être la Louve lui en voudrait-elle : mais un tel geste était bien peu comparé à la mort. Comparé au geste de trop que Luciella aurait pu commettre quelques minutes plus tôt. "Elle n'a pas l'air d'avoir toute sa tête, mais elle est plus lucide qu'elle n'y parait et sait parler. J'ai encore quelques questions à lui poser. Quelque chose qui pourrait intéresser les miens."

Qui était cet Luan? Ses frères et soeurs, si différents de ce qu'elle connaissait du monde?
Un frisson parcourut son échine. Bien vite, elle ressentit le besoin d'entamer quelques pas pour cesser de penser.

"L'air est gelé par ici...Croyez-moi, vous allez avoir besoin de flèches pour d'autres adversaires, et pas pour une bête déjà bien affaiblie." Mais une bête capable d'attaquer un humain sans mal néanmoins... D'un geste de la main, elle désigna son ennemi au sol. "Mettez la louve dans un cachot, bien attachée de préférence. Dans son état, elle n'ira pas très loin et il lui faudra un long moment de convalescence. Au moindre geste suspect, prévenez-moi. Ne la torturez pas. J'y tiens particulièrement, je n'aurais pas la patience de me répéter. Les autres, restez sur vos gardes, et reprenez vos positions."

Bien qu'alerte, Ryme souffla une bonne fois. Toutefois, l'environnement dans lequel ses soldats et elle pataugeaient actuellement lui rappelait qu'il était maintenant temps de faire le deuil sur d'autres corps gisant sur le sol : ces soldats, pourfendus et chassés par Luciella... La guerre était laide.




Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]   Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat] EmptyLun 8 Nov - 20:54
L’officier exprima une drôle d’expression au refus qu’il venait de prendre à sa suggestion qui n’était visiblement que rhétorique à ses yeux. Pour autant, au sein de cette Citadelle, Ryme possédait la plus haute autorité. Aussi, baissa-t-il simplement la tête tandis que la Sainte vint intervenir avant que la volée de flèches ne vienne intercepter la bête qui chargeait sur les archers. Un coup d’une vélocité telle que les Dormeurs en eurent le souffle momentanément coupé. Et ce qui suivrait donnerait lieu à une certaine incompréhension. Certains avaient perdu des amis, voire même de la famille et autant dire que la décision n’arrachait pas la popularité des troupes en présence. Mais là encore, personne ne viendrait y convenir.

La Guerre pouvait prêter à de telles initiatives qui ne donnaient de vision qu’avec un certain niveau de recul. Qui sait quels fruits seraient récoltés des « interrogatoires » à venir. La discussion était-elle seulement possible avec une telle monstruosité ? L’avenir en déciderait. En attendant, les ordres seraient exécutés fidèlement car après tout, la menace sur la citadelle d’Hermanstadt venait d’être écartée. Des monstres de moindre envergure en comparaison avec la louve combattaient toujours ci et là. Des êtres avec qui il était impossible de dialoguer, enivrés par des pulsions destructrices. Mais de destructions, ils ne trouveraient bientôt plus à en réaliser, condamnés par la prise en main de la lionne qui pouvait dès à présent sécuriser la place stratégique qui lui avait été attribuée par le Grand Pope.

Ryme l’emporte sur Luciella. Le combat se solde par la capture de l’ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hermanstadt : Ryme vs Luciella [Combat]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Siebenbürgen-
Sauter vers: