Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AethewolfAethewolfArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-bleu160/160[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-rouge0/180[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-rouge  (0/180)
CC:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-jaune0/244[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-jaune  (0/244)
Message [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya]   [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] EmptyVen 11 Mar - 1:50
Debout Tigrou ~


La panthère sortait de sa chambre, quelques heures après sa discussion avec la Mort. Elle avait dormis un peu pour reprendre des forces, se fatiguant plus vite que d’ordinaire. En plus de la rendre instable émotionnellement, la maternité faisait d’elle un être un faible. Elle sera les dents, vexée par ce constat. Marchant souplement, vêtu d’une simple robe avec les cheveux détachés, teintés au henné pour donner de jolis reflets cuivre à sa crinière, elle avait l’air plus chétive, plus fragile. Exactement ce à quoi elle voulait ressembler. Que l’on ne soupçonne pas cette future mère qu’être en réalité un être à la solde d’Arès, prête à égorger n’importe qui pour un regard de travers. Il allait falloir qu’elle ressorte le masque de la femme souriante et douce. Tout ce qu’elle détestait.

Borya. Un vague sourire étira ses lippes quand elle pensa à cet homme. Un tigre. Un vrai. Comme elle les aimait. Il était comme elle. Peut être pire avec du recul. Avançant avec une lenteur mesurée, s’adaptant lentement à se rôle dans lequel elle devait se fondre, elle garda la tête base en avançant, discrète mais pas invisible. Enfin, elle arrivait devant la chambre de son camarade. Elle s’arrêta quelques secondes puis entra en silence. Il faisait noir et elle pouvait entendre son souffle lent et régulier. Il dormait. Encore. Mais elle ne lui en tenait pas rigueur venant elle-même de se réveiller. Elle avança doucement, pour ne pas tomber, même si elle y voyait, elle ne prendrait pas le risque de le réveiller en sursaut. Trop dangereux pour elle. Rapidement, elle eut les pieds dans l’eau et le vit.

La panthère se stoppa, laissant le temps a son odeur de se rependre autour d’elle, comme un signal. Une fois certaine qu’il la reconnaîtrait, elle continua d’avancer, sa robe mouillée lui collant à la peau, moulant ses formes comme une seconde peau. Elle frôla lentement le bras du tigre. Se faisant plus audacieuse, elle glissa un peu plus dans l’eau, venant poser ses lèvres dans le coup de son amant. L’un des nombreux qu’elle avait, le seul qui pouvait comprendre les pulsions animales qui pouvait la pousser à tuer sans état d’âme. Elle calla son corps, faussement frêle, à celui bien plus viril du tigre. Les courbes de la jeune femme se lovaient à merveille contre celle de l’homme. Li Mei continua ses caresses et ses petites attentions pour le tirer du sommeil, sans le mettre de trop mauvais poil, quitte a s’offrir à lui… Elle adorait ça. Remontant ses lèvres sur le pourtour de sa mâchoire, elle passa lentement sa langue vers le lobe de l’oreille du félin, laissant ses mains l’enlacer, elle apprécia la chaleur qui se rependait lentement elle, se mettant à ronronner doucement.

-Réveil toi mon amour… On a une mission…



1 de Zvezdan ~  1 de Borya ~ 1 ಠ_ಠ de Thivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BoryaBoryaArmure :
Cuirasse du Tigre.

Statistiques
HP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-bleu160/160[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-rouge270/270[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-rouge  (270/270)
CC:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-jaune124/124[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-jaune  (124/124)
Message Re: [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya]   [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] EmptySam 12 Mar - 19:58
Ce qu'il y avait de plus important que d'enfoncer ses poings contre les faciès insupportables des ennemis d'Arès ? Qu'est-ce qui passait avant une sortie en foret à la recherche d'un peu de viande fraîche à se caler entre les crocs ? Le repos. Primordial, crucial. Vénéré, chéri. Le Tigre du dédale passait le plus clair de son temps à pioncer au fond de sa vaste grotte, une moitié du corps plongée dans l'eau chaude, pratiquement bouillante, de sa source. Et parlant de cela, rares étaient les êtres autorisé à pénétrer dans cette fameuse source d'eau chaude. S'il pouvait faire un effort quant à l'intrusion dans son antre de ses frères Berserkers en cas de nécessité, il se montrait beaucoup moins aimable concernant son bain naturel. Le plus personnel des biens qu'il possédait, mise à part sa cuirasse, et s'il y avait bien une qualité qu'on pouvait reconnaître à la bête vandale, c'était bien son égoïsme. Possessif aurait également convenu. Lui n'était pas le genre à partager, à donner aux autres, à prêter.

Il s'appropriait, possédait et dominait tout ce pourquoi il éprouvait de l'intérêt. Ainsi avait-il procédé pour le leadership de l'armée d'esclaves, puis pour l'obtention de sa cuirasse. Cela était dans sa nature, sa manière de procéder ne changerait probablement jamais. Il n'en avait jamais ressenti le besoin jusqu'à présent, ni même l'envie. Profondément plongé dans son sommeil, il ne fut pas alerté par la présence d'une autre bestiole au sein de son territoire. Celle-ci étant particulièrement douée pour se faufiler sans attirer l'attention. Elle se glissa jusqu'à lui, venant tremper sa peau au beau milieu de sa source, collant sa chair à la sienne. Elle n'avait jamais manqué d'audace, celle-là. Plus qu'une alerte olfactive, c'était un réveil garantie sans accroche qu'elle garantissait de par son odeur qui imprégnait les lieux, avertissant Borya d'une présence à ses côtés. Et comme celle-ci ne lui était pas étrangère, il aurait pu discerner son odeur entre des dizaines d'autres, ce fut sans grogner qu'il s'éveilla.

Pas de ça avec moi.

Mon amour. Stupide surnom affectif qu'il détestait entendre, d'autant plus au réveil. Qu'elle réserve ses marques d'affection pour ses divers amants pour qui elle prenait tant de plaisir à écarter les cuisses. Il avait horreur d'être mis dans le même panier que les autres, s'estimant passer bien au-dessus du lot. Si cela ne signifiait pas éradiquer la quasi-totalité de l'armée de son seigneur Arès, il serait allé depuis longtemps massacré les autres partenaires sexuels de cette femelle. Encore une fois, il n'était pas du genre partageur. Et puis, il n'était pas à elle. Pas de ''mon'' qui tienne le concernant. Il n'appartenait à personne, encore moins à une vulgaire chienne en chaleur. Car c'était bien tout ce qu'elle était à ses yeux, d'avantage prédatrice sexuelle que prédatrice tout court. Il la méprisait, la détestait d'être tout cela et plus encore, de représenter l'unique être similaire à sa condition. Tout comme lui, elle chassait pour se nourrir, se comportait comme un animal. Ne se contentait pas d'être porteuse de la cuirasse de la panthère, elle était la panthère.

Trop proche.

Il se dégagea de son étreinte, ne supportant pas l'impression qu'il lui appartenait, dans cette position. Le fait qu'il l'ai déjà prise à l'occasion ne signifiait pas qu'il était son jouet. Il ne le serait jamais. Elle ne lui servait que pour se vider les testicules quand elles se révélaient trop pleines. Et s'il jetait son dévolu plus régulièrement sur sa personne, c'était uniquement une question d'attirance physique. Plus proche de ce qui l'excitait que le reste des femelles du dédale.

Une mission ? Toi et moi ? Parle.

Lui et elle, c'était une première. Le Pontifex, ce gamin accompagné de sa louve avait finalement besoin de lui pour autre chose que d'assurer la sécurité du coin. Il ne refuserait pas d'exécuter les ordres, tel était l'accord qu'il avait trouvé avec son seigneur. En échange de pouvoir contenter sa soif de destruction, de mort, il accomplirait quelques tâches lorsque le moment viendrait. La sieste prenait fin, dès lors que la femelle lui aurait expliqué la situation, il se préparerait pour ce qui l'attendait.


[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] 767443SignatureAkuma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AethewolfAethewolfArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-bleu160/160[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-rouge0/180[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-rouge  (0/180)
CC:
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] G-jaune0/244[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] V-jaune  (0/244)
Message Re: [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya]   [Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya] EmptySam 12 Mar - 23:34
Mise au point ~


La panthère esquissa un rapide sourire en l’entendant se réveiller. Déjà bougon alors qu’elle ne lui avait encore rien fait si ce n’est le taquiner un peu. Elle avait besoin en ce moment, sinon, le masque tomberait et elle tanguerait à nouveau entre la folie et l’hystérie. Si Zvezdan avait réussit à la garder saine d’esprit, le tigre y arriverait-il ? Comment la bête pouvait-elle devenir mère alors même qu’elle ne savait pas vivre ? Qu’elle n’était personne… ? Certes, elle restait celle qu’il connaissait et qu’il n’appréciait pas outre mesure, de fait, pour agir comme à son habitude, elle souriait, l’appelant mon amour. Nul doute qu’il,’aimait pas ça mais au fond, ça la faisait sourire quand même. Il ne la regardait pas alors qu’elle ce permit de relâcher son attitude de putain, son regard à nouveau hanté par ses doutes, ses peurs. Peurs… Un mot qui lui avait longtemps était inconnu et qui venait de prendre tout son sens à la découverte de sa grossesse. Elle ne comprenait pas pourquoi on lui imposait cela. La panthère ne savait déjà pas ce gérer elle-même autrement qu’en donnant son corps au premier venue, comme on le lui avait apprit. Comment pourrait-elle inculquer quoi que ce soit à un enfant ? Elle avait peur de ne pas réussir, de briser la vie d’un être innocent…

Alors qu’il se dégageait, elle sortie souplement de l’eau, sans un regard pour lui. La berserk savait quand jouer et quand le devoir l’appelait. C’est sans doute l’une des rares choses qu’elle avait gardée de sa vie avec son paternel. Outre la survie dans jungle. Elle s’étira longuement, poussant un feulement de contentement avant de faire craquer sa nuque. Avisant un rochet, un peu en hauteur, qui lui permettrait de voir Borya et qu’il la voit sans baisser constamment la tête, elle bondit avec agilité et prit place en ronronnant, sa robe collante en dévoilait tout autant que sa cuirasse. Habillée. Chose trop rare pour elle, grimaçant en ce grattant les cuisses, son regard se mit à luire doucement, prune. La féline était de retour, ne cherchant plus à charmer l’homme, elle s’allongea sur le ventre en soupirant. Elle ne doutait pas un instant qu’il allait détester la mission…

-Tu sais que je suis passée maître dans les missions d’infiltrations pour la gloire d’Arès ?...

Bbras ballant dans le vide, parcourant les parois rocheuse et regard dans le vague, elle lui laissait le temps de se rappeler en quoi consistait ses missions. Ce n’était pas un secret qu’elle était souvent envoyée sous couverture dans tel ou tel bordel de part le monde. Sauf qu’elle n’était jamais partie avec quelqu’un d’autre. Elle finit par soupirer et le regarda, la peur, bien dissimulée, pouvait se lire dans ses yeux. La tristesse aussi. Elle ne pouvait lui cacher la raison qui poussait le Pontifex à lui coller un garde du corps de la trempe du tigre. Il y avait anguille sous roche. Et si le tigre devait bien se moquer de la raison, savoir qu’il serait en infiltration, qu’il ne pourrait pas tuer comme il l’entend sous peine de tout faire foirée… Un énième soupira s’échappade la panthère qui roula sur le dos, fixant un point sur le plafond.

-Je… Vais avoir besoin de toi car je ne pourrais plus me défendre seule. Je suis enceinte… Et Xanthe refuse que je sorte seule, surtout qu’une infiltration prend plusieurs mois, ily a des risque que tu doives m’accoucher au final… Mais la question n’est pas là. On part pour Constantinople. Tu seras mon garde du corps, officiellement bien entendu. Je serais une marchande de tissus. Vêtement obligatoire. On va devoir modifier ton apparence aussi, très peu mais comme tu as certainement déjà rencontré des saints, on ne doit prendre aucun risque. Tu va changer de nom aussi, tout comme moi. Interdiction de m’appeler Li Mei. Je serais Mei Lin. Tu choisiras le nom qui te plaira. On changera la couleur de tes cheveux et de tes sourcils. Le seul hic, on va devoir trucider et dérober une charrette et des tissus de bonne qualité pour être crédible. Je ne pourrais pas marcher autant que ce que je souhaite. Je vais m’affaiblir de jour en jour avec cette grossesse. Et devenir agressive. Putain…

Cela lui en coûtait beaucoup d’avouer sa faiblesse à venir, mais s’ils voulaient survivre, elle devait le mettre au courant tout de suite. Hors de question qu’il compte trop sur elle si elle se retrouvait dans l’incapacité de bouger. Elle ne risquerait pas inutilement la vie du tigre. Elle l’appréciait bien trop pour cela. Elle aimait tous les siens après tout.

-Ah et nos cuirasses reste ici, on devra sceller nos cosmos aussi… On doit se fondre dans la masse. Mais si les choses tournent mal, enceinte ou pas je te ramènerais en vie au dédale. Je préfère perdre un être qui ne vit pas encore qu’un frère d’arme. C’est non négociable. Arès passera toujours avant tout, et ma famille passera toujours avant la chose grandissant en moi.

Sa famille. Les berserkers. Elle n’avait aucune honte a dire haut et fort que les guerriers d’Arès étaient sa famille. Elle sourit un peu et se redressa, les yeux brillant de malice. Elle avait déjà prévu certaine chose, notamment un convois de marchant qui serait obligé de passer non loin… Sautant au sol elle se redressa, prédatrice, réellement. Elle prit la direction de la sortie de la grotte, s’arrêtant juste avant de sortir pour le regarder en souriant en coin, le défiant très clairement.

-Si tu veux arracher quelques cœurs encore chaud, suis moi… Sinon je ne te laisserais aucune proie…. Tigrou !

Dans un éclat de rire la panthère sortie, se dissimulant à nouveau à travers les ombres du dédale, effaçant jusqu’à sa présence. Que le jeu commence…





1 de Zvezdan ~  1 de Borya ~ 1 ಠ_ಠ de Thivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mai 550] Doux réveil et Stratégie [PV Borya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Le Jardin aux feuilles rouges-
Sauter vers: