Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyDim 24 Oct - 23:20
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  7224e40d8feba52856d074f2fc2ff129

Entre Hermanstadt & Kronstadt sur une des clefs de voûte du dispositif de défense Byzantin. Des énormes armes de siège, balistes, scorpion, catapultes et trébuchet sont installé là, face au Dédale pour pouvoir le frapper de ces nombreux projectiles. L’endroit est lourdement gardé par un corps de garde et de servant, dédié au fonctionnement de ces machines. Le fait qu’elle puisse continuer d’arroser le champ de bataille ou non est crucial pour l’un et l’autre camp. Une pluie de pierres de plusieurs quintaux pour faire la différence dans une bataille à l’issu aussi serré que celle qui se dessine.

Les défenseurs peuvent venir de plusieurs directions, mais il est beaucoup logique qu’il se présente de l’est ou de l’ouest. En effet, ces armes sont situées entre deux citadelles, toutes deux bien gardés, rendant difficile ce genre de mouvement de contournement. Les flans de cette position sont malheureusement plus exposés.

Néanmoins, les défenseurs ont pu fortifier leur position surélevée sur le plateau d’une série de petits dénivelés, rendant difficile une attaque frontale de la position. Malgré tout, un plateau plus petit reste encore plus haut mais ce dernier n’avait pas l’espace pour accueillir les machines de sièges. Une ressource géographique qui saura être utilisée habilement par défenseur et attaquant. Pour le reste, il existe encore quelques arbres au nord de la position, même si tout le reste a été défriché autour pour être utilisé à la confection des machines.

Côté byzantin, l’ensemble est fortifiés d’un faussée couvrant le tour de la position ainsi que d’une muraille de bois capable de retenir les dormeurs mais qui ne retiendrait pas un éveillé, un bon incendie ou un boulet de catapulte. Les quelques soldats qui sont ici ne sont pas suffisamment nombreux pour vraiment peser dans la bataille, néanmoins certaines des plus petites machines de sièges sont prévu pour être retourné sur d’éventuels assaillants. L’atout caché des byzantins reste la présence de quelques alchimistes impériaux, capable de quelques petites merveilles… L’ensemble reste discipliné et organisé.

Côté transylvanien, amalgame de troupes, à l’image des armées entière du Dédale. Issu de clans et de légions différentes, il s’agit d’un petit contingent composé de soldat trié sur le volet. Quelques guerriers efficaces et brutaux, plus nombreux que les soldats byzantins. Des éclaireurs qui connaissent bien la région aux pas lestes et capable d’avancer avec discrétion. Et l’unité clef de ce détachement : des sapeurs, spécialisés dans la destruction de fortification et d’installation de ce genre. Pour rester discret, une partie de l’équipement, déjà rudimentaire a dû être laissé de côté, il serait dommage que l’incursion soit repéré par un reflet sur le métal ou le cliquettement des mailles. Autre soucis, contrairement aux impériaux, la discipline et la cohésion ne sont pas le fort de cette unité.

Le temps est nuageux, pouvant passer du tout au tout. Le vent souffle fort côté sud-est et peut gêner les tirs à distance. Au moins, tant que le vent ne s'arrête pas, la pluie ne se mettra pas à tomber. Pour autant, l'air n'en est pas moins humide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyLun 25 Oct - 16:39
L’heure de la bataille avait sonné. On m’avait confié les armes de siège de la région, m’assurant qu’elles restent disponibles pour canarder la chose immonde que les Berserkers nomment Dédale. Je n’avais jamais autant été dégoûté d’entendre mon propre nom.
Le terrain en plateaux m’offrait des avantages non-négligeables, malheureusement les quelques soldats présents pour manœuvrer les armes de siège pouvaient très vite être réduit si la force en face était gigantesque.
Vu la topographie du terrain, l’ennemi attaquerait soit de l’est ou de l’ouest s’il veut faire marcher un grand nombre de troupes tout en gardant leurs endurances.
Mon plan était simple, c’était à eux de venir, à eux de se dévoiler s’ils voulaient prendre d’assaut notre place-forte. Mon rôle consistait seulement à leur souhaiter la bienvenue à coup de rochers, boulets et autres grosses flèches dans le derrière.

Je disposais mes petites armes de siège du côté est et ouest, pour facilement tirer sur les troupes ennemies si elles se pointaient. Les alchimistes avaient confectionné des petites poches remplis de fioles d’acides attachés aux flèches. Ainsi, au contact, la substance se briserait et rependra son liquide sur une portion du terrain.
Le nord et sud étaient renforcés par quelques soldats chargés de surveiller. Le terrain était peu praticable et pas toute l’armée pouvait passer par là. Ils avaient avec eux du feu grégeois et de la poix brûlante à déverser sur nos invités. Cela laissera le temps de donner l’alarme avec une petite invention de ma part.

Grâce au surplus des alchimistes, j’avais mélangé plusieurs concoctions dans de gros pots, ainsi, les soldats avaient tous une fiole sur eux qui lorsqu’ils en jetaient une dans un des quatre pots, la réaction chimique produisait un long sifflement suivi d’un immense panache de fumée verte. Il y avait un pot pour chaque point cardinal, pas extravagant pour ne pas attirer l’œil de l’ennemi, mais connu de tous mes soldats, je m’en étais assuré. Le seul élément un peu hasardeux était cette pluie. Si vraiment elle venait à tomber, j’espérais que les éléments de feux grégeois contenus dans cette préparation suffiront à la protéger de l’eau.

Quant à moi, je restais pour surveiller et superviser. Je faisais des tours de garde, mes sens à l’affût, attendant un mouvement, une perception quelconque. J’étais prêt à intervenir dans chaque position s’il le fallait. J’avais dispersé des mots d’encouragements à tous les soldats et alchimistes.

« Maintenant, à vous de jouer mes chères Berserkers. Je ne vous laisserais pas gagner cette bataille. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMer 27 Oct - 1:29
Comme une lumière dans la Nuit, une lanterne illuminait en vain la tente dans laquelle Liv avait trouvé refuge. Devant elle, une table -dressée à la va-vite- soutenait une carte où quelques pions avaient été dressés savamment. L'ordre du jour : Commander un régiment. Ce n'était pas un exercice que la Centurion portait dans son cœur en tant que tel: la Berserker elle-même n'avait jamais aimé le Dédale, et ne comptait certainement pas mourir pour cet édifice de mauvais goût. Pas pour un tas de chair informe. C'était là une vile difformité, une preuve de soumission historique qui ne qualifiaient pas leur véritable nature.

Alors autant se l'avouer : Liv ne portait pas ce siège dans son cœur. Elle ne put s'empêcher de porter l'une des pièces adverses à ses lèvres. Cela l'aidait à dérouler le fil de ses pensées. Ce fut à cet instant qu’elle parvint à se conditionner à cette logique fatidique mais nécessaire à tout chef de guerre. Car, ne dit-on pas qu’il faut vivre à l'instant présent ? Et ce Dédale, n'était-ce pas synonyme de survie pour eux ?

Face à eux, se dressaient des Byzantins. Des Saints aussi, leurs ennemis mortels et ce depuis des siècles. Historiquement parlant, cette guerre marquerait peut-être les esprits et un tournant décisif pour leur continent, placé sous le petit caprice égoïste de la déesse Athéna. Alors, elle se ravisa. Pour Mars d'une part. Pour ses confrères d'une autre part. Finalement, sur un autre point de vue, cette opposition était peut-être bien plus intéressante qu'elle n'y paraissait...

Ah, elle réfléchissait trop !

- Par Mars, cela m’ennuie. Doit-on attendre, ou attaquer de nuit ?

Ce questionnement lui tira un froncement de sourcils. Vainement, elle tentait de retrouver mentalement les passages de quelques bouquins qu'elle avait lu dans la bibliothèque de son ancien maître. Les livres instruisaient et révélaient les meilleures stratégies à adopter. Hélas, ils ne s'appliquaient pas toujours dans la réalité. Il lui fallait donc devenir une main de fer...ou une épée qui tranche. Attaquer ou patienter ? Son coeur balance...Heureusement, Liv n'aura pas à songer davantage qu'une voix décida pour elle.


- Ah, tant de doute dans un si petit corps ! Ce n’est pas bien compliqué : pour l'instant, laisse-les mourir de faim et de désespoir. Tue leurs messagers, et tout ce qui pourrait sortir ou entrer dans cette petite citadelle. Ils finiront bien par mordre.

A sa gauche, un fantôme, ni mort, ni vivant. Une sinistre silhouette l'observait de son œil mordoré, perçant, et peinait à cacher son enthousiasme malgré son silence de mort. La peau d'un grand loup entourait ses épaules, et telle une couronne barbare, marquait ses origines et son penchant pour tout ce qu'il y avait de plus martial en ce monde. Il n'aimait pas les Saints, et se désolait d’agir seulement lorsque la Lanterne le lui permettait. Mais s'il y avait bien quelqu'un de motivé en ces contrées, mort ou vivant, c'était bien lui. Et qui était-elle pour empêcher un guerrier de trouver un peu de repos dans sa longue Non-vie ?

Alors soit. Cette citadelle serait la proie de leurs dagues. Et puis, la présence de l'un des Cinq était des plus intimidantes cette fois-ci. Liv en vint alors à expliquer les circonstances qui berçaient leur conflit.

"Nos éclaireurs sont revenus de leurs premières observations. Le terrain n'est pas des plus favorables pour nos guerriers et il va nous falloir redoubler d'efforts pour éviter les pertes. Notre nombre ne doit pas nous monter à la tête.
- Pourtant, le vent souffle au sud-est...
- Et la pluie approche.

Un sourire révéla quelques canines bien acérées. Une main vint même toucher son épaule afin de la conforter.

"Allons, Kochtchei. Vous ne combattez pas seule. Ce fardeau, nous le portons ensemble. Et il me tarde de revenir sur le champ de bataille."

Des yeux bleus se perdirent ça et là, sur le métal froid de son épée jusqu'au feu de sa lanterne. Peut-être avaient-ils raison ? L'instant suivant, ils eurent la force de revenir vers leur prédécesseur, et leur porteuse signa un hochement de tête affirmatif.

"Qui que soit derrière l'armée adverse, c'est mentalement Deux contre un."

Tournant des talons, Liv souffla une bonne fois. Bientôt, elle regagna toutes ses lettres de noblesse. En sortant de la tente, elle vit ses soldats déambuler dans le froid. Grands habitués de la Transylvanie, ils chahutaient encore avec un peu de gaieté, se martelaient l'épaule à poings légers, comme si la Mort ne les effrayait guère. D'ailleurs, on la reconnut bien facilement. Certains relevèrent les yeux vers elle, et la saluèrent avec toute la bonhomie qui leur appartenaient. Ces brutes épaisses se remémoraient encore l'ambiance que ce "jolie brin de femme" avait mis la nuit dernière, autour d'un grand feu, à narrer ces histoires de héros perdus comme l'une de ces conteuses qui aident à rêver. D'autres étaient intimidé par la présence de cette "prêtresse" au caractère bien trempé qui avaient pourtant le soutien des grands chefs.

Pourtant, son Gardien le lui avait dit, et sa présence près de son épaule lui confirmait cette sensation oppressante qui lui vrillait l'estomac. Elle n'était pas seule dans cette bataille. On dépendait d'elle. Eux, tous. Et qu'avait-elle pour se battre ?

Une armée un peu sanguine, rebelle ? Bien.
Un ennemi acculé, logé dans sa petite citadelle ? Excellent.
Un cor de guerre ? Oui, bien évidemment.

Le sourire de Liv, serein et d'une douceur froide, somma aux soldats de garder leur position actuelle. Quelques fantassins, rapides et camouflées dans la forêt, guettaient le Nord majoritairement, l'Ouest également, accompagné d'une poignée de guerriers plus massifs sur leur emplacement d'appuis pour les épauler et équilibrer la formation. Pour l'instant. Tout pour boucher les allées et les venues dans la forteresse. Le reste de l'armée, plus brutale, gardaient avec plus de vigueur la sortie au Sud Est. Pour l'heure néanmoins, la patience était de mise et toutes ces armées se tenaient à l'écart : ni trop loin, ni trop près, ils se tenaient à une distance prêtant à semer le trouble dans le cœur de potentiels assiégés à long terme, mais pas suffisamment pour atteint par les flèches.

Ils attendaient. Pour eux, pour la pluie, pour le vent, pour la nuit. Qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMer 27 Oct - 8:47
    Le fonctionnement pour ce sujet de stratégie sera le suivant :

  • attachez vous à des descriptions qui ne renseigneront pas votre adversaire sur vos intentions (le factuel observable doit être lisible, mais la marge d'interprétation appartiendra à celui qui vous lira) ;
  • les intentions de chaque manœuvre devront être envoyées par MP au MJ arbitrant le sujet (ici, Childéric) ;
  • des dés vous seront demandés (attaquants comme défenseurs) suivant les actions prises, avec un SR variant suivant la difficulté de l'action entreprise ;
  • chaque choix entraînera une faille dans votre stratégie et c'est la justesse des déductions du stratège adverse qui décideront de son impact dans la bataille (moyennant des lancers de dés à SR variables pour trancher les réussites / échecs => le MJ seul en connaîtra la valeur et départagera les deux participants sur l'exécution des différentes opérations par une intervention via post Conteur à chaque tour) ;
  • a contrario, la qualité du choix initial pourra permettre d'imposer son rythme ;
  • des jets de gestion d'imprévus pourront vous être demandés si vous négligez trop vos précautions (qui pourront être développées par MP si nécessaire).


Enfin, soyez fairplay et ne cherchez pas la victoire à tout prix d'un point de vue HRP. Jouez vos personnages et prenez les décisions logiques de leur point de vue. La renommée d'event ne sera pas forcément attribuée au victorieux, mais à celui qui se sera le plus illustré par le RP. Vous savez ce qu'on dit : à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMer 27 Oct - 15:55
Le temps passait, les rondes également. Aucun mouvement à l’horizon. Cela ne me plaisait pas du tout. Ils attendaient quoi ? Je ne me déplacerais pas pour eux, en revanche, ils m’offraient un temps précieux que j’employais. Du haut des remparts, je scrutais le moindre signe de lumière, usant des capacités de l’or comme pour tendre encore plus ma vue, je voulais les débusquer. Je scrutais chaque coin.

Pendant que j’observais, j’avais auparavant distribué des ordres à mes soldats, ils savaient quoi faire et ils avaient toute ma confiance. Cela bougeait de mon côté et j’en profitais pour d’avantage détecté un mouvement, une lueur ennemie. Si je découvrais leurs positions alors j’aurais un avantage certain. Je pensais que les Berserkers étaient sanguins et enclin à se lancer dans la bataille, mais on dirait que je m’étais trompé sur leurs comptes.
Dans ma tête, se dessinait le plan des lieux avec la position de mes troupes. Des flèches partaient ici et là pour indiquer de potentiels manœuvres. D’autres se voyaient rayés immédiatement pour annuler cette possibilité.
Tant que j’avais mon cerveau pour allier, je pouvais rebondir.

Un coup d’œil et je pouvais voir que mes ordres étaient parfaitement suivis, cela était une bonne chose, mais encore, il fallait que ma stratégie marche.
Je n’arrivais pas à rester dans la tente de commandement, je me devais d’être auprès de mes soldats, les saluer, les respecter, car c’était eux qui allaient se battre en première ligne. Pour autant, la chaîne de commandement était respectée et j’avais toujours avec moi un messager pour distribuer les ordres aux alentours. Ils étaient vifs et savaient se défendre au cas où qu’ils tombent dans une embuscade.

Le temps continuait de filer, l’odeur de la pluie était présente dans l’air. Cette dernière pouvait aussi bien être ma meilleure alliée, soit ma pire ennemie, tout dépendra de la fonctionnalité des installations.
Pendant que je cherchais le campement des Berserkers, mes yeux tombèrent sur les catapultes. C’était pour elles que j’étais ici et devait me battre. Je devais m’assurer qu’un autre type de pluie puisse continuer à s’abattre sur le Dédale.
Ce dernier mot me fit sourire :

« Dédale, tu étais tellement ingénieux que ton nom est devenu synonyme de labyrinthe. Malheureusement, des créatures peu scrupuleuses l’utilisent et le tache de sang. Ça reste étrange d’entendre son propre nom quand on parle d’un lieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptySam 30 Oct - 15:54
Par delà les frontières, ils seront nombreux à observer les conflits éclater. Par delà les murailles, ce seront cette fois-ci les Byzantins qui seront témoin d'un assaut prêt à frapper aux portes de la citadelle. La faute au temps, qui fit déjà naître une première initiative au loin, celle qui fâchait et qui distillait un mauvais pressentiment dans le cœur d'autrui. Plus que jamais, ce fut le cas. Quelque chose grouillait, au loin. Une chose affreuse, composée d'un nombre d'hommes formés en rang, prêts à toquer aux portes ou à profiter des petites tranchées qu'ils creusaient à leur passage. Une chose qui s'appelait guerre et qui ramenait en bouche le goût du fer.

Le Vent n'est pas clément au Sud-Est. En connaissance de cause, les guerriers comptaient bien profiter de cet avantage pour mener leur première avancée, terrible, sourde et ardente. Epée à la main, bouclier au poignet, ils avaient tout de la bravoure des premières lignes qui menaient leurs premiers assauts. Leurs cris de guerre -et tout particulièrement celui de l'un de ces clans barbares qui s'assimilent aux ours qui lacèrent et qui mutilent- feront peut-être trembler de peur leurs ennemis autant qu'ils ne font résonner la terre par leurs pas. Par tranchée d'approche, on devine la première ligne robuste mais rapide.

Plongée dans une observation profonde, Liv chuchota quelques mots près de sa lanterne avec beaucoup de patience. Sa main se referma sur la petite cape améthyste et chaude qui lui recouvrait les épaules. Un coup d'œil à ses côtés, Liv songea à l'Un des Cinq, aux abonnés absents cette fois-ci. Désormais, la décision lui revenait. Chargée la tête la première avec toutes ces troupes n'étaient pas l'idée la plus originale en soi, mais il y avait de l'efficacité à jouer sur la composition et le nombre en tant qu'assaillants. A deux, ils prirent alors la direction de ces rangées de barbares de clans bien différents. Parés de peaux de bêtes, de tissus rouges ou de noirs, leurs différences conféraient un charme presque exotique aux yeux de Liv.

Une fois devant toute cette rangée d'homme, les peuples peinèrent à reconnaître cette silhouette en armure blanche, quoique lugubre. Les yeux bleus et les cheveux rouges furent troquer contre les apanages d'un guerrier. Ainsi, le casque qui la recouvrait ne permettait pas de lui attribuer un nom, mais un œil connaisseur verrait en ce casque sinueux et en ces pièces fines mais solides l'un des noms de la Pestilence. Sa main leva son épée, et sa voix trahit son identité.

"Guerriers, l'heure est venue."

Si les chefs de guerre menaient habituellement leurs propres tactiques, la jeune femme se sentit néanmoins l'obligation de les réunir sur un front commun plutôt que de commencer sur une mauvaise note. Après tout, ces clans n'avaient pas pour maître-mot la discipline. Mais quoi de mieux qu'un message de gloire et de tradition pour diriger ceux qui désiraient éradiquer ces différences ? Du silence, sa voix s'insinua comme un poison dans le mental. Le sourire aux lèvres. L'excitation bien dissimulée derrière une fossette peu apparente...

"J'ai connu un homme qui étendait sa main sombre et noire sur les forteresses jamais prises. Une main gantée, faite de fer et d'autorité."

Resserrant son emprise contre son épée, lanterne à la ceinture, quelque chose d'étrange et d'inspirant dans l'air semblait recouvrir les arrières où ils se tenaient tous.

"Celle-ci s'abattait sur elle sans discontinuer. Salve après salve. Mort après mort. Jusqu'à fêter à l'aube la victoire de l'un ou de l'autre dans les chansons, le vin et l'hydromel."

Un pas devant l'autre, elle reprit son souffle. Et regagna la parole pour conclure le fond de sa pensée.

"Je crois que nous sommes le vaillant héritage de cette main. Unis contre un ennemi commun pour défendre nos traditions. Il nous faut s'étendre le long de ces murailles en bois. Est et Sud, d'où le vent se dresse et nous protège en partie des flèches alliés. Renversons l'ennemi."

Puis, tournant des talons, se retournant en direction des murailles, le bout de son épée menaça la cime des engins de guerre. A ses côté, les chefs des clans firent de même, et leurs ordre s'entremêlèrent.

"Préparez-vous, car nous chargerons très bientôt !"

Cette fois-ci, les cris des guerriers traduisirent l'expression de ces cœurs qui battaient la chamade. Plein de volonté, de rires et de sarcasme.

Une unité d'éclaireurs au loin les avait rejoint depuis la forêt. Cette dernière la salua, l'informa de toute impossibilité de fuite. Parfait. Au loin, Liv ressentait les frissons de ses premiers guerriers qui parcourent des kilomètres, et qui ont pour charge de passer à couvert dans les tranchées d'approche, puis parfois à découvert pour continuer leur montée. Certains attirent l'attention avec quelques flèches en feu vers le sud. Un peu plus vers l'est, quelques unités plus dissimulées et à l'écart s'approchaient de la muraille dans la tranchée en transportant plusieurs matières inflammables, mis au point par ses sapeurs. Néanmoins, on savait leur importance ; si l'un tombe, l'autre ramasse pour le mener à bon port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyDim 31 Oct - 22:26
Les traits fusent du sud-est, un peu trop loin par rapport à ce qui était attendu. Les échanges de tirs dans les deux camps font les premières victimes. Le vent ne souffle pas encore trop fort mais les traits sont difficilement ajusté des deux côtés. Une grosse majorité des traits se figent alors dans le sol sans causer trop de dommages. Un assaut se prépare indubitablement et les défenseurs avancent. Certaines des machines de sièges plus maniables semblent avoir été avancées bien qu’il soit difficile de les situer exactement pour les assaillants.

Des précisions vous sont envoyées par MP pour les résultats des actions secrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyLun 1 Nov - 18:16
Je savais que c’était compliqué de diriger des troupes, mais je ne me rappelais pas que c’était aussi aléatoire. Certains comprenaient mal les ordres ou pensaient à autre chose, occasionnant certains cahots sur la stratégie. C’est pour ça que je préfère mes automates, un ordre et il est suivi à la lettre.
Les premiers tirs avaient fusé, causant quelques dommages de mon côté, l’ordre fût donné de les soigner au plus vite pour qu’ils retournent au combat.
Les mouvements adverses étaient étranges, ce serait fou pour eux de tout lancer et me donner leurs positions aussi simplement.

« Tenez vos positions ! Ils essayent de nous appâter ! Surveillez les alentours ! »

Les flèches lancées par les archers et autres étaient légèrement déviées de leurs trajectoire, normal pour une première volée de flèches, il fallait ajuster. Un rapide calcul dans ma tête me fournit l’angle exact et la position pour tirer de manière efficace. Je me positionnai à côté de mes archers, pris un arc et une flèche libre. Je me mis en position.

« Regardez bien, prenez vos points de repère comme moi, respectez cet angle et tirez ! »

Ma flèche partit à la fin de ma phrase pour venir atterrir dans le camp adverse. J’en profitais pour vérifier la position des archers et les corriger si nécessaire.

« Ne vous laissez pas surprendre par le vent ! J’ai confiance en vous pour que lorsqu’il arrivera, vous puissiez en tirer parti ! Vous êtes d’excellents archers, alors descendez-moi ces sauvages. »

Le vent se levait et ça n’allait pas se calmer comme ça, il fallait que les soldats soient prêts à cette éventualité. Après ma démonstration, je retournais sur les remparts pour être à nouveau le guetteur et débusquer les troupes ennemies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMer 3 Nov - 18:42

Dans ses troupes, le chaos s'imposait, s'immisçait comme un poison dans l'esprit de ses guerriers. Il ne fut donc pas surprenant qu'à l'Ouest, quelques barbares s'approchèrent à pas rapides des fondations, l'air menaçant. Mais là, à l'arrière du champ de bataille et dans le secret, un homme soupirait des vérités fâcheuses à l'oreille de la jeune femme. Ce fut ainsi que le chuchotement de l'un des éclaireurs soutira à la Commandante un froncement de sourcils remarquable face à ses guerriers. Intérieurement néanmoins, la Centurion se réjouissait d'avoir utilisé cette unité comme messager de terrain, en cas d'urgence : cet état de fait lui arracha un sourire, que l'on regretterait presque de ne pas voir sous son masque si on l'eut deviné comme existant.

D'un claquement d'acier, plus déterminée que jamais, ses mains se resserrèrent d'abord sur la garde de son glaive de prédilection, puis sa silhouette recomposa l'halo impassible qui la caractérisait: froid, mort et glaçant. Enfin, son ordre -plus important encore- détonna dans ce vent transylvanien qui exaspérait tant les archers adverses.

Pour l'éclaireur, son ton se fit rassurant.

"Ce n'est pas grave, maintenez la charge et ne perturbez pas les troupes déjà en marche. Pour les éclaireurs, demandez leur de se regrouper et rappelez à certains d'utiliser leurs boucliers : les ennemis ne peuvent attaquer qu'en décochant des flèches hasardeuses pour l'instant. Et n'oubliez pas : quoiqu'il arrive, nous ne mourrons jamais véritablement en si peu de temps."

Y aurait-il plus de morts? Plus de cadavres, transpercés par les flèches de leurs ennemis ? Son œil critique et bleu dévora la scène avec une rare avidité. Si l'offensive se soldait par un échec, il lui faudrait utiliser un autre subterfuge ; moins inutile, plus complexe et recherchée. Au loin, Liv décela de nombreuses petites taches noires, lesquelles firent chavirer des sentiments contradictoire. Coincée entre une pointe de sadisme et de réjouissance, on venait de réveiller ses idées contradictoires de Commandante. Hommes comme taches incarnaient toutes la volonté d'en finir avec ce combat : on avançait, on décochait, on y mourrait mais surtout, on ravageait les sols et les murs ennemis telle une vague sur un banc de sable, dans l'espoir d'ébranler les fondations de bois que plusieurs mains tranchaient dorénavant du bout de leurs épées. Quant à leur nombre décroissant, il n'avait dorénavant plus d'influence sur les clans barbares. Seul l'acharnement aurait raison de l'un ou de l'autre clan.

Soudain, Liv se tourna davantage vers les tranchées : étaient-ils parvenus à déposer le nécessaire? Pourquoi ses troupes, derrière elle et immobile, s'impatientaient autant alors que tout était prévu. Tout ceci l'ennuyait ; alors son soupir créa une buée froide, intangible, laquelle se matérialisa comme un vœu dans l'air de l'Est. Son gardien avait promis de l'aider, et un peu de distance ne serait pas de refus : un ancien guerrier, habitué du terrain, l'aiderait peut-être à manifester une autorité sur cette armée rebelle ; fut-il un homme ou un fantôme. Son allure de géant gagnait en général le respect d'autrui et l'aura sombre et menaçante de ce dernier avait tout le mérite d'intimider les plus humains d'entre eux. Une telle apparition n'évoquait que le début des hostilités de son côté. La Kochtchei songea qu'elle ne pouvait pas faire davantage.

Pas encore.

Tout en jetant un regard par dessus son épaule, elle vit le reste de son armée.

"Notre tour viendra bientôt : à mon signal, nous chargerons à notre tour ! Restez groupés!"


Ses lèvres avaient beau se pincer et s'humidifier, les faits étaient les suivants : ils ne rejoindraient pas les murailles en même temps que les premières lignes. Il aurait fallu plus de temps, plus de célérité et plus de force encore pour se faire. Mais les cœurs battaient la chamade et se réjouissaient d'attaquer avec la force d'un marteau. Alors une voix cria et s'imposa dans la plaine. Une voix masculine, d'outre-tombe ; l'Un des Cinq.

"Commencez à charger!"

Il était revenu à ses côtés. Kochtchei et fausse mort marchaient à l'unisson : au Sud-Ouest comme au Nord Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyVen 5 Nov - 15:47
Les guerriers d’Arès semblent avoir mis en place un encerclement rudimentaire de la place à prendre. Rudimentaire, car leur répartition pourraient être plus précises mais il sera difficile pour les attaquant de tous les prendre pour cibles. Néanmoins, là où est concentré une bonne partie de l’armée ennemie se trouve face à l'endroit où est concentré une grosse partie des archers.

Dédale tu n’as pas de mal à repérer une présence qui sort du lot chez les Slaves. L’une d’elle semble faire utiliser du cosmos. Il ne s’agit pas de quelque chose d’offensif et il serait difficile pour toi d’en dire plus sur ce pouvoir en l’état. Mais tant qu’il est actif, tu peux savoir avec précision où se trouve le commandant adverse. Pour le moment, il se trouve au sud de ta position. Liv, la présence de ton fantôme affermie un peu mieux la discipline dans les rangs, sa présence, s’ajoutant à la tienne et celle de la cuirasse calme par les peurs une partie des troupes proche de toi.

Des départs d’incendies semblent avoir été repérés au début des premières fortifications, pas de ton fait Dédale, mais les pièges mis en place ont alerté une partie des soldats qui on put contenir l’avancée des troupes de ce côté-là. Les archers suivent tes ordres mais délaissent de fait une partie du terrain qui risque d’être profitable aux guerriers d’Arès.

Ces derniers ayant commencé à charger en ayant presque encerclé la position…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyDim 7 Nov - 10:27
Ainsi, tu étais là… Au sud-est de ma position, très bien. Je savais maintenant quoi faire pour mieux disperser tes troupes et prendre un petit avantage. Mes archers avaient compris quoi faire et tenait le gros des troupes. Les soldats eux avaient bougé en fonction des débuts d’incendies.

« Repoussez-les ! Ensuite, tentez d’éteindre ces départs de feu ! Archers, vous les couvrez ! »

Un petit détachement de soldats vint renforcer les soldats chargés d’éteindre les débuts de feu. Je me déplaçais vers le sud pour prévenir mes autres troupes.

« Soldats ! Tenez votre position et le peu d’archers avec vous, visez bien, faites le maximum de dégâts et vous savez quoi faire s’ils sont trop proches ! »

Je me dirigeais ensuite vers le côté nord de l’avant-poste. Les troupes ennemies voulaient nous encercler ? Stratégie efficace, mais qui disperse les troupes, je me chargerais donc de ce côté.
Mon cosmos se mit à brûler et mon index pointa le ciel, à ce moment-là des milliards de flèches apparurent dans le ciel, doré, empreintes de mon cosmos.

« Concentrez-vous sur l’ennemi ! Il ne doit pas passer ! Athéna et moi-même comptons sur vous ! »

Mon index pointa alors la vaste zone devant moi, et toutes les flèches fusèrent en même temps sur les ennemis, chaque flèche atteignant sa cible en plein cœur. J’étais à l’opposé de l’endroit où se trouvait mon ennemi, de quoi lui compliquer la tâche et me faciliter le fait de déblayer mon avant-poste de ces crapules.
Le carnage s’opérait de mon côté et mes soldats maintenaient le reste des fortifications. Cette défense n’était pas parfaite, mais me permettait de servir le but que je m’étais fixé, protéger au maximum les armes de siège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMar 9 Nov - 1:52
Mon cher, très cher Saint.

Moi, la frêle femme dédiée à Mars, je vois la mort défiler. Je contemple l'espoir se détourner de tes hommes, et puis des miens. Même en étant au milieu du Front, le vent ne fouette pas mon visage ; mon casque est aussi froid qu'un mort. Je me rends compte que Vali avait raison, quand elle m'a avoué dans les rues de Camelot une triste vérité : j'ai froid depuis des années. Ma course et ma respiration rapide ne réchauffent pas mes muscles. Tous ces mouvements et tout ce sang n'y font rien ; il n'y a que ma Lanterne pour dégager de la chaleur. Il n'y a qu'elle pour me maintenir en vie. Pour illuminer les gens qui tombent à mes côtés. Il n'y a qu'elle et mon épée dédaigneuse pour parer ces misérables flèches qui tentent de me transpercer avec maladresse. Il n'y a qu'eux, moi et nos origines. Eux, moi et Terreur.

A mon tour, je me permets un tour de passe-passe ; une première intimidation. Ma main saisit aussitôt une flèche qui m'est destinée pour finalement la charger en cosmos, et la renvoyer à l'adversaire avec une rare violence, tout juste empruntée à l'un de mes prédécesseurs. J'aurais presque pu la casser si ma poigne bien serrée n'avait pas mesuré sa force. Le cosmos file, intimide, et tombe comme une sinistre sentence. Un crâne éclate, je crois. Satisfaite, j'esquisse un sourire tandis que le fantôme à mes côtés ricane et fait de même. Cette compétition à l'intimidation nous rend vivant.

"Les hostilités commencent, et quelle délicieuse adresse ! Je pense faire mieux que toi, Liv.
- Nous verrons cela."


Notre jeu débute. Nous recommençons.

Nous sommes seuls et ensemble à la fois : voilà bien des années que nous n'avons pas eu le sentiment de nous amuser avec nos frères d'armes, les futures fantômes de guerre. Je ne parle pas des spectres, non. Ceux-là appartiennent déjà aux Enfers. Je parle des guerriers à terre, à la flamme encore bien chaude ; ces hommes qui n'ont pas encore conscience d'être prochainement destinés aux Enfers. Ces hommes qui se battent pour eux et pour leur chef, soucieux de nous...

Nous.

NOUS.

Depuis combien de temps un Centurion du Kochtcheï n'a pas été vu sur un champ de batailles ? Pour beaucoup, il avait disparu depuis presque l'apparition d'Arès. Sais-tu, mon cher Saint, qu'on l'appelle également le Sans mort ? L'Immortel, le Magicien, le Feu dans la Nuit ? Pourtant, il ne reste plus rien de lui sauf nous. Ses héritiers. Ou alors ses captifs ? Difficile à dire.

Alors on ne réfléchit plus à notre condition. On attaque.

Un ricanement. Puis une parole dans notre folle course.

"Continuez à charger ! Ces murailles ne nous résisteront pas. Contemplez les chutes d'un mur..."

La voix spectrale de mon Gardien résonne avec mon cosmos, comme pour me prévenir de sa future attention. D'une seconde à l'autre, il se resserre un peu plus vers la gauche, charge plus vite encore vers les fondations en bois. Sa silhouette, suivie de la mienne, slalome entre nos hommes, comme deux petites flammes dans la nuit. Nous nous entraidons, ensemble. Chassons les flèches, pleins d'encouragements et de respect mutuel. Mon épée s'embrase, son poings se charge également, et à deux, nous voilà présents pour détruire ces murailles, prêtes à les abattre.

"Mettez-y le feu !"

Plus à l'est, les tranchées d'approche font leur effet. Ils me tardent de voir les flammes s'emparer de ce milieu chargées en poie : un homme n'était-il pas chargé d'y mettre le feu pour mettre fin à cette mascarade ? Il doit probablement courir sans réfléchir pour débuter les véritables hostilités. Faire tomber le calme après la tempête.

Un sourire, vers l'est de cette ville. Le Nord pouvait bien tenter de survivre. Bien que je priais pour qu'un homme y sonne au moins le cor en cas de pertes trop excessives et qu'une partie des lignes aient patienté malgré les premières marches, il pouvait bien attendre : ce n'était qu'une question de temps avant ma prochaine initiative.

"Oui, concentrez-vous sur moi, et sur les hommes de devant. Et puis sur ces futures morts, encore. Toujours."

L'assaut ne faisait que commencer : d'une voix sereine, je susurre mes premières paroles dans une langue trop soutenue, ou trop ancienne pour nos chers byzantins. Des mots maudits, surnaturels mais mélodieux, qui soulèvent le cœur et donnent la chair de poule. Une chanson trop offensive pour vouloir le bien de mes adversaires dans ce froid qui s'emmêlait dorénavant avec mes sons.



Dernière édition par Liv le Jeu 11 Nov - 1:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyJeu 11 Nov - 1:06
La discipline est l’une des forces de l’armée impériale, il est pourtant difficile de la maintenir dans le chaos. Pour le moment, elle tient et les départs de feu sont rapidement éteints par les guerriers de Byzance. Mais l’exercice aurait pu être fait plus rapidement cela leur demande un peu de temps. Certains soldats gardés à l’intérieur des fortifications sont envoyés en première ligne, loin d’être assez pour compenser le nombre des guerriers d’Arès. Ils le savent et ne doivent leur volonté d’y aller qu’à la discipline et l’entraînement. C’est l’hécatombe par contre sous les flèches de cosmos du Sagittaire. Les hommes tombent comme des mouches et le moral en prend un gros coup pour les guerriers d’Arès. Mais on le rend bien et la même chose arrive à l’opposé du chevalier d’or, mené par la charge du commandant éveillé slave, tes archers sont fauchés comme des mouches. Victime de leurs propres traits.

Difficile pour les archers de garder l’angle exact, bien que la démonstration en ait aidé certain. Les effets des tirs restent un peu plus mesurés que ce qu’ils auraient pu. Mais les machines de sièges sont plus efficaces. L’encerclement des guerriers d’Arès est bloqué. Néanmoins, l’arrière leur appartient presque et ils ont pu avancer leur monté vers les premières fortifications. Un homme enflammé de commencer à courir et de mourir rapidement, laissant dans son sillage une trainé de flamme qui doucement, commence à mordre les fortifications.

La situation est tendue d’un côté comme de l’autre et le moral ne tient plus qu’à un fil. Il reste néanmoins encore des ressources, d’un côté comme de l’autre et il importera à quel général de bien les utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyVen 12 Nov - 16:02
La bataille m’échappait. Certes, j’avais fait des victimes dans un camp, certes, j’avais empêché de nous encercler, mais une attaque suicide commençait à dévorer nos fortifications, mes archers son tombé, comme le moral de mes hommes. Je me devais de leur donner une chance de retourner l’issue de ce combat.
Un sourire apparut sur mon visage, une idée folle me traversant l’esprit, je n’étais pas tellement taillé pour être général, mais les vies sous mon commandement me sont importantes. Je fis circuler un message à toutes les troupes, ne pas regarder le ciel, profiter de ma diversion pour éteindre les flammes et trancher la gorge de nos ennemis, si la situation devient trop dangereuse, qu’ils se replient à l’intérieur, je refuse qu’ils meurent en vain.

Mes ailes se déployèrent et je m’envolai droit au-dessus des fortifications, flottant à plusieurs mètres au-dessus. Ma voix s’éleva aussi pour atteindre l’entièreté du champ de bataille et sa générale.

« Vous voulez nous détruire ? Nous marcher dessus et écraser nos crânes ? Vous vous êtes trompé d’endroit, ici et maintenant, je protégerais mes soldats même si je dois m’ôter la vie pour ça ! Ils ne sont en aucun cas des pions qu’on peut jeter à l’abattoir ou se faire sacrifier comme vous avez lancé votre homme contre nos barrières. Je protégerais tous ceux sous mon commandement.

Vous voulez une cible ? Alors la voici !!
»

Mon armure, et même mon être se mirent à rayonner complètement, transformant la nuit en jour sur le champ de bataille, je brillais tel un soleil pour que tous les regards de nos ennemis soient tournés vers moi et laisser le champ libre à mes alliés. Mon poing se serra et alors que je me tournais vers le nord-est, je le projetai et des millions d’orbes de lumières en émergèrent pour venir s’écraser et exploser dans les rangs des ennemis. Je pivotais sur moi-même pour arroser la zone. Je faisais bien attention à ne pas tirer vers mes soldats et me concentrer uniquement sur les ennemis pour les distraire, leur donner une nouvelle cible, un nouvel objectif, tuer un Chevalier d'Or.
Si cette distraction marchait correctement, mes soldats prendraient l’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyDim 14 Nov - 12:52
Agacée comme jamais.

On comprit sur le champ de bataille qu'une silhouette humaine venait de s'éteindre en s'écrasant contre le sol avec moins de grâce encore que le cadavre d'un sanglier. D'une seconde à l'autre, le feu à l'Est était passé aux oubliettes...

Cet échec transperça Liv ; d'un geste assuré mais courroucé, elle s'énerva davantage contre les portes en bois restantes, d'une colère froide et silencieuse qui ne supporta pas le poids d'un visage contrarié. Néanmoins, la jeune femme dissimula son irritation. Elle hésitait entre le rire et la frustration.

"Ce n'est pas grave."

Ce n'était pas grave.

"Que quelqu'un prenne la suite de cet homme. Faites attention à vous."

Ce n'était pas grave, non. Son armée tenait encore debout et la majorité de ses soldats à ses côtés soufflaient encore un soupir bien vivant. Désormais, il leur fallait se frayer un chemin à travers ces murailles et pourquoi pas, flatter l'Espérance et soulever quelques tourments. Mais Liv n'eut pas le temps d'y songer davantage ; soudain, une lumière. Un cosmos. Celui du Saint.

Liv ne comprit pas ce que le petit seigneur insinuait. Qu'y avait-il à penser au bien commun de ses hommes ? Ne faisait-il pas la même chose en envoyant certains de ses hommes en première ligne de défense ? Derrière elle, derrière son épée, se tenaient son armée et ses revendications. Le bruit de leurs bottes, leurs cris de guerre plus affirmés, et les initiatives qui s'en suivaient. Qui acculaient leurs ennemis. Les paroles de son adversaire étaient fatigants mais n'éveillèrent aucun sentiment de sa part.

"Plus ils sont petits et lumineux, plus l'égocentrisme leur monte à la tête." Ce fut son Gardien qui prit la relève, tandis que les lèvres de la Centurion commencèrent à fredonner une bien étrange mélodie. "Les premières lignes et fortifications sont à nous, avançons et ce terrain sera à nous!"

Il n'y avait pas de Bien et de Mal face à elle, pas de prétentions à sacrifier ses hommes. Elle laissait ces traits de caractère aux plus primitifs des Berserkers. Seule l'Histoire s'inscrivait dans le marbre ; ne le voyait-il pas ?

Tandis que son Gardien progressait vers les premières fondations, prêt à semer une peur colossale dans toute sa hauteur. Dans toute sa barbarie. Bientôt, il mènerait une partie de ses hommes perturber les premières défenses pour faire progresser plus rapidement le reste de la troupe. Plusieurs flèches s'approchaient. Son pas habile tenta d'éviter la trajectoire d'orbe qui menaçait ses muscles de trop près, en incitant d'autres hommes à en faire de même.

Et il plut de la lumière, encore et encore. Mais Liv progressa dans sa marche, dans cette langue qui perturbait les sens et les âmes sensibles. De sa gorge sont déployés des sons et des mouvements hypnotiques, lesquels devinrent une insanité sonore ayant pour seul objectif de faucher les archers adverses par les tripes. Sous leurs yeux, s'éveillait-ils un cauchemar sanguinolent, composé des râles de leurs camarades moins chanceux et de leur Envie, ou était-ce une simple vision d'horreur ? Ceux-ci témoignaient probablement déjà des fantômes de leurs camarades tout juste morts sous leurs yeux.

Ils auraient de quoi chasser ces mirages. Un temps précieux pour saboter les fortifications, machines de siège ou toute autre chose à portée de main. D'un trait de fer, l'arme de Liv projeta une décharge bien chargée vers ce Saint trop haut dans le ciel, suivi de quelques flèches barbares plus maladroites. Tout pour le déstabiliser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyMer 17 Nov - 0:24
La présence d’un commandant en première ligne a de l’effet sur la troupe. Moins quand on leur demande de ne pas regarder. Il se doute que tu prépares quelque chose, mais ils ne comprennent pas, ou alors trop tard. Malheureusement, l’ordre n’a pas eu le temps de remonter entièrement la chaîne de commandement et, chez certains qui étaient au courant, la curiosité a pris le dessus sur eux. En plein ciel, tu brilles comme un soleil, tes hommes sont grandement affecté par ta propre technique et s’en retrouve diminué. Néanmoins, l’effet escompté reste atteint et les troupes d’Arès auront beaucoup plus de mal à progresser, certaines devant même rebrousser chemin. L’occasion parfaite pour tes hommes d’éteindre les quelques flammes lancées par l’âme envoyée à la mort par le commandant adverse. D'autant plus qu'ils sont pilonné par tes sphères lumineuse. Néanmoins, le champ d'action de l'acte est trop vaste pour vraiment faire beaucoup de victime, contrairement à ta pluie précédente. Mais, le sol rendu meuble par ton attaque rendra la progression des slaves plus difficiles.

La torche humaine qui a eu, au contraire, le don de refroidir les ardeurs des guerriers slaves et de grandement affecté le moral et la motivation des guerriers présents sur place. Une poignet d'hommes suivront leur commandante et son spectre, les autres, à cheval entre la fuite et la continuité. Il est rare de voir, dans une armée de dormeur, des soldats jeter leurs vies aux orties pour une cause autre que la leur. À l’inverse, des clameurs se font entendre du côté des défenseurs. Le moral tient bon, la discipline est la force de l’empire. Raison de plus pour les Slaves de se méfier et de rechigner à la tâche.

Trop occupé par ton propre plan, tu es pris de cours pas l’attaque directement adressé vers toi de ton adversaire. Cependant, si l’attaque n’avait pas été réduite pas ta propre tentative d’aveuglement et ta propre attaque, tu t’en serais sortie à plus mauvais compte. Un partout, balle au centre de ce côté-là. Cette confrontation directe entre éveillé semble peser encore plus sur le moral des troupes, dans les deux camps. Mais les guerriers slaves semblent plus habitués aux superstitions et aux monstres, plus loin de la logique du Rêve d’Athéna et accepteront bien mieux la situation que les byzantins.

La victoire et la défaite sont à portée de main pour l’un ou l’autre des deux généraux, qui semblent avoir jeté toutes leurs forces et leur propre personne dans la bataille. Pourtant… les traits des soldats byzantins encore en état repoussent les guerriers d’Arès qui étaient parvenu à atteindre le bord des fortifications. Il faudra plus que ça pour les faire tomber ou pour simplement les escalader…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyJeu 18 Nov - 10:02
Le sang, les hurlements, les corps dont on marche dessus pour continuer à avancer. Nous arrivions au dénouement de cette bataille, je le savais, je le sentais. Tout serait bientôt réglé et pourtant je ne pouvais que reconnaître qu’à l’heure actuel, la situation était serrée entre nous, mais je ne devais rien lâcher, pour mes hommes.
Un simple murmure s’échappa de mes lèvres.

« Je dois reconnaître que tu es une brillante combattante. »

Son attaque m’avait touché, me faisant chuter, mais j’avais réussi à reprendre le contrôle de mes ailes avant de m’écraser au sol et reprendre de l’altitude, je brillais toujours, comme pour guider mes hommes et leur montrer que la lumière était toujours présente. Je hurlais à leur direction :

« Ne lâchez rien ! Nous tenons bon, vous pouvez être fière de ce que vous accomplissez ici ! Repoussez-les ! Ils ne passeront pas ! Ils sont comme vous et moi ! S’ils saignent alors ils peuvent mourir !»

Comme pour les aider, je dégainai mon arc et une flèche d’or apparut entre mes doigts, lorsqu’elle fut encochée et que je mis à tirer la corde d’or légèrement en dessous de mon œil, elle semblait aspirer le cosmos environnant, générant de la lumière et comme des flammes qui virevoltait autour de cette flèche, lui donnant une aura meurtrière.

« Guerriers d’Arès, partez immédiatement et vous aurez la vie sauve ! Restez et vous mourrez ! »

Mon arc se pointa alors sur le gros des troupes, j’allais injecter tout ce que je pouvais dans cette ultime attaque, lorsqu’elle atteindra sa cible, ce sera la fin.
Après l’avoir suffisamment chargé, elle ressemblait à une flèche solaire, puis quand elle fût décochée, elle partit à vitesse folle dans les rangs ennemis, remplis de promesses, de pensées victorieuses et de toute l’ardeur que Dédale avait pour remporter cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptySam 20 Nov - 3:46
Le terrain ne fut pas aisé à conquérir. Et Liv était là, à courir sur le sol juché de trous et de boue. Pour une fois, la patience sembla lui manquer : levant son épée devant son visage, la silhouette du Centurion fut ouvertement courroucée. Ces flèches l'agaçaient. Si le tranchant de sa lame venait d'avoir raison, une petite fois, de son adversaire, le hululement de détresse d'une partie de son armée la fit soupirer : il était temps de réveiller les esprits de guerre. Les vrais.

"Guerriers! Encerclez vos adversaires avant de les attaquer. Réunissez les derniers combustibles et faites les éclater contre les machines de sièges et près des soldats adverses. Je vais vous ouvrir le passage."

Une nouvelle fois, Liv ne comptait pas donner au Saint l'occasion de se relever sans en tirer un pas d'avance. Son sang ne fit qu'un tour dans ses lèvres ; telle une furie, ses pas tracèrent une bien étrange danse. En accélérant la cadence, Liv avança droit devant elle, sans jamais être perturbée par les byzantins qui lui barraient la route et qu'elle faisait tomber comme des mouches. Le Saint n'était pas le seul être accompagné d'une Lumière : sa lanterne crépita tranquillement à sa ceinture quand elle y posa la main. Les morts qu'elle faisait couler à ses pieds avec autant de fureur que son spectre avait un quelque de surnaturel. Plus loin, l'épée cosmique de son spectre qui trancha à travers les fondations fut bien décidée à trancher les fondations avant de disparaître dans une fumée imprévisible. Une idée germa dans son esprit. Alors, Liv haussa la voix.

"Champ de bataille ! Souviens-toi de l'histoire que nous allons te conter." Son soupir coula. A ses côtés, la moitié de ses hommes continuèrent à s'avancer, prêt à saboter le terrain et faire couler le sang par embuscade et flèches rapides. "Ceci est une histoire de lanterne, une histoire de héros. Une histoire triste."

Rouvrant les yeux à la fin de son serment, sa Lumière s'illumina et sembla la bénir, elle et son glaive.

"Conviction, Guardien des lames et Berserker du Passé ! Prête moi tes forces et les lames des vies tombées lors de ta course ! "

Sa main se scella dans celui de son Gardien, dont le nom oublié mais la valeur révélée ne faisait plus l'ombre d'un doute. Se faisant, le sourire que lui adressa aussitôt son spectre laissa transpirer un charme ou une volonté surnaturelle qui ne s'était pas effacée avec le temps. Certains se battaient par dépit, d'autres par amour. Conviction avait quant à lui ramassé la lumière, la vie et les lames des milles vies qu'il avait abattu pour récupérer son aimée par temps de Peste. A côté de lui, qu'était-elle donc ? Qu'étaient-ils tous, ces futurs héros oubliés par le temps, égaré par leur déesse aux idéaux si strictes et sombres ?

Elle-même ne le savait guère. Mais si elle était sûre d'une chose, c'est que la Lanterne l'avait choisi. A ses yeux, seul comptait son ennemi et l'objectif que ses spectres de guerre lui avait inculqué. Sa main saisie, le cosmos de son Gardien la transperça, comme s'il partageait sa force. Sa poigne la fit basculer, tourner autour de lui sans qu'elle ne se débatte afin de la projeter. Comme une danse ou un jeu de force, Liv bascula, s'envola et déploya ses lames de cosmos, aussi brillantes qu'une lune rouge. Un poison de guerre, prêt à sévir dans ces souvenirs de désir, de conquête, de conviction, d'amertume et d'amour. Tout pour tenter de terrasser la flèche qui menaçait ses hommes et sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyLun 22 Nov - 20:23
D’un côté comme de l’autre, chacun des soldats et des généraux pouvait sentir la victoire dans sa main droite, et la défaite dans sa gauche. Le genre de situation qui demande qu’on se jette corps et âme dans la bataille. Si les soldats sont peu désireux de mourir, ils tiennent bons dans la mesure du possible. Les guerriers Slaves, voyant qu’ils commencent à mourir en trop gros nombre et de voir leurs vis gaspillé de la sorte par leur commandante de montrer moins d’ardeur dans la bataille. Pourtant, ils sont prêts à continuer, mais jusqu’où ?

Il se méfie lorsque le chevalier du Sagittaire prépare une nouvelle attaque et s’éparpille de nouveau. Rendant la tentative d’encerclement complètement difficile, voire même impossible. Surtout quand ceux qui se montreront trop téméraires dans leur avancée actionneront les pièges préparés par les alchimistes impériaux sous ordre de leur commandant. Des pièges qui empêcheraient les soldats d’avancer mais ne causeraient pas trop de dégâts dans les rangs ennemis.

Les Slaves s’échinèrent tant bien que mal à essayer d’incendier la place, mais aucun feu vraiment solide ne pris, rien qui ne pourrait être éteint rapidement avant d’atteindre les machines de sièges. Néanmoins, plus le combat avancée et plus sur le long terme, la position ne serait pas tenable… Et ces derniers tournèrent alors les talons, et rare seraient ceux à suivre leur générale dans cette ultime charge. Peu finalement, seront ceux qui arriveront où le Spectre a déjà commencé le travail. Mais les murailles tinrent bon.

L’attaque de Dédale fini par s’écraser contre les guerriers slaves, mais le centurion était prête à l'intercepter. Pourtant, ce tour en pratique facile demande de la maîtrise et un très bon timming. Ce qui sera difficile pour la cuirasse du héros immortel. Tout ce qui sera possible pour cette dernière de faire, c’est de repousser un peu le plus gros de l’attaque et de protéger les quelques troupes qui lui restent. Les dégâts par contre, ne seraient pas rediriger vers les positions de l'Empire et se sont le reste de ses propres troupes qui en pâtiront.

La situation se décante un peu et la résolution s’avance. D’un côté comme de l’autre, il sera difficile de tenir ses objectifs. La position ne sera plus vraiment praticable pour les armées byzantines. Mais en l’état, il faudrait un miracle pour que les guerriers d’Arès puissent finir par la prendre et détruire les armes de siège. La retraite risque d’être difficile dans l’immédiat pour les Saints, qui sont encore bloqués par les guerriers Slaves mais ces derniers n’ont plus grand-chose à envoyer dans la bataille. Chaque commandant à ses ultimes décisions à prendre. Envoyer tout ce qui lui reste et ses hommes à la mort ou tenter de sauver ce qui peut encore l’être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyLun 22 Nov - 21:26
Ma flèche avait eu l’effet escompté, non seulement certains avaient quitté le champ de bataille, mais elle était promise à faire de bons dégâts dans les rangs adverses. Mon cerveau fonctionnait à toute vitesse, la bataille aurait beaucoup de mal à être gagné, je pouvais tenter une manœuvre, mais c’était au risque de voir mes soldats périrent et ce n’était même pas garantis de réussir. Un nouveau plan s’échafaudait dans mon esprit, j’encochais deux nouvelles flèches cette fois en même temps et le fis rayonner de la même manière.

« Soldats ! Tenez vos positions ! Ils ne passeront pas ! Nous voyons le bout de cette bataille ! Gardez courage et hurlez votre détermination ! Mettez vos dernières forces dans cet ultime affrontement et ne les laissez pas passer, gardez vos positions ! »

Je devais faire en sorte que mes soldats soient un mur infranchissable, un mur qui découragerait l’ennemi de venir nous affronter et tenter une percée. Mes flèches continuèrent de se charger en lumières et en énergies. Je pointais le Berserker en face.

« Prends ce qui te reste de tes hommes et recule ! Il y a eu assez de morts comme ça. Retire-toi maintenant ou je décoche mes flèches directement dans ton armée et tu as bien vu ce qu’avait fait une seule d’entre elles.
Tu as sûrement eu ce que tu voulais et j’ai aussi eu mon compte. Choisis si tu veux sacrifier ce qu’il te reste au risque de tout perdre ou garder ce que tu as déjà entre les mains.
»

Je ne plaisantais pas, mes flèches étaient chargées et prêtes à êtres tirés, mon regard était dur et froid. C’était une demande d’un général à un autre, de deux tacticiens, et même si sa méthode était barbare, je dois reconnaître qu’elle m’a bien tenue tête. Je respirais lentement, comme pour me concentrer et faire feu à tout moment. J’espérais que mes soldats gardent le cœur fort et soient prêts à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1350/1350)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge600/600Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (600/600)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyVen 26 Nov - 2:29
L'issue avait de quoi faire crisser les dents de Liv. Non pas qu'elle était inattendue, mais sa stratégie avait-elle seulement été payante ? Sa lame avait crissé contre sa flèche, sans pour autant lui faire changer de trajectoire. Debout devant la décharge, la jeune femme s'était décalée afin de prendre de nouveau de la hauteur. Afin de constater toute l'ampleur qu'avait pu avoir cet impact du côté de ses soldats. Quelques impacts avaient eu le loisir de troubler le champ de bataille.

"Quel adversaire problématique..."

La lame de Conviction manquait-elle de force ? Non. Il n'y était pour rien. Peut-être était-ce elle qui manquait encore un peu d'expérience. Après tout, n'était-ce pas son premier véritable combat, depuis la mort de son père? Ces pensées n'avaient pourtant pas de sens, ni même d'âme : l'heure n'était pas aux doutes. Elle aurait toutes les autres journées pour s'apitoyer sur son sort. Un doux soupir s'échappa de ses lèvres, plus humain et moins certain. Que devait-elle faire? A l'intérieur de la Lanterne, nombreux étaient les murmures à lui souhaiter de s'exécuter avec moins de douceur.

Cette flamme qui résonne contre les parois de sa Lanterne voulait gagner. Trouver une issue qui rime mieux qu'une ribambelle de soldats qui prennent leurs jambes à leur cou pour mieux fuir.

Alors, Liv leva le bout de son épée.

"Je n'ai pas dit mon dernier mot." Un soupir, pour seul catalyseur de cette calme mais tenace énergie qui se diffusait le long de son bras. "Nombreux sont ceux à avoir sacrifié leurs vies pour moi. Ils sont derrière moi, ils me protègent. Ils l'ont toujours fait."

Et sa vie avait été bien passive. Combien de libres avaient-elles lu et exploré en observant son maître, père et ancien Berserker mener ses recherches dans un silence de mort ? Un silence...Comme celui déjà présent dans ce champ de bataille. Un silence composé de cris remplis de détresse à en faire pâlir les bonnes âmes. Sa lame rejoignit d'un coup sec le sol. Ces conseils, ces avis ou ces paroles prononcées par le Saint ne reçurent qu'une réponse tacite ; un maigre geste négatif de son casque pour lui affirmer que cette sensation n'était pas partagé.

"Non, nous n'avons pas totalement eu ce que nous désirions. C'est loin d'être suffisant. Je respecte mes soldats pour ce qu'ils sont : des hommes qui font la guerre pour leurs idéaux. Ici, chacun se bat en connaissant par avance les risques qu'ils encourent. Chacun se bat et verse le sang car la moindre défaite est synonyme d'une perte bien plus grave encore que l'inaction. Ces sacrifices sont une nécessité. Qui pourrait se contenter d'une culture effacée par les prétentions mégalomanes d'une civilisation en pleine expansion, persuadée d'avoir le dernier mot et surtout, la vérité générale ?"

Liv n'appréciait ni son ton, ni son regard. S'ils étaient ennemis, il devait comprendre. Il devait comprendre que les rares soldats qui frétillaient au moins autant que plusieurs abeilles prêtes à mourir à la première piqûre. Chacun désirait ardemment protéger son village, et être libre. Elle aussi, pouvait tout à fait se retrouver dans ces idées. Et bon sang, si elle avait su. Si seulement elle avait su que les flammes lui avait fait défaut dans sa tactique... Conviction était un bon guerrier, mais le char de feu de Gloire aurait été plus appropriée pour remporter cette bataille.

"Mon coeur est froid, mais il n'est pas aveugle à ce qu'il voit." Sous son casque, Liv ferma les yeux, bercé par la chaleur que lui prodiguait ses flammes. La situation était pour le moins délicate. Si les armes de siège n'étaient pas détruites, les Byzantins sur cette place étaient trop affaiblis pour représenter une véritable menace pour le Dédale à l'heure actuelle. "Néanmoins, j'ai tout à découvrir...Et ça, plus que tout autre chose, me motive à survivre. Ne serait-ce que quelques jours de plus..."

Un mouvement de main s'éleva en direction des troupes qu'il lui restait. Elle hésita. Elle voulait vivre, et elle avait toujours voulu échapper à la mort. La Mort l'effrayait. Pourtant...Renoncer en étant si proche du but était une insulte aux vies qui avaient été sacrifiés ici-même.

"Guerriers, mobilisez vos dernières forces. Car si nous ne le faisons pas, alors femmes comme enfants seront sous la merci des Byzantins. Si vous êtes capables de vous battre pour eux, alors je serais également prête à vous défendre ! Fonçons, crions, hurlons et abattons notre rage sur eux ! Que nos sacrifices ne soient pas vains !"

Difficile de percevoir le regard de Liv sous son armure blanche. L'armée de la Pestilence n'avait jamais été des plus expressives, et ce Berserker normalement prudent ne différait pas en la matière. Et tous s'étaient rassemblés, prêt à courir en une ultime salve afin de défaire l'ennemi qui étaient, tout comme eux, mal en point. Pourtant, aucun mot supplémentaire ne s'échappa de ses lèvres. Au fond d'elle, elle se sentait désolée pour le Pontifex, et ses autres confrères perdus dans leurs croyances. Liv espérait qu'ils sauraient lui pardonner de faire reposer une victoire sur un élan de cohésion, à défaut de pouvoir l'obtenir par elle-même.

Sa lame également, était suffisamment aiguisée et chargée de cosmos pour défaire les troupes adverses. Prête à réveiller ses Gardiens, si le temps lui était donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyDim 28 Nov - 12:48
Un fil, victoire et défaite se jouent souvent sur un fil. Savoir qui réussit le mieux à marcher dessus sans tomber et surtout, sans faire éclater ce qui lui permet de traverser. Dans cette bataille, tout aller se jouer sur des petits riens et des petits détails. La conclusion ne mettrait pas trop de temps à arriver de toute façon.

Les forces Byzantines restent sur place, fortifiant comme elles le peuvent les maigres défenses qu’il leur reste. Les troupes essaient d’éteindre les départs d’incendie et s’en sortent plutôt bien. Les pièges posés plus tôt par les alchimistes ont fait des ravages dans le moral ennemi et repoussé l’assaut venant du nord. Les soldats n’ont eu plus qu’à pousser pour les renvoyer dans la forêt. Un échec des guerriers d’Arès de ce côté. Les choses auraient pu se solder un peu mieux sur l’autre côté, où les guerriers slaves ont réussi à bien avancer mais… c’est sans compter le moral des troupes. Rares sont les Hommes près à mourir pour leur cause, surtout face à des monstres capables de briser des galaxies et des dimensions.

La présence du spectre ne serait pas suffisante et le discours endiablé du général ennemi ne gagnerait qu’à lui faire rassembler un dernier carré d’irréductible. Devant le nouvel assaut du Sagittaire à venir le moral flanche et le peu de troupe encore restante auprès de Liv finiraient par tourner les talons. Il faudrait moins des doigts des mains pour compter tous les soldats qui restent à la guerrière blanche. S’acharner avait causé une débâcle. Retrait désorganisé et il serait difficile de réorganiser l’armée. Il sera impossible pour le centurion de prendre la place avec si peu de troupe… Même son dernier carré, le moral est faibles, mais leur détermination à mourir pour la Cause plus grande.est Mais à même pas une dizaine d’homme, la place ne tombera pas.

La victoire se dessine pour les saints, même s’ils devront sûrement abandonner cette place-forte à l’avenir, la fuite de l’armée adverse devrait leur donner du temps pour envoyer quelques machines plus légères en renfort des autres citadelles et surtout, offrir une protection à celle qui ne sont pas tombé…

Citation :
Dédale l’emporte sur Liv. L'armée d'Arès a fuit devant l'acharnement de leur commandante. Ce qui empêchera la prise de la place forte et permettra aux Saints d'utiliser leurs armes de siège. Cependant, les plus puissantes ne pourront plus être utilisé à moins d'être déplacé à cause des dégâts causé par le combat. A terme, la position n'est plus tenable pour l'Empire qui devra se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-bleu1200/1200Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-rouge750/750Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-rouge  (750/750)
CC:
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  G-jaune1350/1350Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]    Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]  EmptyJeu 2 Déc - 10:40
Une tapisserie, on pourrait comparer des batailles à une tapisserie, voire même aux machines que je fabrique dans mon atelier. Elle se dessine, demande des ajustements, peut avoir des erreurs, mais si on arrive à mettre toutes les pièces au bon endroit, on en tire quelque chose de beau.
Cette bataille, j’avais réussi à la maintenir à flot, faire en sorte de m’en sortir, mes hommes et moi. Beaucoup ont perdu la vie, mais maintenant, je vois la machine complète. Cette machine était de mon côté, nous avions remporté cette bataille. Pourtant, mon ennemi était toujours là, avec un petit carré d’irréductibles barbares. Toute son armée était en déroute, mais j’arrivais encore à lire la soif de victoire dans les regards du camp adverse.
Mes flèches brillaient toujours, mais je descendis au sol, toujours tenant le petit groupe en ligne de mire, à distance raisonnable, mais au moins, je n’avais plus besoin de crier.

« Ton armée est en déroute, tu le sais maintenant, tu ne peux plus gagner. Je ne veux pas plus de sang, mais n’essaye pas de me forcer la main non plus, car je n’aurais aucun remords.
Pars la tête haute, comme un général digne de ce nom.
»

Je jetais un coup d’œil à mes soldats qui tenaient encore leurs positions, le souffle haletant, la tension était palpable.
Si les troupes ennemies finissaient de se retirer, alors ils pourraient commencer à ramener et à enterrer dignement les morts ainsi que s’occuper des blessés. Nous pourrons aussi aider nos alliés avec ces armes de siège. Ce n’était pas mon premier commandement, mais celui-ci fut éprouvant.
Tout ça dépendrait si oui ou non l’ennemi accepterait de se retirer.
Regardant le général ennemi à nouveau, je lui adressais la parole pour la dernière fois.

« Je suis Dédale du Sagittaire, je n’oublierais pas comment tu à réussi à me tenir tête, mais reconnais une défaite quand elle se présente.
Donne-moi ton nom et je n’oublierais pas ce champ de bataille.
»

Pour moi, la marque des grands généraux se révélaient quand même lors de la défaite ou de la victoire, les deux camps s’échangeaient leurs noms, par respect. C’est ainsi que j’avais donné le mien, par respect envers une ennemie qui aurait pu complètement détruire ma tapisserie ou mon invention avec un fil tiré ou une mauvaise pièce placée de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entre Hermanstadt & Kronstadt : Liv vs Dédale [Stratégie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Siebenbürgen-
Sauter vers: