Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Mai 553] Jouer, c'est vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Mai 553] Jouer, c'est vivre  G-bleu1500/1500[Mai 553] Jouer, c'est vivre  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mai 553] Jouer, c'est vivre  G-rouge1500/1500[Mai 553] Jouer, c'est vivre  V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Mai 553] Jouer, c'est vivre  G-jaune1800/1800[Mai 553] Jouer, c'est vivre  V-jaune  (1800/1800)
Message [Mai 553] Jouer, c'est vivre    [Mai 553] Jouer, c'est vivre  EmptyVen 5 Nov - 12:29
Jeu








L’ordre de mission était on ne peut plus clair. Childéric comptait sur moi pour mener à bien cette mission. Une mission qui traînait décidément en longueur et prenait de trop grandes circonvolutions. Tentaculaires, même. Ce démon de Narsès continuait de faire du mal dans l’ombre, et ses suppôts prospéraient et proliféraient comme de la mauvaise herbe.
Assez pour qu’un chevalier d’Or ne quitte une seconde fois sa garde pour ses beaux yeux. Kilian et moi nous avions fait du bon travail. Reste que quelqu’un œuvrait encore suffisamment bien pour nous échapper.
J’étais partagée. À la fois heureuse de lever les voiles et angoissée. Mon secret n’en était plus vraiment un, et je prenais un risque en m’engageant personnellement là-dedans. D’un autre côté, je sentais bien que mon ermitage ne serait pas éternel et mon âme de pirate s’enflammait rien qu’à la perspective d’être ENFIN utile à quelque chose.

Je n’allais tout de même pas me balader à visage découvert dans tout Alexandrie. Je n’étais pas à ce point folle. Quoi que, il y aurait eu un peu de grabuge ! Assez pour peut-être voir Endymion débarquer comme une furie et me crier dessus jusqu’à ce que je l’abreuve assez pour qu’il oublie. Enlever mon masque me démange beaucoup. Mais je savais aussi qu’il n’allait pas duper tout le monde.

Je m’étais donc installée dans une auberge. Assez cossue pour attirer les marchands aisés et les voyageurs de passage désireux de délier leurs bourses et leur langue. Je me faisais passer pour une barde itinérante qui avait fait fortune. Comment ? Pourquoi ? Je m’enveloppais d’un manteau de mystère pour appâter les curieux et les curieuses. Je racontais des histoires extraordinaires inspirées de mes propres aventures.

Chaque soir je donnais un petit spectacle. Je m’amusais. J’écoutais. Beaucoup. L’alcool aidait et j’appris des choses intéressantes. Et d’autres qui m’inquiétèrent davantage. Je sentais, aussi, que l’Océan était étrange, sans pour autant savoir quoi. Mais ce que je ressentais venait du plus profond de mes entrailles. Une peur instinctive, non pas pour mon propre compte, mais… pour eux.

Ce fut dans cet état d’esprit que j’entamai un vieux chant celte aux accents mélancoliques. Si je savais que personne n’en comprendrait les paroles, mon interprétation était suffisamment éloquente et poignante pour arracher des larmes à l’assistance. Même les grands gaillards faisaient mine d’avoir une poussière dans l’œil ou se cachaient derrière leur chope.

Je me levai de mon tabouret et laissai mon instrument – une vieille lyre qui appartenait à l’aubergiste – pour m’incliner et récolter des vivats, quelques pièces et des propositions plus ou moins indécentes. Parmi elles, on m’invita à une table pour jouer à un jeu obscur aux règles farfelues. Je ne refusai pas, étant d’humeur joueuse.

« Bien, donnez-moi vos petits noms les gars que je sache qui je vais plumer ce soir. »






© Never-Utopia


[Mai 553] Jouer, c'est vivre  64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
 
[Mai 553] Jouer, c'est vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Alexandrie-
Sauter vers: