Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyLun 18 Avr - 17:04
Une petite embarcation dévalait lentement l'eau dans un paysage fait de brumes. Des vaguelettes ondulaient élégamment sur la surface du paysage aquatique mais mystérieux, indiquant dans la plus grande discrétion le passage des deux Marinas en ses mouvements silencieux, discrets. Plissant les yeux, la brune parée d'une Ecaille recouvert de quelques piquants tentait de percevoir de subtiles détails au loin, ou même des formes distinctes qui leur auraient indiqué une simple arrivée en ces terres protégées par le dieu des Océans. A gauche, à droite, devant...En vain. Les gouttelettes qui humidifiaient l'air étaient bien trop imposantes pour y voir clair. A ses côtés, se tenait certainement le général du Kraken. Dans l'ignorance, les pensées du général du Kraken lui était pour l'heure tout aussi inconnu que l'expression qu'il pouvait bien lui montrer.

Leur échange n'avait pas été bien étoffé, mais de là Ariane pouvait-elle dire que cela était entièrement de sa faute? La jeune femme avait bien tenté de détendre l'atmosphère: bien en vain, devait-elle avouer. Le seul soulagement en cet instant fut celui d'être guidé avec un peu plus de confiance pour un appel qui ne tromperait par leur chemin. Leurs cosmos le ressentaient bien. Pourtant, plus les heures défilaient, et moins sa confiance envers Lytès était forte. A dire vrai, elle craignait désormais une réaction soudaine de sa part. Et si cela arrivait...Que devrait-elle faire? Son devoir lui dictait clairement une réponse "raisonnable" mais d'une façon, la brune ne désirait pas à en venir aux méthodes drastiques. Pas avec lui. Pour l'heure, ses yeux défilaient simplement dans cet épais brouillard aqueux, elle qui était à l'avant dans une attitude clairement volontaire.

Pas un mot ne s'était enfui de ses lèvres.

Après tout, aucune réponse n'était parvenue à ses oreilles et la mission se montrerait bien plus compliquée que prévu. Le Légat avait-il raison lorsqu'il avait affirmé haut et fort que cette tâche qu'il lui donnait revêtait un caractère à la fois personnel et exténuant?

"Avalon… Une certaine Morgane s’y trouverait en ce moment, et tenterait de fabriquer une chose étrange. Amphitrite a envoyé un émissaire pour nous aider dans ce combat, et ramener Balor sur Avalon. "


Cette phrase de leur précédente réunion lui revenait en mémoire. Si elle avait désormais la certitude que Morgane était liée aux Masques, cela voulait dire qu'Avalon était très certainement menacée de sa présence, ou tout de moins, qu'elle menaçait l'équilibre que Poséidon avait instauré. Si Ariane devait avoir une expression sur le visage, alors elle serait mêlée entre l'inquiétude, l'appréhension et la réflexion.



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Lun 18 Avr - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyLun 18 Avr - 17:45

L’embarcation avançait tranquillement sur l’eau d’apparence calme. Un calme qui le rendait étrangement nerveux. Ils voguaient ainsi, traversant la brume épaisse, depuis un bon moment déjà. Pourtant, aucun mot n’avait été prononcé depuis le départ. C’était ce qu’on appelait une ambiance pesante. Tout ce qu’il y avait à faire pour le moment, c’était d’attendre qu’ils mettent à nouveau pied à terre afin de savoir dans quoi ils étaient fourrés. En un sens, même si le brun aimait généralement ce genre de temps, celui-ci, sur Avalon et l’ambiance aussi, rendait le voyage quelque peu lugubre. Il aurait pourtant été facile de changer un peu cette impression, il lui aurait suffi d’entamer une nouvelle conversation avec Ariane, mais il ne l’avait pas fait. En fait, il se demandait quelle tête il tirait depuis la dernière question.

Un regard sur la gauche, puis il passa la tête par-dessus bord. Il n’y voyait vraiment pas grand-chose… Le kraken sortit sa main quelques instants, voulant un contact, même court, avec l’eau, mais il la remit à sa place aussitôt. Il fallait éviter de faire ça ici, qui sait ce qui pouvait se cacher là-dessous. C’était pourtant un moyen comme un autre de se changer les idées, dommage. Il jeta alors un œil devant lui avant de s’enfoncer un peu plus à sa place. Cela faisait combien de temps qu’ils étaient là-dessus ? En soit, peu importait le temps parce qu’au fond, Lytès sentait qu’ils arriveraient sous peu. Cependant la question concernant ce qui les attendait là-bas revenait dans sa tête. Les discussions concernant Hadès, concernant les Masques, le choix d’Arellys… S’il appréhendait ? Bien entendu qu’il appréhendait. Même s’il s’agissait d’un territoire de Poséidon, il n’en restait pas moins inconnu pour lui comme pour Ariane. Il tentait de rationaliser comme il pouvait, mais au final, si quelque chose venait à se produire, il s’assurerait qu’au moins l’un d’entre eux puisse rentrer avec de nouvelles informations. Des informations utiles. Et selon lui, Ariane était la mieux placée pour le faire.

Puis il bougea à nouveau légèrement, relevant la tête. « On arrive » Dit-il à voix basse. Juste une sensation, sans doute l’air avait-il un peu changé en quelques instants. L’embarcation venait de toucher terre et il était temps pour eux de reprendre la route à pied. Un soupir silencieux. « A quoi penses-tu donc pour être autant silencieuse…? Allons y ».
Revenir en haut Aller en bas
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMar 19 Avr - 19:04

Les gouttes perlaient sur les visages des invités de la Sorcière grise. Dansant de ses doigts brumeux, elle les entourait de sa brume légendaire. Fantôme, dame blanche, sorcière grise... Bien des noms étaient donnés à cette brume qui entourait le dernier Tertre celtique. Aucun Général n'était venu ici depuis près de 500 ans et elle était amusée en voyant les deux personnes interrogatives quant à leurs présences ici même.

La dame décidait donc de les laisser passer. Leurs yeux verraient par eux même, elle n'en doutait point. Quelques herbes vertes entourèrent les premiers bois de leur embarcation. Une immense terre s'ouvrait devant eux, une énergie palpable et douce. Au dessus de tout cela trônait un immense arbre dont la cime était une étoile écarlate. La lumière printanière redonnait courage aux nouveaux arrivants et alors qu'ils étaient face à cette vision enchanteresse... Un campement était visible à quelques mètres de là. Quelques corbeaux rouges étaient en train de pincer les chairs de cadavres de jeunes hommes en robe de lin. Des druides. Morts. Le contraste devenait violent entre la beauté des lieux et ce carnage. Soudain, comme s'étirant dans l'obscurité, un serpent noir semblait se lever pour observer les nouveaux venus.

Des sifflements métalliques ou ophidiens se faisaient aussi entendre dans les alentours. A l'instar des grands domaines sacrés grecs, les celtes avaient aussi des villages pour nourrir leurs prêtresses et garder ainsi une relation avec le monde. Mais quelque chose ou quelqu'un venait de s'attaquer à ce domaine sous la protection du Dieu Llyr ! Un aura sombre était présente dans el village...

Citation :
Choix :

1 - Découvrir la source de l'ombre dans le village.
2 - Passer votre chemin et avancer vers le Tertre proprement dit.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMer 20 Avr - 1:51
Finalement, ils la percevaient. Enfin. Avalon, - dont les mystères avaient été imaginés dans leur enchantement celtique et non de cet effroyable spectacle qui s'offrait aux deux combattants- eut tôt fait de détruire le peu de bonne humeur qui régnait sur la barque. Les lèvres fermées, c'était un long silence qui avait glacé le sang d'Ariane. Une véritable scène d'horreur s'étendait sous leurs yeux ahuris: le corps de quelques Druides dansaient au bout d'une corde, laissés à leur triste sort aux serres de plusieurs corbeaux couleur rouge sang. Avec goût, les oiseaux de malheur vinrent déchirer de leur bec la peau de ses pauvres hères, tout en se débattant avec leur prise pour finalement gober le plus petit morceau tel un met exquis.

"Oui Lytès, on est arrivé..."


La générale retint un hoquet d'étonnement. Son entourage en avait néanmoins été éveillé: la salamandre d'Ariane longea lentement la coque jusqu'au bois à moitié sec sur lequel se tenait sa jeune maîtresse, visiblement peu enjouée à l'idée de rester plus longtemps au léger contact de l'eau. Le coin était obscur, trop sinistre pour l'amphibien comme pour eux. Et dans cette pénombre qui les aveuglée auparavant, le serpent qui s'était élevé de cette obscurité menaçante en était lui-même une énième preuve.

Et la jeune femme était quant à elle partagée entre cette impulsivité qui lui dictait de suivre cette ombre menaçante et ce qu'elle avait toujours tenté d'être: tapie dans l'ombre, comme une discrète illusion. Passablement agacée, Ariane espérait sincèrement trouvée une trace de vie. S'il y avait bien un cosmos particulièrement sombre qui se faisait sentir, il était pour l'heure hors de question de foncer dans la gueule du loup. D'un chuchotement doux et silencieux, elle dicta quelques pensées qu'elle savait tout de même déjà connu de son compère. Sur cet îlot, elle se sentait observée mais profiterait néanmoins pour rester la plus discrète possible.

"...Nous devons rester calme. Les âmes ont dû quitter ces corps depuis peu mais il nous faut de quoi agir en conséquence pour le moment. Nous reviendrons...Mais restons discret."


Avant de poursuivre cette personne, il leur fallait avant tout continuer leur chemin et obtenir quelques informations, sans quoi les prises de risques en seraient certainement bien trop lourdes de conséquence. La brune ne doutait pas que le reste du Tertre -qu'elle percevait beaucoup mieux désormais, de vue ainsi que d'ouïe- leur permettrait quelques rencontres sympathiques. Il lui semblait qu'un certain serpent désirait éveiller en eux un intérêt soudain à l'exploration. Sous ce tertre dans lequel il se mouvait, le reptile des terres celtiques devait bien les aider à s'exposer à quelques péripéties. Alors la barque avait continué son chemin, jusqu'à atteindre la terre ferme sur laquelle elle avait posé le pied. Les sifflements avaient tenté de les intimider, tout comme cette ombre, pourtant l'allure décidée du générale des Lyumnades dissuadait de leur comportement tout retour sans au moins une recherche décente. L'heure était grave pour cette île qu'il devait peut-être protégée et en régler ces quelques fondements en était devenu une nécessité.

"Explorons davantage les alentours...Ce qui s'y passe m'inquiète énormément, j'espère qu'il y a toujours des personnes capables de nous répondre à ce jour, et je suppose que l'atmosphère nous sera plus calme ici. Tu en penses quoi?"


Posant le pied sur cette île à la flore verte prononcée, ils étaient ici sur le Tertre, qui les surplombaient impérialement par sa bonne hauteur.

Spoiler:
 



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMer 20 Avr - 19:17

A peine s’était-il retourné qu’il arrêta net toute parole. Devant lui se tenait un paysage aux allures morbides. Attiré par le bruit des corbeaux, son regard se figea sur cette scène : des corps, probablement des druides au vu de leurs vêtements en miettes. Lytès en restait bouche bée tant le décalage entre le reste du paysage et cette vision était forte. Il avait beau glisser les yeux, parcourant l’ensemble du campement visible, tout n’était que mort et désolation. Une question subsistait : Que s’était-il donc produit ici ? La première hypothèse était, qu’effectivement, la paix était rompue, mais il ne fallait pas se précipiter, surtout pas. Une impression désagréable attira une nouvelle fois son attention. Il y avait quelque chose dans les parages, probablement celle qui était responsable de ce carnage. Tournant la tête, il remarqua brièvement cette aura, ou plutôt il n’y avait pas prêté attention au départ, à tort. Le brun était partagé entre l’envie d’aller voir ce que cela cachait et continuer sa route. Au fond, il se disait que de s’y rendre leur apprendrait surement quelques informations, mais il n’était pas certain du choix à faire. Visiblement, tous étaient déjà morts alors il était sans doute préférable de continuer. « Peu importe les morts, seuls les vivants restent… n’est-ce pas ? » Des mots prononcés tout bas, pour lui-même, comme s’il se posait la question.

Il décolla enfin son regard de la scène pour le poser précipitamment sur Ariane : « Il n’y a probablement plus rien ici en dehors de ça… » Ça, mot désignant ce cosmos qu’ils pouvaient sentir. « Ça ne me dit rien qui vaille… Tu as raison, continuons notre route, nous reviendrons plus tard ». Est-ce que cette solution était la meilleure possible ? Rien ne permettait de l’affirmer pour le moment, et peut-être était-ce une erreur que de passer leur chemin, mais c’était tout ce qu’ils pouvaient faire pour le moment. Ils avaient une mission à accomplir.

« Effectivement, nous devrions aller explorer un peu...Il y a peut-être encore des gens dans le coin… » Une pensée à voix haute, et peut-être une hallucination, sans doute même. S’ils se dirigeaient par là-bas, rien n’excluait qu’ils ne croiseraient pas la route de ce cosmos sombre. Il y avait également la possibilité de croiser d’autres choses… « Restons prudent, j’ai l’impression que nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises ici… ».

Sur ces mots simples, Lytès avait repris la marche. Il était placé légèrement à l’avant, dans le cas où une intervention quelconque serait nécessaire. Autour d’eux, de la verdure à en oublier les horreurs vues précédemment. Ils avançaient ainsi en direction du tertre, sans réellement savoir ce qu’ils allaient y trouver. De son côté, le brun réfléchissait aux différentes possibilités, il en avait même partiellement oublié ses doutes pour le moment. Ce n’était pas le bon moment, il se passait quelque chose d’étrange ici et il sentait qu’un seul faux pas pourrait les conduire dans le pire des lieux, pouvait les mettre en danger, la mettre en danger. Sans pour autant se retourner, il adressa quelques mots à Ariane : « Si jamais quelque chose de dangereux venait à se produire… » Pars. Il se tût. Était-ce réellement une bonne chose de terminer cette phrase ? Certainement allait-il se faire recadrer. Pourtant, l’homme ne pensait pas que son partenaire était faible, seulement qu’ils devaient rentrer, au moins un d’entre eux. Et ce un, c’était Ariane.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
GawainGawainArmure :
Aigle Pourpre

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu220/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (220/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge270/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (270/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune275/275[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (275/275)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyJeu 21 Avr - 0:35
Le chemin qui s'ouvrait devant eux permettait de traverser un passage étroit entre les falaises environnantes. Des odeurs iodées remontaient vers le coeur du Tertre tels des remugles incessants. Soudain, une volée de moineaux se fit entendre au dessus d'eux et alors qu'ils baissaient les yeux... Une immense vallée s'ouvrait devant eux, luxuriante et magnifique ! Plusieurs rivières traversaient la végétation comme des serpents d'eau. Dans le lointain, l'arbre séculaire semblait trôner sagement et doucement. Si on fixait bien la vallée, on pouvait voir trois ruines étranges qui dépassaient les cimes. L'aspect féérique de cette terre millénaire redonnait courage à ceux pénétrant sur la terre de Llyr, le dieu antique des abysses marins.

Soudain, une nuée de papillons s'envolait et une présence se faisait sentir dans la région. Un cavalier approchait d'eux avec sur le visage les traces d'un combat récent. Son aura s'étendait aux alentours avec un léger vent floral. Sa beauté, même entachée de sang, n'était pas à nuancer. Les sabots de la monture s'arrêtèrent brusquement et on entendait plus que le claquement de sa cape dans le vent.

- Bienvenue au Tertre d'Avalon, fille et fils de Llyr. Je suis Gawain, Ligure de l'Aigle Pourpre et septième gardien. Notre terre est en ce moment la proie de nos ennemis séculaires menés par Manannan Mac Lir.

Le jeune homme esquissait un sourire en fixant les Scales des deux Marinas devant lui. Selon lui, la venue des troupes de Llyr sur cette terre était un signe de l'ancienne alliance était toujours viable. Son regard se portait derrière les deux jeunes gens et la présence maligne sur les terres d'Avalon gagnait en puissance. Baissant la tête vers les invités.

- Dame Nynaeve vous attends avec les autres Ligures. Soyez le bienvenue et acceptez la protection d'Avalon.

Pour les deux Marinas, l'aura de Gawain était digne de la puissance des Chevaliers d'or ou des Généraux en personne. Puis, prenant le manche de sa lame, il sortit son épée qui baignait dans un cosmos de lumière et de vie. Des fleurs commençaient alors à pousser autour de lui, comme si le printemps venait de s'éveiller. C'était le moment alors où des Squelettes, les gardes des Enfers, apparaissaient dans les ombres lentement. D'un geste d'épée, des pétales de cosmos se formaient et se posaient délicatement sur le corps des créatures des mondes souterrains. Des fleurs commençèrent alors à pousser sous la peau des ennemis et éclore dans des gerbes de sang.

- Par mon honneur, je vous l'ai déjà dit, nul ne passera.

Explosion de haine. Explosion de violence. Deux puissants sombres cosmos venaient d'apparaître dans l'ombre.

Citation :
1 - Continuer votre chemin
2 - Aider Gawain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyVen 22 Avr - 16:39
Soufflant doucement de cette buée légère et éphémère dans la barque, Ariane écoutait les paroles de Lytès avec une patience inconnue. La jeune femme tentait de ne plus s'inquiéter sur toutes ces messes basses que ce général du froid pouvait bien prononcer dans ses doutes les plus sombres. Tout en se calant un peu plus à l'arrière de la barque, Teigne au bras, sa main alla tapoter le dos de son compère tandis que la salamandre rougeâtre sifflait de son air menaçant...Elle n'attaqua pourtant pas. Sûrement s'était-elle habituée à la présence de Lytès mais elle semblait encore lui porter une rancune inexistante par la seule présence du jeune homme. La brune exprima une dernière pensée, ce qu'elle pensait à l'heure actuelle, sans pour autant terminer sa phrase. Elle était confuse mais ne doutait pas du choix qu'ils avaient fait; ils n'avaient plus qu'à assumer ce que le Destin leur montrerait. Ils étaient arrivés.

"Allez Lytès! Ce n'est pas facile pour moi non plus, de laisser cette étrange personne se balader sur une île où ces cadavres me font penser que..."

Une hésitation s'installait en son cœur. Puis deux. Celles-ci fut pourtant bien vite balayé d'un revers de la main au moment où la face cachée d'Avalon s'étala sous leurs yeux.

En posant le pied sur le Tertre d'Avalon, la beauté de cet endroit contrastait plus nettement avec les horreurs perçues quelques minutes plus tôt. Trois ruines avaient marqué la fin d'une inquiétude virulente, étouffée, qui avait pris de court les bons sentiments des deux Marinas vis-à-vis d'Avalon. Les premiers pas qu'Ariane eut fait sur ce sol plus féérique avait calmé la raideur de ses muscles, étirés plus vigoureusement ces derniers afin de leur redonner une force plus évidente. Quelques papillons s'étaient envolés à leur passage, conférant à cette atmosphère lugubre un aspect plus féérique. Le général du Kraken et des Lyumnades se tenaient désormais à destination.

Ce fut pourtant un homme paré d'une armure étrange qui les accueillit l'instant suivant. Un soupir de soulagement grandissait sur les lèvres de l'atlante car enfin, ils rencontraient une personne vivante sur l'île. Par politesse mais surtout plus joyeusement, Ariane rendit le sourire qui leur avait été adressé par respect. Tout en inclinant légèrement la tête, la générale des Lyumnades constatait qu'il devait s'agir de ces Ligures dont elle avait entendu parler vaguement avant son départ.

"Enchantée Gawain. Je m'appelle Ariane, actuelle générale des Lyumnades. Le Kraken et moi sommes venus pour prendre des nouvelles d'Avalon mais hum... Je suppose que ça n'a rien d'étonnant n'est-ce pas? Pour être honnête, nous ignorions qu'elle était assaillie aussi violemment. Enfin, c'est un plaisir de voir quelqu'un de vivant ici."
L'ancienne tribut était heureuse d'apprendre que le Chevalier n'était pas peut-être pas la seule personne de vivante ici-même. Avalon serait certainement plus gai et elle...Rassurée de pouvoir mener ses recherches et tenir d'un certain soutien pour cet endroit. Les druides massacrés lui avaient déjà montré que tout Avalon avait besoin d'aide. Sur le visage du chevalier, les gouttes de sang n'avaient pas été remarquées par la jeune femme dans l'immédiat, mais un second regard sur le visage courtois et sérieux du Ligure de l'Aigle lui avait intimé qu'il avait certainement dû prendre part à ce conflit énoncé. "Et hum...Vous êtes sûr que ça va aller?"

Ce chevalier devant eux dégageait un charisme impressionnant. Elle ne doutait pas que son état actuel ne devait pas le gêner et il s'agissait pour elle, en ce regard et en ces paroles, de s'enquérir de quelques nouvelles. Avalon était attaquée après tout et quelque part, aider le Chevalier de Dame Nynaeve était tout naturel pour ceux qui foulaient actuellement ses terres d'une entité qui les menaçait. Un autre nom retint son attention. Manannan Mac Lir, ainsi que ses sous-fifres...On en revenait toujours à ces anciens dieux. Qui était-ce véritablement? Pourquoi attaquaient-ils Avalon, sous la protection de Poséidon en partie? Les nouvelles ne feront certainement pas bon ménage...Tenant un morceau de sa manche cachée sous son Ecaille, elle n'eut pourtant pas le temps de le déchirer pour en faire un bandage que cette courte discussion prit fin. Un sourire s'était alors étiré sur les lèvres de la jeune femme. Son impatience pouvait amplement être déduite par l'expression de son visage, qu'il avait pris à la simple mention d'une exploration au Tertre. Ces temps de paix furent en effet courts. Bien courts. Quelques squelettes s'étaient relevés des morts, animés par une énergie plus malfaisante qu'elle considérait bien être en provenance des assaillants que Gauvain avait nommé auparavant. D'une main, l'un des protecteurs d'Avalon avait levé une épée lumineuse et bien vivante et, prononçant quelques mots aux entités décédés, alla pourfendre l'air et sur place ses ennemis de ces fleurs paralysant tous mouvements. Les fleurs avaient éclos, le sang s'était dispersé avec simplicité. Pourtant elle n'avait pas eu le temps de rester en spectateur que deux cosmos sombres s'approchaient à mesure que ces squelettes disparaissaient par cette épée qui tranchait le vent, puis la mort.

"Ce n'est pas mon genre d'éviter quelques combats actuellement et puis, il me semble qu'un peu d'aide ne vous ferait pas de mal Messire?"


Plus qu'une proposition munie de cette voix taquine et presque enfantine qui la caractérisait tant, la générale des Lyumnades tenait à prêter main forte au Chevalier. Si les corps des Druides étaient un mystère, si les deux généraux avaient préféré éviter de côtoyer davantage la zone externe d'Avalon, il leur fallait protéger ce qui pouvait encore l'être. La jeune femme s'était avancée de quelques pas, suffisamment pour rejoindre le champ de combat d'une allure pleine d'assurance, malgré son petit gabari. Intriguée et peut-être un peu hâtivement, ce n'était pas le courage qui lui manquait, mais bien la dimension que prenait ce combat. Etait-ce réellement important? La réponse était "oui", mais la mort en amie ne lui plaisait guère et la brune ne chercha pas plus loin. La vision de ces squelettes ensanglantés lui suffisait largement. Bientôt, Ariane fut certainement en mesure de s'opposer à ces adversaires tant la distance entre l'un de ses squelettes et elle était courte. Un cosmos bleuté et aussi vif que des flammes survint dans la main de la gallo-romaine. Il n'eut pas l'air particulièrement brûlant et aussi éphémère qu'une illusion, mais il avait ses propres caractéristiques. La salamandre d'Ariane s'était quant à elle tapie dans les ombres, prête à aider sa maîtresse en cas de pépins.

"Toujours est-il que je ne peux pas rester ici sans rien faire."
Un regard sous entendu avait été adressé à Lytès. Quoiqu'il choisisse, peu lui importait. "Lytès, je te propose éventuellement de rejoindre Nynaeve pendant qu'on s'en charge... Bien sûr, je ne contrôle pas tes envies ni tes inquiétudes, donc si réduire en miette leurs petits minois tous ensemble te botte bien, je ne t'en empêcherai pas."

Evidemment, il pouvait tout aussi bien opter pour continuer à la suivre, en ce cas les deux Marinas et le Ligure feraient face à cette armée ensemble. Mais si Lytès venait à continuer son chemin en direction du Tertre, cela leur en serait également bénéfique. Rencontrer Nynaeve et les autres Ligures leur permettraient certainement d'avoir les réponses nécessaires à leurs incompréhensions. A ces mots, Ariane s'était mise en garde, prête à enflammer de son cosmos aux flammes bleutées ses futures opposants, comme animée par un esprit plus combattif mais surtout analytique. D'un œil avisé, elle observait la suite des événements, en garde, appuyé sur son pied droit. Suffisamment pour prendre l'élan nécessaire pour asséner un premier coup bien rapidement, pas assez pour se montrer trop précipiter pour l'heure. Elle attendait que les deux ombres ne s'avancent. Avalon était attaquée par les Enfers et par les morts, mais les vivants luttaient de ces fléaux qui n'auraient dû survenir de sitôt.

Spoiler:
 



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Ven 22 Avr - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyVen 22 Avr - 20:57


Lytès n’avait aucune idée du temps qu’ils avaient passés à marcher ainsi jusqu’à ce qu’Ariane commence à parler. Ce n’était pas une question de facilité, mais de priorité. Et puis, quoi qu’on en pense, le brun restait persuadé qu’ils allaient le recroiser un jour où l’autre. Ces gens étaient déjà morts, et peu importe la tristesse que cela pouvait créer, il n’y avait plus rien à faire. La seule chose à faire, c’était de protéger ceux qui pouvaient encore l’être et de récupérer des informations. « Penser que ? » Avait-il dit pour qu’elle continue à dévoiler sa pensée.

Regardant autour de lui, le paysage dénotait grandement par rapport à la scène qu’ils avaient vu quelques temps plus tôt. Avec ces papillons qui volaient, on aurait dit un tout autre endroit. Il s’arrêta pourtant de manière soudaine, sentant un cosmos dont la puissance lui rappelait celle des Généraux. Un homme venait apparaître, la première personne vivante qu’ils rencontraient depuis leur arrivée. Le brun poussa alors un soupir de soulagement presque inaudible. Il y avait donc toujours des vivants ici, tout n’était pas perdu.

L’homme venait de confirmer les difficultés que connaissait l’île actuellement, et Ariane les avaient présenté à lui. Elle semblait d’ailleurs plutôt bavarde face à ce Gawain. Lytès, lui, c’était simplement contenté de s’incliner, marque de respect « Lytès du Kraken, il est rassurant de constater qu’il y a toujours des vivants en ces lieux ». Le Général faisait référence au campement que la vie avait abandonné. Ce cosmos obscur ne semblait donc pas encore être parvenu jusqu’ici.

Un regard plus attentif sur cet homme, il remarqua le sang perler sur son visage mais n’en fit nullement la remarque. D’une part parce que sa partenaire l’avait déjà faite, d’autre part parce que ce genre de remarque pouvait blesser la fierté d’un homme.

Puis quelques squelettes apparurent pour disparaître aussitôt dans un mouvement d’épée. Le danger ne semblait pourtant pas s’écarter, et Ariane l’avait probablement compris. Elle avait d’ailleurs demandé à Lytès de continuer sa route, mais lui se contentait de réfléchir. En théorie, il devrait probablement partir pour retrouver Nynaeve, seulement il y avait un point qui le dérangeait : c’était ces deux ombres qu’il sentait un peu plus loin. N’était-ce pas risquer de partir seul en laissant les deux autres combattre contre ça ? L’image du corps des druides s’éveilla dans sa mémoire. Ariane était certes en compagnie fiable, mais il était impossible de connaitre la puissance des adversaires. S’ils resteraient dans l’ombre, où s’ils viendraient vers eux.

Après quelques instants de réflexion « Occupons-nous d’eux d’abord, puis nous irons trouver Nynaeve une fois le chemin déblayé » Dit-il le regard sérieux tandis qu’il se mettait en position de combat. Il tourna la tête vers Ariane : « On ira plus vite à trois et plus vite on les mets hors d’état de nuire, plus vite on pourra la rejoindre » Il fit une courte pause « Cela vous convient-il ? » Finit-il par ajouter à l’intention de Gawain.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
GawainGawainArmure :
Aigle Pourpre

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu220/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (220/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge270/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (270/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune275/275[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (275/275)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptySam 23 Avr - 10:20
Tournant la tête vers la jeune femme, Gawain la saluait d'un geste noble du menton. Des Généraux donc... Evidemment qu'il s'en doutait mais il était heureux que les fiers guerriers de Llyr viennent porter main forte quand le besoin s'en faisait sentir. Un sourire s'esquissait à la comissure de ses lèvres alors que les deux nouveaux venus se mettaient en ordre de marche afin de combattre les deux ombres qui se rapprochaient derrière les amas cadavériques des guerriers squelettes de Mananann Mac Lir.

- La noblesse des enfants de Llyr n'est donc plus à démontrer.

Soudain, le sol se mit à trembler légèrement. Deux êtres naissaient dans l'ombre afin de faire face aux trois gardiens d'Avalon. Le premier était une fleur qui semblaient s'épanouir de la terre, peu à peu, elle laissait aparaître un visage d'un bébé mort né. Peu à peu, Un homme apparaissait à l'intérieur de la bouche de la fleur. Le second était vraiment différent. Des centaines de sarments sortaient de terre et s'enroulèrent afin de laisser apparâitre une étrange fée en son sein. Les deux Spectres faisaient désormais face aux trois guerriers devant eux.

- Raimi avait raison, des Marinas se sont introduits ici.

- Tu as raison Fyodor. Manifestement, Llyr... enfin Poséidon... a décidé d'intervenir afin d'aider cette île sacrée. Marinas, cette terre est un Eden que les serviteurs des abysses ne doivent pas souillés de leurs manipulations fétides. Quittez les lieux... Nous le demandons par égard à votre Maître !


Le cheval de Gawain se cabra face aux pouvoirs des deux spectres. La terre nourricière semblait donner de la force à ces derniers à sa grande surprise. Le Pouvoir d'Avalon risquait de se retourner contre lui et le deux Marinas et il devait prendre une décision rapidement. En un sens, il respectait leur choix de venir l'aider contre deux ennemis de la sorte et son honneur lui intedisait de remettre en cause leur loyauté toute nouvelle.

- Généraux, je vous laisse choisir votre ennemi mais attention, ils ont des pouvoirs liés à la terre et la vie. Vous devrez faire attention. Suite à cela, je m'occuperai en attendant du second.

Les duels étaient mis en place. C'était aux deux Marinas de décider du choix de leur adversaire. Voire même les deux. La décision était entre leurs mains et l'avenir d'Avalon se décidait peut-être ici même...

Citation :
Choix :

1 - Luco de la Dryade
2 - Fyodor de la Mandragore.


Have fun !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 24 Avr - 1:52

Lytès avait pris sa décision, de quoi rendre la jeune femme moins susceptible à douter sur ses intentions du Kraken. Il avait décidé de se battre pour eux sans grande hésitation. Et peut-être faisait-il bien? Pour Atlantis, certainement et sa présence ferait de ces combats une opposition plus simple à gérer. En un sens, ses gestes n'avaient pas différé des siennes mais abordaient davantage de retenue. C'était ainsi un sourire entendu que lui avait accordé la brune. Sans malice; une simple lueur de camaraderie.

En face des trois combattants, les deux ombres émergeaient au sein même de cette lumière qui les caractérisait tant. L'un abordait ce charmant Surplis de la Mandragore, dont une tête d'un nourrisson mort né avait vaguement servi de réceptacle. Le second fut non pas moins symbolique; faits de racines et de bois, les deux Spectres dont la vie et la Flore les caractérisaient tout autant que leur allégeance eurent tôt de venir s'opposer aux protecteurs d'Avalon. Le reste lui plut beaucoup moins toutefois: Des Marinas étaient venus ici. Les avaient-on espionné? Ou s'agissait-il tout simplement d'un souvenir de l'ancien général de l'Hippocampe qu'ils gardaient fièrement pour chacun d'eux?

Observant les deux spectres, elle préférait ne pas en tirer de conclusions hâtives. Néanmoins une parole leur avait été adressé à eux, Marinas. Et cette parole était empli d'un cynisme agaçant. Avalon était bien trop importante pour qu'il l'ignore, rien d'étonnant à ce qu'ils la protègent corps et âme mais cela, les Spectres le savaient pertinemment.

"A son égard..."
Sur les lèvres des Lyumnades, s'était formé un bien mauvais rictus. Cynique, distante, plus adulte. "A son égard, vous dîtes. Mais quel égard? Avalon est une terre placée sous la protection de Poséidon. Vous êtes déjà allés bien trop loin. Vous n'avez rien à faire ici..."

Lentement, elle s'était approchée comme un prédateur étrangement patient. Les informations que lui donnaient Gauvain ne passaient pas dans l'oreille d'une sourde; elle détenait, à dire vrai, une certaine conscience de ces faits-là.

"La terre et la vie?" La Terre et la Vie. Ces pouvoirs avaient de quoi être inquiétants. Ils signifiaient certainement une résistance accrue aux coups physiques et un goût particulier pour la régénération sous toutes ses formes. Des caractéristiques qui devaient bien correspondre à la Dryade et à la Mandragore, entités végétales et maléfiques. Un sourire s'était alors esquissé sur les lèvres de la générale. Les Lyumnades étaient leurs parfaites inverses en ce sens, et celle de cette génération-ci, flamboyante et analytique, aimait particulièrement s'adapter à ce qui lui étaient opposés. Face à une mauvaise herbe, le feu aspirait à purifier la terre de ses vermines.

Son regard se portait tantôt sur la Dryade, puis sur la Mandragore. De par l'évocation de leur Surplis, elle tentait de deviner vaguement leurs compétences, mais étrangement, ce fut le guerrier des ces Nymphes forestières qui attirèrent son attention.

"Dryade...Vous serez mon adversaire"

Son cosmos flamboyait autour de son bras. Elle était prête à combattre son opposant.

Spoiler:
 



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 24 Avr - 2:48

Il n’était pas question pour Lytès de partir en laissant les deux autres derrière, d’autant plus que les deux ombres prenaient désormais la forme de spectres. Les doutes n’avaient pas leur place à ce moment précis, peu importe ce qu’il croyait, ce qu’il ne croyait pas et ses hésitations… L’ennemi était là, juste devant eux. Le brun observait ainsi les spectres silencieusement, comme à son habitude, essayant de trouver un quelconque indice qui pourrait les aider dans le combat. Il n’avait rien besoin de dire, Ariane parlait à sa place. Il n’y avait rien d’étonnant à leur venue ici, Avalon était sous la protection de Poséidon.

« Introduit »
ce mot résonnait pourtant dans son esprit. Tout cela avait été dit comme si leur présence ici était légitime, que les Marinas étaient ceux qui n’avaient rien à faire en ces lieux. Des paroles qui laissaient sous-entendre qu’ils n’étaient pas que deux spectres ici. Dans ce cas-là, combien étaient-ils ? Et surtout, où étaient les autres ? Leur mission s’avérait plus longue que prévu, ou en tout cas plus éprouvante. Ses yeux roulaient désormais entre Ariane et Gawain. Trois contre deux, c’était faisable. L' écart n’était pas permis, l’échec non plus.

Les Lyumnades semblait avoir choisi le sien. Pour Lytès, l’ordre n’importait que peu puisqu’il allait dans tous les cas combattre les deux. Pourtant, il sentait toujours que quelque chose clochait, sans réellement mettre le doigt sur le problème. Leurs deux pouvoirs étaient également légèrement embêtants, mais tant pis. Au final, il avait bien fait de s’écouter, de rester.

Sans un mot, il se plaça aux côtés d’Ariane. « Allons-y pour la Dryade » dit-il à son intention. Il fallait agir vite, mais sans se précipiter. Après un bref regard vers la jeune femme, il laissa son cosmos sortir peu à peu, n’en dévoilant qu’une infime partie. La glace, c’était là son élément. Un froid intense que le Spectre allait pouvoir goûter.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
LucoLucoArmure :
Dryade

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu-26/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (-26/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge150/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (150/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune160/305[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (160/305)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 24 Avr - 9:00
Le combat commencera dans un autre topic afin de ne pas polluer celui-ci.

Un jet d'initiative est demandé afin de savoir qui commence le combat. Le premier tour est neutre comme à son habitude.

Topic d'initiative

Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GawainGawainArmure :
Aigle Pourpre

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu220/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (220/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge270/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (270/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune275/275[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (275/275)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 8 Mai - 18:02
Tout était terminé. Enfin au moins pour ces deux là... Le Ligure entendait les ronces noires de l'ennemi des deux Marinas en train de se déchirer lentement. Lui même nettoyait sa lame ensanglantée en regardant froidement le Spectre devant lui. Paradoxalement, la venue des Spectres était une chose mais ce n'était qu'un début. Soucieux, il s'approchait donc des Marinas en voyant que leur ennemi n'avait pas été un danger pour eux. Dans un crépitement, les deux corps étaient en train de devenir une boue étrange et méfitique. Personne ne pouvait douter qu'ils reviendraient sous peu, tel était le pouvoir du Mannanann MacLir. Soufflant un instant, il prit alors la parole.

- Si vous voulez bien me suivre, je pense que la grande Prêtresse d'Avalon voudra vous recevoir dans les plus brefs délais.

D'un geste, il prit les rênes de sa monture et invitait celle-ci a le suivre. Traversant une étrange prairie avant les lisières de la forêt, une nuée de papillons dorés s'envolait vers les cieux. Puis, ils entraient dans la forêt à travers un petit sentier de terre battue. Les bruits des animaux dans les ombres permettaient de comprendre une certaine faune importante. Le trajet se passait quand le Ligure reprit la parole.

- Nous arriverons d'ici quelques heures, le domaine sacrée du Tertre d'Avalon est dans un espace temps bien particulier. Nous nous poserons quelques instants dans une clairière à venir... Mais.. je me demandais pour quelle était la raison pour laquelle les serviteurs du Dieu Llyr étaient venus ici ?

La question n'avait pas été encore posée. En effet, Gawain avait été heureux de les voir séants mais ils n'étaient venus ici par pur hasard... Il y avait donc un point qu'il préférait éclaircir maintenant avant d'aller voir les Prêtresses. La clairière se dessinait lentement sous les fronstispices des branches des arbres de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 8 Mai - 20:43
Les derniers mots du spectre de la Dryade l'avaient troublé. Oui, Ariane les avait ressenti. Ses derniers instants, ses dernières impressions, comme tout ceux qu'elle avait achevé de ses propres mains. Non, l'atlante ne donnerait pas son nom à un homme déjà mort. Cela aurait été de mauvais goût. Inintéressant. Pourtant, peut-être bien que son ignorance actuelle valait cet échange? Une chose était certaine: cette culpabilité ne résidait pas tant en cette mort survenue par hasard, mais en ce simple fait qu'elle n'avait pas su aller jusqu'au bout de ses recherches. Une faiblesse d'âme. Seule la mort avait été apportée, pourtant le visage de la brune ne tiqua pas. Ses émotions étaient enchaînées au plus profond de son âme, retenues avec plus de fermeté que d'usuel. Oui, douter n'était pas à l'ordre du jour pour la gardienne de l'Océan Antarctique, en particulier lorsque cela ne concernait qu'un regard sur ses compétences.

Et alors que les ronces ne redevenaient plus que poussières, Gawain était revenu dans leur champ de vision, l'épée ensanglantée de la chair d'un autre mort. Chacune des personnes ici-même pouvaient ainsi reprendre le but d'une mission qui leur avait été donnée. Leur mission d'origine.

Cherchant dans les alentours une petite forme rougeâtre, la jeune femme s'était aperçue de l'absence de la salamandre. Quelque part, elle doutait bien que l'amphibien n'était allée bien loin et d'un autre côté, il était étrange que la bête mal aimable ne se soit pas présentée à eux directement. Toutefois, cette dernière ne devait pas avoir apprécié le coup pendable qu'Ariane lui avait fait, il était ainsi probable que Teigne ne tarde à se manifester...

- Si vous voulez bien me suivre, je pense que la grande Prêtresse d'Avalon voudra vous recevoir dans les plus brefs délais.


Ce fut la voix du Ligure qui vint couper ses pensées. Détournant son regard de la flore en direction du protecteurs d'Avalon, la situation amena simplement la jeune femme à lui sourire légèrement, rassurée de voir que rien ne lui était arrivé. Toutefois cela ne changeait rien à la condition de la salamandre.

"Messire Gawain, une salamandre rouge n'est-elle pas passée vous voir?"


Assurément, il ne devait pas perdre de temps durant leur trajet mais l'inquiétude demeurait. Lorsqu'il leur demanda de continuer, seul un hochement de tête bien léger avait été accordé en guise de réponses. A ses côtés, Lytès n'avait pas été oublié et déjà, Ariane s'approchait de lui pour voir s'il n'avait rien. Un simple chuchotement survint, comme si la jeune femme se parlait à elle seule.

"Tu n'as rien, tant mieux. Il semblerait que Messire Gawain ne soit pas blessé lui non plus. Mais elle manque à l'appel..."

Suite à quoi, la générale poursuivit son chemin dans un champ où la beauté de la plaine équivalait bien le nombre de papillons qui s'y trouvait. A l'entrée d'une forêt, le silence avait été brisée et le temps des discussions avait repris son cours. Pourquoi était-il là? La réponse était claire et floue à la fois.

"Nous sommes ici suite aux événements qui se sont déroulés à Britannia. Le général de l'Hippocampe n'a pas manqué de discerner la présence et l'aide précieuse d'une émissaire d'Amphitrite accompagné de Balor. Ainsi que ce qu'il se passe actuellement. Notre venue ici tient donc à nous tourner de nouveau vers Avalon et à trouver des réponses à nos questions. Le monde s'agite autant qu'une mer houleuse à l'heure actuelle et les défenses ont besoin d'être consolidées à nouveau. Je ne vous cache pas que certains faits importants semblent converger vers Avalon...La Dame de ces lieux devrait ainsi nous amener à prendre un accord sur ce dernier point. En tous les cas, nous montrons actuellement notre soutien vis-à-vis d'Avalon."
Alors qu'elle se dirigeait vers la forêt, Ariane se retourna, l'air pensive. La jeune femme hésita un instant, puis dériva finalement vers la question tant attendue. "Connaissez-vous une certaine Morgane? Myrddin?"

Un traitre se cache parmi vous. La prudence était de mise, le poison de la trahison tendait généralement à se répandre rapidement. Bien trop rapidement. De nombreux acteurs entraient sur la scène mais leur affiliation et leur identité ne tenaient que de leur nom. Des inconnus. Ses pas s'arrêtèrent un instant, avant de tourner toute son attention au Ligure de l'Aigle Pourpre.

"Je me demandais...Avez-vous réussi à en connaître davantage sur la venue de ces Spectres? Que s'est-il passé concrètement à l'entrée d'Avalon?"

Elle ne pouvait juger sans savoir depuis le départ ce qu'il était advenu des êtres sur l'île. De même, ce qui les attendaient plus tard n'avait pas véritablement de destinations précises en particulier. Simplement ce qu'ils appelaient "le Tertre". Ces sons étaient leurs seuls réveils. Les sons de la Nature. Une clairière sur le devant résonnait subitement comme un appel. Peut-être inconsciemment, la générale tenta de retrouver le cosmos qu'elle avait partagé avec Teigne, fermant les yeux afin de mieux se concentrer. L'amphibien était après tout l'une de ses créations effectuée il y a cinq ans...

Quelques secondes s'étaient écoulées, mais rien ne s'était passé.

Tantôt tendue et parfois figée, l'atlante trainait davantage à l'idée d'avancer. Certes, cette forêt était peut-être bien la clef des retrouvailles tant souhaitées, mais sa prestance signalait très bien qu'elle n'irait pas jusqu'au Tertre sans avoir retrouvée son animal messager.



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Lun 9 Mai - 10:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 8 Mai - 22:14

Le Spectre était finalement tombé sous leurs coups, peut-être pour le meilleur, mais Lytès avait quelques doutes à ce sujet. Le combat avait certes traîné en longueur, mais tout lui semblait trop facile en cet instant. En réalité, il l’avait déjà plus ou moins senti auparavant, mais cela se ressentait plus avec le décalage : Ce Luco ne s’était pas défendu plus que cela, seulement le nécessaire pour gagner du temps, pour les retenir suffisamment longtemps. Les paroles qu’il avait prononcées avaient probablement eu le même but. Mais tout était terminé maintenant, en tout cas pour l’instant.

Les ronces étaient devenues poussières, et l’horizon était de nouveau visible. Non loin d’eux se trouvait Gawain dont l’épée baignait dans le sang, il semblerait que lui aussi s’en soit sorti sans problème. « Si vous voulez bien me suivre, je pense que la grande Prêtresse d'Avalon voudra vous recevoir dans les plus brefs délais ». Le temps n’était pas au repos. Pour le moment, il leur fallait s’entretenir avec la Prêtresse afin d’obtenir, il l’espérait, quelques réponses concernant les raisons de leurs venues mais également sur les questions qui se posaient au fur et à mesure qu’ils avançaient. « Très bien, nous vous suivons ».

Ils avaient ainsi commencé la marche en direction du domaine sacré. C’était là le meilleur moment pour Lytès de remettre l’ensemble des théories à leurs places, d’essayer de trouver des possibles explications, des possibles solutions. Tout ce qui pourrait les aider. Le brun était tellement concentré qu’il n’avait pas réellement remarqué qu’Ariane était approchée de lui silencieusement. « Tu n’as rien, tant mieux. Il semblerait que Messire Gawain ne soit pas blessé lui non plus ». Un chuchotement qui ne reçut, dans un premier temps, qu’un hochement de tête en guise de réponse. Effectivement, si l’on oubliait ses jambes toujours douloureuses, il allait parfaitement bien. Ne voulant pas l’inquiéter, il décida alors de prendre le pas sur la douleur et de ne rien montrer, se forçant à marcher normalement. Rien ne s’échapperait de son visage, de sa gorge. A quoi bon, ce n’était pas grand-chose et certainement qu’il n’y aurait bientôt plus rien.

Posant une nouvelle fois les yeux sur elle, il l’observait afin de voir s’il n’y avait aucune blessure visible. Cependant, ce qui l’inquiétait était tout autre. En effet, ce n’était pas tant les blessures physiques, mais plutôt les blessures mentales qui l’intriguaient. Certaines choses avaient été dites avant la mission, d’autres durant le combat par le Spectre et le Kraken avait du mal à croire qu’elles n’avaient eu un quelconque effet sur le moral de la jeune femme. « Comment tu te sens ? ».

Alors qu’ils arrivaient à l’entrée d’une forêt, une nouvelle question s’était posée. Une question à laquelle il avait laissé à Ariane le soin de répondre. Il savait qu’elle serait prudente dans les informations, après tout, tant qu’ils ne savaient pas qui était le traître, il était préférable de faire attention et il était certain qu’elle aurait les mots qu’il faut. De son côté, Lytès écoutait d’une oreille tout en repassant le fil du combat dans sa tête, à la recherche d’un quelconque indice permettant de les mettre sur la voie. « Le Spectre de la Mandragore vous aurait-il dit quelque chose en particulier durant le combat? » Dit-il finalement avant d’ajouter : « Pas forcément une phrase toute faite, cela pourrait très bien être un mot, avec une intonation particulière peut-être, ou quelque chose qui n’avait pas sa place à ce moment-là… ». Il essayait de mettre la main sur ce truc qui le dérangeait, parce qu’à ses yeux, il y avait bien un problème, mais où ?

Ils entrèrent finalement dans une clairière et le Kraken rejoignit Ariane qui semblait un peu en retrait, murmurant quelques mots à son attention : « Ariane, pourquoi essayait-il de gagner du temps à ton avis ? Tu étais près de lui, tu n’as rien vu d’étrange ou de… déplacé ? N'importe quoi en fait » Puis il jeta un œil autour de lui, remarquant que Teigne était absent, cet animal mal aimable n’était donc pas revenu. Un regard interrogateur à sa partenaire, dont le regard semblait se perdre dans tous les recoins. Il était facile pour lui de deviner que la bestiole était la source de l’attitude inquiète de la jeune femme. « Teigne n’est pas avec toi c’est ça ? Ne t’inquiète pas, il n'est sûrement pas loin et doit bouder à cause du vol improvisé de tout à l'heure... » . En un sens, il avait senti dès leur rencontre que la Générale était attachée à l’animal, que quelque chose les rendait proche. Voyant que sont inquiétude grandissait, il ajouta : « Tu veux qu’on le cherche un peu ? ». Un temps qui s'avérait nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
GawainGawainArmure :
Aigle Pourpre

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu220/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (220/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge270/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (270/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune275/275[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (275/275)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMar 10 Mai - 17:22
- En effet Général... Toutefois, un halo de lumière violacée l'a emporté avant même qu'elle ne s'approche de moi. Il y a une autre présence dans les lieux, maléfique...

La dernière remarque du Ligure était froide. Ses yeux fixèrent alors une des sacoches de sa selle et il prit un sac de victuailles. Il prit quelques morceaux de pain et de viande séchée afin de les poser près d'un coin d'arbre. D'un geste, il les invitait à s'asseoir avant de reprendre la parole.

- La Mandragore m'a signifié avant de disparaître qu'il reviendrait sous peu. Selon nos "discussions", il est clair que ces deux là étaient de simples éclaireurs. Nous devons nous attendre à une autre attaque de masse. Réfléchissant. Un mot a été en effet prononcé, il a mentionné Caliburn. Etonnant car cette lame n'est pas réapparue depuis plus de seize ans... Seul le seigneur Artorius, fils de notre Roi Uther, peut la porter.

Alors qu'Ariane reprenait ses explications, Gawain écarquillait les yeux en entendant parler de Myrddin.

- Oh que oui, Myrddin est le Druide de notre Tertre, c'est un voyageur et il est rarement ici même. Je sais que dame Nynaeve lui a donné une mention d'importance. Pour Morgane, c'était la fille de dame Morgoze, la soeur des dames Nynaeve et Mebd. Enfin, avant que cette dernière ne soit prise dans le miroir des ténèbres... Mademoiselle Morgane a disparu le même jour que le seigneur Artorius.

Etonné de parler des histoires de son Tertre, Gawain se demandait comment de telles informations avaient pu arrivé dans les territoires méridionaux. Sensible à cela, il le cachait tout de même dans un coin de sa tête. Il était possible que les affaires du Tertre ne soient remontés à eux suite aux actions de ce vieux Druide. Soudain, une explosion de lumière se fit sentir et la petite Salamandre revenait d'un goulet de ténèbres avec un anneau dans sa gueule. Le sang qui perlait à ses machoires indiquait que cela n'avait pas été fait pacifiquement.

Il s'approcha alors rapidement de sa mère d'adoption afin de poser l'anneau dans la paume de sa main.

- Roisin Dubh. L'ancien culte est donc à nouveau en activité... Vous avez ici un des anneaux de cette organisation de Druides - les Druides noirs - qui ont épousé les puissances des ténèbres. Ce sont des invocateurs très puissants et très craints... Une fois que vous aurez mangé, nous repartons pour l'Arbre Monde, le coeur de notre Tertre comme vos piliers ou vos temples !

Citation :
Ariane obtient un anneau des Roisin Dubh, une aura cosmique de feu et de ténèbres s'en dégage. Un parfum floral aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMer 11 Mai - 11:00
"Comment tu te sens?"

Ses yeux se fermèrent légèrement à cette question. D'entre toutes les pensées qui avaient bien pu traverser l'esprit de la jeune femme, ce fut majoritairement l'hésitation qui s'était manifestée. Puis vint sa consœur naturelle, l'inquiétude. Ariane revoyait déjà le visage de la jeune femme que Luco lui avait montré avant qu'il ne sombre dans la mort. Et alors, l'atlante s'apercevait petit à petit que la salamandre ne répondait pas à son appel, pas plus qu'elle ne pressentait sa présence. Et tandis que le regard de Lytès descendait dans celui de la jeune femme, un imperceptible haussement de sourcil avait été esquissé.

"Rien, ne t'en fais pas. Ce n'est pas quelque chose d'important pour l'heure."
Les pas s'alignèrent rapidement mais les soucis ne faisaient qu'en croître de plus belle. Finalement, elle s'était arrêtée lorsque Lytès avait repris la parole au sujet du Spectre. Ce Spectre qui l'énervait plus de coutume, même mort. Un simple éclaireur. Combien de temps avaient-ils perdus face à cet ennemi? "Il m'a montré le visage d'une femme. Une femme dont j'ai pris l'apparence un court instant. Si je m'étais approchée, peut-être aurais-je compris où il voulait en venir, les raisons de sa venue en tout cas? Ou peut-être bien que tout cela n'était qu'un piège? J'ai simplement eu une désagréable impression...L'impression d'être celle qui est manipulée." Plus nettement, elle reprit. "Vous êtes en train de me dire que ma salamandre a été...Interceptée par quelqu'un d'autre? De plus malfaisant?"

Sous les arbres sous lesquels tous se reposaient, assise dans l'herbe, elle observait Gawain puis Lytès manger quelques mets qu'elle avait tendu au général du Kraken. Pour l'heure, elle n'avait pas faim. Emportée...Etait-ce seulement possible? Sa gorge se serrait. De nouveau, elle s'était tournée en direction de Gawain. Un nom l'intéressait.

"Artorius? Ce nom ne m'est pas inconnu, et pourtant je ne saurai ni placer un visage adéquat, ni même dire qui il est véritablement. Cela dit, je ne tarderai pas à tenter d'en connaître un peu plus, et j'ai déjà ma petite idée sur son emplacement."
Oui, elle l'avait déjà entendu, ce prénom. Il y a peu de temps, avant son retour au Sanctuaire Sous-Marin, mais elle ne parvenait pas à mettre un visage adéquat sur cet homme, ni même sur sa véritable identité finalement. Ariane ne pouvait pas savoir que les rumeurs d'un nouveau-venu au Sanctuaire -qu'elle avait déjà plus ou moins oublié- pouvaient aider dans ces conditions-ci, puisqu'il s'agissait tout simplement d'un Chevalier d'Or. En sortant son habituel bocal rempli d'olives, les Lyumnades prirent entre ses doigts quelques uns de ses petits fruits verts pour finalement les manger avec plus d'appétit qu'auparavant. Elle en tendit en direction de Gawain, puis de Lytès. Comme une simple proposition.

"Dans tout les cas, je suis rassurée d'entendre que Myrddin soit affilié à cet endroit, le mieux aurait toutefois été de le retrouver ici. Aux dernières rumeurs qui courent, il me semble embêter par une femme. Connue ici-même. Visiblement."

La phrase aurait pu prêter à sourire si Ariane n'était pas aussi maussade et sérieuse, perdue dans le fil de ses réflexions. Elle fut pourtant beaucoup moins heureuse lorsque le cas de Morgane fut évoqué, dont les compromis à Rome s'étaient révélés étranges, abstraits. La supposée disparue était à Avalon selon ses informations, mais le Ligure en parlait comme d'une vieille histoire. Seule cette Calibur se montrait plus réelle, mais toujours inconnue pour l'heure. Artorius et Morgane, disparus en même temps, personnes au centre de leurs recherches...Cette information-ci en revanche devrait être partagée plus tard, exceptée si Lytès se montrait plus ouvert. Une hypothèse fort probable, la jeune femme s'était fermée dans un silence certain et les dernières informations ne l'aidaient pas à s'ouvrir davantage.

"Mebd? Elle est donc liée à cet endroit?"

Quoique cela ne devait pas être une nouvelle ici. L'émissaire d'Amphitrite et Pandore s'étaient déjà rencontrées après tout. Teigne...Oui, elle n'était pas revenue, et la salamandre ne manifestait pas le moindre message, ou sentiments à la jeune femme. La retrouver? Oui, Ariane avait besoin de la chercher, Ariane préparait déjà ses premiers mots, le temps de réfléchir à quelques paroles avisées quant à cette recherche qu'elle poursuivrait seule. D'un éclat lumineux, rapidement remplacé par un passage ténébreux, une salamandre avait pourtant refait son apparition.

Une venue étrange. L'anneau qu'elle lui apporta le fut encore plus. Grimpant avec agilité et souplesse jusqu'à sa main, la gueule de l'amphibien vint déposer une chose ensanglantée. Une chose dorée, puissante à n'en pas douter, douée d'un parfum subtil proche des fleurs aux plus délicates senteurs. L'étrange bijou reposait désormais dans la paume de ses mains. Il brillait, lui évoquait déjà une source brûlante, toutefois corrompue. Il n'était pas étonnant que la salamandre n'aie pas refusée de le lui apporter; la chaleur l'avait toujours attirée, tout comme sa dompteuse. De toute évidence, Atlantis allait devoir se montrer plus avisée.


Messire Gawain, avez-vous une idée sur l'histoire de cet anneau?"


Délicatement, elle essuya les gouttes de sang sur l'objet des Roisin Dubh, puis sur le museau de la bête. Bête qui lui rendit fort bien cette attention, tandis que les questions commençaient à se cumuler dans sa tête.

Alors qu'elle se relevait, Ariane avait constaté que le Ligure de l'Aigle était toujours entaché de sang. Muni d'un petit tissu de manche qu'elle avait déchiré, elle s'était approchée du Ligure de nouveau debout, prêt à partir. Après un regard soutenu, la générale avait entreprit de nettoyer son visage taché de sang avec une certaine délicatesse. Suite à quoi, son attention s'était reportée en cette fameuse destination qu'ils convoitaient depuis un long moment.

"Nous pouvons y aller, nous vous suivons et je dois avouer qu'Avalon commence à se faire désirer.
Finalement, chacun s'apprêtait à reprendre le chemin, et ce chemin ils reprenaient. Vous êtes ici depuis longtemps au service de Dame Nynaeve? Quoiqu'il en soit, votre Tertre est déjà un très bel endroit malgré ses mystères."

Malgré tout ce qu'il venait de passer, plus les deux généraux avançaient, plus les événements se montraient étranges, inspirant plus de méfiance à leur passage. Les guerriers s'étaient ainsi mis en marche dans cette direction, là où le Tertre les accueillerait enfin.

"Cet anneau...D'où vient-il réellement?" Murmure sans réponse. Sous un léger silence, sa main vint sortir une simple chaînette sur laquelle était déjà accrochée un bijou certainement beau autrefois, aujourd'hui calciné. Assurément un souvenir étrange retrouvé par la demoiselle parmi les siens, rapidement rejoint par la nouvelle trouvaille de la jeune salamandre. En une main habile, Ariane avait remis bien rapidement la ficelle entre deux pans de son armure, portant autour du cou l'anneau des Roisin Dubh. Un nouvel ordre dont elle n'avait jamais entendu parler. Un ordre obscur à qui ils étaient désormais liés d'une certaine façon. Un silence s'était simplement écoulé alors que chacune des informations étaient enregistrées fermement dans son esprit.

La générale des Lyumnades espérait sincèrement que la jeune salamandre n'avait pas subtilisé par intérêt un objet qui les mettrait dans l'embarras. Car si tel était le cas, une explication s'imposerait auprès du Légat, et Dame Nynaeve, maîtresse de ces lieux, se verrait confronter à deux généraux en quête de connaissances. Certes, il était probable que l'anneau leur serve à l'avenir, pour une découverte, une recherche, une réponse.

Relevant les yeux, la jeune femme la percevait enfin. Avalon.



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Jeu 12 Mai - 10:48, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMer 11 Mai - 12:53

Elle semblait hésitante, peut-être n’avait-elle pas envie de répondre, d’aborder le sujet. Pourtant, Lytès se souciait réellement de son état mental. Il avait beau ne pas connaitre l’étendue de son pouvoir, ce qu’il en avait déjà vu, notamment lors de la visite dans les Geôles, lui suffisait pour comprendre les répercussions que celui-ci avait sur son utilisateur. Ce n’était pas important ? Bien sûr que ça l’était. Alors qu’il allait parler, il entendit la voix de Gawain qui l’incita à réfléchir davantage sur la situation. Ils n’étaient que des éclaireurs, ce qui impliquait qu’il y avait d’autres Spectres sur l’île, c’était la pensée la plus logique, la plus simple et, étonnamment, le Kraken était d’accord là-dessus. Il y en avait d’autres.

« Disparaitre ? Ne l’avez-vous pas tué ? » Une surprise qui n’en était pas vraiment une, peut-être avait-il mal compris, mal interprété certaines paroles et actions. Un autre mot semblait être ressorti, celui d’une épée. Puis Ariane lui parla alors d’une femme dont elle semblait avoir utilisé l’apparence. En un sens, il sentait que le problème venait de là. Elle s’était sentie manipulée, tout comme elle manipulait les autres, et cela lui était probablement désagréable.

« Ôtes-toi ça de la tête, tu as bien fait de ne pas t’approcher. Les risques étaient trop conséquents pour une information non vérifiable. Il essayait certainement de te piéger, n’y prête pas trop attention, ta décision était la bonne ». Dit-il dans un faible sourire.

Une fois ces paroles prononcées, il ralentit la cadence légèrement, laissant Ariane passer devant lui. Réfléchir, il devait réfléchir et trouver des liens, des indices, n’importe quoi. Dans ses pensées, il entendait la discussion entre les deux autres qui continuait, parlant de Myrddin, puis de Mebd... De deux disparitions qui semblait avoir eu lieu en même temps. Une question se posait, mais il préféra garder le silence. Mieux valait ne pas trop se montrer curieux pour le moment. Puis la salamandre apparut finalement, un objet dans la gueule. En retrait, Lytès observait la scène qui se déroulait devant ses yeux. Une fois dans la main de sa maîtresse, la bestiole y déposa l’objet, dévoilant son identité : un anneau mystérieux.

Il s’approcha d’elle, murmurant : « Ne porte pas cet anneau tant que l’on en sait pas plus dessus. Ce qui s’en dégage est mauvais… Donc attendons d’avoir plus d’informations à ce sujet d’accord ? ». Puis il ajouta « Nous vous suivons ».

La marche continuait, et ils arriveraient à destination sous peu. Depuis combien de temps avaient-ils quitté Atlantis ? Lytès n’en avait aucune idée, mais l’odeur marine lui manquait. Une légère baisse de régime, le temps de quelques secondes, puis une gifle mentale. Ce n’était pas le moment pour être nostalgique.

« Gawain, vous avez mentionné une lame un peu plus tôt… Caliburn c’est ça ? Qu’est-ce que vous savez d’autres à son sujet ? Une information particulière qui nous aiguillerait sur sa possible utilité pour les Spectres ou sur son lien avec autre chose provenant d'Avalon? Par exemple... Aurait-elle pu réapparaitre sans que vous en soyez informé ? Dans quelles circonstances a-t-elle disparue? ». Beaucoup de questions, mais il ne fallait rien laisser de coté. Le Génral jeta alors un œil sur Ariane qui mit l’anneau autour du cou, bon sang, pourquoi la portait-elle? « Que pouvez-vous nous dire d’autre sur cet anneau… sur cet ordre ? Aurait-il un quelconque pouvoir ? », Ajouta-t-il finalement, tout en mimant au Général d’enlever le bijou de son cou. Une simple précaution. Quelque chose ne tournait pas rond, il fallait impérativement rester prudent.
Revenir en haut Aller en bas
GawainGawainArmure :
Aigle Pourpre

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu220/220[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (220/220)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge270/270[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (270/270)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune275/275[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (275/275)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyJeu 12 Mai - 1:29
Le Ligure observait les deux généraux quand ils s'observaient en se posant des questions discrètes par de simples regards. Soudain, la question des Lyumnades sur Mabd le fit lever un sourcil. En effet, ancienne Prêtresse d'Avalon, elle était une des gardiennes du Tertre avant que les choses n'empirassent sous l'influence des forces chtoniennes. Silencieux un moment, il prit enfin la parole.

- Je ne sais pas de quelle femme vous parlez pour le dire franchement... Sinon, Mebd... Elle était une des nôtres et ses recherches sur les mondes inférieurs l'ont perdu. Une force enfouie dans le ventre des Ténèbres a pris possession d'elle et depuis, elle nous combat.

Posant un silence, il reprit la conversation.

- Roisin Dubh sont des druides corrompus. On ne sait pas grand chose d'eux, ils sont secrets et je sais que Mebd serait devenue leur chef ... Mais bien des questions se posent sur la nature même de leurs objectifs, Hadès est un allié de passage selon moi pour ces invocateurs...

Son âge ? Son oeuvre au service d'Avalon ? Il ne pouvait dire combien de temps. Alors qu'il allait prendre la parole, une aura se fit sentir dans les fourrées de. L'homme était de forte stature, une armure d'argent et d'or avec des angelots gravés sur les brassières. Son regard avait une innocence douce et protectrice et il tournait la tête vers les deux étrangres en étant un peu surpris. Ses pupilles allèrent d'eux à Gawain pendant quelques secondes avant qu'il ne prenne la parole.

- Bah qu'est ce que tu foutais ? C'est qui eux ?

- Je te présente Dame Ariane des Lyumnades et le sieur Lytès du Kraken, serviteurs de Llyr.

- Ah.


Un sourire suivit la suspicion avant que ses yeux ne s'abaissent sur la chose qu'Ariane portait. Comme une intuition venue de nulle part, il avait senti le pouvoir de l'anneau des Roisin Dubh.

- Bienvenue les gens ! Je suis Parsifal, Ligure de l'Ange.

Se raclant la gorge, Gawain se levait et indiquait que le temps du départ était venu. Puis, il se rappela de la dernière question du Kraken. Alors qu'il préparait le départ pour l'arbre monde du Tertre, ses lèvres se libérèrent à son attention.

- Caliburn est la lame du Roi des Ligures de notre Tertre. Celui qui le devoir de protéger la Bretagne depuis des temps immémoriaux. Elle possède le pouvoir d'offrir une destinée par sa bénédiction. On dit aussi que sa lumière peut repousser les ténèbres des mondes inférieurs. Mais.... Elle est scellée depuis plus de quinze ans.

La dernière phrase indiquait bien que tout cela n'était pas une chose prévue ou souhaitée par les Ligures. Se fermant un peu sans s'en rendre compte, Gawain montait sur son cheval. Parsifal invitait alors un des deux à le suivre en montant sur le sien. C'était alors le moment choisi pour partir au galop dans une forêt qui s'ouvrait devant eux. Le temps était venu de rencontrer la dirigeante des Prêtresses d'Avalon...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyVen 13 Mai - 0:18
Morgane, la disparue. Gawain ne pouvait savoir qui était la femme dont Ariane parlait pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas cité à haute voix la raison des doutes des Marinas. Une clairière, une forêt ou n'importe quel endroit s'étant prouvé source de tensions ne devait être le dôme d'une discussion plus sérieuse que celle qui se posait actuellement. Oui, pour l'heure, la confiance était de mise mais la jeune femme n'en était pas moins avare en véritables explications.

"Mes sources seront à confirmer face à Dame Nynaeve, peut-être auront nous le loisir d'en reparler plus tard. En ce qui concerne Mebd, eh bien...Je suppose qu'elle s'est également opposée à nous en intervenant directement à Britannia, aux côtés des Ases."


Ce fut alors à ce moment-ci qu'un homme tout aussi impressionnant que Gawain vint à leur rencontre. De son langage, l'atlante estimait qu'il s'agissait ici d'un frère d'armes du Ligure de l'Aigle...Et quel franc-parler! Un sourire s'esquissa sur les lèvres de la Lyumnades. De ce qu'elle constatait, il savait détendre la situation par cette douceur qui l'entourait, mais il n'en demeurait pas moins observateur. Son dos s'arqua légèrement, sous une légère forme de révérence.

"Enchantée Messire, je ne pensais pas qu'un second chevalier viendrait à notre rencontre, et nous nous excusons d'avoir perturbé le retour de Messire Gawain. Un sourire légèrement matois lui fut alors adressé. Peut-être un peu trop à son plus grand malheur, la générale pouvait se révéler parfois quelque peu mordante. Ô, Ariane savait que Parsifal contemplait l'anneau silencieusement et quelque part, cela l'irritait légèrement. Suffisamment pour le taquiner avec légèreté. Vous savez, mes yeux sont plus hauts, cher Ligure."

Une vaine taquinerie, de peu d'importance mais si la trouvaille de la salamandre l'inquiétait quelque peu, Ariane préférait en parler de façon à contribuer à ses informations, et non pas à en renforcer ses doutes. Elle reporta alors toute son attention sur le nouvel objet à la chaleur, ses doigts d'Ariane jouant avec l'anneau accroché à son cou. Pourtant, Lytès lui intima à le détacher de son cou. D'une moue à peine feintée, la jeune fille s'était prise à interroger le Kraken d'un regard peu enjoué, avant de hausser les épaules et de déclarer:

"Hm, je ne suis pas sûr qu'il soit très efficace si je n'en suis pas la porteuse. Et puis, celle-ci ne trône pas sur mon doigt. De toute évidence, ce n'est pas dans mon intention de l'utiliser, je tiens un peu à ma vie personnelle et à ma bonne conscience...Enfin, nous devons continuer."


Alors, elle avait détaché l'anneau, pour le placer dans l'un de ses petits sacs qu'elle transportait. Tout en le tenant fermement, les Lyumnades estimaient cet endroit peu sûr, aussi elle veilla précieusement sur cette nouvelle pièce.

D'un hochement de tête en direction de Lytès puis du cheval, Ariane remercia Parsifal de son offre d'un sourire toutefois plus sincère, quoiqu'elle n'était pas sûr de bien vouloir monter sur son dos; pour ainsi, elle n'était jamais montée à cheval et n'en tenait pas grande fougue. La jeune femme alla donc tenir maladroitement les épaules du Ligure, tout en ne cachant pas la timidité de ses gestes. L'eau était une chose, ce qui relevait du terrestre en était une autre. Son regard eut pourtant révéler ses pensées. Ne vous moquez pas. Et de cela, elle était prête à se montrer plus fière. Avant de partir, elle prononça quelques derniers mots néanmoins.

"Je vois, donc cet Artorius, fils d'Uther Pendragon, serait le futur possesseur de cette Caliburn... »

Dans l'obscurité qui siégeait auparavant, Ariane commençait à comprendre l'enjeu qui touchait cet Artorius. Ne pouvait-elle donc pas se rappeler ce qui s'était dit en premier lieu à son sujet ? En tout les cas, Myrddin était à sa recherche. Le druide ne se savait protégé que de quelques dieux, et pourtant il n'en restait pas moins poursuivi par les Masques sous le commandement de Morgane. Seulement...Pourquoi les Ligures ressentaient-ils le besoin de libérer cette épée ?

Toujours était-il qu'ils pouvaient partir dès à présent en direction du cœur du Tertre, endroit vers lequel les chevaux galopaient rapidement et Ariane, silencieusement.



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyVen 13 Mai - 17:36

Certaines questions étaient ainsi restées sans réponses. Au final, cela n’étonnait guère Lytès et c’était à peine s’il l’avait remarqué, trop occupé à réfléchir. Il entendit alors parler d’un possible lien entre Mebd et les druides serviteurs des ténèbres. Certaines théories s’effondraient tandis que d’autres se renforçaient, mais ce n’était pas encore suffisant pour le brun : il voulait plus d’informations et continuait à chercher en silence lorsqu’une voix le ramena à la réalité. En réalité, c’était plutôt l’entente lointaine de son nom et son armure qui l’avait ramené, mais peu-importe.

Levant la tête, il remarqua alors un homme portant une armure visiblement faite d’or et d’argent. Un regard, qu’il avait suivi en direction d’Ariane, ou plus précisément de la main de celle-ci. Le Kraken tenta d’étouffer un léger rire lorsque la jeune femme répondit, il reconnaissait bien là son goût pour la taquinerie. De son côté, il se contenta d’une salutation à la fois polie et silencieuse.

Un nouveau regard vers sa partenaire, qui semblait particulièrement intéressée par l’objet qu’elle avait dans les mains. Pourquoi ne l’enlevait-elle pas ? Un nouveau geste, une requête silencieuse face à laquelle elle s’était contentée de hausser les épaules, protestant qu’elle n’avait pas l’intention de l’utiliser. Là n’était pas la question, il n’était pas question de vouloir… Mais plutôt de ne pas être tenté. Une notion légèrement différente aux yeux du Kraken. Il soupira « Quoi qu’il en soit, enlève-le. Ne le porte pas ». Certains diront qu’il était trop prudent, mais qu’importe, lui, il avait surtout l'impression de gronder une enfant un peu touche-à-tout.

Elle détacha finalement l’anneau pour le placer dans un des sacs. Ce n’était certainement pas l’endroit le plus sûr pour le garder, mais c’était au moins un endroit plus sûr pour ne pas être tenté par celui-ci. Le regard de Lytès s’était quelque peu adoucit, voyant qu’elle l’avait écouté sans réellement broncher. Un nouveau coup d’œil vers elle, puis un geste de la tête :« A toi l’honneur, Ariane ». Dit-il dans un semblant de sourire non dissimulée. Il avouait, il avait envie de voir comment la jeune femme se débrouillait et voir la gêne sur son visage. Cela n’avait pas loupé, au vue du regard qu’elle venait de lancer.

La réponse qu’il attendait le plus avait fini par arriver, l’utilité de Caliburn. Des paroles qui résonnaient dans son esprit, comme pour trouver une logique avec le reste des événements, des raisons… En bref, une quelconque explication. « Scellée ? Sur Avalon ? » Trois simples mots étaient sortis de sa bouche. Il avait l’impression d’y voir plus clair, mais également de s’enfoncer encore plus à chaque réflexion. Ce ton… Lytès le reconnaissait en quelque sorte : « C’est un problème qu’elle soit scellée ? » demanda-t-il naïvement. Une fausse naïveté car, en réalité, il cherchait à en savoir plus sur le but, l’objectif de tout ceci. « D’ailleurs, comment est-ce arrivé ? ». C'était le moment pour le Kraken de jouer les imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 15 Mai - 19:09

- Non, ce n'est pas scellé en Avalon, mais dans le nord de Brittania. Peu après le mur d'Hadrien dans la terre des barbares... Le seigneur Uther était allé là bas pour des pourparlers et il a été trahi par Mebd... Avant de mourir, il planta son épée en prédisant que seul son Fils pourrait la reprendre. Le souci est que temps que la lame est scellée, les Ligures ne peuvent quitter Avalon. C'est le pouvoir de la lame de lumière de nous guider dans le monde des Hommes. C'est l'une des anciennes Loi des Sept Tertres. Posant un silence. C'est pour cela que le Druide est allé le chercher autour de la Mare Nostrum.

Parsifal avait répondu à la question sans une once de secret. Après tout, n'étaient-ils pas des alliés d'Avalon ? Le chemin s'ouvrit alors et permettait de voir un arbre gigantesque qui semblait s'ouvrir sur le ciel. Des oiseaux gazouillaient dans tous les sens. Dans les cimes, une sphère d'énergie palpitait comme un coeur et on pouvait y voir quelque chose d'argenté ou de métallique en son sein. Entrant dans un village construits dans les racines de l'arbre, des enfants se cachaient alors que des femmes entraient rapidement dans leurs maisons avec les quelques curieux encore dans les rues. A une cinquantaine de mètres de cela, on pouvait voir une liane immense qui formait un chemin permettant de monter vers les hauteurs. Des branches semblaient soutenir des cromlechs au dur et à mesure que l'on suivait la liane.

- Cette liane est un ancien serpent qui a été figé par le pouvoir de Llyr. Depuis, huit Cromlechs - lieux sacrés si vous préférez - veillent à en stabiliser l'ensemble sur les sous branches.

Gawain finissait l'explication quand une jeune femme à la parure royale et aux longs cheveux blonds entrait en scène de nulle part. Recouverte d'une immense cape en fourrure de renards, une aura lumineuse se dégageait d'elle avec un air légèrement marin. On sentait à travers elle la douceur de la vie d'un pêcheur près de la rive d'un lac. Silencieuse un moment, ses yeux azurs se baissèrent vers les deux Ligures qui lui faisaient face à genoux désormais.

- Ligures, vous avez amené à moi deux messagers du Dieu des Mers. Soyez le bienvenus en Avalon, je suis Nynaeve, Viviane dans la langue romaine... Le seigneur Liao vous a donc amené jusqu'à moi et vous pourrez le remercier, mais, je présume que vous avez un message de sa part n'est ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-bleu1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-rouge1200/1200[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] G-jaune1650/1650[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyDim 15 Mai - 21:33
Ariane n'aurait su dire combien de temps cette chevauchée avait duré, mais petit à petit, elle avait appris à en tenir un certain goût. Pas assez pour se sentir complètement à l'aise, mais suffisamment pour se montrer moins inquiète et plus naturelle. Au cours du voyage, Lytès fut bien plus avisé que la jeune femme et n'hésita nullement à leur poser quelques questions. Le Ligure de l'Ange y avait d'ailleurs répondu avec tout autant de spontanéité.

"...Je dois dire qu'une telle franchise m'est inhabituelle. Je...Hum, merci? En tout les cas, je suis désolée de vous savoir rattachée à cette terre pour le moment, plus encore pour la perte que vous avez subi avec le roi Uther. Cela dit, je ne comprends pas...Si votre Druide recherchait Artorius près de la Mare Nostrum, une patrouille des Marinas aurait pu le repérer et l'aider..."


Le druide était un élément capital pour la compréhension de chacune des multiples intrigues qui avaient lieu depuis peu. Ô Ariane était apte à comprendre leur douleur. Elle qui venait de perdre l'équivalent d'un père adoptif, lui qui l'avait mené à prouver son utilité en bravant cette nature si différente des autres Marinas qui la parait et la pare encore, perdre une personne d'une telle importance avait bien quelque chose de regrettable. L'ancien Légat...Une main fut posée légèrement sur l'épaule du Ligure, alors qu'un fin sourire lui fut adressé. Un sourire pourtant bien plus sincère, si ce n'est plus doux. Comme une réminiscence du passé. Avancer était une solution.

Et c'était par cette même action qu'ils atteignaient enfin le Tertre, pour lequel plusieurs racines formaient presque un havre paisible, d'une beauté absolue. Le village dans lequel le Kraken et les Lyumnades se trouvaient était plein de vie. La gaieté d'une ville paisible parmi les terrestres aurait certainement fait pâle figure en ces temps mouvementés. Puis, un éclat argenté avait attiré son attention. Nullement patiente, la jeune femme s'adressa à Parsifal.

"Hum, Messire Parsifal, de quoi s'agit-il?"


Ce fut pourtant Gawain qui leur expliqua davantage de choses sur le Tertre. Les huit Cromlec'h, en rapport avec la Liane pétrifiée par les pouvoirs de Llyr avait fait mouche dans l'oreille de l'atlante.

"Les lianes...Quel était le nom de ce Serpent, exactement? Je suppose qu'on devrait les connaître pour préparer au mieux une défense convenable de ce qui a été autrefois exigé par Poséidon."


Examinant les alentours avec soin, la liane soutenait effectivement bien quelques cromlech. Pourtant, elle n'eut pas à parler davantage qu'une présence se fit sentir, interrompant leur conversation habituelle. Alors, elle était ici. Nynaeve. Elle n'eut pas à faire davantage de pas en leur direction que déjà, les regards étaient rivés sur la femme blonde. Regrouper autant d'attributs en un seul être...Quelle élégance! Cette douceur avait bien quelque chose d'apaisant. Celle-ci était si équilibrée, si mesurée qu'Ariane s'était permise à l'estimer davantage de ses yeux bleutés. Une pointe d'admiration? Légère et cachée, si tel était le cas.

"Dame Viv-Nynaeve. C'est un honneur..." Le dos de la jeune femme s'arqua légèrement, avant de reprendre une allure plus fière, et peut-être bien aussi plus naturelle. "Cela m'étonne que vous connaissez l'identité de notre nouveau Légat, mais il est vrai qu'Hassan a malheureusement dû céder sa place à l'ancien général de l'Hippocampe, Liao, devenu dès lors le Légat d'Atlantis. Je lui transmettrais vos remerciements, n'ayez nul doute là-dessus"

Son ton n'avait pas caché sa douleur, tout comme Ariane n'avait pas renoncé à agir selon ses propres devoirs. Cela avait été une annonce pénible pour chacun des Marinas. Le légat avait toujours fait office d'une figure paternelle, d'une autorité sans faille aucune car la fermeté l'avait caractérisé avec brio. On lui demandait les mots du Légat. Les mains réunis vers le bas, la jolie brune repensait à ce qu'aurait voulu prononcer Liao. Finalement, elle trouva les mots.

"Eh bien, Messire Liao tient tout d'abord à saluer Balor, s'il est là actuellement...Comment va-t-il?"

Une simple manière d'amorcer la situation d'une manière convenable. Reprenant son souffle, elle poursuivit.

"A dire vrai, en parlant au nom du Légat, nous espérons simplement que vous saurez nous éclairer sur ce qu'il se passe. A propos d'Atlantis, et surtout de dame Morgane, que nous avons retrouvé semblerait-il. Au vu de ses précédentes actions, elle n'a pas cherché à cacher sa présence finalement, en poursuivant Merlin et en envoyant quelques uns de ses Masques parlementer avec l'une des nôtres pour des raisons inconnues...Mais c'est une jeune femme ici disparue, je crois bien. Sachez toutefois que nous sommes ici pour soutenir Avalon en cas de besoin, et particulièrement en ces temps troublés. Vous pouvez compter sur notre soutien."

Il lui paraissait difficile de continuer à expliquer les raisons de leur venue. Il était clair que leur venue n'avait rien de bonnes augures. Toutefois, mieux valait se montrer en alliés et leur prêter mains fortes ici-même. Après avoir légèrement souffler, elle pensait que l'heure des questions arrivaient, finalement.

"Enfin...Depuis quand les Roisin Dubh œuvrent-ils ici? Quel est la source de leur pouvoir? Je...Pense que ma salamandre est parvenue à entrer en contact avec l'un d'entre eux, ou en tout cas avec l'un des objets de leur pouvoir, sauf erreur de ma part."


Oui, il y avait bien quelque chose d'attirant pour les Lyumnades en cet anneau fait de flammes. Toutefois, si sa salamandre avait réussi à prendre l'objet dans sa petite gueule, il y avait bien une raison. Beaucoup de questions défilaient dans l'esprit des Lyumnades, mais elle ne pouvait toutes les poser en même temps. Elle laissait donc le Kraken prendre le flambeau et entamer les autres questions. Arthur. Myrddin. Les Masques. Roisin Dubh. Ou peut-être tout cela à la fois.



[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyLun 16 Mai - 15:16

Une réponse qui semblait honnête aux premiers abords, et pourtant il restait quelque chose de mystérieux. En effet, la réelle question cachée derrière ces mots demeurait sous silence. En réponse, il n’avait eu qu’un apprentissage sur l’histoire de cette lame, ce qui ne le dérangeait pas, au contraire, mais certaines informations semblaient restées cachées pour une raison qu’il ignorait. « Le druide » Avait-il simplement dit à voix basse. Il était pensif, cherchant des liens. Quel druide ? Probablement que ce Parsifal ou Gawain l’avait nommé plus tôt, mais Lytès était là sans vraiment y être.

Visiblement, Ariane se posait également des questions concernant ce fameux druide et cela le faisait sourire intérieurement. Néanmoins, elle restait toujours plus évasive concernant ses questions tandis que le Kraken se montrait toujours plus direct. « En effet, il ne me semble pas avoir entendu parler d’un druide près de Mare Nostrum… Comme le dis Ariane, une patrouille aurait certainement pu le repérer. Avez-vous d’autres informations à nous communiquer le concernant ? » Lytès pensait à une montagne de chose, une période, un lieu peut-être plus précis, une identité...

Ils arrivaient enfin au Tertre, un endroit paisible qui contrastait énormément avec ce qu’ils avaient vu depuis leur arrivée sur l’île. On aurait pu croire à l’existence d’un autre monde. Puis sa partenaire avait posé une question, montrant son intérêt pour ce qui semblait être une liane à laquelle Gawain avait répondu. Un serpent… Le brun laissa la jeune femme parler, se contentant de hocher la tête.

Puis une femme blonde apparût. Nul besoin de parler pour comprendre qui elle était, son allure et l’attitude des Ligures étaient deux choses bien suffisantes. C’était Nynaeve. De son côté, Ariane semblait émerveillée, et c’était compréhensible, mais de son côté, Lytès restait davantage sur la réserve, demeurant plus calme. D’un geste doux, il fit une révérence afin de la saluer avant de jeter un œil sur l’autre Général, lui donnant un coup discret dans le bras. « C’est un honneur de vous rencontrer enfin Dame Nynaeve. Voici Ariane, Général des Lyumnades, et je suis Lytès, Général du Kraken ».

Le brun cacha une légère surprise au nom de Liao. Elle semblait le connaitre, en un sens, pourtant il ne se rappelait pas avoir entendu parler de cela. Puis tout s’éclaira peu à peu lorsque le sujet de Balor fut brièvement abordé. Il l’avait presque oublié, et pourtant, ce n’était pas dans ses habitudes. Une claque mentale, il devait se reconcentrer.

Durant les minutes suivantes, il resta silencieux, écoutant la conversation. D’une part parce qu’il n’avait rien à ajouter quant aux propos d’Ariane, suffisamment clair sur la situation, mais aussi parce qu’il observait les réactions de chacun. Ils entraient peu à peu dans le cœur de la discussion. Les Lyumnades avaient posé son lot de questions, indiquant également l’aventure vécue par la Salamandre. « Il semblerait qu’Arthur et Morgane aient disparu en même temps, il est donc possible que, si Morgane soit de retour, Arthur le soit aussi. J’imagine que c’est pour cette raison que vous avez envoyés des druides à sa recherche… » Pour l’instant, Lytès se contentait d’un petit topo sur les dernières informations.

« Avez-vous une idée de la raison derrière les activités de Roisin Dubh ici ? Ce qu’ils espèrent accomplir ou trouver ? Morgane n’est probablement pas très loin non plus, d’ailleurs… » Il s’adressa brièvement à Ariane, lui demandant de le corriger s’il se trompait avant de reprendre « Elle semblait avoir besoin d'une goutte de sang de l'un des notre pour une certaine raison, savez-vous à quoi cela pourrait servir ? » Au fond, peut-être qu’elle connaissait quelques méthodes utilisées par celle-ci et pourrait les éclairer sur la nécessité de cette goutte de sang.

Il s’arrêta quelques instants, semblant réfléchir. Il se posait clairement des questions sur les liens entre tous ces différents facteurs, sans oublier la présence des Spectre, mais il fallait y aller petit à petit. En effet, il avait d’autres questions mais il était probable que de nouvelles apparaissent au fil de l’entretient. Et s’était sans compter que Nynaeve avait certainement quelques questions à poser aux Généraux également.
Revenir en haut Aller en bas
NynaeveNynaeveArmure :
-
Message Re: [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]   [MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550] EmptyMar 17 Mai - 1:30
La prêtresse écoutait les invités avec soin. Chaque parole semblait analyser en quelques secondes. D'un geste de la main, elle invitait la petite équipe à la suivre en direction d'une petite maison rurale. Un simple foyer brûlait doucement à l'intérieur avec un chaudron rempli d'une soupe. Elle s'asseyait alors que les deux Ligures restaient sur le bas de la porte afin de sécuriser l'endroit si besoin. Un climat "sécuritaire" pouvait se sentir dans la réaction des gens et des gardes dans toute la vallée. Des choses assez tristes avaient dû se dérouler récemment pour mettre tout le monde dans cette situation pour le moins étonnante à la vue des solides gaillards qui en avaient la charge...

- Voici des informations qui me ravissent, ce vieux fou continue donc de voyager à travers les rives de la Mare Nostrum pour retrouver le Prince de Pendragon. Posant un regard attendri vers les Lyumnades. Oui, le vieux Roi des Fomoires se porte à merveilles. Il est en ce moment en mission avec deux de nos Ligures au nord, il vous verra certainement à son retour !

Puis, elle pensa alors aux informations que les deux Généraux lui avaient apporté sur un plateau d'argent. Morgane. Merlin. Roisin Dudh. Elle se releva alors pour tourner en rond comme un oiseau en cage et elle fixa les jeunes gens avant de reprendre la parole.

- Voici bien des informations dérangeantes. Si Morgane est liée aux Masques, cela veut dire qu'elle est sous la coupe de Mebd... C'est une information qui me manquait et ceci explique la célérité de la traîtresse pour retrouver le Prince et de tuer Merlin au passage. Se tournant vers Lytès. Oui, les deux enfants sont des héritiers du Dragon d'Avalon. Et, lors de la chute d'Uther, j'avais ordonné de les envoyer sous la protection d'Apollon et d'Athéna... Mais il se peut que la cohorte amenant Morgane ait échoué... Se tournant vers les deux d'un oeil amusé à l'annonce de cette évocation. Sachez que cette terre est sous la protection d'une Trinité que vous appelez Apollon, Poséidon et Athéna par devers chez vous. Avalon est un écrin pour garder un objet qui ne doit plus entrer dans les affaires du Monde. C'est cela que vise Mebd certainement je pense... Et la raison pour laquelle notre Tertre n'a pas été détruite lors de l'invasion des Gaules par la puissance de Rome !

Posant un silence de dépit, elle fermait les yeux et continuait son étrange monologue.

- Les Roisin Dubh ont une particularité, ils portent tous une rose noire à la boutonnière de leur robe de cérémonie. Mais ce qui fait qu'ils sont dangereux, c'est le fait qu'ils peuvent invoquer les créatures des flammes des anciens mondes.... Je pense maintenant que vous savez de quoi je parle, les Masques...

Elle n'avait pas de réponses sur la demande de goutte de sang au sujet d'Arellys et elle répondit à cela dans la dénégation dans un simple hochement de tête !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[MD 5]Dans l'antre des prêtresses [PV Lytès] [Début juillet 550]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: