Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Avril 553] Descente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CassandreCassandreArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
[Avril 553] Descente G-bleu160/160[Avril 553] Descente V-bleu  (160/160)
CP:
[Avril 553] Descente G-rouge180/180[Avril 553] Descente V-rouge  (180/180)
CC:
[Avril 553] Descente G-jaune245/245[Avril 553] Descente V-jaune  (245/245)
Message [Avril 553] Descente   [Avril 553] Descente EmptyLun 6 Déc - 22:01
Il existe plusieurs types de personnes. On croit penser qu’il existe une infinité de personnalités, mais, au moment où cela compte, on les classe dans deux catégories. Ceux qui agissent, pour le meilleur ou pour le pire, et ceux qui s’en abstiennent. Ombre et Lumière. C’est ce que pensait Cassandre jusqu’à maintenant. Ou ce qu’elle croyait penser. Agir, ou se taire. Agir. Avoir des regrets plutôt que des remords. Pas de repentir, elle laissait ça aux prêtres et aux pêcheurs. L’action, jusqu’à s’en écorcher les mains. Et peu lui importait qu’on sache qu’elle agisse, elle laissait ce luxe à ceux qui se complaisent dans le regard des autres. Elle savait ce qu’elle renvoyait, et cela lui convenait, tant qu’au fond elle était active.

Ou du moins c’est ce qu’elle pensait, lors de sa formation d’Oracle. C’était ce qui avait alimenté son feu intérieur, qui l’avait poussée à transmettre quelques informations, puis d’autres, avant de carrément se transposer elle-même. Et en faisait de la sorte, elle remis en question plusieurs doctrines qu’elle estimait jusqu’alors fondamentales.


C’était donc trahir ces croyances, et par la même occasion son ordre, qui l’avait poussée sur ces marches, irrégulières, comme taillées pour faire perdre leur temps à ceux qui ne les connaissaient pas - encore - par cœur. Elle avait manqué de trébucher une paire de fois, depuis son départ du temple du Grand Pope Childéric. Ce dernier avait été clair. Elle devait, encore une fois, choisir sa voie. Cette dernière, pour l’instant, semblée infiniment pavée. Et pas très sympathique à redescendre.

Elle avait, par la même occasion, perdu le fil des temples qu’elle avait traversé. Une bonne demi-douzaine. Elle ne tarderait pas à rentrer dans le sien. Etait-ce le prochain ? Childéric lui avait conseillé de s’allonger quelques heures, avant de prendre enfin officiellement sa première garde dorée. Cassandre s’était accommodée de sa réponse. Elle s’était accommodée de bien des choses, d’ailleurs, depuis qu’elle avait endossé cette identité, depuis que Julia n’était plus qu’un souvenir, depuis qu’elle avait abandonné Rowena… Un peu de sommeil, ceci dit, serait plus que bienvenu. Elle savait que son masque éviterait les remarques, mais elle sentait déjà les cernes montrer le bout de leur nez.

Elle poussa la porte en bronze du temple, et se rendit compte qu’elle n’était toujours pas arrivée à bon port. Il y avait quelqu’un là bas, sans doute le maître des lieux.

“Bonjour.” lança-t-elle, lasse. Elle espérait vraiment que la garde des maisons imposer d’arrêter les passants plutôt afin d’éviter de monter que pour bloquer la descente…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
RebaRebaArmure :
Lion Mineur

Statistiques
HP:
[Avril 553] Descente G-bleu1/1[Avril 553] Descente V-bleu  (1/1)
CP:
[Avril 553] Descente G-rouge1/1[Avril 553] Descente V-rouge  (1/1)
CC:
[Avril 553] Descente G-jaune1/1[Avril 553] Descente V-jaune  (1/1)
Message Re: [Avril 553] Descente   [Avril 553] Descente EmptyLun 24 Jan - 17:55
Certains proverbes prêtent à la curiosité féline de funestes conséquences.
Si elle l'a déjà entendu, Reba n'en tient aucun compte.
Pas assez, en tout cas, pour se retenir d'aller visiter la demeure d'un Chevalier d'Or sous l'effet d'un caprice.

Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'a jamais croisé de porteur du Cancer à l'époque.
Faut-il dire qu'elle était rarement au Sanctuaire - mais occupant généralement le Temple du Lion quand elle s'y trouvait, s'il y en avait eu un, elle s'en serait aperçue, à moins que celui-ci ne soit tout particulièrement attentif à ne laisser traîner aucun signe de vie en sa demeure. Non que c'eut été bien surprenant ; on la nommait sans discrétion la Maison de la Mort, après tout.

Ainsi donc, lorsque l'atmosphère macabre qui en émanait changea subtilement ce jour-là, Reba sut qu'elle était sur le point d'accueillir son premier gardien - de son point de vue, s'entend. Les signes ne trompaient pas ; les esprits non plus. De la même manière, lorsque cette personne fera connaissance avec ceux qui hantent déjà son poste-frontière, sans doute sera-t-elle prompte à savoir ne pas être la seule à leur faire la conversation dans les parages.

Tapie dans l'antre de son signe, la Lionne assista donc en silence au premier passage de celle qui allait devenir sa voisine, sans sortir de sa cachette - bien qu'elle n'en eut confirmation qu'en percevant au loin sa redescente, après ce qu'elle devine être un entretien avec Childéric.
N'ayant pas mieux à faire - ou rien qui ne puisse attendre -, elle décide donc d'aller à sa rencontre ; ni en sa demeure ni en la sienne, mais en celle qui leur fait suite à toutes deux. En terrain neutre, si l'on veut ; si elle doit croiser sa route ou son regard au gré de ses allées et venues, mieux vaut savoir à quoi s'en tenir.

Bonjour, répond-t-elle avec nettement plus d'entrain, sourire aux lèvres.

Assise en tailleur, elle l'attend perchée sur une nasse dorée qui n'est pas la sienne, que son propriétaire a eu le malheur de laisser traîner entre les rangées de colonnes. Elle ajuste légèrement sa position dans un souci de confort, sans toutefois en descendre.

Si c'est son propriétaire que tu cherches, j'ai bien peur qu'il soit de sortie. Ce qui m'arrange, confesse-t-elle sans délai, puisque ça me permet de venir à ta rencontre.

D'un léger bond, elle finit par quitter son siège d'appoint, sans lui laisser le temps de la voir décroiser les jambes. Féline, elle s'étire avec grâce, exempte de tout métal pour sa part, et scrute l'étrangère depuis l'arrière de son masque. Si sa peau ne la trahit pas déjà assez, la chaleur de son pays natal imprègne son langage.

Je ne crois pas t'avoir déjà vue. Tu es nouvelle, ici ?


'cause I am a lion born from things you cannot be
[Avril 553] Descente RnMDhBG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Avril 553] Descente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple de la Vierge-
Sauter vers: