Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge850/850[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (850/850)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 13 Jan - 13:00
La douleur avait enfin fini par s'estomper. Après de pénibles jours à récupérer pour dépenser à nouveau son énergie, Calypso venait d'avoir l'aval d'un médecin de l'Amirauté pour reprendre du service, même s'il fallait, par prudence, éviter de forcer de nouveau tout de suite. A titre expérimental, elle s'était longuement étirée pour constater que ses côtes tenaient le coup. Un miracle dû sans nul doute à la combinaison de l'Onde de leur Seigneur et Maître avec le sien. Cependant il fallait aussi se rappeler que tout le monde n'avait pas eu cette chance.

Alors, armée de ses meilleures plumes et d'une bonne quantité de parchemins, elle avait rejoint les différentes capitaineries et proposé d'effectuer le recensement des victimes, autant que possible. Depuis des heures elle se présentait devant chaque foyer, demandait des nouvelles, exprimait des condoléances, réconfortait, écoutait, notait.

Les bonnes odeurs du midi aidant, et avec elles les promesses des premiers arrivages de nouvelles denrées via les Arches enfin rouvertes, la Nymphe décida de faire une pause dans son long travail pour aller rejoindre une compagnie plus joyeuse -tout en s'assurant au passage que les dons de nourriture des Toreador Arkantea atteignaient bien leurs destinataires jusqu'à ce que la situation fût stabilisée.

Elle poussa la porte de la Dame Rousse en s'imaginant y trouver Endymion en pleine narration de ses combats épiques, son éternelle bouteille de rhum à la main, debout sur la table à haranguer qui voulait bien l'écouter.


[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (0/0)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (0/0)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 13 Jan - 15:03
Les choses reprenaient lentement mais sûrement leur cours. Petit à petit les gravats, qui avaient envahi l’espace à l’issue des terribles combats qui avaient secoués la Cité, disparaissaient de l’espace publique. Le balais incessant des cortèges et les fumées des bûchés funéraires s’étaient effacés aux profits des marchandises qui transitaient par les Arches rouvertes sur décision de Poséidon.

La vie retrouvait un semblant de normalité et les atlantes pouvaient espérer d’avoir essuyer le gros grain de la tempête. Néanmoins, il en était qui devaient aussi s’assurer que ces choses-là ne se reproduiraient pas. Cela faisait déjà près d’une semaine que les combats avaient cessés. Calypso était désormais sur pied et un médecin de l’Amirauté l’avait autorisé à réintégrer le service actif. Une nouvelle que Nessius avait accueillie avec une certaine joie. Bien qu’il ait été témoin de ses propres yeux de la férocité de sa dulcinée au combat, il ne l’avait pas vraiment lâché durant sa convalescence. Peut-être l’avait-elle d’ailleurs trouvé quelque peu envahissant et surprotecteur.

Mais peu lui importait. Tandis que les Hyades œuvraient de leur côté à rassurer et vérifier que personne ne demeurait dans le besoin, le Naga cherchait à décortiquer les faits et gestes de feu Kaede Fujin ainsi que des différents traîtres dont il avait pu obtenir le nom à la recherches d’indices, d’éléments concrets qui pourraient ensuite servir à l’un ou l’autre des Consules dans le mandat que leur avait confié l’Empereur des Sept Mers.

Las, il ne pouvait prétendre à une réussite. Le fait d’avoir été congédié du corps des Quaesitors lui ôtait une quantité non négligeable d’accès. Il avait bien demandé l’accès à certains rapports de l’Amirauté mais les autorisations et les laissez-passer tardaient à arriver. Pour ne pas rester inactif, il s’était donc, en parallèle, investi dans la reconstruction du quartier de l’Indien dont il était l’un des Capitaines. Arhan ayant certainement d’autre silure à fouetter, il avait coordonné le déblaiement des gravats et avait sollicité lui-même plusieurs artisans locaux pour effectuer des réparations à l’identique.

Il avait dépensé tant d’énergie que, bien que rudement touché par les combats, presque autant que le Pilier Central, les travaux avaient comblé le retard avec les autres zones d’Atlantis. Bien évidemment, la fin de la reconstruction n’était pas pour demain. Mais l’on pouvait déjà circuler dans le quartier sans se retrouver bloqué par une colonne ou un mur effondré, ce qui vous obligeait à effectuer des détours. Le réapprovisionnement et la réouverture des commerces s’en étaient donc trouvée grandement facilités.

Pour autant, ce n’était pas dans une des tavernes ou l’un des salons de l’Indien qu’il décida d’aller décompressé. Il avait promis à Endymion, lors de leur entrevue, qu’il viendrait à la Dame rousse, rencontrer ce nouveau lieutenant dont il lui avait parlé.

Alors qu’il poussait la porte, il fut surpris d’y trouver sa promise et pas le Dragon des Mers. Il posa un tendre baiser sur son front, indifférent aux regards que cela pouvait susciter.

« Je ne savais pas qu’Endymion t’avait aussi inviter à cette petite soirée…Comment se passent les réapprovisionnements au Pilier Central ?»


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956 En ligne
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu2100/2100[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune2400/2400[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptySam 15 Jan - 20:52



Pour qui n’était pas habitué, la traversée d’un espace dimensionnel pouvait être déconcertant.
Aussi, après m’être assuré qu’Adonis ait bien atterri à mes cotés, je le laissais se remettre de ses émotions, mais aussi savourer la vue impressionnante d’un ciel uniquement composé d’eau.

Atlantis… Bienvenue chez toi, gamin.

Bras croisés, je balayais du regard la silhouette rassurante des piliers, structures infinies volant vers les hauteurs marines. Notre sécurité dépendait plus que jamais de leur robustesse, et maintenant que nous avions failli assister à leur chute, cette réalité prenait d’autant plus son sens.

Allez, tu auras tout le temps d’explorer les lieux de long en large et en travers. Pour débuter, je vais te conduire dans mon domaine, celui de l’Atlantique nord. Cela tombe bien, c’est juste le premier.

Portier du royaume sous-marin autant que général dragon des mers. Et désormais consul. Que de titres à mon actif.
Prévenant, je pris la tête de notre duo, saluant les gardes en faction qui avaient déjà levé leurs lances en direction de l’inconnu. A ma vue, les vigies se détendirent en m’adressant des inclinaisons respectueuses. Je m’engageais donc à travers l’ouverture la plus proche, avant de pointer du doigt deux directions.

Par ici, tu trouveras la route qui mène à mon pilier. Dans un premier temps, évite de t’y aventurer seul… Des fantômes à mon service y rôdent et peuvent attaquer les visiteurs indésirables, sans sommation. Et même si tu parviens à les repousser, tu pourrais te perdre dans la brume qui ne quitte jamais les lieux.

Encore impressionnable, Adonis était le genre de victime qui pouvait plonger tête basse dans les pièges que j’avais concocté afin de freiner les éventuels assaillants. Ce n’était pas pour rien que citoyens et gardes ne trainaient que très rarement à proximité de mon domaine.
Je m’engouffrais donc le long de la seconde route pavé, en désignant du doigt les premières habitations dans un état de délabrement avancé.

Voici les bas-fonds d’Atlantis. Mon royaume de prédilection. Ruffians, gueux, contrebandiers, racaille, catins et débauchés règnent en maitres, assez éloignés des bonnes gens Atlantes pour magouiller en toute discrétion. Et je te mène tout droit vers le joyau de cette cour des miracles : la dame rousse !

En poussant la porte de mon établissement, je stoppais net à la vue de deux silhouettes familières. Et à l’instant, un large sourire illumina mes traits fatigués. Je repris donc mon avancée vers les deux survivants su terrible conflit que nous venions de connaitre.

Calypso, Nessius ! Vous tombez à pic ! Je vous présente, Adonis, mon nouveau capitaine de Luska.

Une tape dans le dos du gamin pour le mettre en avant, et j’adressais un signe de main au tavernier, afin que notre petite troupe puisse faire bombance. Nous avions une survie et une arrivée à fêter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge900/900[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (900/900)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyDim 16 Jan - 12:28





Passer à travers un portail dimensionnel : voilà une expérience bien singulière !
En l'espace d'une seconde nos corps traversent notre réalité terrestre pour se retrouver au fond des océans, à Atlantis ! Quel voyage... quel Destin !
Un peu secoué par cette première traversée à grande vitesse je mets bien quelques secondes à retrouver mes esprits, perdus dans l'immensité de l'imagination, entre réalité et fiction, un simple regard vers le ciel et je m'effondre sur le cul... la voute océanique m'achève. Quel prodige ! Quelle magie ! Quel beauté...
Mes mains se mettent à trembler ainsi que mes jambes, cela fait vraiment beaucoup à digérer en peu de temps... l'existence des dieux, de l'onde, de Mon onde, et maintenant le royaume de Poséidon, celui que je m’apprête à servir...
Ce plafond fait d'eau retenue par quelques piliers dressés à une hauteur vertigineuse me fait frémir. L'eau, cet élément aussi calme que tempétueux, qui peut aussi facilement panser des plaies que briser des roches, comment ce fait-il qu'aucun filet ne puisse la retenir et qu'ici, elle forme une voute parfaite !
Mes yeux ne peuvent échapper de leur propre volonté à cette vue extraordinaire jusqu'à ce que les mains chaudes d'Endymion saisissent les miennes et me rassurent, puis, en douceur m'aident à me relever.
Si lui est tangible, c'est que tout ceci l'est aussi, ce n'est donc pas un rêve. Son regard est très tendre mais avec un soupçon de moquerie.
Ici c'est "chez-moi" !

Je le suis en silence à travers le quartier des bas-fonds les yeux écarquillés avides de se repaître de toute découverte, rien ne m'échappe. Son domaine est en partie en ruine, quelques traces sur les murs prouvent sans équivoque que des affrontements se sont déroulés ici il y a encore peu de temps. Apparemment à toute ville, même aussi fantastique que celle-ci existe sont lot de pauvres, de malfrats et de rebuts de la société... quelle misère. Cette vision me révulse. Les dieux ne sont donc pas équitables même avec leurs ouailles les plus proches...

Capitaine,
dis en montrant du doigts des pans de maisons à demies-effondrées.

Il y a eu des affrontement ici... c'est récent, est-ce la raison de ces longs mois d'absence ?

Sans attendre de réponse, ses traits devenus las sont une réponse suffisante à ma curiosité déplacée...
Et je continue de lui emboîter le pas, sans mot dire, jusqu'à ce que nous arrivions à une taverne : La dame Rousse.
En passant le pas de la porte, ses traits se déridèrent à la vue de deux silhouettes dont une m'est étonnement familière !

Je m'avance le corps tremblant d'appréhension, le teint blêmit par l'émotion, le regard fuyant, un pincement du bout des lèvres en guise de sourire je réponds en m'inclinant :

Bon...bonjour Calypso, Nessius...

Une tape sèche d'une main ferme dans le dos me fit avancer de quelques pas, me coupant le souffle une seconde.
Je reprends cette fois le regard plus haut, scrutant les yeux de mes deux nouveaux interlocuteurs, dont Nessius que j'ai déjà rencontré une fois, à Ostie, je saisie la main de Calypso et y dépose un baiser :

Je... hem... je suis enchanté de faire votre connaissance Madame.

Me tournant vers Nessius :

Nous ne nous rencontrons pas pour la première fois Nessius, ça me fait plaisir de te revoir !

Et un sourire sincère illumine enfin mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge850/850[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (850/850)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyDim 16 Jan - 15:03
Erreur cette fois, l'insatiable libertin était de sortie quelque part, et ses bonnes gens en ripaille, mais moins festive qu'auparavant. C'était assez logique si on portait un peu plus attention aux écuelles à peine remplies, au pain un peu plus sec, au vin un peu plus coupé. Néanmoins il y avait quand même le fond sonore des discussions animées, et en tendant l'oreille ici et là des langues qui prononçaient des mots d'avenir, des projets. La reconstruction d'abord, la fortune ensuite. En un sens, cette bataille allait donner du travail à beaucoup ici, on aurait besoin de main d’œuvre pour réparer, et certains gagneraient plus que si les Muiens n'avaient pas frappé. Un mal pour un bien dirait-on.

L'Argentée n'eut pas plus longuement matière à réfléchir et s'installer : déjà la porte dans son dos s'ouvrit à nouveau sur une voix et une silhouette bien connues, rapidement portées à sa hauteur et émettrices d'un peu de tendresse qui, au milieu du monde rassemblé, fit légèrement rosir la jeune femme. Elle lui rendit un sourire joyeux.

"Une soirée ? Je n'étais pas au courant."

Il était peut-être un peu tôt pour parler de soirée, ou alors il s'y présentait très à l'avance pour aider à préparer ?

"Tout ce qui est destiné au bien-être de Notre Seigneur a bien évidemment la préséance, mais je crois que pour une fois toutes les zones ont des besoins et des dotations à peu près similaires. Mère s'assure qu'au moins tout ce qui vient de notre famille soit réparti équitablement. J'espère que cela ira, elle n'est pas coutumière de ce genre de tâches. Si tu veux des détails, mieux t'adresser aux logisticiens de chaque zone. Moi je m'occupe plutôt du recensement et dans la mesure du possible, de guérir les esprits..."

Ils avaient à peine eu le temps de s'asseoir pour parler convenablement que déjà les portes se rouvraient, et le maître des lieux s'avançaient dans leur direction, accompagné. Le nouveau venu inspira tout de suite une certaine sympathie à Calypso via sa timidité. Son expression se mua ensuite en un étonnement marqué.
A sa mise, elle devina que le jeune homme venait de la Surface. A son langage corporel similaire à celui d'Endymion et d'autres personnes qu'elle avait identifiées comme pirates, elle supposa qu'il était, comme Satine, un membre de son équipage. Son geste par contre... témoignait d'une civilité qu'elle n'avait que bien rarement rencontrée dans un cas ou l'autre. Et cerise sur le gâteau, apparemment Nessius le connaissait également ?

"Je crois que j'ai manqué quelque chose..."

Le pauvre allait avoir fort à faire pour rattraper l'épouvantable image que les habitants de Camelot et les personnes qu'elle y avait vues avaient laissé dans sa mémoire. Malgré tout, par égard pour ses bonnes manières et pour la volonté d'Atlantis de rebâtir des liens de confiance et d'équité, Calypso écarta son appréhension. Elle se leva et s'inclina légèrement, récupéra sa main pour la poser sur son cœur, dans un salut juste ce qu'il fallait de respectueux et de militaire.

"Bienvenue à Atlantis, Adonis. Et bienvenue dans l'Amirauté. Je suis la Marina des Hyades."

Elle se tourna vers Nessius puis Endymion.

"C'est donc le motif de votre "petite soirée" ? On se croirait revenus à quelques mois en arrière, pour celle d'Astéria..."


[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (0/0)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (0/0)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyDim 16 Jan - 16:29
Le loup de mer ne mit pas bien longtemps à regagner sa tanière. Accompagné d’un visage qu’il avait croisé un peu moins d’un an auparavant. Près d’un an... Il s’était passé tellement de choses entre cette soirée à Ostie et l’instant présent. Surtout ces derniers mois. Le Hasard ou le Destin faisait sans doute bien les choses. C’était peut-être pour cette raison qu’ils s’étaient rapprochés lors de cette soirée. Ils étaient liés par l’Onde et par la loyauté à Poséidon. Même si à l’époque, ni l’un ni l’autre n’avait pu le soupçonner.

Nessius tendit donc le bras à Adonis effectuant le salut fraternel qui avait court à Rome au sein des forces militaires. Mais devant le regard perdu de Calypso et celui, probablement suspicieux, qu’Endymion ne tarderait pas à effectuer, le Naga crut bon de préciser les choses pour ne laisser aucun doute s’installer.

« J’ai rencontré Adonis lors de mon exil à la Surface. Antalias, mon protecteur humain m’avait envoyé à Ostie. C’était… Dans une autre vie… »

Avant d’assister à la chute de Rome et de voir le vieil homme se faire tuer presque sous ses yeux. Avant d’être rappelé au bercail par l’Empereur des Sept Mers avec la scale du Naga sur les épaules. Avant d’intriguer puis de combattre pour sauver la Cité… Un univers le séparait de celui qu’il était alors. Adonis était sans doute l’une des rares personnes à l’avoir vu œuvrer à la Surface.

« Et te voilà donc porteur de la scale du Lusca… Choix intéressant que celui de Notre Seigneur… Mais sans vouloir te faire offense mon cher Endymion, il n’est donc que lieutenant… »

Une petite pique amusée adressée à celui qui se targuait, à juste titre, d’être le doyen de l’Amirauté. Puis il posa sa main libre sur l’épaule du nouveau marina.

« Mon pauvre, te voilà à devoir servir l’un des hommes les plus puissants, les plus courageux mais aussi les plus dépravés d’Atlantis. J’espère que tu aimes la brume et les fantômes car sinon, les journées à la capitainerie de l’Atlantique Nord vont te paraître bien longues…»

Il adressa un clin d’œil facétieux au Dragon des Mers avant de poursuivre.

« Alors ? Quelles sont tes premières impressions sur notre bonne Cité ? Cela change de l’Italie, non ? Tu verras, on s’y fait très bien. Et si tu te sens désoeuvré, ce qui serait surpenant dans les conditions actuelles, ou que ton supérieur hiérarchique tarde à te donner des directives, je me ferais une joie de te faire découvrir le quartier de l’Indien dont j’ai la responsabilité. Ou le Pilier Central où se trouve ma demeure familiale et le temple de Notre Seigneur. L’as-tu déjà rencontré ? »

Une façon de l’aider à s’intégrer en lui faisant rencontrer certaines personnes. Même s’il savait Endymion parfaitement capable de s’en charger lui-même, il ne mesurait pas encore à quel point sa charge de Consule pouvait l’accaparer.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956 En ligne
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu2100/2100[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune2400/2400[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyMar 18 Jan - 20:45



Observateur, Adonis avait rapidement noté l'ampleur des dégâts subis par les résidences de la cour des miracles. Un autre des centaines de problèmes qui croulaient désormais sur mes épaules.

Oui et non... Disons que la guerre civile qui a causé ces plaies a durée un bon mois. Mais les évènements qui ont eu lieu avant n'étaient pas vraiment de tout repos. Nous en parlerons dans mon repaire.

Et justement... Amusé, je vis Nessius et Calypso accueillir ce pauvre Adonis chacun à leur façon.
L'une avenante et courtoise. L'autre, étrangement familier. Un rictus de mauvais augure se dessina sur mes traits en apprenant que les deux hommes se connaissaient déjà.
Décidément, le hasard n'était qu'une chimère pour les éveillés !

Hein ? Ah oui... Bah, pour moi lieutenant, capitaine... De nos jours, la différence semble ténue. Bref.

Le portrait que Nessius fit de moi eut tôt fait de me faire pouffer. S'il savait... Dépravé, moi ? Malheureusement, c'était en partie de l'histoire ancienne. Mais laisser courir ce type de bruit m'amusait.
Sans attendre, je me glissais jusqu'au trône de bois, d'or et d'os posté sur l'unique piédestal des lieux et m'y installait en étouffant un soupir de fatigue. J'adressais alors un clin d'oeil à la nymphe tenace.

Au fait... Heureux de te voir en si bonne forme.

Avait-elle au moins reçue mes fleurs ? Pour une fois que je tentais d'agir en homme civilisé, l'effort valait d'être remarqué ! Etirant mes jambes, bras derrière la tête, je relâchais un bâillement sonore.

La promotion d'Astéria... Cela fait combien de siècles déjà ? Ah... Nous étions si nombreux, si festifs, si joyeux. Même Orpheus s'était déridé à cette occasion. J'avais chanté toute la nuit. Mais pour tout dire, vu ce que nous avons appris depuis, je n'ai pas vraiment la nostalgie de cette époque.

Mes yeux inexpressifs se posèrent alors sur mon bel Adonis.

Autant te le dire, nous ne sommes plus que quatre généraux sur sept. Et les rangs des officiers subalternes sont clairsemés. Atlantis est un champ de ruine. Donc, tu arrives à un moment clé. Celui qui va te demander bien des efforts pour nous aider à reconstruire et à stabiliser la situation. Mais la bonne nouvelle, c'est que Poséidon n'est pas prêt de se rendormir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge900/900[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (900/900)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyMer 19 Jan - 15:02







L'accueil est chaleureux, contrairement à cette taverne et à ce quartier, mais je me garderais bien d'en parler à Endymion... visiblement maître incontesté des lieux.


Il est à mon sens urgent d'apporter un peu de soleil et de gaieté dans ce quartier aussi bien pour les habitants que pour celui qui commande, s'il faut une raison à toute chose... peut-être est-ce là le sens de ma venue ici ? J'ai tout à découvrir d'Atlantis et c'est avec joie que j'accepte ta proposition Nessius !
C'est en effet très différent de l'Italie, c'est plus... aquatique... d'ailleurs je suis stupéfait de cette voute océanique ! C'est incroyable ! vous avez vu ? Dingue...
Et... hem... Poséidon... je ne l'ai pas rencontré... c'est au programme ?


Endymion et moi avons une relation toute singulière et si il n'a jamais étalé sa vie à mes oreilles, son cœur à parlé pour lui, non-verbalement évidement, mais tout dans ses regards et ses gestes trahissais ses pensées... Sa vie cependant est de ces mystères qu'il est bon de laisser dans les ombres tant que l'acteur principal ne souhaite pas la mettre en lumière aussi je n'ai jamais eu l'indécence d'insister. Prenant la place offerte de bon cœur pour étaler tant est plus la mienne !

Puis je glisse discrètement à l'oreille de Nessius :
Endymion est... l'un des hommes les plus puissants d'Atlantis c'est ça ?
Il ne m'a pas beaucoup parlé de son rôle ici... qui est-il pour les atlantes ?


Une pointe nouvelle d'appréhension en devisant l'homme qui m'a forgé, celui qui m'a amené à m'épanouir profondément au point qu'éclose mon Onde enfouie en moi... et je commence à réaliser à quel point celui qui fait vibrer mon cœur est proche de Poséidon...
Aussi mon palpitant grimpe irrémédiablement dès que son regard se plonge avec insistance dans le mien...
Il fait vite très chaud dans cette taverne...

Maintenant que je suis ici, capitaine... et si cette cité veut bien faire de moi l'un de ses fils, alors mes muscles et ma sueur ne sont rien. Je vous aiderai à redresser les colonnes, à rebâtir des maisons, à panser ceux qui en ont encore besoin... je serai très volontaire car j'ai besoin de faire mes preuves.


Fier de cette harangue je me redresse sur mon siège, montrant avec allure mes frêles épaules.

Je me suis promis avant de passer l'arche... porte d'entrée vers une nouvelle vie... que je ferai le nécessaire afin d'être accepté et de mériter de faire partie de la famille alors pour cela j’accepterai tout azimute les missions que l'ont voudra bien me confier et avec le sourire.

Une famille... c'est ce dont j'ai cruellement besoin...
Le sourire... c'est ce dont cette cité a besoin !
Nous avons donc chacun à y gagner

A cette réflexion je souris tendrement tout seul en regardant Calypso... Nessius... puis Endymion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge850/850[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (850/850)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyMer 19 Jan - 16:38
Les retrouvailles étaient donc plus étendues qu'on l'aurait pensé au premier abord. Deux hommes qui s'étaient connus à la Surface, et une blessée qui recouvrait de son dernier combat. Le tout sous la férule d'un Dragon au sommet de son art -et de son trône dans le cas présent.

"Je te remercie. Et pour tes petites attentions aussi, même si je ne suis pas bien certaine des vertus médicinales de la bouteille de rhum !"

Elle afficha son sourire le plus innocent, de la malice dans le regard. Endymion avait toujours sa manière de faire en toutes circonstances, et l'intention comptait plus que le présent lui-même. En plus ce n'était pas perdu : elle avait résolu de faire mettre la bouteille au frais, pour l'occasion où le pirate viendrait un jour manger chez elle, ou s'il y avait quelque chose à fêter pour des palais forts et appréciant l'alcool. Comme un mariage, par exemple. A cette pensée, la Toreador lança un regard en coin à Nessius, déjà occupé à proposer une visite guidée au nouveau venu.

Pendant un instant, un voile d'ombre obscurcit sa bonne humeur. Il s'en était passé des choses depuis la fête oui. Astéria devenue une assassin des rues, même si c'était au service d'une cause importante, Emrys et Aurora manquants à l'appel, Orphéus tué à l'extérieur. Sous cet angle effectivement, il n'y avait pas de quoi être nostalgique.

"Quatre Généraux ? Je croyais avoir entendu que Dame Cassandra avait péri... Aurais-je mal compris ? Ou bien une autre Écaille s'est levée pendant que j'étais au repos ?"

Ou alors le doyen se faisait vieux, à force de crouler sous les combats, les honneurs et les devoirs.

Soucieuse d'être au faite des dernières informations qu'elle avait pu manquer, la Nymphe sortit de son étuis à écrire, toujours fidèlement et discrètement attaché à sa cuisse, les dernières notes qu'elle avait prises concernant les événements postérieurs à l'apparition publique de Poséidon. Nessius avait bien sous-entendu -et façon claire à son sens- que Cassandra avait trépassé. S'était-il trompé ?

A bien y penser, ces mêmes notes pouvaient servir à Adonis, s'il le souhaitait. Elle nota dans un coin de son esprit de lui en faire une copie, même si pour le moment l'émerveillement primait sur toute autre chose.

"Étant née ici, je vous avoue que parfois je n'y fais plus trop attention, mais il est vrai que c'est un chef-d’œuvre de notre Tout-Puissant Seigneur, que je parierais inégalable. Si vous séjournez dans la cité quelques temps avant de partir de part le monde avec Endymion, vous aurez de nombreuses occasions de l'admirer. Mais en attendant le travail ne manque pas : déblayer, reconstruire, retrouver les fuyards, veiller à ce que la réouverture des Arches se passe calmement et équitablement, de même avec la réélection du Sénat, pour les nouveaux Consuls définir leurs prochaines missions, pour vous tout simplement prendre connaissance des lieux et du fonctionnement de notre société... et encore je ne cite que ce qui me vient directement à l'esprit. Je pense que, tout comme nous, notre Divin Empereur a beaucoup de tâches à régler avant de pouvoir nous recevoir individuellement. Si tant est qu'il en ressente la nécessité."

Les Marinas auraient peut-être ce privilège, mais ils étaient loin d'être les seuls. Cinead et Calista peut-être, du fait de la position particulière de l'ancien Légat, les Merinita qui avaient gardé le temple, les prêtresses qui géraient les offrandes, éventuellement de hauts représentants de différents corps de métiers qui souhaiteraient se renseigner sur la nouvelle politique du dieu...

"Endymion... As-tu eu cette chance... ?"


[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (0/0)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (0/0)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 20 Jan - 9:01
« Une bouteille ? Mince… Si j’avais su, j’aurai aussi frôlé la mort pour avoir ce privilège…»

Le ton sarcastique de Nessius laissa planer le doute quelques instants sur le sens de ses propos. Etait-ce une pique adressée à Calypso pour s’être mise en danger ? Un reproche à Endymion dénotant le décalage entre la valeur du cadeau et le risque qu’avait pris les Hyades ? Ou juste une boutade première pression à froid comme il en avait le secret ? Mais la suite de la réplique vint suffisamment rapidement pour ne pas laisser de malentendu s’installer.

« Tant pis… Je n’ai plus qu’à m’introduire dans le domaine de Calypso et lui subtiliser son précieux bien…»

Un clin d’œil mutin adressé à sa belle vint appuyer ses propos. Puis se tournant vers Adonis, il acquiesça d’un signe de tête.

« Alors voilà qui est décidé. Je te servirais de guide si tu veux découvrir ces deux quartiers. Tu verras, celui de l’Indien est bien plus…haut en couleur…»

Se tournant à nouveau vers sa dulcinée, il entreprit également d’éclairer ses interrogations. Ils n’avaient pas parlé des armures que Dardanos et Arhan avaient revêtit. Pour autant, il semblait que la fatigue ou la sénilité commençaient vraiment à atteindre le doyen de l’Amirauté. Il se trompait sur les grades puis sur le nombre de généraux… Nessius le dévisagea d’un air sibyllin, le sourire au coin des lèvres.

« Arhan Sefirot a été choisi par l’écaille du Macara. Ce qui fait que nous devrons cohabiter à l’Indien. Une expérience intéressante s’il en est. Mais… Je suis étonné… Même si Dardanos Bjornaer a effectivement revêtit la scale de la Sirène Maléfique, cela ne fait toujours que trois généraux avec Noah du Kraken. D’abord les grades puis cette erreur… Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait d’Endymion O’Bannon ?»

Lorsqu’Adonis proposa ses bras pour rebâtir, le Naga saisit l’occasion. Il s’était engagé à faire reconstruire l’Indien à l’identique le plus rapidement possible. C’était son rôle de protecteur du pilier et des habitants qui vivaient à l’ombre de ce dernier. Et une manière d’asseoir la confiance avec ces derniers. Une stratégie nouvelle née de la réflexion et des conclusions que le jeune Céléno Merinita avait tiré de la crise qui venait de secouer la Cité.

« Et bien écoute, ton aide ne serait pas de refus à l’Indien. Même si nous avons bien avancé, il reste beaucoup à faire. Si ton général veut bien te mettre à ma disposition… »

Un sourire faussement innocent se dirigea vers le trône où le Dragon des Mers s’était avachi.


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956 En ligne
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu2100/2100[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune2400/2400[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 20 Jan - 13:24



Comment ça ?! Mais le rhum est bien connu pour redonner le sourire, favoriser la cicatrisation et rendre le sommeil plus profond ! Tu peux même assommer avec la bouteille ceux qui voudraient troubler ton repos, si nécessaire.

Je coulais aussitôt un regard lubrique en direction de Nessius.
Lors de notre dernier échange, j’avais noté quelques allusions de la part du Naga sur ses visées. Un élan partagé par la Nymphe ? Mon goût des ragots devait en avoir le cœur net !

Oh, mais je ne doute pas de tes compétences pour… t’immiscer dans le domaine de Calypso avec tact et subtilité…

Le sous-entendu graveleux fut appuyé par un rictus sans équivoque. Ils voulaient jouer à ce jeu ? Parfait !
Un bâillement sonore m’échappa alors, et je me frottais les yeux avec énergie afin de repousser un sommeil que j’avais mis de côté depuis ma nomination comme consul.

Ah oui… C’est vrai que Cassandra a rendu l’âme… Bah, ce n’est pas comme si son entrain et sa présence allaient nous manquer… Pour tout dire, je ne l’avais même pas remarqué…

Ma dernière entrevue avec cette femme mutique et aussi froide qu’un glaçon ne m’avait pas laissé un bon souvenir. Aucune ouverture à une éventuelle complicité entre généraux, aucune marque d’humanité de sa part. Rien. Le néant et le vide. Une ombre repartie comme elle avait vécue.
Calypso me posa alors une question qui me ramena à des souvenirs plus… Intenses.
D’un claquement de doigt, je fis apparaitre une coupe… Remplie de lait de chèvre, et la portais à mes lèvres avec nonchalance. L’aubergiste profita de ce moment pour poser sur la table à laquelle se trouvaient mes compagnons quelques cochonnailles et un peu de vin de la surface.

Oui… Pas plus tard qu’hier… Nous avons eu un entretien privé. Et en tant que consul, j’ai désormais la liberté de m’entretenir avec lui à volonté. Enfin… Dans la limite du raisonnable, bien entendu.

Voilà qui allait apporter un semblant de réponse à Adonis concernant mon statut au sein de la cité. Un avantage dont je n’allais pas aimer faire étalage.
Dirigeant ou pas, je resterais Endymion, dans toute sa rude et frustre simplicité. Et justement…

Adonis sera libre de s’occuper de l’Indien, quand la cour des miracles aura été reconstruite. Pour une fois, les pauvres et les miséreux d’Atlantis auront la priorité. Ceci dit, tu peux lui faire visiter la ville en attendant.

Pouvoir m’appuyer sur un nouvel officier d’une telle valeur allait s’avérer un élément essentiel. Ma lourde tache de consul risquait de me monopoliser, et je ne tenais pas à ce que mon domaine en pâtisse. Mes gens avaient bien assez soufferts, ces dernières semaines…
Et je tenais à me soucier de leur sort avant d’être obligé de regagner la surface, seul ou accompagné, en quête d’alliés fiables pour Atlantis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge900/900[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (900/900)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 20 Jan - 19:45





Je regardais avec jovialité l'échange entre les trois à propos de la fameuse bouteille de rhum et tiquais des quelques clins d’œil fait à l'adresse des uns et des autres... pour l'observateur amateur que je suis on croirait voir les membres d'une même fratrie se taquinant, se chambrant pour ceci ou cela... que s'est agréable d'être au milieu de ces gens-là... de ce groupe qui paraît si unis... l'adversité et les épreuves les plus durs unissent les gens d'un lien ineffable... l'ambiance est donc très douce... et j'imagine à quelle monstruosité mythologique ils ont tous dû faire face en me retournant vers l'une des fenêtres de cette taverne laissant échapper quelques traits de cette voûte océanique...
peut-être ferais-je bientôt partie véritablement de ce groupe... j'ai hâte !

ils ont tous besoin de repos ça ce lit sur leurs traits... des événements terribles sont survenus ici et ces trois-là y sont pour quelque chose dans la sauvegarde de cette cité... et bientôt j'aurai moi aussi à endosser le même rôle qu'eux. Suis-je prêt ? Je le crois... J'ai ma dette à régler... et pour ce faire il n'y a qu'une seule mort qui me conviendra... en défendant Poséidon. Ici, ou en mission à l'extérieur, qu'importe ! Là est ma destinée...

Mon visage est de plus en plus rayonnant tant l'intégration est "naturelle" et limpide.

Poséidon s'entretient avec Endy, régulièrement... cela va avec sa fonction de consul... quelle influence ! Quelle charge de responsabilité... finalement je le plaindrais un peu...
Reste à comprendre comment fonctionne cette cité, et pour ce faire Nessius me sera d'une grande aide. Il à l'air de bien connaître le système politique en place dans la cité ainsi que les familles influentes, celles qu'il vaut mieux éviter, et celles qu'il faut fréquenter.
Nous verrons cela lors de notre balade dans le quartier de l'Indien. Ensemble nous remettrons de l'ordre !

Je servirai la cause avec loyauté et entrain, soyez-en sûr ! Je m'occuperai de ce que vous déciderez pour moi je ne le discuterais pas.

Puis à l'intention d'Endy :
J'ai peut-être une idée que je te soumettrais plus tard Endymion pour ce quartier qui, à ce que je vois est le bas-fond d'Atlantis, nous ne pourrons certes pas enrichir les pauvres, mais nous pouvons faire en sorte que la pauvreté soit un peu plus douce.

Autrement, je pense qu'il serait judicieux de ne pas négliger l'entrainement... je dois vous avouer que je n'ai pas combattu depuis mon éveil il y a de ça 5 mois et demi et je ne crois pas être au niveau si il devait y avoir des affrontements qu'en dites-vous ?

Et, levant le premier mon verre en direction de l'assemblée :

Pardonnez mon ignorance, je ne connais pas encore les us et coutumes ici bas, vous m'apprendrez bien assez vite, mais si vous me le permettez... Calypso... Nessius... Capitaine...
A la santé de Poséidon et d'Atlantis !!!


J'avale d'un trait le premier verre de vin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge850/850[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (850/850)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyJeu 20 Jan - 20:50
La conversation autour de la bouteille de rhum commençait à prendre un tour vraiment insistant qui mettait Calypso mal à l'aise. A quoi jouaient-ils exactement tous les deux ? Ce n'était qu'une bouteille... Pensant bien faire, la Nymphe attendit un blanc dans leur échange vif.

"S'il s'agit simplement de partager à boire, tu peux aussi me demander directement Nessius... Et il doit y avoir bien assez de rhum à disposition ici, pourquoi veux-tu dépouiller mon domaine ?"

A moins que... ce n'était pas vraiment d'alcool qu'ils parlaient... Les tons et les gestuelles des deux hommes mirent la puce à l'oreille de la jeune femme, et elles sentit son visage virer lentement vers le rose, puis s'accentuer. Voilà une conversation qui devenait vraiment gênante, et en plus juste sous son nez. Mais quel besoin avaient-ils de marchander ses charmes en pleine taverne ?! Et puis d'abord, pourquoi Endymion s'y mettait alors qu'elle lui avait bien dit qu'elle ne lui cèderait jamais, ne serait-ce que par respect pour Calista ? Bizarrement le Dragon des mers avait l'air tout à coup beaucoup moins sénile.

Mais alors que la gêne envahissait tout son être, Calypso entendit une phrase qui alluma la flamme de la curiosité. Son regard se fit perçant, prédateur, et ses couteaux la démangeaient tout à coup pour attirer son attention. Mais plutôt que d'user d'intimidation, elle attrapa une coupe, la remplit de vin et la tendit au maître des lieux, son visage orné de la plus adorable expression du monde.

"Comment est-Il ? Je veux dire, Son caractère, Son état d'esprit ? Est-ce qu'Il t'a félicité ? Est-ce que le quartier Merinita Lui convient ? Peut-on Lui apporter des offrandes directement ? Est-Il satisfait des services de la garde du Pilier Central -je les connais, ils sont sérieux- ? Encore du vin ? As-tu eu un aperçu de Ses pouvoirs ? Ah si seulement je pouvais juste Le regarder s'entraîner... Est-ce-qu'Il-a-un-tempérament-colérique-et-guerrier-comme-décrit-dans-les-archives ? Et-Amphitrite ? Il-t'a-parlé-d'Amphitrite ? Est-ce-que-les Nymphes-doivent-rester-à-Son-service-direct ? "

La coupe commençait doucement à déborder -littéralement- de vin tandis que le débit de paroles de la Toreador accélérait. Dans sa voix, une ferveur grandissante et en même temps une tension. Elle ne cachait absolument pas le mélange explosif d'émotions qui se bousculaient petit à petit dans son esprit, les mots coulant comme si la voûte océanique était percée.

Puis tout à coup elle se braqua vers Adonis en fronçant les sourcils.

"CINQ MOIS ET DEMI ?!?"

De nouveau vers Endymion.

"Il porte l’Écaille depuis plus longtemps que moi et tu ne l'amènes QUE MAINTENANT ? Nous avons eu tant de mal à résister à Camazotz, et pourtant il y avait un Marina dans la nature ! Qui aurait pu nous aider ! Mais à quoi pensais-tu ?!"


[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (0/0)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (0/0)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune0/0[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyVen 21 Jan - 17:29
La réflexion pleine de naïveté de Calypso fit émerger un sourire amusé sur le visage de Nessius en même temps qu’il se pinçait la base du nez. Décidemment, demoiselle Toreador Arkantea avait l’art de rajouter du comique au graveleux.

Le Naga échangea un regard goguenard avec le Dragon des Mers. Sur ce sujet, ils étaient définitivement faits du même bois. Cet esprit un peu lubrique et décalé. Sans doute l’une des choses qui les rassemblait. Tout comme leur opinion tranchée vis-à-vis de feu la générale des Lyumnades.

« Disons que s’il fallait que l’un de nous trois perde la vie, je suis heureux que ce soit elle qui ait gagné à ce jeu là. Sa légendaire chaleur humaine ne me manquera pas…»

Le zèle d’Adonis était tout aussi amusant. Le pauvre… Savait-il seulement où il mettait réellement les pieds ? En revanche, les paroles d’Endymion éveillèrent l’intérêt du jeune Céléno Merinita.

« Reconstruire la cour des Miracles ? Vraiment ? J’avoue que je suis dubitatif sur le sujet. Ne peut-on pas proposer mieux aux habitants les plus humbles de la Cité que cet enchevêtrement ? As-tu besoin d’un coup de main dans cette entreprise ?»

La proposition n’était pas totalement désintéressée. Après tout, prendre soin des plus miséreux pouvait parfaitement redorer ou asseoir une réputation de bienfaiteur de la Cité. Mais surtout, Nessius savait que cela irriterait sans doute les patriciens les plus conservateurs. Et cela n’avait pas de prix. S’il voulait qu’une véritable méritocratie s’installe, alors, il fallait commencer par donner leur chance à ceux qui ne pouvaient, par eux-même, espérer s’élever.

« Parce que reconstruire à l’identique est une chose. Mais pourquoi ne pas construire des lieux où tous pourraient gratuitement accéder au savoir ? Si nous voulons espérer renouveler durablement le sang et l’audace d’Atlantis, on doit permettre à tous d’accéder à l’instruction et de pouvoir montrer ce qu’il vaut. Or, tu sais comme moi que le savoir, c’est le pouvoir… »

Un fait que Calypso ne pourrait contredire. Nessius savait pertinemment qu’elle n’approuvait pas totalement son idée de voir des membres de la Plèbe pouvoir un jour rivaliser au Sénat avec des Patriciens. Cependant, la nouvelle génération devait pouvoir réfléchir par elle-même, pour ne pas être servile, pour ne pas qu’une révolte hasardeuse puisse faire éclater l’équilibre fragile.

Il laissa les Hyades s’agiter comme une adolescente pré pubère lorsque le Dragon des Mers évoqua son entrevue avec Poséidon puis vilipender le doyen de l’Amirauté pour ne pas avoir amené son protégé plus tôt. Il se contenta d’une simple phrase pour donner son avis.

« Peut-être ne pourrait-il pas boire en notre compagnie aujourd’hui s’il était arrivé plus tôt. Il aurait été une cible de choix pour mettre un couteau sous la gorge du gardien de l’Atlantique Nord…»


Thème de Nessius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956 En ligne
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu2100/2100[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (2100/2100)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune2400/2400[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (2400/2400)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyDim 23 Jan - 10:39



Entre la candeur affichée par Adonis et la gêne de Calypso, qui venait enfin de comprendre la teneur lubrique de l'échange entre Nessius et moi, il y avait de quoi sourire.
Et pour le coup, je ne m'en privais pas... Jusqu'à ce que la nymphe se mette à remplir une coupe de vin afin de me la mettre sous le nez.
Soudainement en sueur, les yeux vacillants, je repoussais l'alcool d'un geste empressé. Tout en tâchant de faire le tri dans les propos enfiévrés de ma tortionnaire involontaire.

Il est... Un dieu.

Difficile de mieux résumer le ressenti qu'inspirait Poséidon. Pour autant, je tentais d'éclairer mon propos, non sans hésitation.

En sa présence, tu te sens nu. Et oui, il m'a félicité... Mais également fait des reproches. Il ne laisse rien passer. Il se comporte comme le ferait un père sévère mais juste. Intransigeant, mais non dépourvu d'affection. Nous avons surtout aborder mes nouvelles fonctions...

Pas d’Amphitrite ou d'autres éléments plus personnels.
Je rebondis alors sur les propositions d'Adonis et de Nessius, concernant mon quartier. Le regard tourné vers le naga, je lui adressais un rictus torve.

Ton raisonnement ne manque pas de logique. Mais tu sembles oublier qui vit dans ce quartier... Or, les pirates et autres marchands douteux apprécient les ruelles étroites et obscures. Même si la cour des miracles peut paraître un lieu infâme, c'est également un foyer où certains peuvent prospérer dans les limites de la légalité.

Ce mode de vie était synonyme de pauvreté, certes, mais également d'une certaine liberté. D'un sentiment grisant de perdurer par la débrouille, la solidarité. Et je me tenais pour garant de cet état d'esprit particulier.
Je rebondis alors sur les accusations de Calypso, pour lesquelles Nessius apporta une réponse juste. J'avais préféré préserver Adonis, en sachant que j'allais devoir partir pour Camelot, peu après l'obtention de son écaille. Or, je ne le jugeais pas en mesure de survivre face à des périls que j'avais anticipé. Et pourtant sous-estimé.

Mon gamin n'était pas prêt. Il l'est désormais. Et à ce propos...

Mes yeux se posèrent sur ma proie, non sans dévoiler une once de malice.

Dès que nous en aurons fini avec nos deux amis, tu vas me montrer si tu as fait bon usage de ton exil à la surface. Un petit entrainement ne te fera pas de mal

Quoique...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1843-endymion-le-dragon-d
AdonisAdonisArmure :
Marina de Lusca

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge900/900[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (900/900)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyHier à 11:10






Un Dieu...
Ce mot résonna longuement à mes oreilles... il est incroyable de considérer que l'on parle de Poséidon comme si il était là, tangible, palpable... comme si il était possible de le voir débarquer ici se prendre une petite chopine avant de retourner à ses affaires divines... mais peut-être est-ce véritablement le cas ? Il faut donc faire très attention, si peu de gens l'on croisé ça veut dire qu'il peut être parmi nous à chaque instant, pour nous observer, pour nous jauger...
A cette réflexion je jette un regard circulaire et attentif dans cette pièce, évaluant chaque personne s'y trouvant. Décidément à moins qu'il aime se travestir en malfrat de seconde zone, je ne le vois pas ! Mon attention reste cependant en éveil alors que je reprend le fil de la discussion...

Nessius à raison, il faut dispenser un maximum de savoir aux gens mais on ne peut le faire contre leur volonté et notre gros problème à nous autres adultes c'est que nous trouvons toujours des préoccupations... chaque fois plus importantes que le reste. Nous ne sommes pas si facilement malléable. Je rebondis donc sur sa proposition :


Nessius dit vrai, et c'est pour cette raison que j'aimerais Capitaine, dans ton quartier... ou un autre... mais je trouve que ce serait symbolique ici ! ériger un foyer pour enfants. On y offrirait des repas chauds et tout le confort minimum à une entrée dans la vie décente. Ne serait-ce pas une belle idée que plus globalement la société Atlante considère que jusqu'à un certain âge tous ont droit à des repas, à un accès à une hygiène correcte, un lit et à l'instruction ? J'ai vu en venant que nombre de maisons ont souffert des affrontements qui se sont déroulés ici aussi je suis persuadé qu'il serait facile d'acheter du terrain en proposant de quoi payer la construction d'un autre foyer aux habitants qui nous céderaient leur propriété bien sûr... si il y a besoin, je mets la main à la poche, j'ai à mon avis largement ce qu'il faut en surface pour couvrir cette dépense si l'or est une monnaie qui intéresse les Atlantes...
En somme on pourrait recueillir n'importe quel gamin nécessiteux de n'importe quel quartier, et lui offrir un repère stable et chaleureux... Vous savez... le savoir et l'amour, ce sont les deux seules matières qui, si ont les propages, se multiplient. Et si l'on veut changer une société, ce n'est ni par la force, ni par la contrainte, mais par l'éducation des plus jeunes que l'on peut y arriver.


Proposer une telle idée, à peine arrivé ici est audacieux mais si jamais le Dieu des mers écoute notre conversation... ne serait-il pas réjoui de voir avec quelle bonne volonté je suis prêt à m'investir pour embellir son domaine ?

Devisant Endymion avec un soupçon d'espièglerie à son invitation à l'entrainement :

Que dirais-tu de nous y mettre le plus tôt possible alors ? Tu verras je me suis beaucoup entrainé même si... je ne crois pas que ce soit suffisant pour te mettre à terre !!!


Et un rire sonore inonda la taverne à l'évocation de cette inéluctable mais bienfaisante dérouillée.

Est-ce que demain te conviendrait ? J'aimerais pour le reste de la journée continuer de déambuler dans Atlantis, j'ai soif de découvrir cette ville !

Dis-je tout sourire, un clin d’œil taquin à mon sobre précepteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-bleu1050/1050[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-rouge850/850[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-rouge  (850/850)
CC:
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises G-jaune1200/1200[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises   [Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises EmptyHier à 18:53
Un air pensif s'inscrivit sur les traits blancs de l'Argentée. Un père sévère mais juste, dont la seule présence pouvait ôter toute assurance à un Homme. C'était ce qu'elle avait ressenti face à la colère d'Orphéus. Une fascination mêlée d'intimidation, presque de détresse... Même sans être totalement incarné, le dieu avait suscité en elle une crainte autant qu'un immense respect, qui lui faisait appréhender une prochaine rencontre, s'il devait y en avoir une. Le poids de ses erreurs surpasserait-il celui de sa loyauté ? Une question difficile à laquelle Il serait le seul juge, aussi terrifiant qu'indulgent.

Perdue dans sa réflexion, la lieutenante observa Nessius et Adonis qui ambitionnaient déjà de changer la face de l'Atlantique Nord. Le Naga devrait sans doute plutôt se concentrer sur l'Indien et Adonis sur son intégration, mais c'était peut-être une façon pour l'un d'éviter la confrontation directe avec Arhan, et pour l'autre de se faire bien voir, même si on pouvait sentir que le sujet lui tenait à cœur. Il devait faire partie de ces enfants malmenés par la vie, et ironiquement sauvés cette légende qui en avait anéanti bien plus encore. Atlantis et ses promesses.

"Si je peux me permettre, avant de rénover ou modifier le quartier, ce serait à ses habitants qu'il faudrait demander ce qu'ils veulent. Endymion a une idée bien plus précise des mœurs d'ici, ce qui est logique. Quant à ton idée Adonis, elle est intéressante mais il y a deux gros freins que j'entrevois : tout d'abord financer une telle structure, de sa construction à son entretien, nécessiterait des fonds colossaux que quelques butins pirates peineraient à assumer. Et il faudrait trouver du personnel prêt à remplir cette charge dans un quartier où, comme tout le monde le souligne, les pirates et les trafiquants sont plus implantés que les représentants de la sécurité et de l'ordre. Notre nouveau Consul ne peut pas passer son temps à contrôler que tout se passe bien. De plus, pourquoi simplement les enfants ?"

Elle lui laissa le temps de réfléchir aux contraintes et aux réponses qu'il pouvait y apporter, mais une idée avait déjà germé dans son esprit, qui pourrait peut-être satisfaire tous les partis, au moins sur le papier.

"Vous pourriez tout simplement réserver, dans la Cour des miracles, un local où un précepteur donnerait des leçons aux volontaires de tous âges. Ainsi, ceux qui voudront vraiment se sortir de leur misère auront un interlocuteur à qui parler. Cette personne serait payée pour ce travail par la capitainerie de l'Atlantique Nord, et protégée par les pirates bénéficiant de son instruction, garantissant ainsi sa sécurité et la réciprocité des services apportés. Le coût serait moins moindre, le service existant, les contraintes faibles, et l'accès à l'instruction ouvert. De plus, il existe des orphelinats dans d'autres quartiers. Calista collabore avec l'un d'eux."

Elle jeta un œil entendu au Dragon des mers. Il devait sans doute avoir connaissance de ce fait, peut-être même de l'anecdote selon laquelle Calypso avait éveillé ses pouvoirs en lui rendant visite là-bas un jour, et en protégeant l'un des enfants contre un coup perdu qui la visait elle.

Ne souhaitant nullement interférer dans la vie d'un quartier qui n'était pas le sien et où elle n'était pas légitime, l'Arkantea s'arrêta là et ne chercha pas à augmenter davantage son implication dans un projet qu'elle ne gèrerait pas. Sa rencontre avec Rudjek et le refus du tavernier qu'ils avaient rencontré de faire rénover son établissement lui avaient appris que parfois les petites gens préféraient rester dans leur domaine de confort, par fierté, fût-il teinté de pauvreté et de détresse. Se faire aider était une chose. Se faire assister de A à Z une autre. L'idée était là et ils en disposeraient, mais le compromis lui paraissait au moins digne d'être étudié.

Quant au "retard" d'Adonis dans leurs rangs, elle entendait les arguments, sans toutefois se sortir de l'esprit que si elle avait tardé elle aussi, ou Noah, ou Nessius, à revêtir son habit sacré, Atlantis aurait manqué de bras pour se défendre, la réduisant à l'état de ruines à l'heure actuelle. Endymion avait pour lui la chance que leurs efforts aient suffi, mais avec des "si" et des questions de chance, ils pouvaient avoir éradiqué Okhéanos depuis des millénaires. Et ce n'était pas le cas. Lui incombait désormais la tâche d'entraîner dur son poulain pour rattraper ses pairs et devenir le défenseur de l'Empire qu'il désirait.

"Si tu veux changer d'adversaire de temps en temps, et tomber contre quelqu'un plus à ta mesure, Nessius ou Noah du Kraken devraient faire l'affaire. Je suis également ouverte à quelques entraînements, mais je préfère te prévenir que je serai impitoyable. C'est à une guerre contre Okhéanos qu'il faut se préparer, pas se faire des chatouilles. Je sais de quoi je parle, j'ai failli y passer dernièrement..."

Le Dragon des mers était prévenu, au cas où il verrait des bosses et des bleus sur la peau de bébé de son protégé.

Calypso récupéra la coupe qu'elle avait -trop- rempli pour ce même Général, se pencha pour boire du bout des lèvres le trop-plein puis suivre avec un peu de retard le toast qu'Adonis avait été seul à porter.

"A la reconstruction et la loyauté !"


[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2083-calypso-nymphe-des-hyades-ft
 
[Début mai 553] Le Dragon qui portait les Brises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Atlantique Nord-
Sauter vers: