Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrionOrionArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu220/220[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (220/220)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge240/240[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (240/240)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune265/265[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (265/265)
Message [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptySam 23 Avr - 11:23
A peine avais-je perçu le message télépathique du Grand Pope que je m'étais élancé vers ma nouvelle destination. Je savais que Lesath me suivrait rapidement, et qu'il m'y rejoindrait sans attendre.
Vu l'échange bien peu amical entre Silas des Gémeaux et le chevalier d'or du scorpion, nul doute que ce dernier risquait de vouloir faire du zèle lors de notre mission. La première pour moi.
Le temple du lion m'évoqua de biens nostalgiques souvenirs. Pour l'avoir détruit en partie lors d'un affrontement dantesque, voilà quelques années pour moi, ce lieu m'apaisa. Je le voyais désormais non comme un obstacle à franchir mais tel le symbole de ma nouvelle vie : une frontière gardée par un chevalier destiné à périr en accomplissant sa mission si la situation l'exigeait.
Calme en apparence, malgré l'envie de débuter au plus vite cette mission, j'entrais dans le domaine sacré en dévoilant une intensité de cosmos amplement suffisante pour attirer l'attention du maitre des lieux. Un salut, tout autant qu'une marque de respect. Il était bien inutile d'insulter le lion en ne respectant pas son autorité sur sa demeure.

Je te salue chevalier d'or du lion. Je suis Arbhaal, envoyé par le Grand Pope à ta rencontre pour accomplir une tache commune.

Les bras croisés, promenant un regard amusé sur ces lieux bien connus, j'attendis que l'actuel chevalier d'or du lion se dévoile, ou que le scorpion arrive à ma suite.
Ce laps de temps me laissa toute latitude pour penser à cette mission.
Le Grand Pope réalisait-il l'ironie de la chose ? M'envoyer, moi, à la poursuivre d'un chevalier d'or et d'un déchu pour les ramener au Sanctuaire mort ou vif, cela ne manquait pas de panache. Pour avoir rencontrer l'un et l'autre, je comprenais les raisons de leur départ. Silas brulait de retrouver la jeune femme qui l'accompagnait, et j'aurais été bien mal placé de lui jeter la pierre. Ma propre femme m'attendait probablement dans le temple de Lesath.
Quand à Rahi, chevalier déchu de la Vierge, il m'avait plutôt fait bonne impression. Une sorte de rebelle, mais doté d'un trop grand coeur. Si cela ne tenait qu'à moi, je me contenterais de les assommer et non d'attenter à leur vie. Mais tout de même.... Pourquoi envoyer en mission deux chevaliers d'or et un guerrier de mon potentiel à l'extérieur alors que d'autres chevaliers noirs pouvaient débarquer à tout moment ? Cela m'échappait un peu.
L'idéal pour tous les partis serait de partir au plus vite, et de ramener les deux fuyards sans attendre. La mésaventure avec le taureau noir m'avait rappeler ce qu'était la prudence et la stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu160/160[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (160/160)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge180/180[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (180/180)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune245/245[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (245/245)
Message Re: [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptyLun 25 Avr - 12:08
Le message lui était arrivé de manière inattendue, via un ordre mental qui provenait de leur général lui-même. La nature de ce dernier, par contre l’était bien moins. Deux chevaliers d’or, ou plutôt un chevalier et un ancien porteur de l’armure avaient décidé de jouer les filles de l’air et s’étaient éclipsé. Si, d’une certaine manière, lui n’en avait pas grand-chose à faire, il semblait que l’avis de Belisaire soit d’une tout autre nature. Il fallait les ramener par la peau des fesses. Et les ordres étaient clairs. Le ton employé ne laissait que peu de doutes sur la manière. S’il fallait les battre comme du plâtre et bien qu’il en soit ainsi. Les conséquences, elles, ne les incombaient pas.
« Quel ennui. » Marmona-t-il alors qu’il voyait Arbhaal partir au trot. Ce dernier venait surement de recevoir la même information. Haussant les épaules, le Scorpion décida de lui emboiter le pas, à un rythme moins soutenu cependant. Il devait réfléchir.

Que Silas disparaisse, ce n’était pas inenvisageable. Après tout sa moitié avait été kidnappée par les guerriers d’ombre. Il avait probablement eu raison de partir à sa recherche, mais la méthode n’était pas la bonne. Il aurait du signaler ce rapt au Grand Pope, qui aurait tranché. Les règles étaient sans doute dures, mais on ne pouvait pas se permettre de disparaître comme si de rien n’était au beau milieu de l’après-midi, qui plus est lorsqu’un chevalier de bronze venait de se faire tuer sur le parvis même du Sanctuaire. Alors qu’il posait le pied sur le parvis du temple du Lion, il visualisa la silhouette de l’ancien Juge. Ainsi il avait vu juste et lui aussi serait de la partie. Tout comme Childéric qui semblait étonnement absent de son temple pour l’instant.

L’Ibère s’approcha du renégat, et, sans s’annoncé, prit la parole. D’un autre côté, il ne serait pas surpris de l’entendre, après tout il devait se douter que sa mission ne serait pas en solitaire. « Je suppose que tu aurais préféré voir ta femme avant de nous en aller. » Lui lança-t-il calmement. Il savait qu’il voyait juste. Après tout, il avait bravé un dieu, voir plusieurs ne serait-ce que pour l’apercevoir de nouveau.

« Si tu le désires, tu as peut-être quelques minutes pour aller la voir. Elle se trouve à trois temples d’ici, sachant que celui de la Vierge est inoccupé, et que Nahel de la Balance te laissera passer si tu lui dis que tu as mon feu-vert. » Continua-t-il de la même voix neutre. Il n’était, à la base, pas trop de ceux qui se souciaient des contrariétés des autres gens. Cependant, dans ce cas précis, il savait que la jeune femme risquait de lui en vouloir personnellement s’il ne proposait pas. De plus, il n’avait pas particulièrement envie de se retrouver en mission avec un homme qui avait l’esprit ailleurs…

« Il serait fâcheux que tu ne décèdes avant d’avoir eu le loisir de la croiser. Surtout pour moi. »
Lesath imaginait la scène s’il rentrait au Sanctuaire porteur de mauvaises nouvelles. La voyageuse avait son caractère et il était clair comme de l’eau de roche qu’il serait le premier à en pâtir. Après tout, en qualité d’hôte il avait certaines responsabilités, et notamment celles de recevoir des meubles en guise de projectiles de la part d’une veuve éplorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu260/260[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (260/260)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge330/330[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (330/330)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune216/216[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (216/216)
Message Re: [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptyMar 26 Avr - 16:42
    Le lion a été congédié rapidement par le Pope après qu’il lui ait transmis ses ordres. Ainsi, il devait retrouver Silas par tous les moyens avec l’aide du scorpion et d’Arbhaal… Les ordres de Bélisaire avaient profondément dégouté Childéric. Que pouvait bien passer par la tête du Pope pour être si prompt à parler de mettre à mort ses chevaliers mais laisser tant de marge de manœuvre à un traître comme cet ancien cardinal. Rahi n’était plus un chevalier, il l’avait relevé de ses vœux en le privant de son armure, il était parfaitement apte à se rendre à Jamir sans en référé à son supérieur. Silas… c’était autre chose et s’il n’avait pas été déjà contraint d’enfreindre les ordres une fois pour Nimue, il serait parti avec son ami pour la retrouver.

    Il y avait quelque chose de pourri au royaume du Sanctuaire et ça ne plaisait pas au lion. Il y avait aussi le mystérieux personnage qui avait mouché Bélisaire. Peut-être ce dernier passait-il ses nerfs sur ces guerriers après s’être fait moucher par celui qui semblait lui être supérieur ? Mais qui diable pouvait être au-dessus du chevalier si ce n’est Athéna elle-même ? Un mystère de plus, un secret de plus… À force de se parer du manteau du secret et du mensonge, on se pare aussi de celui de la tromperie et du mal. Le lion était profondément troublé par tout ça, épuisé de son aller-retour rapide depuis l’Égypte et voilà qu’il devait repartir séance tenante pour Jamir à l’autre bout du monde…

    Il finit donc par dévaler les dernières marches menant au temple du lion et il tomba donc sur Arbhaal et Lesath en train de parler. Il parlait de la compagne de l’ancien cardinal… Satine, la sœur de Nimue. Foutaise, il y avait autre chose dans toute cette histoire et lion comptait bien percer à jour ce secret. Qu’est-ce que cette femme lui avait fait et quel rôle avait joué dans la trahison de cette dernière ? Elle aussi était de mèche avec les hommes de Poséidon . Enfin, le cardinal le saluait et même s’il n’éprouvait que du mépris pour celui qui avait trahi son Dieu par égoïsme, car qu’est-ce que l’amour si ce n’est l’absolu égoïsme ?

    « - Salut à vous deux… Je crains par contre que nous n’ayons pas de temps à consacrer à ta femme Arbhaal. Les coucheries attendront que nous ayons accompli notre mission. Juste avant que nous partions, j’ai quelques petites choses à vous. D’abord à toi, l’ancien cardinal. Tu es un traitre, et qu’importent les mots qui sortent de ta bouche. Celui qui trahit une fois, le refera ! Je ne te fais pas confiance, je ne t’aime pas et ça ne changera probablement pas. Mais on m’a donné des ordres, et je dois travailler avec toi et je le ferais. Mais essaie de tuer les gémeaux et malgré les ordres, tu ne feras que me donner raison. Et pour toi Lesath, je sais que vous étiez proche tous les deux… Nimue est parti, elle a probablement rejoint le sanctuaire Sous-Marin… »

    Décidément, ce n’est pas encore maintenant qu’il pourrait prendre du repos ou encore du temps pour se calmer. Le lion était profondément désabusé et plus le temps passait, plus la bête se nourrissait des émotions violentes qui le secouaient. Mais il devait prendre sur lui, malgré tout, il devait continuer et aller de l’avant. Exécuter les ordres, encore et toujours. Ne plus agir en être humain, mais agir en soldat. Jamais il ne tuerait Silas, mais lui taper dessus pour lui faire entendre raison si nécessaire. Oui. Il y avait mieux à faire que foncer tête baisser, le lion l’avait déjà fait et il s’en mordait les doigts. Il avait échoué sur tous les plans : celui du guerrier, celui de l’homme et celui de l’ami. Et il comptait bien faire en sorte que son plus proche ami ne s’engouffre pas dans ce chemin tortueux…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
OrionOrionArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu220/220[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (220/220)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge240/240[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (240/240)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune265/265[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (265/265)
Message Re: [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptyMar 26 Avr - 17:13
Sans grande surprise, Lesath avait eu tôt fait de me rattraper.
Je l'accueillis avec un sourire chaleureux, conscient que je devais ma vie à cet homme et à son vote en ma faveur lors du récent jugement. Sa proposition me fit hausser un sourcil étonné, alors que mon visage se faisait plus radieux, presque euphorique.
Revoir Satine, enfin... Après avoir entendu l'ordre du Grand Pope, j'avais eu peur que nos retrouvailles soient une fois encore remise à plus tard. Heureusement le Scorpion d'or m'offrait cette chance.

Je te remercie. Même si je ne compte pas périr lors d'une mission aussi banale, j'avoue que la revoir suffirait à me motiver plus que jamais ! Mais ne t'inquiètes pas, ma dette envers toi m'empêche de me laisser mourir aussi facilement. Ton intégrité physique risquerait d'en pâtir avec une telle furie...

Ma furie à moi. En toute hâte, désireux de profiter de cette opportunité bienvenue, je me tournais vers la sortie quand un nouveau venu me coupa dans mon élan.
Un ami de Nahel de la Balance, peut être ? En tout cas, ce gros dadais tenait le même discours. Il ne m'aimait pas, se méfiait de moi, bla, bla bla... Non seulement, le gardien de ce temple était assommant, mais il m'empêchait par son arrivée de réaliser mon souhait. Soit.
Avec peine, je ravalais ma frustration, et lui jetais un regard indifférent, presque méprisant.

Parfait, je préfère les situations claires. Je n'irais pas dire que je ne t'apprécie pas, vu que je ne te connais pas. Je me contenterais donc de me foutre royalement de ce qui peut t'arriver pour l'instant. Mais vraiment, j'adore les chevaliers de ta trempe qui se jugent irréprochables, ce qui justifie automatiquement un jugement moral à mon égard. Allons lion d'or, balaie déjà devant ta porte, je suis certain que tu trouveras autant de pierres noires dans ton jardin, que dans le mien.

Bande d’hypocrites... Pauvre Athéna. Avec des saints de cette trempe, bornés et arrogants, la pauvre déesse avait du pain sur la planche.
Avec un haussement d'épaules, je reportais mon attention sur Lesath.

Abrégeons cette mission le plus vite possible. Ce type me tape déjà sur les nerfs...

Sans attendre de réponse, je m'avançais vers la sortie opposée à l'endroit où devait m'attendre Satine. Toutefois, la mention de Nimue m’interpela. Pourquoi quitter le sanctuaire de la sorte ? Surtout après notre dernière rencontre, cela sonnait bien étrange. Trop de questions...
Pressé de ramener les Gémeaux par le peau des fesses, je disparus pour entamer la descente vers l'entrée du Sanctuaire sacré. Plus vite ma mission sera accomplie, et plus vite je retrouvais ma bien-aimée. Après tout ce temps...

Arrow Jamir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu160/160[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (160/160)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge180/180[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (180/180)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune245/245[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (245/245)
Message Re: [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptyMer 27 Avr - 10:30
Le visage de l’ancien spectre s’était illuminé, alors que le Scorpion le regardait, impassible. Il s’était attendu à une telle réaction, et c’était donc tout logiquement qu’il voyait la scène se dérouler devant ses yeux, comme prévu. Sauf que l’arrivée du chevalier d’or du Lion vint perturber le moment de joie d’Arbhaal. Il n’aurait ni le temps, ni le loisir de rejoindre sa douce. Les ordres du Grand Pope étaient formels : ils devaient partir illico pour leur chasse à l’homme. Le visage du renégat s’assombrit immédiatement et ce n’allait pas être l’Ibère qui allait lui jeter la première pierre.

Une scène assez irréaliste suivit. Ses deux compagnons d’infortune venaient ouvertement de déterrer la hache de guerre, s’envoyant des gentillesses sans sourciller. Lesath se passa la main sur le visage. S’il y avait bien quelque chose qu’il aurait préféré éviter c’était de se voir emmêlé dans ce genre de chamailleries. Pourtant ils auraient du s’y attendre. Ce n’était pas parce que trois membres éminents de la chevalerie décidaient que l’ancien juge pouvait les rejoindre que le reste des troupes verrait ce changement de camp d’un bon œil. Au contraire même. La nature humaine était ainsi faite que les aprioris tenaient presque pour de la réalité, aux yeux de la plupart des gens. Quoi qu’il en soit, le Scorpion n’avait pas particulièrement envie de se voir mêlé à ces enfantillages, et tenta de le faire comprendre assez vite.

« Ca y est, vous avez fini ? Arbhaal, pour Satine, c’est toi qui vois, de toutes façons. Si tu penses ne pas y rester, alors tant pis. » Marmonna-t-il alors qu’il écoutait la deuxième partie du message du Franc, le sourcil se fronçant à chaque parole.

Ainsi Nimuë avait décidé de céder aux sirènes de la mer, aussi rapidement et simplement. L’affrontement avec Satine avait sans doute été un déclencheur, pour le Scorpion. Ou peut-être qu’au fond d’elle elle l’avait toujours su, et qu’elle n’avait fait que de retarder l’échéance inévitable. Dans tous les cas, que ce fusse pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle avait fait son choix, et devrait porter les conséquences de ses actes. Elle et tous ceux qui se verraient attirés dans cette trahison. Lui le premier. Cette première mission de chasse à l’homme ne serait peut-être pas la dernière.
« Hmm. »

« Je me doutais que ce moment arriverait. Elle a donc décidé de changer de statut. D’anomalie elle a préféré devenir traîtresse. » Continua-t-il avant de se détendre. Quelques secondes plus tard, il en haussait les épaules. « Grand bien lui fasse. Un esprit libre ne peut être maintenu en cage sans être brisé. Qu’elle ait pris une décision est déjà bien en soi. J’aurais préféré qu’elle en choisisse une autre, mais … Je te remercie pour ces informations, Childeric. »
L’homme ferma les yeux quelques secondes, se concentrant sur la douleur qui, jusqu’alors semblait s’être tue. Elle s’était réveillée lorsqu’il avait réalisé que sa voisine ne serait plus de l’autre côté du champ de roses. Et que leur prochaine rencontre pourrait être la dernière. Quel gâchis…

« Allons y. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-bleu260/260[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-bleu  (260/260)
CP:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-rouge330/330[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-rouge  (330/330)
CC:
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme G-jaune216/216[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme V-jaune  (216/216)
Message Re: [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme   [1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme EmptyMer 27 Avr - 12:52
    Lesath semblait surpris par la réaction de Childéric, mais à quoi s'attendait-il vraiment ? Que le traître qu'était Arbhaal soit accueilli avec joie dans les rangs du Sanctuaire. La dernière rencontre du lion d'or et d'un des guerriers d'Arès lui avait laissé de jolies cicatrices sur le flanc qui le faisait encore souffrir et sans l'intervention du Pope et des prêtresses d'Athéna, la maladie qu'on avait rependue en lui l'aurait tué sans le moindre doute... après une longue, très longue agonie ! De même, comment pouvait-on avoir confiance dans un homme qui n'avait pas la foi ? Car c'était ça avant tout être un chevalier sacré, avoir la foi... Oh, que c'était des pensées ironiques qui caressèrent l'esprit du lion. Oui, il avait la foi et l'aurait probablement toujours. Mais il y avait quelque chose d'étrange qui se tramait dans les hautes sphères du Sanctuaire.

    La réaction de l'ancien cardinal n'étonna pas Childéric et il aurait été choqué qu'il réagisse autrement. Dans un autre temps, un autre monde, il aurait peut-être eu pitié de lui. Se retrouver dans un monde différent du sien, où au final, bien qu'on lui laisse, étrangement, la vie sauve, il avait plus d'ennemis que d'ami. Même si étrangement, le scorpion semblait s’accoutumer assez bien de la compagnie du traître. Oh, il devait avoir ses raisons, d'un point de vue de stratégie froide, l'ancien cardinal était un atout. Il pouvait avoir des informations, servir en cas de négociation... Mais cela ne pouvait retirer l'étiquette du traître sur son front.

    « - Oh tu te méprends sur mes mots Arbhaal, je sais juste où doit aller ma loyauté et elle ne change pas selon mes envies, de ça au moins, je puis être sur !

    Mais il n'était pas certains que les mots qu'il venait de prononcer touchèrent leur cible car le sans armure tournait déjà les talons pour descendre le reste des marches du sanctuaire. Enfin, il observa son collègue d'or réagir aux messages qu'il lui avait délivrés sur la trahison de l'ancienne sainte des poissons. Encore une fois, le lion ne savait pas vraiment quelle sorte de lien il y avait entre la traîtresse et le scorpion, mais toujours est-il que ce lien devait être fort, car malgré le masque d'impassibilité qu'arboré Lesath habituellement, le lion pouvait voir qu'il était touché par ce qu'il venait de lui dire. Puis, le scorpion commenta donc la décision, oh, le lion aurait été d'accord avec lui s'il n'avait pas vu ce qu'il avait vu. Il se mit donc en route au côté de son collègue doré avec qui il échangea quelques derniers mots.

    « - Tu le sais aussi bien que moi que son cœur a toujours été dans la balance mais... j'ai vu des choses là-bas, à Alexandrie. Et au final, je ne suis pas sûr que tous les choix qu'elle a faits soient réellement les siens. J'ai vu le légat de Poséidon lui faire quelque chose avec son cosmos et il semblait bien se connaître. Il y a quelque chose qui n'est pas vraiment du fait de celle que nous connaissions Lesath... »

    Childéric avait déjà informé le grand Pope de ce qu'il avait vu mais peut-être Lesath aurait d'autres informations à lui fournir, il avait l'impression étrange qu'il lui manquait une pièce du puzzle. Est-ce que c'était Liao qui lui avait fait quelque chose lors de sa mission au sanctuaire sous marin ou bien toute cette histoire cachait quelque chose de plus sinistres et de plus long. Un complot mis en place depuis longtemps, pour amputer la sainte des poissons au Sanctuaire . Tout comme Arbhaal, sa trahison représentait un atout majeur pour nos ennemis. Et une faiblesse pour nous tous, car un jour, il faudrait sûrement que l'un de nous la tue...


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[1er juillet 550] Le croc, le dard et la flamme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Lion-
Sauter vers: