Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-bleu1800/1800[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-rouge1200/1200[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-jaune1650/1650[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-jaune  (1650/1650)
Message [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyJeu 26 Mai - 14:38
Les couloirs blancs du temple de Poséidon avaient un aspect à la fois rassurants et communs. Du moins aux yeux de l'atlante qui, revenue d'Avalon en compagnie du gardien de l'Arctique, n'avait pas manqué de réfléchir à ce qu'elle allait dire avant de donner son rapport. Lytès et Ariane avaient brièvement échangé au cœur de leur voyage, et s'étaient reposés le temps de quelques heures afin de se retrouver d'un commun accord face au Légat. Sans étonnement, l'écho de ses pas marquait ainsi sa venue en ces lieux, alors même qu'elle ignorait encore que Lytès ne s'était point manifesté. Leur voyage avait été exténuant et pour sa part, le combat contre Luco n'avait fait que difficilement taire le mal de crâne qu'elle ressentait encore. Elle était ainsi rentrée en dernier lieu ici-même.

Tout comme leur précédente réunion, les nouvelles n'allaient pas forcément bonnes. Ni mauvaises dans leur ensemble pour autant. Les questions posées précédemment ne détenaient pourtant pas de réponses qui auraient pu les satisfaire. Il s'agissait simplement d'éclaircissements aux illuminations clairsemés ça et là.

Et alors, la générale des Lyumnades arrivèrent finalement dans une grande salle aux quelques frises sculptées élégamment, dont un cosmos plus grand, aussi stable qu'instable que la mer, se faisait ressentir de toute son ampleur. Si elle s'attendait à voir quelqu'un, il n'y avait pourtant pas une âme humaine pour l'accueillir, si ce n'était les quelques serviteurs drapés de leur toge qui l'avaient accueilli précédemment.

Mais où était Liao ?

Les hypothèses s’enchaînaient déjà dans son esprit. Peut-être était-il reparti brièvement en Alexandrie, comme la dernière fois ? Pourtant, elle ne put taire l'inquiétude de n'apercevoir ni sa présence, ni même son cosmos au sein de ces lieux.

La jeune femme intensifia son cosmos en guise d'appel, bien loin de celui qui évoquait le danger mais proche d'un simple signal. Comme une invitation. Ariane n'avait plus qu'à attendre, et il lui tardait de faire ces révélations en comité, lorsque celles-ci y prêtaient un intérêt commun.

Les autres arriveraient, et peut-être Seigneur Poséidon lui-même; c'était une certitude. Déjà elle voyait approché la première personne, qu'elle salua brièvement d'un geste de la main, presque souriante, une main derrière le dos.




[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyJeu 26 Mai - 16:06

En cours de route pour se rendre au temple de Poséidon, Lytès repensait à l’ensemble de la mission tandis qu’il attachait ses cheveux. Sans doute aurait-il dû faire son rapport directement à son retour, c’était ce qu’il pensait encore maintenant, mais la fatigue avait été trop forte et l’avait emporté. Pourtant, l’homme sentait qu’il n’aurait pas dû attendre. Entre besoin de repos et devoir, il n’avait pas le droit à une marge d’erreur, il s’y refusait.

Plus il se rapprochait du temple, plus ses pensées allaient dans cette direction. Un repos qui s’était avéré bien inutile aux yeux du Général qui ne se sentait guère en meilleure forme. Probablement était-ce à cause du voyage et de sa matière grise qui n’avait cessé de fonctionner depuis son retour. Il avait réfléchi à comment il allait réagir, à ce qu’il allait dire au Légat, mais aussi aux nouvelles informations et questions qu’Ariane et lui-même apportaient d’Avalon.

Il monta les marches et pénétra dans le bâtiment silencieux. Trop silencieux à son gout. Après quelques minutes passées à arpenter les couloirs, il entra dans une pièce, regardant de tous les côtés. Bizarre, il déambulait depuis un moment déjà et il n’avait pas encore croisé Liao… A vrai dire, il n’avait même pas senti sa présence. Peut-être était-il sorti ? Un sentiment de mal être, ses instincts lui jouaient encore des tours. Il n’y prêta cependant pas plus d’attention et repris sa marche en direction d’une salle où il avait perçu un cosmos.

Lorsqu’il arriva sur les lieux, il n’y avait rien. Seule Ariane, dont il avait également perçu l’aura, était présente. Un regard dans sa direction suffit à lui faire comprendre qu’elle n’avait pas croisée le Légat non plus. Une brève lueur d’inquiétude dans son regard, il indiquait silencieusement qu’il ne l’avait pas vu. Où était-il donc passé ? Il avait beau réfléchir, il ne savait pas, mais cela n’indiquait rien de bon pour le Kraken. Il connaissait les aptitudes de l’ancien Hippocampe, il avait généralement un coup d’avance et n’avait, à priori, aucune raison de quitter le temple à l’heure actuelle.

Pourtant, il s’était tourné vers la porte, attendant patiemment qu’il se montre. Plus que ça, il espérait qu’il se montre afin de se prouver à lui-même que ses impressions étaient mauvaises, infondées. C’était Liao, il ne pouvait qu’aller bien, il ne pouvait qu’être là, quelque part sur Atlantis. Et pourtant, il ne le sentait pas. Peut-être que la fatigue lui jouait des tours.

Nouveau regard en direction d’Ariane, plus court cette fois. La tête ailleurs, il n’avait pas vu son geste de la main à son arrivé et la salua alors poliment, lui demandant comment celle-ci se sentait, avant d’aller prendre appuie sur l’un des murs tout en continuant de fixer l’entrée. Le cosmos de sa partenaire de mission continuait d’émettre ce signal, un signal qui allait certainement faire venir les autres Généraux mais aussi, il l’espérait, Liao.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyJeu 26 Mai - 17:00
" Ressens l'univers en toi, ne penses à rien d'autre. " Thalès se répétait souvent ces mots lors de ses méditations. Il ne suffisait pas fortifier son corps, l'esprit devait l'être tout autant. Alors il gardait les yeux bien fermés, et se concentrait sur ce qu'il devait ressentir, son Cosmos. Clothbox à ses côtés, non vêtu donc de son Écaille, il souhaitait également amplifier sa force sans porter son armure. L'erreur était de trop s'y fier, et négliger le principe même de l'entraînement. Tout au naturel, à travailler comme un acharné. 


Mais un de ses nouveaux soldats à son service vint alors interrompre la séance de méditation de l'Hippocampe. Il lui transmit un papier avec écrit que sa mère était malade, une déficience cardiaque. Thalès remercia son sous-fifre d'un signe de tête silencieux, et écrasa le papier dans son poing. Puis il la ressenti. Cette énergie... Ce Cosmos familier qui provenait du Temple du Poséidon. C'était le Cosmos d'Ariane qui lançait une invitation à la rejoindre. Thalès se leva rapidement et prit sa Clothbox ainsi que son épée " Pourfendeuse du Ciel ", attachée à son dos avant de partir de son pilier pour le Temple du Seigneur des Océans. 


Après un bout de chemin, Thalès arriva devant les grandes portes du Temple, et se décida de revêtir son Écaille. Il prit alors une inspiration, l'air sérieux et sûr de lui, et fit son entrée. Une pièce vide à première vue, alors il continua son chemin. Il emprunta des escaliers et couloirs, avec le Cosmos d'Ariane comme guide. Elle était toute proche, il le ressentait de plus en plus. Mais ce qui le surprenait était ce silence digne d'un tombeau. Il pensait avoir la chance de croiser le Légat Liao et lui faire part de son enthousiasme et honneur d'être son successeur pour l’Écaille de l'Hippocampe, mais c'est à croire qu'il n'était pas dans ces lieux.


Seule une porte le séparait d'Ariane désormais. Mais il pouvait ressentir un autre Cosmos avec elle. Liao peut-être ? Nimuë ? Ou un Général qu'il ne connaissait pas encore ? Quoi qu'il en soit, Thalès gardait son sang-froid et souriait légèrement. L'heure n'était pas à la rigolade ou les belles phrases optimistes. Alors Thalès ouvrit grandes les portes et fit son entrée, voyant dès lors Ariane ainsi qu'un Général qui lui était encore inconnu. Il salua Ariane d'un léger signe de tête, toujours aussi sérieux. Puis son regard se tourna sur cet autre Général.


- Salut, je suis Thalès, le nouveau Général de l'Hippocampe. Un plaisir de te rencontrer. Ariane, content de te revoir. Disait-il, le ton enjoué mais le regard sérieux. 


Car avant tout, comme il avait été dit, le moment n'était pas à la rigolade. Thalès avait cette impression qu'une mauvaise nouvelle allait tomber. Et l'absence du Légat était déjà alarmante en soit.
Revenir en haut Aller en bas
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-bleu1800/1800[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-rouge1200/1200[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-jaune1650/1650[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptySam 28 Mai - 13:58
Enfin, elle constatait de nouveau la présence du général du froid. Le Kraken. Lytès. Une brève révérance lui avait été adressé, alors qu'un simple contact visuel avait suffit pour visualiser tout deux mentalement l'ensemble des événements. Morgane, Nynaeve. Avalon. Leur secret également. Oui, elle était heureuse de le revoir, même s'il semblait toujours aussi fatigué. Aussi inquiet qu'elle ne l'était elle-même quant à l'absence du Légat.

- Lytès.

Un autre cosmos s'était également manifesté de sa bonne humeur récurrente. De tout son sérieux aussi, visiblement. Il était prévisible d'apercevoir que les deux guerriers qui eurent tôt fait de venir en ces lieux eurent été Thalès et Lytès, deux généraux qu'elle connaissait déjà.

De sa petite taille, la générale des Lyumnades s'était dirigée vers Thalès, avant de se lancer dans une étreinte amicale très brève. Il eut été certainement impressionnant de la voir passer d'un air relativement sérieux à cette bonne humeur pourtant entachée par la douleur. A peine s'était-elle reculée pour laisser respirer le général que sa main s'était posée sur sa tête. Fichue mal de crâne, il était léger mais gênant. Finalement, la jeune femme avait rendu les mots du général bleuté. Pour l'heure, ils avaient l'occasion d'agir par eux-mêmes, entre généraux de Poséidon.

-Moi de même, quand bien même j'aurai préféré te revoir en d'autres circonstances...Autour d'un bon verre de rhum en tout cas! Mais qui sait, tu auras peut-être la chance d'apercevoir le Légat du coup.


Un dernier sourire malicieux lui avait été adressé lorsque son attention fut reportée vers l'ensemble de la salle. Et les deux généraux ne devaient pas laisser un unique général dans l'ignorance. Les autres arriveraient par la suite certainement.

Si elle n'en restait pas moins certaine d'en venir à quelques paroles délicates, son comportement n'en demeurait pas moins fantasque et légèrement détachée de la réalité. La connaissant déjà, Ariane savait d'avance que les nouvelles à apporter seraient mauvaise. Morgane travaillait pour Mebd, Mebd qui les avait déjà éclairé quant à ses intentions belliqueuses à leur égard. En outre, ils entreraient certainement en guerre d'ici peu. Le visage d'Ariane n'en fut point dénué de cet éclat d'inquiétude. L'inquiétude envers leur avenir.

- Quelqu'un sait où est Li...-le Légat? Je n'ai pas ressenti sa présence en rentrant en Atlantis. J'ai d'abord pensé qu'il était peut-être allé à Alexandrie, ça ne serait pas la première fois...Mais je n'en suis pas certaine. Une idée?

Après tout, Thalès aurait peut-être le fin de mot de cette absence, avec quoi la générale se présenterait plus tard au chef des Marinas, lorsque celui-ci manifesterait sa présence. Ainsi, la jeune femme s'avança légèrement, constatant la place vacante sur un trône blanc. Poséidon devait également être occupé.

- Le voyage à Avalon a été pour le moins mouvementé, et il est vrai que j'aurai préféré m'entretenir en sa présence." Le ton employé par la jeune femme avait eu le mérite d'être parfaitement honnête. "Nous nous sommes battus contre des Spectres à Avalon...Mais Dame Nynaeve, l'émissaire d'Amphitrite, nous a aidé en compagnie de ses Ligures."

Oui, les Marinas entraient en action...Et tout comme Lytès, Ariane en était parfaitement consciente. Toutefois, les informations qu'elle partagerait nécessitaient d'être entretenues en grand comité, aussi n'avait-elle que lancer quelques fait incomplets. Suffisamment cela dit pour avoir un aperçu de l'île qu'ils étaient censé défendre.



[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyLun 30 Mai - 23:19

Il entendit la voix d’Ariane et se retourna vers elle, une sorte de mécanisme. Alors qu’il allait parler, il s’arrêta sans finalement prononcer le moindre mot. Un nouveau cosmos apparut, un qui était complètement inconnu au Général. Il avait espéré pourtant, voir le Légat passer la porte, mais il ne vit qu’une personne portant l’ancienne écaille de celui-ci. Moment de nostalgie.

Silencieux, il regardait les Lyumnades qui s’étaient dirigées vers lui. Elle semblait le connaitre, ce qui lui fit esquisser un petit sourire. Un homme inconnu, mais une personne qui semblait sérieuse, si bien qu’il nota pour lui-même de passer le voir à son pilier afin de se présenter plus convenablement. Pourtant, le Kraken était quelque peu dans la lune et avait raté les salutations. La fatigue lui faisait faire bien des erreurs.

Il se redressa alors et fit quelques pas dans sa direction avant de hocher la tête. « Lytès, gardien du pilier Arctique. Bienvenue parmi nous... L'écaille que vous portez... prenez-en grand soin ». Des présentations brèves et sobres, à l’image du jeune homme.

Puis son regard se tourna à nouveau en direction d’Ariane, qui avait mis le point sur le problème. D’un mouvement de tête, il indiqua qu’il ne l’avait pas croisé depuis son retour. Jusque-là, ce n’était pas très inquiétant puisqu’en réalité Lytès n’avait pas quitté son Pilier. Cependant, il ne sentait pas ça présence et c’était précisément ce qui l’interloquait. Ses yeux se perdirent alors en direction du nouveau porteur de l’écaille de l’hippocampe, l’interrogeant silencieusement.

« Ariane, tu étais à Alexandrie tout à l’heure n’est-ce pas ? Tu ne l’y as pas croisé ? Ni même senti sa présence ? » Questionna le Général de l’arctique.

S’il n’était perceptible ni sur Atlantis, ni à Alexandrie, alors où était-il passé ? Ariane semblait sur le point de démarrer avec les premières informations, les plus basiques mais il fallait bien commencer quelque part. Pourtant, le brun n’était pas à l’aise. Entre des Généraux qui manquaient à l’appel, un nouveau venu, un Légat introuvable et la fatigue d’Ariane qu’il pouvait voir d’ici, ce n’était pas le meilleur moment.

Il s’approcha finalement des deux Généraux : « Puisque les autres sont absents pour le moment, n’hésitez pas à nous poser des questions… Thalès c’est ça ? Nous y répondrons autant que possible » Puis il se tourna vers la jeune femme et posa sa main sur son épaule « Encore sous les effets du combat ? Tu devrais peut-être te reposer… » Dit-il plus bas.

Ils allaient avoir besoin d’énergie pour continuer cette conversation, et cela en sera d’autant plus vrai lorsque Poséidon fera son entrée. Alors, si la jeune femme était épuisée, il était peut-être mieux pour elle de retourner à son Pilier quelques temps. Certainement que Lytès préférait l’avoir à ses côtés pour le compte rendu et les éventuelles questions, mais pas au détriment de sa partenaire de mission.


Dernière édition par Lytès le Ven 3 Juin - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyVen 3 Juin - 0:03
La responsabilité en tant que nouveau porteur de cette Écaille se faisait de plus en plus exigeante. Liao devait vraiment être quelqu'un d'exception pour que Thalès se fasses si souvent rappeler d'honorer ce privilège qui lui était accordé. Il le savait très bien, même si l'expression indifférent de son visage pouvait laisser croire le contraire. Aux paroles du gardien du pilier de l'Arctique, Thalès plissa légèrement les yeux, il s'impatientait au sujet de Liao. Il n'attendait qu'à le rencontrer, comme eux. 


Ayant fait un léger relooking de son Écaille, avec le retrait de la cape pour faire une longue écharpe blanche descendant jusqu'aux chevilles, Thalès espérait se démarquer. En tant que nouveau Général de l'Hippocampe, l'heure était venue pour lui de se montrer unique en son genre. Depuis le départ d'Ariane, le jeune homme aux cheveux argentés n'avait jamais cessé de s'entraîner physiquement et mentalement. Il était trop naïf, trop clément. Son entraînement se devait de fortifier son caractère, le durcir toujours davantage. Ariane fit une petite plaisanterie sur le rhum, eux qui avaient prit un verre la dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés. Ce à quoi il répondra avec un sourire amusé, bien qu'il continua de garder ce regard sérieux.


Plus le temps passait, et plus les deux Généraux en face de lui se faisait du soucis pour le Légat, qui avait complètement disparu. Même lui, au pilier du Pacifique Nord, n'avait rien ressenti de ses environs. Pas étonnant, Liao était son prédécesseur. Il connaissait comme sa poche chaque recoin de ce territoire. Bras croisés et l'air évasif... Thalès avait cette boule dans la gorge, comme si Liao ne reviendrai pas. 


- Non. Je suis resté vigilant tout ce temps, mais ni moi ni mes soldats n'avons détectés la moindre forme de vie essayant de sortir d'Atlantis. Disait-il avant de poursuivre après avoir entendu les dires de Lytès; Je ne me gênerai pas pour le faire, n'ayez crainte. S'adressant à Ariane et Lytès à la fin de sa phrase.


Thalès retenait surtout qu'Ariane et Lytès avaient dû se battre contre des Spectres. Les Spectres... Ces morts-vivants de pacotilles... Ces microbes qui ne savaient pas rester à leurs places, au royaume des Morts. L'Hippocampe s'échauffait le poignet droit, comme si il était déjà prêt au combat. Prêt à en découdre.


- Avez-vous trouvés ce que vous êtes allés chercher là-bas ? Si les Spectres sont intervenus, ce n'est pas un hasard. Je n'ai pas participé à cette escapade mais il ne me suffit que de ces mots pour deviner que quoi que vous cherchiez, certains ne voulaient pas que vous le trouviez. 


Il avait encore fait dans la franchise. C'était devenu sa signature, le détail sur lequel n'importe qui pouvait le reconnaître. Ecoutez le parler, et vous le reconnaîtrez. Lui, Thalès, dans sa fougue et sa franchise démesurée. Mais il avait écouté ce que disait Lytès à sa camarade. Et Thalès eut le déclic, qu'il n'avait pas conscience de la force des Spectres. Il était dans l'erreur de les sous-estimer.


- Quoi qu'il en soit, je suis ravi de vous voir ici. La confrontation avec ce Spectre devait être dantesque.
Revenir en haut Aller en bas
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-bleu1800/1800[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-rouge1200/1200[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) G-jaune1650/1650[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyVen 3 Juin - 22:37
Ariane évita quelques bâillements, de quoi feinter sa fatigue, pourtant Lytès avait vite perçu le jeu qu'elle menait. Le regardant quelques secondes, la brune finit par rétorquer des simples mots. Dodelinant légèrement de la tête, l'affirmation qui en résulta fut brève mais révélatrice de sa volonté.

"Non ça ira, ne t'en fais pas."

La brune adressa un léger regard en direction de Lytès. A force de la côtoyer, celui-ci percevrait certainement les significations qui résultaient de l'intensité de ses yeux. Le pauvre Thalès devait se lasser des ouï-dire touchant son prédécesseur. Et de cela, la jeune femme le comprenait parfaitement. Le message serait passé avec un peu de choses, et ils devaient peut-être un peu d'indulgence à leur camarade.


"Oui. Il semblait faire du repérage, et autant dire que notre présence en Avalon même a fait plutôt mouche de son côté. Dans tous les cas, les racines du spectre de la Dryade ne m'ont pas atteintes. Pas trop. J'espère de tout cœur que nous avons fait de notre mieux. Nous avons rencontré l'émissaire, Dame Nynaeve, mais je dirais que son comportement était aussi étrange que ce que nous avons vécu là-bas..."
La jeune femme avait pris une pause, avant de se concentrer davantage sur ce qui entourait ces lieux. "Le spectre cherchait à gagner du temps. A quel fin? Je l'ignore. Toujours est-il que nous avons découvert l'identité d'Artorius et de Dame Morgane...Deux enfants du Roi Uther Pendragon. Les informations ne sont guère rassurantes, je serai prête à les étaler davantage en présence de Seigneur Poséidon, quoiqu'il me semble occupé actuellement."

...D'autant plus que le seigneur Hadès n'avait pas encore fait son apparition. Ou tout du moins n'était-il pas encore incarné. De là résultait des soucis majeurs que le Sanctuaire Sous Marin connaissait depuis l'enfermement du seigneur des Océans. Ou peut-être cela provenait d'une date ultérieure? Probablement, la réputation des liens entre les eaux et les Enfers avait toujours été décrite comme étant conflictuelle.

Cela faisait depuis un moment qu'ils étaient là, à se parler. Peu de Marinas était présent, et ni le Légat, ni même le dieu ne s'était présenté à eux. L'inquiétude grandissait du côté de la jeune femme. Liao n'était pas là, et seul un silence de malaise avait répondu aux affirmations tenues par Thalès. Aucune présence. Rien. Seul la lancinante absence d'un chef de guerre perdu. Comme pour Hassan. Comme avant.

"Veuillez m'excuser."

La jeune femme avait tourné les talons, comme précipitée par une autre force. D'autres choses étaient à mener et elle ne pouvait attendre plus longtemps. Il fallait retrouver Liao. Et aussi Myrddin. Oui, tout cela pressait et le sentiment de ne pas avoir poursuivi à bien sa mission était là. Le déjà-vu d'un chef de guerre disparu dès son retour était également un fait connu. Ainsi, Ariane s'en était allée brusquement.






[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) Ryme_s10



Dernière édition par Ariane le Sam 4 Juin - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptyVen 3 Juin - 23:38

Ainsi le nouveau Général de l’Hippocampe n’avait eu nulle nouvelle du Légat également. Honnêtement, en écoutant le jeune parler, Lytès ne savait pas réellement quoi penser de lui. Il n’était pas question de savoir s’il était à la hauteur de Liao, non. Cependant, il y avait un mélange de sentiment en lui qu’il ne parvenait pas à définir lorsqu’il voyait le jeune homme. Le brun voyait pourtant là quelqu’un de sérieux et dévoué à la cause des Marinas, mais il y voyait également une personne relativement sanguine, impulsive. Peut-être était-ce un coup de la jeunesse.

Une intervention des Spectres n’est jamais due à un hasard, jamais. C’était en tout cas ce que pensait Lytès, et cela n’engageait bien entendu que lui-même. Néanmoins, il était en quelque sorte heureux de constater que le nouveau venu se sentait concerner par les événements, pas comme certains qui préféraient jouer les absents visiblement. Le camp semblait avoir bien changé depuis leur départ pour Avalon. Ce qui était auparavant ponctualité était désormais retard, voire absence. Seule celle de Liao lui semblait cependant anormale. Non pas qu’il était impossible qu’il soit en retard, il restait humain après tout, mais il ne sentait toujours pas sa présence sur Atlantis…Nulle part.

« Ils observent » Murmura simplement Lytès en guise de réponse.

Il n’avait rien de plus à ajouter, il savait qu’Ariane prendrait le relais. Ce qu’elle avait d’ailleurs fait en appuyant en quelque sorte ce qu’il pensait. Elle en avait également dévoilée un peu plus sur leur mission, sur Avalon, sans pour autant trop en dire. De son côté, Lytès continuait à écouter, repassant les indices dans sa tête une fois de plus. Il releva cependant la tête à l’entente du nom du Dieu.

« Effectivement, lui aussi semble être absent... ». Dit-il d’un air songeur avant de reprendre. « Visiblement, cette réunion n’est pas maintenue puisque personne ne semble souhaiter faire acte de présence. Nous avons suffisamment attendu. Mettons-y fin pour le moment ».

Une telle réunion ne servait à rien si les intéressés, visiblement pas si intéressés que cela, n’étaient pas présents. Néanmoins, il avait pu faire la connaissance du Général de l’Hippocampe. Drôle de personne, même s’il n’était pas très bien placé pour parler.

« Général, ne sous-estimez jamais un adversaire. Jamais. La moindre erreur pourrait vous coûter la vie ainsi que celle de votre partenaire, soyez-en conscient » Dit-il à Thalès.

Non pas une correction, une simple information. Mieux valait être trop prudent que pas assez.

Puis il jeta un œil à Ariane qui s’éloignait après de brèves paroles. « Ariane, passe me voir au pilier à l’occasion, il semblerait que nous devons discuter de certains points ensemble ».

A vrai dire, il comptait également lui proposer un combat, afin de voir jusqu’où le Spectre l’avait touché, de savoir à quel point celle-ci était fatigué. Ce n’était pas un ordre, simplement une demande à laquelle il n’attendait pas de réponse. Sa réponse, il l’aurait dans les prochains jours lorsqu’elle posera ou non le pied au pilier Arctique. Avait-elle seulement entendu ces paroles ? Peu importe… Il reporta alors son attention sur le dernier Général présent.

« Bien, je m’en vais également. C’était un plaisir de vous rencontrer Général » Dit-il dans une faible courbette respectueuse. « Vous êtes bien entendu le bienvenu au Pilier Arctique si vous le souhaitez ». Ajouta-t-il.

Puis, sans un bruit, il quitta la pièce.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)   [mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas) EmptySam 4 Juin - 3:03
Rien de rassurant dans ce que disait Ariane. Le ton qu'elle avait prit tremblotait à peine, et Lytès ne semblait pas très rassurant non plus. Ce qu'ils avaient vécus à Avalon devait vraiment être révélatif quand à l'avenir, dans le sens général du terme. Les Spectres... Morgane... Pendragon... Et il pouvait y avoir encore pire comme informations. Le tout mettant dans le désavantage. Thalès garda son attitude sérieuse et très concentré, comme si toute cette situation ne l'inquiétait pas. Certains pouvaient avoir une peur bleue de ce que l'avenir réservait, tandis que lui, continuait de s’avancer vers le danger aussi redoutable soit-il. 


Il le ressentait également. Tout cet engouement vis à vis du Légat, qui avait une place importante dans leurs cœurs. Et Thalès pouvait y mettre tout ses efforts si il le voulait... Rien n'allait changer, à la vue de cette situation. Lui qui voulait se démarquer, être meilleur... Non, ça n'allait pas arriver tant qu'ils voyaient Liao comme le Saint Graal. Tout ça commençait à l'énerver au plus haut point, le fait d'être qu'un homme devant porter l’Écaille d'un autre comme si il allait la récupérer un jour ou un autre. Ces attitudes, ces paroles ! Il en avait assez d'être l'ombre de ce qu'il doit être et ce qu'il est, LE Général de l'Hippocampe ! La colère montait intérieurement à une vitesse phénoménale, mais depuis sa dernière rencontre avec Ariane, il a apprit à mieux dissimuler ses émotions. A première vue, il paraissait calme et concentré. Mais la réalité était tout autre...


Sous-estimer un ennemi ? Jamais. Le mot était bien utilisé. Depuis maintenant quatorze années, Thalès n'avait jamais sous-estimé qui que ce soit, redoutant une botte secrète ou une force dont il n'avait conscience au début de l'affrontement. 


- Fais moi confiance. Je restes toujours sur mes gardes. Disait-il à Lytès, d'un ton des plus sérieux.


Alors que les deux autres Généraux semblaient discuter entre eux, Thalès en avait assez vu. Il devinait rapidement que malgré tout le temps à attendre ici, personne d'autre ne viendrai. Mais bon, la politesse de Lytès et son savoir-vivre calmait très légèrement la hargne ardente de Thalès, qui brûlait intérieurement. 


- Pour moi également. 


Thalès avait remarqué le départ précipité d'Ariane, suivi rapidement de Lytès. Le dos tourné, Thalès grinçait des dents comme jamais il ne l'avait fait auparavant. La dernière fois qu'il avait ressenti une telle colère, c'était quand il avait fait face à l'assassin de son père il y a deux mois de ça. Son regard était hargneux, et il décida lui-aussi de repartir pour son pilier. L'heure était venue pour lui de se déchaîner. Il sauta du haut d'une terrasse et attérit avec un genou à terre. Sa marche était rapide et colérique. 
Revenir en haut Aller en bas
 
[mi-juillet 550] Face au glas celtique (Marinas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: