Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge900/900[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (900/900)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1500/1500)
Message [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyLun 15 Nov - 21:03
Juste une coupe de rhum
 

 

 




Il y avait des soirs comme ça, où l'unique chose susceptible de me rendre le sourire s'apparentait à une simple baignoire.
La journée avait été rude. 
Cet enfoiré de capitaine Jack avait été d'une humeur massacrante... Et bien entendu, il s'était défoulé sur son second. Notre dernier raid lui était apparut comme un échec, tant le trésor tant attendu en abordant un navire marchand Byzantin n'avait pas répondu à ses espérances. Jamais content, le vieux...
De rage, le maître de la Rose Sanglante avait décidé de jeter l'ancre dans une crique de la première île grecque venue.
Tinos, ou un truc du genre.
Pas une catin potable, pas un éphèbe vierge à dépuceler... Des chèvres, beaucoup de grenouilles de bénitier et une taverne miteuse, dans laquelle cancrelats et vermines comptaient davantage que les éventuels clients.
Sitôt le navire accosté, le capitaine s'était fait la malle, m’abandonnant à la gestion de l'équipage coincé à bord. Autant dire, que la mission n'était guère à mon gout. Une fois le pont propre comme un sou neuf, j'avais confié à ces quelques malchanceux diverses missions uniquement destinées à ce qu'ils me foutent la paix.
Et j'avais ainsi pu lutter contre ma mauvaise humeur initiale, en abusant royalement de ma position.
Après avoir puisé allègrement dans la réserve de rhum du vieux O'Bannon, posé mes bottes sur son bureau, mon séant vautré dans son fauteuil, j'avais poussé le vice jusqu'à m'accaparer son trésor le mieux gardé : sa baignoire !
Un luxe dont j'abusais à la première occasion qui se présentait, tant le mélange doucereux du risque et du défi suffisait à me griser.
Si mon supérieur venait à me trouver nu dans sa possession d'ivoire, nul doute que j'aurais passé un mauvais quart d'heure. Mais la vie sans risque, n'est qu'un repas sans saveur !

A la vôtre, cap'tain !

Et j'engloutis le contenu d'une coupe jusqu'alors remplie du fond d'une bouteille de rhum appartenant au tyran.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMar 16 Nov - 11:10
Dans la noirceur de la nuit, des fruits !







Il est tard... le vent si fort en cette saison me sort avec ardeur de ma torpeur nocturne.
Mes petites jambes ankylosées eurent un peu de mal à me redresser tant la position recroquevillé par terre est inconfortable.

Le temps de finir de me réveiller, me frottant les yeux, frappant un peu de mes mains ce visage enduit de terre, de poussière, de sel et de larmes séchées avant d'entreprendre ma recherche de ce qui sera mon outil d'émancipation, un navire, pour quitter à tout jamais cette île maudite où personne ne m'aime, pas même ma mère !

Je remarque très vite dans le port un bâtiment plus grand que les autres, plus gros, plus armé ! Celui-ci me plaisait bien. Mais taille imposante signifie également : risque important ! Ce navire grouille forcément de nombreux marins, sûrement tous plus méchants les uns que les autres...

Rien ne m'empêche d'y jeter un œil avant de me décider, et si c'est trop risqué j'en prendrais un autre !


Je monte furtivement sur le pont... étrangement personne à la surveillance pour garder l'accés, tout le monde a l'air d'être très occupé.
Tant mieux, c'est ma chance !

Je me faufile telle une ombre dans la nuit avant de...
OUPS !
Un groupe arrive...
Je me glisse subrepticement derrière quelques tonneaux, évitant ainsi une fâcheuse rencontre...
...

Attention ! Si je suis pris je sens qu'ils vont me foutre une raclée...

Remarquant une porte à deux pas d'où émanait une odeur semblable aux bourgeois et aux nobles de l'ile... un parfum de fleurs mêlé d'oranger ou de citronnelle et d'autres subtilités olfactives dont le nom m'échappe...

Une fois le groupe hors de vue, je me faufile en un éclair et sur la pointe des pieds devant cette porte et, remarquant un plateau énorme de fruits, mon sang ne fit qu'un tour ! En une fraction de seconde, sans un bruit, je me retrouve dans la pièce...
Retenant mon souffle quelques secondes le temps d'analyser l'environnement et de me pourlécher du festin à venir... à première vue personne.
Parfait !
C'est en rasant les murs, dans l'ombre et toujours sur la pointe des pieds que je m'avance jusqu'au délicieux plateau posé nonchalamment au milieu du bureau.
Une fois arrivé à moins d'un mètre de lui, ma main sale et rachitique s'empare de ce butin sans lui offrir la moindre chance de réchapper à son destin... celui de finir dans ma panse !

Fier de cette prise je m'agenouille dans le coin le plus sombre de la pièce.
Dévorant à pleine bouche tout ce qui, à première vue, paraît être comestible.

Quelques scracks, scrocks de mes frêles dents rencontrant pépins et noyaux rebelles, ainsi que divers bruits de déglutitions affamés résonnèrent dans la pièce...

Les raisins n’offrirent qu'une résistance tannique des branches et des pépins enfournés tout au fond de cet avide gosier.
Quelques fruits oranges se défendirent avec acidité tandis que la pastèque laissa éclater sa douleur lâchant quelques flaques au sol d'un rouge sang sucré après que mes canines eurent arraché en lambeaux quelques morceaux de peau verte. La bouche grande ouverte, tout y passait, un véritable massacre fruité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1800/1800[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMar 16 Nov - 18:38
Ennui









[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) Zsg6

J’en ai vu des coins pourris, mais celui-là, pardon, c’est le pompon ! Flanqué de mon fidèle Old John, je reviens vers mon navire après deux bonnes heures de perdues. Entre les poivrots notoires, les malandrins à la petite semaine et les clodos, j’ai eu mon lot de mésaventures. Rien d’assez divertissant pour chasser la franche mauvaise humeur qui ne m’a pas quittée depuis… trop longtemps.
Je dois cette humeur à un enchaînement de malchance, de petits imprévus, de couacs, bref, rien ne va comme je le veux. Et je commence sérieusement à perdre patience.

Non, en vérité, tout ça, je le dois à l’ennui. Ce terrible sentiment me ronge, car il laisse trop de place pour penser. Et c’est dangereux pour quelqu’un comme moi. Il ne me reste plus qu’à aller me saouler dans mon coin.

Seul. Ou plutôt seule.

Je lève une main vers mon visage. Le contact dur et froid du masque me rassure, me tranquillise presque. Je cache un grand secret derrière ce carcan argenté, même s’il est assez évocateur pour tous élus. Je porte le signe distinctif de la caste féminine d’Athéna, ma Déesse.

Sous le patronyme de Jack O’Bannon, pirate de la Rose Sanglante. Ce nom s’est forgé une solide et sordide réputation. Que j’inspire autant de peur dans le cœur de mes ennemis me gonfle de fierté. Mais ces derniers temps, ce titre me semble être remis en cause par manque de nouveautés. Sans coups d’éclat, sans nouvelles histoires, sans rumeurs chuchotées par des ennemis fauchés dans leur orgueil, ma légende s’effacera, c’est une certitude.

Les Hommes oublient vite.

Lorsque je foule le pont de la Rose Sanglante, je constate que l’humeur de mon équipage s’est calquée à la mienne. Ils tirent tous des tronches de six pieds de long. Je m’arrête et les toise tous, les poings sur les hanches.

« Vous verriez vos gueules de déterrés… Même les catins du coin vous prendraient en pitié ! Profitez-en les gars ! »

Comme ils se regardent dubitatifs, pensant à une réprimande, je soupire et leur indique le port dans mon dos.

« Barrez-vous c’est un ordre. »

Ils comprirent l’invitation à la débauche. Oh, ce n’étaient pas des flèches et je jurerai qu’ils mettraient de l’animation dans ce bled de merde. Tant mieux. Après les déconvenues d’il y a deux heures, imaginer leurs tronches déconfites en voyant débarquer un attroupement de pirates en rut me remplit de joie. Pour peu, je sourirai presque !

Avant qu’Old John suive le mouvement, je lui demande :

« T’as vu Endy’ ? »

Mon second hausse des épaules.

« J’en sais foutre rien, Cap’tain. Il a dû s’éclipser et pas attendre votre… euh… proposition. »

Je lâche un petit rire.

« Ouais, il doit avoir une sacrée avance à l’heure qu’il est. »

Old John a une œillade de connivence :

« Pour sûr Capt’ain ! Il doit déjà être rond comme une queue de pelle ! »

Sur ces mots, je le quitte. Le silence m’apaise, autant qu’il m’angoisse. Alors je tends l’oreille pour écouter la musique familière que produit mon navire. Entre le rythme régulier de mes pas sur le bois grinçants, le son des cordes tirées, le chant des mouettes et le bruit furtif des rats qui cherchent pitance, je discerne une dissonance. Je fronce des sourcils, ouvre la porte menant à ma cabine d’un geste brusque.

« C’est quoi ce bordel ? T’es qui ? »

Je me campe sur mes deux jambes. Si l’étranger souhaite s’enfuir, ce ne sera pas par la porte.






© Never-Utopia




[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge900/900[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (900/900)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMar 16 Nov - 22:26
Orgie brisée
 

 

 

Spoiler:
 

La scène était saisissante.
Ce lit était-il infini ? A perte de vue, un nuage d'oreilles, de draps soyeux, de roses écarlates dont les pétales offraient un éclat subtil sous l'ardeur d'une lune pleine, reine de ce ciel sans nuage.
Autour de moi, mille silhouettes nues, enlacées dans une étreinte multiple, aux mouvements ponctués par une ode au désir. 
Comme ceux de mes voisins et proches damoiselles, les gémissements qui s'échappaient sournoisement de mes lèvres montaient vers le ciel, afin de faire rougir les étoiles, spectatrices gourmandes de nos ébats.
Un dieu aurait pu se glisser entre mes bras en sueur qu'il n'aurait pas été déçu.
Et après un interminable concert de soupirs enamourés, passionnés, ardents, le plaisir ultime commença à monter en moi... Jusqu'à ce qu'un bruit importun ne me tire de mon délice des sens !
Frustré au possible, j'ouvris les yeux, saisi par le froid glacé d'une eau trop fraiche.
Bordel, mais quelle heure était-il ?! 
Je m'étais endormi dans la baignoire du capitaine... Mais par chance, mon corps et mon visage restait caché à la vue du premier venue, tant j'avais pris soin de ne pas trop remplir le divin contenant d'ivoire.
Si le vieux O'Bannon me trouvait dans cette posture, nu comme un ver et le désir gorgeant encore une certaine partie de mon avantageuse anatomie, j'allais passer un sale quart d'heure ! 
Prudent au possible, je glissais le regard au dessus du support, et distinguais une petite silhouette occupée à piocher allégrement dans la corbeille de fruits du capitaine. Mais... Que venait foutre un gosse ici ?! Sale comme un pou, dégageant une odeur de poisson et de crasse... Pour un peu, j'aurais trouvé compatissant de le jeter dans l'eau que je venais de souiller, afin de lui offrir un brin de toilette. Mais tout de même...
Un voleur sur un navire de pirates ?! Cette seule perspective aurait pu me faire éclater de rire. Mais une voix bien trop familière m'obligea à retrouver le refuge précaire de la baignoire, devenue le dernier rempart de mon intégrité physique. 
Le vieux con semblait de mauvais poil... Au moins, l'importun subirait ses foudres à ma place.
Avec un peu de chance, le maître à bord allait ramener le gamin pouilleux sur le pont, ce qui me laisserait l'opportunité de prendre la poudre d'escampette.
Note pour plus tard : S'autoriser à picoler comme un trou APRÈS le bain, et non plus avant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMer 17 Nov - 13:17
Le noyau de la discorde








Sortant vivement ma tête du trou formé par mes soins dans la pastèque, impulsée par la surprise de cette entrée... quelques morceaux de mon butin s'éclatèrent au sol...
Je jeta instinctivement un regard anxieux dirigé vers l'homme arrivé brusquement, me prenant sur le fait, la bouche dans le méfait !

Par réflexe, je rétorqua à toute voix et à travers la pièce :

Personne !


Et,
sentant que la situation devenait périlleuse,
une idée des moins raisonnables me traversa l'esprit...
Puisque je suis acculé, et que la seule sortie est devant moi, barrée par cet homme...
Qui n'est certes pas une armoire à glace,
mais qui n'a pas l'air commode non plus.
De passer, je m'y résolus
Quitte à payer... autant s'empiffrer !!!
Ce qui est prit ne sera pas rendu !
C'est donc à pleine main que je m'enfourna le restant de la corbeille dans le gosier,
d'un air fier et victorieux jusqu'à ce que...
De l'un ou l'autre fruit, un noyau alla
du fond de ma trachée, l'obstruer !

Si les dieux existent, ils sont sacrément joueurs.

C'est, agitant les bras, le corps gigotant dans une anarchie compulsive
que, sur mon passage quelques objets de valeurs
au sol s'écrasèrent...

Moi, jeune malandrin maladroit trébucha, heurtant bruyamment le bureau !
Le choc fut tel que le noyau fut projeté,
Fendant l'air comme suspendu dans un instant infini...
Et c'est contre le mur que ce dernier alla se plaquer
retombant dans un meuble creux, blanc ivoire.
La sortie impromptue de ce piège à gourmand déclencha en moi
une fulgurante remontée gastrique...

C'est les mains fermement serrées devant la bouche,
une partie de ce liquide s'écoulant par le nez, les yeux en pleurs,
que s'estompa ma frénétique agitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1800/1800[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMer 17 Nov - 17:54
Oh le con !









Personne ? Personne ! Il ne manque pas d’aplomb le marmot ! Je le toise avec humeur, bras croisés, l’œil noir qu’il ne peut pas discerner sous l’ombre de mon masque. Je gonfle mon aura, mon cosmos pour donner du poids à ma présence. Je compte bien lui foutre la frousse de sa vie.
Soudain, je le vois non pas se ratatiner comme je m’y attendais, mais… QUOI ? J’écarquille des yeux. Il s’empiffre encore devant moi sans ressentir la moindre gêne.

Sauf qu’il ne tarde pas à payer le prix de sa hardiesse. Voilà t’y pas qu’il étouffe !

« Oh le con ! » lâché-je sans briser mon attitude.

Je l’observe mettre mes affaires en désordre, casser quelques trésors. Sa danse s’achève alors qu’il recrache un noyau à travers la pièce. Je suis la progression de ce dernier, le vois heurter ma baignoire. Fugacement, je capte une ombre s’y retrancher. Je serre les mâchoires, les poings.

Finalement, c’est un long soupir exaspéré qui s’échappe de mes lèvres.

« Je te préviens, si tu gerbes, tu nettoies. »

L’avertissement lancé, je fais un pas. La seconde suivante, je me retrouve devant MA baignoire. Tiens, tiens, tiens... Endy. Les rats se regroupent !

« De mieux en mieux. Je pense que je vais faire un tir groupé. »

Ma voix est un grondement annonciateur d’une tempête. Je laisse filer quelques secondes avant d’exploser d’un rire sonore. Je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi. J’en ai mal aux côtes. Sans déconner, c’est à se pisser dessus !







© Never-Utopia




[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge900/900[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (900/900)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMer 17 Nov - 20:46
Diversion
 

 

 




Mais il est débile ce gosse ou quoi ?!
Au lieu de s'écraser, de supplier le vieux de l'épargner, voilà qu'il se montre impertinent au point de continuer son gavage jusqu'à s'en étouffer.
Qu'il crève avant de me vomir dessus !
Mon visage se crispe quand le pouilleux crache un noyau dans ma direction, ce qui attire le regard expérimenté du capitaine...
Bordel... Me voilà démasqué ! Réfléchis, Endy, REFLECHIS !

Capitaine ! Vous êtes enfin rentré ! Parfait...

Face au danger, deux options se présentent : La fuite ou la bravade.
Et ironiquement, ce gamin des rues m'a montré la voie à suivre.
Sans l'ombre d'une gêne, je me redresse, en dévoilant mon corps nu et encore ruisselant d'eau glacée. Je m'ébroue alors et sors de la baignoire afin de saisir le malandrin par le col.
Mais c'est qu'il pourrait me refiler des puces, ce petit con !

Je t'y prends, gredin ! Les rumeurs étaient donc fondées.


Je tournais alors un regard réprobateur vers mon officier supérieur, de manière à le prendre à parti.

Plusieurs échos selon lesquels un voleur sévirait dans les environs me sont parvenus, après votre départ, monsieur. J'ai donc décidé de lui tendre un piège, en faisant courir le bruit que vous aviez mis la main sur un sacré butin que vous planquiez dans votre cabine. Mais si j'avais su qu'il s'agissait simplement d'une demie-portion... Que de temps perdu ! 

Mimant la colère outragée, je secouais le malandrin comme un prunier, avant de le soulever de manière à le placer au dessus de l'eau savonneuse.

Quel est votre verdict, capitaine ? Un coup de pied au cul ? Un bain forcé ? Je le noie ? Ou je l'enferme dans la cale, manière de lui faire récurer les quartiers de nos hommes ?

Je retins un soupir de soulagement en entendant le rire du vieux. Avec un peu de chance, il serait assez de bonne humeur pour passer l'éponge... Ou pour croire à mon histoire, récitée avec aplomb.
Mais par pitié, qu'il prenne vite sa décision ! Ce gosse sentait le rat crevé... Un véritable supplice olfactif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (0/0)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (0/0)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune0/0[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyJeu 18 Nov - 12:40
Tiens tiens !







Ravalant ma fierté en même temps que mon dîner,
saisi par le col de ma pestilentielle tunique, ballotté de droite à gauche puis de gauche à droite par cet affreux pervers sortit de nul part,
glapis-je un sonnant :
HoooohoooHoooohooo

La situation se renversant en ma faveur je me dis adroitement que de me taire est sûrement la meilleure solution !
Sans résistance je toise cet énergumène nu comme un ver d'un regard dubitatif, cherchant à attirer toute l'attention du capitaine sur lui plutôt que sur moi.

En effet, qui peut croire à ce qu’il vient d’énoncer ? C’est tout bonnement ridicule ! je compte sur ma chance et sur l’intelligence de ce capitaine étrangement masqué…
C’est vrai qu’en y regardant de plus près son visage de fer froid me laisse pantois… une force puissante et mystérieuse en émane… il m’inspire instinctivement de la crainte et pourtant,
Son rire apaise un peu la tension ambiante dans cette cabine… mais je sens bien que mon sort, ainsi que celui de l’homme qui me suspend comme un lustre au-dessus de la baignoire, dépend de sa simple volonté…
Quel sera son verdict ?
Un frisson me parcours l’échine…
Je suis trop jeune pour mourir
ou pire !
Pour prendre un bain…

Suspendu a bout de bras, mes petits poings sales serrés s’agitent anxieusement le long de mon corps. Le coeur fermement accroché je respire un grand coup puis, retenant mon souffle…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-bleu1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-rouge1500/1500[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) G-jaune1800/1800[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)   [Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) EmptyMer 1 Déc - 15:11
Protégé









Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne s’ennuie -presque- jamais avec Endymion ! Ni aucun autre de mes hommes ! Ajoutons à cela l’apparition impromptue d’un gamin sale et affamé, le tableau digne d’une comédie des rues est pratiquement parfait ! Je lorgne sur le gosse, puis mon regard retombe sur Endy. Je sais qu’il tente de s’en sortir avec de nouvelles pirouettes. Endormir ma vigilance avec des mots enroulés dans du miel.

« Ah… Endy, Endy, Endy. »

Je laisse mes bras retomber de chaque côté de mon corps enveloppé dans mon épaisse cape rouge. Ma langue claque contre mon palais à un rythme régulier. Doucement, je m’approche, d’un pas lent. Très lent. C’est voulu et calculé. Chaque pas produit un son mât, lourd.

Sous le masque, mon sourire a disparu.

Ma main s’écrase sur l’épaule d’Endymion. Alors que mes doigts s’enfoncent dans sa peau, mes mots, eux, sont à l’image de ceux de l’homme aux cheveux noirs :

« Quelle chance de t’avoir à mes côtés mon cher Endymion. Vraiment, quelle chance j’ai… »

Je continue d’appuyer, de peser contre son épaule de sorte que les deux garnements soient menacés par l’eau de la baignoire…

« Peut-être que tu pourrais lui montrer tes nouveaux quartiers ? Tu sais, cette cale que tu aimes tant ? Que vous puissiez vous établir ensemble. Nous n’allons pas chasser ton nouveau protégé, pas vrai ? Ce serait si cruel ! »

Soudain, je me tourne vers le gosse :

« T’as un nom, petit ? »

Je me recule, croise les bras sous ma poitrine.

« Mais avant vous allez me faire le plaisir de vous laver. Vous puez le rat crevé. »






© Never-Utopia




[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue) 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
 
[Décembre 546] Le coup de la baignoire (Adonis - Endy - Nimue)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: