Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
JelanJelanArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu200/200[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (200/200)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge240/240[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (240/240)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune215/215[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (215/215)
Message [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyVen 13 Nov - 19:22
Lentement, la silhouette du chevalier d'or s'avança dans le troisième temple, silencieuse. Un bruissement d'étoffe fut seul à accompagner cette marche muette sur les dalles de pierre qui vinrent se teindre d'une lueur d'argent s'épanouissant à chaque pas, s'enroulant en des arabesques incongrues, inconnues. Son masque d'argent se détourna un instant sur ces traces sans paraitre en être affecté, troublé. Comme détaché du monde foulé. Ses doigts pourtant vinrent rassembler les pans de la cape épaisse recouvrant ses épaules, dissimulant l'armure d'or enserrant son corps aux regards extérieurs. Pourtant, il aurait été malaisé de ne pas reconnaitre dans cette aura glacée, l'essence même d'un chevalier d'or, celui qui du froid, avait fait son arme létale. La pensée s'attarda à peine, s'étiola tout aussi rapidement alors que la fleur des glaces reprenait sa lente marche à la recherche de la vie qui s'y trouvait. Sa présence en ces lieux n'étaient pas fortuites, rare était les apparitions du Verseau et quand bien même sa place était-elle désormais dans le onzième temple et non plus en de lointaine destination, ce n'était pas pour autant qu'il se perdait en vaine excursion. Rarement sans raison tout du moins, et sa raison aujourd'hui n'était rien de plus que sa propre mission.

La créature de glace s'arrêta dès lors qu'elle perçue la présence d'un éclat de vie. Une vie plus frêle, femme délicate qui s'approcha avec lenteur - respect. D'un signe de main cependant le chevalier l'arrêta. La surprise parut s'afficher sur son faciès alors que le froid déjà mordait en parti sa peau. Ce n'était pour l'heure qu'un simple frisson courant sur ses bras, et c'était bien la seule chose qui devait être. Lentement, remise de son étonnement premier, la voix de la dame s'échappa finalement de ses lèvres avec un rien d'hésitation avant de se faire plus assurée, plus mesurée, lui demandant simplement avec le respect dû aux êtres de son rang, ce qui l'amenait en ces lieux. Une question légitime. « Je suis le Chevalier d'or du Verseau, Échô. Je souhaiterai m'entretenir avec le chevalier d'or des Gémeaux. » La voix de la fleur des glaces s'échappa de ces lèvres figées sans y faire apparaitre la moindre émotion. Un ton atone. Les paroles des chevaliers d'or étaient ordres pour ceux les servants, rares tout du moins étaient ceux qui ne les respectaient pas. Une inclinaison de son buste lui répondit en premier, sa voix fut seconde. Je vais vous conduire à lui, Dame Échô. Le masque d'argent se détourna un instant sur la silhouette de la servante qui lui ouvrit la voie avant de suivre cette dernière, une fois la distance les séparant paraissant lui plaire.

Le froid l'accompagnait, glissant sur les dalles, le Verseau fit en sorte d'en étouffer autant que possible la morsure quand bien même l'effort lui paraissait-il absurde. Les flammes vacillaient sur son passage mais ses pensées en étaient à présent éloignées. Le chevalier des gémeaux. Quelques informations vinrent se perdre dans son esprit à propose de cet homme. Vagues. Lointains. Mensonge. Tromperie. Un instant, la dame lui demanda d'attendre afin qu'elle puisse prévenir le maître des lieux de sa présence - quand bien même avait-il dû parfaitement le sentir à son arrivée. Un acquiescement seul lui répondit alors qu'elle s'engouffra dans la chambre durant une poignée de minute. Attendre n'était pas un problème, ne l'avait jamais vraiment été, même par le passé. Lorsque la servante revint, ce fut pour l'autoriser à entrer, et elle, de s'échapper. S'avançant dans la chambre de son confrère, la fleur des glaces laissa son masque venir se poser sur la silhouette alitée du chevalier. Blessé. Et qu'en était-il de sa mission ? Le froid étreignit les lieux quand bien même l'épaisse cape brune dissimulant l'armure y faisait face. Son aura était de glace tout comme semblait l'être son ton. « Chevalier des Gémeaux. » Une politesse quelque peu désuète qui dans sa bouche paraissait sonner de manière malhabile. Un instant, ses lèvres hésitèrent, s'arrêtèrent alors que ses pensées tourbillonnaient. Étrangères. Le silence s'étira là où le froid, lui, s'installa. Demeurant debout à plusieurs mètres de son comparse, le Verseau demeura muet une poignée de seconde supplémentaire avant de laisser sa voix atone s'échapper de nouveau, glisser par delà ce masque de fer. « En tant que chevalier du Verseau, j'ai pour tâche de consigner les informations récoltées par les chevaliers lors de leurs missions. C'est en cette qualité que je viens vous demander aujourd'hui de bien vouloir me faire part de vos découvertes par rapport à la mission que le Grand Pope vous a confié. » Sa mission seule importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chr
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu1650/1650[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (1650/1650)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge1250/1250[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (1250/1250)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune1500/1500[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyLun 16 Nov - 22:17


La fièvre l'avait cloué dans son lit depuis son retour dans sa demeure. La lame de la hyène avait infecté son corps en plus de le lacérer. Bien qu'Ainia lui avait prodigué de bons soins, il avait fallut défaire ses bandages pour poser sur les plaies des onguents et autres cataplasmes pour accélérer la cicatrisation et désinfecter les chairs flétries. Son corps avait répondu à l'infection par la venu de la fièvre, cycle normal de la nature humaine et cela faisait maintenant bien deux jours que cela en était ainsi. Il dormait bercé par un léger délire lorsque sa servante Héléna vint l'en extirper pour le prévenir de la présence d'un autre Gold Saint qui demandait à lui parler. Elle l'aida à se relever, à se poser plus convenablement sur son lit. Elle lui donna à boire de l'eau et lui passa un léger coup de linge sur le visage. Une fois tout cela fait, elle pouvait laisser entrer le Verseau pour qu'il s'entretienne avec son maître.

_ Soit la bienvenue Echo du Verseau. Désolé pour mon manque de politesse mais tu vois bien que je ne peut te saluer convenablement.

L'air s'était immédiatement raffraichi depuis l'arrivé du Gold Saint dans son temple, c'était encore pire depuis qu'il était dans la chambre. Mais ce froid lui faisait un bien fou. Il savait de certaine source que les Verseaux étaient des chevalier maniait la glace mais il pensait qu'il savait maitriser au mieux leur cosmos pour en pas gêner le monde extérieur. De plus ce froid ressenti pour tous était une chose qui la ferait repérer par n'importe qui, bonjour la discrétion donc...

_ C'est toi le scribe donc... Soit tu seras celle qui recevras donc mon rapport et le consignera. C'est peut être pas plus mal car écrire actuellement est une chose qui me prendrait un peu de temps..

Un frisson le traversa et sa bouche toujours pateuse réclamait qu'on l'inonde de liquide. Il agita sa coupe vide devant le Verseau.

_ Tu pourrais me servir un verre de vin si ça te dérange pas? Sers-toi aussi en même temps au passage.

Avant de blablater, il fallait bien qu'il s'hydrate non?




Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
JelanJelanArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu200/200[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (200/200)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge240/240[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (240/240)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune215/215[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (215/215)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyMar 17 Nov - 18:52
Un simple acquiescement silencieux fut premier à répondre aux Gémeaux. Aucune gêne ou mépris, seulement une attitude attentiste, observant le blessé face à lui dont le regard paraissant fiévreux se déportait sur sa silhouette engoncée dans ses lourds atours. Les doigts gantés du chevalier d'or vinrent rabattre les pans de sa cape brune et épaisse, se faisant barrière contre le froid l'enveloppant. La température avait clairement chuté dans la pièce depuis son avancée, pour autant, n'en étant que peu affecté, ce n'était que par les frissons de son interlocuteur que le Verseau pouvait faire ce constat et essayer d'agir pour le contrer - bien vainement cependant. Son pouvoir n'était pas de ceux que l'on contrôlait aisément - malédiction étant un terme plus juste à ses propres yeux. Les paroles de Silas continuèrent de meubler le vide, Échô se contentant simplement d'écouter, d'acquiescer éventuellement d'un simple signe de tête si besoin était, les remarques évidentes qui lui étaient faites. Sa tâche était claire, limpide. Consigner ce qui avait été fait. Laisser une trace de ce qui avait été vécu. Glaner des informations précieuses de ceux demeurant ennemis. Écrire. Cela ne lui serait guère aisé également au vu de ses problématiques. Le givre s'attardait autour de sa silhouette. Lentement. Langoureusement. Il s'épanouissait. Plus tard. Pour l'heure, le chevalier d'or se devait d'écouter, mémoriser, il lui faudrait retranscrire à son retour. Qu'importe le moyen, la fleur des glaces trouverait - c'était là la mission qu'on lui avait confié et elle serait exécutée.

De l'étonnement. Peut-être. Le masque figé dans son carcan de métal, la créature contempla la coupe qui lui fut tendue sans pour autant faire un seul geste vers elle. Du vin ? Une poignée de minute s'étiola en silence sans qu'un mouvement ne fut réalisé, avant que le regard dissimulé ne vienne embraser son environnement. Tel un pantin de chair, Échô vint avec lenteur récupérer une cruche sur une table au côté de son confrère qui bien vite, s'habilla d'un léger voile blanc. Dans des gestes aussi lents qu'ils ne paraissaient précautionneux, la créature de glace relâcha le précieux liquide qui fut versé dans la coupe tendue. De l'eau claire et limpide, bien plus fraiche qu'elle n'aurait dû l'être en temps normale et se voilant d'éclat de glace se glissa dans le verre. Sans un mot, le chevalier d'or reposa à sa place le récipient et s'écarta de deux pas, ne prenant visiblement que peu cas de la véritable demande du blessé - ou de son invitation à faire de même. Peut-être était-ce une erreur de sa part ? Rien ne semblait le signifier clairement, et il n'était pas dans son attention de le faire.

La voix atone du chevalier des glaces vint pourtant de nouveau s'élever. Claire. Ferme. Bien décidée à avancer. « Votre mission était de vous rendre à la forteresse d'Arès. » Il n'était pas dans ses habitudes de parler d'évidence, mais c'était là une manière pour la fleur des glaces d'embrayer sur des propos plus utiles, sur la raison de sa présence ici. Fraterniser n'était visiblement pas dans ses habitudes, ce qui ne dérogeait pas avec sa réputation jusqu'alors. Froide et lointaine. Absente. Bien plus que ce n'était le cas à présent que le Verseau avait enfin rejoint son temple. « Qu'est-il arrivé ? » La question était légitime quand bien même sonnait-elle froidement. L'émotion en était absente. L'hypothèse la plus simple était sans doute la meilleure, cependant, rien ne valait une réponse claire du principal concerné. Au vu des blessures qui paraissaient l'affliger cependant, un combat avait dû s'engager. Et les interrogations liées à cette simple supposition s’avéraient toutes lourdes de conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chr
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu1650/1650[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (1650/1650)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge1250/1250[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (1250/1250)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune1500/1500[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyMer 18 Nov - 10:00


En plus d'être un vrai glaçon ambulant, le Verseau semblait être une vraie rabat joie. Elle avait les articulations gelées ou quoi? Silas dut attendre une plombe avant qu'elle se bouge le cul pour qu'elle lui serve à boire et en plus, le Gold Saint se permit de lui filer de l'eau. De l'eau! Mais c'était quoi ce foutage de gueule? Depuis quand on refuse un verre de pinard thérapeutique à un blessé? Intérieurement, il pesta lorsqu'elle lui tendit. En plus la coupe était gelé mais c'était quoi ce bordel? Tout aussi puissante qu'elle devait être un cosmos se maitrisait. Le Gold Saint des Gémeaux posa sur le meuble juxtant son lit la coupe et commença à se redresser lentement en grimaçant tout en la fixant des yeux.

_ Effectivement le Grand Pope m'a envoyé en Transylvanie à la rencontre des Berserkers...

Silas était maintenant assis sur son lit, les pieds nus contre le marbre froid. Il réussit à se lever mais il dut forcer et c'est en se tenant au lit qu'il y arriva. Le corps recouvert de bandage, il portait juste un morceau de toge au niveau du bassin. Il pris le drap du lit pour se le poser sur les épaules et traina des pieds pour aller jusqu'à la table et se servit du vin par ses propre moyen. Il but la coupe cul sec tout en fixant le Verseau.

_ T'aurais pu m'éviter toute cette souffrance juste pour avoir un petit verre de vin aux herbes... Déjà que tu transforme ma chambre en caverne. On t'a jamais appris à maitriser ton cosmos, l’enfouir en toi? Elle doivent être belle les missions d'infiltration avec toi. Ils sont où les saints? Suivez donc les traces de gel...

Il éclata de rire et malgré les douleurs costales il garda le rythme de ce rire moqueur un moment puis alla se remettre au lit sans pour autant s'être resservi juste avant. Et tant pis s'il laissait s'échapper des gouttelettes tout en traina de la patte, c'était de la faute d'Echo après tout. Il trempa ses lèvres dans le breuvage à la robe pourpre et commença enfin à donner les informations que le glaçon sur pattes attendait.

_ Donc... J'ai trouvé la Porte d'Obsidienne et celle-ci était gardée. Mais pas de simples garde ou de la piétaille. Non un guerrier aguerri, un véritable Berserker. Ludmila c'était son nom et elle portait la cuirasse de la Hyène. Elle était armée d'une hache, mais pas une hache toute simple, une arme forgée pour pouvoir entailler les armures, une arme surement béni par Arès lui-même ou un autre maléfice de ce genre... Mon corps et mon armure en garde encore les traces.

Il désigna de sa main son flan et sa cuisse.

_ Elle n'a pas voulu me faire rentrer pour que je m'entretienne avec la personne en charge dans le Dédale et c'est alors qu'elle lâcha l'information qu'il y avait un nouveau Pontife en charge. Nous nous sommes battus vu que les ordres du Pope était de montrer notre suprématie et je me devais d'aller livrer son message à l'intérieur... Voila donc ce que je peux dire, les Berserkers ont repris leur souffle, ils mijotent un truc c'est indéniable. Et ils attendaient notre venue... On ne poste pas quelqu'un de la puissance de cette hyène juste comme ça surtout qu'elle est sortie de sa cachette à peine mon arrivée.

Voila, il avait tout déballé, la demoiselle de glace devait être contente...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
JelanJelanArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu200/200[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (200/200)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge240/240[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (240/240)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune215/215[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (215/215)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyJeu 19 Nov - 19:15
Silencieuse, la fleur des glaces contempla son confrère se redresser, grimacer avant de se lever finalement pour aller se servir lui même ce qui paraissait être un bien précieux breuvage. Sans prendre la peine de suivre du regard ce dernier, le masque demeura tout aussi figé, d'une glaçante neutralité. La mission de cet homme avait été de se rendre auprès de la forteresse d'Arès, c'était là ce que tout à chacun savait. La suite cependant tarda à venir puisqu'une fois servit par ses soins - comme quoi cela lui était bien possible - le Gémeaux prit le temps de fustiger le Verseau... et se plaindre comme un enfant gémissant face à une contrariété. Son attitude demeura égale, ne paraissant nullement blessé par les mots employés et la moquerie s'y glissant. Ce n'était que vérité, et de cela, le chevalier n'avait pas à argumenter. Comment l'ignorer alors que tous les jours, il lui fallait composer avec ? Ce pouvoir demeurait incontrôlable, nul scellé ne parvenant à le contraindre si ce n'était des accessoires qui en amoindrissaient à peine la morsure. L'armure elle même ne le contrait qu'avec difficulté, pourtant, la fleur des glaces en ressentait l'étreinte, s'en assurait à chaque instant. Sans cette dernière, nul doute que le givre s'échapperait d'autant plus, se ferait plus virulent. Plus mordant. Plus destructeur. Comme cette fois là. A son éveil. Pour autant, s'expliquer ou s'en plaindre ne lui apparaissait pas être adéquate. A quoi bon ? Cela ne changeait rien à la réalité des faits.

Le silence fut ainsi seul à répondre à la moquerie. Il fallut une poignée de minutes pour que le blessé ne rejoigne son lit, Échô s'écartant de quelques pas afin que le froid ne l'atteigne moins. Son but n'était pas d'indisposer son interlocuteur quand bien même les apparences ne semblaient guère le prouver. Ludmila de la Hyène. Les informations précieusement confiées par le Gémeau vinrent s'ajouter aux suppositions, nourrir son esprit qui les analysa avec autant de précision que possible. Les reproches à son égard pouvait être nombreux mais celui de ne pas être attentif ne pouvait l'être. Ainsi, Silas avait donc affronté cette Berserker armée d'une hache probablement enchantée - il lui faudrait se renseigner à ce sujet - qui lui avait refusé l'accès à son Dédale et ce, malgré la suprématie des Saints à leur encontre. Qu'un nouveau Pontife ait été élu - et sans nul doute bien présent lors de la venue du Gémeau - ne rajoutait que de l'eau à leur moulin déjà bien suffisamment irrigué. La toile se dévoilait - en partie seulement. La main gantée de la fleur des glaces vint glisser sur son menton, pensive. Quelques phrases suffisaient à lui faire comprendre la menace et ce qui pouvait se tramer dans l'ombre de Arès. Et ce n'était pas là des menaces à prendre à la légère, les guerriers du dieu de la guerre étaient reconnus pour leur violence. Ils étaient impitoyables et, la présence de leur tribut ne paraissait pas les restreindre - rien d'étonnant à cela en réalité, tout du moins était-ce son propre avis sur la question. Un sacrifice.

« Vous n'avez donc pu délivrer le message du Grand Pope. » De ce que le Verseau en comprenait, la porte était restée close et le Gémeau avait dû rentrer avec ces informations et ses blessures, sans pouvoir achever sa mission. Ce n'était là aucunement un reproche de sa part, seulement un constat sonnant comme toutes ses autres phrases - sans laisser filtrer la moindre émotion. Le chevalier d'or reprit de ce même ton froid. Réflexif. « Quelqu'un ou quelque chose les aurait donc prévenu de votre arrivée. » Ce quelqu'un était l'inconnu de l'équation. Une équation qui possédait plusieurs inconnues en réalité mais dont celle-ci paraissait être le déclencheur. Qui ? Quand ? Des informations même partielles pourraient toujours être utile - étoffer autant ses écrits qu'étayer leurs conclusions. Pour l'heure, ils ne pouvaient malheureusement que supputer. « Êtes-vous parti immédiatement lorsque l'on vous a confié cette mission ? » Il était indéniable que les guerriers d'Arès les provoquaient. C'était là un jeu dangereux de leur part, dont les risques étaient incontestable : la guerre. Mais venant de l'armée du dieu éponyme, était-ce si étrange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chr
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu1650/1650[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (1650/1650)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge1250/1250[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (1250/1250)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune1500/1500[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyVen 20 Nov - 12:18


On ne pouvait pas dire que Silas allait porter Echo dans son cœur ni l'apprécier. Froide, sèche, la femme chevalier était bien loin d'Ainia par exemple. Il ne connaissait rien d'elle mais au final il ne voulait même pas en savoir plus. Elle écouta les paroles du Gold Saint des Gémeaux et se permit même de commencer à poser des questions. Il avait bien eu envie de l'envoyer se faire foutre mais elle obéissait après tout aux ordres du Grand Pope. Quoi que ce Gold Saint ne devait que consigner le rapport, faire son enquête n'était pas de son ressort. Silas aurait bien mieux aimé siroter du vin avec Belisaire, il savait que le Pope appréciait le vin de Constantinople que Silas avait dans son temple.

_ Cette mission m'a été confié par le Pope quelques jours avant le Crusos Sunagein qui servit à la présentation du Gold Saint du Capricorne. Avant le crusos en omettant le Pope et Athéna je pense, je n'en avait parlé moi-même qu'à Ainia du Bélier et Childéric du Lion. Puis vint le Crusos et je suis parti directement à la fin de celui-ci comme l'ordonna le Grand Pope. Donc oui à part les chevaliers d'or présent, le Pope et Athéna, personne ne savait pour ma venue dans les terres d'Arès...

Il se laissa glisser petit à petit sur son lit et repassa son drap sur lui. Il regarda le glaçon vivant avant de reprendre.

_ Je ne saurais rien dire de plus. Mais il est clair que les Berserkers nous attendait, il n'aurait pas poster un guerrier de ce calibre à la porte pour rien. Reste à savoir comment ils ont été prévenu et la... Un espion? Un traitre dans nos rangs? Un devin de leur coté? Le pur hasard? Voila la véritable question comment donc?

Silas s'installa plus confortablement et commença à faire mine d'être fatigué. Il avait rempli sa mission et celle du Verseau l'était aussi maintenant. Elle pouvait donc le laisser tranquille vu que seulement cela l’intéressait au final. Discuter de chose personnelle pour faire connaissance? Vu son ton et ses mots c'était pas du tout son truc, elle pouvait donc repartir maintenant.

_ Je pense qu'il est temps pour moi de continuer mon repos Echo. Je te laisse donc repartir et transmettre tout ceci au Pope. On se reverra surement bientôt...

Spoiler:
 



Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.



Dernière édition par Silas le Ven 20 Nov - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
JelanJelanArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-bleu200/200[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-bleu  (200/200)
CP:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-rouge240/240[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-rouge  (240/240)
CC:
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé G-jaune215/215[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé V-jaune  (215/215)
Message Re: [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé   [5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé EmptyVen 20 Nov - 22:40
Échô ignorait tout de la manière dont cette mission avait été confié au Gémeau. N'étant pas sur place lorsque cette dernière avait été donné, il lui fallait donc en apprendre un peu plus à ce sujet pour en comprendre l'éventuel menace. Car il était là question de méfiance. Une méfiance usuelle, justifiée au vu des paroles déjà proférées par le chevalier des Gémeaux. Les noms et les explications s’échappèrent des lèvres du blessé qui s'enfonça davantage dans sa couche, comme si chaque mot prononcé le vidait un peu plus de ses forces. Les chevaliers d'or ainsi que les deux figures de proue du Sanctuaire. Si nul doute n'était donné à la Déesse et à son représentant, ce n'était nullement le cas des Saints composant la garde d'Athéna. Une pensée probablement contraire à tout ce qui était de rigueur ici bas, chacun se devant d'être l'allié de l'autre et de pouvoir compter sur celui qui était voisin de sa propre maison. Un monde idéal que la fleur des glaces peinait cependant à partager. Sa confiance n'était donnée qu'à ceux demeurant à la tête du Sanctuaire. Les hommes de cette armée n'en était pas moins des hommes, et en cela, restaient des êtres perfectibles. Non pas que le Verseau se considérait comme parfait, loin s'en fallait, mais son innocence était évidente à ce sujet précis, quand au reste... Ce n'était là qu'un pantin de chair doué d'une parodie de vie.

Un traitre ? Un devin ? Une force plus puissante à l’œuvre ? Un dieu éventuellement ? Peut-être le Pontife possédait-il un pouvoir d'oracle. Peut-être qu'un chevalier d'or traitre à sa foi les avait prévenu. Le chevalier du bélier et du Lion. Ils étaient donc les seuls à pouvoir être accusés puisque le Gémeau s'était échappé dès la fin de la réunion. Était-ce possible ? Peu probable, mais le Verseau supputait encore que le domaine de l'impossible n'était pas aussi bien défini dans ce monde que dans celui des hommes du commun. La pensée resterait de côté pour l'heure jusqu'à ce que davantage d'information ne viennent étoffer ses hypothèses. Pour l'heure cependant, l'occasion lui manquait et la question, elle, demeurait. Sans réponse. Il serait pourtant primordial d'y répondre dans un avenir proche. Les risques étaient trop grands. La menace était réelle, la guerre, elle, ne pouvait être négligée. Ce serait cependant au Grand Pope d'agir en conséquence, et de donner ses ordres. A eux d'y obéir. N'étaient-ils pas des soldats ?

Lentement, le buste de la fleur des glaces s'inclina légèrement en avant. Il n'était pas dans son intention de demeurer ici, et ce, pour plusieurs raisons que le chevalier du Gémeau n'effleurait probablement pas. Nulle joie. Nulle méprise. Nulle émotion. « Merci pour avoir partagé votre récit. Il sera consigné avec les autres rapports et sera transmis à qui de droit. » C'était là sa propre mission, et que lui importait de savoir que cela agaçait ou importait peu à ses confrères. Pour le chevalier d'or, une tâche qui lui était confiée, quel qu'elle puisse être était réalisée avec le même zèle. C'était ainsi que le Verseau concevait son statut. Aujourd'hui en tout cas. Par le passé, son comportement n'avait probablement pas été perçu ainsi. Ils se reverront. En tant que chevalier de la garde de la déesse Athéna, il n'y avait aucun doute à avoir là dessus. Un simple signe de tête en guide d'au revoir. Les mots étaient inutiles. A ses yeux en tout cas. Et sans un mot de plus, le chevalier d'or du verseau s'échappa des lieux, ne laissant derrière sa présence que cette impression de froid s'étiolant sous un soleil bien plus clément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chr
 
[5 Mai 550 - PV Silas] Consigner le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Gémeaux-
Sauter vers: