Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 Kronstadt : Childéric [Stratégie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 25 Oct - 13:50
Plus éloignée du conflit, la Citadelle de Kronstadt fait office d'arrière-garde dans le dispositif défensif des Siebenburgen. Si les portes sont effectivement attaquées ici comme aux six autres Citadelles, la situation semble plus stable, ou tout du moins loin de l'urgence qui peut exister plus loin dans les terres de Transylvanie. Depuis cette position stratégique, le commandement guette et coordonne selon les aléas de la bataille.

Or, de préoccupants rapports commencent à s'accumuler au fil des heures qui passent : on parle de cadavres isolés de messagers, retrouvés morts loin des fronts de combat, on parle d'embuscades dans les forêts et de sabotages divers et variés là où les failles se présentent. Vraisemblablement, les forces ennemis de l'Empire s'attellent à une guérilla oppressante et exploitent à son plein potentiel leur avantage du terrain pour handicaper la logistique de guerre. Une problématique à prévoir, mais plus différente et dangereuse ici que sur un champ de bataille ordinaire...

Effectivement, parmi les rapports reçus, l'on parle de fantômes ou étranges esprits qui frappent ça et là. Les descriptions sont approximatives, mais la présence de "fantôme" ou "esprit", voire créature du Folklore Slave a été reportée aux alentours de Bistri, Balgrad et même Kronstadt. La nature vraisemblablement occulte du mal sape le moral des troupes, plus encore celui des mercenaires superstitieux qui y voient de sombres figures du paysage surnaturel de la région. Dans ces conditions, ce mal ne saurait être efficacement endigué par les Dormeurs, et la majorité des Éveillés investis dans la bataille endossent un rôle actif à l'une des Citadelles.

Les derniers incident en date se concentrent autour et à l'intérieur de Kronstadt. Chevaux disparus, provisions brûlées et même quelques gorges tranchées mettent en danger la relative sécurité d'une place forte jusqu'ici vaillante face aux assauts.

De toute évidence, l'ennemi est à l'intérieur des murs, et il entend mâcher le travail pour les assaillants aux portes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 25 Oct - 15:49
La place qu’occupait le vieux lion était frustrante pour lui. Il aurait préféré aller en première ligne et encaisser de plein fouet l’assaut. Lutter contre les cardinaux d’Arès ou mieux, leur pontife. Mais la situation était différente ici. Il ne s’agissait pas d’une bataille rangée ordinaire et il avait donc dû revoir sa stratégie. La position qu’il s’était attribuée dans le dispositif était plus loin du danger, mais elle lui offrait l’opportunité de pouvoir, si besoin, coordonner la situation de loin. Son nouveau de chef des armées serait testé peut-être pour la première fois à cette échelle. Il avait commandé déjà des batailles et supervisé les armées dans la fin de la guerre d’Italie mais c’était aussi son propre baptême du feu. Et quelle cérémonie… La voix d’Arès avait préparé son coup et la conversation que le vieux lion avait eu en mémoire lui revenait. Il devait préparer son assaut depuis longtemps et le Sanctuaire devrait faire face à une légion de coups fourrés !

Mais il avait une bataille à livrer et il serait bien assez occupé de son côté pour avoir à regretter la simplicité de la vie de soldat et de la première ligne. Rapidement, le Pope s’installa dans la forteresse. Profitant des endroits surélevés de cette dernière pour repérer où il pourrait installer son État-major. Pour le reste, les Prétoriens qui l’ont accompagné prennent possession des lieux à leurs tours. Les officiers de cet ordre sont parfois capables d’atteindre des fragments d’éveil, mais reste de très loin inférieur à ce que pourrait produire un chevalier de bronze. Ces derniers avaient entrepris de fouiller du mieux possible l’endroit. Sans rien trouver de gênant. La présence du Pope semblait mettre tout le monde un peu à cran, tant chez les officiers impériaux en poste que chez les soldats mercenaires. Rien de plus normal, après tout, il était celui qui tenait les cordons de la bourse. Le moment rêvé pour s’illustrer et monter en grade ou au contraire, ne plus jamais revoir la couleur de l’or de Byzance.

Mais ces petites simagrées n’eurent pas le temps de durer. La déesse avait vu juste et la guerre ne tarda pas à commencer. Silas essuiera le gros de l’assaut, de même que certains des chevaliers qu’il avait dépêchés sur place. Il pouvait entendre le cri des soldats et le premier choc des armes. L’odeur de sang et de peur montait déjà des murailles. Les cardinaux ne se présenteraient pas directement à lui. Le vieux lion de son perchoir dépêcha estafettes et messagers pour communiquer avec le reste du champ de bataille. Pourtant, quelque chose ne tournait pas rond. Vraiment… des cris venant de l’intérieur de la citadelle attirèrent son attention rapidement. Il envoya des renforts pour éteindre l’incendie. Mais trop tard.

La réserve de vivres avait été grandement amputée dans un incendie. Problématique… Les hommes étaient nerveux et cette nervosité risquait, à terme, de causer la perte des défenseurs. Le jeu parfait pour les attaquants. Une bonne stratégie de la part du pontife d’Arès. Il aurait sûrement procédé de la même façon à sa place. Avant de mener les troupes en première ligne, bien en vue, et d’écraser dans le sang les défenseurs. Il faudrait néanmoins qu’il mette le nez dedans. Personne ne semblait capable de repérer les saboteurs. Ce qui informa rapidement le Pope sur la nature du pouvoir que pouvait posséder les troupes du Dédale déployé en amont.

Mais les problèmes ne s’arrêtaient pas à là. De nouveaux rapports de ses Prétoriens, justement, viendraient jeter de l’huile sur le feu. Des actes de sabotage, et même d’assassinat. Certains des messagers qu’il avait envoyés et qui lui étaient destinés avait été retrouvé mort non loin de la citadelle et quelques gardes en faction, sans raison, avait rendu l’âme. Le vieux lion confia le commandement l’espace d’un moment à ses officiers, qui devraient coordonner la sécurité de la citadelle. Il se plongea rapidement dans le cosmos profond et ses yeux se fendirent à la manière d’un fauve. Il n’en aurait pas pour long à les débusquer. Et déjà, il étendit ses perceptions à la recherche de ces derniers. Il prit néanmoins le temps de faire le tour de la zone où s’étaient repliés les officiers, histoire de ne rien laissé derrière lui.

Il demanda à ce qu’on aille lui chercher des cendres froides des nombreux braserons de la citadelle et qu’on les répandent tout autour du poste où se trouvaient les officiers. À terme, les saboteurs viendraient frapper ici. Mais pas tant que le lion y serait. Les cendres ainsi réparties, il n’y aurait qu’à observer les traces de pas. Il prit soin ensuite d’éteindre ses perceptions pour percer les ombres se déplaça rapidement, toujours en hauteur. Cherchant le moyen d’avoir en vue à la fois l’endroit où avait commencé l’incendie et, si possible, son poste d’officier à l’extérieur et en hauteur. Il frapperait dans tous les cas, plus rapidement qu’un battement de coeur. Après tout, n’était-il pas le premier des chevaliers d’or ?

Citation :
Rêve V: Si le personnage est actif (au sens qu'il n'est pas en Projection psychique), il peut détecter toute intrusion sur le territoire RP où il se trouve. Cela annule tous les effets d'Arcane.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 25 Oct - 16:47
Les ordres du Pope religieusement exécutés, diverses précautions et mesures sont prises pour prévenir à toute intrusion, ou le cas-échéant, les détecter. Pendant un long moment, rien, un calme plat que rien ne saurait perturber, hormis les assauts contenus à l'extérieur de la Citadelle. Un temps passe où l'illusion selon laquelle Kronstadt est revenue l'œil du cyclone au sein de cette bataille sanglante redevient crédible... Jusqu'à ce que l'artifice se brise.

Tu pourras le sentir, dans ta Transe. Parmi les petits tâches lumineuses du paysage spirituel de Kronstadt, quelque chose qui apparaît, comme sorti de nulle part. Une présence nouvelle, inconnue, qui apparaît dans les strates supérieures de l'édifice et évolue à bonne vitesse dans l'enceinte de la Citadelle. Dans le flou de tes perceptions Cosmiques, tu pourras déterminer plusieurs choses.

Cette nouvelle présence se dirige vers là où d'autres maigres Cosmos sont rassemblés. Les quartiers des officiers Prétoriens.
Cette nouvelle présence dégage une force notable. De peu, presque l'égal d'un Bronze, si tu devais déterminer.

Ce qui te dit que cette présence est dangereuse, pour ces quelques maigres éveillés parmi les Prétoriens.

***

Sans bruit, elle se faufile comme une ombre.
Une silhouette éthérée que l'oeil ignore, que les gardes croisent sans réellement la remarquer. Ou plutôt, sans réellement la retenir. Une anomalie que la mémoire refuse d'imprimer. Elle est rapide, et sur son sillage, la cendre froide ne marque pas : pour cause, sa silhouette ne touche pas le sol. Une forme qui flotte, indistincte, indétectée. Ou tout du moins est-ce sa conviction.

Rapidement, elle atteint les quartiers des officiers. D'un officier. Sur le chemin vers son objectif, quelques sourcils se froncent. Un frisson qui passe dans le dos de certains prétoriens : assez éveillés pour avoir un drôle de pressentiment, pas assez pour percevoir ce qui est réellement. Ainsi, ce n'est l'affaire que de quelques instants, avant qu'elle soit penchée au-dessus de la forme distraite d'un officier concentré sur son repas : court instant de répit dans la bataille en cours.

Dans sa main que personne ne voit, une lame que personne ne voit.
Mais pour sûr, une lame que l'officier sentira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyMar 26 Oct - 12:35
Il n’avait pas fallu longtemps au vieux lion pour repérer cette présence à l’éveil plus puissant que ce à quoi il s’attendait. Mais ce n’était pas surprenant. L’éveil de l’assassin ne devait pas dépasser celui d’un chevalier de bronze, peut-être même un peu inférieur. Sûrement n’avait-il pas trouvé de cuirasse à sa mesure. Mais des gens présents ici, il était le seul à pouvoir rivaliser avec lui. La réciproque n’était pas pour autant vrai. Il se posait néanmoins la question sur le nombre exact d’individus. S’ils étaient plusieurs, sa communion avec le cosmos primordial aurait percé les ombres et il aurait été normalement capable de savoir combien ils étaient pourtant… jamais il n’aurait envoyé un seul homme sur ce genre de mission. Aussi doué que l’assassin soit, le vieux lion ne l’aurait pas envoyé seul. Deux ou trois, pas plus de cinq. Ainsi, il s’attendait à d’autres découvertes. Mais il n’aurait pas trop le temps de se poser la question maintenant.

Il étouffa un juron quand il découvrit avec exactitude où se trouvait l’ombre : dans le mess. Sûrement là où devait se trouver un ou deux officiers isolés. Pas de temps à perdre sinon ses lames faucheraient plus de vie. Les plus hauts gradés se trouvaient tous à commander là où il avait réuni son État-major, qu’il avait plus ou moins protégé. Trop de gens aussi pour frapper. Les cibles seraient ceux qui sont isolés ou qui baissent leur garde, comme ici, pendant le repas. Heureusement que la bataille en cours devrait tenir les hommes éveillés ! La chose par contre, qui inquiétait vraiment le vieux lion c’était la capacité que cette âme avait eu à apparaître de nulle part. Mais qu’à cela ne tienne, la traque allait commencer. Il n’était pas du genre à dissimuler sa présence et vu l’imposante masse physique et spirituel qu’il représentait il lui était de plus en plus difficile de cacher son pouvoir. Alors qu’à cela ne tienne !

Il manifesta la bête, la nature profonde de son cosmos et de cette communion contre nature allé commencer la chasse à l’homme. Car, bien que cette chose ait fait naître la peur dans le cœur des hommes, qui parlent des monstres et des légendes slaves étaient une créature du Dédale. Monstre ou homme, il n’était pas moins une créature de cosmos. Une chose qu’il allait simplement dévorer. Alors, dès que la présence se fut présente, il quitta son post et s’élança rapidement à sa poursuite. Pas aussi vite qu’il en était capable. Fendre la citadelle à une vitesse supérieure à celle de la lumière ne serait pas forcément une chose profitable à ses hommes et aux défenses. Mais il était rapide, plus qu’un athlète entraîné, plus qu’un homme normal. Il gagna du temps en sautant directement vers le sol et s’élança vers le mess qui n’était qu’à quelques mètres de là. La présence toujours en ligne de mire. Elle le sentirait venir, il y comptait bien.

Dans la panique, on fait des erreurs et c’est de ces erreurs qu’il voulait tirer profit. Il finit par arriver dans l’endroit et débusqua le cadavre de l’officier encore chaud et la présence non loin de lui. Elle ne pourrait pas vraiment lui échapper. Qu’importe où elle était exactement. Il était temps de mordre. Il est toujours plus facile de remonter une piste marquante. Appelant à son cosmos, le vieux lion planta ses crocs dans la direction de la chose qu’il venait à traquer. Un petit stratagème qui prendrait son dû. Rien ne pouvait échapper à sa bête et la faim qu’elle incarnait. Elle dévorait tout, ce qui était réel et ce qui ne l’était pas, ce qui était tangible et ce qui ne l’était pas. Depuis combien de temps n’avait-il pas été obligé d’utiliser son véritable pouvoir ? Jamais depuis qu’il avait pris son poste et pourtant, ses crocs étaient plus affûtés que jamais. Maintenant que la chose se trouvait marqué, taxé d’une partie de son intégrité, presque touchée à l’âme, il n’aurait pas de mal à finir par lui mettre la main dessus et cette dernière devrait réfléchir à deux fois avant de continuer son petit jeu. Toujours réceptif à la marque qu’il avait laissée en déchirant son être de cette façon et sa communion active avec le cosmos primordial, Childéric était prêt à en finir avec la chose.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyMer 27 Oct - 21:56
Il la sent, cette présence qui approche. Une présence importante, imposante, trop pour lui. Il sent l'urgence faire son chemin jusque dans ses humeurs, la nervosité s'emparer de ses gestes. Malgré tout, il garde le calme que sa mission impose, que sa besogne nécessite pour être menée à bien. Ainsi, la silhouette oubliée brandit sa lame oubliée, pour que a la chair de l'officier se rappelle. Un unique coup, prompt, un acier fantôme qui frappe, qui blesse, et qui tue.

Il est rapide, mais pas assez rapide pour commettre son méfait avant ton arrivée.

Alors tu le verras prés du cadavre, debout, engoncé dans une armure usée et drapé dans une cape rouge terne : un grand homme au teint pâle, un œil vert d'un côté, borgne de l'autre, traversé par une large cicatrice qui travers le visage en passant par le nez. Ses cheveux sont longs et blonds, sa barbe rasée, bien entretenue. Et surtout, par-dessus tout ça, un détail plus important que tout le reste : Sa silhouette fantômatique, éthérée, physique sans l'être. Le haut de son corps possède une certaine consistance dans le réel, tandis qu'au bas, ses jambes perdent en opacité à partir d'au-dessus du genou, jusqu'à disparaître et s'arrêter au mollet. Dans sa main droite, la lame qu'il porte est tout autant immatérielle qu'il l'est. En flottant plus qu'en marchant, l'homme s'éloigne de toi. Son visage ne le montre pas, impassible, mais ses yeux trahissent une tension palpable.

Puis, tu frappes.

Le Cosmos part, et il mord, et en réponse, la silhouette hurle : Sa voix semble venir de loin, comme si elle devait d'abord passer le voile du réel avant de se faire entendre. Dans le sillage de tout attaque, l'homme se met à rapidement disparaître dans l'air, devenir translucide jusqu'à finalement s'évaporer dans un drôle de brouillard spirituel...
Tu sens l'oeuvre du Cosmos.

Tu sens que l'assaillant n'est pas mort. Et te concentrant, tu perçois une présence, lointaine, très lointaine. Tu te dis que ce sont sans doute tes crocs qui te permettent de traquer cette impression, et que sans ça, tu ne pourrais pas remonter si loin. Tu la sens à plusieurs kilomètres d'ici, et tu ne peux pas définir très exactement sa position... Mais si tes souvenirs sont bons, ton étude du terrain et les rapports que l'on t'a donné à ce propos parlent de petits villages et communautés au Nord-Est d'ici. Normalement, des communautés neutres, mais tu sais aussi qu'une partie des locaux sont des alliés des Berserkers.

Tu devras approcher cette présence pour préciser sa position, déterminer où elle se terre exactement.

Au sol, le corps de l'officier est amorphe, sans vie. Depuis la large entaille là où la lame a frappée, tu ressens la signature de ce Cosmos notable, mais bien éloigné de ton niveau. Ton impression de tout à l'heure s'affine : en gage de comparaison, tu évaluerais cette puissance comme équivalente à celle d'un tout jeune bronze.

Le mal est fait, l'ombre a de nouveau frappée. Mais l'ombre n'est plus une ombre, et tu as désormais un fil à remonter jusqu'à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyVen 29 Oct - 15:02
Conscient de la présence et de sa disparation, le vieux lion la laisse à sa retraite. Un mélange de pouvoir surprenant mais efficace. Et à vrai dire, sans sa présence les choses auraient sûrement tourné à l’aigre pour la dernière citadelle. Une faille peut être dans le plan de Zvezdan qui ne s’était pas attendu à trouver Childéric ici ou du moins, à le voir se présenter en personne à cette bataille ? Non, le pontife le connaissait trop bien pour faire ce genre d’erreur. Le Pope constata le crime et ferma d’un geste de la main les yeux de l’officier mort en service. Il serait celui qui devrait porter la mauvaise nouvelle à la famille de ce dernier une fois rentrée. Une chose qu’il n’appréciait pas du tout mais qui était pourtant nécessaire. Il était proche de ses hommes et c’était la moindre des choses à l’égard du sacrifice qu’ils avaient consentie à faire sous ses ordres. Il faudrait s’occuper de tout ce sang sur le sol aussi…

Il sortit rapidement de l’endroit, ordonnant à des soldats de prendre soin du corps de l’officier et de commencer à faire savoir aux troupes qu’il avait pris les choses en main et que l’agresseur était en fuite et qu’il allait finir par s’en occuper. Il devait agir vite par contre. Le vieux lion avait conscience parfaitement de l’endroit où se trouvait l’assassin mais ce dernier pourrait rapidement bouger et rendre ce qu’il avait en tête plus délicat. Il convoqua alors le chevalier de bronze de la table et son rêve, c’est avec lui que tout allait se jouer, tout en se rendant vers les quartiers de l’État-major qu’il avait fait sécurisé et installer. Il devait débusquer ce danger mais il ne pouvait non plus se permettre d’abandonner la citadelle. Il était le seul à pouvoir percer ces ombres et si d’aventure il devait y en avoir d’autres ?

Réuni autour des cartes sommaires servant de repaire pour la défense de l’endroit, le vieux lion avise le chevalier de bronze de son plan. Ce plan était simple et devrait se trouver entre les deux options et prévenir de l’un ou de l’autre des problèmes à venir. Utilisant sa capacité à se projeter dans le cosmos profond, le jeune chevalier de bronze, bien en sécurité à l’intérieur de la citadelle, devrait lever le lièvre. Le corps de ce dernier serait protégé par l’un des chevaliers d’argent en faction ici. Il devrait pouvoir contenir la menace si elle venait à se représenter. Son pouvoir étant un peu inférieur à celui d’un chevalier de bronze. Du moins, un tout jeune bleu qui venait d’obtenir son armure il y a peu. Le vieux lion trouvait presque ça dommage qu’une âme si prometteuse doive tomber si rapidement. Mais c’étaient les nécessités de la guerre.

Avec sa projection, Hénot de la table n’aurait pas de mal à le faire sortir de sa cachette pendant que l’ancien chevalier d’or, attendrait le dernier moment s’élancer à la chasse aux ombres. Loin de la citadelle il pourrait donner libre cours à son pouvoir et sa force et n’aurait pas de mal à couvrir la distance en l’espace de quelques instants. Tout en étant en possibilité de rejoindre de la citadelle si jamais les choses venaient à mal tourner. Il ne pouvait mettre de côté complètement l’idée que le plan soit simplement de l’attirer loin et à l’extérieur de la citadelle. Ainsi il saurait comment réagir et au besoin, il pourrait toujours relayer le chevalier de bronze et prendre sa place et se projeter pour traquer cette chose. La marque qu’il lui avait laissée devrait rester assez longtemps. Il est difficile de soigner une blessure qui n’affecte pas forcément le corps mais son essence profonde. Une âme déchirée ne se cautérise pas facilement. Il comptait également sur la peur et la panique qu’il avait vu naître dans les yeux de sa proie pour qu’il faute et se montre plus négligent qu’il ne l’avait été. La messe était donc dite, les ordres distribués.

Pendant que les éveillés traqueraient l’assassin, les dormeurs renforceraient la sécurité de la citadelle et généraliserait les dispositifs. Des trous de gardes et des rotations avaient également été mise en place. Aucun homme ou officier ne devait se trouver seul plus de quelques instants et devait prendre soin de toujours rester à portée de voix de ses compagnons. De même que les repos se prendraient en quart. Une discipline militaire à laquelle les soldats étaient habitués, plus encore ceux qui avaient pu servir dans la marine de l’Empire.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 31 Oct - 10:07
De nouveau les ordres tombent, et de nouveau ils sont exécutés.

Mais tout ne se passe comme prévu pour autant.
En suivant les indications du Pope, le chevalier de la Table ne tarde pas à remonter la piste laissée dans le sillage de l'assassin. Néanmoins, le Bronze ne perçoit pas la marque laissée par son chef comme lui-même peut la percevoir, et bien assez tôt, le jeu des distances fait son œuvre : il s'éloigne de plusieurs kilomètres de la Citadelle de Kronstadt, jusqu'à arriver aux abords d'une forêt épaisse.

Ici, Hénot se rappelle des locaux et d'à quoi s'attendre : En poste depuis plusieurs mois dans la région, il a l'avantage de la connaissance, comparé à ses comparses déployés plus récemment. Ainsi, il sait que deux petits clans locaux clament cet endroit comme leur territoire. Souvent dans ce genre de cas de figure, les voisinages en Transylvanie s'avèrent plutôt explosifs... Mais l'entente entre ces deux communautés serait parait-il plutôt cordiale.

Espions et informateurs tâchent de se tenir au courant du mieux qu'ils peuvent sur les allégeances des différentes forces de Transylvanie, ainsi, de nombreux clans, petits villages et autres communautés sont connus comme affiliés aux Berserkers, potentiellement affiliés aux Bererkers, neutres, ou bien au service de l'Empire. Neutralité et fidélité au Dédale sont les deux cas de figure les plus communs, puisque les peuplades barbares de la région sont généralement hostiles à l'installation des Byzantins. D'un point de vue plus occulte, elles sont souvent bien éloignées de la vision du Rêve d'Athéna.

Tout ça pour dire qu'Hénot est renseigné. Et de ce qu'il en sait, ces deux clans sont jusqu'à preuve du contraire neutres dans l'échiquier du pouvoir de la région.

Et pourtant, plus il s'approche de la piste, plus il approche du petit village fortifié d'un de ces deux clans slave. Depuis l'extérieur, l'endroit donne à voir une modeste fortification qui brille dans les ténèbre nocturne, éclairée par les torches et la lumière lunaire qui filtre au travers des nuages. Au milieu d'une petit clairière au centre de la forêt, le village trône sur une colline qui en fait une position défensive de choix. Difficile à jauger sans s'approcher, mais l'endroit semble paisible... Ou tout du moins, ne semble pas sur le pied de guerre. Aucune troupe ne passe ou n'émane de cette forêt, bien qu'à en juger la quantité de gardes à l'entrée et aux remparts, la sécurité a vraisemblablement été renforcée.

La piste remontée par Henot le fait s'arrêter ici. À l'intérieur, il sent plusieurs présences, mais aucune qui se démarque plus qu'une autre. Si des éveillés se cachent ici, alors ils sont discrets, passifs. Ce qui entend que la silhouette tueuse de Kronstadt est certainement dans son vrai corps.

Pour aller plus loin, il faudra s'aventurer entre les murs du village, d'une façon ou d'une autre.
à Kronstadt, rien à signaler, l'intérieur des murs est revenu à une situation normale, et rien ne semble pour le moment perturber ça.

Village du clan Chervovary:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 1 Nov - 21:35
Il y a longtemps que le vieux lion ne s’était pas réveillé. Et à vrai dire, cette vie lui manquait plus qu’il ne voulait bien l’admettre. Surtout maintenant qu’il était plongé dans le chaos du conflit. Les ordres qu’il avait donnés avaient été exécutés avec rigueur. Comme toujours. Il avait beaucoup supervisé les entraînements de ses Prétoriens et au final, c’était leur première véritable épreuve du feu. Une épreuve pour le moment superbement réussi. Il était sur le bon chemin et il savait qu’un tel corps d’arme pourrait à l’avenir, faire la différence sur le champ de bataille. Tant en efficacité militaire qu’en terme de vie humaine. Des soldats mieux entraînés et équipés sont des soldats plus performants. Mais c’est une troupe qu’il faut employer avec précision et minutie. Mais pour le moment il avait d’autres chats à fouetter. Oh, il aurait très bien pu laisser la vermine se cacher sous les meubles, mais on ne peut jamais savoir quand elle va ressortir. Et puis, c’était l’occasion d’obtenir quelques informations.

Le chevalier de la table avait ses ordres et le dispositif visant à le protéger avait été mis en place. L’autre chevalier en faction avait été placé en faction pour veiller sur son corps pendant qu’une partie des Prétoriens veillaient sur la salle. Ce genre d’exercice leur était familier et faisait partie de leur formation. Après tout, régulièrement il devait garder sur le corps du Pope qui avait recours au même pouvoir. Et Childéric avait son propre rôle à jouer. Il avait perdu la trace précise du guerrier d’Arès mais il en avait bien assez pour le traquer. Hénot jouerait simplement ici le rôle de rabatteur. Vêtu simplement de vêtement pratique, il avait retiré ses signes d’identification militaire. Tous les Byzantins savaient qui il était et de toute façon, il ne partait pas pour une traque subtile et discrète.

Il passa par-dessus les remparts et se mit à couvrir la distance le plus rapidement possible. Ses yeux fauves près à percer les moindres recoins d’ombre ou de cosmos. Comme un animal qui cherche le sang qu’il avait lui-même fait couler. Et peu d’espoir pour celui qui avait attisé l’appétit de la bête de lui échapper. Un village, voilà où il s’était retranché d’après les cartes sommaires qui avaient pu être dressées par les Byzantins. Le chevalier de bronze, arrivé le premier, aurait sans aucun problème commencé à fouiller le lieu le temps que le vieux lion dévore la distance. Si la cible sortait de là, le vieux lion n’aurait pas de mal à relever la trace qu’il avait imposée, surtout s’il utilisait son cosmos pour se déplacer ou se défendre. Et si jamais il préférait rester caché et bien, il ne resterait plus qu’à le tirer de là. Le problème viendrait des locaux. Mais si ces derniers étaient fidèles au Dédale comme le pensait Childéric, il s’attendait à un comité d’accueil et il était tout disposé à leur donner ce qu’il viendrait chercher.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 7 Nov - 10:05
Le Pope approche, pas encore sur les lieux mais en chemin pour bientôt y être. Dans le même temps, Henot déjà sur place profite de son don pour entrer dans le village sans passer par l'entrée fortifiée. Ici à l'intérieur, un climat de tension est palpable, les rues nocturnes ne sont pas très peuplées... à l'exception d'hommes en arme plus nombreux que ce à quoi l'on pourrait s'attendre pour des rondes de garde dans un petit village isolé. D'eux, et des allers-retours de certains villageois. À entendre, le village ne dort pas vraiment : beaucoup de conversations, ça et là, beaucoup de visages emprunts d'une certaine crainte, ou sinon au moins appréhension. Aux remparts, les hommes ont leur visage tourné vers les colonnes de flamme à l'horizon.

La première impression légitime lors d'un premier aperçu de cet endroit laisse penser à une communauté sur la défensive, portes fermées et boucliers levés en réponse aux conflits par-delà ses murs. Dans ce climat, Henot finit par être découvert à l'intérieur du village. D'abord, une femme qui l'aperçoit et hurle de peur à la vue de cet étranger aux airs étranges. De quoi attirer des gardes qui arrivent tôt sur place et avisent le Saint de regards méfiants. De la peur, mais aussi de la résolution, dans les attitudes. Un s'avance d'un pas, pour arriver devant le serviteur d'Athéna.

"Qui est tu et comment est-ce que t'es rentré ici ? Qu'est-ce que tu veux?"

Une première tentative en slave, qui sera remplacée par une seconde dans un grec approximatif si l'homme a le sentiment de ne pas être compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 8 Nov - 15:55
Pas grand-chose de plus à faire pour le vieux, il devait simplement continuer sa traque. Les yeux fendus de fauve, imbibé du cosmos premier du monde, il était aux aguets. Si jamais la cible devait bouger de l’endroit où elle se cachait, elle ne pourrait pas échapper à Childéric. Et frapper maintenant à la citadelle c’était se condamner à mort. Si cet homme faisait partie des fanatiques et des fous près à donner sa vie pour la cause qu’il suit, comme le vieux lion, il serait resté et n’aurait pas pris le risque d’amener vers ses arrières un ennemi dangereux. Espérer survivre s’était exposé une faiblesse et le Pope veillerait à exploiter cette dernière. Le reste, et bien, il est entre les mains du chevalier de bronze de la table. Pourtant, il n’aura pas à attendre longtemps que le Pope se présente à l’orée du village.

Pour Hénot, maître du mobilier, sa maîtrise du Slave est approximative, mais suffisante pour être comprise. Dans sa voix, un accent qui n’est pas vraiment grecque. Le jeune homme était en réalité originaire du grand nord de l’Europe, plus proche des barbare que des byzantins. Une des raisons qui ont poussé sa nomination ici. Un travail difficile et il a su s’en acquitter avec diligence.

« - J’ai des autres, je dois retrouver quelqu’un ici. »

L’idée ici est simple, pour faire sortir la poule de son poulailler, le renard doit pouvoir y rentrer. Le chevalier de bronze, débarrasser de son armure, donne une description sommaire de l’homme qu’il cherche. Prétextant venir de la part de ses supérieurs pour prendre des nouvelles d’un guerrier slave qui devrait normalement se trouver ici. En fonction de la réaction de la personne face à lui, son bluff ayant autant de chance de prendre que s’éventer, il continuera de jouer son rôle d’estafette du Dédale : jouant sur l’ambiguïté de la préservation du secret des affaires des éveillés. De toute façon, il n’aurait plus grand-chose à faire, le vieux lion ne tarderait pas à la rejoindre et il réglerait le problème de façon plus… rapide et direct.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyVen 19 Nov - 23:51
Dans le sillage des questions d'Hénot, une certaine confusion. D'abord, par la situation qui est délicate en elle-même, mais aussi parce que très visiblement, les hommes ne s'attendaient pas à ce genre de motif pour une intrusion...
Autre chose encore : les traits décrits. ça aussi, ça semble les dérouter.

De façon assez évidente, le cumul de tout ça culmine avec l'apparence du Bronze. Ce petit quelque chose qui trahit sa projection astrale, qui laisse deviner la nature surnaturelle de sa présence. Les guerriers restent à bonne distance. Une prudence qui frôle de prés la crainte, muselée par la discipline. Celui qui a parlé la première fois continue de se faire la Voix du village, pour répondre.

- La seule personne ici qui correspond vaguement à votre description a les cheveux blancs, pas blonds... Il n'a jamais eu de "supérieurs", et ça fait longtemps qu'il n'est plus guerrier. Le vieux Radovad n'a même plus de jambes pour porter sa carcasse. Il grogne, puis lance un regard vers ses comparses... Puis revient vers le Bronze. Je ne sais pas qui tu es étranger, mais je sais que tu es comme ceux de l'autre côté de la forêt hantée. On ne veut rien avoir à faire avec vous et vos combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 21 Nov - 20:03
La réponse surprit le chevalier de bronze. À vrai dire, il s’était attendu à beaucoup de réponses, mais pas trop à cette dernière. Le mensonge était toujours possible et ce fut la première chose qui lui vient à l’esprit. Mais l’aversion des habitants envers lui était difficile à feindre. Surtout avec la rapidité de réponse qu’il avait reçue. Rien ne laissait présager que son petit subterfuge avait été éconduit. Pourtant… il y avait là-dedans un mystère qu’il devait résoudre s’il voulait avancer. Il remercia néanmoins la personne qui l’avait renseigné. Autant rester courtois si possible que de se montrer désagréable. Que faire alors ? Il se retira ensuite, disparaissant du village pour retourner dans son propre corps. Il devait retrouver son supérieur. Chose qu’il n’aurait pas trop de mal à y parvenir, un point de rendez-vous avait été convenu pour que les informations du chevalier de bronze remontent à son supérieur et adapter le plan.

Si le village était vraiment neutre, le plan devait subir quelques modifications. Il aurait pu rentrer en force dans un hameau qui s’était aligné avec ses ennemis mais si ces gens n’avaient pas encore choisi leur cause… Il représentait des alliés potentiels et une possible épine dans le pied du Dédale, comme avait pu être les clans rallié à Ares pour le Sanctuaire. Le chevalier de la table resterait alors en arrière et le vieux lion s’arrangerait pour rentrer dans le village. Si des nouvelles du front venait à réclamer son attention, il fallait qu’il garde une ligne de communication. Il n’aurait pas de mal à passer par-dessus les fortifications. Reste à voir pour ce qui serait le cas de la discrétion. Le vieux lion salua le chevalier de bronze de la table et se remit en route. Il commença alors à observer les mouvements et les allées et venues autour du village pendant quelques minutes.

Le vieux lion se plongea alors dans le cosmos profond pour aiguiser ses perceptions. De ses yeux fauves contempla l’intérieur du village à la recherche de la marque qu’il avait laissé mais le cosmos était éteint. Il sentait les traces de la piste qu’il avait pu remonter. La seule piste qu’il avait c’était ce vieil infirme… Quelque chose viendrait cependant attirer l’attention du vieux lion. Du bruit qu’il entendait de l’intérieur du village. Des explosions de cosmos qu’il ne pouvait pas vraiment reconnaître et brusquement, celui qu’il avait marqué s’éleva et s’éteignit rapidement. Il était un peu trop loin pour voir concrètement vers qui allait l’allégeance de ces guerriers. Mais c’était une donnée problématique. Il pesa le pour et le contre et pris rapidement une décision. Il concentra son cosmos, suffisamment pour se faire repérer mais sans pour autant qu’il atteigne son paroxysme. Il sortit alors de sa cachette et s’avança rapidement vers la muraille. Il n’avait plus qu’à attendre la suite des évènements…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyMar 23 Nov - 11:47
Cette affaire n’avait que trop durée, mais le commandant de cette petite troupe avait eu le nez fin. Si loin de la ligne de front, il n’aurait pas à affronter le gros des troupes mais à faire face à des groupes bien plus nuisibles qu’une armée en marche. Les francs-tireurs et autres saboteurs infiltrés pouvaient faire des dégâts infiniment plus pénibles dans un siège. Il le savait, il l’avait déjà vécu. Ces troupes n’avaient donc pas eu de mal à s’infiltrer çà et là avant que le début des combats et la fermeture des portes. La plupart des gens ici appartenaient au même clan, mais il y avait beaucoup de journaliers et de manœuvre agricole étranger qui vont et viennent. En temps de guerre, il est plus facile d’ouvrir sa porte.

Pendant un temps, les hommes qu’il avait dépêché sur place crurent avoir fait fausse route. Rien n’avait été à signaler mais il avait perçu brutalement le cosmos d’un individu quelque part ici. Comme s’il avait été mordu par quelque chose et que ce dernier goûtait comme du sang. Son âme s’échappait elle de son corps ? Ainsi, maintenant, ses troupes avaient une piste et il n’avait pas beaucoup de mal à les guider. Ils eurent très chaud quand un chevalier de bronze se présenta sous forme astrale, mais réussirent à rester caché. La conversation finirait de donner les informations dont les spectres avaient besoin pour agir. Et ses hommes savaient maintenant quoi faire.

Ils tombèrent donc sur l’auteur de ces troubles et ses gardiens. Avant de le capturer et de le ramener devant leur maître d’abord, qui attendait à l’extérieur. Avec sa troupe, il ramena les deux prisonniers devant le Pope qui semblait sur les nerfs. Le juge répondit en faisant monter son propre cosmos, non de manière agressive mais pour signifier à son interlocuteur qu’il ne parlait avec n’importe qui. Bien qu’il était certain d’avoir été reconnu. Il se présenta alors :

« - Rhadamanthys de la Wyverne, de l’étoile céleste de la férocité et juge des enfers. Je viens vous assister, Pope, au nom de mon maître Thanatos. Voyez devant vous l’objet de votre traque. »

Et ses hommes derrière lui firent quelques pas en avant pour déposer les deux corps bien vivant mais entravé. D’un jeune homme slave et d’un vieillard qui ressemblait étrangement à l’homme qu’avait croisé Childéric plus tôt. Pour le reste, il pourrait remarquer la discipline et le sérieux des troupes de dormeurs aux ordres du juge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyMer 24 Nov - 12:49
Childéric était passé maître dans l’art de maîtriser ses émotions mais il ne put, ici, cacher la surprise sur son visage. De tous les alliés inattendus qu’il avait pu espérer recevoir, les spectres n’étaient même pas sur la liste. Les Ligures étaient les plus probable, et différentes forces divines plus ou moins importantes auraient été, elles, sur la liste. Pour autant, la confiance n’était pas de mise et il continua d’étendre son cosmos. Il agissait ici plus par précaution que par agression. Sûrement que le juge infernal qu’il avait face à lui saurait en saisir la nuance. En chef de guerre expérimenté, il remarqua aussi rapidement la discipline et l’efficacité qui animait les troupes infernales. Il avait en face lui des dormeurs ou des éveillés incapable de porter une armure. Peut-être des corps destinés à être le réceptacle de futur spectre ? L’option la plus probable, et celle qu’envisageait ici le vieux lion, c’est qu’il s’agissait de la garde rapprochée de Rhadamanthys.

Il fit quelques pas, vers le juge et sans détourner les yeux de lui, ni encore lui répondre, il inspecta la prise qu’on lui amenait. Après tout, il aurait été facile de piéger le Pope avec ce cadeau trop beau pour être vrai. Aux dernières nouvelles, les spectres, unis, étaient les alliés du Dédale. Bien qu’il eut été inconscient à ce moment, Childéric se souvenait très bien des événements de Kiev qui avait conduit au réveil du dieu des carnages. L’homme était inconscient et correspondait à la description qu’en avait fait le chevalier de la table. Ce vieillard infirme qui semblait, n’avoir rien en commun avec les guerriers d’Arès. Il le retourna alors et… de nouveau, il s’abandonna à la surprise. La ressemblance entre l’homme qu’il avait marqué et ce vieil homme était frappante. Trop même pour qu’il ne s’agisse que d’un hasard ou d’un lien de filiation. C’était bien la même personne. La même personne mais marquée par le temps et les affres de la guerre…

Un soldat loyal à la cause du Dédale et les autres devaient simplement être les gardes. Le vieux lion se releva, épousseta un peu son uniforme. Il avait maintenant des décisions à prendre… Son cosmos se calma un peu, il se fit moins fort, mais toujours près à répondre en cas de besoin. Les spectres venaient de faire un pas mais la confiance était loin d’être gagnée. Très très loin d’être gagné même. Pas tant qu’il n’en saurait pas plus. Alors finalement, il s’adressa au juge des enfers, qu’il dominait de sa taille considérable et lui demanda alors simplement :

« - Je vous remercie de votre aide, juge. Vous m’avez fait gagner un temps précieux. Vous comprenez que j’en manque grandement et que je dois au plus vite retourner vers Kronstadt. Je vais donc être bref : que me vaut le plaisir de votre présence ? »

Sa voix n’était pas agressive, bien que froide et distante. Il avait appris l’art de la diplomatie : dire simplement le contraire de ce que l’on pense. Mais il avait une bataille à mené, des décisions à prendre il ne devait pas traîner ici. Il invita alors d’un signe de la main le spectre à marcher avec lui vers la dite citadelle, ses hommes pourraient prendre en charge les colis qu’il venait d’offrir au Pope. Il n’avait pas encore décidé quoi faire des prisonniers. Sans même attendre la réponse du spectre, il tourna légèrement les talons, sans lui montrer son dos et commença sa marche vers son poste de commandement.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyJeu 25 Nov - 11:31
Le juge bouillait à l’intérieur. De ce feu qui lui était propre et qui le poussait en permanence à chercher à prouver qu’il était le plus fort. La loi du plus fort et du talion était chevillé à son corps. Il était à l’image de son étoile : bête féroce en quête de domination. Il pouvait sentir qu’en face de lui, il avait trouvé un adversaire à sa mesure. Pour le reste, il était et depuis longtemps homme d’état et chef de guerre. Il savait canaliser cette pulsion, s’en servir de moteur plutôt que d’en faire une faiblesse. Il resta de marbre donc quand le Pope commença par scruter les trophées que lui et ses hommes venaient lui offrir. Gardant pour lui le large sourire, à l’image du sentiment de puissance qu’il éprouvait. Après tout, qui au monde aurait parié sur cette alliance improbable ? Personne, pas même lui, à vrai dire. Mais qui était-il pour questionner les dessins de son maître ?

Il comprenait la surprise du Pope et lui-même, sans un concours de circonstance favorable, se serait laissé prendre par cet habile subterfuge. Mais il était là pour donner le change, être celui qui savait ce qu’il faisait et qui avait plus ou moins calculé son coup. Mieux vaut toujours avoir l’air d’en savoir trop que pas assez. Quand la voix d’Athéna se releva, le spectre fit un pas vers lui et le toisa. Même si le Franc avait l’avantage de la taille, le juge mythologique n’avait rien à lui envier en prestance. Deux bêtes qui se jaugent et qui sont prête à se sauter à la gorge. Le cosmos sombre du spectre fit écho à celui du Pope et dans les deux, on pouvait sans mal reconnaître cette férocité bestiale. La question qu’il posa ensuite était légitime. Il avait aussi un message à lui délivrer après tout.

Mais le juge siffla quand, sans attendre sa réponse, le Pope commença à tourner les talons. Ses motifs étaient légitimes, mais ses méthodes lui déplaisaient. Il s’agissait là d’un combat de coqs. Jeu dangereux auquel ils devraient jouer tous les deux pour mieux s’appréhender. Il pesta donc et donna des ordres à ses troupes et il se mit à marcher tranquillement au côté du Pope et d’enfin lui répondre :

« - Mis à part les ordres du Dieu de la Mort, qui a demandé à mes spectres et moi de vous prêter main forte, je suis là pour vous informer de plusieurs choses. La première est que mon maître vous invite à discuter avec lui des termes de l’alliance qu’il entend tisser avec vous. Une invitation similaire a été envoyée à votre maîtresse. »

Il laissa un temps à Childéric pour avaler tout ça et il reprit :

« - Le seigneur Hypnos souhaite aller dans une autre direction que celle qui serait profitable aux Enfers. Mon maître s’est opposé à lui. Les forces du Sommeil ont rejoint celles de la Guerre et naturellement donc, celles de la Mort ont fait barrage en se joignant à celles de la Sagesse. Vous évitant une défaite… certaine. Voilà ce qui m’amène ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 28 Nov - 1:56
Le vieux lion entendit le spectre pestait. Juste ce qu’il faut pour faire comprendre que ça ne lui plaisait pas, sans pour autant prendre le risque de vraiment se mouiller. Le vieux lion aurait peut-être été moins discret si les rôles avaient été inversés, mais il aurait sûrement agi d’une façon similaire. Peut-être aurait-il plus de temps que ça pour donner ses ordres à ses soldats, pour bien faire comprendre à la personne face à lui qu’elle ne donnait pas entièrement les ordres mais qu’il était conciliant. Ce genre de petit jeu mesquin auquel on joue quand on a une couronne sur la tête. Pas vraiment différents des jeux auquel on peut s’adonner avec son voisin, pour lui faire comprendre qu’on aime pas trop la façon dont le mur qu’il vient de construire empiète sur notre terrain ou la façon qu’il a entretenir ses bêtes. Mais tout devient plus compliqué avec une couronne sur la tête. On ne va pas mettre son poing dans la figure de son voisin pénible, on commence une guerre qui va tuer des milliers de gens. Un peu comme ce qui se passait à l’instant.

Childéric pressa encore le pas quand le spectre et ses troupes furent à son niveau. Il était resté absent de son poste de commandement trop longtemps. Mais cet homme aurait pu faire bien plus de mal s’il avait été laissé tranquille. Manque de chance pour lui, il était sûrement tombé parmi un de rare éveillés du Sanctuaire capable de déjouer ce manège. La voix d’Athéna écouta donc ce que le spectre avait à lui dire et il avait beaucoup à avaler là-dedans. Ce que venait de lui apprendre le juge était difficile à avaler. Surtout pour lui, qui avait été à Kiev et à Jamir. Les spectres avaient déjà tissé ce genre d’alliance avec Arès, alors pourquoi changer ainsi de lit en plein milieu de l’action ? La suite apporta sa réponse au vieux lion. Une graine de discorde avait éclose entre les dieux jumeaux. Mais pourquoi ? La présentation du dieu de la mort au sacre du dragon était-il l’avant-goût de tout ça ? En tout cas, il y avait beaucoup de facteurs à prendre en compte et d’inconnu qui ne plaisait pas vraiment au vieux lion.

« - Il est vrai qu’affronter deux armées divines en même temps n’est pas chose facile. C’est un exercice dans lequel j’ai un peu d’expérience maintenant. »

Mais les guerriers d’Arès étaient désorganisés quand ils avaient fait front avec les oracles. Les choses ne seraient pas si simples alors. Mais… les spectres semblaient également désorganiser. La corde était raide mais il était toujours possible de marcher au travers du gouffre. Il faudrait aussi qu’il s’entretienne avec Athéna de son avis sur la question. Après tout, qui de mieux qu’une divinité pour comprendre une autre divinité. Son aura n’avait pas diminué et il se tenait prêt à réagir à tout moment. La confiance était une chose difficile à gagner et il y avait encore du chemin à faire pour que Childéric puisse tourner le dos à l’ancien souverain. Le pas de course avait rapidement amené le petit groupe en vue de la citadelle.

« - Et pouvez-vous m’en dire un peu plus sur la raison qui ont poussé les dieux jumeaux, pourtant si proches par leurs actions passés, et vos interventions, à prendre des chemins qui poussent les soldats d’Hadès à se diviser et… s’entre-tuer visiblement ? »

Bien qu’il soit particulièrement difficile de véritable tuer un spectre. Après tout, ils étaient l’émanation du pouvoir des mondes d’en dessous. Pourtant, le Sanctuaire avait en sa possession l’une des rares armes véritables efficaces contre eux : le collier des perles sacrés. Mais le vieux lion se garderait bien d’évoquer cette option, du moins, pour le moment.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 28 Nov - 19:42
L’ancien roi était lui-même sur le qui-vive. Après tout, la petite troupe se baladait sur ce qui pouvait être un champ de bataille et il était possible que le Pope ait été amené hors de la forteresse qu’il défendait pour une raison. Mais il était peu probable que les guerriers d’Arès aient de telles informations sur le dispositif de défense des Saints. La réputation de l’ancien chevalier d’or du lion l’aurait sûrement vu se placer lui-même en première ligne, mais il était sage qu’il soit là pour défendre la seule ligne de retraite de son armée. La réputation de l’ancien chevalier d’or du lion l’aurait sûrement vu se placer lui-même en première ligne, mais il était sage qu’il soit là pour défendre la seule ligne de retraite de son armée. Mais il n’en était rien. La suite de la conversation se releva amusante et le juge laissa entrevoir un léger début de sourire. Les Spectres n’étaient pas les oracles. Même divisé il serait plus difficile de battre les armées des morts de celle du soleil. Rien qu’à cause de sa simple présence.

« - Et cette expérience risque de bientôt devoir vous resservir. »

Répondit-il simplement alors. La présence des spectres de la mort viendrait contrebalancer la présence de ceux du sommeil, l’ancienne alliance avait en partie volé en éclat mais… la guerre et soleil courraient toujours sur la même route et à quel point l’ajout des siens pourraient rebattre les cartes ? Même lui n’en était pas certains. Le Pope sûrement devait avoir mieux conscience de tout ce qui pouvait retomber, de même que leur présence plus… direct. Mais le temps viendrait plus tard pour parler de ça. Ils avaient un sujet plus important à aborder :

« - Thanatos vous en parlera mieux que moi, mais nous étions dans une situation difficile. Enfermé depuis la dernière guerre qui nous opposa, coincé par les serviteurs de la vigne. De plus, notre maître Hadès est encore endormi et Hypnos a pris trop de liberté vis-à-vis de bien des choses aux yeux de son frère. Et je le rejoints. »

Il tut alors qu’il arrivait à l’orée de la forteresse. Une nouvelle attaque avait été repoussé il y a peu, l’odeur des cadavres et de la mort était encore omniprésente, mais il s’agissait d’une petite force, rien de bien consistant. Peut-être même des maraudeurs ou des locaux voulant saisir la chance de cueillir un fruit dont ils avaient sous-estimé les épines. Les troupes à l’intérieur étaient en ébullition, le juge pouvait le sentir et son sang suivait cette exaltation. Il allait maintenant pouvoir observer le Pope en action et voir l’étoffe de celui qui serait, l’espace d’un temps son allié mais qui pourrait un jour sûrement redevenir son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyLun 29 Nov - 2:22
Un sourire prédateur de se dessiner sur le visage du vieux lion quand le spectre lui répondit. Cet homme, définitivement, était intéressant. À la hauteur de la réputation que les mythes dessinaient. Un contraste plutôt violent avec un autre personnage légendaire qu’il avait eu le loisir de rencontrer. Le sang de Zeus ou d’Héphaïstos lui accorde visiblement plus de sagesse et de constance que lui d’Apollon. L’expérience de la gouvernance et du commandement, sûrement. Question de personnalité, beaucoup. Après tout, on ne finit pas à juger les âmes des morts et se voir attribuer ce genre de responsabilité si on est l’incarnation de l’inconstance non ? Le vieux lion écouta avec attention les raisons du schisme qui semblait avoir eu lieu dans les forces du Sombre Monarque. Ce dernier semblait donc toujours en sommeil, comme il se devait. Pour le reste…

Les choses étaient plus compliquées qu’il ne l’avait pensé au départ. Les raisons de cette guerre civile étaient profondes et en effet, le renfort des spectres étaient une lumière inattendue. Des alliés… les Saints n’en avaient aucun. Si ce n’est Camelot mais leur éloignement du monde grecque en faisait un support indirect. Narses et Akrites ont noyé l’alliance qui avait été tissée avec les Atlantes. Les Ases étaient une trop grande inconnue et trop étrange pour compter vraiment comme des alliés potentiels. Visiblement, les Thiases avaient du plomb dans l’aile et la menace contre laquelle il s’était préparé : les spectres. Eux seraient donc les alliés dont l’Empire avait tant besoin ? Pourtant, il ne pouvait pas croire ça aussi facilement et ouvertement. La confiance se gagne et se construit.

« - Je vois. Et cette opposition est donc suffisamment forte pour pousser les vôtres à briser l’alliance que vous avez construit à Kiev et à Jamir ? Et cela signifie aussi que vous êtes suffisamment puissant pour vous permettre ce genre de chose ? »

Mais les réponses du spectre devraient attendre. Le vieux lion pressa le pas, encore, près de la citadelle et vit rapidement qu’elle avait essuyé une attaque violente. Il se présenta devant la porte et donna quelques ordres de l’extérieur d’une voix forte et autoritaire. Il ne faudrait pas attendre longtemps avant que la porte ne soit ouverte. Les gardes étaient sur le qui-vive de voir leur chef arriver et il fut rapidement noyé par les choses à régler. Il confia à l’un de ses officiers le soin d’intégrer les prisonniers que les spectres avaient faits pour les libérer. Puis il se tourna vers le juge :

« - Si vous voulez bien me suivre, juge. J’ai une bataille à diriger et des décisions à prendre. Peut-être pourrez-vous m’éclairer sur la position des vôtres et où ils sont partis prêter vos forces aux miens. Et la présence de vos frères ennemis, également. Vous pouvez amener avec vous un ou deux de vos hommes. Les autres pourront se reposer et se restaurer au mess, si cela vous convient ? »

Le vieux lion laissa le temps au spectre de donner ses ordres. Après tout, ici il était chef et il s’attendait à ce que d’une façon ou d’une autre, le spectre s’autorise une certaine largesse par rapport à ses ordres. Un moyen de montrer qu’il écoutait les ordres du Pope et reconnaissait son autorité, tout en exposant la sienne. Le genre de jeu de coq auquel il se livrait depuis le début en somme. Il commença à se diriger vers son état-major. La pression était palpable, la bataille faisait rage et bientôt les premières conclusions tomberaient. La guerre et ses ambitions. Combien de morts déjà ?


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyMar 30 Nov - 12:16
Attiser l’appétit sans se montrer vulnérable, voilà un jeu dangereux auquel jouait le juge des enfers. L’ogre byzantin aurait tôt fait de sentir une faiblesse trop marquée et de balayer leurs ennemis tant qu’ils pouvaient encore le faire, mais, après tout, le temps ne voulait pas dire grand-chose pour ceux qui se riaient de la mort. Il ne ferait que perdre ce dont ils disposaient à ne plus savoir quoi en faire : du temps. Alors qu’à l’opposé, la Sagesse avait beaucoup plus à perdre dans cette affaire. Mais la rencontre au sommet aurait bientôt lieu après tout, l’invitation avec l’air de susciter l’intérêt de la voix et il savait son dieu avait déjà commencé les pourparlers avec la déesse aux yeux pers, lui et ses troupes ne seraient pas là, sinon.

« - Les alliances vont et viennent, au rythme des marées, vous êtes bien placé pour le savoir, n’est-ce pas, grand Pope ? »

Le juge n’en rajouterait pas plus et son interlocuteur devrait se contenter de ça. Il s’effaça ensuite pour lui laisser le soin de prendre son rôle de commandant. Après tout, les troupes du Sanctuaire étaient en pleine bataille et cet homme avait sûrement une légion de détails et choses à régler. Il donna quelques ordres à ses propres troupes. La voix d’Athéna s’adressa alors à lui et lui répondit simplement par un signe de tête. Rhadamanthys donna ses ordres à ses hommes. Ils devraient de suivre les byzantins, ses gars savaient quoi faire. Il en prit trois avec lui. Un de plus que ce qu’on lui avait autorisé. Nécessité de faire un pas vers ses prochains alliés, sans pour autant complètement s’abandonner à son autorité. C’est maintenant que les bases de la future alliance devaient se poser. Céder maintenant reviendrait à céder plus tard.

Il rejoignit ensuite Childéric avec son État-major et se présenta devant la carte sommaire dressée par les siens où les pions représentant les groupes de soldats avaient été déplacés. Le juge s’était attendu à plus de force déployé par Byzance, mais ils avaient sûrement dû être pris de court par les guerriers d’Arès, qui après tout, se battaient à domicile. Il se mit face à l’ancien chevalier d’or et regarda la carte, silencieux, quelques minutes. Avant de reprendre en pointant du doigt les citadelles concernées.

« - J’ai envoyé mon homme de confiance à Chaasburg, il devrait déjà avoir rejoint les lieux. Le Basilic saura accomplir sa mission. Le Papillon a été missionné vers Mediasch, mais il est un peu… spécial. Fiable, mais spécial. Sans compter moi et ma troupe qui sommes venues ici. »

Il se tut quand un soldat entra en trompe dans l’endroit où se tenaient les officiers. Visiblement, des réfugies venaient de Mediasch venaient d’arriver… porteur de mauvaises nouvelles. Entre temps, un pli arriva, signifiant que la citadelle de Klausenbourg avait tenu. Les byzantins auraient donc à gérer ce flux de civil et de soldat en retraite et défait, un exercice délicat pour le commandement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptySam 4 Déc - 20:09
Le vieux lion plongea ses yeux dans ceux du juge quand il souligna l’état de la diplomatie du Sanctuaire. Il en savait long et venait ici de dévoiler une carte certaine. D’une façon ou d’une autre, ils avaient toujours un pied dans les affaires du monde grecques bien que la majorité de leur force soit encore scellé. La prêtresse des enfers avait-elle quelque chose à voir là-dedans ? Bien des choses que la disciple aurait à vérifier si elle s’en sortait sans encombre… Non. Ryme s’en sortirait sans encombre. Elle ne croisait pas d’ennemi aussi dangereux que celui avec qui elle avait déjà pu croiser le fer dans cette cité oublié de tous. Mais ce détail fût rapidement oublié. La chose militaire avait ses impératif et Childéric avait bien des choses à gérer. Il pouvait sentir le chaos des cosmos explosé partout, les combats étaient violent. La tension palpable. Son coeur grondait à l’unisson avec ce bruit. Il aurait aimé être en première ligne. Mais son devoir l’amenait ailleurs. Si l’arrière tombait, où se retiraient tous ces hommes qui se battaient pour l’Empire ?

Childéric ne dit mot quand le juge se présenta à lui avec trois hommes. Un de plus que ce qu’il lui avait autorisé. Le jeu l’amusait au final et, il pensait que le juge partageait ce sentiment. C’était de bonne guerre après tout. Le vieux lion écouta avec attention les éléments à rajouter dans son jeu. Au final, les renforts étaient… maigre. Bien que le guerrier qu’il avait à ses côtés posséde la force pour faire la différence sur un champ de bataille, tout comme lui. Mais son rôle était celui du commandant qui devait rester en arrière. Les forces des spectres étaient donc suffisantes pour leur permettre de bouger, mais pas suffisante encore pour aligner de véritable armées. Mais ce genre était bienvenue.

« - Et avouez vous une idée des forces que vos… opposants, ont amené avec eux ? »

Le vieux lion voulait savoir ici s’il devrait faire face à plus de problèmes que de solution ou le contraire. Voire même si les pouvoirs des forces du Sombre Monarque ainsi divisé viendraient à se neutraliser. Puis, une estafette attira brusquement l’attention du lion et il avait des ordres à donner. D’abord, il demanda à ce qu’on laisse rentrer les réfugiés dans la forteresse. Les laisser à l’entrée serait mauvais pour le moral des troupes. Mais il ne pouvait prendre le risque de laisser un danger rentrer à l’intérieur des murs. Il demanda alors à ses Prétoriens de prendre en charge les choses. De fouiller dans la mesure du possible les réfugiés, de les questionner et surtout, de les isoler avant d’être sur de ce qu’il avait à dire. Les informations, fraîches, qu’il pouvait récupérer ici leur en diraient beaucoup. La citadelle était défendue par Silas…

Le vieux lion avait confiance dans la force de son ami et il était plus que capable de faire front et d’affronter n’importe quel ennemi chez les guerriers d’Arès. Il n’en voyait pas beaucoup capable de le battre. Le seul, à vrai dire, qui pouvait y arriver, c’était Zvezdan. Et il était logique qu’il se soit trouver en première ligne, là où Silas avait été envoyé… Il déglutit à cette pensée mais resta concentré sur le reste. Quand bien même il aurait envie de planter une partie des choses qu’il avait à faire ici pour rejoindre la citadelle et défendre son ami il devait penser plus grand et malheureusement, la sauvegarde du plus grand nombre impliquait parfois le sacrifice de certains…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptySam 4 Déc - 20:36
Le juge regarda le Pope prendre ses décisions et commander. Il aurait agi de manière similaire quand il était encore roi. Mais tout ça remontait à si longtemps qu’il ne s’en souvenait que vaguement. Maintenant, il aurait simplement ignoré ce possible problème et laisser ses âmes reprendre le chemin qui leur était destiné. La mort, après tout, est le lot de tous. Il se mit un peu en retrait pour ne pas gêner les décisions et attendit un moment un peu plus clame pour reprendre :

« - Je dirais qu’il doit y avoir trois suivants d’Hypnos. Peut-être plus peut être moins. Un qui doit être chargé d’une invitation pour le Pontifex, comme je le suis pour vous. Et deux autres qui ont été dépêchées sur le terrain. Sûrement vont-ils traquer mes hommes. Sylphide saura faire face. Il ne perdra pas. Pour Myu c’est plus délicat. Tout dépendra de sa forme. »

Le plus probable pour l’ancien souverain, c’était que ses ennemis se déploient en miroir face à ses propres forces. Après tout, les cartes dont disposaient la mort comme le sommeil étaient limitées. Trop limité pour se permettre des grandes démonstrations de force. Le seul avantage qu’avaient les serviteurs du Sombre Monarque, c’est que la mort n’était pas pour eux, pas un obstacle et que le temps jouerait toujours en leur faveur. Mais il devait ici en gagner pour d’autres, du temps.

Les mesures du Pope feraient gagner du temps et grogner les gens. Mais ils étaient en sûreté ici. Quelques soldats qui avaient encadré les fuyards pourraient donner quelques informations supplémentaires. Le chevalier d’or des gémeaux avait affronté le Pontife d’Arès et avait réussi à faire fuir quelques-unes des personnes à proximité de lui. Une évacuation à plus large échelle de la citadelle avait commencé mais il n’en savait pas beaucoup plus sur ça. Pour les soldats, la citadelle était perdue. Et, comme pour leur donner raison, à peine le rapport du Prétorien terminé, une étoile filante dorée bousculée tout le monde. L’armure d’or des Gémeaux venait de se manifester devant le maître de l’ordre. Le juge savait quelques choses sur les armures et le fait qu’elle se présente ici voulait dire deux choses : son porteur l’avait retiré ou qu’il était mort. Dans le premier cas, il ne ferait que gagner du temps, dans le second… et bien il ferait connaissance avec les autres guerriers d’Hadès. Le juge ne pouvait espérer que l’âme du chevalier d’or soit guidée par les siens, mais en son absence, personne n’avait vraiment la main mise sur le trajet des âmes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-bleu0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-bleu  (0/0)
CP:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-rouge0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-rouge  (0/0)
CC:
Kronstadt : Childéric [Stratégie] G-jaune0/0Kronstadt : Childéric [Stratégie] V-jaune  (0/0)
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 5 Déc - 3:56
Les choses semblaient s’être déroulées comme le vieux lion l’avait ordonné. Pendant que ses gardes personnels s’occupaient d’encadrer les nouveaux venus, il écouta ce que le juge avait à répondre sur la présence des spectres du sommeil. Cette guerre civile entre les serviteurs du Sombre Monarque semblait trop belle pour être vraie aux yeux du Pope. Ou du moins, il ne voulait pas faire confiance aveuglément dans cet allié providentiel qui se présentait à eux. Surtout quand il n’avait pas la moindre idée sur cette divergence qui a poussé les frères jumeaux à d’opposer. Pour eux, tout ça ne doit être qu’un simple différent qu’il règle d’une façon ou d’une autre. Pour ça, ils utilisent les pions qu’ils ont à leurs dispositions : spectres, mortels et aux divinités. N’étaient-ils pas censés être parmi les plus habiles joueurs du grand jeu divin ?

Il n’était pas étonnant du coup, que ces alliés se neutralisent. Au moins, aucune de factions ne pourrait ici en tirer un avantage et peut-être pourrait-il même éviter certains désastres ? Le Juge semblait faire une confiance aveugle dans ce Sylphide. Son homme de confiance visiblement. Un sentiment que le lion ne pouvait que comprendre, en tant que commandant lui-même. Pour le reste, il avait par contre de sérieuses réserves sur ce Myu que décrivait Rhadamantys. Mais chaque commandant à des éléments difficilement prévisible sous ses ordres. Le vieux lion en avait quelques-uns également. Compétant, mais imprévisible. L’imprévisibilité étant le plus gros problème dans une armée… Les nouvelles n’étaient pas bonnes, comme Childéric s’y était attendu et avant qu’il n’ait le temps de donner ses ordres une explosion d’or vient bousculer l’état-major. L’armure de Silas venait de faire son entrée.

Le sang du vieux lion bouillit et la bête rugit à travers elle. Son cosmos lui échappa l’espace d’un instant et explosa dans la foulée, en écho à celui de l’armure. Il vit ses hommes reculer. Il prit de longue et de profonde inspiration pour retrouver son calme. Plus que jamais, il avait envie de tout abandonner. De tout laisser là pour sauver ce qui pouvait l’être. Mais c’était déjà trop tard… Si l’armure était là, c’était trop tard ! Le nœud de sa gorge l’empêchait de respirer et il pouvait sentir les larmes brûler , près de ses yeux, désireuses de couler. Il se laissa simplement aller à un grognement guttural et inhumain et regagna son calme tant bien que mal. D’abord le contrôle de ses émotions et avec elle, son cosmos.

« - Mediasch est tombé donc. »

Dit-il sobrement avant de se retourner vers la carte pour y abattre lui-même les éléments représentant les forces de l’Empire. La vue de la figurine représentant ses troupes et surtout, son ami, lui serra une nouvelle fois le coeur. La bête ruait comme elle ne l’avait pas fait depuis longtemps. Childéric avait eu besoin de toute sa maîtrise pour ne pas sombrer.

« - Il nous faut un rapport rapide. Allez me chercher Hénot, j’ai besoin de savoir ce qui se passe ailleurs. Je veux savoir si nous pouvons envoyer des troupes là bas et si d’autres citadelles sont tombées. »

Trop d’inconnu, trop de silence. Sa voix forte et impérieuse ne souffrait d’aucune contestation et ses troupes s’exécutèrent avec zèle, peut-être plus qu’à l’accoutumé… Mieux vaut ne pas être la petite étincelle qui ferait exploser le feu bouillant qu’était la voix d’Athéna à l’heure actuelle. Et il ne faudrait pas grand-chose pour que la digue ne cède et que les vagues emportent tout…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kronstadt : Childéric [Stratégie] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RhadamanthysRhadamanthysArmure :
Surplis de la Wyvern
Message Re: Kronstadt : Childéric [Stratégie]   Kronstadt : Childéric [Stratégie] EmptyDim 5 Déc - 14:34
D’après ce qu’il avait pu observer du Pope, l’étoile de la férocité se doutait qu’il n’avait pas explosé de cette façon pour rien. Le porteur de cette armure devait être quelqu’un de proche de lui. Il dut de son côté faire un propre effort pour ne pas céder à cette tentation bestiale. Il avait dû lutter contre les flammes qui avaient embrasé son sang et son coeur. Une bête sauvage se décharnait et il voulait lui montrer à quel point il était au sommet de cette chaîne alimentaire des monstres de puissance. Le combat contre le Pope aurait été mémorable et peut être même qu’il n’en serait pas sorti vainqueur, bien qu’il était pleinement confiant de ses chances. Sans qu’il ne s’en rende compte, son aura sombra s’était étendu malgré lui en réponse à celle déclencher par la voix d’Athéna. Ce qui rajouta au chaos de la situation déjà en place. Il se contrôla plus rapidement que son interlocuteur, après tout, il n’était pas concerné plus que ça par cette histoire.

Il salua le sérieux avec lequel Childéric reprit le contrôle de la situation et tenta de penser à ses responsabilités. Tout ça devait être un exercice difficile pour lui. Ces événements ramenaient l’ancien souverain à des souvenirs très anciens. Trop ancien pour qu’il ne soit clairement présent dans son esprit, mais il caressait ces ombres avec nostalgie. Elle faisait partie de lui après tout. Un autre chevalier se présenta ensuite rapidement, porteur d’une armure de bronze qu’il ne connaissait pas. Ce dernier s’installa sur une chaise et sembla s’assoupir. Les mortels capables de voyager de la sorte étaient rares et s’avéraient être des ressources puissantes. Athéna savait utiliser ses ressources comme il se devait.

Une nouvelle vient soulever de nouveau un peu de chaos dans cette situation déjà problématique. Un groupe de soldats Byzantin se présentait au loin, visiblement en retraite et loin de la discipline de marbre qui était la leur habituellement. Il ne leur faudrait pas longtemps pour se présenter devant la forteresse. Visiblement, l’armée venait d’essuyer une défaite. Une nouvelle situation à gérer pour le chef de guerre. Et c’est le temps qu’il fallut au chevalier de bronze pour faire son rapport total :

« - Il semblerait que les résultats soient mitigés, Grand Pope. Klausenbourg a tenu. De même qu’ Hermanstadt. Il semblerait que l’ennemi ait utilisé d’étrange monstre. Pour le reste, je ne saurais quoi vous dire exactement. Le chaos règne à Chaasburg, je ne m’y suis pas attardé. Un combat semblait encore en cours, des spectres. »

Les yeux du chevalier de bronze se plongèrent alors, méfiant, vers le juge qui soutient son regard sans sciller. La table déglutit, détourna les yeux et fini par reprendre :

« - Je ne saurais pas vous dire ce qu’il en ait pour nos armes de siège. Mais le seigneur Dédale a du tenir bon ou se bat je pense. Il a essuyé ou essuie un assaut, j’ai vu les flammes et la fumée. »

Le bilan était mitigé pour le Sanctuaire donc. Le gros dispositif semblait avoir tenu mais la percée des guerriers d’Arès est… violente.

« - Considérez mes troupes, Grand Pope, si nous pouvons vous assister, dites le. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kronstadt : Childéric [Stratégie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Siebenbürgen-
Sauter vers: