Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NahelNahelArmure :
Libra Gold Cloth

Statistiques
HP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-bleu160/160[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-bleu  (160/160)
CP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-rouge240/240[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-rouge  (240/240)
CC:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-jaune275/275[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-jaune  (275/275)
Message [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée   [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée EmptyMer 23 Mar - 9:41
:: Premiers contacts

Après avoir rencontré deux chevaliers d’or, et tourné en rond dans son temple, Nahel avait entrepris de découvrir à nouveau le Sanctuaire. Constater les changements survenus au cours des cinq dernières années. Se familiariser une nouvelle fois avec cet univers et ses résidents. De plus l’homme préférait nettement l’air libre à l’enfermement dans son temple. Son armure veillait à sa place. Il pourrait retourner très rapidement dans sa demeure, sachant qu’il n’était pas le premier et de loin. Cela lui laissait un peu de marge en cas d’attaque. Mais c’était une situation difficile à imaginer pour lui. D’un pas lent, il arpentait le sol du Sanctuaire et parcourait les chemins. Nahel prit quelques secondes pour s’asseoir dans le colisée. Des souvenirs lui revenaient en mémoire. Ses pensées s’envolèrent vers le passé. Des images d’Amaryllis lui revenaient en mémoire, et le Saint se demandait ce que son amie était devenue. Possédait-elle encore cette voix magnifique quand elle chantait. Des questions qui trouveraient probablement des réponses plus tard. Finalement, après un petit moment de nostalgie, son regard se porta enfin sur les apprentis en train de s’entraîner. Des jeunes pleins d’espoir et d’idéaux. Les voir s’entraîner l’inspira et il eut envie de se dépenser un peu à son tour. Certaines techniques demandaient un entraînement régulier, et puis il aimait améliorer ses créations. Ses armes dont il appréciait le contact et la puissance.

Les méandres de sa mémoire l’aidèrent à se rappeler d’un petit coin légèrement isolé. Ses techniques étaient un peu étranges. Sans en avoir honte, le chevalier d’or préférait qu’elle reste un petit secret connu de lui-même et de quelques personnes pour le moment. Nahel aimait les surprises, autant les recevoir que les donner. Un détail qui l’amenait souvent à cacher des choses sans aucune raison valable ou par simple envie de jouer. Trouvant son terrain d’entraînement, le combattant se mit en garde et concentra son cosmos. Des épées apparurent dans chaque main, et Nahel entama une danse complexe et mortelle dans laquelle il combattait des ennemis invisibles envisageant chaque possibilité et chaque option. Ses mouvements étaient parfaitement adaptés aux armes utilisées, et ils étaient fluides. On pouvait sentir son aisance et sa maîtrise. Alors qu’il allait porter le coup fatal dans son esprit, l’épée dans sa main changea de forme pour devenir une hache. Son geste ne s’interrompit pas pour autant. La deuxième épée changea aussi de forme. La position de Nahel évolua et ses gestes devinrent plus secs et plus amples. Si il avait utilisé la finesse jusqu’à maintenant, il utilisait à présent la force brute. Ce ballet dura un long moment, pendant lequel les armes évoluèrent régulièrement. Changeant de forme et de taille tout en obligeant leur propriétaire à modifier ses mouvements en conséquence. La chaleur faisait son effet, et de la sueur recouvrait peu à peu son corps. Finalement après un énième changement, Nahel poussa un grand soupir tandis que les armes disparaissaient comme s’étiolant dans le vent.


_ « Le spectacle était intéressant. »

Maintenant que son entraînement était terminé, Nahel reprenait conscience de son environnement et de ce qui l’entourait. Il avait senti une présence toute proche. Un autre Saint. Pas un chevalier d’or de ce qu’il ressentait pour le moment. Son œil unique se porta dans la direction d’où venait le cosmos ressenti. Aucune animosité ni colère n’apparaissait sur ses traits. Simplement l’attente de découvrir qui l’avait observé.


" Le cosmos désignera toujours le vainqueur.
Ne pas sous-estimer l'ennemi, et considérer toutes ses attaques comme mortelles.
La meilleure défense est une bonne attaque. Elle doit être rapide et efficace.
Ne pas dépendre d'un pouvoir d'emprunt. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t632-nahel-libra-gold-saint
OhanzeeOhanzeeArmure :
Charybde
Message Re: [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée   [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée EmptyJeu 24 Mar - 18:43
Première rencontre o°~


Eurydice déambulait dans le sanctuaire, complétement perdue dans ses pensées. Elle se demandait, entre autre, quand elle pourrait revoir son grand frère. Elle s’arrêta et porta son regard émeraude vers le temple du grand Pope. Qu’elle surprise cela avait été pour elle de découvrir que son grand frère Julius était en réalité son Juju d’amour… La douce esquissa un sourire sous son masque, fière de lui. Sourire bien vite effacé. Elle n’était qu’une honte pour la famille. Faible, femme, inutile. Elle ne pourrait même pas offrir une descendance digne de ce noms au siens… Lâchant son énième soupire de la journée, Cassiopée reprit sa balade au cœur de ce domaine sacré qui était devenue sa maison si longtemps auparavant. Les rayons du soleil réchauffaient sa peau de porcelaine alors qu’elle fredonnait un petit air gaie, s’amusant de croiser des enfants en train de jouer, de voir des apprentis donner le meilleur d’eux-même pour leurs entrainements. Il n’y a pas si longtemps, elle avait été à cette place, risée de tous car elle ne pouvait se résigner à frapper…

Ne regardant pas vraiment où elle posait les pieds, ce fut avec une grande surprise et un couinement pas très chevaleresque que la petite rouquine rata la volée de marche présente devant elle, dévalant l’escalier sur le séant et atterrissant lourdement et sans aucune grâce au bas de ceux-ci, faisant ricaner quelques personnes. Rougissant honteusement sous son masque, elle se releva et repartit en époussetant un peu sa tenue. Elle remarqua, ici et là, quelques égratignures sans réelles douleur, quelques perles écarlate roulèrent sur sa peau douce, la fascinant un peu, spectacle à la foi magnifique et morbide. Elle alla sa cacher, loin des yeux de tous pour retirer son masque et poser ses lèvres sur la blessure quand elle ressentit l’explosion d’un cosmos puissant, qu’elle avait déjà ressentit plus d’une fois. Intriguée, elle s’enfonça dans la ruelle, remettant son masque. C’est là qu’elle le vit.

Vision venu d’un autre temps, la happant comme rien d’autre n’avait jamais su le faire jusqu’alors. Là, devant elle, ce tenait un homme, vêtu simplement, concentré. Ne voulant pas le dérangée, elle s’assit sans vraiment ce cacher et sans non plus ce montrer, pour ne pas le déranger. Elle fut littéralement fascinée par ce corps ce mouvant aussi gracieusement, telle une danse, loin d’être morbide mais plutôt… Féerique. Autour d’elle le cosmos vibrait, répondant à l’appel de ce chevalier qui, à la surprise de la jeune femme, firent changer de forme ces épées pour prendre l’apparence d’une hache. La vue d’Eurydice changea. Un univers entier vibrant et pulsant au rythme du cœur de cet inconnu, lui-même flottant au cœur de cet univers, en était le noyau. Les perles de sueurs qui volaient à chaque mouvement devinrent des étoiles, chaque parcelle de cosmos brillait avec une infinie sagesse. L’équilibre qu’elle ressentait entre le cosmos du monde et celui de cet homme lui mena les larmes aux yeux. Qu’elle aimerait, elle aussi, être un jour aussi forte… Puis le spectacle prit fin, trop tôt aux yeux de la douce. Le monde redevint ce qu’il était et elle put voir les armes devenir poussières, emportées par le vent. Elle ne put résister à l’envie de suivre cette poussière un moment avant de reporter son regard vers le chevalier, constatant qu’elle ne l’avait pas réellement regardé lui jusque là.

Lorsque la voix du chevalier retentit, la petite bronze rougit et sortie de la ruelle, s’avançant timidement. Elle le regarda de plus près cette fois, penchant légèrement la tête que le côté alors que son propre cosmos entrait accord avec celui de la balance. Si la balance était la justice, Cassiopée était la mère protectrice. Deux signes qui pouvaient se compléter comme Cassiopée et Andromède ce complétaient. Elle avait bien conscience des tords que la Cassiopée de l’antiquité avait eu en défiant les dieux mais ceux-ci avaient été réparé… Dans un sens. C’est alors qu’elle se rendit compte que ce cosmos… Elle ‘lavait déjà sentit, en allant rendre visite à son frère… Si celui-ci lui avait montré un chemin qui évitait les temples des golds, elle était assez souvent passée devant pour savoir qui il était. Elle mit alors genoux à terre. Le protocole était stricte la dessus. Elle n’était qu’une petite bronze…

-Oui Messire… Je suis désolée de vous avoir dérangée…

Si elle ne ressentait aucune animosité se dégageant de ce chevalier, elle l’avait espionnée et il était en droit de la punir si l’envie lui prenait. Elle attendit donc, genoux à terre, tête base, nuque dégagée où l’on pouvait y voir le tatouage de sa constellation protectrice, Eurydice se mordait la lèvre sous son masque de métal. Son frère allait la disputer si il apprenait qu’elle avait encore dérangé quelqu’un sans raison…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NahelNahelArmure :
Libra Gold Cloth

Statistiques
HP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-bleu160/160[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-bleu  (160/160)
CP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-rouge240/240[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-rouge  (240/240)
CC:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-jaune275/275[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-jaune  (275/275)
Message Re: [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée   [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée EmptyVen 25 Mar - 12:04
:: Premiers contacts

Pendant la durée de son entraînement, la concentration de Nahel n’avait pas faibli. Son maître lui disait souvent lors de ces sessions quand il s’entraînait, que le lien de son élève avec le cosmos était particulier et puissant… Seulement si il se donnait la peine d’y prêter attention. La Balance avait besoin de ses séances à l’écart de tous et de tout. La solitude ne lui avait jamais fait peur, et il appréciait pouvoir laisser libre court à ses envies et sa passion au travers de son cosmos. Cela pouvait paraître étrange aux yeux de certains. L’aura du chevalier d’or s’était répandu au –delà de sa zone d’entraînement, et recouvrait un large périmètre. C’était un cosmos chaleureux et doux, contrairement aux caractères un peu acerbes et provocateurs de Nahel. Il tenait plus de son oisiveté et de sa simplicité. Généralement la maîtrise des armes était suivie par un enchaînement de construction pour perfectionner ses créations, tout en y incorporant les nouvelles armes découvertes récemment. Mais cette fois, une présence attira son attention lorsqu’il relâcha sa concentration pendant quelques secondes. On l’avait observé. Cela n’entraînait aucune réaction particulière de sa part, en dehors de paroles adressées à ce spectateur inattendu. Pendant ce temps, Nahel s’était assis sur le sol et reprenait son souffle. Il s’obligeait à des exercices rigoureux pour se maintenir en forme, et surtout pour conserver une certaine finesse dans la maîtrise de son cosmos. Un élément nécessaire à son utilisation particulière.

L’œil unique du chevalier d’or se posa alors sur une jeune femme débouchant d’un lieu un peu à l’écart. Son expression marquait son étonnement et son amusement devant son approche intimidée. Son cosmos était étrangement agréable aux yeux de la Balance, comme si il partageait certains points communs avec le sien. Une impression surprenante. L’attitude de sa spectatrice l’étonna et entraîna un petit rire de sa part. Ce n’était pas une moquerie mais de l’amusement pur et simple devant ce protocole exagéré à ses yeux. Il n’était pas nécessaire qu’elle se comporte ainsi face à lui. En posant un genou à terre, son visage se trouva presque à la même hauteur que celui de Nahel même si la distance entre eux était encore grande. Prenant une moue déçue, le chevalier d’or prit la parole.


_ « Déjà reconnu ?... Il y a des portraits des différents chevaliers d’or qui court dans le Sanctuaire, ou est-ce autre chose qui m’a trahi ? » Il marqua une pause avant de reprendre simplement. « Enfin quoi qu’il en soit pas besoin de tant de cérémonie en ma présence. Comportes-toi naturellement ce serait déjà très bien. »

Nahel la tutoyait comme pour montrer son manque d’attachement au protocole, mais plutôt que de la forcer à une attitude particulière, il se contentait de l’inviter à agir de la manière la plus simple et la plus naturelle pour elle. D’ailleurs le Saint n’avait jamais réellement compris cette espèce de hiérarchie un peu étrange entre les chevaliers. A plus forte raison qu’ils ne constituaient pas une armée dans le sens commun du terme. Il reprit la parole.

_ « Approches-toi si tu veux. Après tout nous sommes tous deux destinés à mourir au service de la Déesse. »

C’était une simple constatation, et son ton était neutre à ce sujet. Nahel avait accepté cette idée en même temps que l’armure, et finalement cette perspective n’était guère désagréable. Autant mourir pour une cause qu’il jugeait juste que simplement dans la rue en ayant rien accompli d’exceptionnel. Son regard se porta sur le ciel tout simplement tandis qu’il reprenait.

_ « Aurais-je pris ton lieu d’entraînement par hasard ? » Il se tourna vers son interlocutrice. « Je me nomme Nahel, chevalier d’or de la Balance. Même si ce dernier point te semble déjà connu. »

Un nouveau sourire s’afficha sur le visage du Saint. Cette personne possédait un petit aspect fragile et son cosmos dégageait une profonde pureté. Un mélange qui faisait vibrer la corde sensible de Nahel, car cela lui rappelait Amaryllis jeune. Sa seule et unique véritable amie jusqu’à maintenant.


" Le cosmos désignera toujours le vainqueur.
Ne pas sous-estimer l'ennemi, et considérer toutes ses attaques comme mortelles.
La meilleure défense est une bonne attaque. Elle doit être rapide et efficace.
Ne pas dépendre d'un pouvoir d'emprunt. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t632-nahel-libra-gold-saint
OhanzeeOhanzeeArmure :
Charybde
Message Re: [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée   [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée EmptyVen 22 Avr - 18:40
Apprends moi ~


Elle se sentait honteuse d’avoir ainsi été surprise par ce chevalier d’or. De fait, elle espérait qu’il ne la réprimanderait pas trop… Bien qu’elle en doutait sérieusement. Après tout, elle n’était qu’une bronze qui venait de déranger un puissant supérieur alors qu’il s’entrainait non? Mais elle ne fut que des plus étonnée quand il lui parle, avec un ton léger, sans dispute aucune. Elle soupira discrètement et osa relever son masque vers lui, posant ainsi ses yeux émeraude sur le chevalier avant de sourire. Même s’il ne le voyait pas, il pouvait le deviner à son regard. Elle se retient tout de même de rire, public facile qu’elle était. Puis le tutoiement et la demande, chamboulant un peu plus la belle qui se remit timidement debout. Elle ne s’attendait pas du tout à cela…

-Non, non je vous… Je t’assure qu’aucun portrait de vous ne circule. Mais j’ai reconnu votre cosmos. Vous êtes soit la vierge, la balance ou le scorpion. A force de longer vos temple je sais à peu près vous situer…

La jeune femme se mordit violement la langue. Elle en avait dit trop. Elle doutait que son frère apprécie qu’elle parle de leur lien ainsi sans réfléchir. Qu’elle idiote ! Elle pria pour que le chevalier ne relève pas sa bêtise… Si l’on venait a apprendre qu’elle était la petite sœur du grand Pope, elle serait la risée de tous car elle était bien faible. Et son frère en pendrait un coup dans sa crédibilité… Quand il dit qu’elle pouvait approcher si elle désirait, elle ne se fit pas prier, faisant attention a ne pas ce vautrer lamentablement devant lui. Une fois à une dizaine de pas du jeune homme, elle se stoppa, ne sachant pas trop sur quel pied danser. Elle l’avait observé et adoré ce qu’elle avait vu mais lui en voudrait-il ?

-Honnêtement, je préfèrerais que tu évites de mourir. Que personne ne meurt en fait. Ça chamboule tout l’équilibre même… Je sais qu’il y a pas de vie dans mort mais bon… C’est triste.

Eencore une fois, elle agit comme une gamine. Ou presque. Mais elle aimait tant le monde et tout les êtres qui le peuplait… elle ne pouvait pas se résoudre à blesser ou tuer quelqu’un. Alors savoir que beaucoup mourraient, pour le bien de la paix et de l’harmonie… Cela la dépassait encore, sans doute car elle n’avait rencontré personne hors du sanctuaire, n’avait jamais combattu. Elle avait l’impression d’être un peu trop choyée alors qu’on ne lui confiait aucune mission juste parce qu’elle était une faiblarde. La rouquine leva le nez vers le ciel au même moment que lui, l’écoutant avant de rire doucement. Elle reporta son attention vers lui, aimant étrangement ce cosmos qu’il dégageait…

-Non… Je ne m’entraîne pas souvent, personne ne veut s’entraîner avec moi parce que je n’arrive pas a frapper… Ou a faire mal au gens, c’est totalement contre ma nature et… Les autres me déteste pour sa… Je flânais dans le coin… Je suis désolée. Je m’appel Eurydice, chevalier de Bronze se Cassiopée.

Une idée vint à l’esprit de la jeune femme. Une idée un peu audacieuse mais qui la titillait. Elle voulait savoir. Apprendre. La jeune femme pouvait être une véritable éponge quand elle s’y mettait. L’apprentissage ne finissait jamais vraiment après tout. Elle s’inclina un peu devant le chevalier d’or, cherchant à capter son intention alors que ses cheveux glissaient, dévoilant sa nuque et un tatouage de la chouette d’Athéna…

-Je sais que je n’ai aucun droit de te demander ça mais… accepterais-tu de montrer et de m’apprendre ce que tu faisais avant ? Avec les armes ? Je ne garantis pas de réussir mais… Sa m’intrigue… Je veux comprendre. S’il te plait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NahelNahelArmure :
Libra Gold Cloth

Statistiques
HP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-bleu160/160[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-bleu  (160/160)
CP:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-rouge240/240[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-rouge  (240/240)
CC:
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée G-jaune275/275[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée V-jaune  (275/275)
Message Re: [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée   [ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée EmptyVen 22 Avr - 23:02
:: Premiers contacts

La personne qui se présentait à lui était sincèrement humble ou une manipulatrice. Nahel ne savait pas encore dans quelle catégorie la placer pour le moment. Il réservait son jugement pour plus tard, le temps de la connaître et de discuter un peu avec elle. La Balance avait rapidement adopté le tutoiement pour la détendre un peu, et par commodité personnelle. Son ton était très doux et plutôt chaleureux. Il ne voyait aucune raison d’agir autrement. Il avait été simplement surpris pendant un entraînement, au cœur du Sanctuaire. Ce n’était rien d’exceptionnel ni même rien qui ne nécessitait des excuses ou un châtiment quelconque. Son interlocutrice semblait plutôt stressée et probablement surprise de cette rencontre. Les raisons de cette réaction lui échappaient encore pour le moment. D’ailleurs il n’était même pas sûr d’avoir envie de les connaître. Son œil azuré fixa cette demoiselle pendant quelques secondes avant de s’en détourner. Elle recélait quelques secrets au vue de ce qu’elle venait de dire, et qu’elle n’aurait visiblement pas dû. Son masque cachait son visage, mais son langage corporel la trahissait aussi sûrement que si il voyait ses traits en cet instant. C’était décidé. Il l’aimait bien cette jeune femme. Elle lui était sympathique et il la trouvait amusante. Après cette décision, l’homme l’invita à approcher en accompagnant cette proposition de quelques paroles.

Son interlocutrice semblait toujours aussi gênée et hésitante à lui répondre ou même à parler franchement. Cela l’amusait pour le moment, mais finirait par l’agacer à force. Elle le comprendrait rapidement malheureusement pour elle. C’est avec une pointe de surprise qu’il porta son œil unique sur elle. Une réponse étonnante de la part d’une Saint. Triste mais réel. L’accepter l’aiderait bien plus que de se bercer d’illusion, et puis il y a une différence entre l’accepter et la rechercher de toute manière. Certains faisaient la confusion, mais ce principe était clair dans l’esprit du chevalier d’or. Toujours assis sur le sol, son regard se porta simplement sur le ciel. Il finit par reprendre la parole tout simplement. Une question innocente afin d’entamer la conversation et rompre le silence s’installant entre eux. Il se présenta même si elle avait confirmait qu’elle devinait son identité… à quelques maisons près. Cette personne lui rappelait Amaryllis plus jeune, bien que son amie ait un caractère plus affirmé malgré tout.


_ « Enchanté Eurydice. Tu fais une bien étrange chevalier de Bronze quand même. Je te souhaite de pouvoir conserver cette innocence aussi longtemps que possible. »

Nahel lui sourit chaleureusement. La guerre était une chose horrible et éprouvante. Des images des combats, de morts et ses blessures lui revinrent en mémoires. Il était conscient de son rôle dans la chevalerie, et de la nécessité d’abattre les ennemis du Sanctuaire. La Balance ne détestait pas son interlocutrice contrairement à d’autres, d’après ce qu’elle disait… Et même il s’inquiétait un peu pour cette naïveté qu’elle affichait. Son premier affrontement serait une épreuve très rude pour elle. Presque couché sur le sol, Nahel reporta son attention sur le mouvement des nuages. Une contemplation simple et apaisante. La Balance sentit la jeune femme se rapprocher. Ses cheveux tombèrent laissant sa nuque visible depuis le ciel, mais de son point de vue il ne voyait que le masque et sa gorge. Un sourire accueillit ses paroles.

_ « Te montrer c’est possible… Apprendre en est une autre. C’est ma nature de cosmos qui me permet ça, et il te faudrait connaître la tienne pour savoir comment la préparer. » Il marqua une pause et soupira « Mais on va dire que contrairement à d’autres tu utilises les bons mots pour me motiver. »

Nahel n’aimait pas jouer les formateurs à proprement parler. Apprendre à quelqu’un à maîtriser le cosmos était une chose ennuyeuse à ses yeux, car cela l’obligeait à s’adapter à la personne en face. Son interlocutrice avait simplement envie de comprendre sa capacité, et cela l’intéressait suffisamment pour le motiver à accéder à sa requête. La Balance se redressa et enleva la poussière de ses vêtements. Son regard se posa sur la rousse qu’il dépassait de plus d’une tête maintenant qu’il était debout. Elle apparaissait vraiment toute petite depuis ce point de vue. Le chevalier tendit sa main devant la jeune femme, et fit apparaître une simple épée basique grecque. Il se concentra et réalisa le processus de ses différentes attaques et des différents stades de matérialisation de l’arme très lentement devant ses yeux. Son cosmos enveloppait la zone, puissant et chaleureux. Un peu plus actif et accueillant que son propriétaire aux yeux de certains.

_ « Je ne sais pas si cela t’aiderai… Je visualise, et puis je concentre mon cosmos. Ce que je visualise se matérialise, cela peut prendre des formes diverses. Mais ce ne sont que des créations éphémères qui te détruiraient la main si tu tentais de les tenir. » Il sourit simplement et reprit. « Comment utilises-tu ton cosmos ? Je suppose que tu as déjà dû t’entraîner et que tu possèdes quelques attaques. Montres moi. »

Nahel l’invitait à l’attaquer tout simplement, et il se tenait déjà prêt à se défendre pour tester la force de son adversaire. Ce ne serait pas un vrai combat juste des essais pour voir. Il avait envie de l’évaluer avant de tenter de lui expliquer plus en détail sa capacité.


" Le cosmos désignera toujours le vainqueur.
Ne pas sous-estimer l'ennemi, et considérer toutes ses attaques comme mortelles.
La meilleure défense est une bonne attaque. Elle doit être rapide et efficace.
Ne pas dépendre d'un pouvoir d'emprunt. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t632-nahel-libra-gold-saint
 
[ Juin 550 ] La Balance et Cassiopée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: