Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mai 550] Percer les mystères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TritonTritonArmure :
Écaille de Triton
Message [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 4 Jan - 0:15


Au loin, une lueur cosmique s'éteignit. Cela signifiait la fin d'une intrusion mais le début d'un trouble déjà ressenti par la Prêtresse depuis quelques temps ; les messages bien qu'abstraits s'avéraient nombreux et la poussaient à sortir de l'ombre. Bientôt, les Ases se remettraient en route.
L'envoyé du Sanctuaire et Merak approchaient du palais où elle se tenait assise, étrangement prête à les recevoir, là où en temps normal elle errerait plutôt dans la nature d'Asgard. Dans la haute salle d'audience, sur un fauteuil semblable à un trône, elle patientait à l'instar d'une simple poupée de chiffon, les paupières closes et avec comme seule preuve de vie l'émanation constante de son cosmos pur et enjôleur. Le guerrier divin d'Alpha à sa droite en guise de protecteur et à sa gauche, des servantes trahissant de leurs murmures quelconques le silence ambiant.
Embla n'avait rien manqué de cet affrontement, décodant les bribes cosmiques qui résonnaient jusqu'à elle et apprenant chaque parcelle des conversations rapportées par Hugin et Mugin. Elle n'attendait que l'arrivée du fameux parchemin scellé dont la lecture l'aiderait certainement à identifier les maux qui lui parvenaient à travers ses voyages dans l'Umbra.

Enfin les deux combattants arrivèrent. Ses yeux s'ouvrirent un instant avant qu'ils ne passent le pas de la large porte puis se posèrent d'abord sur Childeric qui avait pris soin de conserver le message tant attendu sous sa cloth. Elle ne leur laissa pas le temps de se présenter, déjà au fait de l'essentiel et inintéressée par les banalités d'usage. Murmurant sans effort, sa voix cristalline s'intensifia au gré de l'ampleur de la pièce.

    Childeric du Lion.
    Farmagnuor vous accepte comme l'un de ses fils, vous êtes le bienvenu ici.
    Ne craignez pas Asgard, car vous risqueriez de perdre de vue vos véritables ennemis. La Paix est déjà chez vous : Telle est la mission de Jörmungand.

Elle cligna des yeux, le mythe de Jörmungand lui revenant clairement à l'esprit. Elle n'avait pas désigné Haldor comme Tribut de façon anodine ; sa force était grande et sa mission était réelle, toutefois si l'enfant n'avait été pris d'aucun doute lors de son choix il y avait une raison. En écho aux mythes, elle avait volontairement éloigné celui-ci d'Asgard tout comme Odin avait jeté Jörmungand à la mer, répondant ainsi aux prophéties le décrivant comme un appeau à malheurs.
Une pierre deux coups parfaite et dictée naturellement par sa foi.

    J'aimerai consulter ce parchemin.
    Le Savoir apporte la Paix, en nous raisonnant ou en nous apportant la victoire. Donnez-le moi et je vous aiderai à obtenir des réponses.

Une fois ses paroles soufflées, elle continua à fixer le Gold Saint, comme si elle lisait à travers lui et devinait ses propres troubles. Il n'était pas rare que la présence d'Embla transmette un certain malaise : son cosmos étouffant ne semblait pas malveillant... mais ni bienveillant pour autant, laissant à l'esprit l'occasion de douter, de se méfier, ou plus simplement de s'interroger. Pourtant elle semblait inoffensive. Son aura ne présageait aucune forme de violence.
Mais il y avait quelque chose. Oui, un petit quelque chose d'indescriptible.


Dernière édition par Embla le Ven 15 Jan - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-bleu1000/1000[Mai 550] Percer les mystères  V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-rouge1200/1200[Mai 550] Percer les mystères  V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mai 550] Percer les mystères  G-jaune1100/1100[Mai 550] Percer les mystères  V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 4 Jan - 16:01


Le Guerrier Divin de Merak avait accompli sa mission de protection du Royaume d'Asgard. Accompagné du Gold Saint du Lion, il avait fini par terrasser l'étrange Anastacius. Comme promis Hakon avait alors conduit Childéric au Palais de la Prêtresse d'ODin pour que le Gold Saint puisse s'entretenir avec elle. Ce serait aussi pendant cette réunion improvisée que le fameux parchemin laissé par l'étranger allait être ouvert et qu'il allait délivré certains fameux secret. Le Godwarrior ouvrait la marche en sifflota et demanda aux garde de s'écarter d'un signe de la main. Ces derniers nerveux de voir le Gold Saint mirent un moment avant d'obéir et Hakon dut les presser en leur gueulant un "c'est un ordre" pour qu'ils décroisent enfin leur lance et ouvre la haute porte du Palais.

Il traversait la cour d'un pas vif et assuré, les servants d'Odin les regardaient, les servantes aussi. Certaines fusillaient du regard le goujet qu'était Merak, d'autre rougissaient en le voyant lorsqu'il leur fit en clin d'oeil et d'autre avait l'entrejambe chaude et humide en repensant à leurs coucheries ou en attendant qu'ils viennent les baiser un soir lorsqu'il aurait chosi quelle sera son repas de la nuit. Ils entrèrent dans le bâtiment principal, il fit une nouvelle fois peur aux gardes et dut faire des gros yeux pour qu'ils ne disent un mot sur Childéric.

_ Ne sois pas surpris de la jeunesse de notre Prêtresse. Je peux te dire que malgré son jeune âge, elle est bien la représentante d'Odin, crois-moi. J'espère qu'elle sera dans un bon jour, car elle est assez énigmatique cette brave Embla, mon grand père aurait dit d'elle qu'elle est bien perchée tout en haut d'Yggdrasil.

Il ricana et invita Childéric à passait la dernière porte, celle qui l'emmenait à la salle du trône. Ils arrivèrent devant la jeune fille et Hakon lui fit alors une courbette de Politesse.

_ Prêtresse, je vous amène le Chevalier d'Or envoyé par le Sanctuaire, Chevalier qui m'a aidé à défendre notre belle patrie même si je pense que vous savez déjà tout cela.

Il lui sourit ainsi qu'à l'une des servantes. Cette dernière était la seule qu'il ne toucherait jamais, elle n'était autre que sa soeur Alrun. Elle lui répondit d'un petit signe de la tête. Il irait lui parler après cette entrevue de haut sommet.


Spoiler:
 




En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-bleu260/260[Mai 550] Percer les mystères  V-bleu  (260/260)
CP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-rouge330/330[Mai 550] Percer les mystères  V-rouge  (330/330)
CC:
[Mai 550] Percer les mystères  G-jaune216/216[Mai 550] Percer les mystères  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptySam 9 Jan - 23:25
    Le lion d'or était émerveillé par la grandeur du palais de la grande prêtresse. Il pensait avoir vu bien des choses en habitant dans l'une des douze maisons du zodiaque, mais rien ne l'avait préparé à ça. Son regardait passait donc d'un point à un autre sans arrêt. Il avait repéré le jeu d'Hakon avec les servantes et ça avait amusé le chevalier d'or. Dans une autre vie, il aurait pu partir avec lui pour ce genre d'escapade. Mais ici, il était l'ennemi et il le sentait. Les regards qui se posaient sur lui n'étaient en rien aussi langoureux que ceux qui se posaient sur son ami de Merak.

    Les gardes finirent pas de ne pas poser trop de problèmes, la caution du guerrier divin faisait tout. Le lion d'or était resté relativement silencieux durant leur petite traversée du domaine. Il ne savait pas trop comment aborder la chose d'un point de vue protocolaire. Il était là pour représenter une puissance dominante, censé avoir gagné, par la force, la soumission du nord. C'est sûrement ce que le grand Pope aurait voulu que son représentant face. Mais le lion ne le sentait pas trop. Il aurait pu être mis à mort par les guerriers d'Odin. Qui n'aurait eu aucun problème pour faire passer ça pour l'attaque d'un tiers. Ou simplement le laisser se débrouiller seul. Il leur devait beaucoup. Surtout, il avait le sentiment que c'était d'allié que le Sanctuaire aurait bientôt besoin car les assassins d'Anastasius, parlerait bientôt d'eux, aucun doute là-dessus !

    Le lion rit à la remarque de son ami. Heureusement qu'il lui avait signifié, sinon il aurait demandé à la petite de lui amener la prêtresse et probablement lui aurait demandé d'aller jouer ailleurs. Évitant ainsi l'impaire diplomatique. Une fois avoir été introduit par Hakon, le Mérovingien écouta la prêtresse prendre la parole la première. Le lion s'inclina légèrement, marquant un salut respectueux, mais ne posa pas le genou au sol comme il aurait pu le faire devant son propre maître ou sa déesse. C'était l'option qu'il avait choisie, le respect marqué mais sans la soumission. Il profita de son évocation du mythe du grand serpent dévoreur pour relever l'information qu'il n'avait pas eue encore. Quel guerrier était venu marquer la domination du sanctuaire. C'était donc ce guerrier divin là qui avait été appelé en Grèce quelques jours avant l'arrivée du lion... Et puis, la petite fille l'avait invité à lire le message transmis par l'homme qui puait la mort !

    « - Bien sûr, madame. Écoutez donc, les mots de celui qui a voulu semer la mort en vos terres...

    A ceux qui liront, je serai certainement mort de la main même de ceux qui m'ont nourri. Je n'ai pas d'amertumes mais c'est la vie qui l'a décidé.

    J'écris ces lignes pour informer ceux qui m'ont porté le coup fatal que celui que l'on appelle le Sombre Monarque, le maître des Enfers, tente de créer une nouvelle arme, une épée d'une noirceur capable de jouer avec le destin des âmes. Le pouvoir des tisseuses ne doit pas tomber entre ses mains et d'une certaine manière, seuls les gardiens actuels des domaines sacrés peuvent l'arrêter dans son plan néfaste pour le Monde. Je suis une brebis égarée et je vous préviens, quand les Spectres auront mis la main sur la créatrice de la lame des Rois, il pourra forger sa lame. Protéger Nynaeve est donc une priorité avant que mes supérieurs ne permettent à Hadès de forger sa lame maudite, il n'a pas le choix, Athéna a scellé sa fourche maudite en un endroit connu que d'elle... 

    Je pense que tout cela est lié à Brittania. Prenez garde à ceux qui me liront !
     »


    Les mots qu'il venait de prononcer choquèrent le lion d'or. Pas de tout là-dessus, Hadès était bel et bien de retour et une idée avait germé dans l'esprit du lion. Des questions, auxquelles il devrait trouver des réponses bientôt. La façon de combattre de son adversaire n'était pas sans lui rappeler quelqu'un qu'il connaissait et si tel était le cas, les problèmes qui attendaient le Sanctuaire et ses frères étaient encore plus grands que le simple retour du dieu des morts ! Laissant donc le temps à tout le monde de réfléchir rapidement et de reprendre leur esprit, lui y compris, le lion d'or finit par reprendre la parole !

    « - Une guerre encore plus grande que celle qui nous a opposés nous attend ! Je ne vous cache pas être surpris par l'accueil qui m'a été fait en vos terres. Je m'attendais à être traité comme un danger, et l'un de vos guerriers m'a traité en ami. Vous me recevez ici, en paix dans votre demeure. Tous, nous sommes victimes du retour du sombre monarque ! C'est le monde qu'il nous faut protéger de son emprise ! La mort nous empêcherait de nous entre-tuer ! »

    Et sur ce trait d'esprit, le lion éclata d'un rire puissant qui raisonna dans l'imposante salle du trône !


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mai 550] Percer les mystères  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
TritonTritonArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyVen 15 Jan - 14:52

Le rire du Lion ne fut pas communicatif. La jeune Prêtresse ferma les yeux un instant, pesant l'ensemble des mots cités dans cette lettre. Le temps des prises de position lui aussi arrivait et les troubles qu'elle ressentait se précisaient progressivement au gré des événements ; mais si la menace du retour du sombre monarque s'avérait réelle, il fallait prendre les devants.

    Vous avez raison, chevalier d'Or : L'absence du Monarque n'a pas empêché les querelles et les pertes. Les spectres du passé ne sont pas les seuls responsables de nos maux... Mais à chaque Temps sa nouvelle Emprise, c'est un cycle naturel. Car c'est bien là la seule ressource jalousée entre les dieux : Leur emprise sur le monde, le plus longtemps possible.

Après tout Athéna elle aussi belliqueuse exerçait son influence sans grande pitié envers les autres domaines sacrés, faute au décret concernant les Tributs. Toutefois cela pouvait-il être comparable à un avenir sous la coupe de Hadès ? Probablement pas. Embla ne condamnait pas la guerre mais elle ne les souhaitait pas pour autant ; d'ailleurs celle menée contre le Sanctuaire il y a des années de cela avait été un échec, une entreprise divine certainement mal interprétée qui avait fait chuter Asgard et bafoué leur mission.

    Vous ne parlez de nous que comme ennemis, mais les alliances passées en disent pourtant plus long sur nos rapports. Nos armures elles-mêmes sont liées.

    Asgard ne vous tournera pas le dos. Les Ases sont prêts à reprendre leurs sentiers, affronter les troubles et protéger les reliques. Mais seule la confiance devra nous lier à nouveau, sans quoi Odin n'accepterait pas. Nous ne prendrons parti que comme Allié et non Tribut.
    Vous êtes au centre de bien des tourmentes, car si vous n'êtes plus capable de tendre une main plutôt qu'un glaive, Saints, la Déesse elle, ne peut trop être sur ses gardes au point d'en écarter sa Sagesse. Votre pire ennemi n'est jamais que la solitude, qui sera la première à vous faire défaillir si à votre tour, vous n'aspirez pas à quelques compromis.

    Dîtes ceci au Grand Pope. Car dans deux mois, je gravirai le Sanctuaire pour obtenir sa réponse, et peut-être lui apporter les miennes.

Puis elle se tût, sans entamer le moindre contact visuel avec les Ases qui seraient peut-être surpris par cette annonce – Un ancien combattant assistait à la scène, et bien que de confiance tout homme se retrouvait parfois dos au mur face à ses propres opinions.
Mais leurs avis n'importaient pas l'adolescente. Elle cultivait son propre savoir en solitaire et traçait la voie d'Asgard selon les choix qui découlaient de toutes ses interprétations. Tracer un trait sur un acte passé avant de manœuvrer de concert avec le Sanctuaire, telle était sa première décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-bleu260/260[Mai 550] Percer les mystères  V-bleu  (260/260)
CP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-rouge330/330[Mai 550] Percer les mystères  V-rouge  (330/330)
CC:
[Mai 550] Percer les mystères  G-jaune216/216[Mai 550] Percer les mystères  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 18 Jan - 10:49
    Bien qu’il fût le premier avoir repris la parole, l’ambiance n’était pas pour autant détendue dans cette large salle du trône. Le lion le savait, des choses d’une importance capitale allaient se jouer ici. Tout ce qui avait eu lieu ici avait dépassé le cadre de la mission prévu par Bélissaire et il espérait être le seul de ses collègues à avoir été pris dans une telle tornade de chaos. Des spectres revenus une nouvelle fois pour assoir la domination de leur maître sur le monde… Un problème qui dépasse seulement de peu la violence d’Arès. Voir même les aspirations de domination du maître des océans. Childéric ne savait pas contre, pas trop où placer les Ases et leurs ambitions…

    Les mots d’Eembla pesèrent lourd aux oreilles du lion d’or. Il attendit patiemment qu’elle termine ce qu’elle avait à dire, avant de lui répondre correctement. Elle avait raison après tout. Athéna n’avait rien à envier aux autres dans les moyens, mais son but était juste entre tous et pas la moindre étincelle de doute ne germa en son cœur en entendant ce qu’on disait sur sa déesse. Pas plus qu’il n’éprouva de la haine ou de la colère envers ceux qui parlaient en mal de sa maîtresse. Mais la suite de la conversation avait quelque chose de plus personnelles aux yeux du Mérovingien. Oui, il n’avait que des mots de violence et de conflit à la bouche, mais il n’était qu’un soldat après tout !

    Son cœur était troublé par ça. Il aurait voulu répondre par la positive à ceux qui l’ont traité en ami dans des terres où ils avaient tous les droits pour le traiter en adversaire. Mais le grand Pope du sanctuaire ne l’entendrait pas forcément de cette oreille-là. Certes, le lion ferait tout pour, et il ne cacherait aucun détail sur la bonne volonté des Ases et sur le traitement qu’il avait reçus. Il ne put par contre, caché sa surprise quand la grande prêtresse avait annoncé sa volonté de se rendre au Sancutaire quelques mois après son retour. Deux mois précisément et elle entreprendrait l’épreuve de l’escalade des marches du sanctuaire. Il imaginait déjà la tête de Bélisaire en recevant le message et s’il enleva son masque, elle vaudrait surement le détour.

    « - J’ai été traité en ami ici et je ne parle pas de guerre. Mais les choses sont ainsi Madame. Je ne suis qu’un soldat, qui suit les ordres de son maître. Si le guerrier de Mearak a gagné mon amitié, et vous ainsi que les vôtres, mon profond respect ! Mais je n’ai d’autres choix que de me conformer aux ordres et ainsi était mes ordres justement ! Je transmettrai sans faillir votre message, et parlerai autant que possible de votre peuple en bien. Mais au final, la décision ne me revient pas, elle est entre les mains de mon maître et de ma déesse. Mais dans son infinie sagesse, elle saura entendre la vérité et la bonté vos paroles. J’ai une confiance aveugle en son jugement ! Ainsi soit-il donc, il semblerait que nous serons rapidement amenés à nous revoir Madame ! »

    Le lion ne savait pas trop quoi penser de tout ça au final. Il aurait aimé croire que la paix était la bonne solution à tout ça. Il aurait vraiment apprécié tout ça. Mais malgré l’effet mystique qu’avait Embla la grande prêtresse, elle n’en restait pas moins du même bois que son propre maître. Bélissaire n’était qu’un stratège politicien, qui n’avait à cœur que ses propres intérêts et ceux de son dieu, qu’importent les sacrifices et les vies qu’il faut mettre dans la balance. S'il était d'accord sur le fond, la forme lui plaisait beaucoup moins ! Il avait d’ailleurs un compte à régler avec lui quand il reviendrait au sanctuaire, il n’avait pas apprécié d’avoir été envoyé ici sans la moindre bride d’information sur la prise d’un tribut quelques jours seulement avant sa propre venue. Heureusement que le destin en avait voulu autrement, mais sa mission aurait pu être au départ, aussi inutile qu'humiliante et risquée.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mai 550] Percer les mystères  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
TritonTritonArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 18 Jan - 13:47

Dès la seconde phrase du Lion, la jeune Prêtresse pencha la tête sur le côté, vraisemblablement interloquée. La bonne volonté de son interlocuteur ne l'affectait pas, l'important étant que son message soit transmis au Sanctuaire. Car influencer le Pope s'avérait superflu. Tout homme doutait, d'autant plus en temps de guerre. Elle, ne doutait pas. Sa proposition semblable à une lumière limpide ne ressentait nul besoin d'être filtrée pour faire son œuvre, car sa présence future auprès du Pope dans son propre domaine ferait déjà le reste. Actuellement, elle ne faisait que composer en jouant avec le temps, de quoi offrir à son potentiel allié le luxe d'une réflexion suffisamment poussée pour qu'il dispose de toutes les cartes en sa main – Et ainsi pouvoir se dévoiler selon son bon vouloir lors de leur rencontre à venir.
Ce n'était donc pas la bonne appréciation de Childeric qui y changerait quoique ce soit puisque à travers même son aveu, il confessait ne suivre que les décisions de son « maître ».

    A chaque maître son ou ses esclaves – Est-ce vraiment ce que vous êtes ?
    La soumission sert l'homme et non la sagesse, Chevalier. Tout comme un soldat se soumet à la guerre plutôt que de chercher la paix...

    Ce ne sont peut-être que des mots, pourtant vous les répétez avec conviction sans en cerner le sens. Les dieux transmettent aux hommes, les hommes agissent, les actes définissent. Le Grand Pope a besoin d'arme et vous le lui apportez sans réflexion. Mais notre monde saurait-il être en sûreté avec comme unique protection une épée de Damoclès au dessus de lui ? Votre loyauté et louable mais ne doit pas vous aveugler ; vous êtes un Saint et non un soldat dénué d'âme.

Elle se redressa, son regard se baladant aléatoirement dans la pièce. Peut-être s'interrogeait-elle sur le comportement des autres Saints. Guerriers, ils l'étaient tous de par leur mission, en revanche combien d'entre-eux conservaient une libre pensée ? Un détail essentiel pour ne pas faire le jeu de la guerre perpétuelle, au risque d'y perdre peu à peu ses idéaux premiers.

    La confiance qu'Odin place en Athéna est toujours intacte. Mais c'est aux hommes d'accomplir sans commettre de fautes. Asgard en a commis une par le passé en se dressant face à vous et réparera cela.
    Mais nous ne ferons pas l'erreur de n'être que de simples armes au service du Grand Pope.
    Car s'il en vient à ne gouverner que dans la solitude, il sera en proie aux mêmes maux qui animent ses ennemis.

Conclut-elle en fermant les yeux de plus belle. Embla n'avait plus tant de choses à ajouter ; si elle ne doutait pas de la volonté du Sanctuaire, l'excès de puissance et de démonstrations d'autorité du Grand Pope le poussait tout droit dans un isolement qui ferait l'affaire de ses adversaires. Et même l'appui d'un nouvel allié, s'il apportait le succès, ne garantissait en rien la fin des problèmes pour les Saints – La stratégie du Grand Pope ne ferait que solidariser les victimes de son influence implacable et conduire le monde vers un avenir de plus en plus incertain, et aux protagonistes de moins en moins raisonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-bleu260/260[Mai 550] Percer les mystères  V-bleu  (260/260)
CP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-rouge330/330[Mai 550] Percer les mystères  V-rouge  (330/330)
CC:
[Mai 550] Percer les mystères  G-jaune216/216[Mai 550] Percer les mystères  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 18 Jan - 15:03
    Le comportement de la prêtresse surprenait grandement le chevalier d'or du lion. D'abord, il avait mis ça dans les premières secondes, sur le compte de l'âge. Mais ce n'était impossible qu'une telle sagesse sorte de quelqu'un si jeune et qui avait du mal à rester tranquille lors d'une entrevue diplomatique. Mais non, ça ne pouvait pas être et ça et il chassa bien vite cette idée de son esprit. Il avait peut-être devant lui une petite fille qu'on aurait pu qualifier d'enfant, mais les mots qui sortent de son bouge n'ont rien de ceux d'une enfant justement, imprimé d'une profonde sagesse. Sois-qu'il était un esclave....

    Les mots de la voix légère et à la fois solennelle de la jeune fille raisonnèrent dans l'esprit du chevalier d'or du lion. Non, il était un homme libre du moins, dans le sens premier du terme, mais il était un soldat, un Saint qui plus ait ! Pas le simple guerrier qui se bat sur pour des nobles, ni non plus un simple chef de guerre comme il l'aurait été s'il avait vécu qui lui était destiné chez son peuple. Mais maintenant, se battait pour ce qu'il croyait être juste, pour le plus grand nombre et pour la déesse de la sagesse et de la guerre. C'est pour Athéna qu'il se battait, car il croyait du fond de son âme dans la cause de sa déesse. Il était simplement là pour être l'arme de la justice et celle de son représentant, car après tout, de la bouche du Pope, c'était les mots de la maîtresse du Sanctuaire qui sortait et il devait s'y soumettre !

    Mais il devait avouer être assez remonté contre ce dernier au vu des événements d'Asgard. Le destin, les dieux où simplement la chance, avait voulu que le Mérovingien s'en sorte sans problème, mais il estimait que son supérieur avait pris des risques inconsidérés avec sa vie ! Il entendrait bien signifier son avis sur ce genre de manœuvre inutile ! La politique n'était pas le fort du chevalier du lion... Il était plus dans l’exécution des ordres, qui pour le moment n'allait pas contre ses convictions, mais que ferait-il si un jour, on lui demandait de faire choses auquel il ne croyait pas ? Il n'avait pas encore vraiment réfléchi à tout ça. Il n'avait pas revêtu l'or depuis longtemps, moins d'une année et avait encore tout un monde à découvrir. Les choses n'étaient pas aussi simples qu'il se les était toujours représenté depuis son plus jeune âge... Il se demanda alors, quand la prêtresse eut terminé, ce que son maître aurait pensé de lui !

    Ainsi, la prêtresse ne voyait pas vraiment la guerre d'un bon œil entre leurs deux peuples. Peut-être est-ce résultat d'une politique qu'elle ne voulait pas poursuivre. Le lion se doutait qu'elle ne devait pas être à l'origine de tout ça, mais sûrement avait-elle grandi dans ce climat de guerre et ne voulait pas le voir se rependre. Childéric se souvient alors du retour des armées d'Athéna qu'il avait vu et les blessures terribles qu'avaient reçu ses amis et surtout celui qui l'avait formé.

    « - Le grand Pope, il a beau être ce qu'il est, ne fait que suivre la volonté d'Athéna. Et ma déesse bien-aimée a beau être l'un des avatars de la guerre, elle n'incarne aussi la sagesse et je suis sûr qu'elle saura voir l’opportunité d'une paix durable et votre volonté de ne pas avoir la guerre entre nos deux peuples se répéter ! Il ni à pas de plaisir dans la mise à mort, la guerre et le sang, juste un devoir a accompli. Une leçon que la vie nous apprend je suppose... »

    L'écho de sa voix se faisait toujours grave, mais plus aucune trace de ce rire puissant qu'il avait lancé tout à l'heure. Le lion pouvait rire de tout, absolument tout, qu'importe la situation. C'était son moyen à lui pour évacuer la pression. Mais là, il n'avait pas envie de rire l'écho des leçons que son maître avait voulu lui faire comprendre bien trop présente dans son esprit et il aurait aimé avoir plus de temps pour pouvoir discuter avec lui et comprendre ce qu'il entendait vraiment par être un bon chevalier sacré ! La vérité était peut-être plus complexe que ce que le lion avait imaginé.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mai 550] Percer les mystères  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
TritonTritonArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyJeu 21 Jan - 16:07

Sur cette dernière réplique du Lion, la Prêtresse ne témoigna aucune réaction. La réflexion occupait déjà l'esprit de son interlocuteur et cela suffisait amplement à l'adolescente elle-même plus portée sur l'introspection que les échanges courtois. Plus rien ne retenait le messager mis à part l'hospitalité.

Puis comme le disait ce dernier, le Pope pouvait avoir ses doutes comme tout à chacun mais la Déesse quant à elle ne saurait réprimer une main tendue de bonne foi. De toute manière Embla n'empruntait pas le sentier de la demi-mesure, annonçant déjà son premier voyage personnel mais aussi diplomatique dans l'enceinte sacrée de leurs anciens ennemis. Si de mauvaises intentions se glissaient dans cette entrevue, il y avait beaucoup plus de chance qu'elles se dressent en sa défaveur plutôt qu'envers les saints. Après tout, l'inoffensive prêtresse d'Odin ne serait-elle pas un Tribut de choix ?
Mais tout ceci ne l'importait en rien. Des pistes, elle en voyait toujours maintes et diverses ; la réflexion, les tâtonnements dans l'Umbra et les pressentiments relevaient de son quotidien. Ce choix d'aujourd'hui constituait un des meilleurs scénarios et elle devait s'y impliquer sans craintes.

De plus belle son regard croisa celui de Childeric, s'y attardant sans rien exprimer d'évident. Elle le toisait sans jugement, comme s'il lui était possible de se mêler aux pensées de ses prochains et d'en éprouver les mêmes interrogations. Enfin elle se détourna, quittant sa place sans même attendre que le chevalier d'Or ne s'en aille puis attrapa un fruit sur un meuble proche de ses servantes avant de disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-bleu1000/1000[Mai 550] Percer les mystères  V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Mai 550] Percer les mystères  G-rouge1200/1200[Mai 550] Percer les mystères  V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mai 550] Percer les mystères  G-jaune1100/1100[Mai 550] Percer les mystères  V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [Mai 550] Percer les mystères    [Mai 550] Percer les mystères  EmptyLun 25 Jan - 17:26


Hakon était aussi subjugué par les servantes de la prêtresse que les paroles de cette dernière et celles de Childéric. Il tentait de suivre la discussion mais une petite blonde lui avait tapé dans l'oeil, une qu'il n'avait jamais visité dans la nuit, surement une nouvelle. Elle serait donc sa proie de la prochaine nuit. Il se fit même prendre par sa soeur qui le foudroya du regard et Hakon n'eut comme réponse qu'un sourire moqueur auprès de sa cadette. Mais il na fallait pas croire qu'il n'avait pas compris les paroles du Gold Saint et de la représentant d'Odin, après tout cela l’intéressait aussi, il avait même combattu pour cela. Le Dieu des Enfers faisait donc reparler de lui et il avait des vues sur une nouvelles armes qui allait le rendre encore plus dangereux. Le résumé était simpliste mais il était juste. Que dire à part qu'il fallait mieux pas que le sombre monarque n'obtiennent cette arme? Hakon n'était pas mécontent d'une possible alliance avec le Sanctuaire, il appréciait bien Childéric et pendait tout comme le soulignait Embla que la vieille alliance ancestrale entre Odin et Athéna pouvait être remise au gout du jour.

_ Notre entente lors du combat contre Anastasius et le résultat qui a été notre victoire a bien montré que les rangs d'Asgard et ceux du Sanctuaire pouvait s'entendre à nouveau. Childéric par ce combat et ton caractère, je peux aussi dire que je t'apprécie et que je pense que si tu étais sincère je peux t'appeler maintenant mon ami. Soyons les exemples d'une entente cordiale et amicale et montrons qu'Odin et Athéna pourrait se battre cote à coté pour vaincre une telle menace.

Cela ne ressemblait pas du tout au fougueux étalon d'Asgard de parler ainsi, mais tout cela était vrai. Ils avaient été l'exemple même du travail d'équipe inter-faction et avait gagné contre un sombre étranger porteur d'un mauvais message. Hakon se mit à ricaner ensuite lorsque la prêtresse quitta la salle du trône et il commença à faire les yeux doux à la petite blonde. Il s'approcha ensuite de Childéric.

_ C'est ma tournée mon ami doré, on te doit bien une bonne soirée à la mode de chez nous! Puis après avoir soulevé quelques chopines se serait bon d'aller soulever quelques jupes!

C'est ainsi que l'étoile de Merak partit en emmenant le Gold Saint avec lui pour une soirée pleine d'alcool puis de luxure...



Spoiler:
 




En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
 
[Mai 550] Percer les mystères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: