Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 17 Déc - 13:03
Le vieux loup de mer regarda le Naga s’agiter comme un poulet sans tête. Il avait fait suffisamment pour mériter ce petit moment. Même s’il devait apprendre à mieux canaliser ses émotions. C’était evidant, presque comme le nez au milieu de la figure, qu’il préférait être ailleurs que de s’occuper des civils de Calum. Après tout, il n’était pas connu pour sa générosité. Il avait, à juste titre, la réputation de son animal totem : celle d’un serpent. Mais au jeu du venin, peut pouvait égaler le vieil homme. Après tout, combien de fois avait-il l’âge de Nessius ? Trois ou quatre, peut-être même cinq ! Mais il croyait au moins une chose dans la longue réplique du capitaine : il était un serviteur d’Atlantis.

« - Bien capitaine. Votre présence est bienvenu. Vous aurez donc l’occasion de me raconter en détail les événements du pilier central que je n’ai pu qu’apercevoir de loin ou vaguement ressentir. Le combat a l’air d’avoir été très difficile pour vous. »

Calum le laissa ensuite prendre les choses en main et le remercia quand il fit mander Endymion au plus vite. Ou que puisse être le dragon des mers, le sénateur espérait vraiment qu’il avait fait plus que sa part. Et il avait un peu d’expérience avec l’animal en question, maintenant, et il était certain que ça serait le cas !

« - Et bien allons y. »

Et le cortège continua sa route vers le pilier central et le coeur du champ de bataille, maintenant tranquille et déserté. Et derrière le pilier central, le temple de Poséidon et sa sécurité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 17 Déc - 15:37
Le cortège se mit en marche prudemment, traversant le champ de bataille où il ne restait plus désormais que les corps sans vie de ceux qui avaient péris sous les coups des serviteurs d’Okhéanos.

Nessius regarda Calum O’Bannon a ses côtés. Quel âge pouvait avoir le doyen de l’Atlantique Sud, au juste ? Il l’ignorait. Il savait de lui ce que la rumeur prétendait. Il avait entendu enfant une ou deux fois Néro pester contre cette homme et contre la lignée qu’il jugeait dépravée et indigne de sa place parmi les grandes familles patriciennes. Il savait aussi ce qu’Endymion lui en avait dit, c’est-à-dire pas grand-chose. Qu’il était un ancien capitaine de navire. Qu’il avait, dans ses primes années, écumé les mers de la Surface. Même les Quaesitors ne semblaient pas particulièrement au fait de ses faits et gestes. Car il s’était toujours tenu à l’écart des manœuvres du Sénat, jusqu’à ce qu’Arhan fasse appel à lui.

Tant de zones d’ombres pouvaient lui avoir laissé maintes fois l’occasion de rentrer en contact avec l’ennemi. D’autant plus avec des années passées loin d’Atlantis. Bien que le temps ait fait son oeuvre, c'était toujours une éventualité, non?

«J’ai entendu parler de vous, Conseiller. Vous êtes réputé discret et mystérieux. On raconte que vous avez longtemps navigué loin d’Atlantis dans votre jeunesse. Et que vous abhorrez la politique et le Sénat. Est-ce indiscret de savoir ce qui vous a amené à revenir et à intégrer le Conseil ? Vous avez la réputation d’être davantage un aventurier qu’un politicien… »

Nessius voulait en savoir davantage sur cet homme à qui Endymion, à priori, faisait confiance. Pas que le jugement du Dragon des Mers soit d’une absolue fiabilité, non… Néanmoins, le Naga savait que le Général n’était pas du genre à donner son crédit au premier venu, fussent-ils unis par les liens du sang. Ce dont il semblait, au passage, se soucier comme de sa dernière conquête. Mais d’abord, il entreprit de répondre aux questions du vieil homme.

« Kaede Fujin était un agent infiltré… Ou tout du moins, un serviteur d’Okheanos avait pris son enveloppe corporelle. Il est probable qu’elle soit morte depuis un moment… Il s’en est pris au patriarche Merinita, le plongeant dans l’inconscience mais nous sommes parvenus à le mettre en sécurité. Notre ennemi s’est fait appeler Camazotz, dernier Roi de Xibalba, Cinquième Nahual d’Okheanos. J’imagine que Xibalba doit être un lieu. En revanche, j’ignore ce qu’est un Nahual… Enfin… Nous l’avons combattu avec les Hyades et les Lyumnades. Malheureusement, la Lieutenante et la Générale ont été vaincues. La Générale est morte. Les Hyades portées disparues. J’ai tenté de poursuivre notre ennemi pour l’achever mais il m’a échappé… »

Il savait qu’il ne lui avait pas manqué grand-chose pour le mettre hors d’état de nuire. Juste la petite once de chance ou de destin qui fait la différence. En repensant à la manière dont Camazotz était apparu et aux propos précédents d’Arhan, Nessius jeta un regard perçant sur la cohorte qui les suivait docilement.

« Pardonnez cette question étrange, Conseiller, mais connaissez-vous chacune de ces personnes individuellement ? Font-ils parti de votre maison ? Si certains de nos ennemis sont capables de prendre l’identité des nôtres, n’est-il pas dangereux de les amener si près du lieu de repos de Notre Seigneur ?»

Ils étaient désormais aux portes du Pilier Central.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 17 Déc - 17:52
Le vieux marin de partir d’abord dans un bruyant rire qui aurait fait plaire d’envie d’autres vieillards, moins bien conservé, au ventre proéminent avec une affection tout particulière pour les vêtements rouge et blanc.

« - C’est indiscret en effet. »

Répondit-il d’abord avant d’essuyer une petite larme qui venait de naître sous son œil, et de reprendre alors :

« - Je suis parti, vous n’étiez pas né et je suis rentré, vous n’étiez toujours pas né. Je suis dans la politique depuis plus longtemps que vous ne respiriez capitaine. Alors mes motivations ne regardent que moi… et Atlantis. »

Bien qu’il venait de remettre le jeune serpent à sa place, le vieux loup de mer l’avait fait avec une certaine forme d’amitié et d’humour. Le genre de scène qu’on pourrait sans mal imaginer sur le pont d’un navire plutôt dans les rues en ruines de la cité sous-marine. La suite par contre, de ce que Nessius avait à lui dire ramena rapidement tout le sérieux du monde sur son visage. Il s’arrêta donc net et la troupe avec lui.

« - Quel titre pompeux ! »

Lâcha néanmoins le sénateur, ne pouvant retenir cette pique chargé de son mépris profond envers l’ennemi de la cité. Le conseil avait donc été infiltré depuis le début… Y en avait-il d’autres ? Si oui, combien ? Bien des choses prenaient alors leur sens aux yeux du doyen.

« - J’aurais juré pour Kaede et n’importe quel membre du conseil et pourtant... »

Pourtant tout le monde avait été pris de court.

« - J’en déduis que tu n’es pas un infiltré, sinon il aurait été fort stupide de ta part de révéler tout ça, à moins que tu n’agisses ainsi pour gagner ma confiance ? »

Il se tut de nouveau et regarda d’un œil la troupe. Il fit prendre une nouvelle direction au cortège, quelques circonvolutions supplémentaires le temps

« - Tu as un moyen de repérer les infiltrés ou nous sommes dans la merde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptySam 18 Déc - 8:52
«Je vois… »

Décidément, le côté orque bâté était une caractéristique des O’Bannon. Sans doute un trait de caractère transmis de génération en génération. Nessius considéra qu’il n’y avait pas lieu d’insister sur ce point. Il était inutile de se mettre à dos le vieil homme qui pourrait, de toute manière, lui raconter ce que bon lui semblait.

Au final, comme avec Arhan, il percevait une certaine défiance. Etait-ce son nom, sa réputation ou sa personnalité qui générait cette hostilité latente chez autrui ? Un problème qui, malheureusement, n’appellerait sans doute aucune réponse sincère de la part de quiconque excepté… Celle qui n’était peut-être plus là pour pouvoir le solutionner.

Son esprit s’égara une fraction de secondes. Caly avait-elle survécu ? Que ferait-il si jamais ce n’était pas le cas ? Que dirait-il à sa mère, à l’ensemble de sa maison ? Qu’il n’avait pas su honorer son serment de la protéger ? Il secoua la tête pour évacuer toutes ces questions de son esprit. La mission. Il devait se concentrer sur la mission. C’est sans aucun doute ce que les Hyades aurait fait.

Mais c’est surtout le retour de question du vieux Calum qui le ramena au moment présent. Il esquissa un sourire en coin.

« Conseiller, pensez-vous sincèrement que si j’étais un infiltré, je parviendrais à duper l’écaille que je porte ? S’il y a bien des Atlantes dont on ne peut remettre en doute la loyauté envers Poséidon dans le cas présent, ce sont les membres de l’Amirauté, vous ne croyez-pas ?»

Une manière de renvoyer le doyen de l’Atlantique sud à ses propres considérations. Et à ses propres failles. Vraisemblablement, personne n’avait soupçonné que sous l’apparence de Kaede Fujin se cachait un sous-fifre d’Okheanos. Pas même les autres membres du Conseil à en croire le vieil homme. Ce qui n’avait rien de rassurant. Loin de là.

L’aveu d’impuissance du Sénateur O’Bannon ne fit que confirmer les inquiétudes de Nessius.

« Vous voulez dire un autre moyen que de crier Okheanos est un Irrumator et de neutraliser le premier qui tente de me tuer? Malheureusement, non…L’ancienne générale de Chrysaor, Asteria Sefirot, avait, semble-t-il trouvé un moyen puisque qu’elle menait une traque dans la Cité, à en croire le Primus Senator. Mais je ne sais quelle technique elle utilisait. Peut-être un artefact ou un don de vision ? quoi qu’il en soit, si votre suite est infiltrée, nous ne le saurons qu’une fois à l’intérieur. Il faut nous tenir prêts à intervenir.»

En espérant que ce diable d’Endymion ait le message à temps et soit apte au combat si cela s’avérait nécessaire. Ou qu’un autre général soit déjà sur place. Nessius s’interrogea sur ce que pouvait bien faire celui du Kraken, ce Noah dont Calypso lui avait parlé. Poursuivait-il les assaillants jusqu’aux arches ? Ou était-il en train de se reposer tranquillement devant son pilier ? Son aide serait aussi la bienvenue.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyDim 19 Déc - 20:53
A présent revenus sur les lieurs de l'affrontement entre le Conseil et les Loyalistes, puis contre le serviteur d'Okheanos, Le Naga, l'O'bannon, et leur petite troupe pouvaient observer l'immensité des dégâts causés. Entre la roche calcinées, les protubérances osseuses qui jaillissaient du sol, et les cadavres Atlantes dispersés à tout vent, il ne restait plus rien de la splendide place qui autrefois conduisait au Pilier Central et au Temple de Poséidon.

Pendant leur conversation, ils avaient pu constater au loin l'ultime Pilier corrompu, celui de l'Atlantique Sud, être libéré de l'aura étrangère qui avait manqué d'ensevelir la cité sous les flots. Peu après, une vague de Cosmos avait parcouru le Pilier Central pour venir se répandre dans la voute océanique et la renforcer... Enfin, le calme et le silence revenaient à Atlantis. Les combats avaient cessé, la panique se dissipait, et la menace des Muiens s'éloignait... Mais pour combien de temps?

- Capitaine, par ici, nous l'avons trouvé!

Les gardes envoyés plus en avant par Nessius lui faisaient signe de la main. Après avoir écarté quelques décombres du mur qui s'était effondré, ils avaient réussi à retrouver le corps de Calypso. Celle-ci respirait, faiblement, mais était encore en vie. Ces blessures risquaient cependant de laisser des traces : c'était la jeune Lieutenante qui avait subis le plus gros des assauts du dieu auto-proclamé. Nessius eut tout le loisir de s'approcher pour lui-même vérifier l'état de sa belle et commencer à lui prodiguer les premiers soins avec l'assistance des gardes.

Un frisson lui parcouru alors la nuque. Son instinct le poussa à se retourner pour observer les alentours. Au milieu du champ de bataille déserté, un homme s'avançait. Ses longs cheveux d'ébène cascadaient sur ses épaules nues, et son teint halé aurait pu appartenir à un membre de la famille Tangaroa... Mais au fond de lui, Nessius savait déjà qu'il était bien, bien plus que cela. Le trident doré qu'il avait à la main, et l'Onde écrasante qui fluctuait au rythme des marées du monde ne laissaient que peu de place au doute.

Poséidon s'avançait au milieu du carnage qui avait frappé son peuple. Son visage, bien que dénué d'expression, était couvert de larmes qui coulaient abondamment de ses yeux d'azur. D'un pas lent, il écarta les cendres de la bataille pour arriver jusqu'au corps du Général des Lyumnades. Là, il s'agenouilla pour effleurer son visage, qu'elle avait si longtemps caché à tous. Comme pour respecter sa volonté, il abaissa la visière de la Scale des Lyumnades pour cacher ses traits. Seule la couleur de ses cheveux, passée du roux au blond, pourrait indiquer désormais un changement chez elle.

Nessius sentit l'attention du Seigneur des flots passé de sa défunte guerrière à leur petit groupe. Alors que ses pupilles vinrent se fixer dans les siennes pour lire en lui comme dans un livre ouvert, le jeune Mérinita ne put que retenir son souffle. Poséidon posa ensuite son regard vers Calypso, et ouvrit alors sa bouche pour énoncer un simple ordre.

- Amène-la moi.

La voix de l'Olympien était lourde de chagrin, mais il y avait plus. A sa seule intonation, Nessius pouvait la sentir... Cette tempête de colère qui approchait, sous le couvert des lourdes pluies du deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 8:44
Les réponses du vieil homme se perdirent probablement dans le vent à l’instant où les gardes interpellèrent le Naga. A l’annonce de ces derniers, le capitaine pressa le pas dans leur direction. A leurs pieds se trouvait un corps inconscient portant les stigmates de la bataille mais qu’il reconnaîtrait malgré tout parmi des milliers pour l’avoir étreint. Caly…

Elle respirait faiblement mais elle était en vie. C’était tout ce qui importait. Camazotz ne lui avait cependant pas fait de cadeau. Un mélange de soulagement et d’inquiétude saisit Nessius. Ses blessures semblaient sérieuses. Bien au-delà de ce que lui-même pouvait soigner. Mais au moins pouvait-il essayer de la stabiliser. Son Onde améthyste s’éleva alors, faisant reculer les gardes de quelques pas. Ils mirent quelques instants à comprendre que le Naga n’était pas en ordre de bataille mais cherchait à régénérer les Hyades et firent, de leur propre initiative, mander de l’eau et des linges pour nettoyer les plaies de la jeune femme.

Alors qu’il nettoyait le visage de sa belle avec sa propre tunique, faisant disparaître sang et poussière, réarrangeant ses mèches de cheveux afin qu’elle paraisse juste endormie, Nessius ressenti un appel venant du plus profond de son écaille. Le Naga était rentré en résonnance, comme si un chant de Gloire venait de l’animer, en même temps qu’un frisson parcouru la nuque de son porteur. Il fit volte-face, se relevant lentement. Car la puissance de l’Onde, sa nature et la réaction de son armure ne pouvait laisser planer aucune forme de doute. Cette présence, il l’avait déjà ressenti à Rome, lorsque l’écaille du Naga était venue le trouver. Le Seigneur des Sept Mers, l’Ebranleur du sol, s’avançait face à lui sur les ruines de la grand place.

Le maître des Océans le fixa comme s’il cherchait à sonder les tréfonds de son âme. Instinctivement, comme un animal apeuré, il retint sa respiration. C’était donc ça, la présence d’un véritable dieu… L’ordre qu’il lui donna ne souffrait aucune contestation possible. Nessius lova délicatement le corps des Hyades au creux de ses bras. Qu’elle était légère… Il s’avança d’un pas lent mais résolu vers le Protecteur d’Atlantis. Puis, posant un genou à terre, sans un mot, il déposa délicatement le corps de la Toreador Arkantea aux pieds de son Seigneur avant de porter son poing sur son cœur et d’incliner la tête en signe d’allégeance.

Sans un mot, il attendit que Poséidon lui adresse de nouveau la parole. Le voir éveillé était un soulagement. Mais également une inquiétude. Etait-ce la bataille ou les dissensions internes qui l’avaient sorti de son sommeil ? Dans un cas comme dans l’autre, au-delà des larmes qu’il semblait avoir versé pour les Lyumnades, la colère n’était probablement pas loin.

Les autres marinas avaient certainement dû ressentir l’éveil de leur Seigneur et Maître. Qu’attendaient-ils pour montrer le bout de leur nez ?


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu2100/2100[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge1050/1050[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune2400/2400[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 10:53



Mon cosmos affaibli mais reconnaissable parmi les autres m'annonça.
Je le déployais, telle une vague discrète afin de faire savoir que le Dragon des Mers était encore en vie et bel et bien présent pour répondre à l'appel de son dieu.
Ma scale étincelante de vitalité, je m'avançais malgré la douleur qui parcourait mon corps à chaque mouvement. Et dans mon sillage, la cape blanche en lambeaux flottait au rythme de mes pas.
Pour celles et ceux qui me connaissaient, mon visage impassible, dépourvu de mon éternel sourire narquois, devait être le signe évident de la tension qui m'habitait.
Mon regard désemparé balaya la zone de combat. Une ruine.
Quel désastre...
Machinalement, je recherchais les corps de mes amis parmi les cadavres immobiles. Et je finis par croiser la silhouette familière de Nessius. J'adressais un hochement de tête soulagé au capitaine du naga avant que mes yeux ne se posent sur Poséidon.
Des larmes ?! De quelle nature ? Compassion, colère, outrage ? Impossible à dire. La dernière fois que j'avais croisé l'incarnation de ma divinité, c'était lors de la bataille en Armorique. Et le voir exprimer autant d'émotions me causa un vif émoi.
Une fois parvenu à distance respectable, je posais un genou à terre et baissais le visage face au seigneur des Océans.
Une douleur atroce me parcourut le dos, mais je la repoussais en serrant les dents jusqu'à m'en faire saigner. A dire vrai, j'avais honte de moi.
Moi. L'impitoyable Dragon des mers, doyen des généraux, vainqueur du tournoi de Camelot, je me présentais dans un état pitoyable devant mon souverain et dieu... Quelle honte...
Certes, j'avais brisé 3 pylônes mais malgré mes efforts, je n'étais pas parvenu à empêcher cette tragédie.
J'aurais dû tuer Etrius Trémère, j'aurais dû m'opposer plus fermement à Arhan, j'aurais dû... Faire mieux.
La tristesse et l'humiliation me tirèrent des larmes silencieuses.
La peur aussi face à l'absence de Noah, Cinead, Calypso...
Mes fautes avaient-elles causé la mort de mes plus chers amis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
DardanosDardanosArmure :
Sirène Maléfique
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 11:10
Le vieux Calum avait choisi le silence face au désarroi visible du capitaine. C’était donc pour elle qu’il se mettait dans des états pareils ? La jeunesse… Enfin, il avait à faire et plutôt que d’amener ses gens au temple de Poséidon, il avisa d’une demeure qui avait été vidée de ces occupants et la choisi pour en faire un refuge de fortune pour les civils. Après ces derniers installés, il ressortit et n’allait pas être déçu du spectacle… Comme tout Atlantis, d’ailleurs. Il fut surpris de constater que le seigneur de la cité se trouvait face à Nessius et il ploya donc le genou à terre, comme c’était le devoir de tous les Atlantes. Enfin, l’océan sortait de son sommeil et la tempête qui succède au calme allait être terrible. Mais contre qui allait-elle être dirigé ? La navigation en haute s’annonçait dangereuse…

****

La situation me replongeait dans ces souvenirs déplaisants, pendant que je longeais les rues de la cité, au côté de Kailani. Nous ne nous disions rien, le plus gros avait déjà été dit et je pense que nous avions tous les deux besoins de ce petit temps pour nous préparer à ce qui allait se passer. Cette sensation, pas du doute possible, il était bel et bien de retour. Enfin ! Il n’était pas avec nous lorsque le Sanctuaire a rasé la cité il y a quelques années, il n’était pas avec nous quand nous nous sommes déchirés pour nous protéger d’un ennemi de l’intérieur. Mais maintenant… Maintenant tout va changer, il est de retour.

En pénétrant dans le quartier central, je sens le corps de la Tanagora qui me soutient tressaillir. Les combats ont été violents ici oui… l’épicentre du chaos. Mais ceux qui ont eu le courage, ou le malheur, de se trouver ici on tenu. Et merci à eux. Nous continuons notre route après avoir échangé un regard et nous arrivons alors devant lui. Nous ne sommes pas les premiers, ce n’est pas étonnant. Le capitaine du Naga dont a parlé Ahran semble déjà être présent. De même que ce vieux Calum, toujours là à flairer les bons coups celui-là ! Un cosmos doucement se fait ressentir, celui du dragon des mers. Alors j’étends à mon tour le mien, avec douceur et j’entends déjà monter le chant des sirènes. Qui aurait cru qu’elle retrouverait son chemin sur mon dos ? Moi qui m’étais résigné à ne plus être un guerrier véritablement ? Mais on ne se découvre vraiment que face à l’adversité. J’ai fini d’être un lâche, j’ai fini de faire mon deuil.

J’indique d’un signe de tête à Kailani que ça va aller. La cité entière est comme son enfant, un peu comme tous les Atlantes. Elle hésite un peu et fini par me lâcher. Quel piteux spectacle pour un retour en grâce. Le retour de Dardanos de la Sirène maléfique se fait dans le sang et dans la douleur. Mon bras gauche a souffert, les chaînes sur mon bras sont brisé à de nombreux endroits. Mon visage est couvert de sang, de sueur et de poussière. Mais nous avons fait face. Et la vague qu’ils ont créée va tout emporter. Une fois à bon niveau, je plie douloureusement le genou pour saluer le maître des océans. Enfin, il est de retour…


Nothing of real worth can ever be bought. Love, friendship, honour, valour, respect.
All these things have to be earned.


[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 Dardan11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2001-dardanos-le-vieux-marin
NoahNoahArmure :
Général du Kraken

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu1200/1200[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge900/900[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (900/900)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune1500/1500[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 16:07
Rien, aucune trace, je ne savais pas du tout où était passé Dardanos. Il avait péri ? Qu’étaient devenu mes compagnons d’armes ? Les autres généraux et capitaines avaient réussi à repousser l’invasion, mais à combien s’élevait les pertes de notre côté ?
Mon armure me tirait, m’indiquait tel une boussole le chemin à prendre, ce n’était pas le Kraken, non, c’était un autre appel, bien plus autoritaire, bien plus puissant, bien plus ancien. Notre père était rentré, Poséidon s’était enfin éveillé de son long sommeil.
En sortant de mon pilier, je transmis quelques ordres et informations aux gardes pour faire revenir le calme dans le quartier. J’entrepris alors ma marche vers le pilier central.

Tout n’était que champ de ruines, débris fumants, corps ensanglanté, le mien ne faisait pas exception d’ailleurs. Une boule au ventre naissait en moi, ces gens, ces pauvres âmes n’avaient rien demandé et pourtant elles étaient mortes, les âmes d’Atlantis avaient péri au nom d’un conflit ancien dont ils n'ont rien à voir là-dedans.
Une petite fille pleurait, perdue dans ces décombres. Je m’agenouillai devant elle et tentai tant bien que mal de la calmer, faisant apparaître un petit dauphin avec mon onde. Elle réussit à s’apaiser et je la conduisis vers un garde qui la prit en charge pour retrouver ses parents.
Je poursuivais mon chemin, cette boussole au niveau de la poitrine pointant inlassablement le même endroit. Alors il était revenu parmi nous. Après le combat, mais il était là. La stabilité, allait-elle revenir maintenant qu’un chef incontesté était en place ? Ces guerres politiques intestines prendraient fin ? Je l’espérais au fond de moi, car une Atlantis déchirée n’est pas l’Atlantis où je veux vivre.

Le quartier central me donna un haut-le-cœur. La bataille qui a eu lieu ici était horrible, l’air sentait la mort et ma langue goûta malgré elle une odeur de fer. Je n’étais pas là. Aurais-je pu faire la différence si je ne m’étais pas entêté à rester auprès de mon pilier ? Aurais-je sauvé davantage de vies ? Des questions qui demeureront sans réponses.
C’est alors que je vis son corps inerte. La générale de l’antarctique. Son corps inerte au milieu des gravats. Je compris alors qu’elle nous cachait sa véritable identité au travers d’illusions envoyant les cheveux en dehors du casque. Je respectais son secret et laissai la visière baissée, je pris cependant le temps de m’arrêter un léger moment pour lui adresser une prière et lui souhaiter un vent favorable sur les mers éternelles.

En relevant ma tête je l’aperçu, lui, le seul et unique Poséidon, notre père. Ses larmes coulant abondamment sur son visage. Je ne savais pas à qui elles étaient adressées et leurs significations, mais les miennes coulèrent aussi, laissant une traînée sur mes joues à travers la poussière et le sang. Je n’arrivais pas à les contrôler. Je n’avais pas encore eu le temps de toucher terre depuis mon arrivée que déjà je perdais des compagnons. Mon Onde se déployait, doucement, uniquement pour signaler ma présence aux autres. La tête baissée, je passai auprès d’Endymion, de Nessius et de Dardanos à nouveau général, sans en regarder aucun, trop honteux pour lever la tête et exposer mes larmes qui continuaient à glisser autour de mon visage. Calypso était entre les mains de Poséidon et j’espérais qu’il allait la sauver, nous avons trop perdu aujourd’hui et j’ai le désagréable sentiment d’avoir fait beaucoup trop d’erreurs.

Je posais un genou à terre, le poing fermé au sol, en guise de salut et j’attendis, attendis et attendis encore la suite des évènements. J’en profitais pour me calmer et assécher ces larmes, ce serait une honte de pleurer et continuer encore devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2846-noah-general-du-kraken
ArhanArhanArmure :
Scale du Makara
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 21:25
Sur la terre brulée et ravagée de la grande place, Marinas, Sénateur et Atlantes commençaient à se rassembler autour du père fondateur d'Atlantis. La cité mythologique avait enduré une énième crise, et c'était à présent aux côtés de Poséidon que tous ceux dotés de l'Onde venaient chercher un semblait de stabilité au milieu de tout ce chaos.

Dans le même moment que Noah arrivait sur les lieux, une autre troupe arrivait sur place. Rodolpho Marsyne avait accouru depuis l'Antarctique. Sa mission accomplie et sa cousine mise à l'abri, il avait rassemblé plusieurs hommes issus des troupes du Conseil pour les ramenés à nouveau vers le Pilier Central. Chacun d'entre eux se figea et tomba à genoux à la vision du Seigneur des mers. Le bras droit d'Arhan cependant, fit figure d'exception.
Si bien entendu, il avait lui aussi été frappé par la majesté de Poséidon, son regard s'était fixé sur le corps de Cassandra des Lyumnades à ses pieds. En voyant les boucles d'un blond presque argenté qui s'échappaient de son casque, il eut la vérification de ce qu'il redoutait depuis déjà un moment. Surement le seul à véritablement comprendre qui venait de perdre la vie dans ce combat, il fit quelques pas dans la direction de la dépouille avant de s'effondrer au sol, réprimant difficilement ses sanglots.
Il avait échoué à sauver son sang du secret, une fois encore.

Une main vint se poser sur son épaule. La paume familière fit redresser la tête au Marsyne. Aux côtés de son ami de toujours, Arhan était arrivé. Il était couvert de sang et de cendres, mais se tenait encore droit. Dans un regard qu'ils échangèrent en silence, le Primus Sénateur chercha à partager avec son camarade le peu de force et de courage qui lui restaient pour qu'il tienne bon dans cet épreuve.

Cela ne dura qu'un instant. Le Séfirot se releva ensuite pour dépasser soldats et Sénateurs, pour rejoindre les porteurs de Scales. Car c'était ce qu'il était, désormais, comme en témoignait l'armure de rubis et de nacre qui couvrait son corps.
Ayant trouvé à l'Indien qu'un autre avait protégé ce qu'il avait de plus cher, Arhan s'était rendu à un autre Pilier. Le combat au Pacifique Nord avait été rude... Comme on aurait pu s'attendre de la part du repère de la fausse Fujin, les lieux empestaient la corruption, et il avait fallut anéantir la Capitainerie toute entière, devenue repère de morts-vivants. Le Sénateur aurait surement pu y laisser la vie... Si la Scale du Makara n'était pas venue à lui pour le sauver.

En vie, mais surement pas sans cicatrices, Arhan marcha lourdement jusqu'aux côtés des Généraux, où il tomba à genoux devant Poséidon. Son bras droit, qui tenait encore sa lance de feu, était noircis et brulé au point qu'il ne pouvait surement plus le bougé. Surement ne pouvait-il plus lâcher Varunastra sans y laisser la peau de sa paume... Mais c'était là le prix à payer pour ses erreurs. Il le voyait à présent.

Sans dire un mot, il abaissa la tête, et attendit que l'Empereur rende son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyLun 20 Déc - 22:28
Poséidon resta immobile, agenouillé devant le corps sans vie des Lyumnades. Son regard s'était reporté sur elle alors que Nessius du Naga amenait à son seigneur la jeune Calypso. Après qu'il eut déposé la Lieutenante aux pieds du Seigneur des mers, le Capitaine, ainsi que tous ceux qui commençaient à se rassembler autour de lui, purent voir l'Olympien se pencher au-dessus de la frêle mais vaillante combattante qui avait tout mis en jeu pour protéger Atlantis.
Au-dessus du visage de Calypso, Poséidon leva sa paume vers le ciel. Naquit au cœur de cette main une petite quantité d'eau, qu'il versa avec douceur entre les lèvres de la jeune fille. Une légère aura azurée l'entoura, et ses plaies les plus graves se refermèrent. Au bout de quelques secondes à peine, les joues de la blessée retrouvèrent de la couleur. Les pupilles du Dieu, toujours lourdes de ses larmes, rencontrèrent à nouveaux celles de Nessius, et il eut un hochement de tête.

- Elle n'est plus en danger et reprendra bientôt connaissance.

D'un geste, il invita le jeune homme à reprendre sa belle et à s'éloigner pour lui offrir le calme propice au repos dont elle avait désormais besoin.
Car elle ne le trouverait pas en restant ici.

La silhouette de Poséidon, imposante par son aura plus que par sa taille, se redressa. Une petite foule s'était rassemblée autour de lui, alors qu'il s'occupait de la blessée. D'autres arrivaient encore. Son regard les balaya tous. De ses Marinas, présents juste devant les marches sur lesquelles il se tenait, jusqu'aux gardes et civils qui se trouvaient à l'arrière de l'assemblée. Chacun était Atlante. Chacun était comme son enfant. Et il ressentait chacune de leur souffrance, chacune de leur peur.
Et comme le voulait sa nature profonde, il viendrait balayer tout ceci.

- Certains ici le savent... Suite aux combats à Ker-Ys, il m'a fallu entrer en sommeil pour récupérer mes forces. Je me suis éveillé il y a de cela plusieurs lunes, déjà... La voix de Poséidon était forte, assez pour que tous puissent l'entendre. Il n'y avait plus lieu de garder tout ceci sous le sceau du silence. Les seuls au courant étaient Orpheus, Cinéad, et Emrys. Je leur avais demandé de garder cela secret jusqu'à ce que l'heure soit propice. Ils devaient préparer notre cité pour mon retour, et le nouvel âge qui suivrait.

Car c'était de cela qu'il s'agissait. L'ère du Requin touchait à son terme, et ce serait bientôt à un nouveau Cycle de prendre sa place. Une page devait se tourner pour Atlantis, alors que tant de dangers venus des temps mythologiques refaisaient surface. Mais avant même que les préparatifs puissent se faire, leurs ennemis ancestraux avaient voulu marquer d'un point final l'histoire d'Atlantis.
Un grondement lointain sembla se faire entendre alors que Poséidon continuait. Ses larmes, petit à petit, se tarissaient.

- Cependant, peu après le départ de votre ambassade au trône de Britannia, un ancien pouvoir s'est éveillé. Quelque part dans le monde, Okheanos a trouvé de nouveaux alliés et a lancé un rituel pour alourdir l'océan au-dessus d'Atlantis et la noyer à jamais. J'ai dû me consacrer corps et âme à renforcer les huit Piliers pour contrer leur influence. Cinéad avait la charge de veiller à ce que personne n'atteigne mon Temple, car la moindre distraction à ma méditation aurait pu avoir de funestes conséquences.

Tous pouvaient l'entendre, à présent. Le grondement du tonnerre et de la tempête. Les longs cheveux de Poséidon se mirent à flotter dans un vent inexistant. C'était comme s'il était à présent noyé dans une eau invisible, une eau aux courants agités. Ses yeux s'illuminèrent et sa voix siffla. Sa colère s'exprimait désormais plus que sa tristesse.

- J'ai senti mon Légat rendre son dernier souffle. J'ai senti d'anciennes menaces ressurgir. J'ai senti les Piliers tomber sous le contrôle d'Okheanos, et notre royaume se retrouver au bord du précipice... Avant d'être libéré.

Oui, il avait ressenti tout ceci, tout en sachant que s'il s'accordait la moindre faiblesse, la moindre réaction... Okheanos aurait eu sa victoire. Alors pendant tout ce temps, Poséidon avait enduré. L'ignorance de ce qu'il se passait en dehors des murs de sont Temple l'avait rongé. L'impuissance d'être dans l'incapacité à venir en aide à ses enfants l'avait torturé. A chaque instant... Jusqu'à ce que finalement il sorte, pour trouver tous ces corps à sa porte.

- Alors... Endymion. Dardanos. Vous nous servez depuis longtemps. En l'absence du Légat, du Régent et du Primus, vous nous informerez de ce qui à conduit à... tout ceci. Il désigna avec effroi les lieux ravagés par la bataille. Les yeux de l'Ebranleur de sol se focalisèrent ensuite sur le Primus Sénateur. S'il avait été son frère Zeus, surement des éclairs en seraient-ils sortis. Vous aussi, Arhan. Je sens votre culpabilité vous ronger plus que nul autre ici. Nombreux sont les actes dont vous avez à répondre.

La colère de Poséidon, à peine contenue derrière son visage sévère, était presque palpable dans l'air. En fonction des réponses qu'il obtiendrait... Il était possible que le futur d'Atlantis se construise sans certains des personnages présents.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu1050/1050[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge850/850[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune1200/1200[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyMar 21 Déc - 8:27
Le réveil commença par une inspiration, un peu plus profonde que les autres. Ces quelques gouttes d'une eau bienfaisante transcendèrent l'océan de douleur qui étreignait l'Argentée, portées par chaque battement de cœur comme une vague de vie pure. L'effet en était d'autant plus remarquable que l'hydrokinésiste, possédant une technique similaire quoique bien moins puissante, était habituée à la perception de son corps dans les moindres détails. Là où l'eau passait, elle savait dresser un exact schéma de ce qui restait pour l'instant un mystère aux yeux des plus grands médecins Surfaciens.

Doucement, elle souleva les paupières. A demi d'abord, une fraction de seconde. Puis une nouvelle fois un peu plus grand. Quelques autres encore avant de se réhabituer à la lumière ambiante et s'accommoder à la nouvelle situation. Elle vit tout d'abord Nessius, tout proche, son air inquiet avec une nuance soulagée, ses bras passés autour d'elle dans une étreinte protectrice. Irrémédiablement attirée vers Lui, elle tourna légèrement la tête et vit Poséidon, reconnaissable entre tous, la même aura penchant vers la colère qu'elle lui avait connu à travers Orphéus. Et ses larmes qui lui firent mal, si mal. Elle repensa aux quelques mots de Cinead à son sujet, son cœur généreux abusé par quelqu'un d'assez fourbe à Camelot pour utiliser son propre pouvoir contre sa Voix... et la briser.

"Ma... jesté..."

Pourtant, malgré les airs graves des uns et des autres -il y avait plus d’Écailles qu'à l'accoutumée, non ?-, elle ne put s'empêcher d'éprouver un peu de joie, de soulagement, et beaucoup de gratitude à l'égard du souverain enfin revenu vers Son peuple. Ses héritiers. Toujours attachées à son corps, les Hyades chantaient, et elle pouvaient les entendre. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle distinguait leur voix si clairement sans une intervention extérieure. Elles remerciaient le Souverain Suprême des Océans pour Son combat, Ses soins et Sa présence retrouvée. Et dans le même temps Calypso obtint cette réponse qui avait un temps fragilisé sa foi : ainsi qu'elle l'avait pressenti, il n'avait pas pu porter secours à Sa Voix, il en avait été empêché. Cela ne diminuait en rien son échec et celui d'Endymion à protéger ce dernier mais... c'était réconfortant quelque part.
Elle se promit, si l'occasion lui était donnée, de s'excuser auprès du dieu. Elle avait prié si fort et avec une telle détresse qu'Il avait dû en souffrir d'autant plus.

Ses blessures la ramenèrent toutefois à une réalité plus immédiate. La douleur lui vrillait le corps et le Naga hésitait sans doute à la manipuler trop durement -à raison. A l'aide de son Onde, elle s'inspecta de l'intérieur. Outre les ecchymoses, les bleus, les morsures de chauve-souris qui laissaient des traces de coupures, elle imaginait sans mal ce que les quelques gouttes d'eau divine soignaient en priorité. Poséidon lui avait très probablement évité la paralysie et d'importantes séquelles vertébrales, ainsi qu'une hémorragie totale. Le reste, elle devrait se débrouiller pour le guérir elle-même et se reposer. Avec un peu d'aide.

"Nessius... mon... épaule... droite... Déboitée..."

Sa respiration sifflait, une grimace de douleur explicitant combien son état demeurait fragile.

"Côtes... brisées... Je vais... les geler... Réchauffe-moi..."

Cela devrait faire l'affaire pour l'instant. En réglant ces trois plus gros problèmes, elle parviendrait à se remettre plus facilement. La glace agirait comme une attelle interne pour renforcer ses os et les maintenir dans leur position habituelle. En temps normal elle aurait pu remonter elle-même la température de son corps en faisant bouillir l'eau de son sang, mais utiliser glace et vapeur en même temps sans perdre connaissance dans son état relevait de l'impossible. Rien de sorcier pour le Naga en revanche, qui partageait déjà sa chaleur corporelle en la tenant ainsi contre lui.

Elle espérait juste qu'il ne s'empresserait de la ramener chez elle ou à l'hôpital. Maintenant que leur divinité les avait rejoints, elle souhaitait entendre ce qui serait dit jusqu'au bout. Et après elle se laisserait assister autant qu'il lui plairait.


[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyMar 21 Déc - 9:23
Nessius obéit à l’injonction silencieuse de son Seigneur d’un signe de tête. Avec la même délicatesse dont il avait fait preuve pour la déposer, il reprit les Hyades au creux de ses bras et se retira avec elle un peu plus loin. Suffisamment pour être au calme mais à proximité néanmoins pour ne pas perdre une miette de ce qu’il se dirait. Après tout, cela lui permettrait peut-être enfin de comprendre les tenants et les aboutissants de la situation. Il imaginait mal les uns et les autres mentir à leur Seigneur et Maître.

En observant le petit groupe, il remarqua qu’Arhan portait désormais une écaille de capitaine. Il la reconnu facilement car, comme celle du Naga, elle appartenait au pilier de l’Indien. Le Makara. Ainsi, ils allaient se retrouver frères d’armes. Une situation qui dessina un sourire sardonique au coin des lèvres de Nessius. Cela ne manquerait pas de piquant. Assurément.

Pour autant, son attention se reporta quasi instantanément sur Calypso. Il l’écouta lui murmurer deux consignes. Elle était encore faible. Il fallait prendre soin d’elle.

« Chut… Economise tes forces… Je suis là…»

Posant la tête de la jeune femme contre son torse, il attrapa son bras droit avec douceur, posa son autre paume contre l’omoplate de cette dernière et, sans autre forme de procès, tira un coup sec pour remettre son épaule en place.

Puis, la berçant pour faire passer la douleur, il l’enveloppa de son Onde, à la fois pour la réchauffer mais aussi pour l’aider à soigner les blessures qui lui restaient. Il posa sur air un regard emplit de soulagement et de fierté mêlée.

« Rappelle-moi de ne jamais te mette en colère, Calypso Toreador Arkantea. Tu es une adversaire redoutable et une guerrière accomplie. Bien moins fragile que ce que j’imaginais…»

Il posa un tendre baiser sur son front, la recouvrant de son étole afin qu’elle se trouve dans une position plus confortable.

« Il faut que tu tiennes encore un peu. Je pense qu’il est important que nous soyons présent pour entendre ce que Notre Seigneur a à dire. Dès que tout ceci sera achevé, je te ramène chez toi, d’accord, lieutenante ?»

Il l’avait appelé par son grade avec une pointe d’amusement au bord des lèvres. Une manière supplémentaire d’appuyer ses paroles précédentes. Il était fier de celle qu’il aimait. L’avoir vu combattre l’avait rassuré. Il craindrait moins pour sa sécurité désormais.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu2100/2100[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge1050/1050[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune2400/2400[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyMar 21 Déc - 13:48
Je relâchais un soupir de soulagement en voyant Calypso être prise en main par Poséidon, lui même.
La nymphe semblait avoir été grièvement blessée, mais au moins elle allait survivre... Contrairement à la générale des Lumnyades. Une perte sérieuse pour l'Amirauté.
En entendant Arhan, je serrais les mâchoires à m'en faire grincer les dents mais ne dis rien.
Le dieu des océans nous révéla alors les raisons de son silence, et pourquoi Cinead m'avait interdit l'accès à son temple. Pour autant, mon beau-frère aurait pu me mettre dans la confidence...
Je priais avec ferveur pour qu'il soit assez en forme pour encaisser mes reproches... Aucune trace de mon cher ami... Ce n'était pas bon signe.
Poséidon m'intima alors de lui faire part des raisons qui avaient mené à ce désastre. Un honneur autant qu'une lourde responsabilité. Je sentis les regards posés sur moi et Dardanos, aussi je pris un instant afin de rassembler mes pensées et apaiser ma colère.
Je relevais alors le visage afin que ma divinité puisse lire dans mon regard ma loyauté et ma franchise.

Mon seigneur... Tout a commencé à Camelot, lorsqu'un assassin s'en prit à la vie de votre Légat. Un chevalier des ténèbres, guidé par de sinistres marionnettistes. Nos soupçons se portèrent successivement sur Asgard, les Roisin Dubh, et les Muiens, sans pouvoir obtenir de certitudes... Mais la nouvelle du meurtre d'Orpheus parvint aux oreilles des sénateurs à une vélocité étonnante... Ce qui poussa Arhan Sefirot à renverser Cinead Atlas Merinita, afin de placer un Conseil sous son autorité à la tête du Sénat mais également de l'Amirauté.

Mon regard bifurqua brièvement sur l'intéressé, dans un sale état, avant de revenir sur Poséidon.

Dès notre retour à Atlantis, je fus confronté au patriarche Etrius Trémère, qui avait fait érigé d'ignobles pylônes et structures inconnues autour de mon pilier, soit disant pour vérifier les raisons de la perturbation sur la voûte océanique. Avec l'appui du dit Conseil. Les semaines qui suivirent ne furent qu'une longue tension entre les Atlas Merinita, retranchés afin de garder l'entrée de votre temple, et le Conseil, bien décidé à traquer et à confondre les alliés de Cinead. Ces animosités entre familles nobles fut le terreau fertile qui permit aux Muiens de nous détruire de l'intérieur, à travers ce Conseil auquel appartenaient plusieurs félons.

Mes poings se serrèrent à m'en faire saigner au souvenir de mon entrevue avec cette traîtresse de Kaede Fujin.

Bien décidé à agir, quoique prudemment selon les conseils de Calum O'Bannon, je décidais d'entrer en communication avec ma Scale auprès de mon pilier, et j'assistais à des visions du passé qui me permirent de refermer l'arche du triangle d'or dangereusement entrouverte, grâce au soutien de Calypso, nymphe des Hyades. Mais face aux conséquences de cet effort, Etrius Trémère tenta une nouvelle fois de faire croire en ma culpabilité dans les troubles qui secouaient la voûte océanique. Confronté à mes arguments, Arhan Sefirot fit enfermé le patriarche, mais exigea que mon écaille soit confisquée et scellée, afin d'écarter tout risque me concernant... Oubliant par ce biais qu'il diminuait grandement les forces loyales d'Atlantis. Suite à une tentative d'assassinat sur sa personne, probablement ourdie par les Muiens, Arhan se convainquit de l'implication des Atlas Merinita dans cet acte odieux, et organisa l'assaut de ses forces contre celles loyales à Cinead. Fort heureusement, l'ancien Légat eut la sagesse de m'envoyer surveiller le pilier de l'Indien, où je fus confronté à un capitaine traître à notre cause, renforcé par d'étranges cristaux fournis par le patriarche Trémère. Dardanos prit alors sur lui de me restituer mon écaille, ce qui me permit de briser le pylône qui dénaturait la voûte océanique.

Je cessais mes propos, le temps de reprendre mon souffle, avant de poursuivre.

Pourquoi un capitaine se retrouva à trahir son propre peuple ? Parce que son père, un noble probablement non patricien, fut empoisonné lors d'un banquet. Sa famille s'entre-tua alors, avant que leurs suzerains, les Sefirot, n'achève le travail. Un exemple parmi tant d'autres... Ce fut sur ce lit de rancœur que les Muiens jouèrent leur sinistre partition. Un peuple affamé, méprisé. Des nobles sans cesse en rivalité... Ce conflit, cette tragédie, mon seigneur... Vient de nos divisions.

Je pris alors une longue inspiration. Le Endymion d'avant Camelot aurait sans nul doute achevé de faire porter le fardeau sur Arhan... C'était le coupable idéal... Mais, je n'étais plus le même.

Malgré mon enquête et mes déductions, je n'ai jamais trouvé d'éléments pouvait indiquer une collaboration volontaire d'Arhan Sefirot avec les Muiens. Je le crois sincèrement attaché à Atlantis mais il fut dépassé par une tâche pour laquelle il n'avait pas les épaules. Ce drame n'est donc pas de son fait. Du moins, pas en totalité... Le meurtre barbare d'Orpheus sonna le glas d'un ordre déjà bien fragilisé par des rivalités et des frustrations anciennes. Les Muiens n'ont eu qu'à semer davantage le chaos, par de fausses rumeurs et une tactique subtile mais implacable.

Mon récit s'acheva là. Arhan était responsable, mais pas davantage que tous ceux qui avaient participé à cette vaste mascarade de Conseil fantoche. Les intérêts personnels avaient prévalus sur l'intérêt commun, et cela avait failli causé notre perte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
DardanosDardanosArmure :
Sirène Maléfique
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyMar 21 Déc - 14:48
Je me relève alors et contemple mon seigneur et maître. Qu’il est bon d’enfin le voir de retour. De savoir pourquoi il n’a pas donné signe de vie et ce qui s’est passé vraiment. Tristement, encore un secret à porter au crédit des Merinita, mais, celui-là, l’a été sur ordre de Poséidon en personne. Mais il n’excuse pas le reste. Chacun notre tour, nous sommes donc amenés à prendre la parole. D’abord Endymion, de facto, le doyen des généraux mais pas le vieux serviteur d’Atlantis. Dans l’amirauté, ça doit se disputer entre moi et Ahran. J’écoute alors avec soin et attention le discours du dragon des mers. Il est fou de voir à quel point il est biaisé par une affection démesurée porté à Cinead. Il n’était pas un bon légat, pas plus qu’il n’a été un bon Primus. Tout juste il fut un bon forgeron.

Mais il est vrai que l’assassinat d’Orpheus fut le départ de tout. Le vent de changement nécessaire pour quitter le régime totalitaire et oppressif qu’il avait mis en place. Le moment pour Atlantis d’être la cité d’idéale qu’elle est sensé être et non le trou noir de népotisme et de consanguinité qu’on la faisait devenir sous couvert de beaux mots. Puis, vient la trahison d’Etrius… Fatalement, il avait vu juste sur la fragilité de la voûte océanique. Il avait omis de nous en expliquer la raison, et la main qu’il avait jusqu’au coude là-dedans. Son procès viendrait et la mort serait encore trop clémente pour lui. La tentative d’assassinat d’Ahran avait éveillé ce qu’il y avait de mauvais en lui : son tempérament de flamme. Il avait agi trop vite et je n’avais pas tout à fait le fin mot de cette histoire. Entre les restes du secrets, fanatique dégénéré et les muiens… méthode similaire. J’adresse simplement un signe de tête à mon nouveau comparse maintenant qu’il évoque mon rôle dans la restitution de son armure. Et il finit par un peu de nuance sur le sort de l’ancien chef du conseil. Une bonne chose.

Calum se place rapidement aux côtés du dragon des mers, lui apportant tout son soutien. Il hésite et ça se voit sur son visage, à prendre la parole et rajouter quelques petits détails, mais il est trop sage pour le faire et se tait. Il respecte notre divinité tutélaire.

« - Tu n’as rien trouvé sur Ahran, parcequ’il n’y a rien à trouver. Ce n’est pas ici son procès pas plus qu’il n’est le méchant de cette histoire. Mais il saura se défendre lui-même, mais il a mon entier soutien et ma pleine confiance. »

Une profonde inspiration et je reprends alors :

« - Orpheus et ses décisions ont plongé la cité dans le chaos. Il a régné sur la cité d’une poigne de fer et par la terreur. Pistant les faits et gestes de tous, ne laissant à chacun aucune liberté. Loin de l’idée que tous nous nous faisons de la cité. Alors, profitant de son absence, plutôt que de sa mort, nous avons poussé son système pourri hors de la cité. Et les problèmes ont commencé alors, nous ne sommes pas les seuls à nous être saisi du chaos. »

Je me tais l’espace d’une respiration, pour reprendre mon souffle et rassembler mes pensées.

« - Comme vous le savez seigneur, vous nous avez confié la garde d’une chose d’importance et mes premières pensées ont été vers cette responsabilité. J’ai tout fait pour que personne ne tourne autour de ça et pour que personne ne puisse s’en servir contre nous. Ce ne fût pas de tout repos de maintenir ce secret, de le protéger. J’y ai consacré l’essentiel de mon temps et de mes ressources, mais je pense avoir réussi. »

Les ombres devaient rester dans l’ombre. L’abysse devait rester fermé. Sûrement que l’Olympien en savait déjà bien assez sur ce sujet, mais il est important pour lui et tous de savoir ce que, moi, j’ai fait autour de ça.

« - Je me suis ensuite intéressé à la disparition de Deukalyion. Savoir si cet ancien prisonnier et fidèle de la première heure d’Orpheus était victime ou coupable dans l’affaire. J’ai pu épurer les hypothèses et découvert la présence de nos ennemis que j’ai traqué sans y parvenir. Malheureusement, ils avaient une longueur d’avance sur nous… infiltré depuis longtemps dans la cité. Chose que je n’ai découvert que bien plus tard, de la bouche d’Ahran, en compagnie de Kailani Tangaroa ici présente. Qui nous expliqua comment reconnaître les infiltrés. Malheureusement, nous ne pouvions pas deviner qu'au moins l'un d'eux pouvait changer de forme... »

Cette dernière de simplement confirmer mes dires.

« - Difficile alors de faire confiance à qui que ce soit dans ces conditions. Malgré tout, Noah du Kraken a su mériter cette confiance et se montrer digne de la vôtre. Bien qu’il soit arrivé ici tout récemment. Il m’a soutenu et aidé dans ces entreprises. Ses découvertes m’ont permis d’avancer et d’obtenir d’Ahran les informations qu’il avait gardées pour lui, à raison. Ne sachant à qui il pouvait se confier, même au sein du conseil, surtout après la trahison d'Etrius. »

Je me tourne alors vers mon cousin et lui adresse un sourire et un signe de tête respectueux. Lui aussi a souffert dans le pilier, je m’en veux de l’avoir laissé mais, comme il allait le découvrir, c’était une nécessité.

« - Il a contribué à ce que l’écaille d’Endymion soit placée sous notre garde plutôt que d’être laissé entre des mains moins sûres. J’ai convenu avec le dragon de lui rendre s’il devait en avoir besoin et, lorsque les choses ont empiré je lui ai restitué. Dans le chaos de l’attaque de la cité, j’ai dû agir vite. Mes pensées sont tout de suite allées vers le Pacifique sud, sachant mon propre domaine dans des mains plus que capable. Sans général, lui aussi disparu et sans capitaine… le Pacifique sud était vulnérable et avec lui… l’accès à la prison. »

Une nouvelle longue inspiration et je reprends :

« - Je suis donc allé ventre à terre défendre comme je le pouvais ce quartier cruciale de la cité. Empêcher nos ennemis de tirer des ressources et des possibles troupes parmi les prisonniers et les criminelles de la cité. De libérer éventuellement Etrius également, leur allié. J’ai vu juste car la résistance et les combats ont été très difficile. Sans la venue de mon ancienne écaille je serais sûrement mort. »

Emrys aussi donc, avait disparu sans qu’on ne sache trop pourquoi. Comme tous les fidèles d’Orpheus au final… L’idée de cette menace pouvant éventuellement planté sur la cité ne me plaisait guère. Qu’ils soient mort sous la lame d’un ennemi était une meilleure option.

« - J’ai réussi à faire face, avec l’aide des forces des Tangaroa et j’ai pu finir par détruire le pylône avant de ressentir votre appel, mon seigneur et de voir qu’au prix du sang, nous venions d’abattre notre ennemi. »

Je me tais un battement de coeur, puis je reprends pour terminer :

« - J’ai quitté Atlantis après notre défaite pour servir ailleurs, autrement. J’ai fui en réalité. Mais je suis revenu quand j’ai rencontré nos ennemis j’ai réussi à triompher d'eux. La tête de l’un des leurs, cadeau que je fit au Légat, doit se toujours trouver quelque part dans ses secrets. Si elle s’y trouve toujours… »

Encore faudrait-il savoir exactement où elle se trouve. J’ai beau avoir essayé de mettre la main dessus je n’y suis pas parvenu.

« - Nous avons, nous le conseil, cherché à défendre la cité contre elle-même et contre nos ennemis. Comme l’a dit Endymion avec justesse, notre faiblesse est naît de nos divisons. Le cycle devait avancer, se terminer. Il est regrettable qu’il se soit fini dans notre propre sang… Mais nous avons su tous trouver la force de faire face et de triompher ! Unis dans l’adversité… J’ai fini de fuir et je suis prêt à faire face. A accepter ce nouveau cycle, cette nouvelle ère. »


Nothing of real worth can ever be bought. Love, friendship, honour, valour, respect.
All these things have to be earned.


[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 Dardan11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2001-dardanos-le-vieux-marin
ArhanArhanArmure :
Scale du Makara
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyJeu 23 Déc - 1:12
Le Seigneur des Océans faisait preuve en cet instant de bonté et de patience. Des qualités qu'on ne lui attribuait que trop rarement... Et cela faisait naître une boule de peur au creux du ventre d'Arhan. Tout Atlante pouvait sentir la tempête approcher derrière ce calme apparent. Et le Primus Sénateur -s'il pouvait encore se prévaloir de ce titre- redoutait la violence qui suivrait.

Poséidon expliqua les raisons de son absence. Comme tous les autres, Arhan s'était longuement interrogé sur le silence du Roi des Océans suite à la mort de son Légat. Ses craintes avaient été que quelque chose de sinistre était en train de se tramer au Pilier Central... Par certains aspects, cela avait été le cas. Loin de les avoir abandonné ou d'avoir été scellé, Poséidon avait œuvré pour les protéger... Et demandait à présent des explication.

Endymion parla le premier. Il exprima son expérience de ces derniers mois. Bien que subjectif à ses perceptions et ses théories, il touchait juste sur plusieurs points. Souvent sur les manquements du Sefirot. Arhan sentait, brûlant au fond de lui, le désir d'intervenir pour le contredire sur les éléments partiels et partiaux qu'il exposait... Mais il se retint. Trop souvent, aujourd'hui, son humeur lui avait-elle joué des tours.
Dardanos prit ensuite la parole. Il résuma pas lui-même la raison d'être du Conseil, leur propre vision des choses. A la surprise d'Arhan, il mentionna également plusieurs entreprises dont il n'avait jamais eu vent. Le Patriarche Bjornaer n'avait pas chômé, de tout évidence. Le Sefirot s'était toujours douté que celui-ci possédait plus de ressource qu'il ne le laissait entendre, mais il avait dépassé ses prédictions. Une nouvelle erreur de sa part, que de ne pas avoir pu jauger l'homme à sa juste valeur...

Un silence se fit. Son tour était venu. Les yeux toujours rivés vers le sol, Arhan déglutit avant de finalement prendre la parole.

« Seigneur Poséidon... Après ce qu'il s'est passé aujourd'hui, je ne peux qu'accepter mes erreurs et mon... immaturité. Je veux cependant que vous sachiez que chacune de mes actions a été dédiée à Atlantis, et à son futur. »

Le Marina du Makara nouvellement équipé releva son regard vers les pieds du Seigneur des Océans. Il n'osa pas monter jusqu'à son visage, et commença à son tour le récit de ces derniers mois.

« Moi-même et plusieurs Sénateurs opposés aux politiques despotiques de Mérinita projetions depuis plusieurs années déjà de prendre le contrôle du Sénat afin d'agir en contre-pouvoir. Notre intention originelle était de forcer la main au Légat en le privant de financement pour initier des réformes profondes... Depuis trop longtemps, les familles patriciennes de sont détournées de leurs devoirs pour se livrer à une lutte intestine. Nous voulions revenir à l'ordre vertueux que vous aviez instauré à l'aube de la cité... Lorsque tous travaillaient main dans la main, sans que nul ne puisse se prévaloir d'une quelconque supériorité. »

Au final, c'était tout ce dont il s'agissait. D'un rêve lointain et ancien que lui et d'autres avaient voulu restaurer. Ô combien ce temps semblait loin, désormais.

« Ainsi est née l'idée d'un Conseil où un représentant exemplaire de chaque famille patricienne pourrait siéger. J'ai consacré chaque instant depuis le réveil d'Okheanos et l'attaque des Muiens sur Atlantis à cet objectif. J'ai obtenu la coopération de plusieurs Sénateurs ici présents qui ont tous apporté une pierre à l'édifice... Et c'est durant cette période que j'ai appris l'infiltration de la cité par des agents de Mu. »

Le visage du Sefirot se tourna en arrière vers le frère d'arme qui l'avait suivi depuis le début et n'avait jamais douté. Au final, c'était Arhan qui n'avait pas été à la hauteur de cette loyauté.

« Rodolpho Marsyne et moi-même avons obtenu cette révélation de... Kaede Fujin. Nous l'avons confronté elle et la Matriarche de la famille Fujin. Ce fut à cause de leur indolence, il y a plusieurs années, que ces espions ce sont mêlé à nous. Il y a huit ans, un tsunami a frappé plusieurs de nos colonies du Pacifique. De nombreux réfugiés ont été accueillis à Atlantis durant cette période, et c'est à ce moment que les Muiens se sont infiltré parmi nous, en usurpant les identités des morts et des disparus. »

Une première révélation, qui n'avait pas été aisé d'obtenir. Un voyage de plusieurs mois dans l'archipel du Nihon lointain avait été nécessaire. Et surement cela aurait-il échoué sans les facultés des yeux de Rodolpho. Ce secret dévoilé avait été le début de tout...

« J'ai fais à ce moment l'éradication de ces agents l'une des priorité du Conseil à naître. Chacun de ses membres a apporté des informations et des moyens essentiels : Rodolpho Marsyne avait les connaissances occultes pour repérer les agissements des Muiens. Kailani Tangaroa a offert les connaissances de sa famille sur le peuple de Mu avec qui ils étaient autrefois proches. Dardanos Bjornaer, qui les a traqué et les a combattu nous a informé sur leurs méthodes et leur technologie. Calum O'Bannon nous a donné les moyens d'enquêter sur les entrées et sorties des Arches pour retrouver la trace des réfugiés. Kaede Fujin nous a offert sa lance et sa maîtrise de marcher entre les ombres pour traquer les traitres, et réparer l'erreur de sa famille... Et Etrius Tremere nous a donné un moyen de sa fabrication pour observer la surface au travers des dimensions, et garder nos ennemis à l'oeil... C'est ainsi que nous avons appris avant tous la mort d'Orpheus. Nous tenions la progression de votre ambassade à l’œil, Endymion. »

Les jades du Séfirot allèrent vers le Dragon des Mers. Surement avait-il pensé que le Sénat avait voulu ce qui était arrivé à Orphéus... Mais non. Ils avaient dû hâter leurs projets, et surement ce brusque événement avait-il contribué au désordre qui s'était installé ensuite. Cela les avait tous pris de court... Et peut-être, avec le recul, était-ce ce qu'Etrius avait voulu en leur révélant tout ceci.

« La mort du Légat a accéléré nos plans. Nous pensions que Cinéad risquait de se proclamer à nouveau Roi, et c'est quelque chose qui aurait tué dans l’œuf notre projet réformateur. Alors nous avons pris l'initiative de lancer une motion de censure à son encontre, afin que je puisse accéder au poste de Primus Sénateur. J'ai ensuite instauré le Conseil en lui offrant des pouvoirs exceptionnels, afin d'avoir accès aux documents des différentes Capitaineries et pouvoir commencer notre travail. Nous avons fait fermer les Arches et réduit le transit au strict minimum, pour éviter que nos ennemis se renforce au travers des réseaux de contrebande qui pullulent dans le quartier peu réglementé de l'Atlantique Nord... »

Un véritable cauchemar administratif, même pour les fonctionnaires de la cité d'Atlantis. C'était pourtant un mal nécessaire pour que leurs efforts ne soient pas gâchés. Car les racines du mal qu'ils combattaient s'étaient vite révélées plus profondes que prévues.

« C'est peu avant cela que je me suis entretenu avec Astéria Sefirot, ma cousine et alors Général de Chrysaor. Je voulais obtenir sa coopération à notre projet... Et elle m'a alors révélé certaines informations qu'elle tenait d'Orpheus à propos des Muiens et des traîtres qui coopéraient avec eux. Certaines de ces informations contredisaient ce que certains des autres Conseillers m'avaient confié... Deux options étaient alors possible : un traître fournissait de fausses informations, soit à moi, soit au Mérinita. »

Et ainsi, la liste des personnes en qui il pouvait croire s'était réduite drastiquement.

« Ne pouvant plus me fier aveuglément au Conseil, j'ai entrepris d'éprouver leur loyauté à chacun, et de compartimenter les informations pour ne pas alarmer les éventuels traîtres. Seuls Rodolpho et Astéria étaient au-delà de tous soupçons, et c'est avec eux que j'ai entrepris la traque des agents dormants dans la cité. Il nous a fallut une semaine de recherches pour trouver le premier d'entre eux, infiltré sous notre nez, en tant que soldat dans la garnison de l'Indien. Nous avons voulu le capturer en le cernant aux aurores, mais... »

La mâchoire d'Arhan se crispa. Peu ici devaient avoir entendu parler de cet incendie qui s'était déclaré à la capitainerie de l'Indien. L'histoire avait été passée sous silence... Mais il y avait plus que cela. C'était le premier échec du Sefirot qui avait coûté la vie à ses propres hommes.

« Nous avons échoué. Même désarmé, cet homme avait quelque chose pour éviter la capture. Un cristal, nous supposons, inséré sous sa peau, tout près de son cœur... Et qui pouvait provoquer une explosion en cas de danger. Trois de nos gardes sont morts lors de la déflagration, sans que nous puissions rien tirer de lui. Nous devions changer de méthode. »

Certains Marinas, ici, devaient commencer à voir où cela menait.

« Astéria a proposé de s'en charger. Un coup au cœur par ses techniques de lance ne laisserait pas aux infiltrés la possibilité de faire exploser la bombe implantée en eux. Bien sur, nous devions taire cela du Conseil, car un traître aurait averti ses camarades de nos projets... Et nous aurions surement été éliminés. Ainsi est apparu cette rumeur d'un assassin qui perçait le cœur de ses victimes, et que je laissais -volontairement- en liberté. »

Il l'avait déjà affirmé plus tôt dans la journée, lorsque Nessius l'avait accusé d'abriter un assassin. Tous ceux qui avaient été tués étaient à la solde d'Okheanos. Quand à la question de savoir s'il avaient fait ou non des erreurs...

« Nous avons réussi à neutraliser plusieurs de ces Muiens. Même si nous ne pouvions les interroger ainsi, leurs corps nous ont permis d'en apprendre plus. Ces espions possèdent tous des tatouages, invisibles à l’œil nu... Qui ne se révèlent que lorsqu'un cristal qu'ils portaient sur eux était approché de leur peau. C'est ainsi qu'ils s'identifiaient, car eux-mêmes ne savaient surement pas exactement qui étaient leurs camarades. »

Un véritable réseau invisible qu'il était impossible de démonter par des moyens conventionnels. La méthode mise au point par Arhan et son entourage n'était pas parfait : l'élimination de ces agents était lente, et ne permettait pas d'identifier des Atlantes travaillant avec les Muiens... Mais c'était un début. Ils avaient espéré, avec le temps, trouver des alternatives plus efficaces. Plus d'alliés. Plus de moyens... Mais cela avait été tout l'inverse.

« Nous avons continué cette purge de la cité, tout en cherchant à qui nous pouvions nous fier, tant au sein du Conseil que de l'Amirauté... Les choses ont mal tourné lorsque... Oui, je suppose que cela est du fait de cette personne qui se faisait passer pour Kaede Fujin. Elle me rapportait de nombreuses informations comme quoi des membres de l'Amirauté, dirigés par Endymion, se réunissaient en secret pour planifier de renverser le Conseil. L'affaire de la voûte océaniques rapportée par Etrius, les activités du Secret des Abysses qui sabotait plusieurs des opérations du Conseil... Tout cela a détourné notre attention de ce qui se déroulait réellement. Je n'ai pas pensé que deux des membres essentiels du Conseil seraient à la solde d'Okheanos. »

Kaede, qui les avait rejoint pour laver l'honneur de sa famille, et qui avait poussé sa famille à révéler ses secrets? Après Rodolpho, elle était la membre du Conseil en qui il avait placé le plus sa confiance. Mais un autre avait pris son apparence, et profité de cette position... Quant à Etrius, comment penser un seul instant qu'un Patriarche pourrait se retourner contre Atlantis? Arhan s'était douté depuis le début qu'il avait ses propres objectifs... Mais, naïvement peut-être, il avait pensé qu'il s'agissait là de simple question d'égo : son obsession avec le Triangle, ou sa haine du porteur du Dragon des Mers...

« Suite aux événements qu'Endymion vous a conté, nous avons suspendu les travaux du Patriarche Tremere et l'avons fait incarcéré. Nous manquions cependant de personnes de confiance pour approfondir cette affaire... Et c'est à ce moment que je fus sujet d'une tentative d'assassinat. Peu importe au final que ce fut du fait du Secret ou des Muiens... Cela a éveillé en moi des émotions qui ont obscurcis mon jugement. Astéria avait été capturée par Cinéad qui, d'après Kaede, voulait l'exécuter pour être au service de Mu. Nous ne pouvions plus traquer les Muiens, ni poursuivre nos enquêtes... La seule option qu'il nous restait était de forcer Cinéad à accepter l'autorité du Conseil pour libérer Astéria, et avoir toutes les ressources de la cité à disposition pour discerner le vrai du faux. »

Une solution de dernier recours. Mais s'ils avaient pu la mener à terme... Ils auraient pu utiliser les informations des Mérinita pour accélérer la traque des Muiens, utiliser Cinéad pour obtenir l'aide de l'Amirauté et des autres opposants du Conseil... Enfin, tous marcher dans la même direction.
Mais ce n'avait été là qu'une illusion. Un rêve, auquel le Primus Sénateur isolé de tous s'était vainement accroché...

« Je comprends à présent que j'ai manqué de jugement. Kaede Fujin a exploité mes faiblesses pour offrir aux Muiens une diversion idéale durant laquelle activer leurs maudites machines et corrompre les Piliers. J'ai réalisé cela à temps pour agir, mais trop tard pour l'empêcher. Le Pilier de l'Indien a été ma première destination, mais j'ai appris des gardes sur place qu'Endymion avait déjà vaincu Asvatt, un officier que nous soupçonnions de coopérer avec les Muiens, et qui aurait pourtant dû se trouver aux arrêts en ce moment-même. Je me suis donc après cela rendu au Pilier le plus proche, celui du Pacifique Nord. »

Un grimace de dégoût passa brièvement sur le visage d'Arhan. le simple souvenir de ce qu'il y avait trouvé le fit frémir.

« Cette créature qui avait volé le corps de Kaede Fujin, j'ignore comment... Elle a transformé l'endroit pour en faire un lieu gardé par des corps animé et des fantômes. Les murs eux-mêmes avaient été changés pour devenir chair et os qui éliminaient tous les vivants à l'intérieur. J'ai pris la décision de lever le sceau de Varunastra pour réduire les lieux en cendres... Les flammes auraient dû me consumer, mais la Scale de Makara a recouvert mon corps pour le préserver. »

L'odeur de chair brûlée était encore présente dans l'air. Les séquelles visibles sur son bras appuyaient ses paroles. Cependant, ce n'était pas là une cicatrice glorieuse obtenue au combat... Comme celle à son visage, cette brûlure était une marque de honte. Une marque de son échec.
Arhan, alors, se leva et fit quelques pas en montant les marches pour se retrouver juste devant Poséidon. Gardant la tête baissée, il posa ses deux genoux à terre, et retira le casque de sa Scale. Puis, prenant une profonde inspiration, il dévoila sa nuque à l'Empereur des Mers.

« Je pense comprendre désormais pourquoi... Mourir ainsi ne m'aurait pas permis d'expier mes fautes... Seigneur Poséidon, je vous offre ma vie en réparation de la tragédie de mes décisions ont amené sur Atlantis. Je vous implore de concentrer sur moi votre colère, et de vous montrer clément envers les membres du Conseil que j'ai entraîné dans mon sillage. »

Il avait été sauvé pour pouvoir accomplir ce geste. Il en était désormais persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 24 Déc - 16:36

Poséidon resta silencieux et imperturbable tout du long des explications des trois Atlantes. Les larmes étaient désormais taries, et un calme d'apparence régnait sur son faciès. D'apparence uniquement, car tous pouvaient ressentir le maelstrom d'émotions qui s'agitaient dans on aura. Malgré son la colère qui bouillonnait en lui, il n'eut aucune réaction brusque pouvant laisser filtrer ce qu'il pensait des choix de ses plus fidèles soldats. Son regard, lourd et suffoquant, se contentait de se plonger en chacun d'eux pour mettre à nu leurs pensées et émotions. Après un tel gâchis, le Roi des mers ne saurait tolérer qu'on occulte des éléments à son jugement.

Arhan termina finalement son récit, et offrit au souverain sa tête en réparation des dommages causés par son ambition. Poséidon n'y répondit pas. Laissant planer un long silence, durant lequel il pondéra ce qu'il s'était dis, il observa tour à tour les trois hommes. Il ferma finalement les yeux, et prit une profonde inspiration. Le Pourfendeur de sol se redressa, son trident à la main. Il un pas vers Arhan... puis continua sa marche pour se replacer au centre de cette assemblée.

- Relevez-vous, tous. Aucun ici n'est sans mérite. Aucun ici n'est sans faute.

Sur un ton sec, et sans un regard pour le Sefirot, Poséidon intima à tous de se redresser. Il comprenait à présent l'essentiel de ce qu'il s'était produit, et pouvait deviner le reste... Au moins en partie. Surement la plupart des Marinas, Sénateurs, et civils présents s'attendaient-ils à ce qu'il rende un verdict. Mais ce qui les Atlantes avaient besoin d'entendre aujourd'hui était plus qu'une simple sentence.
Ils avaient besoin... De retrouver confiance. En eux-même. En leurs voisins et frères.
La voix de Poséidon s'éleva. Sans qu'il eut à crier, ses mots, se réverbéraient dans toute la place dévastée, pour que tous puissent entendre sa parole.

- Soyez fiers de ce que vous avez accomplis aujourd'hui. Vous avez tous eu à prendre des décisions difficiles, et si un seul d'entre vous avait agis autrement, Atlantis aurait été condamnée. Au moment de vérité, vous avez tous accomplis votre devoir. C'est en agissant ensemble, chacun sur vos fronts respectifs, que la catastrophe a été évitée. Atlantis et son peuple sont fiers de vous. Je suis fier de vous.

Il marqua une pause. Son ton, jusqu'ici affectueux envers son peuple, se teint d'un soupçon de déception lorsqu'il reprit.

- Mais cette harmonie est arrivée tardivement. Bien trop tardivement. Pendant ces derniers mois, vous êtes tous tombés dans le piège d'Okheanos. Vous avez cessé de croire en vos frères et sœurs, en l'unité d'Atlantis... Pour essayer de porter seuls un poids que nul mortel ne peut supporter.

Au moins les Marinas avaient-ils eu la lucidité de le reconnaître... Ils avaient tous tenté de sauver Atlantis. Mais pour se faire, avaient pensé qu'eux-mêmes et leurs proches en étaient les seuls capables. Cela avait été la première, et la plus terrible erreur de cette sordide affaire.
Poséidon ferma les yeux, et eut une longue expiration. La tempête en lui se calmait progressivement. Le vent qui agitait sa chevelure se dissipa, et il descendit les marches qui le séparaient de son peuple. Là, au milieu d'eux, il commença à parler du passer.

- Pourquoi croyez-vous que j'ai autrefois conduit vos ancêtres à Atlantis, lorsque celle-ci était encore une terre idyllique à la surface? Pourquoi ai-je choisis de les sauver, eux, du reste de cette humanité imparfaite, égarée, indigne? Parce qu'ils faisaient figure d'exception?

Des questions simple, mais fondamentales. C'était là le socle sur lequel Atlantis tout entière avait été bâtie. Et qu'en restait-il, aujourd'hui, dans le cœur des Atlantes?

- Non. Vos ancêtres, mes enfants, portaient eux aussi les vices de l'humanité. Mais j'avais vu en eux une complémentarité! Un équilibre! Une harmonie parfaite où chacun pourrait venir combler et corriger le défaut de l'autre. Atlantis avait le potentiel de transcender les carences inhérentes à la condition humaine pour former un écosystème dénué de faiblesse. Une idéale représentation du Cycle naturel qui se trouve dans la nature du monde.

Les Humains étaient des animaux à conscience, qui s'étaient écarté du Cycle pour créer une civilisation incompatible avec le rythme du monde. Pourtant, Poséidon avait voulu créer avec Atlantis un biotope qui défierai cette logique, qui permettrait à l'humanité de trouver son équilibre pour vivre en accord avec les lois de la nature.
Telle avait toujours été la raison d'être d'Atlantis. Et de son peuple. Mais...

- Mais la Roue de Chronos tourne, et la mémoire humaine s'étiole. La fierté de porter mon idéal s'est muée en suffisance. J'ai continué d'entretenir l'espoir de voir notre peuple s'améliorer. Se stabiliser. Même après notre exil au fond des mers. Même après la destruction de nos Piliers, et leur reconstruction... Mais à présent que cette infection virulente a presque causé la perte d'Atlantis, il faut que l'état de la cité change. Peut-être un retour aux origines pourra raviver dans le sang Atlante le souvenir de ses sources...

Par cette leçon d'histoire, le seigneur des eaux voulait les amener tout à réaliser... Ils semblaient tous savoir, au fond d'eux, qu'Atlantis ne pourrait briller qu'en étant unie. Alors, pourquoi craignaient-ils temps de travailler ensemble?
S'ils ne pouvaient se changer eux-même, ce serait à Poséidon lui-même d'initier de changement.

- A partir de ce jour, j'abolis le titre de Légat. Je ne choisirai une nouvelle Voix que lorsqu'un nouveau héraut s'en sera montré digne. Je réinstaure le système qui suivit celui du Roi, et qui précéda celui du Légat... Le système des Consuls.

Le mot ne parlerait pas à tous. Ce système de transition n'avait duré qu'une génération dans l'histoire multi-millénaire d'Atlantis. Lorsque le pouvoir autoritaire du Roi ne fut plus satisfaisant pour gouverner Atlantis, les descendant d'Atlas abandonnèrent leur couronne et entamèrent la formation du premier Sénat. Pour un temps, la cité fut diirigée par trois magistrats : des Consuls d'abord nommés, puis élus pour des mandats d'un an. Ils incarnaient le pouvoir civil et militaires de la cité pour la stabiliser en temps de crise, et furent pas la suite contrôle par le Sénat... Jusqu'à ce que le système du Légat voit finalement le jour, et fasse disparaître ce titre.

- Je confierai mon autorité à trois Consuls qui auront tous les pouvoirs nécessaires pour accomplir leurs mandats. Ils seront soumis à une surveillance du Sénat, qui sera chargé de me rapporter les résultats de leurs actions, et qui sera en mesure de leur confier de nouveaux ordres. Mais il faut pour cela du sang neuf... La composition actuelle du Sénat sera donc dissoute, et de nouvelles élections organisées au suffrage universel, auprès de tous les résidents actuels d'Atlantis.

La stagnation avait causé assez de mal. Pour amener un renouveau, il fallait redéfinir l'équilibre des forces au sein de la cité. Et nommer pour diriger ceux qui sauraient montrer l'exemple.
Poséidon marcha jusqu'à se retrouver face au Général du Dragon des Mers. Il était temps de lui donner ce qui lui était dû.

- Endymion O'Bannon. Vous avez enduré des années les démons hérités du passé, qu'ils viennent de votre sang ou de la Scale que vous portez. Et malgré cela, vous avez œuvré, toujours pour garder Atlantis liée aux âmes de la Surface. Nous vous donnons donc le Mandat des Brises. En tant que Consul, vous serez chargé de la politique extérieure de notre Royaume. Protégez nos intérêts au travers du monde... A Camelot, en Grèce, dans nos Colonies... Et trouvez-nous des alliés. Okheanos a réveillé d'anciennes divinités pour lui prêter main forte. Nous ne pourrons lui faire face seuls.

Bientôt, il faudrait vérifier si les craintes de Poséidon étaient réelles. Okheanos n'aurait pu accomplir un tel tour de force seul. Et si l'énergie qu'il sentait dans le sol appartenait bien à ceux qu'il redoutait... Alors les combats qui les attendaient risquaient de prendre des proportions terribles, comme ils n'en avaient plus vu depuis 600 ans...
Un nouveau pas, un nouveau Général. Dardanos avait retrouvé la Scale qu'il portait, autrefois, dans sa jeunesse... Mais ce n'était plus le même homme qui la portait, à présent.

- Dardanos Bjornaer. Vous avez longtemps parcouru le monde extérieur guidé par votre peine. Mais pas un instant vous n'avez vacillé. A Atlantis ou ailleurs, vous êtes resté droit, fidèle à vos principes, à votre devoir envers les vôtres... Nous vous pardonnons vos égarements, et vous offrons le Mandat des Pluies. Vous serez responsable de la sécurité intérieure et de la gestion courante de la cité. Vous marcherez parmi les Atlantes pour amener les vents du changement, et les faire prospérer. S'il demeure des menaces en nos murs, vous devrez vous charger d'elle. Le jeune Noah pourra vous aider dans cette entreprise.

Un regard du Dieu des Océans vers le jeune Kraken laissa entendre plus que ce qu'il voulait bien dire ici. Dardanos avait déjà évoqué la menace secrète sur laquelle sa famille devait veiller. Cela tomberait également sous l'autorité de son mandat... Surement les Abysses deviendraient-elles même sa principale préoccupation.
Et finalement, il restait un troisième Consul à nommer. Mais les rangs des Généraux étaient, avec la perte des Lyumnades, des plus clairsemés... Mais il y en avait un parmi ces Marinas dont le sort était encore à statuer.
Poséidon s'arrêta finalement devant Arhan Sefirot, et le força à affronter son regard.

- Arhan Sefirot. Vous m'avez offert votre vie... Et je suis encore tenté de la prendre. Il brûle en vous le même feu qu'en vos ancêtres. Vous avez commis des erreurs. Vous en commettrez d'autres. Et vous en paierez le prix. J'y veillerai. Mais peut-être qu'à la fin de tout ceci... Comme Chrysaor, vous trouverez un équilibre. Un relent de colère monta dans la gorge de Poséidon lorsqu'il rendit finalement sa décision. Je vous donne le Mandat des Tempêtes. Vous serez en charge de conduire nos actions militaires. Trop longtemps nous avons subis les assauts de Mu sans y répondre... Votre devoir sera de conduire le combat jusqu'à eux. De découvrir leurs plans, et de faire le nécessaire pour faire retomber le peuple de Mu dans les abîmes de l'oubli. Vous dédierez votre vie à cette tâche, jusqu'à ce que je décide de vous la rendre... Ou d'y mettre un terme.

L'ancien Primus avait expérimenté plus que les autres toute la perfidie et les méthodes du "nouveau" peuple de Mu. Son plan, quoique imparfait et sujet à critique, avait mis leurs ennemis en difficulté. Il avait beau avoir une lourde responsabilité dans les tragédies qui avaient eu lieu aujourd'hui, Poséidon avait pris le partie de lui faire payer ses erreurs d'une autre façon. L'avenir dirait s'il saurait s'acquitter de cette dette, ou si la légendaire fureur du Dieu des Océans devrait s'abattre.

Poséidon remonta les marches pour retrouver la position surélevée qu'il avait quitté, quelques instants plus tôt. Son Onde s'éleva, puissant, irrésistible. Devant lui, il abaissa son Trident, et trois fins rayons lumineux partirent des pointes de son symbole divin pour venir frapper les torses des trois Consuls nouvellement nommés. Ils ne ressentirent aucune douleur, aucun changement. Seulement, désormais, les trois hommes étaient liés à vie.

- Vous êtes mes trois Consuls! Les trois pointes de mon Trident! Et pour que le gout vous passe de douter de vos frères, je vous impose ce lien que nul ne saura défaire. Vous ressentirez les peines les uns des autres, qu'elles soient du corps, de l'esprit, ou de l'âme! Vous vous élèverez ensemble... ou vous chuterez ensemble.

Les nouvelles bases du fonctionnement d'Atlantis étaient en place. Bien sur, beaucoup de détails restaient encore à régler avant que les drames de cette journée puissent appartenir au passé. Mais la priorité était ailleurs.
Poséidon écarta les bras, et s'adressa à tous ceux qui s'étaient réunis sur cette place pour assister à son discours.

- Il y a encore de nombreux points d'ombre à éclaircir dans tout ceci... Un temps d'enquête et de méditation sera nécessaire pour que nous en tirions tous des leçons, et que nous puissions châtier ceux qui ont trahis Atlantis. Mais ce temps n'est pas venu! La cité et son peuple ont besoin de leurs protecteurs, aujourd'hui. Ils ont besoin de vous voir dans les rues, auprès d'eux! Alors allez, et ramenez l'ordre à notre Royaume! Je recevrai vos autres rapports plus tard. Consuls, je vous attendrai dans mon Temple, demain à l'aube.

Le seigneur des eaux tourna alors le dos à l'assemblée pour retourner vers son Temple. Sur son chemin, il frappait régulièrement le sol de son Trident, réduisant à chaque choc les traces de corruption et de destruction que Camazotz avait laissait dans son sillage. Ne resterait bientôt de tout ceci que les corps des vaillants soldats qui avaient perdu la vie ici, pour que les leurs puissent venir se recueillir.
Une nouvelle ère s'ouvrait pour Atlantis. Mais pour l'heure, le temps était au deuil.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu2100/2100[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge1050/1050[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune2400/2400[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 24 Déc - 19:00



L'instant était solennel.
Historique, épique même. Le vivre me cause à la fois fierté et effroi face à la postérité qui semblait nous pointer de son doigt d'or.
Obéissant à l'injonction de Poséidon, après avoir écouté les témoignages de Dardanos et d'Arhan, je me relevais avec lenteur, le regard rivé sur notre divinité.
Sa sentence fut longue et pragmatique. Poséidon avait l'avantage de pouvoir compter sur son expérience éternelle pour corriger ce présent que nous tentions maladroitement de façonner, avec nos émois de mortels.
Entendre le récit d'un passé mythique de la bouche de celui qui en fut créateur et témoin privilégié me fit frisonner d'émotion. Et les sentiments vécus, parfois subis, au cours des dernières semaines trouvèrent leur apothéose en cet instant.
Je m'étais battu pour assumer ma totale loyauté envers Atlantis et son souverain éternel. Et je compris à l'instant que rien ne pourrait plus jamais me faire douter.
Aussi quand Poséidon s'avança vers moi, je restais digne, droit, fier et honoré. Mais lorsqu'il me nomma par ce nom tant désiré, ce nom auquel je n'avais jamais eu l'accès, je sentis des larmes silencieuses couler de mes joues tachées de sang.
Endymion O'Bannon... Une vague de bonheur me submergea, mais le général en moi parvint à la contenir le temps de m'approprier le reste du message. Et ce fut rapidement la stupeur qui me gagna.
Moi, Consul ?! MOI ?! L'alcoolique, le dépravé, le pirate sanguinaire méprisé par la noblesse de sang ?
Je sentis aussitôt un poids énorme se poser sur mes épaules, mais au lieu de m'en plaindre, j'en fus terriblement honoré.
Par ses mots forts, Poséidon venait de me rendre une identité à laquelle j'avais toujours aspiré. Une place dans ce vaste monde, autre que celle de batard et de paria.

J'en serais digne, mon seigneur...

Trouver des alliés ? La tache allait être particulièrement ardue. Bien qu'unis avec le Sanctuaire, des éléments nouveaux risquaient de mettre en péril cette entente.
Nimue...
Mais j'aborderais ce sujet épineux en privé, afin de tenter de gagner la clémence du souverain des flots envers mon ancienne capitaine.
Alors que Poséidon nommait deux autres consuls, ma main vola rapidement vers l'épaule du vieux Calum, dans un geste reconnaissant et affectueux.
Dardanos et... Arhan ?! La surprise manqua de me faire ouvrir la bouche. Fort heureusement, je parvins à me contenir. M'entendre avec ces deux hommes ne serait pas chose aisée... Surtout si l'ancien Primus Senator continuait à me voir comme un Atlas. J'eus un pincement au coeur en songeant à ma famille adoptive, qui venait par cette sentence de revenir dans le grand bain des autres lignées nobles. Et toujours pas de nouvelles de Cinead...
Je n'eus pas le temps de m'inquiéter davantage.
Mes réflexes furent bien timides lorsque mon dieu braqua son trident sur nous. Et l'horreur me submergea en entendant le sort qui m"était désormais réservé... M'entendre à vie avec ces deux là ou chuter.
Une fois Poséidon partit, j'adressais un signe de tête mi-compatissant, mi-choqué, à mes deux nouveaux frères d'âme et me retirais, afin d'arpenter les rues à la rencontre d'un peuple bien trop éprouvé.
En tentant de rassembler mes pensées et de surmonter le choc, au passage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu1050/1050[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge850/850[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (850/850)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune1200/1200[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyVen 24 Déc - 22:05
Le Naga avait consciencieusement écouté ses demandes et réagi en conséquence. Elle avait serré les dents et grondé de douleur lors de la remise en place de son articulation, tout son corps se crispant pour la faire souffrir plus encore. Pourtant elle retint ses larmes, autant par faiblesse que pour faire honneur au Maître des Océans qui se trouvait non loin. Elle en voyait littéralement de toutes les couleurs, mais déjà la simple sensation de parvenir à remuer les doigts et le bras entier normalement apaisait un peu ses tourments. Elle voulut rendre au jeune homme ses plaisanteries, lui montrer que tout allait bien. Se ravisa et acquiesça simplement d'un sourire, faut d'en avoir encore la force. Alors, enrobée de l'aura de son bien-aimé, ils écoutèrent ce qui se disait sur la place centrale.

D'abord Endymion qui se cantonnait à tout faire partir de Camelot. Mais les racines étaient plus profondes : la jalousie des uns, la haine des autres. Tant d'informations qui manquaient. Il oubliait même le rapport qu'elle avait fourni sur Etrius et les preuves de sa culpabilité, pourtant exposées avant cette confrontation idiote entre les Merinita et le reste des forces armées d'Atlantis.

Puis, Dardanos, qui s'obstinait à diaboliser Orphéus comme s'il était le déclencheur de tous leurs maux ! Dardanos qui avait refusé les mains tendues, et était resté buté dans son silence stupide. Qui s'en prenait désormais à tous les partisans sur défunt Légat, tel un aveugle cherchant sa canne désespérément. Pour enfin avouer qu'il avait fui lâchement.

Et enfin, Arhan. Ses explications battaient des records. Entre sa volonté de farouche d'obtenir du pouvoir envers et contre tous les conseils qu'on lui prodiguait -y compris ceux de Rodolpho-, les nombreux avertissements ignorés, sa famille mise en péril... Il aurait matière à porter sa croix : pour tous les pauvres gens morts de faim parce qu'il avait fermé les frontières, pour tous les soldats déchirés par la guerre civile, pour les Marinas dont il avait douté de la loyauté et étouffé l'autorité avec son Conseil toujours totalement illégitime aux yeux de la Nymphe. Il voulait restaurer une Atlantis datant des millénaires anciens, et c'est Cinéad qu'on disait conservateur ? En mettant la cité à feu et à sang de surcroît.

Il y aurait eu tant à dire sur les trois hommes, mais... enfin la vérité prenait le pas sur les orgueils. Les Fujin abusés les premiers, il y a 8 ans. Voilà qui innocentait enfin Orphéus de tout le mal qu'on étalait sur son dos ! Et aucun d'entre eux n'avait eu l'idée de penser que le Secret travaillait peut-être dans le même sens que le Conseil ? Qu'ils avaient, d'une manière ou d'une autre, eux aussi compris que les Muiens étaient à l’œuvre et cherchaient comment les empêcher de nuire ? Que le Légat faisait son travail correctement, malgré le triste état consécutif à Ker-Ys de la cité dont il avait récupéré une partie des rênes ? Plutôt que de se poser des questions, ils avaient piétiné son cadavre. Ah, qu'elle était belle l'élite des Patriciens.

Dégoûtée par toutes ces rancunes, Calypso était bien tentée d'intervenir dans la conversation pour pointer du doigt toutes les occasions qui auraient pu donner un meilleur résultat, mais elle n'avait ni la force de le faire, ni l'intérêt, et elle n'y avait pas été invitée. Accabler les uns et les autres n'apporterait évidemment rien de constructif, pas même sans doute le soulagement de pouvoir enfin crier au grand jour qu'elle avait eu raison de suivre son ami.

C'est alors que le dieu prit la parole et rendit son jugement, tous suspendus à ses lèvres. Des mots de fierté d'abord. D'autres d'amertume, de déception. Des histoires qui étaient pour lui des souvenirs. La chroniqueuse se souvenait de certains passages, lus dans des ouvrages poussiéreux oubliés dans des rayons obscurs de la bibliothèque. Leur fierté d'Atlantes était devenue suffisance. Une maxime ô combien vraie qu'elle avait éprouvée face à Aimana, avant de renier toute poursuite de gloire ou de reconnaissance. Avoir la bénédiction de Poséidon lui suffisait. Le servir par devoir et non par ambition avait exaucé nombre de ses prières.

Ainsi donc les trois Consuls étaient désignés, les consignes données. Et leur priorité : rebâtir et réapprendre à se faire confiance.

"Rentrons... Il y a... beaucoup... à méditer."

Et comme l'avait dit Poséidon, ils n'étaient pas les seuls à avoir besoin de réponse. Pendant qu'elle se reposerait, Nessius aurait fort à faire lui aussi.


[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-bleu0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-bleu  (0/0)
CP:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-rouge0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-rouge  (0/0)
CC:
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 G-jaune0/0[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 V-jaune  (0/0)
Message Re: [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple   [Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple - Page 2 EmptyMer 29 Déc - 13:20
Nessius écouta sans mot dire ce qu’avaient à dire les membres du Conseil pour leur défense face à leur Seigneur et Maître. Il vit avec un certain intérêt Dardanos et Arhan abattre enfin leur jeu. Et enfin, les choses devinrent plus claires. Si seulement les uns et les autres ne s’étaient pas térrés dans le mutisme et les cachoteries. Si les choses avaient été posées sur la table d’entrée…

Le Naga repensa à sa première entrevue avec l’ex Primus Senator. Pourquoi ne lui avait-il pas dit les choses ? Parce qu’il ne lui faisait pas confiance bien évidemment. Parce qu’il était un Merinita. Mais aussi… Parce que lui-même avait fait preuve d’orgueil et était arrivé chargé de venin et d’ironie face à cet homme. Il avait sa part de responsabilité dans tout cela. Il ne pouvait pas le nier.

Par leur orgueil et leur aveuglement, par leur rivalité, par leur volonté de grappiller du pouvoir, des secrets ou les deux, ils avaient fait le jeu des muens. Et il avait fallu que la Cité se retrouve aux bords de l’anéantissement pour qu’ils mettent leurs rancœurs de côté et pour triompher. Nessius regarda autour de lui les débris et les corps qui n’avaient pas encore été évacués. Cela faisait cher la leçon d’humilité !

Pour autant, le positionnement de Dardanos le laissait circonspect. Ce qu’il racontait sur Orpheus était-il la vérité ? Ce dernier avait-il plongé la Cité dans la terreur ? Le Légat n’était plus là pour se justifier de ses actes. C’était d’autant plus pratique. Et Calypso était bien trop faible pour défendre la mémoire de celui à qui elle avait juré allégeance et donné son cœur. Lorsque ces mots franchirent la bouche de la Sirène maléfique, il sentit néanmoins le corps de sa belle se tendre. Il posa alors une main apaisante sur son front.

Oui, il y aurait beaucoup à méditer. Certainement. Le rôle des Merinita notamment. Cinead avait-il réellement aspiré à la royauté ou était-ce la haine que lui vouait Arhan qui l’avait aveuglé ? Il serait toujours temps d’interroger le Patriarche de sa famille quand celui-ci aurait retrouvé ses esprits.

Ainsi, ils avaient voulu réformé Atlantis ? Une entreprise louable s’il en était. Mais la personnalité d’Arhan l’avait sans aucun doute desservit. Nessius présagea néanmoins qu’il n’aurait peut-être pas fait mieux à sa place. Aussi calculateur soit-il. Le combat avait changé son point de vue sur le Sefirot. Peut-être il y avait-il plus à creuser au-delà du masque que ce qu’il avait cru ? Il serait toujours temps de s’en préoccuper puisque tous deux serviraient désormais à l’Indien.

Mais c’était sans compter sur le jugement de Poséidon. Des Consuls ? Le Naga écouta attentivement le Dieu des Mers expliquer la façon dont il souhaitait dorénavant que la Cité soit gérée. Ainsi, souhaitant mettre en avant les complémentarités, il donnait à Endymion, Dardanos et Arhan la responsabilité de s’occuper de la diplomatie, des affaires intérieures et du domaine militaire. La répartition des tâches lui fit esquisser un sourire. Le Dragon des Mers à la négociation… Pourquoi pas… Pourvu que le budget alcool et minions soit à la hauteur !!! Mais telle était la décision du Seigneur des Sept Mers.

Lorsque Poséidon se détourna vers son temple et que Caly lui demanda de la ramener, Nessius se leva avec la jeune femme dans les bras, adressa un signe de tête respectueux au reste de l’assemblée et prit le chemin de la demeure des Toreador Arkantea. Il était temps de soigner les blessures. Ensuite, viendrait celui de la reconstruction.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
 
[Event Marina - Début mai 553] Pour le futur d'Atlantis et son peuple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier central-
Sauter vers: