Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)   [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) EmptyLun 10 Jan - 21:51
Une semaine passa à Atlantis. Ce fut bien peu, pour revenir à la normale après tous le chaos qui avait secoué la cité sous-marine. Mais ce fut ce avec quoi les Marinas durent composés. De bien pressants sujet les attendaient tous, et ils ne pouvaient consacrer trop longtemps l'ensemble de leurs effectifs à une seule et même mission. Bientôt, la reconstruction et le renforcement de la capitale de leur empire invisible serait de la seule charge de Dardanos Bjornaer. Endymion et Arhan, eux, avaient d'autres poisson-chats à fouetter.

De part sa nouvelle charge de Consul, le Dragon des Mers avait libre accès au Temple de Poséidon, mais celui-ci avait décliné jusqu'ici toute demande de s'entretenir en privé avec Endymion. La purification des Piliers après leur corruption par les séides d'Okheanos avait été la priorité du Roi. Finalement, c'était au bout de cette longue semaine qu'Endymion fut conduit par un garde de la famille Mérinita jusqu'au lieu de pouvoir de Poséidon.

Il ne fut pas conduit vers la salle du trône, mais vers l'une des chambre secondaire. Ce fut là qu'il put le voir, l'Empereur des Mers lui-même... Assis sur le rebord d'un bassin d'eau, les pieds plongés sous la surface. Son Trident était posé au sol, à son côté, et il semblait dans la plus grande simplicité observer les poissons aux formes et couleurs exotiques qui affluaient auprès de lui. Sans couronne ni ornement, Poséidon était vêtu d'une simple toge blanche qui contrastait avec sa peau hâlé.

- Endymion O'Bannon. Nous avons eu vent de vos actes. Dans les murs d'Atlantis comme en dehors, vous avez su porter haut nos couleurs. Pour cela, vous avez notre reconnaissance.

Le seigneur d'Atlantis s'était adressé au Général et Consul, sitôt que celui-ci fut entré dans la pièce. D'un geste de la main, il congédia les gardes afin d'être seul à seul avec le Dragon des Mers. Une fois que ceux-ci furent partis et les porte de la pièce refermée, il continua, tournant ses yeux bleus légèrement bridés vers son interlocuteur.

- Mais il vous sera désormais demandé plus encore. Vous serez, en voyageant de par le monde, le représentant de Ma volonté. Votre Parole sera la Mienne. Vos égarements passés, vous devrez vous garder de reproduire...

L'Onde de Poséidon s'éleva légèrement, avant de retrouver son calme. Comme une vague plus violentes que les autres brisant la monotonie d'une mer plate et calme, une légère émotion s'était levé à la mention des manquements passés d'Endymion. Certains appartenaient au passé. D'autres... étaient plus récents. Mais pour l'heure, seul importait au seigneur des Mers que son Dragon soit à la hauteur de la tâche qui l'attendait. Les remontrances attendraient.
L'incarnation du Dieu des Océans se releva, tirant ses jambes à demi submergées du bassin dans lequel elles étaient plongées. Ramassant son Trident, il s'avança jusqu'à Endymion jusqu'à se retrouver juste devant lui, à moins d'un mètre. Son regard plongé dans le sien n'était ni réprobateur, ni inquisiteur. Simplement... attentif, perçant. Il lui expliqua alors la raison d'être de cette entrevue enfin consentie.

- Nous vous avons fais venir ici pour vous préparer à la tâche qui vous attends. Nombreux sont nos engagements, nos dettes et nos rancœurs, de par ce vaste monde. Vous devrez apprendre à le voir à travers Nos yeux, pour accomplir votre mandat.

Le regard de Poséidon se détourna de son Consul pour se porter sur le bassin à côté d'eux. Il inclina alors légèrement la main tenant son Trident vers celui-ci, de sorte à ce que ses dents pointent au-dessus de la surface. L'eau s'agita alors, s'élevant dans les airs pour former petit à petit une large sphère aqueuse. D'abord instable, la surface sphérique se déforma petit à petit pour créer des formes, des contours... La surface de l'eau s'illumina pour finalement révéler le résultat.
Un globe représentant terres et mers, d'une précision inégalée pour l'époque, révélant les formes et détails de toutes les côtes du monde. Les Océans apparaissaient en surbrillance, alors que les continents, plus sombres révélaient qu'ils occupaient si peu de leur planète... Le domaine de Poséidon, après tout, entourait tous les autres. Les délimiter avec précision était donc pour lui un jeu d'enfant.

- Par quoi voulez-vous commencer?

Le planisphère aquatique, où on pouvait voir les ombres de poissons pris au piège à l'intérieur, se mit à tourner doucement. Sur ce miroir, autant leurs ennemis que leurs potentiels alliés pouvaient être situés. Endymion, navigateur expérimenté qu'il était, n'aurait que peu de mal à trouver ses repères... Et ce qui était inconnu du Général ne le serait pas de Poséidon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-bleu2100/2100[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-rouge1050/1050[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-jaune2400/2400[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)   [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) EmptyMer 12 Jan - 20:30



L'instant était à la fois solennel et enthousiasmant.
Après une attente frustrante mais nécessaire au vu des dommages causés à la cité, je me retrouvais enfin face à Poséidon.
Et je fus soulagé de voir que ma divinité décidait de me recevoir dans un contexte moins formel qu'une audience officielle. Mais de là à parler de décontraction...
Revêtu de mon écaille de général, je m'inclinais solennellement devant le dieu des océans, avant de me redresser afin de lui offrir l'attention due à son rang.
Au fil de mes longues années de service loyal, je n'avais encore jamais eu l'occasion de me retrouver en tête à tête avec lui. Ce moment était donc important pour moi, en terme de reconnaissance. Car au final, dans une vie envahie par l'instabilité émotionnelle, ma fidélité envers Poséidon ne s'était jamais démentie.
Voilà pourquoi ses remerciements me touchèrent au plus profond. Un sourire discret mais sincère se dessina sur mon visage avant de se figer, lorsque l'Olympien s'approcha de moi, de manière presque intime.
Et me conspua pour mes actes passés.
Bouche-bée, je restais sans voix face à la colère maîtrisée mais bel et bien présente que je sentais provenir de ma divinité ombrageuse.
Des égarements ?! Lesquels ? Mes actes de débauche ? Mon ivrognerie notoire ? Mon incapacité à venger Orpheus ? Ou... Ma tendance à défendre Nimue envers et contre tout ? Poséidon était-il seulement au courant de la ruse orchestrée par mon ancienne capitaine ? Dans le doute, je préférais me taire que de la trahir sciemment. Du moins, pour l'instant...
Le caractère injuste du jugement divin aurait pu me faire exploser, voilà encore peu de temps. Mais la crise en Atlantis avait apaisé mon caractère flamboyant. Quoique profondément blessé, j'inclinais la tête avec déférence.

Même si par nature l'homme est faillible, je vouerais ma vie à apporter votre lumière sur le monde, mon seigneur.

Je plongeais alors mon regard dans le sien, afin que nul doute ne subsiste.

Si mes actes passés vous ont offensé, je ferais acte de contrition. Mais sachez que ma loyauté à votre égard à toujours été le gouvernail qui a mené mon existence vers des eaux plus apaisées.

Et en cela j'étais parfaitement sincère. Ma foi avait été l'un des seuls caps sur lequel j'avais pu puiser un brin d'équilibre dans une vie trop tumultueuse.
Or, il était donc temps pour moi d'apprendre...
Je pris une longue inspiration afin de me concentrer pleinement et de rassembler mes pensées.
De nombreux sujets se devaient d'être abordés. Alors pour débuter, autant commencer par le plus proche.

Par les protagonistes les plus présents, mon seigneur. Ceux qui se trouvent sur les bords de la mer Méditerranée.

Le Sanctuaire mais aussi les Oracles.

Depuis mes débuts à votre service, j'ai eu le loisir de rencontrer des serviteurs de vos neveux et nièces Apollon, Arès, Athéna mais aussi, plus récemment, Dionysos. Chacun d'eux peut être un allié de valeur ou un adversaire à considérer. Il en va de même pour Camelot et Asgard. J'ai déjà une opinion sur chacun d'entre eux, mais votre point de vue saura m'éclairer sur les faits.

Comment voulait se situer Poséidon dans l'échiquier actuel ? J'étais vraiment curieux de le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message Re: [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)   [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) EmptyLun 24 Jan - 0:01
Une question des plus ambitieuses. Comme celui qui la posait, à bien des égards. Poséidon la considéra en silence pendant quelques instants, observant pensivement le globe terrestre qui défilait devant eux. Son regard d'azur se perdit sur la surface, jusqu'à ce que finalement, d'une impulsion de son Onde, il immobilise la projection aqueuse.

- Commençons par Apollon, puisque c'est le nom qui vous est venu le premier.

La Mare Nostrum, minuscule à l'échelle des eaux du globe, mais pourtant centrale, se trouvait devant eux. D'un geste, Poséidon fit en sorte d'agrandir la taille de la région de l'Empire Romain. Le Roi des Océans leva un doigt, et pointa sur la péninsule Italienne là où se trouvait Rome. Ce serait là le début de sa leçon.

- Notre relation avec notre neveu s'est rarement envenimé, au cours des âges passés. S'il est arrivé que nous nous retrouvions dans des camps opposés lors de certaines guerres, comme à Troie, notre respect pour lui n'en a jamais pâtis. Il est une inspiration pour nous, comme nous le sommes pour lui.

Un intérêt réciproque dans l'œuvre de l'autre, essentiellement. Bien que différents dans leurs approches et leurs convictions, les deux Dieux étaient des civilisateurs. Ils se comprenaient, et la compréhension était la première étape de la coopération.

- Il comprend l'importance du Cycle. Même si le sien a depuis longtemps divergé de celui que nous honorons, ce simple fait nous permet de coopérer plus aisément avec lui qu'avec d'autres membres de notre famille, dont la logique diffère davantage de la nôtre. Nous avons à de nombreuses reprise œuvré ensemble... Cependant ses défauts sont nombreux : son tempérament est exécrable, ses passions volatiles et destructrices, et ses loyautés changeantes. Ses alliances, divines comme mortelles, sont éphémères. Plutôt que d'accompagner un peuple jusqu'au bout, il les abandonne dès lors qu'ils ne peuvent plus combler ses attentes... Nous ne ferons pas figure d'exception.

Un avertissement, pour le Dragon des Mers. Nombreux seraient les pièges qui l'attendaient, dans le jeu délicat des alliances divines. Il serait difficile pour lui de trouver une solution idéale, qui ne serait pas sans risque pour Atlantis. Dès lors, il devait prendre conscience de tous les avantages et inconvénients qu'une faction pouvait représenter.
Mais bien sur, Endymion aurait besoin de plus que l'avis de Poséidon sur son neveu pour œuvrer en son nom. L'histoire commune de leurs enfants pourrait également lui offrir une autre perspective.

- Il fut une époque où un de ses Oracles siégeait aux côtés du Légat en tant que conseiller. Leurs connaissances et leurs facultés ont en plusieurs occasions contribué à la grandeur d'Atlantis. Leur don de vision est inestimable, et leur capacité à influer sur la société des nations mortelles est assurément utile. Dans la lutte contre Mu, ils pourraient se révéler être une pièce maitresse pour trouver nos ennemis et contrecarrer leurs plans. Pensez-vous qu'avec l'un d'eux à nos côtés, les Muiens auraient pu rester aussi longtemps cachés à Atlantis?

Une simple question, qui amena Poséidon à détourner son regard de la carte du monde connu pour observer les traits du Dragon. Il était superflus de ressasser à nouveau ici la crise que leur cité venait de traverser, mais cette considération devait amener une réflexion... Comment faire pour que cela ne puisse plus se reproduire?
Cela relevait du mandat d'un autre Consul. Mais si les solutions devaient venir de l'extérieur des murs d'Atlantis, il appartenait à celui qui portait les Brises de les ramener.

- Notre déception fut grande à la fin de notre récente torpeur, quand nous apprîmes qu'Apollon avait été scellé par Athéna. Son ordre est désormais dispersé, affaiblis, vulnérable. C'est à la fois un problème, et une occasion...

La main de Poséidon s'éleva. une légère vague naquit depuis Rome, ses ondulations se répandant au travers de tout l'empire. Des soubresauts en naquirent, en Transylvannie, en Egypte, en Britannia, en Francie, en Perse... Les terres touchées par les Oracles dispersés aux quatre vents.

- Diminués, ils nous seront d'une aide bien moindre en tant qu'alliés. Cependant, leur venir en aide pourrait conduire à les endetter envers nous, et nous assurer leur coopération à l'avenir. Ils cherchent à se protéger d'Athéna et de son Empire. Leur offrir l'asile pourrait nous attirer les foudres de la Sagesse, mais nous permettre de nous approprier un atout précieux.

Les soubresauts dispersés sur la carte convergèrent vers la Mare Nostrum, se réunissant en son centre pour y faire naitre un tourbillon. Faibles dispersés, mais terriblement utiles s'ils s'unissaient... En aidant les Oracles à reconstituer leurs forces, les Atlantes pourraient tirer partie de leurs "protégés". Une manière bien froide de considérer la situation, à n'en pas douter. Mais ce n'était là qu'une possibilité. A nouveau, Poséidon tourna son regard vers Endymion.

- Il te reviendra de faire ce choix. Garde cependant à l'esprit que nous ne devons pas faire des Oracles d'Apollon un ennemi. Idéalement, il nous faudra même forcer Athéna à rendre au Soleil sa liberté, quelles que soient les alliances que tu auras forgé. Nous avons besoin de son pouvoir pour résoudre une affaire qui tombe sous le mandat du Consul Dardanos, et qui, si laissée trop longtemps ignorée, pourrait faire naitre une menace dépassant celle d'Okheanos.

Le ton de l'Ebranleur de sol s'assombrit. Il pesait pourtant ses mots, en affirmant cela. Endymion pouvait le sentir. Mais il refusa d'élaborer davantage sur ce sujet. Il avait autrefois demandé à Orpheus de faire en sorte de libérer Apollon, même si cela signifiait menacer Athéna d'une nouvelle guerre. Aujourd'hui, la situation restait la même. Atlantis ne pouvait cependant mener une guerre sur deux fronts, aussi une solution alternative était-elle souhaitable... Mais il reviendrait sur tout ceci lorsqu'ils aborderaient la question de sa nièce.

- Dans ce but, Orpheus envisageait de négocier avec les Saints pour faire venir l'Augure d'Apollon, qu'ils détiennent prisonnier, à Atlantis. Il s'est entretenu à ce sujet avec le Grand Pope, mais rien ne fut officialisé. Il comptait conclure cette affaire à son retour... Il avait également pris contact avec une Pythie d'Apollon qui avait séjourné à Atlantis, il y a plusieurs mois. Notre Légat a œuvré pour l'aider à regagner Rome, afin qu'il plaide notre cause auprès des siens. Si cette parole a été honorée, alors les Oracles savent déjà que nous sommes disposés à coopérer avec eux. Il doit subsister des documents sur ces affaires... Tu les trouveras dans les appartements de l'ancien Régent, Emrys. Il a récupéré l'essentiel des rapports d'Orpheus, après son départ à Camelot.

Poséidon n'avait pas connaissance du détail des plans d'Orpheus à ce sujet. Il n'avait appris tout ceci de lui que lors de son éveil, et du rapport que le Légat lui avait donné. La mort de ce dernier et les actions des Muiens leur avaient fait perdre un temps précieux. Il était donc impératif que le Consul des Brises s'empare de ces sujets pour les remettre en avant, et ce le plus tôt possible.

- Usez bien de tout ceci. La situation des serviteurs d'Apollon est actuellement délicate... Mais si vous faites preuve d'habileté, ils pourraient devenir une pièce centrale de nos futures stratégies.

Poséidon hocha la tête. Il s'en était tenu à l'essentiel, mais avait donné au Dragon des Mers toutes les clés nécessaire pour comprendre la place d'Apollon et des siens sur son échiquier. Avant de continuer pour s'intéresser aux cas du reste de sa famille, il attendit de constater les réactions d'Endymion, et d'écouter ses éventuelles questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-bleu2100/2100[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-rouge1050/1050[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) G-jaune2400/2400[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)   [Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion) EmptyLun 24 Jan - 10:52



Tel un élève studieux, j'écoutais les paroles de Poséidon avec la plus grande concentration.
Avoir l'avis, le témoignage d'une entité immortelle sur les affres politiques actuels était une chance inestimable. Et je comptais bien en user de manière à éclairer ma lanterne.
Ainsi, l'opinion du dieu des océans sur Apollon et ses troupes collait avec le mien.
Les Oracles restaient une faction amoindrie, fragilisée par la dernière guerre en Italie et dénuée de boussole, de direction. Oscillant entre pardon nécessaire et rancœur justifiée.
Et dans ce sinistre tableau, Atlantis pouvait apparaitre comme une main secourable. Et intéressée.
Sans ambages, Poséidon me poussait à voir l'intérêt d'une alliance avec les visionnaires. Et j’acquiesçais à ses yeux, d'un air entendu.

Nous pourrions donc nous orienter sur un accord mutuellement profitable... Intéressant... Pour tout dire, j'ai déjà commencé à œuvrer dans ce sens à Camelot.

Poséidon mentionna alors la priorité de faire libérer Apollon, en raison d'une menace plus grande que celle des Muiens. Un frisson parcourut aussitôt mon échine.

Mon seigneur... Pourriez-vous m'en dire davantage sur le danger qui se profile ? Puis-je jouer de cette information pour faire flancher le représentant de votre nièce ?

En diplomatie, il était essentiel de savoir précisément la teneur des informations à divulguer, et celle à taire. Une main sur le menton, je fis le tri dans tous les éléments que venait de me révéler ma divinité.

Bien... Dès la fin de notre audience, j'irais lire ces fameux rapports. Concernant spécifiquement les Oracles, j'ai déjà une carte en main pour m'attirer leurs bonnes grâces. Lors de mon séjour à Camelot, j'ai combattu et sympathisé avec Celestia, éminence du Héron. Une survivante de la guerre d'Italie, dont elle porte encore les stigmates en son cœur. Nul doute, qu'elle verra notre main tendue avec soulagement.

Ma voix de fit alors plus profonde, mon regard plus acéré.

En outre... Lors de ce séjour à Camelot, j'ai également tenté un apaisement entre Oracles et le Sanctuaire. Une porte a été ouverte, bien qu'il reste du chemin à parcourir. Il me sera donc aisé de reprendre le fil de ce que j'ai déjà commencé à rembobiner. Les graines sont semées.

Lors de cet entrevue, Childéric m'avait également affirmé ne pas craindre Atlantis et son ire. C'était également là un facteur à prendre en compte. Il nous jugeait aussi affaibli que les Oracles, et donc une menace moindre. Jouer sur cette corde pour entamer un rapprochement avec les fils d'Apollon n'était pas à exclure.
Je répondis au hochement de tête de Poséidon par un sourire entendu. Oui, j'avais largement assez de grain à moudre afin de tracer notre sillon. Que notre dieu souhaite à ce point une alliance avec les Oracles, me convenait parfaitement. Il ne me restait plus qu'à découvrir l'identité de la Pythie ayant déjà eu un lien avec Atlantis, et je pourrais aller à leur rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
 
[Mi-mai 553] Terra Cognita (Endymion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: