Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-bleu1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-bleu  (1050/1050)
CP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-rouge1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-rouge  (1050/1050)
CC:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-jaune1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-jaune  (1050/1050)
Message Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]   Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] EmptySam 19 Mar - 9:34
Arrow Rodorio

Xanathos venait de laisser les deux chevaliers d'or à leur ronde pour avancer vers les temples du zodiaque. Devant lui se dressait donc une énorme montagne ornés de marches pour y grimper et en comptant les différents édifices dont chaque individu était obligé de traverser s'il voulait voir le Grand Pope voir même la déesse Athéna. Il put traverser l'entrée du Sanctuaire sans soucis malgré quelques gardes récalsitrants en l'ayant vu lui qui était tout de noir vêtu et ses habits déchirés ça et là. Ce n'est qu'en montrant sa box qu'ils acceptaient enfin de le laisser passer en s'excusant devant le chevalier de bronze. Le jeune saint n'était pas habitué à tant de politesse, sur Death Queen Island on ne l'avait jamais parlé de cette façon et Xanathos fut gêné se contentant d'un hochement de tête pour les remercier. Il grimpa les premières marches menant au temple devant lui, il ne pouvait qu'admirer ce qu'il y avait autour de lui, des colonnes doriques sur les côtés des escaliers, quelques statues de la déesse jusqu'à ce que la première maison du zodiaque se dressasse devant lui. Les colonnes soutenant l'édifice étaient énormes. Le triangle soutenant le toit contenait un signe bizarre. Cette ornementation devait sans doute signifier le signe du premier gardien de ces lieux mais il ne le reconnaissait.

"J'aurais du demander l'ordre des signes du zodiaque ..."


L'oiseau de feu nouvellement né entra en marchant à l'entrée du temple. Il regarda à gauche à droite et fut subjugué par les différentes décorations du temple, c'était vraiment différent de son île c'était certain. Le saint put constater le calme qui y résidait, tout était silencieux. Il ressentait malgré tout une présence, c'était sans doute le premier gardien qui avait du sans doute ressentir la sienne. Xanathos ne pouvait pas vraiment camoufler son cosmos à cent pourcent et même si ça aurait été le cas, il ne l'aurait pas fait. Son but était de rencontrer le chef des quatre vingts huit chevaliers du Sanctuaire afin de faire sa demande pour libérer les siens de l'enfer de Death Queen Island. Il était prêt à tout pour y arriver et s'il devait partie en guerre, il le ferait. Tout à coup, une nouvelle douleur survint au crâne du bronze saint, un peu plus forte que tout à l'heure mais disparut aussitôt. Le saint de feu se frotta la tête pensant à un mal du pays ou quelque chose dans le genre et parla de manière à être entendu dans tout le temple.

"Y a quelqu'un ?"


Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] Xanasi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-bleu120/200Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-bleu  (120/200)
CP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-rouge184/210Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-rouge  (184/210)
CC:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-jaune217/325Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-jaune  (217/325)
Message Re: Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]   Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] EmptyLun 21 Mar - 0:38
Un étrange calme et une forte quiétude emplissait la maison du Bélier. Le silence semblait d’or, mais il n’était ni pesant ni effrayant. C’était paisible, simple et rien ne semblait pouvoir troubler cette paix. Jusqu’à ce que quelque chose arrive, d’un cosmos légèrement brulant mais léger comme des plumes. Saadyr n’avait pas besoin d’étendre ses perceptions pour sentir quasi instantanément la présence étrangère passer dans son temple. L’énergie qui se dégageait ressemblait vaguement à celle du chevalier d’Andromède en terme de puissance et c’est sans se presser que le Bélier se détacha de son travail. Il venait de terminer d’examiner une armure, bien d’autres encore nécessitaient ses services, mais de toute évidence c’était son rôle de gardien qui pressait le plus à cet instant. D’un appel de cosmos, son armure vint le recouvrir, luisant de cette douce énergie lumineuse et brulante comme des braises. Quittant son atelier alors que l’étranger s’avançait en demandant à haute voix si quelqu’un était là, le jeune Bélier répondit avec taquinerie et légèreté, le ton chantant comme un mystère, ce qu’il était bien souvent aux yeux des autres.

« En effet, je suis le gardien du premier temple, Saadyr du Bélier. Et toi, qui es-tu ? »

Il arriva peu à peu devant le jeune homme qui portait à son épaule un clothbox dont il ne voyait pas le signe, mais dont la couleur lui révélait son rang. Un bronze donc. Le second qui se risquait à vouloir monter les douze temples. Aussi intéressant que curieux songea-t-il. Le jeune Bélier posa son regard de sang sur l’arrivant, le détaillant sans crier gare malgré l’air joueur et amusé qui se lisait dans les deux pupilles luisantes. Un fin sourire, éternel pour lui, marquait son visage et enfin, il reprit la parole, intrigué.

« Que viens-tu faire ici ? Il est rare que les chevaliers de ton rang viennent dans les douze maisons, à moins qu’ils n’aient de bonnes raisons à cela. »

Comme toujours, une vague odeur d’encens et d’épices orientales venaient enivrer les narines des visiteurs, comme un appel à la douceur et au calme. Ce qui était particulièrement paradoxal quand l’on connaissait le fougueux caractère du Bélier, mais c’était un bon moyen pour entretenir le mystère sur sa nature. Il était dansant, tel une créature insaisissable, charmant et taquin autant que fourbe et manipulateur. Non qu’il le fut à des fins particulièrement négatives, Saadyr était au moins un grand observateur qui ne lâchait rien des informations qu’il pouvait recueillir des différentes situations.

« Dis moi ce que tu cherches en gravissant les temples du zodiaque. »

Non qu’il comptait lui promettre un passage si sa raison s’en trouvait valable cela dit. Mais Saadyr n’était certainement pas le plus dur et le plus exigent des chevaliers d’or. Mais néanmoins, malgré son air joueur et insouciant, il n’en restait pas moins sérieux avec la tâche qui lui avait été confié. Et bien souvent, cet air nonchalant, presque hautain, qu’il abordait dénotait avec les réponses qu’il donnait. Ce n’était pas son rôle de faire passer n’importe qui. Telle était la tâche du premier gardien, ardue et compliquée, juge et bouclier de ceux qui franchissaient le parvis de ce temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
XanathosXanathosArmure :
De la Carène

Statistiques
HP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-bleu1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-bleu  (1050/1050)
CP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-rouge1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-rouge  (1050/1050)
CC:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-jaune1050/1050Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-jaune  (1050/1050)
Message Re: Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]   Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] EmptyMer 23 Mar - 7:22
Xanathos avança lentement dans le temple du Bélier ne voyant personne pour l'acceuillir quand il sentit soudain comme une étrange odeur parcourir les lieux. N'ayant jamais senti cette odeur bizarre, le saint toussa un petit moment. Il ne savait pas ce que c'était mais bien que ce parfum n'était pas nauséabond, il n'y était pas habitué. C'est alors qu'un cosmos se fit ressentir dans tout le temple, il était aussi puissant que celui des deux autres chevaliers d'or qu'il avait croisés il y a un petit moment. Une voix raisonna alors dans tout l'édifice disant qu'il en était le gardien, il se prénommait Saadyr du Bélier. Le saint du Phoenix savait où il se trouvait à présent. L'homme apparut peu à peu, il était recouvert d'or sous les yeux un peu ébahis du saint de bronze qui n'avait pas encore eu l'occasion de voir réellement une armure d'or. L'armure luisait de tout part sous le cosmos enflammé du saint qui venait de se présenter. Il avait un regard bizarre pensa t'il et regardait Xanathos avec beaucoup de curiosité, affichant un fin sourire. Le chevalier d'or continua son récit en demandant au Phoenix ce qu'il faisait ici. Apparemment il était rare qu'un saint de bronze traverse les maisons du zodiaque sans avoir une bonne raison. Xanathos devait lui expliquer la raison de sa marche à travers les temples du zodiaque. Regardant fixement le chevalier d'or, il eut enfin le courage de répondre à cet homme au cosmos écrasant.

"J'suis Xanathos, chevalier de bronze du Phoenix."


Presque haletant en voyant le gold saint, il gloussa et continua son récit. De plus le saint n'avait pas un parlé très correct, n'ayant eu aucune éducation depuis qu'il est né, ça pouvait faire peur.

"J'viens de Death Queen Island, celle où se trouve les chevaliers noirs. J'ai réussi à passer l'épreuve du masque d'la haine et à endosser mon armure du Phoenix. J'ai pu seul quitter ct'endroit maudit pour venir ici."


Xanathos en avait un peu assez d'expliquer sans cesse sa venue mais il n'avait pas le choix s'il voulait passer et aller jusqu'au Grand Pope.

"J'dois aller voir le Grand Pope, j'ai un requête à lui demander. J'aimerais qu'il libère les esclaves de l'île ainsi que ma mère. J'leur ai promis d'le faire. J'suis prêt à faire tout ce que le Grand Pope m'demandera pour qu'ils soient tous en sécurité. Seul, j'pourrai jamais me débarrasser des trois seigneurs noirs restant s'ils s'y mettent tous ainsi que leur chevalier noir les plus fidèles. Pour l'instant, ils savent pas qu'ma mère les a trahi mais j'suis très inquiet."


Le saint de feu regarda le sol, son inquiétude était visible et franche.

"C'est elle qui m'a permis de connaître la légende de l'armure du Phoenix. Ayant expliqué ça à Râhi et le chevalier du Lion, ils m'ont permis de passer et d'aller plus loin dans le sanctuaire, qu'il fallait qu'je traverse tous les temples pour y arriver et me voici, le chevalier du Lion il m'a même dit qu'je pourrai un jour m'entraîner avec lui pour être plus fort."


Voilà, le saint de bronze avait tout expliqué de manière simple et efficace ses motivations. Il termina enfin ce qu'il avait à dire.

"Je suis très conscient que le Grand Pope il pourra pas m'aider de suite car une guerre est imminente mais s'il faut qu'j'm'batte j'le ferai."


L'odeur, bizarrement, calma le saint, ce n'était pas plus mal il est vrai. Il faut dire que Xanathos ne ressemblait décidément pas aux saints d'or lui qui était tout de noir vêtu. Cela ne pouvait évidemment pas jouer en sa faveur évidemment mais il ne lâcherait pas l'affaire pour autant.


Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] Xanasi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-bleu120/200Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-bleu  (120/200)
CP:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-rouge184/210Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-rouge  (184/210)
CC:
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] G-jaune217/325Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] V-jaune  (217/325)
Message Re: Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]   Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550] EmptyDim 3 Avr - 15:27
Le bronze du Phoenix.

En voilà une bonne surprise songea Saadyr en observant avec un peu plus d’attention encore le jeune homme qui lui faisait face. Le Bélier ne se priva pas pour le détailler avec curiosité, prit d’une certaine envie d’étudier l’armure que l’on disait capable de renaitre de ses propres cendres. Mais bien vite, son attention fut captée par les paroles du garçon, énonçant enfin les raisons de sa venue. L’effort semblait de toute évidence grand. Etait-ce du à sa présence et au cosmos éclatant qu’il avait laisser échapper hors de lui l’entourant comme un halo de flammes invisibles à l’œil nu mais lourdes et pesantes ? Le Bélier eut un sourire amusé et réduisit la puissance de son énergie pour ne pas étouffer le nouveau venu, tout en l’écoutant sans l’interrompre. Saadyr n’avait hélas pas connaissance de ce qui était arrivée sur Death Queen Island même si le nom ne lui était pas tout à fait inconnu. L’inquiétude palpable et la sincérité du jeune chevalier firent froncer les sourcils au Bélier d’or qui reconnaissait ici des paroles de vérité. Malheureusement, il avait aussi pleinement conscience que la requête qu’il voulait soumettre au Pope ne serait sans doute pas écoutée. Ou du moins pas dans l’immédiat aux vues de la Guerre qui se préparait. Saadyr eut un léger soupir en croisant les bras sur son torse. Il eut l’air dépité et un peu déçu, puis répondit finalement une fois le récit terminé.

« Tu as conscience d’une évidence et je ne peux que la confirmer, Xanathos du Phoenix. Nous sommes actuellement à l’aube d’une guerre et le Grand Pope a bien d’autres choses à penser. Ce qui est arrivé à ton île est cependant bien malheureux. »

Si son ton restait toujours léger, chantant à cause de la voix du jeune Bélier, y subsistait un soupçon de vérité non caché et d’une légère sincérité. Si Saadyr était souvent énervant et provocateur, il était loin d’être sans cœur et n’était pas totalement dénué de générosité. Pour le coup, les motivations de ce garçon étaient bien plus légitimes que celles du jeune Chevalier d’Andromède qui avait souhaité traverser les temples pour simplement saluer le Pope. Des vies étaient en jeu derrière le discours du Phoénix, ce qui eut fini de convaincre le Bélier d’or qui reprit bien rapidement son sourire et l’air enjoué de ses lippes. De quelques pas, il s’approcha du jeune homme tout vêtu de noir et posa sa main sur son épaule.

« Je ne peux rien faire pour toi, sinon te donner l’autorisation de franchir mon temple. Puisses-tu arriver jusqu’au Pope, même si je maintiens mes doutes concernant sa décision. »

Se redressant, Saadyr lâcha Xanathos avant de lancer un regard à la clothbox qu’il tenait sur son dos. Ah cette pressante envie d’examiner cette armure légendaire le titillait. Son regard perçant s’attarda quelques secondes encore dessus avant qu’il ne relève les yeux vers le jeune garçon.

« Les autres chevaliers d’or ne seront peut être pas aussi enclin que moi à te laisser passer, si tel est le cas, tu ne pourras pas aller à l’encontre de leur décision. Bonne chance. »

Il eut un sourire taquin sur ces derniers mots avant de guider le Phoenix vers la sortie de son temple en direction du Taureau.

« Quand tu redescendras, pourrais-tu passer me voir, j’aurais grand plaisir à examiner ton armure. »

Puis se détourna pour retourner dans les profondeurs de son temple jusqu’à son atelier, laissant les dernières fragrances d’encens envahir les lieux et s’évanouir dans le vent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
 
Le Phoenix au Bélier. [fin juin 550]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Bélier-
Sauter vers: