Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu120/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (120/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge184/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (184/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune217/325[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (217/325)
Message [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyLun 25 Jan - 3:36
Hum quelle douce odeur. Les plantes sèches lui semblent exotiques, ces herbes aux milles fragrances que l’on trouve dans le bassin de la méditerranée sont bien différentes des épices corsées de son Arabie natale. Mais Saadyr doit avouer que le changement lui fait du bien. Il a toujours été du genre à s’habituer aux situations qu’il rencontrait. Depuis sa plus tendre enfance, il n’avait eu d’autres choix, et avec Hélène comme maitre, cela n’avait pas changé. La vieille, comme il l’aimait l’appeler. Une taquinerie bon enfant quand on savait vraiment qui elle était. Mais Saadyr se plaisait à penser qu’en tant que son apprenti, il pouvait jouer sur un terrain où d’autres ne se seraient pas permis d’entrer. Et puis le jeune homme avait le goût du risque, c’était dans son tempérament de feu que d’apprécier jouer avec la braise. La Gardienne de Jamir était le bon exemple de personne à ne pas pousser au delà de sa limite, à ses dépends, il l’avait compris. De toute façon, il n’y avait pour l’instant qu’elle pour le dompter, flamboyant gamin au caractère pas vraiment blanc. Mais dieu qu’il avait hâte de voir ses frères d’armes, ces hommes et ces femmes avec qui il allait pouvoir se battre, pour quelques convictions nobles. Saadyr n’était pas noble dans sa manière de penser, mais il était bien jeune, cela expliquait son inexpérience, cela se lisait sans le moindre doute dans son regard aventureux.

Belle place que le Sanctuaire. Une effervescence qu’il n’avait pas vue depuis longtemps. Vrai que Jamir n’était pas le coin le plus peuplé du monde et en un sens, cela lui avait un peu manqué. Les rues et places n’étaient pas particulièrement bondées, mais c’était assez pour donner une impression de vie au jeune homme, laissé depuis près d’une dizaine d’année en isolement. Encore une fois, la compagnie de son maitre avait été plus que suffisante quand on connaissait le personnage, mais pour un gamin qui avait vécu toute son enfance dans les cités arabes et les marchés bondés du matin au soir, cela changeait un peu. En tout cas, Saadyr avait l’intime conviction qu’il allait se plaire ici. Son sourire ne se tarissait pas alors qu’il marchait d’un pas tranquille et nonchalant, sans savoir réellement où il devait aller. Rencontre le Grand Pope, que lui avait dit Hélène. Forcément, s’il avait mieux écouté ce qu’elle lui avait dit sur le Sanctuaire, il ne se serait pas retrouvé ainsi à vadrouiller tranquillement. Dernier instant de liberté peut être, qui sait. Pourtant, il sembla au jeune homme que la boite dans son dos vibrait d’une légère énergie, comme le guidant là où il devait aller. Il avait apprit au cours de son voyage à faire confiance à cette armure qui demeurait à l’intérieur de cette caisse, aussi ne rechigna-t-il pas à suivre son conseil silencieux. Ses pas le menèrent alors devant les marches des douze maisons, que son maitre n’avait pas omit de lui décrire. La première, qu’il pouvait voir un peu plus en hauteur était celle du Bélier. La sienne, si les dires étaient vrais.

« Ouah, c’est quand même sacrément classe ! »

L’air innocent dans ses paroles, il commença à gravir les marches sans se fatiguer à un seul instant. Lorsqu’il arriva sur le parvis, il put sentir une multitude de cosmos qui avaient vécu là et qui avaient marqué les lieux. Il y avait encore une forme de vie dans ces pierres qui formaient le temple, et Saadyr ne trouva ça pas particulièrement désagréable. A peine eut-il posé la boite contenant l’armure et commencé à faire un peu le tour avec curiosité, il ne s’attendit pas à sentir déjà la présence d’un visiteur. Mais il venait de l’autre entrée, celle qui continuait le chemin vers les hauteurs. Un collègue chevalier d’or peut être ? Sa voix sonna avec légèreté lorsqu’il se retourna félinement vers la personne qui approchait. Un sourire taquin marquait ses lèvres, mais son regard d’un rouge profond lui n’était pas aussi rieur. Observateur était le bon mot, il ne quittait pas des yeux la silhouette en approche.

« Oh mais quelle surprise. Je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un vienne me saluer si tôt après mon arrivée. »

Certainement que s'il avait su à qui il s'adressait, Saadyr aurait joué d'une approche plus subtile. Quoique, rien n'était certain avec lui. Oui, il aimait jouer des dangers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu200/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (200/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge210/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (210/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune245/245[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (245/245)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMer 3 Fév - 9:43
J'avais descendu les onze premiers temple en me demandant comment interpeller le nouveau Chevalier d'or du Bélier. De ce que je savais de lui, peu de choses pour ainsi dire, sauf qu'il était l'élève de la redoutable Hélène de Jamir et cela méritait au moins mon respect. Et, puis, une femme de moins dans la fraternité dorée ne faisait pas de mal, cela permettait de voir les choses avec plus d'assurance désormais. Sans m'en rendre compte, j'étais arrivé dans le premier temps et les recherches antiques sur l'orient y étaient légions, l'influence du Grand Alexandre dans le monde avait été jusqu'aux lointaines Indes après tout. Soudain, j'entendis quelques mots qui me firent perdre toute bonhomie devant la beauté des lieues.

Que voyais je devant moi ? Un gamin, non pas lié à l'âge, je devais pas être plus vieux, non, c'était le ton léger et limite narquois que j'entendais. Cette musique était comme une amertume dans ce début de journée et quand je sortis de l'ombre, je vis devant moi cet olibrius qui avait la charge de protéger le premier temple du Zodiaque. Je m'attendais à un homme redoutable, à une aura de crainte comme me le faisait souvent sentir cette chère Hélène. A la place, je ne voyais que le contraire. Cependant, j'étais moi même dans une situation similaire...

- Voici donc le nouveau Chevalier d'or du Bélier. Cette fougue est une chose à noter, je suis le Grand Pope de cette terre sacrée, a qui ai je l'honneur ?

Ma voix était froide, monocorde, limite cassante. Avec ce genre de personnes, hautes en couleur, il valait mieux mettre tout de suite les choses en place. Je ne savais pas d'où il venait exactement mais son style me faisait penser au Moyen orient. Un persan ? Peut-être... Je n'avais pas encore de réponse pour ainsi dire, j'attendais d'en avoir dans les secondes à venir. Puis, tournant la tête vers la sortie du temple, je me rendais compte d'un atroupement. Manifestement, un nouveau Saint venait de faire le lot de la curiosité et c'était une chose que je notais dans un coin de mon esprit avant de reprendre la conversation avec le gardien de ce temple...

Béli a écrit:
Désolé, petit post mais je déteste les posts d'intro xD


[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu120/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (120/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge184/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (184/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune217/325[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (217/325)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptySam 6 Fév - 4:09
Ah, ainsi donc le Grand Pope lui faisait l’honneur de venir le saluer en premier. Malgré le ton froid qui lui fut adressé et ce regard qui ne montrait guère d’enthousiasme, Saadyr lui accentua son sourire légèrement narquois, mais laissa son regard grenat observer l’homme qui désormais lui faisait face. Il aurait pu mettre sa main à couper que le fameux Bélisaire n’était pas vraiment convaincu ni content de ce qui se présentait sous ses yeux. Son apparence juvénile ? Le rictus taquin de ses lèvres ? Le ton léger employé ? Peut être un tout qui lui déplaisait, mais qui faisait intérieurement sourire le jeune homme. Alors, on me sous estime ? Peut être était-ce un trop plein de fierté. C’était même surement le cas, mais il ne se débina pas devant ce qui pouvait presque sembler comme un premier obstacle. Et puis après tout, il n’y avait que froideur dans les paroles du Pope, mais pas encore de rejet ni de refus. Il n’y en aurait pas par ailleurs. De sa démarche chaloupée et légère, le jeune Chevalier du Bélier avança en direction de l’homme et se fendit d’un salut peut être un peu exagéré, mais non moins respectueux. Le ton de ses mots venait en l’instant de changer, tandis que ses pupilles, elles, dardaient avec attention l’homme devant qui il s’inclinait.

« Je suis Saadyr, l'élève d’Hélène de Jamir et Chevalier d’or du Bélier comme vous l’avez si bien remarqué, Ô Grand Pope. »

Le rictus se fait moins sympathique, plus mesquin encore, comme si le jeu venait tout juste de commencer. Le jeu de l’observation, mais aussi du test, comme le lui avait toujours apprit Hélène. Ne jamais se fier aux apparences, toujours regarder pour mieux manipuler. Toujours laisser les autres venir à soi pour qu’ils se révèlent, sans que jamais le doute n’eu fait effet. Pas qu’il cherchait de quelques manières que ce soit à tromper cet homme, c’était bien mal connaître Saadyr. Mais il était dans sa nature de toujours vouloir connaître les autres, et plus encore ceux à qui il offrait son allégeance. Si il devait donner ses brides à Bélisaire comme il l’avait fait avec Hélène, alors celui-ci devrait les saisir. Sinon… hé bien le fougueux garçon était du genre à aimer jouer avec le feu. Sans quitter du regard l’homme au masque qui n’avait pas reprit la parole, il se redressa pour mieux continuer.

« Pardonnez mon ton qui vous aura peut-être dérangé. Il est vrai que je ne m’attendais pas à ce que le chef du Sanctuaire prenne la peine de venir aussi rapidement à ma rencontre. Mais je m’en vois d’une certaine manière honoré. Mon Maitre m’a un peu parlé de vous. »

Ah la grande Hélène. Une femme qu’il ne fallait pas contrarier, Saadyr ne le savait que trop bien. Mais en tant que l’une des personnes les plus proche de cette dame, il savait sans doute mieux que quiconque ce qu’elle réservait. Bien qu’il ne douta pas un seul instant qu’elle l’eut lui aussi manipulé d’une certaine manière. Que cet homme ne soit pas déçu, Hélène n’avait pas formée un idiot pour tenir ce rôle de premier gardien. Si cette nature insouciante semblait être l’aspect de Saadyr, ce n’était juste qu’un bon moyen de tromper les gens et les forcer à leur tour à se révéler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
AnterosAnterosArmure :
Cloth d'Andromède

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (0/0)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (0/0)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (0/0)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyDim 7 Fév - 14:06
J'étais resté de longs instants à dévorer du regard les hauteurs du Sanctuaire, pour m'émerveiller devant non seulement l'architecture mythologique, mais également l'aura divine qui imprégnait chacune des maisons.
La statue d'Athéna me semblait une promesse, un objectif à atteindre, un but pour ma vie à la dérive. Revêtu de ma magnifique armure, vibrante de vigueur, je posais enfin le pied sur la première marche qui devait me mener au temple du bélier, tout en gardant à l'esprit les avertissements de l'étrange inconnu dépenaillé, dans un recoin de mon esprit.
L'esprit néanmoins serein, je me lançais dans une course effrénée, bien décidé à présenter mes respects au premier gardien : celui du Bélier. Accepterait-il mon passage dans sa demeure ? Devrais-je me battre contre lui ? Irène m'avait souvent conté les exploits des puissants chevaliers d'or, et malgré mon estime de moi même je doutais sérieusement d'être en mesure de rivaliser avec l'un d'entre eux. J'avais encore un blocage à surmonter pour espérer révéler mon plein potentiel et c'était là l'une de mes priorités d'action.
Parvenu aux portes du somptueux palais du bélier, je me figeais face à deux individus, dont l'un se tenait proche d'une boite similaire à la mienne, mais dorée. J'observais quelques secondes les inconnus, avant d'incliner légèrement la tête en guise de salutation. Autant ne pas être trop formel, tant que je n'étais pas certain de leurs identités.

Pardonnez moi d'interrompre votre discussion... Je suis Antéros, chevalier de bronze d'Andromède et nouveau venu au Sanctuaire. Je souhaiterais obtenir l'autorisation de traverser cette demeure pour pouvoir gagner le palais du Grand Pope et lui présenter mes respects.

Souriant, mais sans excès, j'attendais une réponse de l'un d'entre eux. Une étrange tension régnait dans l'air, et ne fit rien pour favoriser une quelconque détente. J'étais donc mal à l'aise, tout en tachant de ne rien en laisser paraitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu200/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (200/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge210/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (210/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune245/245[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (245/245)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyDim 7 Fév - 17:14
L'outrecuidance de ce jeune homme me montait déjà aux narines. Tout d'un coup, Ainia me semblait un peu plus supportable que ce jeune imbécile qui se permettait de le toiser sans le dire. Le regard ne trompait pas comme on disait... Et là, j'en avais la plus délicate des preuves. Sans dire un mot, je le fixais et mon masque cachait facilement mes intentions quand à la réponse qui allait venir. Il était vrai que les Chevaliers de ce temple avaient une mission assez difficile, ils étaient les responsables de la première percée ou non des ennemis d'Athéna. Ce jeune homme ne devait pas être plus âgé que moi en définitive, peut-être même plus jeune...

D'un ton brutalement moins joviale, j'entrais donc en scène. Un lourd manteau de cosmos commençait à saisir ma peau avant de devenir des flammes hurlantes dans les brises de ce temple. Mon regard devenait inquisitoriale. Je suis Absolu. Cette phrase, l'alpha et l'oméga de ma politique au sein du Sanctuaire, venait alors titiller mes pensées comme un ultimatum envers mes ennemis, qu'ils soient ou non dans ma propre faction. Mon poing se serrait quand, soudain, une présence se fit sentir aux abords du parvis du premier temple du Zodiaque. Brutalement, tout redevenait normal mais je signifiais au Bélier que cela n'était que partie remise, tout du moins en attendant qui était le nouveau convive aux agapes de l'héritier des Argonautes.

Un nouveau Chevalier ? L'arrivée de cet homme me plaisait mais me surprenait, je n'avais pas été prévenu de son arrivée. Cependant, les choses avançaient dans le bon sens et calmèrent - un temps - mon ire contre le premier gardien. Sans l'interrompre, j'écoutais ses politesses d'usage et j'appris alors qu'il souhaitait me voir. Habituellement, je recevais peu les chevaliers de ce rang, les laissant au bon soin de Narsès pour les missions en dehors de l'Empire et pour le bien d'Athéna. Je pris donc acte de sa présence au Sanctuaire.

- Saadyr ici présent est le Chevalier d'or du Bélier, c'est à lui de décider en sa demeure. Cela me permettait de voir comment le jeune con plein de foutre allait gérer en direct l'arrivée d'un chevalier de bas rang. Quand à moi, je suis près à écouter vos respects comme le veut l'usage.

La vue de ma tenue sacerdotale aurait dû répondre en partie aux demandes du jeune chevalier, mais, tout le monde ne connaissait pas la tenue "ecclésiastique" des Popes si l'on venait des quatre coins du Monde. Je restais donc à distance. Mon regard, sous mon masque, se faisait plus malicieux. J'étais après tout le feu qui couvait sous l'eau, imperturbable en apparence mais prêt à bondir si le besoin s'en faisait sentir. Je n'avais rien contre le nouveau venu mais je gardais à l'oeil Saadyr comme un Scorpion en recherche d'une proie. Il ne devait pas oublier que j'avais été un chasseur, donc je le restais d'une certaine manière... l'habit ne faisait pas le moine !



[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu120/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (120/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge184/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (184/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune217/325[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (217/325)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyLun 8 Fév - 2:52
Si facile a énerver, si prompt à céder à l’irritation. Et pour quoi ? Pour le regard insolent d’un jeune et fougueux chevalier qui n’était pas prêt à se laisser passer la bride au cou. Pas pour l’instant du moins. Quand bien même il ne niait pas une certaine appréhension venir lui chatouiller la nuque, Saadyr admirait avec mesquinerie l’ire montante dans le ton et l’aura du Pope. D’aucun auraient trouvé ça irrespectueux, Hélène l’aurait sans doute engueulé avec véhémence, mais c’était dans la nature du Bélier d’être fier et arrogant, être flamme et emportement. Ce n’était pour le jeune garçon qu’un jeu dangereux, marcher sur des braises en sachant pertinemment qu’il allait se bruler. Mais c’était amusant, et ainsi, il pouvait voir combien il était facile de titiller le chef du Sanctuaire. Il en avait toujours été ainsi, Saadyr avait le don pour faire céder les gens très simplement vers le chemin de la colère et des flammes, là où lui restait d’une apparente tranquillité, enfantin et parfaitement enquiquinant.

Là où le cosmos du Pope s’éleva pour écraser le jeune Chevalier de sa puissance, ce dernier, s’il ne faisait plus tout à fait le fier, garda une certaine contenance, bien décidé à ne pas se laisser dominer et submerger par la force. Il avait beau ne pas voir le visage de son interlocuteur, il savait que celui-ci le regardait, et il pouvait presque deviner la colère qui inondait son regard.

Baisse les yeux Saadyr.

Les mots que Hélène lui aurait surement criés, avec autorité. Il pouvait presque entendre la voix cassante de son maitre, et avec presque dépit, le jeune Bélier détourna les yeux pour les baisser. Non sans se départir du rictus qui ourlait ses lèvres. Il ne fallait pas non plus tout lui donner. Soit, c’était une manche gagnée par le Grand Pope – sans grande surprise – mais Saadyr avait au moins la satisfaction d’avoir joué de la patience de cet homme, en bien ou en mal. Cela lui jouerait des tours, cela allait surement lui porter préjudice, mais il était bel et bien le nouveau Bélier et il lui faudrait s’en accommoder. Quitte à tenter de le soumettre, ce que le jeune homme considérait comme un défi de taille. Il en riait déjà d’avance.

En un instant, la force cosmique qui s’abattait sur ses épaules disparu, tandis que Saadyr perçu au même moment un cosmos arriver sur le parvis du temple. Détournant ses yeux baissés au sol vers l’entrée, il accueillit d’un léger sourire le nouveau venu qu’il ne manqua pas de toiser sournoisement. Pas qu’il avait quelque chose contre lui, c’était juste un autre jeu qui se révélait sous ses yeux. Cependant, en réponse au paisible et timide sourire du jeune chevalier de Bronze tout aussi nouveau que lui, il calma le rictus peint sur son visage pour à son tour aborder un teint plus sympathique. Levant discrètement les yeux au ciel devant la remarque du Pope qui sonnait clairement comme un règlement de compte et un test, Saadyr avança vers le jeune garçon de son pas chaloupé et presque dansant, doux et envoutant. Dans le même temps, il sonda le jeune homme, du regard d’abord, puis légèrement de son cosmos pour observer le sien.

« Nous sommes tous les deux nouveaux ici, Antéros d’Andromède. Permettez moi d’abord de vous saluer, je suis Saadyr du Bélier, gardien du Premier temple. Navré cependant de ternir vos espoirs, il n’est pas coutume, si j’en crois bien les règles, de vous laisser passer pour ce genre de raisons. » Il lui adressa un petit sourire, qui se voulu presque désolé, puis tourna les yeux l’espace d’une seconde vers le Pope, cette fois sans le toiser. Il avait compris la leçon, ce n’était que parti remise. « Par chance, l’homme à qui vous souhaitez présenter vos respects se trouve ici même. »

Et puisque celui-ci était de toute évidence d’accord pour recevoir les mots de ce jeune chevalier, il aurait été idiot de le repousser à cet instant précis. Ce n’était pas comme si ce garçon, s’il avait été un danger, se présentait comme suffisamment fort pour le combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
AnterosAnterosArmure :
Cloth d'Andromède

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (0/0)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (0/0)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (0/0)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyLun 8 Fév - 20:16
J'écarquillais les yeux de surprise, retenant de peu ma bouche de s'ouvrir en grand.
Diable, le destin venait de placer sur ma route non seulement un puissant chevalier d'or, mais également le Grand Pope du Sanctuaire en personne !
Dès la révélation de son identité par le principal intéressé, je posais un genou à terre avant de baisser la tête en signe de profond respect. Je restais dans cette position quelques secondes avant de redresser le visage pour m'adresser au représentant d'Athéna sur terre.

Veuillez me pardonner de ne pas avoir su vous reconnaitre, vénéré Grand Pope. Je viens d'arriver de l'île d'Andromède et même si j'ai eu la chance de bénéficier des connaissances d'une femme doté d'un savoir équivalent à sa bonté, je ne suis pas encore au fait des usages du Sanctuaire.

Sans attendre, je relevais ma main droite pour la poser délicatement sur mon torse, à l'emplacement de mon coeur.

Je tenais non seulement à vous présenter mes plus sincères respects mais également à vous faire serment de loyauté, ainsi qu'à notre déesse. Je serais honoré de mettre mes forces à votre service pour toutes les tâches que vous jugerez nécessaires.

Je dévisageais le masque de cet homme, conscient qu'il était le seul à pouvoir m'offrir l'accès au foyer que je recherchais depuis la mort d'Irène. Mon serment était sincère, dicté par la nécessité et l'envie de faire mes preuves. Où était ma place ? C'était là une question cruciale à mes yeux.
Je n'en oubliais pas toutefois le second interlocuteur, à qui j'adressais un signe de tête amical.

Je vous salue humblement, chevalier d'or du Bélier. Votre sens du devoir vous honore. Croyez bien que je n'aurais pas demander à passer votre demeure sans y être contraint par la nécessité. Heureusement, ce n'est plus nécessaire.

Je répondis à son sourire désolé par un similaire. Quelque chose me gênait chez lui, sans que je parvienne à définir exactement quoi. Je n'étais qu'un chevalier de bronze, et la différence de nos rangs expliquait peut être mon pressentiment. dans d'autres circonstances, aurais-je vraiment dû affronter cet homme ?
Attendons de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu200/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (200/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge210/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (210/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune245/245[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (245/245)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMer 10 Fév - 16:01
Le bélier était une véritable esprit de son pays, un Djinn qui était capable d'assommer ses ennemis par ses facéties. Mais là n'était pas la question, il était vrai que je n'avais pas grand chose à lui dire et il avait compris où était sa place, dont acte ! En attendant, j'observais le nouveau venu avec intérêt, au moins il était poli celui là. Cela me changeait un peu. Je n'étais tellement pas habitué à ce qu'on me parle sans avoir un sous entendu derrière que ce jeune homme était parvenu à me prendre au dépourvu. Rien ne se dégageait de lui de bien dangereux, il était plus déconcertant qu'autre chose à l'observer tranquillement. Toussant un peu sous le poids de la logorée un peu trop mielleux à mon goût, je pris la parole.

- Temps de cordialité mérite le respect chevalier mais vous ne devez pas en abuser. Nous ne sommes pas ici dans une auberge où on demande son chemin, même si je ne nie pas que la politesse est une chose appréciable, sachez... que j'apprécie plus le piquant de la vie à trop d'abaissements. Vous êtes Chevalier d'Athéna ! Tête haute, fierté, courage, loyauté... voilà le frisson qui doit rester en permanence, que ce soit en temps de paix ou temps de guerre.

Le Bélier devait me prendre pour un fou. Peut-être. Mais je n'étais pas de ceux qui aimaient les formes d'asservissement sous quelle forme qu'elles soient. Evidemment, j'étais absolu dans ce Monde mais dans le but d'unir des individualités fortes, courageuses et même prêtes à le défier si besoin. Ce jeune homme en rajoutait un peu trop selon moi et je le cachais pas du tout. S'il voulait se montrer comme un légume, il pouvait aller chez les Ases ou les Berserkers, des faibles ! Ici, pas de cela sur cette Terre, le respect que l'on donnait au autres, on se l'imposait d'abord à soit même. Toutefois, j'étais peut-être enclin à penser cela après bien des rencontres avec mes chevaliers.

- Enfin, pour te répondre, soit le Bienvenu. Comme le veulent nos lois, seuls les chevaliers d'or peuvent octroyer le droit de passage dans leur propre temple, c'est la volonté de la Déesse et son respect est total ici. Puis, reprenant la parole. Alors, raconte nous ce que tu peux apporter à la Déesse ? La bonté de ton Maître est peut-être ta faiblesse de demain, je veux savoir si cela n'est pas le cas.

Le propos était toujours froid, cassant. J'attendais la réponse sans tricher sur ses sentiments, comme à son habitude. Il était vrai que la flagornerie, même avec les meilleurs intentions du monde, avaient tendance à m'agacer très rapidement. A lui de prouver qu'un chevalier d'Athéna avait des tripes, qu'importe son rang après tout !





[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu120/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (120/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge184/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (184/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune217/325[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (217/325)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMar 16 Fév - 14:02
Il y avait une sacrée différence entre le Bélier et le jeune Andromède dans leur manière de se présenter au Pope. Le premier était facétieux, joueur et ne semblait pas craindre la puissance qui se dégageait du chef du Sanctuaire. Pourtant malgré son attitude taquine, il n’en avait pas moins finit par accepter de jouer de respect, tout en restant en accord avec son caractère de feu. Le Bélier ne plierait pas si facilement. A l’inverse, le second était immédiatement respectueux, s’abaissait dans des paroles sincères quoique très guindées et qui semblaient parfois de trop. Aux yeux de Saadyr, si c’était d’une certaine manière honorable, ça ne ressemblait pas du tout à sa façon d’opérer. Des deux, il pensa cependant que le Pope préférerait l’attitude du jeune bronze à l’impétueux caractère du premier gardien. Il ne cacha pas la légère surprise sur son visage quand Bélisaire sembla soutenir le contraire. Lui jetant un regard en biais, toujours placé aux côtés d’Andromède, Saadyr ne semblait pas prendre ces mots au sérieux, et pourtant au fond de lui, il eut la conviction que c’était vrai. Quel personnage étrange, ce Bélisaire. Un instant plus tôt il était prêt à fondre sur lui pour le mettre au pas… et voilà que désormais, il arguait apprécier le piquant flirtant avec la fierté. Accusant la remarque sans y répondre, le jeune Bélier laissa naitre un sourire légèrement orgueilleux, mais toujours taquin. Au final, il lui plaisait ce Grand Pope.

« J’en suis heureux aussi, je n’aurais pas aimé te renvoyer alors que nous venons tous deux d’arriver. »

Sa voix sincère n’en demeurait pas moins amusée et joueuse, légère et insouciante. Toujours avoir ce masque furetant avec le danger, se cacher pour mieux surprendre. Bien qu’en fait, il devait avouer trouver cette petite rencontre forte amusante et intéressante, bien qu’une part de lui restait sur ses gardes, attentives en chaque instant. Ce n’était pas parce que le Pope avait dit préférer à demi-mot les guerrier fier qui ne s’abaissait pas facilement qu’il fallait toujours marcher sur les braises pour se bruler.

Curieusement, il fut plus question du jeune Andromède que du nouveau Bélier dans cette discussion, bien qu’ils furent tous dans le premier temple. Pas que cela dérange Saadyr en vérité. Son égo n’était pas vexé de se voir remit de côté en cet instant, il appréciait toujours observer les autres et juger de leur réaction pour mieux les utiliser à son avantage. Une chose que son maitre, Hélène, lui avait enseignée. Un art de manipulation, subtile, que l’on cachait sous de fausse couture. Le jeune homme l’avait exploité, à sa manière une nouvelle fois, mais il n’oubliait pas les mots de son mentor, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
AnterosAnterosArmure :
Cloth d'Andromède

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (0/0)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (0/0)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (0/0)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMer 17 Fév - 18:39
J'écarquillais les yeux de surprise lorsque le Grand Pope répondit à mon serment d'allégeance par une réprimande. Non de frayeur ou d'appréhension, mais d'indignation. Les mains serrées sur mes chaines à en rendre mes phalanges blanches, je me relevais lentement pour dévisager le masque qui me faisait face.

Sauf votre respect, il n'y a rien de mièvre ou d'abaissant à présenter un serment sincère. Devrais-je vous défier en duel à vous ou au chevalier d'or du bélier pour prouver ce courage et cette fierté dont vous semblez me croire dépourvu ?

Une ardente détermination fit briller mon regard et vibrer ma voix. Non, cette réprimande n'était pas méritée ! Et ce Pope en rajouter une couche de surcroit. Ce que je pouvais apporter à la déesse ? N'étais-ce pas évident ?! Je m'étais battu pour obtenir cette armure, et même si elle n'était pas l'une des douze plus puissantes, l'armure d'Andromède ne s'offrait pas au premier venu. Mais pire que tout, cet individu osait mettre en doute l'impact positif de ma relation avec mon maitre. Cet affront me plongea d'autant plus dans l'outrage et la déception. Pourquoi le représentant d'Athéna sur terre se comportait-il de la sorte ? Je ne pouvais y croire !

Si l'armure d'Andromède m'a choisi, je peux affirmer que ce n'est pas pour rien. J'ignore de quoi demain sera fait, mais je sais que cette bonté dont vous semblez croire qu'elle est une faiblesse sera un atout le moment venu. Je frapperais les ennemis d'Athéna lorsque la situation l'exigera, mais je n'en deviendrais pas un monstre dénué d'affect pour autant...

Avais-je été trop loin ? Cette allusion était à peine voilée, même à mes oreilles. Je tachais donc de regagner mon calme, en baissant légèrement la tête. Le bélier enchaina alors, de son ton toujours taquin, à la limite de la moquerie. Ou du moins le pensais-je tout en essayant de me convaincre que ce sentiment venait uniquement de ma colère envers le Grand Pope.

Ce n'est en effet pas le meilleur moyen de débuter une saine relation amicale, ou du moins de confiance.

Malgré mon malaise, je parvins à sourire au bélier qui au final n'était pour rien dans cet échange piquant avec le représentant d'Athéna. Que devais-je faire ? M'excuser, m'enfuir, assumer ? Pour l'instant, je jugeais préférable de rester moi même et d'attendre. S'il cherchait à me punir pour mon impudence, je ne me défilerais pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu200/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (200/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge210/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (210/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune245/245[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (245/245)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyJeu 18 Fév - 0:58
Un vent soufflait dans les travées du temple. Froid et pernicieux. Mon regard obliquait en même temps que ma nuque dans la direction du nouveau Chevalier qui s'était présenté devant moi. Quelques secondes auparavant, j'avais lu la surprise dans le regard du Bélier et je lui avais répondu assez simplement.

- Ne sois pas surpris Chevalier. La vie est faite de piquant et de joie, je ne suis pas de ceux qui acceptent les caractères faibles... Ce n'est pas mon cas et en cela je t'accepte comme un compagnon d'armes. Posant un silence. Au moins, tu sais où se trouve ta propre ligne rouge, afin de ne pas la franchir avec moi.

Puis, vint le discours du nouveau venu. Il manquait pas de toupet, je n'aimais guère être remis en place par mes subordonnés et de surcroît de cette manière. Par la défense de son statut, il montait la voix et déjà, certains gardes déglutissaient en entendant les mots de l'impudent. Ils connaissaient mieux que quiconque mon caractère et celui qui était "Absolu" en ce monde ne pouvait tolérer des propos de la sorte. D'un geste de la main, je faisais éclater les lanières de cuir de la Box d'Andromède. Retombant lourdement sur le sol, je le fixais durement.

- Montes encore un ton devant moi et tu es mort.

C'était comme si la nuit des déserts, froides et redoutées par les voyageurs, venait d'entrer en scène autour des protagonistes. Le ton que je venais de placer dans ce murmure était menaçant comme un scorpion prêt à frapper une proie. Ma pupille droite semblait concentrée un cosmos dorée et malsain, une chaleur vive semblait répondre au froid qui se répandait de mon cosmos. Ce froid n'était pas celui du Verseau, non, c'était celui du désert. Il avait de ceci d'étrange qu'il était une sorte de décompression de la chaleur qui remontait vers les hauteurs.

- Tu ne vas pas tuer ce chevalier ?

Il venait de revenir. Encore lui, celui qui était si faible qu'il avait échoué à sauver les siens lors des batailles. Narquois, je tentais de le repousser mais il était là et je ne pourrais jamais vraiment le repousser. Je savais qu'il avait décidé depuis cinq années de ne plus revenir, me laissant le pouvoir pour ne plus assumer son meurtre. Mais... Il s'était réveillé.

- Non, celui qui est Absolu n'est pas idiot, je ne vais pas le tuer. Mais il doit apprendre qu'il n'est rien devant moi.

Je continuais donc de fixer ma proie, allait-il laisser le vent l'emporter dans le désert ?



[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu120/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (120/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge184/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (184/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune217/325[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (217/325)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMar 1 Mar - 20:10
« Evidemment. »

Un nouveau sourire taquin trancha les lèvres du jeune Bélier à la remarque plus explicité du Pope concernant l’appréciation de son attitude. Ne pas franchir la ligne, d’ordinaire, il se moquait de le faire avec d’autres, mais cet homme n’étant pas n’importe qui, il savait que jouer trop longtemps avec le feu allait non seulement le bruler mais sans doute l’anéantir aussi. Au moins, et comme le lui avait mentionné Ainia, il savait que regarder Bélisaire dans les yeux était une chose qu’il ne supportait guère. Et quand bien même trouva-t-il très amusant de l’irriter de la sorte, Saadyr se garderait bien à l’avenir de trop jouer sur ce terrain. Peut être à l’occasion recommencerait-il, il n’avait pas l’intension de se soumettre comme un animal trop faible et trop craintif après tout. Mais il avait compris la leçon pour aujourd’hui, et c’était au jeune chevalier d’Andromède de comprendre la sienne.

Vrai qu’il n’y était pas allé de main morte le bougre, et à vrai dire, Saadyr trouva ça fort instructif. Il aurait pu l’interrompre avant que le Pope ne le fasse, après tout, cette maison était la sienne et la loi qui y régnait était de son fait. Mais il trouva ça fort intéressant de laisser ce dernier agir, puisque de toutes façons, les mots lui étaient adressés et que Saadyr appréciait fort ce regain de fierté. Le défier pour prouver sa détermination et ça sincérité ? C’était à la fois courageux et idiot, voire complètement suicidaire. Le jeune Bélier ne cacha pas le sourire moqueur de ses lippes mais une nouvelle fois garda le silence, digne observateur de la scène. Il pouvait sentir la tension monter, les gardes présents prendre légèrement peur de l’attitude de leur maitre. Une aura grimpa, un peu comme il l’avait ressentit précédemment. Puis vint la première somation, légère mais néanmoins puissante. Ce furent cependant les paroles qui décochèrent la flèche d’une promesse de mort. Le jeune Bélier espéra un instant que le chevalier d’Andromède ne se démonte pas devant le Pope, mais il pouvait aussi voir le sérieux et l’absolutisme qui se dégageait du maitre du Sanctuaire.

Au froid du désert qui se dégageait de l’aura du Pope, l’ardent feu des sables qui brulait dans le cosmos de Saadyr répondit pour réchauffer l’atmosphère. Il était temps de mettre fin à cette opposition qui n’avait de sens que pour rabaisser et remettre à sa place un jeune homme qui avait voulu trop bien faire. Soit, le jeune Bélier s’était rassasié à sa façon du petit spectacle, mais il en avait assez. Aussi s’avança t-il au niveau des deux autres puis s’adressa toujours du ton chantant de sa voix au Maitre du Sanctuaire.

« Je crois qu’il a compris la leçon Grand Pope. Je n’ai pas la prétention de vous donner un ordre, mais l’accabler de la sorte n’est pas nécessaire je pense. Il a seulement voulu bien faire, et un peu de fierté, comme vous l’avez si bien dit, est plus acceptable qu’une bête soumission. Sa maladresse, il saura s’en souvenir devant vous comme je saurais m’arrêter à la ligne rouge de votre patience, n’est-ce pas, Antéros ? » Le regard rubis se tourna vers le jeune garçon, à la fois pour lui demander son avis et le rassurer quant-au fait qu’il n’avait pas mal fait, juste qu’il s’était un peu trop emballé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
AnterosAnterosArmure :
Cloth d'Andromède

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (0/0)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (0/0)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune0/0[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (0/0)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyMer 2 Mar - 20:21
Quelle entrée en scène... Bon sang.
Le Grand Pope eut tôt fait de réagir à ma vindicte, pourtant limitée, et l'espace d'un instant je crus ma dernière heure venue. Si cet homme pensait régner par la terreur plus que par le respect et la considération, il s'y prenait assurément bien.
Que répliquer ? Rien, sous peine d'être exécuté séance tenante. Certes, je pouvais tenter de m'enfuir ou de lutter mais pour quel but ? De toute manière, je ne pourrais rien face au maitre du Sanctuaire.
Le visage livide, je perçus à ma grande surprise le cosmos du bélier d'or s'interposer entre mon bourreau et moi.
Saadyr tenta d'apaiser le Grand Pope, prenant ma défense ce dont je lui fus extrêmement reconnaissant. Un regard de gratitude emplissant mon regard, je me fis fort de répondre à sa question, pour tenter de m'en sortir.

O...Oui bien évidement. Je ne cherchais pas à commettre un quelconque impair et je saurais retenir... cette leçon.

Inutile de préciser que c'est surtout l'attitude de Belisaire qui resterait gravé dans ma mémoire. J'étais au fond outragé d'un tel comportement, d'une violence aussi humiliante et gratuite. Sans l’intervention bienveillante du gardien du premier temple, peut être mon sort aurait-il déjà été scellé.
Le regard vide pour éviter de laisser entrevoir le fond de ma pensée, je me tournais vers le Grand Pope.

Veuillez me pardonner pour mes paroles. Avec votre permission, je vais prendre congé.

Je n'avais qu'une envie c'était partir loin, très loin de cet homme. Cet individu qui symbolisait la profonde déception qui désormais s'imposait à moi. Comment servir un monstre pareil ? Un mot de lui, et je quitterais les lieux pour explorer le Sanctuaire, tout en prenant garde de ne plus croiser sa route. Mes yeux se tournèrent brièvement vers Saadyr, le remerciant silencieusement mais ô combien sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-bleu200/200[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-bleu  (200/200)
CP:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-rouge210/210[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-rouge  (210/210)
CC:
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] G-jaune245/245[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] V-jaune  (245/245)
Message Re: [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]   [juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] EmptyJeu 3 Mar - 22:27
Je regardais mes deux intelocuteurs et laissais le chevalier d'Andromède quitter les lieux sans intervenir. Dans un sens, il devait savoir quelle était sa place dans l'ordre de la Chevalerie. Et me retournant vers le disciple de la Gardienne de Jamir, je le fixais du regard sans dire un mot de plus. Il était temps pour moi d'aller à Rodorio pour vérifier une chose personnellement et je ne comptais pas l'avouer devant le chevalier d'or du Bélier.

Mes pas me conduisaient vers la sortie du temple, derrière ceux de celui qui venait à peine de le quitter. J'étais pendant un bref moment un peu perdu, mon cosmos semblait hésitant entre plusieurs forces qui ne cessaient de tournoyer sans s'arrêter. Prendre l'air me ferait du plus grand bien pour un moment, toute cette masse de responsabilités me pesait parfois plus que la normale. Aspirant une bouffée d'air frais, je pris la décision de descendre vers le village aux murs blancs qui apparaissait en contrebas. Mes gardes m'entourèrent lentement sans dire un mot, je n'étais de toute façon pas d'humeur pour les minutes à venir.

En quelques minutes, j'entrais dans les abords du village. je comptais retrouver rapidement Antéros pour mettre certaines choses au point entre nous ! Les gens s'écartaient lentement en me voyant, ma réputation me poursuivait depuis que j'avais pris mes fonctions depuis cinq longues années.

Béli a écrit:
Trois fois que je refais ce post, ma claque XD.... Bon je pars à Rodorio Smile

Arrow Rodorio



[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire] Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
 
[juin 550]L'innocence de la jeunesse [PV Bélisaire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Bélier-
Sauter vers: