Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-bleu2100/2100[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-bleu  (2100/2100)
CP:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-rouge1200/1200[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-jaune1800/1800[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-jaune  (1800/1800)
Message [mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale]   [mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] EmptyLun 3 Jan - 4:00
Le retour au Sanctuaire n'avait pas été de tout repos. Il avait bien fallu plusieurs jours de marche et de convalescence pour espérer ne plus ressentir les blessures causées par la louve contre laquelle elle s'était battue, non bénignes mais pas moins profondes. Toutefois, contrairement aux soldats et chevaliers tombés durant la frappe des Berserkers, elle avait eu la chance de s'en tirer à bon compte à Hermansdtatd ; un luxe dont la Romaine était fort consciente. D'ores et déjà tapie dans son temple, la Sainte n'avait pu ignorer le soulagement qui l'avait gagné une fois la guerre terminée.

Seulement, ces réjouissances s'étaient avérées être de courte durée. Passé ce soulagement, l'ennui ne tarda pas à la gagner. Et la voilà qui soupirait désormais dans son jardin, telle une âme en peine. Le pommier lui apportait de l'ombre, mais pas le luxe de s'occuper d'une récolte de beaux fruits pour occuper ses journée. Le portrait n'avait rien de bien enjoué : ses joues molles faisaient une moue profondément ennuyée contre son bras. Ses yeux ne respiraient plus la joie depuis déjà quelques minutes et ses ongles fredonnaient une chanson lassante sur le bois de la branche sur laquelle elle était avachie...Ce fut donc mollement que ses yeux roulèrent vers le plus petit frémissement des feuilles vertes dans son arbre.

Ce fut trop. Il lui fallait trouver une autre occupation! Pas dans son temple, non. Ailleurs. Ailleurs, oui. Le Colisée était une option alléchante, mais la jeune femme y avait passé sa matinée à entraîner quelques apprentis. Cette option fut alors rapidement écartée des petits plans qui se tissaient lentement mais sûrement. Soudain, une idée germa dans son esprit.

Une idée géniale!
...Ou pas.

Sa main agrippa aussitôt son masque, ce dernier chassant l'image qu'on aurait pu faire de son visage. Loin d'être enfermée dans son temple, Ryme avait eu l'occasion de faire la rencontre de la plupart de ses confrères. Seulement, il restait encore quelques inconnus parmi les siens. A commencer par le Taureau et le Cancer. Le Capricorne également ! Sans compter le Sagittaire... Certains chevaliers d'Argent avaient laissé sous entendre qu'au fin fond de ce temple qu'elle n'avait jamais véritablement exploré, un vieil homme asociable aux cheveux tout grisonnants avait pris possession des lieux. D'après les dires, il s'appelait "Dédale". Et tout comme son nom renvoyait à une figure mythologique imminente, c'était un inventeur. Toutefois, il lui avait bien semblé que sa présence dans l'armée qu'avait rassemblé Childéric en Transylvanie n'avait pas témoigné en faveur de la légende d'un énième vieux barbu du Sanctuaire...

Et c'était à peu près tout ce qu'elle savait. Le manque d'informations au sujet de ce Chevalier l'empêchait d'avoir une opinion particulière de lui et elle ne savait qu'en penser. Aussi quitta-t-elle son temple en escaladant les marches du Sanctuaire une à une, dépassant bien vite le temple de la Balance puis celui du Scorpion. Arrivée devant le temple du gardien en question, son regard dévala brièvement l'insigne zodiacale qui tronait fièrement sur le fronton du temple en question. Tout comme le Lion, le Sagittaire était également un signe de feu, un élément facilement décelable chez leurs natifs. Childéric et Paros en étaient des exemples pour le moins frappant ; ce Chevalier ne faisait peut-être pas exception à la règle...

Quand Ryme franchit enfin le seuil du temple, son murmure ne manqua pas de résonner dans le hall, comme un encouragement qu'on se prononce à soi-même pour affronter un fantôme d'outre-tombe...

"Bon eh bien...Maintenant qu'on y est..."

Tout en patientant quelques petites secondes en observant de gauche à droite l'architecture du temple, la Sainte annonça finalement sa venue, sa voix déchirant le silence non sans retenue.

"Bonjour Dédale du Sagittaire, n'ayez crainte, ce n'est que moi, Ryme du Lion, gardienne du Cinquième Temple...", annonça-t-elle d'une voix assurée mais trop informelle à son goût. Gênée par le silence, elle reprit la parole, cette fois-ci avec plus de franchise, trahissant par la même occasion une certaine forme d'impatience. "Pour tout vous avouer...Je m'ennuie! Alors je me suis dit, sur un éclair de génie évidemment, que ça aurait été bien de faire connaissance avec le vieil ermite qui fait ses expériences dans son temple en solitaire, d'après certains chevaliers en mal de ragots...Vous êtes là?"

Ô, elle savait que ce n'était pas la vérité. Mais un peu d'humour ne faisait jamais de mal...Si?




[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1866-ryme-du-lion-terminee
DédaleDédaleArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-bleu1200/1200[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-rouge750/750[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-rouge  (750/750)
CC:
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] G-jaune1350/1350[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale]   [mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale] EmptyJeu 13 Jan - 19:08
La guerre était passée, enfin, c’est ce que je me plaisais à croire. J’avais certes remporté mon combat, mais ça n’avait tenu qu’à un cheveu et on a quand même été forcé de quitter nos positions. La rage m’avait habité un moment, l’incompréhension aussi, mais mon entretien avec le Grand Pope n’avait pas encore eu lieu. Tout cela était le projet de la déesse Athéna et je lui obéirais sans relâche.
Je me changeais mes idées pour éviter de trop penser à toutes ces situations en bricolant dans mon temple ici et là, réparant mes fracas d’une expérience ratée ou en imaginant d’autres. J’avais pour l’occasion plongée mon temple dans le noir quasi-complet, lui donnant un air lugubre, mais qui était nécessaire pour ma petite expérience. Rien de bien transcendant, c’était uniquement pour un effet esthétique selon moi.

Tout se basait sur une espèce de champignons que m’avait rapporté un de mes marchands favoris. Selon lui, il était arrivé avec une cargaison assez basique, il ne sait juste pas comment il s’est retrouvé là, un coup de chance énorme pour moi, car ses propriétés, après l’avoir cultivé sont intéressantes. En rentrant de ma mission avec Kilian et du champ de bataille, ils avaient eu le temps de proliférer à une vitesse folle, mais en quantité suffisante pour mon projet. Cela m’avait demandé quelques travaux, notamment réparé le plafond du temple qui avait une ouverture non désirée à la suite d’un de mes essais d’automates volants, un échec à n’en pas douter.
J’avais presque terminé et m’apprêtais à plonger complètement mon temple dans le noir quand une petite voix venant de l’entrée de mon domaine se fit entendre. Ses paroles me firent sourire et me donnèrent une idée un peu taquine en l’entendant parler du vieil ermite du Sagittaire. J’avais entendu ces rumeurs comme quoi je serais un vieux décrépi, rumeurs que je n’avais pas spécialement cherché à démentir.

Me servant de la pénombre et de l’écho de mon temple, je pris une profonde voix grave un peu vieille résonnant ainsi de partout.

« Qui ose me déranger ? Non, tais-toi, tu dois l’accueillir ! Dédale ne veut pas, Dédale veut rester tranquille. Non, tu dois remplir ton devoir ! Je pourrais la garder ici, mes automates ont besoin d’un nouvel exemple de corps. »

À la faveur de la pénombre, j’usai les systèmes pneumatiques des portes de mon temple pour les fermer derrière Ryme, la bloquant ainsi dans mon temple. Je m’étais rapproché d’elle, profitant des portes grinçantes pour couvrir mes pas, j’attendis un petit instant puis tapotai son épaule avant de claquer des doigts pour faire apparaître une boule lumineuse bleutée au creux de ma main, révélant ainsi mon visage totalement souriant et empreint de malice.

« Hahaha désolé, je ne pouvais pas résister, l’ambiance se prêtait trop bien, tu ne trouves pas ? Ryme la lionne c’est ça ? Enchanté de rencontrer ma consœur. J’ai un peu trompé ton ennui, j’espère ? Si ce n’est pas suffisant, suis-moi, l’expérience va bientôt débuter. Désolé de t’entraîner comme ça, mais il faut absolument que tu voies ça. »

Je l’entraînais alors un peu à l’aveugle pour elle dans mon temple pour la faire arriver à l’endroit voulu, proche d’un levier. Me mettant face à elle, je lui souris et d’un geste souple de la main, envoya ma boule de lumière vers le plafond. Elle se mit à éclairer un enchevêtrement de poutres et planches de bois un peu étranges, comme si on les avait jetés là sans faire attention où elles seront collées. La lumière se fit plus intense, j’activais le levier et après un autre claquement de doigts la lumière disparut, révélant des formes verdâtres au plafond, phosphorescentes, créant ainsi après observation sur tout le plafond du temple une immense horloge astronomique, indiquant l’heure, la position du soleil et le placement des planètes en fonction de la terre, mais aussi le placement des constellations, le signe du zodiaque nous gouvernant en cet instant et autres subtilités. Je restais un moment à contempler ce travail, les champignons propagés de manière experte pour que seules les informations soient visibles et cachent le mécanisme de l’horloge. Ils ne pouvaient pas se propager davantage, car ce qui entourait leur périmètre ne devenait plus viable via de la colle et autres substances peu accommodantes pour eux. Tout tournait grâce à un mécanisme précis qui nécessiterait de temps à autres quelques réglages pour assurer sa précision.

Mon regard se reporta sur Ryme en attente de sa réaction.

« Alors, l’ennui est toujours présent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[mai 553] Rencontre avec un ermite [PV Dédale]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Sagittaire-
Sauter vers: