Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyLun 29 Fév - 16:32


Deux jours. Deux jours qu'elle était revenue dans sa vie. Deux jours que son cœur rebattait comme avant, battait à nouveau pour elle. Ainia était de retour et avec elle était revenu une sorte de frein à la plongée ténébreuse du Gold Saint des Gémeaux. Le chaos d'Arès avait laissé des traces dans l'esprit de l'homme, son cœur était rongé par une sorte de remords acide qui le conduisait vers une sorte de renfermement. Mais ton cela avait en fait commencé par le départ de la belle et l'incompréhension de celui-ci. Aimer n'est pas tous le temps facile, aimer fait souffrir, trop aimer peut causer de terrible blessure et c'était cela qui avait rongé Silas. Il pensait l'avoir perdu, il s'était senti trahi et en avait souffert. Il n'avait pas l'habitude d'aimer, elle était justement la véritable première personne qu'il aimait vraiment. Il avait vécu cela comme un abandon et pour ne pas en souffrir, il avait enfermé ses sentiments sous différentes couches de pensé, il avait enfoncé son propre cœur dans les méandres de sa noirceur pour en souffrir le moins. Et c'était de ça qu'Arès s'était servi contre lui en libérant le chaos destructeur à Kiev, la noirceur qui entourait son amour s'était libéré, se plaçant en premier plan de son être pour créer un guerrier sans scrupule. Il avait était fort, trop peut être. Sans cœur il n'avait plus de scrupule, mais n'était-ce pas justement ce cœur qui faisait de lui l'un des guerriers d'Athéna?

Ce début de soirée à Rodorio, cette soirée et cette nuit à Constantinople avait été une chose magique pour lui. Son cœur venait d'être libéré de ses chaines noires et revenant dans un plan premier de sa personne. Mais le Gold Saint retenait une chose, ou plutôt il en avait eu une confirmation, il devait savoir faire division de tout cela. S'il y avait un Silas chevalier d'or, droit et juste, respectueux d'Athéna, du Pope et de leurs préceptes; il y aurait un autre, le Silas homme, l'ami, l'amant, l'amoureux. Peut être était-ce la solution, ne plus être un, mais être deux. Être deux, ce qu'il aurait du être avec Methos...

Il méditait, rechargeant son cosmos dans une transe légère. Il n'oubliait pas que le Sanctuaire était en état d'alerte depuis son retour de Kiev. Arès pouvait attaquer d'un moment à l'autre, à moins que ce soit Hadès qui le fasse, ce qui serrait pareil. Il se mit à sourire en ressentant le cosmos d'Ainia arriver dans le temple du Taureau. Le chevalier d'or savait qu'elle venait le voir, elle lui avait dit qu'elle le ferait. Il était heureux de cela. Il sortit de sa méditation et se releva. Le guerrier d'Athèna se dirigea vers la fontaine centrale du temple et retira alors son armure qui vint alors se reformer juste devant la sculpture. L'homme fit un brin de toilette, s'aspergeant le corps d'eau fraiche. L'été était bien la et la température extérieure montait bien haut. Le temple était assez frais mais l'air chaud entrait tout de même. Il partit alors dans ses appartements pour aller chercher son instrument à cordes et retourna s'installer près de son armure d'or. Il commença à gratter les cordes du tambûr en attendant que la jeune femme ressorte du temple d'Airôth et vienne à lui. Assis en tailleur, le torse nu, il jouait l'une des fines mélodies qu'il avait appris pendant son séjour en Perse. Ainia arrivait et avant même qu'elle ne parle, il l'invita à le rejoindre de suite.

_ Tu peux entrer Ainia, je suis à la fontaine.

Silas continuait à jouer, entendant que son aimée arrive devant lui, ce qu'elle fit en quelques instants, il lui sourit. Elle était si belle...






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMar 1 Mar - 20:09




Bon j'y étais parvenue. J'avais réussi à passer le temple d'Airôth. Je trouvais ce gardien particulièrement sympathique, et en repartant, je m'étais fait la promesse de revenir le voir, et puis je me devais de rendre un peu d'éclat à son armure. La pauvre, elle n'était pas aussi amochée que celle de la Balance, fort heureusement, sinon j'aurais tiré les oreilles à son porteur. J'avais passé une bonne heure aux côtés du deuxième gardien, et ayant obtenu son accord, je m'étais donc mise en route en direction du Temple des Gémeaux.

Je m'étais donc élancée en direction de cette volée de marches, bien décidée à en venir rapidement à bout. Lorsque j'arrivai à mon but, le son d'un instrument à cordes parvint à mes oreilles. Celui-ci était doux et particulièrement agréable. Qui donc était entrain de jouer? Très certainement une des servantes de Silas, peut-être, afin de détendre celui-ci. J'étais certaine qu'il avait senti mon approche, d'ailleurs je ne m'en étais pas cachée. Je ne m'étais nullement trompée, il m'attendait. Un sourire, et, guidée par la musique, j’avançais plus avant dans la maison de ma moitié.

Parvenue à la dite fontaine, je pris appui contre l'une des colonnes pour observer le spectacle qui s'offrait à moi, croisant les bras sous ma poitrine. La sombre chevelure encore humide cascadait librement sur ses épaules. J'avais envie d'y glisser les doigts, et mes prunelles le couvaient avec une douceur et une tendresse que je ne réservais qu'à lui seul. Fermant un instant les yeux pour me laisser envelopper par la mélodie, je les rouvris à la dernière note, applaudissant doucement, en spectatrice conquise. Puis lentement j'approchais.

Aujourd'hui, je ne portais pas la magnifique robe qu'il m'avait offerte, mais une tunique blanche sans manches qui m'arrivait à mi-cuisses, par dessus laquelle j'avais passé une armure de cuir à bandes, un jonc doré enveloppait le haut de mon bras, des cnémides de cuir protégeaient mes jambes. Ma chevelure carmine était ornée de quelques tresses. Je quittais la colonne pour venir vers lui.

"- Tu m'avais caché tes talents de musicien." Parvenue près de lui, je pris place à ses côtés. "Excuse moi du retard, j'ai dû convaincre notre cher Airôth de me laisser passer. Je le trouve plutôt sympa ton nouveau voisin. Pas toi? En tout cas me voilà. Alors quel est le programme de cette soirée? Tu vas continuer à me jouer la sérénade?" Dis-je en indiquant le tambûr d'un signe de tête. "Enfin ce ne serait pas pour me déplaire, j'aurais la sensation de me sentir courtisée." Amusée, je glissais mes doigts dans la chevelure de mon compagnon, avant de les retirer doucement.

Puis je me tournais en direction du bassin, passant un bras par dessus celui-ci, pour caresser du bout des doigts la surface aqueuse. De quoi pouvait bien parler les couples lorsqu'il se retrouvait. De tout et de rien très certainement.

"- Tu as passé une bonne journée?"

Ce n'était pas une question en l'air, ça m'intéressait vraiment. J'étais curieuse de savoir comment il avait occupé celle-ci.







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMer 2 Mar - 12:00


Qu'il était agréable d'être auprès de l'être aimé. C'était une chose que le Gold Saint avait pensé qu'il ne vivrait pas durant tout son entrainement, et pourtant il le vivait avec Ainia, ce petit bout de femme. Heureux? Oui il l'était malgré l'ambiance tout autour d'eux, ce cercle très fermé de la chevalerie, et le mal environnant menaçant le Sanctuaire et le monde. Mais la, en ce moment, il était dans son cercle privé. C'était un moment rien que pour eux, c'était sa vie intime. Deux deux avaient donné leur vie à Athéna, mais leur cœur leur appartenait encore et ce cœur c'est à Ainia qu'il l'avait offert. Oui il était amoureux, elle était magnifique, elle était douce tout en étant forte, drôle et intelligente, elle était sa perfection. Il l'admettait, elle coulait dans ses veines, son chant résonnait sans cesse à ses oreilles...

_ Je t'en avais parlé, mais il est vrai que je n'avait jamais joué devant toi. Tu as pris ton temps, il est vrai. La prochaine fois peut être qu'un petit appel cosmique ferait que tu aille plus vite. Sauf si tu as l'autorisation de passer pour toujours maintenant. Il faudrait peut être voir avec Belisaire ce que ton nouveau statut te permet ou non désormais, si tu dois faire station à chaque temple, cela va vite devenir chiant.

Il se mit à rire et lui fit un petit clin d’œil. Il se remit à pincer les cordes de son instrument de musique, jouant un air un peu plus gai.

_ Oui j'ai rencontré Airôth chez ton remplaçant. Il a l'air d'une bonne personne, par cotnre j'ai été étonné qu'un gaillard comme lui dise qu'il tenait pas le litron. T'as donc fait la causette avant de venir me rejoindre, je retiens...

Silas tira la langue à Ainia et stoppa sa petite mélodie, il poussa l'instrument contre la vasque dans la fontaine et se releva. Il alla vers elle et la prit par la taille. Il plongea son regard marin dans celui carmin de la rousse et déposa ses lèvres contre les siennes.

_ Le programme? J'avais pensé commencé par te mettre nue de suite et te faire l'amour la sur la fontaine mais il semble que tu ais l'envie de la palabre.

Silas sourit à Ainia puis passa derrière elle pour la coller à lui, il posa son menton sur le creux de son cou et la fit avancer jusqu'à la fontaine. Il s'assit sur le rebord du bassin, et la fit s'assoir sur ses genoux. Il commença à l'embraser dans le creux du cou.

_ Ma journée? Ça a été. Manger, repos et méditation. Je recharge mon cosmos, voila quoi. Et toi? Tu as fait quoi de beau aujourd'hui ma belle Ainia. Et si on allait dans mes appartements, les servants sont repartis, nous sommes seules...

Il laissa sa main venir contre l'un de ses seins et le caressa avec tendresse et une certaine envie d'en avoir plus, bien plus...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.



Dernière édition par Silas le Lun 22 Aoû - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMer 2 Mar - 19:35



"- J'ai songé à l' "appel cosmique", mais je dois admettre que j'étais plutôt contente de le rencontrer. Tu sais, j'ai tellement guetté son arrivée lorsque j'étais Saint du Bélier, que du coup, j'étais curieuse d'en apprendre un peu plus sur lui. Airôth est quelqu'un de charmant et sa compagnie m'a été agréable. Je crois qu'au début, il m'a prise pour une de tes servantes. Ce qui a plutôt été amusant, et lorsque je lui ai révélé qui j'étais, le pauvre était un peu perdu. Il pensait que c'était Hélène en personne qui viendrait réparer les armures, j'ai donc dû lui prouver qu'il ne se trouvait pas face à une imposture."

Je continuais de jouer avec la surface de l'eau en souriant en me remémorant la scène, tout en écoutant le nouvelle mélodie entamée par mon amant, avant de faire une petite moue en resongeant aux paroles de Silas.

"- Tu as raison, il faudra vraiment que je m'entretienne avec Bélisaire. Je n'ai pas envie de devoir m'arrêter à chaque temple si je suis amenée à le rencontrer. Ca risque fortement de m'énerver."

La musique cessa. Tournant la tête vers lui, je le vis se lever, reposer délicatement l'instrument, avant de venir moi. Je m'étais relevée, et voilà qu'il vint m'enlacer. Lentement, mon faciès se leva vers lui, nos regard se croisèrent, et l'instant d'après ses lèvres se posèrent sur les miennes. L'échange était doux et tendre, des plus agréables. J'étais à nouveau chez moi, et je m'y sentais merveilleusement bien.

J'eus une sourire amusé à l'évocation de son programme. Cela pourrait être intéressant, mais pas tout de suite. Pour l'heure, je voulais simplement discuter avec lui comme tout couple normal le faisait. Et le comprit. Je me laissais entraîner sans opposer la moindre résistance, et m'assis sur ses jambes, passant mes bras autour de lui, fermant un instant les yeux sous la douce taquinerie de ses lèvres qui s'amusaient à taquiner la chair tendre de mon cou. Lorsque ses doigts effleurèrent le galbe de ma poitrine, j'emprisonnai sa main dans la mienne pour retenir son geste, reculant la tête pour le fixer d'un air espiègle:

"- Ce n'est pas très gentil à toi de chercher à me déconcentrer. Tu sais, à l'époque, lorsque je n'étais qu'une fille de joie, ce genre de chose t'aurait permis de poursuivre, mais ce n'est plus cas. Et je lis parfaitement dans ton esprit, si tu veux que l'on aille dans tes appartements, c'est uniquement pour me mettre dans ton lit." Je coupais toute protestation en plaçant mon index sur ses lèvres. " Et ne nie pas Silas, je connais parfaitement ce petit éclat de malice qui pétille dans tes yeux. Moi, je trouve que nous sommes très bien ici pour le moment, à discuter, tout simplement. Bien où en étions-nous?"

Je jouais à la demoiselle en pleine réflexion. " Ah oui, le programme de la journée. Pas de séance d'entrainement? Voilà qui est surprenant. Y aurait-il du laisser aller mon cher Gémeaux?" Dis-je avec amusement. " Pour ma part, je me suis entraînée et j'ai médité ce matin, avant de passer mon après-midi chez Saadyr à réparer une armure qui était particulièrement bien endommagée. Tel est mon programme depuis mon retour. Ces armures doivent être prêtes pour leur futur porteur. Nous devons nous tenir prêts pour combattre nos ennemis, et je compte bien apporter ma contribution aux guerres futures, que ce soit en réparant les armures qu'en combattant. Car oui, je compte bien combattre Silas. Avec ou sans armure, je demeure à jamais une Sainte."

Je tournais mon faciès en direction de l'entrée du Temple, de là où nous nous trouvions, nous pouvions voir le soleil rougeoyant passer pile à cet instant entre les colonnes pour poursuivre lentement sa descente vers l'horizon.

"- C'est magnifique tu ne trouves pas?"

Profiter des petits plaisirs était une chose merveilleuse pour nous autre chevaliers, après tout, notre espérance de vie n'était guère élevée, alors autant apprécier ce que celle-ci avait nous offrir, pour nous aider à nous rappeler, le moment où la Mort nous fauchera, combien elle fut belle et remplie.






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyJeu 3 Mar - 10:55


Il avait fait la petite moue lorsqu'elle lui avait dit qu'il ne s'était pas entrainé. Il y avait bien des façons de faire et la méditation en était une, surtout quand on était une personne privilégiant les attaques cosmiques au reste, sans parler de l'utilisation des différentes dimensions qu'il ouvrait et refermait. Tous cela utilisait beaucoup de cosmos et il devait donc se ressourcer le plus souvent et c'était en méditant qu'il le faisait.

_ Je vois donc que tu es fortement occupée. Entrainement et réparation. Il est vrai que l'on a besoin d'armure pour les différents chevaliers, mais je pense qu'on a peut être plus d'armures en état que de personnes capables de les revêtir... Combattre sans armure, je sais que tu es capable de te battre, mais sans protection sacré, c'est vraiment dangereux... Je sais que je ne pourrais pas t’empêcher de combattre mais promets moi que tu feras attention, c'est tout.

Elle le força à regarder le coucher du soleil, il était vrai qu'elle avait raison sur la beauté d'une telle chose mais pour Silas, cela représentait bien autre chose. Il ne pouvait s’empêcher de penser que l'aube et le crépuscule était le seul moment ou le jour et la nuit se rencontrait. Deux frères séparés qui n'avait que ces quelques minutes pour pouvoir se voir. Que donnerait-il pour le voir rien que cinq minutes par jour? Il poussa un petit soupire rempli d'une certaine tristesse, il savait qu'Ainia l'avait remarqué, mais en parlerait-elle? Il regarda avec elle un petit moment, la serrant contre lui sans un mot. Un léger gargouillis se fit entendre venant du ventre du Gold Saint, il en rigola.

_ Moi qui voulait te faire tomber à l'eau, il semble que mon estomac lui souhaite autre chose.

Silas l'invita à se lever et à le suivre dans ses appartements. Ils arrivèrent dans la partie salon, trois fauteuils, une petite table et une plus grande, remplissait la pièce avec aussi deux étagères avec quelques objets, des souvenirs. Sur l'une trainait la pipe de Darius ainsi que celle que ce dernier lui avait offert dans sa jeunesse. Il l'a regarda avec nostalgie avant d'aller s'engouffrer dans la partie cuisine. Il en ressortit avec un plateau avec du pain, de la viande séchée et des fruits. Il posa le plateau sur la petite table puis alla chercher le vin et les coupes qui trainaient sur la grande. La pièce était éclairée par quatre torche qui faisait danser leur lumière sur le visage de sa douce Ainia. Il servit les coupes et porta un toast à sa direction.

_ Dis moi. Tu vas rester en poste ici où il va falloir que tu repartes à Jamir? Au cas où tu partes, tu viendras me le dire en personne cette fois-ci?

Le Gold Saint sourit tendrement à l'ancienne gardienne du premier temple du zodiaque. Il l'observait se perdait dans la beauté de ses traits.

_ C'est tellement bien que tu n’aies plus à porter ton masque. C'était tellement dommage de cacher une telle beauté.

Silas se leva se son fauteuil pour aller s'assoir sur celui d'Ainia et l'embrassa alors passionnément.

_ Je t'aime tellement...

Il se mit à lui caresser l'un de ses bras et lui sourit avec tendresse et s'allongea sur le fauteuil, plaçant sa tête sur les cuisses de sa belle, la tête tourné vers elle, il l'observait.

_ Je m'excuse d'avoir pu te blesser et j'espère ne jamais le refaire même si je pense que cela est inéluctable rien que par le fait que nous sommes au service d'Athéna. Tu as mon coeur, mais elle a ma vie...

La vie, la mort... Un frisson le parcourut lorsqu'il repensa à sa rencontre avec Thanatos...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyDim 6 Mar - 19:32



Faire attention. En étais-je capable? Est-ce que je pourrai demeurer en retrait alors que ceux que j'aime, eux, combattraient avec acharnement nos ennemis? Je me le demandais. Toute ma vie n'avait été que combat, alors pourquoi les choses seraient-elles différentes à présent? La réponse je la connaissais: ma vie valait énormément pour les Saints, ce qui faisait de moi en quelque sorte l'ennemi à abattre pour nos adversaires. Sans moi pour réparer ou créer les armures, leur redonner vie, la chevalerie d'Athéna serait amoindrie. Je laissais échapper un soupir, il m'en coûtait de le dire, mais oui Silas avait raison.

"- Je ferai attention, tu as ma parole."

Je lui adressai un sourire et plongeai mon regard dans le sien. Un constat s'imposa de lui-même à moi, mon Gémeau semblait du genre mélancolique. La seule fois où je l'ai vu dans cet état, c'est lorsque nous avions parlé de Methos. L'étreinte de ses bras se resserra autour de moi et nous restâmes là silencieux. Je ne voulais pas aborder ce sujet sensible, pas maintenant. L'estomac criant famine de mon amant m'arracha un petit éclat de rire cristallin, et j'abandonnai ma position, pour le suivre à l'intérieur de son temple, en direction de ses appartements privés.

Parvenue dans le salon je m'arrêtai pour observer la décoration plutôt désuète et austère. Pour un ancien noble, voilà qui était étrange, ne pus-je m'empêcher de penser avec amusement. Curieuse de voir les pipes de plus près, j'allais scruter celles-ci, avant de prendre place dans un fauteuil, fermant un instant les yeux pour profiter du calme ambiant. La journée m'avait épuisée. La prise de parole de Silas me les fit rouvrir.

"- Je n'en sais trop rien. tout dépendra de la volonté d'Hélène. Pour le moment c'est ici que je suis. après rien ne t'empêchera de venir me rejoindre à Jamir. Les portails dimensionnels servent à cela aussi."

Un clin d’œil espiègle et je pris la coupe qu'il m'offrait, plongeant mon regard dans le liquide vermeil.

"- J'aimais porter ce masque. Il me protégeait du regard des autres, et de rester anonyme surtout."

Lorsqu'il posa sa tête sur mes cuisses, je laissais mes doigts caresser sa longue et sombre chevelure avec tendresse. Je restais un long moment silencieuse, réfléchissant à ses paroles.

"- Silas, je t'aime et je ne te permets plus d'en douter un seul instant. Tu sais, je n'aurais jamais pensé avoir à nouveau un jour droit à tout cela, la joie d'être aimée et choyée. Je pensais que tout cela était terminé pour moi, et, lorsque j'étais dans ce Colisée de la Mort, j'attendais simplement que les Moires rompent le fil de ma vie pour avoir droit à la paix. Et puis, il y a eu Aslam, Jamir, Athéna, et mon avenir de chevalier s'est offert à moi. Mais en arrivant ici, je ne m'attendais pas à trouver l'amour. Ecoute-moi, je veux que tu me promettes une chose."

Je pris une profonde inspiration avant de poursuivre avant de poursuivre:

"- S'il devait m'arriver quoique ce soit, je t'interdis formellement d'abandonner la tâche que tu dois accomplir pour venir me chercher." Je plaçai mon index sur ses lèvres pour l'empêcher de protester et poursuivis: " Ma vie sera tout autant mise en danger que la vôtre si ce n'est plus. Je suis votre forgeron. Celle qui va vous fournir en armure. S'il n'y a plus personne pour les fabriquer, cela vous affaiblira considérablement. Je suis un ennemi à abattre. Et comme tu l'as dis, nos vies ne nous appartiennent pas, elles sont à Athéna et à elle seule. Autre point, si cela devait arriver, je refuse que tu te laisses envahir par les ténèbres de ton cœur."






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMer 9 Mar - 17:42


Il était resté sur les cuisses d'Ainia, laissant la rousse jouer avec ses cheveux, il l'écoutait avec attention. Elle n'avait pas tort, c'était vrai, elle était une pièce maitresse pour le sanctuaire, une femme avec un don inestimable.

_ Tu dois me promettre la même chose, si je dois mourir au combat un jour, ne cherches pas vengeance, vit pour moi mon amour.

Il se releva et se tourna vers elle pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres puis décollant les siennes de la bouche de la demoiselle, il la fixait. Il passa sa main contre sa joue et il lui sourit.

_ Effectivement ton don est une aubaine pour le Sanctuaire, c'est pour cela que je dois te protéger encore plus.

Silas lui sourit tendrement puis se détacha lentement d'elle pour aller se servir une nouvelle coupe de vin. Il la regarda de haut en bas avec des yeux remplis d'amour, l'amour sincère qu'il possédait pour elle, un amour fort qui pouvait se révélait destructeur mais aussi une arme. La passion des sentiments pouvait créer des choses formidable, c'était une force inépuisable.

_ J'aurais deux trois choses à te dire, je ne sais dans quel ordre... Bon autant que je te balance tout et tu me répondra dans la foulée, héhé. Sais-tu si les armées des autres dieux possèdent des réparateurs ou des forgerons? Ont-il leur propre Jamir ou bien des renégats de Jamir à leur service? Autre question, saurais-tu lire des choses dans l'armure de la Balance? Lire des sentiments des souvenirs de son porteur d'il y a cent années? J'ai découvert récemment que l'un de mes ancêtres était un Saint, le chevalier d'or de la balance justement et j'aimerai en savoir un peu plus sur cet "oncle". Dernière chose, j'aimerai que tu ne lise plus dans mon armure si possible, si tu dois apprendre des choses, je préfère qu'elle vienne de ma bouche plutôt que de ma cloth. Genre les événements de Kiev si tu pouvais éviter de les voir...

Silas se leva ensuite et fit quelques pas dans le salon. Il s'arrêta devant l'étagère et fixait la pipe sculptée de Darius, son maître. De bons souvenirs lui revinrent en mémoire en la regardant. Ils chassaient ceux de Kiev qui venait de revenir. Silas n'avait toujours pas digéré les événements, il savait qu'il devait le faire mais c'était difficile.

_ Moi aussi je ne pensais pas connaitre l'amour et tu sais la vie que je menais avant pour l'avoir entendu voir participé... Je n'ai pas connu l'amour d'une famille, on m'a retiré cela à la naissance, parti avec Methos... Darius m'aimait je pense, comme un maître aime son élève, mais je ne pense pas qu'il était un père comme l'était Phocas pour Childéric, une sorte de tonton râleur au pire, haha... J'ai recherché l'amour dans la luxure, draguant et couchant avec des filles faciles ou qui demandait cela. Payant des prostituées pour me soulager en elle, pensant que cela rempliait le vide dans mon cœur en me déversant en elle! Mais j'avais faux, et j'en souffrais encore et encore... Mais... Mais tu es arrivé! Oui toi et je suis tombé amoureux! Toi et Childéric êtes ma famille et les êtres que j'aime le plus au monde, lorsque vous êtes près de moi, ce trou se remplit et je viens même à en oublier mon frère.

Il se tourna vers elle, un regard mêlant la tristesse, la joie et l'amour. Silas était tiraillé, torturé, tel était la malédiction des Saints des Gémeaux...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyDim 13 Mar - 1:59




Je fus surprise. Pas un instant il ne protesta face à ma requête. Je m'attendai à un refus net et catégorique, mais il n'en fut rien. Tout ce qu'il me fit promettre en retour était d'agir de façon similaire pour lui. Je me contentais d'acquiescer, mais je savais au fond de moi que ce serait impossible. Je ne pourrai pas ne rien faire. Je ne pourrai pas rester sans réagir. Non. Pour moi, cette chose était impensable. Le désir de vengeance était un processus humain. Que l'on me prive de l'homme que j'aime, et je transformerai cet amour en raz de marée dévastateur. Mais pour l'heure, je ne devais pas penser à des choses aussi sombres. Je goûtais une nouvelle fois à ses lèvres avant de le laisser se relever.

"- Je t'écoute, qu'as-tu à me demander?"

Et il parla. Lorsqu'il s'y mettait, Silas pouvait être un véritable moulin à paroles que rien ni personne (enfin si peut-être moi) ne pouvait arrêter. Au début, cette facette de lui m’agaçait prodigieusement. Moi qui étais du genre solitaire et peu causante, il n'avait eu de cesse de me harceler avec ses questions, si bien que lorsque je les quittais, lui et Childéric, j'avais bien souvent un mal de crâne carabiné, qui n'était pas dû, contrairement au leur, à l'alcool.

Je fus touchée par ses mots, et au-delà d'eux-mêmes, par la force de son amour. Et je pouvais deviner facilement pour quelles raisons il parvenait à oublier Methos lorsqu'il se trouvait en notre compagnie. Le Lion d'or et moi étions les symboles de la Vie. Son jumeau, lui représentait la Mort, le regret. Le regret de n'avoir eut ce frère et la mort des sentiments que ses parents, sa famille aurait dû lui porter. Et cela était une véritable torture pour mon Gémeau. Oui cela représentait bien la dualité qui combattait en lui.

"- Pour ce qui est de ta première question, nous sommes le seul camp, à ma connaissance, à disposer de forgerons et de réparateurs d'armure. Ce sont les Müiens qui ont créé ces armures, c'est à eux qu'il revient de les réparer ou de les créer. Pour ce qui est des autres camps, il est possible que leurs armures disposent de propriétés d’auto régénération. Venons en à l'armure de la Balance à présent." Je pris une profonde inspiration, cela risquait d'être beaucoup plus difficile. "J'ai déjà eu accès à ses souvenirs lorsque je l'ai réparé pour Shin. Même si je préférerai éviter d'avoir à la retoucher, je le ferai pour toi. Mais lorsque je le ferai, je veux que tu sois auprès de moi s'il te plaît. Cette armure a trop été souillée. Et certains de ses souvenirs me seront beaucoup trop douloureux."

Oh oui bien trop douloureux car ils me rappelleront le calvaire que son ancien porteur m'a fait vivre. A cette pensée, je ne pus réprimer un frisson, non pas de froid, mais de terreur. je passais mes bras autour de moi, comme pour me protéger du fantôme de Shin. Oh oui, s'il m'avait vu en cet instant aussi fragile, il n'aurait pas manqué de chercher à me briser. Je chassais son souvenir avant de poursuivre, plongeant mes prunelles ambrées dans celles de mon compagnon.

"- Pour ce qui est de ton armure, je ne peux te promettre quelque chose que je ne serai pas en mesure de tenir. L'armure me montre ce qu'elle veut. Je ne choisis pas, c'est ainsi. Et je ne te cache pas que je pense que ce sont là des souvenirs qu'elle me montrera. Je suis désolée, ce n'est pas ce que tu voulais entendre, mais je ne veux pas te mentir. Alors, à mon tour de te poser une question: veux-tu que nous parlions de Kiev? Si tu ne le veux pas, je le comprendrai très bien et je patienterai jusqu'à ce que tu sois prêt à m'en dire plus. Mais ne garde rien pour toi je t'en prie."






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMer 16 Mar - 11:45


Kiev, une chose que Silas aurait souhaité taire et oublier. Mais c'était une chose inoubliable par tant d'actions et l'importance de certains faits qui s'y sont produits. Elle voulait qu'il en parle, elle voulait entendre ces mots sortir de sa bouche, mai slui n'en avait pas forcément envie. Cela l'aiderait-il ou justement cela aurait l'effet contraire?

_ Cela serait plus facile pour moi que tu regardes ce que mon armure a à te dire, vu qu'elle ne saurait se taire si j'ai bien compris... Mais cela serait se défiler... Je t'aime Ainia et te répondre est normal même si cela est dur. Mais c'est bien cela être en couple non?

Couple. Oui c'était ce mot qu'il venait de dire. Le stade des amants était passé et c'était une véritable histoire qu'il voulait vivre avec. Lapsus non? Non disons plus qu'il avait fourché mais ses paroles reflétait sa pensée, il voulait construire quelque chose avec elle, il voulait qu'Ainia ait sa place dans sa vie, c'était une chose plus officielle.

_ Je ne sais pas trop quoi te dire plus que lors de nos retrouvailles...

Silas allait surement se répétait sauf que le ton n'allait pas être le même, deux jours auparavant c'était sous le fait de la colère qu'il crachait ses paroles, maintenant cela allait être sur un ton plus calme, plus posé.

_ Tu sais ce que j'ai fait et la cause de tout cela. Arès a réveillé en nous, en moi, nos instincts combattifs et violents les plus primaires et dans le cas d'une personne ayant ma force et mes pouvoirs je te laisse deviner les dégâts que cela engendre. J'ai tué des gens, des personnes lambda qui était sous l’emprise de ce même chaos. Certains sont tombés sous mes coups, puis j'en ai envoyés d'autres dans des dimensions qu'un simple humain ne peut supporter. Puis lorsque j'ai réussi à reprendre un brin de conscience, c'est sur terre à des centaines, voir des milliers de lieues que les passages dimensionnelle les ont conduis.

Il stoppa ses paroles, et alla se resservir du vin. Au lieu de regarder sa belle rousse, c'est la pipe de Darius qu'il fixait. Il avait peur de l'avoir déçu, il ne voulait pas être un second Shin pour lui.

_ Ce sont des victimes collatérales, et le véritable meurtrier de ses personnes est Arès, c'est ce que je me dis. Mais j'ai été son pantin, l'espace de quelques minutes je suis devenu son bras armé et cela je n'arrive pas à m'en défaire! Tu connais mon crédo, si je dois tuer une dizaine de personnes voir une centaine pour en sauver dix milles voir plus, cela ne me gène en rien. C'est la voie que j'ai choisi, les guerres font des victimes et nous sommes des soldats, c'est la vie. Mais avoir tué pour autre chose que la cause d'Athéna... Merde! Tu comprends que... Je ne peux oublier ce plaisir malsain...

Il se tourna brusquement vers Ainia, des larmes de honte coulaient de ses yeux bleus qu'elle appréciait si fortement. Il se sentait sale, souillé par le cosmos d'Arès et de ce qu'il avait fait naitre en lui, cette sorte de plaisir à avoir combattu et tué juste comme ça, sans but ni motivation sauf celle de la violence, du sang et de la mort.

_ Ce n'était pas moi et pourtant c'était moi aussi... Je... J'ai pris... Je ne veux pas.. non pas ça... malédiction des gémeaux...

La malédiction des chevaliers d'or des Gémeaux, c'était des termes que Darius avait prononcé lors de l'entrainement de Silas...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyMer 16 Mar - 22:49





Je savais que j'avais mis le doigt là où ça faisait mal. Je ne savais pas s'il accepterait de s'ouvrir davantage. Peut-être n'aurait-il pas envie de m'en dire plus que ce qu'il n'avait déjà fait. Un instant, je m'en voulus de lui faire se rappeler ces souvenirs douloureux. Aussi, lorsqu'il prit la parole, je ne dis pas un mot, le laissant aller jusqu'au bout de sa pensée. Le besoin de vider son sac était là, bel et bien présent. Et je ne pouvais que le comprendre. Là où d'autres l'auraient regardé avec dédain et dégoût par manque de compréhension, moi je continuais à l'observer avec cet amour que je lui portais. Un amour véritable et sincère.

Mais lui, fuyait mon regard, ne pouvait y lire ce qui'il exprimait, et je voulais tellement rencontrer les yeux bleus que j'aimais tant, je voulais tellement y retrouver cette lueur taquine et espiègle qui masquait cette peur du rejet et de l'abandon. Aussi lorsqu'il se retourna vers moi, la vision qu'il m'offrit me retourna. Je ne l'avais jamais vu ainsi. Oui le fier Gémeaux pleurait. Des larmes de regret, et de crainte de devenir ce qu'il ne voulait pas être. Oui cette vision m'ébranla au plus haut point.

Sans un mot, je quittais mon fauteuil pour avancer vers lui, venant l'enfermer dans le cercle de mes bras, nichant mon visage contre son torse, écoutant battre les battements de son cœur, attendant d'entendre ceux-ci s'apaiser. Je ne sais plus combien de temps nous étions restés ainsi, j'avais perdu le décompte. Tout ce qui comptait pour moi en cet instant était de lui prouver que je me tenais à ses côtés et ce quoi qu'il advienne. Je me fis la promesse que moi vivante, jamais je me le laisserai sombrer dans les ténèbres de son âme.

Lentement, une main se porta sur sa joue, l'obligeant à me regarder droit dans les yeux. Mes prunelles vermeilles se perdirent dans les siennes. Je lui offris un doux sourire, avant de prendre la parole:

"- Pensais-tu que je te jetterai la pierre? Que je te blâmerai d'avoir fait ce que tu as fait? Que je t'en aimerai moins? Qui suis-je pour me permettre de juger tes actes, alors que j'ai moi-même le sang d'innocents qui souille mes mains? Il n'y a rien de pire que ce sentiment qui nous saisis. Cette frustration qui nous fait nous sentir impuissants, qui nous montre la faiblesse de notre cœur et de notre âme. Ce sentiment de culpabilité je ne le connais que trop bien, j'ai vécu avec pendant deux longues années. C'est une chose horrible n'est-ce pas? Je ne peux que te dire ceci mon Ténébreux. Tout ceci, ce n'était pas toi. Ce n'était pas ta faute. Tu es un guerrier, un combattant, mais je sais que tu es juste et bon. Ne doute jamais de ta vraie nature. Ne doute jamais de toi et dans les moments les plus sombres de ta vie, pense à moi, pense au couple que nous formons, et ce que nous pourrions devenir. Je t'aime, et pour moi ce sentiment supplante n'importe quel autre. Je n'ai pas honte de toi. Non je suis fière. Fière de ce que tu es."

J'avais prononcé le mot couple en souriant, lui montrant combien j'étais par la façon dont il me voyait. Lentement je me penchais pour venir cueillir délicatement la pipe de Darius. L'observant un instant, je venais ensuite la poser entre les mains de mon amant.

"- Il aurait été fier de toi. Oui Darius aurait été fier du chevalier et de l'homme que tu es devenu. Alors ne rougis pas d'actes où un autre te contrôlait, et demeure la tête haute."
Me hissant sur la pointe des pieds, je conclus ma tirade en venant nouer mes bras autour de son cou pour l'embrasser avec tout l'amour dont j'étais capable. Je savais ce que je devais faire. Lui faire oublier tout ceci et je connaissais le meilleur moyen d'y parvenir. Je lui adressais un sourire de connivence, avant de le prendre par la main pour prendre le chemin de sa chambre. Là le cour du temps se perdit, se suspendit pour nous deux. Plus rien n'avait d'importance que lui, je désirais le faire se sentir aimé, vivant, et heureux. Et lorsque je repris conscience de mes sens, c'est un visage serein qui était tourné vers moi, apaisé dans son sommeil.

Lentement je quittais la couche sans faire le moindre bruit, enfilant ma chemise avant d'aller en direction de l'armure qui trônait là. Délicatement je l'effleurais. Je me rappelais que la dernière fois que j'avais agis de la sorte j'avais pu voir Methos. Me mettant à genoux devant elle, je posais mon front contre le casque de l'armure et murmurais.

"- Tu as trouvé un merveilleux porteur et toi et moi nous savons que tu ne peux pas toujours en dire ainsi. Il a le cœur droit et juste. Alors je t'en prie, protège le et veille sur lui. Pour toi. Pour moi. Pour nous."







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyJeu 17 Mar - 17:15


Il l'avait écouté sans rien dire, la laissant l'étreindre avec tout son amour. Elle était tout à ce moment là. Elle avait la douceur d'une mère, la compréhension d'une soeur, la passion d'une amante. Elle était son âme sœur, celle qui pouvait remplir le vide laissé par son double. Elle le comprenait, elle le calmait et lui redonnait de l'espoir, il l'aimait encore plus pour tout cela. Il se laissa guider vers sa propre chambre lorsqu'elle le prit par la main, se laissa basculer sur le lit et se faire déshabiller par son amante qui se mit nu elle aussi contre lui. Elle lui fit l'amour, contrôlant la danse pour le premier round. Reprenant confiance, elle mena l'assaut du deuxième pour attendre une deuxième l'extase. Et c'est dans les bras de sa jolie rousse qu'il s'endormit apaisé, l'esprit serein.

Il se réveilla seul dans le lit mais ne s'inquiéta pas, il sentait la douce présence de son aimé dans sa maison zodiacale. Il se leva alors de son lit, trônant au milieu de sa chambre. Le lit était entouré de deux statues de marbre blanc, symétrique représentant deux femmes à moitié nues. Il les avait trouvé dans son temple lorsqu'il en avait pris possession et les avait alors placé la. La chambre était presque aussi austère que le salon. En face du lit se trouvait une commode avec sur cette dernière un casque. C'était l'un que portait son père qu'il avait prit avec lui en s'enfuyant du domaine familiale, le seule souvenir de son géniteur. C'était sur ce dernier qu'il posait souvent le bijou de sa mère qu'il portait autour du cou, comme pour les réunir dans les jours présents. Sur l'un des murs, un grand miroir, contre l'autre une bibliothèque avec quelques ouvrages dont une bible ou encore l’odyssée, des classiques. A coté de la bibliothèque qui contenait quelques bibelots se trouvait une grande malle, une espèce de fourretout de Silas.

Il se leva et sortit, il entendit alors les murmures d'Ainia qui semblait parler à sa Gold Cloth. Il sourit et avança plus vers elle.

_ Aurais-tu fais une overdose d'amour pour maintenant parler seule?

Nu comme un verre, marchant sur le marbre froid du temple, il s'approcha d'elle. Son corps d’athlète était léché par les flammes des torches du salon, il aurait aimé la voir dans le plus simple appareil. Il trouvait son corps parfait malgré les cicatrices qui longeaient son dos comme une carte. Le chevalier d'or posa sa main sur l'épaule de sa belle rousse et s'agenouilla derrière elle.

_ J'ai d'autres choses à te dire si tu le veux bien et même une requête.

Il l'embrassa dans le cou, laissant ses mains caresser ses courbe et se levant. Il se servit une nouvelle coupe de vin et vint s'assoir sur l'un des fauteuils. Il faisait encore chaud dans le temple malgré la légère fraicheur qui s'y trouvait, l'été était vraiment chaud cette année. Il se racla la gorge.

_ Que sais-tu vraiment sur les chevaliers d'or des Gémeaux?

Il marqua une pause attendant quelques mots et repris après une autre gorgée de vin.

_ Le signe des Gémeaux représente Castor et Pollux, les deux jumeaux de Zeus. Mais savais-tu que chaque chevalier des gémeaux à ma connaissance possédait un jumeau? Ce jumeau est normalement une sorte de remplaçant du chevalier d'or. L'ainé est le chevalier, le cadet son remplaçant, voir son ombre. Certains vivent en retrait, se cachant dans l'obscurité, attendant la mort de l'ainé pour le remplacer, cachant ou non la mort de ce dernier. Les Gémeaux est une constellation double, elle possède donc deux représentants en même... Methos aurait du être le Gold saint j'aurais du être celui attendant sa mort pour le devenir mais... mais voila tu connais l'histoire. Je suis un gémeaux n'ayant pas eu à attendre pour le devenir...

Une légère brise lui caressa l'échine et le fit frissonner, il passa une couverture légère qui trainait sur le dossier du fauteuil sur ses épaules, la rabattant sur ses cuisses.

_ Ce que m'a enseigné Darius en plus de cela est que souvent le chevalier des Gémeaux change... Disons que sa personnalité s'entache pour diverses raisons, la pression, les événements extérieurs, le souvenir de l'ainé remplacé... Ce que m'a appris mon maître c'est que les Gémeaux sont placés sous le signe de la dualité. Chaque homme possède le bien et le mal en lui, à différente proportion et les Gémeaux sont les représentant de cette dualité... Comprends-tu ce que cela veux vouloir dire?

Silas voulut boire mais sa coupe était vide, il fit la moue et la reposa alors. Il ne voulait pas relever pour le moment.

_ Comment mon maitre savait tout cela? Facile pour te répondre, son meilleur ami n'était autre que le dernier Gold Saint des Gémeaux, Corda. J'avais presque oublié cette histoire qu'il m'avait conté au début de mon entrainement mais les derniers événements m'ont fait la rappeler. Corda était donc le meilleur ami de Darius. Tout comme moi il avait un jumeau, lui était l'ainé. Il le tua lors d'un entrainement quelques mois avant l'obtention de son armure, chose dont il ne se remit jamais. Mais cela fut un éléments déclencheur, une chose arriva mais Darius ne l'entrevit que trop tard... Corda s'était laissé guider vers l'obscurité, vers la colère. Le regret, la tristesse le rongeaient et après des années de service envers notre déesse... Corda bascula un jour, il trahit le Sanctuaire pour s'allier avec les forces ennemies... Il rejoignit les rangs des Berserkers, leur apportant en guise de cadeau de bienvenue le cadavre de ses deux apprentis... A quinze ans je pensais presque que cette histoire était un conte, un truc qu'il avait obscurcit, réarrangé pour me faire peur, pour que je cède pas à la tentation... Que je sois un bon Saint mais... Mais maintenant que j'ai sentis cette attraction que cette noirceur m'a habité, j'ai... J'ai peur de vivre la même chose... Ainia! Si un jour je devais suivre le chemin de Corda, il faudra m'arrêter, il faudra que tu me tue! Toi ou Childéric mais oui... la mort plutôt que la transformation et la trahison!





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu200/200[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge210/210[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune275/275[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyDim 20 Mar - 14:06



J'avais sursauté. Oui le son de la voix de Silas m'avait fait sortir de mon petit entretien avec l'armure. Immédiatement, je m'étais relevée d'un bond pour virevolter sur moi-même, main sur mon cœur qui avait manqué un battement. J'avais la sensation d'être un enfant prit en faute.

"- Tu m'as fais peur. Pourtant il me semble avoir été raisonnable sur la dose d'amour."

J'avais répondu sur un ton taquin et espiègle, et le regardais avancer vers moi, nu comme au premier jour, et par Athéna, mon chevalier était beau comme un Dieu. Un tendre sourire ourla mes lèvres avant que je ne reporte mon attention sur l'armure, reprenant ma position à genoux devant elle. Je sentis la présence du corps du Ténébreux derrière moi, la douceur d'une main se posant sur mon épaule. Je fermais un instant mes yeux, avant de les reporter sur lui: je suivais le moindre de ses gestes, tout en répondant à sa question:

"- Je sais de qui elle est la représentation, je connais son histoire, et son lot de malédiction. Hélène me l'a enseigné."

Je le laissais s'exprimer, il le fallait, je sentais qu'il en avait grandement besoin. Je me demandais juste où il voulait en venir, enfin j'avais bien ma petite idée sur la question. Je connaissais Silas bien mieux qu'il ne le pensait. Un vrai moulin à paroles. J'aurais voulu lui dire de se taire, de ne pas prononcer ce que je pressentais qui allait suivre. Mes iris vermeilles le scrutaient, et au fur et à mesure qu'il parlait, je crispais mes mains sur ma chemise, en froissant le tissu, malmenant ce dernier. Et lorsqu'il prononça ses derniers mots, je me relevai d'un bond, une étincelle de colère illuminant mon regard:

"- Tu n'as pas le droit de me demander ça! Tu n'en as pas le droit! C'est impossible. Je ne pourrai pas!"

Vivement je me mis à faire les cents pas, mon regard, comme devenu fou, allant de lui à l'armure. Non je ne le pourrai pas. comment pourrais-je ôter la vie à l'homme que j'aime.

"- Raaaagh!"

La seconde suivante j'étais devant l'armure, laissant mon cosmos nous envelopper toutes deux, alors que je plaquais ma main sur elle. J'avais vraiment la rage au ventre. Je ne voulais pas le perdre, pas plus je ne voulais être celle qui lui prendrait sa vie si jamais il perdait pied. Non, il n'avait vraiment pas le droit de me demander cela. Mais je voulais voir de mes propres yeux, je voulais qu'elle me montre la folie qui était celle des troisième gardiens. Quelle me montre son histoire. Une multitude d'images assaillirent mon esprit, notamment Kiev. Je ne me concentrais pas que sur le prédécesseur de Silas, mais sur l'ensemble des porteurs. Nombre d'entre eux avaient sombré dans la folie la plus noire et la plus destructrice. Et l'armure me montra leurs actes fous et ravageurs. Un instant, je voulus à me dégager, mais elle me retint malgré tout.

Sans que je ne m'en aperçoive, je pleurais. Oui je pleurais pour ces hommes meurtris et incompris. J'avais le souffle court et haletant. J'aurais voulu crier. Hurler. Mais aucun son ne sortit de ma bouche. Et lorsque tout ce maelström prit fin, je reculais, comme pour mettre une certaine distance entre moi et l'armure. Ces chevaliers, je l'avais bien vu, n'avaient trouvé la paix que dans la mort. Ils avaient accueillis celle-ci comme une sorte de délivrance. Je pleurais pour ses âmes meurtries et leur sombre destinée. Je pleurais car la requête de Silas prenait à présent tout son sens. Je pleurais, car je savais, au plus profond de moi, que si une telle chose devait se produire, je serai celle qui y mettrai un terme, et non Childéric. Cela je ne le permettrai pas.

Lentement, je tournais mon faciès ravagé par les larmes en direction de Silas, me contentant simplement d'acquiescer. Promesse muette. Puis tout devint sombre autour de moi. Je chutais.







Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (1650/1650)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge1250/1250[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (1250/1250)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune1650/1650[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyLun 21 Mar - 15:18


Une simple réponse sortit de la bouche de Silas lorsque son aimée donna sa réponse sur son refus de le tuer si son cas devenait trop dangereux. Le ton avait été sec mais montrait toute sa détermination à ne pas devenir cet être noire qu'il pourrait devenir un jour.

_ Soit, je sais que Déric le fera alors...

C'est alors qu'après avoir fait les cents pas en silence avec une tête de constipation passagère, Ainia se repointa devant la Gold Cloth des Gémeaux pour la toucher à nouveau. Silas fit un pas en avant pour la retenir en tendant le bras mais trop tard, Il savait ce qu'elle allait faire et il ne voulait pas.

_ Fais pas ça! Non!

Silas savait qu'elle s'était mise en communion avec sa cloth et qu'elle n'allait pas en rester à lui comme porteur, il sentit toute la noirceur des autres Saints qui avait porté son armure passer en elle, leur peur, leur colère, leur tristesse. Elle était folle d'avoir fait cela, oui c'était une folie qu'il ne pouvait pas arrêter, il avait trop peur de couper la connexion entre la cloth et l'ancienne Sainte et que cela soit dommageable pour Ainia. Elle se mit à pleurer à cause des horreurs qu'elle voyait puis tout stoppa. Elle se tourna vers lui, le visage ravagé par tous les sentiments qu'elle avait subi en si peu de temps et elle s'écroula dans l'inconscience. Le Gold Saint plongea sur elle et commença à la secouer pour la réveiller mais rien à faire, tout cela lui avait pris trop de force.

_ Imbécile! Pourquoi avoir fait cela?

Il sentait sa présence, elle n'était pas en véritable danger, du moins physiquement. Il espérait que son esprit allait bien, il la sentait tourmentée mais calme tout de même. Silas la leva du sol et l'apporta alors dans sa chambre pour l'allonger dans son lit. Il la recouvrit de son drap et se posa alors contre elle tout en s'allongeant. Il la regardait, si belle qu'elle était malgré tout.

_ Je ne plongerai pas la dedans, je te le jure... Je ferai tout pour rester le même mon amour. Je ne veux pas te perdre, je veux construire un futur avec toi...

Silas posa sa tête contre son épaule et attendit que le sommeil le prenne, ce qui arriva avec un certain temps...








Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
HélènaHélènaArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-bleu0/0[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-bleu  (0/0)
CP:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-rouge0/0[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-rouge  (0/0)
CC:
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  G-jaune0/0[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  V-jaune  (0/0)
Message Re: [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]    [19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]  EmptyLun 21 Mar - 19:12
MJ a écrit:
Rêve 5 transcendé avec le Sceau d'Athéna. Ce post est unique.

Brutalement, alors que le Chevalier des Gémeaux était en train de s'endormir, un cosmos explosa dans le temple. Une jeune femme à la chevelure noire venait d'entrer dans l'antre de Silas et d'un geste de la main, elle invitait Ainia à s'approcher. Son aura était démentielle et le sceau d'Athéna ne durerait pas longtemps, pas évident de briser les rituels antiques d'Athéna elle même dans son Sanctuaire. Enfin bref, elle prit alors la parole.

- Ainia, je dois te parler à Jamir. Tu viens et c'est pas négociable.

Baissant la tête vers le Chevalier d'or.

- Ne t'inquiètes pas pour lui, il s'en remettra.

Amusée quelques secondes par la situation, elle reprenait son ton froid et sérieux. Elle savait qu'elle avait peu de temps. Son cosmos enveloppait peu à peu le Naos du temple pour se répandre dans toutes les coursives et d'un claquement de doigts, des murs de cristal se formaient comme des alvéoles autour des deux femmes. Et la réalité se distordit pour les renvoyer à Jamir.

MJ a écrit:
Ainia est téléporté à Jamir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[19 juin 550]Être amant, voir plus... [Pv Ainia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Gémeaux-
Sauter vers: