Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Juillet 550] Wind of change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
EirwenEirwenArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu200/200[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge180/180[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune275/275[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (275/275)
Message [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyDim 29 Mai - 1:51
Peu de jours s'étaient écoulés depuis le retour de Polaris en Asgard. Aucun de ceux qui la connaissait n'avait reçu la visite de la jeune femme. Les derniers en date avec lesquels elle avait pu converser, avaient été Vigdis et Haldor après leur avoir remis leurs amures respectives. Mais ses plus proches Guerriers, à savoir Toryald et Andhrimnir, aucun n'avait eu le plaisir de sa visite. Et pour cause. L'infamie qui contrôler son corps craignait bien trop que malgré tout, ceux-ci ne s’aperçoivent d'un quelconque changement de sa personne.

Pourtant, il allait bien lui falloir bientôt leur faire face. Elle se devait de leur faire part du changement de plan, et de les informer que tout Asgard devait se tenir sur le pied de guerre. La petite princesse avait promis une paix,, mais cela ne serait pas possible. Les Saints devraient périr. Tous autant qu'ils sont. Ainsi, était-ce dans cette optique que la représentante du Père de Toute Chose avait envoyé un garde convier chacun de ses hommes qui peuplaient son armée.

Afin de bien insister sur le côté guerrier de la réunion qui allait se tenir, la jeune femme s'était parée de sa propre armure, faite d'un métal aussi sombre que l'ébène, qui faisait davantage encore ressortir sa blanche chevelure et son teint de porcelaine. A son flanc reposait une épée, qui s'il le fallait, serait tirée au clair, tandis que dans sa main droite, Eirwen tenait fermement la lance, symbole de son pouvoir sur ces terres. Ainsi revêtue, elle faisait davantage penser à une de ces Walkyries qu'à la fragile prêtresse que certains devaient voir en elle. Oh non. Aucun d'eux n'avait la moindre idée de ce dont elle était réellement capable. Et à plus forte raison maintenant.

Se tenant debout sur l'estrade devant son trône, la jeune guettait l'arrivée de chacun des Guerriers Divins. Peu lui importait leur rang, tous avaient été convié, car elle estimait que chacun devait être informé. Elle voulait cette guerre, et elle l'aurait. Il lui suffisait simplement de mentir, de jouer sur la naïveté qui avait été la sienne de vouloir faire confiance à des ennemis. Une erreur de débutante. Après tout, ni Hakon, ni Asher n'avaient été présents lors de son entrevue avec le Taureau d'Airain. Alors oui, le coupable pour avoir brisé ses espoirs de paix était déjà tout désigné.

Mais quelque part, au fond de son esprit, une petite voix criait à l'infamie. Oh bien sûr, elle aurait tellement voulut se rebeller contre force qui la possédait, mais comme à chaque fois qu'elle tentait quelque chose, elle se heurtait à un mur. Et elle s'épuisait encore et encore à s'évertuer sans relâche à vouloir le briser pour se libérer de cette prison qu'était devenu son propre corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyDim 29 Mai - 20:57
Il se savait convoqué et s'y rendrait donc sans attendre. Cette nouvelle armure lui paraissait étrangement plus légère que l'ancienne. Il ne s'agissait pas là d'un quelconque problème de force, il le savait bien, mais quelque chose semblait s'être débloqué en lui. Zeta. Il avait été taillé pour représenter le Serpent-Monde. Et voilà qu'il portait désormais une nouvelle armure. Il se sentait désormais redevable à l'égard de la Prêtresse et non sans raison. Tout d'abord, elle l'avait enfin sorti de l'emprisonnement des Saints. Le colosse gardait une haine tenace à l'encontre de ceux qui lui avaient ainsi tournés le dos. Et l'envie de les écraser sous son talon le démangeait réellement. La seconde raison, c'est qu'elle lui avait offert la possibilité de revêtir cette nouvelle armure divine. A qui était-elle promise ? Il ne le savait pas. Le destin était bien trop compliqué pour lui et il aimait à croire qu'il se le forgeait seul. Il se trompait mais il était par trop têtu pour l'admettre.

En se rendant vers le lieu du rassemblement, il ne pouvait s'empêcher de repenser à son emprisonnement. Durant ce séjour, il avait passé un cap. Il le sentait. Sa colère s'était mue en une envie de vengeance terrible, coulant en lui comme un poison. Les dieux l'avaient trahis. Et apparemment, il s'agissait des dieux en qui il avait toujours tournés ses prières. La mission qu'on lui avait donné alors qu'il était Tribut... Les conséquences. Tout était si flou dans son esprit. Comme si on lui avait jeté un voile afin d'obscurcir ses idées, ses souvenirs. Qui haïr alors ? A qui en vouloir ?

Seul son retour en ces terres sacrées lui avait permis de mettre temporairement de côté ses idées troubles. Le fait de pouvoir de nouveau porter son arme était aussi pour beaucoup dans l'amélioration de son humeur. Il était né pour tuer. Né pour écraser les ennemis d'Asgard. Il ne pouvait s'empêcher de sourire en tournant ses pensées vers la lame qui siégeait dans son dos. Son nom, notamment, était aujourd'hui un fameux affront à l'armure qu'il avait droit de revêtir. Il savait qu'il allait avoir la possibilité de revoir d'anciens visages alliés. Mais aussi et surtout certaines des nouvelles recrues éveillées durant son absence. Dont le gringalet qui portait désormais son ancien avatar. Son sourire se fit plus cruel encore. Son corps tremblait d'excitation. Si l'homme en question ne connaissait pas encore le sens du mot "peur", il allait le lui inculquer sous peu. Enfin, il débouchait en lieu et place. Son immense silhouette ne représentant finalement rien ici, devant cette femme chétive mais qui était le coeur même d'Asgard. Une fois encore, nul rond de jambe. Signe de tête afin de saluer la femme, avant de balayer l'assistance. Et de prononcer de sa voix forte :
    - Haldor de Mizar se présente à toi selon tes ordres, Prêtresse.

Devant ce trône, la femme était impressionnante. A n'en point douter, elle représentait une véritable force pour Asgard. Et Haldor était fier de savoir qu'il servait cette entité. Prêt à mourir, il l'était. Et le ferait le cœur léger si d'aventure il devait se dresser entre elle et ses ennemis. d'un geste, il remit en place sa cape immaculée qui s'était glissée sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1000/1000[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1100/1100[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyLun 30 Mai - 10:09


Cela faisait deux jours qu'il s'était foutu sur la tronche avec Asher, deux jours qu'il se terrait dans son volcan par la suite pour récupérer et se régénérer. Tout avait été dit pendant leur combat, Hakon avait creusé son propre abcès pour laisser couler sa rage contre le guerrier de Delta. C'était l'air morose, chose le représentant fort peu qu'il arriva au palais. Il ne fit même pas de détour par le coin des servantes et le voir passer par le passage principal choqua même certaines demoiselles qu'il croisa. Pas de mots avec des sous-entendus, pas de petite claques sur leurs petites fesses, l'étalon d'Odin était dans ses pensées, perdu dans sa réflexion.

Il prit la direction de la salle du trône, son visage portait encore quelques ecchymoses et coupures dues au combat avec Asher, la puissance régénératrice du volcan avait fait son maximum pour les atténuer mais il restera des traces pour un petit moment encore. Il finissait de passer la porte de la salle lorsqu'il entendit Haldor se présenter sous la fonction de l'étoile de Mizar. Comme cela était intéressant, Odin lui avait donc conféré une nouvelle mission, une nouvelle protection. Le seigneur d'Asgard avait été bien magnanime sur ce coup d'après Hakon, pourquoi donc laisser Gamma à Alvis qui n'arrivait même pas à se servir convenablement de son esprit combattif? Odin lui sembla bizarre sur ce coup... Le guerrier de bêta arriva devant les marches et inclina la tête vers Eirwen, pas de courbettes inutiles, elle était habitué à cela de toute façon, il la respectait mais seul Odin méritait que le destrier pose genou à terre.

_ Eirwen. Comme à ta demande je suis ici, moi Hakon de Merak.

Il se tourna ensuite vers Haldor ce dernier portait une nouvelle godrobe, chose qui ne le surprit moins maintenant qu'il la voyait sur lui.

_ Haldor heureux de te revoir ici. Je vois que notre dieu Odin t'a une nouvelle fois béni.

Il avait été celui qui avait fait en sorte que l'ancien porteur de Gamma soit libéré de sa cage et de ses chaines lors de la mission de Lübeck mais il n'avait pas eu le temps de parler avec lui, trop pressé de revenir en ville pour la suite de la rencontre entre les Saints et les Ases. La suite on l'a connaissait, l'explosion dans l'auberge, la fuite des Saints... Son caractère avait changé depuis, était-ce à cause de l'échec du sommet? L'étoile de Merak avait un doute, on ne faisait pas la gueule aussi longtemps même pour ça. Il fallait qu'il trouve un moment pour parler à Toryald, lui saurait surement ce qu'il se passe avec sa protégée.





En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge750/750[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyLun 30 Mai - 23:44
Enveloppée dans sa cape laiteuse, la petite blonde suivait celui sur qui elle devrait veiller désormais. Dans l'ombre de Mizar, elle se déplace silencieusement, calquant ses pas sur ceux du colosse argenté. La veille seulement ils se rencontraient pour la première fois. Du moins, c'est là qu'elle avait consenti à se présenter à lui, lui faire part de sa présence discrète et du lien qui les unissait. Aussi maintenant avait-il pleinement conscience que la jeune Vigdis l'accompagnerait où qu'il aille, qu'il le veuille ou non. Zeta Prime se devait d'être la doublure de Zeta et de se trouver toujours à ses côtés, telle était la volonté d'Odin.

Bien sûr, la représentante d'Hati avait préservé le petit secret qui l'unissait à la Prêtresse. Pas question de faire savoir à Haldor qu'elle s'était vue également confié pour mission de le surveiller. De s'assurer de sa parfaite fidélité à Odin. De son dévouement sans faille pour Asgard. Après tout, les épreuves qu'il avait dû traverser pouvaient fort bien remettre tout cela en cause, même s'il n'en montrait rien pour l'heure.

L'accompagnant donc à cette réunion des Guerriers Divins, elle accorda un sourire et une petite révérence à nouveau à Eirwen, ne rompant pas sa réserve en prononçant la moindre parole. Vigdis préférait de loin que l'on ne porte pas attention à elle, autant qu'il en était possible. Mais la Prêtresse la remarquerait, elle le savait. Elle trouva tout de même étrange que les autres possesseurs de Robes Divines viennent se présenter devant Eirwen. Elle connaissait leur nom et leur titre tout de même, non ? Vigdis s'imaginait mal en tout cas s'amuser à faire la présentation à chaque rencontre. Étrange lubie que celle-ci, mais bon, peut-être y avait-il là des subtilités que la jeune femme ne comprenait pas encore.

Haldor n'était pas le seul à l'avoir fait d'ailleurs. Un autre chevalier était déjà présent. Hakon le Beta. Facile à retenir. Son visage s'éclaire dans un sourire qui s'étire plus encore. La voilà peut-être la raison ! Peut-être qu'ils ne se connaissaient pas tous et que ça permettait de mettre les choses à plat. Ah oui, quelle bonne idée ! Ainsi elle aurait un cours de rattrapage qui serait le bienvenu. Bon, elle n'éprouvait aucun intérêt pour les autres porteurs, car seul Zeta comptait à ses yeux d'azur. Mais au moins saurait-elle de qui l'on parle lorsque ces noms seraient cités par la suite.

Citation :
Arcane I


[Début Juillet 550] Wind of change  Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
ToryaldToryaldArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu126/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (126/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge172/270[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (172/270)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune49/215[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (49/215)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 31 Mai - 0:34
L'ordre assez martial m'avait surpris. Je n'avais pas l'habitude d'entendre un ordre aussi direct de la part d'un garde. D'un signe de la main, je le congédiais et me retournais vers mon ami à l'autre bout de la salle. Qu'est ce qui a pu se passer là bas ? Le sentier de la guerre. Je n'avais pas connu cela depuis des décennies et je pris ma cape que j'ajustais rapidement sur mes épaules. D'un geste, j'ordonnais aux gens de ma maison de rester paisiblement ici, la nature innocente de "ma" Princesse était devenue guerrière. Un sourire aux lèvres, je me demandais si Odin n'avait pas là fait une belle offrande à mes voeux les plus sincères.

Posant le pied sur le parvis de la grande salle de guerre du temple d'Odin, mon regard observait l'assistance. J'étais venu quelques instants dans l'ombre et le ton de certains des nouveaux membres de l'assistance me fit tiqué sévèrement. "Tu". Non mais... On était pas dans une auberge. Passant à côté de Beta, ma main tapota sa tête lourdement pour lui rappeler leur discussion sur le tutoiement ! Un sourire entendu suivit tout de même. Puis, mon regard se tournait vers la personne qui était pas prévue, même pas dans mes meilleurs espoirs...

- Haldor...

Un simple chuchotement et le silence s'imposait à moi. Le temps des chaleureuses retrouvailles n'étaient pas venues. La Godrob de Mizar était sur ses épaules à mon second étonnement. Comment l'Etoile du Loup avait décidé de l'aider ? Il était vrai que celle de Phecda avait choisi un nouvel Héros... Etait-ce la raison ? N'ayant pas de réponses, je repoussais mes questions à plus tard.

Mon regard observait la jeune femme qui trônait devant moi. Un regard dur et pénétrant, quelque chose de vengeur... L'impression que m'avait laissé l'ordre du garde me revenait en mémoire et je gardais cela dans un coin de ma tête. Je ne savais pas pourquoi, mais l'attitude guerrière de la "petite demoiselle" devait avoir une raison des actions de Lubeck. Les Saints. Haldor de retour. Le visage fermé d'Hakon plus qu'à l'accoutumée. Oui, une chose de grave s'était passée.

Fermant le poing, je posais un genou à terre à mon tour face à celle qui nous gouvernait tous. Ma rage contre les Saints venaient de se réveiller après un long sommeil de moins de vingt ans.

- Majesté, je suis à vos ordres et mon poing est votre arme.

La place était en ordre de marche. Les épées étaient prêtes à frapper et les hordes Vikings allaient reprendre la traversée pour l'honneur et la vie des leurs...



[Début Juillet 550] Wind of change  Yi8p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1050/1050[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge850/850[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 31 Mai - 11:51
La tension dans l'air était palpable, les esprits échauffés. Le grondement de la guerre chuchotait déjà dans certains cœurs l'imminence de la réunion pour la conquête et la vengeance. L'arrivée -le retour !- d'Haldor dans leurs rangs signifiait que la quasi-totalité des étoiles majeures se trouvait là, que des actions d'un peu plus grande envergure pouvaient être menées, pour le plus grand plaisir de la Dame de Polaris corrompue.

Sur ces entrefaites, les guerriers divins purent sentir un cosmos s'élever à l'entrée du palais et cheminer lentement vers eux. Bientôt des éclats de voix, peur et colère, retentirent jusque derrière les portes de la grande salle.

"Je vous ai demandé de me montrer le chemin, pas de m'accompagner ! Je ne suis plus un enfant !
-Mais je me dois de vous rappeler que l'on doit s'adresser à...
-JE VAIS VOUS RÉDUIRE EN SAC A DOS !
-Aaah ! Gardes ! Gardes ! A moi !"

Les portes s'ouvrirent enfin sur le jeune Gamma, le regard empli de furie tandis qu'au moins six gardes stupéfaits et deux prêtres, tous groupés, se prosternaient en apercevant l'assemblée et surtout la prêtresse. Abandonnant toute tentative de civiliser davantage l'indiscipliné petit sauvage pour l'instant, ils filèrent sans demander leurs restes tandis qu'Alvis s'avançait dans la pièce. Pour ceux qui l'avaient vu précédemment, le changement fut particulièrement notable puisqu'en lieu et place de ses fourrures rabougries, il avait accepté de porter de véritables vêtements -en croyant que c'était Eirwen qui l'ordonnait et uniquement pour lui faire plaisir- ainsi qu'une gaine à la ceinture pour sa dague. Pas du tout à son aise dans cet accoutrement inhabituel à ses yeux, l'adolescent se tenait si crispé que son dos trop droit et ses épaules tendues lui donnaient même un petit air princier, vite détrompé par ses manières déplorables.

"Il faudrait expliquer à tes larbins que je ne suis pas un idiot ! Comme si j'avais besoin qu'on me tienne par la main ou que l'on me rattrape quand je descends d'un arbre ! J'espère que c'est important au moins, grommela-t-il."

Apercevant les mines sombres et le nouveau venu, le petit brun se plaça instinctivement en position de défense. Le Chrétien ne semblait pas avoir envie de rire aujourd'hui et il préférait se tenir à distance raisonnable de Toryald au vu de leur petite altercation-entraînement récente. Pas craintif pour autant, et même s'il faisait figure de demi-portion, il s'avança jusqu'à l'étranger pour le dévisager de plus près. La première chose qui lui sauta aux yeux fut bien évidemment sa peau de couleur foncée, puis ses cheveux immaculés. De plus il était grand et costaud. Exactement comme...

"Qui tu es toi ? Un parent à Andhrimnir ? C'est fou, ici tout le monde semble appartenir à la famille des blonds ou celle des cheveux blancs..."

Il croisa les bras, se disant qu'il devait passer pour une grosse tache dans le paysage, avec ses yeux reptiliens et sa chevelure noir d'encre. Une raison de plus, peut-être, pour justifier qu'il n'avait aucun lien avec les guerriers divins. Pourtant, et c'était là le fait le plus étrange, il percevait un rien familier chez cet homme. Quelque chose qui lui rappelait Jör, sans qu'il ne comprît quoi et pourquoi.

Citation :
Pour ceux qui se poseraient la question, Alvis ne porte pas son armure.


[Début Juillet 550] Wind of change  Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsherAsherArmure :
Delta

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu220/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge240/240[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune305/305[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (305/305)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 31 Mai - 16:33
    La conversation musclée entre Hakon et Asher avait eu lieu depuis quelques jours. Journée durant lesquelles le guerrier divin de Delta était resté à l'abri de tous pour se ressourcer dans les ombres de foret qui était le domaine sous sa responsabilité. Non pas qu'il y accorde un intérêt particulier, mais c'était pour lui le moyen idéal de rester dans l'ombre et de ne pas attirer trop l'attention sur l’altercation qu'il avait eue avec son comparse de Beta. Il avait réussi à canaliser les problèmes de tempérament du guerrier divin qui l'avait accompagnait sur toutes les missions récemment. Maintenant, il ne restait plus qu'à le tenir à l'oeil et tout se passerait relativement bien normalement. Il était le seul à avoir la réponse à toutes les questions qui ne tarderaient pas à poser que la prêtresse. Il avait été témoin de ce léger revirement à vrai dire, même lui avait été un peu sceptique quant au rôle de l'anneau dans tout ça.

    Le guerrier de Delta s'était donc rendu au château pour reprendre quartier dans ses appartements. À peine avait-il eu le temps de s'installer qu'on vient frapper à sa porte. Surpris, il ouvrit donc ne ressentant pas ou peu de cosmos de l'autre côté. C'était en effet un garde lui indiquant qu'il était convoqué au plus vite avec tous les autres porteurs de saphirs d'Odin dans la grande salle du trône d'Eirwen et que cette dernière avait à parler à ses hommes. Asher remercia chaleureusement le garde, le congédiant également dans la foulée lui indiquant qu'il serait sur place dans quelques minutes. Asher prit quelque temps pour se débarbouiller le visage et passer des vêtements propres. Pas question de mettre son armure, il ne le ferait que s'il était obligé.

    Ainsi vêtu d'une longue tunique de soie bleu pâle, resserré à la ceinture par une large ceinture du cuir noir orné d'une boucle d'argent qui lui servait également comme fourreau pour sa lame qu'il ne quittait jamais. De plus, Asher avait revêtu un long pantalon de la même étoffe que sa tunique mais d'une couleur différente, pourpre. Terminant le tout par des bottes de la même matière et de la mémoire couleur que sa ceinture. Asher finit de tirer ses cheveux en arrière et de les attacher en catogan. Ainsi parer le guerrier divin se mit en route vers la grande salle où il entra en dernier. Il y avait plus de monde que dans les précédentes réunions et ce n'était pas forcément pour plaire à Asher. Il pouvait gérer Hakon, Alvis n'était pas un problème, mais Toryald par contre lui, c'était autre chose.

    Surtout qu'il y avait des inconnus dans son plan, des rouages qu'il n'avait pas prévus. Le retour d'Haldor, était-il un simple pion de plus sur l'échiquier ? Avait-il tourné sa veste pour le sanctuaire et tout la mise en scène de leur côté n'était là que pour faire revenir le guerrier dans les rangs d'Asgard, une piste pour Asher. Surtout, il voulait voir où en était ce guerrier après tout ce temps. Enfin cette petite réunion serait l'occasion de voir comment les choses allaient évoluer. Comment il devrait gérer avec ces nouveaux acteurs et surtout, surtout les résultats de la petite réunion des guerriers divins et des chevaliers d'Athéna. Il pouvait sentir malgré tout l'ambiance électrique et pour une fois, il n'y était pour rien. Qu'avait donc encore bien pu faire Alvis pour être le centre de l'attention, car bon nombre de regard était tourné vers lui. Le guerrier de Delta fit donc une révérence des plus courtoises à l'encontre de la grande prêtresse et la salua comme son rang le lui imposé. Il avait hâte de voir les choses sérieuses commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 31 Mai - 19:30
Un immense sourire apparut sur son visage lorsque Hakon s'aperçut de sa nouvelle nature divine. Oui, Odin lui avait offert une nouvelle chance. Encore que, sur ce point, il avait aussi un autre avis. C'était plutôt l'avatar de cette nouvelle armure qui était venu à lui, béni par la Prêtresse. Mais qu'importe la raison, il pouvait désormais se tenir ici, fier, prêt à user de son arme pour défendre les intérêts de sa nation. Il se tût pour le moment, sachant qu'il aurait l'opportunité d'en discuter avec lui plus tard. Une autre arrivée attira son attention. Il ne l'avait pas revu encore. Mais sa présence raviva de vieux souvenirs.

Toryald. Son ami. Son frère d'arme. L'Alpha était aussi l'un des plus fiables guerriers avec qui il avait eu l'occasion d'échanger. Et ce qui n'était pas pour lui déplaire, il était aussi grande gueule que lui. Sa carrure n'ayant pas grand chose à lui envier, même si le colosse était encore un cran au dessus. Combien de fois s'étaient-ils prit des murges ? Par ailleurs, le géant n'oubliait pas qu'il lui devait sa plus grande alliée : sa lame. Celle-ci semblait presque vibrer à l'approche de celui qui l'avait forgé, répondant presque à l'appel muet du créateur. Ce dernier agissait toujours comme un véritable soldat. Un guerrier nordique comme on en voyait malheureusement trop peu.

Mais alors que ce dernier se redressait, l'arrivée d'un autre guerrier capta son attention. Et cette fois-ci, ce ne fut pas un plaisir que d'entendre ses propos. Si lui-même ne donnait pas dans le "vous", il portait à sa Prêtresse un respect profond. L'étiquette était peut-être de trop en ce monde froid mais le respect d'un guerrier à son chef ne devait jamais être remit en cause. La colère grandit en lui. L'envie de ramener ce petit cafard dans les rangs le prit. Mais plus que tout, l'inconscient dirigea son attention vers lui. Le voir lever la tête et les yeux pour le contempler fit rire le géant. Il laissa les mots du môme s'envoler, y répondant d'abord avec un gigantesque éclat de rire. Il lui fallut quelques longues secondes pour enfin se calmer. Il posa le regard sur Toryald, l'apostrophant :
    - Je suis absent quelques mois et voilà qu'on accepte ce genre de tarlouze au sein de notre armée ?? J'te plains, Toryald. J'comprends même pas qu'il soit pas déjà crevé. Hakon, tu lui as pas déjà appris à rester à sa place à c'type ? D'ailleurs...

Il reportait son attention sur le nouvel arrivant, le toisant comme s'il n'était qu'une brindille. Un simple insecte. Ce qu'il était face aux deux mètres vingt du géant.
    - T'es peut-être même une gonzesse en vrai... M'enfin, on s'en branle. J'sais pas qui t'es et franchement j'en ai rien à foutre. Par contre, quand on a ta gueule, ta taille et ton odeur, on ferme son claque-merde et on prie pour que les vrais hommes ne nous écrasent pas. T'as cru quoi, p'tite merde ? Que tu pouvais débouler ici et parler à ma Prêtresse comme si c'était ta pote ? Quant à connaître mon nom, j'vois pas pourquoi j'le dirais à un mort en sursis. Alors t'es gentil, face de lézard, tu t'retournes, tu t'trouves une fenêtre et tu sautes. Tu nous feras gagner du temps à tous.

Son regard se fit plus froid. Son aura monta en intensité tandis que l'air autour de lui se rafraîchissait. Il y avait longtemps qu'il n'avait dévissé la tête à un prétendu soldat. Et à dire vrai, ça le démangeait méchamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
SamaëlSamaëlArmure :
Cuirasse du Djinn

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 31 Mai - 20:48
Oh oui, il avait attendu ce jour l'Immortel. Le retour de la Prêtresse, le retour de celle qui l'avait éveillé et qui était parti peu après trouver les Chevaliers d'Athéna pou trouver une paix durable avec eux. Pour Asgard. Il avait du mal, le vieil homme, à accepter cela mais croyait en la représentante d'Odin. croyait en celle qui lui avait tenu tête, qui lui avait prouvé une force et une bonté hors du commun en ces terres glacées. Non, elle n'était pas comme les autres, unique Prêtresse. Eirwen de Polaris était de retour.

L'on était venu le chercher alors qu'il trainait aux alentour de la Statue d'Odin, se remettant des contre coups de la Boisson des Ases qu'il avait ingéré plus tôt. Les mauvaise habitudes, la peur du manque le gagnait facilement, surtout après les souvenirs troublés de son éveil. Cela faisait quelques jours qu'il attendait qu'elle daigne l'appeler, après tout ils savaient l'un comme l'autre que se voir réellement serait difficile. Aussi, lorsque les gardes virent à lui pour lui annoncer que les Guerriers Divins étaient tous conviés par la Grande Prêtresse pour une réunion extraordinaire il ne put que sourire. Enfin.

Son pas n'était pas pour autant pressé, il aimait prendre son temps bien qu'il était capable d'atteindre des vitesses peu communes. Pourtant à l'intérieur de lui il entendait une petite voix lui hurlant de se hâter, lui ordonnant d'aller retrouver au plus vite la Panthère Blanche.. Mais la raison l'emportait cette fois, la sagesse de l'âge, il savait qu'il ne pouvait se montrer pressant. Pas maintenant, pas pour cette occasion.

Il franchit alors rapidement les portes du palais, paré de son armure mais sans son casque comme toujours ce dernier étant dans sa grotte. Il entendait déjà au loin des mots forts qui résonnaient dans les couloirs... Ô, combien d'années s'étaient écoulées depuis les dernières engueulades entre Ases entre ces murs ? Bien que peu affecté par tout cela il ne put s'empêcher de rejoindre la salle du trône avec une sourire narquois. Tout cela s'annonçait passionnant à n'en pas douter, sans compter sur les résultat de l'entrevue avec les Saints... Eirwen était en vie et n'avait pas été blessée, aucune alerte n'avait été donnée. La paix était donc belle et bien là, aux portes d'Asgard ?

Ils n'étaient pas très nombreux au final mais cela il s'en fichait pas mal, peu lui importait les autres, tout ce qui comptait à ses yeux était la servitude envers Odin et sa représentante. Il traversa la salle en ignorant chacun des Ases, en-armurés où non. Il aperçu le gamin de la forêt qui semblait en découdre avec un géant portant les couleurs de Mizar... Et il vit aussi une personne qu'il semblait connaitre sans réellement se rappeler, ce blond barbu portant l'armure de l'Alpha... Le connaissait-il réellement ? Peut importait car face à lui et devant son majestueux trône était posée la Grande Prêtresse. Magnifiquement parée de ses habits de guerre, Panthère Grise aux reflets nacrés... Il contint son sourire au maximum face à elle alors qu'il ployait déjà le genoux pour la saluer. "Te voir comme ça Eirwen..." Oh oui, cela lui plaisait, la Walkyrie en elle l'attirait tout autant que la douce et jeune fille... Cruelle situation que de devoir attendre pour lui parler seuls à seuls. Il se releva sans un mot avant de se placer un peu plus loin à la droite de la petite estrade. A attendre les nouvelles comme tous ceux présents.



[Début Juillet 550] Wind of change  Signature

Cuirasse du Djinn :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1728-samael-centurion-du-djinn
EirwenEirwenArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu200/200[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge180/180[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune275/275[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMer 1 Juin - 23:10

Conformément à son souhait, tous avaient répondu à l'appel de Polaris. Un par un, les protecteurs et grands Guerriers du Nord étaient venus à elle. Le premier a avoir répondu présent n'était autre qu'Haldor lui-même, tandis que dans l'ombre de ce dernier, la Belle ressentait la présence de Vigdis. Fort bien, conformément à son souhait, l'adolescente suivait le Géant, guettant ses faits et gestes. Oui, elle n'oublierait pas la promesse qu'elle lui avait faite. Et si tel était le cas, la Prêtresse se ferait une joie de le lui rappeler.

Tous s'étaient présentés à elle. Tous l'avaient salué. Plus ou moins respectueusement, ce qui, une fois encore l’agaçait prodigieusement. Mais soit, après tout, elle se trouvait face aux hommes du Nord. Et puis bon, ce qu'elle attendait d'eux était bien plus important que des règles de savoir-vivre. La Walkyrie salua donc chacun d'eux d'un signe de tête. Toutefois, à la vue de l'Alpha, l'entité musela davantage sa prisonnière. Oui elle devait se faire bonne actrice, ne rien laisser paraître de douteux aux yeux du guerrier divin.

Eirwen était donc ainsi perdue dans ses réflexions, lorsque des cris lui parvinrent du couloir. Immédiatement ses sourcils se froncèrent, alors que venait de faire son entrée le sauvageon. Nul doute que c'était lui qui était derrière tout ce raffut. La situation aurait pu être amusante si en arrivant sur les lieux, Gamma ne s'en était pas prit à elle. Immédiatement, face au ton employé, la Belle fronça les sourcils, et s'apprêtait à répliquer. Toutefois, on ne lui en laissa pas le temps.

En effet, se fut Haldor qui prit la parole, après être parti dans un éclat de rire, remettant à sa place l'adolescent. Pourtant, elle n'appréciait pas plus son ton. Agacée, la jeune femme serra sa main sur sa lance, prête à prendre la parole pour ramener l'ordre parmi ses rangs lorsque la porte s'ouvrit sur le dernier Guerrier Divin. Et pas des moindres. Heidrun.

Son cœur manqua un battement. Pas de son fait non, mais plutôt de celui de sa marionnette. Immédiatement, celle-ci avait cherché à se rebeller, criant dans son esprit, appelant à l'aide. Si Nu ne l'entendait pas, personne ne le pourrait.

* Silence! Je te l'ai déjà dis, ça ne sert à rien.*

Le regard ambré se portait sur l'Immortel, un sourire éclairant un instant le faciès de la Prêtresse. Une inclinaison de la tête en réponse au salut adressé, alors qu'elle se noyait dans les iris azurées. Des flashs d'un autre lieu, en un autre temps lui venaient à l'esprit. Ce qu'elle voyait là, n'étaient autres que les souvenirs de cette âme emprisonnée. Souvenirs d'une rencontre dans cette caverne il y avait peu.

* Je dois bien avouer que tu as bon goût petite princesse. Qui sait, peut-être vais-je un peu m'amuser, après, avec cet Andhrimnir ?*

Mais pour l'heure, il y avait plus important à régler. Lentement et gracieusement, la jeune femme descendit les marches, avançant d'un pas déterminé en direction d'Haldor et Alvis, le regard devenant plus dur, plus ardent. Parvenue devant eux, la Belle frappa le sol de son arme avec une force insoupçonnée, tandis qu'un froid mordant se dégageait tout autour d'elle.

"- Ca suffit à présent! Je ne vous ai pas convoqué pour que vous vous tapiez dessus. Une tâche bien plus importante nous attend, alors calmez vos ardeurs je vous prie."

L'instant d'après, la sensation de froid disparue et la jeune femme se mit à arpenter la pièce, posant son regard de feu sur chacun des Guerriers présents.

"- Je vous remercie tous d'avoir répondu à mon appel. D'avoir répondu à l'appel d'Odin. Cette réunion est des plus importantes car il me faut vous faire part de ce qui s'est passé à Lübeck." Une pause avant qu'elle ne reprenne. " Tous ici, vous connaissiez mon désir de respecter et d'honorer la promesse que j'ai faite à Embla. Tous ici, vous connaissiez mon désir de paix et d'alliance avec les Saints. J'ai obtenu une partie de ce que je voulais. Haldor est à nouveau parmi nous." Une main tendue désigna le Guerrier de Zeta, alors que la Prêtresse accordait à ce dernier un sourire. Une nouvelle pause. " Malheureusement, je me suis trompée. Ou plus précisément, on m'a trompé. Je me suis laissée berner par de la gentillesse. Des suggestions. Car oui, pendant qu'Hakon s'en est allé libérer Haldor, avec le Saint de la Balance, l'émissaire du Grand Pope, le chevalier d'Or du Taureau, m'a conseillé de laisser Asher en compagnie du chevalier de Bronze du Phoenix." Un nouveau silence. " Airôth du Taureau et moi-même nous sommes retrouvés dans une salle de l'auberge. J'ai commencé à lui faire part de mes souhaits de paix et en réponse, il m'a alors montré son véritable visage. Celui de la duperie. De la fourberie. Il a cherché à s'en prendre à moi, à attenter à ma vie. Alors je me suis tout simplement défendue."

La jeune femme observa un instant son auditoire, regardant l'effet qu'avait sur eux son discours, tout en espérant que cela aurait l'effet escompté

"- Une paix n'est pas possible. J'aurais dû écouter les conseils des plus anciens d'entre vous. Je m'excuse de ne pas avoir eu foi en vous." En cet instant, ses yeux allaient de Toryald à Andhrimnir et vice et versa. Les mots de la jeune femme remplirent à nouveau la salle, allant crescendo, alors qu'elle continuait à faire les cents pas devant ses Guerriers. " La Guerre est à nos portes, mais je ne laisserai pas Asgard souffrir d'une invasion des Saints. Moi, Eirwen, fille de Thorholf, Grande Prêtresse d'Odin, j'ai promis de protéger ce royaume. J'ai juré de protéger ses habitants. Alors, mes fiers et valeureux guerriers, je vous le demande, au nom d'Odin: me suivrez-vous dans cette bataille à venir?! M'apporterez-vous cette victoire qui nous libérera du joug de l'oppresseur athénien?! Pour la gloire d'Odin!!!! Pour Asgard!!!!"

Les derniers mots prononcés, la Walkyrie leva sa lance au dessus de sa tête. Son esprit jubilait, mais en son sein, une petite princesse pleurait face à son échec.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
ToryaldToryaldArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu126/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (126/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge172/270[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (172/270)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune49/215[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (49/215)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyJeu 2 Juin - 19:33
Une vague lueur passait dans mes yeux à l'arrivée du Guerrier Divin de Gamma, colère et lassitude transparaissaient. Mon poing se fermait lentement à cette outrecuidance qui ne méritait que la mort la plus rapide, je n'avais plus de patience face à ce genre d'attitude et on avait assez à faire avec Asher pour ainsi dire. Ce dernier entrait en scène à son tour dans les plus beaux apparats. Au moins, il avait le sens de l'étiquette et cela était une chose que je lui reconnaissais. Un moment de flottement se fit sentir. Ma main se posait sur le sol afin de me relever quand un rire tonitruant m'arrêtait dans mon geste... Haldor.

Chaque mot, chaque geste, chaque sourire. Je m'avouais parfaitement d'accord avec les dires de mon ancien ami. Je ne comprends pas pourquoi Odin avait choisi un homme aussi... proche des intérêts de Loki. Alors que tout le monde regardait en direction d'Haldor et d'Alvis, mon regard se portait vers celui qui était encore trop silencieux à mon goût. Mon visage ne laissait rien cacher que s'il l'ouvrait pour intervenir d'une manière ou d'une autre pour aider Gamma, je ne donnerai pas cher de la vie du Guerrier divin de Megrez. Ma méfiance à son égard était toujours palpable et, si Alvis était un peu con de la pire espèce, Asher Dorana était un serpent beaucoup plus dangereux pour Fafnir. D'un regard envers Hakon, je l'invitais à se tenir prêt aussi d'une manière ou d'une autre pour couvrir les arrières d'Haldor si Megrez entrait en scène.

Et tout cela devant Eirwen... J'avais honte de la désunion des nôtres mais c'était une chose courante depuis la défaite de 531. Il fallait tout reconstruire sur des bases brinquebalantes et que je n'étais pas encore totalement remis de mes années d'errance en dehors de la société. Pensif, je me demandais si tuer Asher et Alvis de suite ne réglererait pas le problème immédiatement.

Dans une parenthèse un peu plus apaisante, je vis entrer l'Immortel. Il était en forme et cela me fit plaisir... Mais je ne comprenais pas son silence. Il semblait m'avoir oublier cet idiot ? Le fixant un moment, je tentais de croiser son regard pour comprendre mais je n'avais qu'un sourire narquois comme réponse. Le regard du jeune homme n'était que la Prêtresse mais il nous faisait quoi là, le tourtereau à deux balles ?

Cependant, mon attention repartit vers la rixe à venir et j'attendais de savoir si Delta allait intervenir. A peine je pensais à cette possibilité qu'une vague de froid me crispait brutalement. La pierre sous mon genou criait sa douleur et je la comprenais... Eirwen, la Grande Prêtresse, entrait en scène personnellement. La première partie de son discours allait de soit. La présence d'Haldor en témoignait après tout. Mais la seconde me surprit fortement, les Saints étaient devenus cons ? Un sourire entendu fendait mon visage à la simple évocation du sentier de la Guerre qui s'ouvrait devant moi ?

Vengeance.

C'était là tout ce que je demandais, pour moi, pour ceux morts, pour ceux humiliés depuis plus de vingt ans par les Romains d'Orient. Un chant se levait au delà des plaines glacées, un appel des Dieux nordiques à l'affrontement afin de mourir en Guerrier !

- Ma vie est vôtre. Vos guerriers vous suivront pour la Vengeance et le Sang !

Criais je avec conviction afin de faire taire toute volonté de s'opposer à cela !



[Début Juillet 550] Wind of change  Yi8p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1000/1000[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1100/1100[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyVen 3 Juin - 10:02


Hakon laissa le vieux dragon lui tapoter la tête tout en souriant, si Toryald croyait que sa main caleuse allait faire quelque chose face à l'envie du cheval d'Odin de parlait ainsi. Surtout qu'il y avait une bonne raison à cela. Eirwen était une guerrière, et on ne vouvoie pas un guerrier avec qui on combat, un guerrier avec qui on joue sa vie pour sa patrie et son dieu! On vouvoyait une princesse et encore, Hakon se demandait s'il arriverait à le faire, la politesse et les manières? Très peu pour lui, il était l'étalon d'Asgard, le cheval que seulement Odin avait pu dompter.

Puis le petit guignol fit son entrée, pathétique, même un spectacle d'une taverne de troisième zone était plus drôle que ce nabot. Hakon se dérida un peu en voyant Haldor s'emporter contre lui. Il fallait dire que c'était un peu honteux de voir ce gamin être le porteur de son ancienne Godrobe. C'est à ce moment que Asher fit son entrée, il se la jouait nobliau avec sa tenue, il se croyait où le chevelu? C'était une réunion de guerrier pas de plumeau en partance pour Rome... L'avait-il secouait autant dans la forêt pour agir ainsi? Il répondit à Haldor qui venait de cracher tout son venin.

_ Ne t'inquiètes pas Haldor, il a déjà eu un bel accueil de ma part le gamin. Tiens donc regardes, tu vois ses traces?

Il montra un trou dans la tapisserie derrière lui et un cran dans la poutre au dessus avec son doigt.

_ Voila ce qui arrive quand le nabot n'arrive pas à gérer son cosmos et ses émotions.

Il éclata de rire mais reprit vite derrière.

_ Mais il semblerait que notre brave Odin ait décidé de lui accorder la protection de Gamma à ta suite et comme on dit il est le seul à décider. Regardes, il a bien béni Asher pour en faire l'un des notres.

Nouveau sourire moqueur, aussi bien pour Asher, Alvis ou même Haldor. C'est alors que un nouveau Godwarrior fit son entrée, celui de Nu qui resta muet comme une carpe alors qu'il était pourtant le représentant d'une chèvre... C'est alors que la prêtresse intervint enfin à nouveau pour calmer l'ardeur de tous les mâles présent. Elle parla alors de Lubeck et des évènements, mais quelque chose gênait Hakon, elle semblait si différente de la jeune femme avec qui il était parti, celle de l'aller vers le sud. Etait-ce son vrai visage que celui-la? Avait-elle jouer la comédie lors de l'aller, ou était le contraire? Il était un guerrier et ses paroles devait l'enjouer et d'une part ce ce qu'il ressentait, mais derrière cela il y avait un gout amer, un truc qui l'embêtait. Il avait cru à la sincérité de Childéric et savait ce qu'il avait partagé avec lui. Quelque chose clochait. Et si on avait trompé le Lion? Etait-ce pour cela qu'il n'était pas la pour le traité? Quelques chose lui chatouillait le cerveau, l'explosion et le cosmos sombre, ce n'était pas du tout chaleureux comme était censé être le cosmos brulant d'un Saint... Il sortit de ses pensées et rejoignit alors Toryald.

_ Si telle est la volonté du Tonitruant! je me battrais encore pour lui! Jusqu'à la fin!!

Il ne manquait qu'une chose, un petit verre pour sceller cela...






En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1050/1050[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge850/850[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyVen 3 Juin - 10:23
Les esprits s'échauffaient de plus en plus, ironiquement, dans ce palais situé au cœur des glaces. Alvis n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour percevoir autour de lui les intentions hostiles. L'Alpha, le Bêta, le Zêta, la prêtresse. Il lui sembla même apercevoir un instant une autre personne mais le rire tonitruant du tigre à la peau d'ébène l'en détourna, alors même que celui connu sous le nom de Haldor l'insultait devant tout le monde. Ce fut à son tour d'éclater de rire, parfaitement hermétique aux menaces qui coulaient sur lui comme la pluie sur les écailles de Jör.

"Tu essaies de me faire peur ? Tu crois que ta taille ou ta grosse armure m'impressionnent ? Je serais curieux de voir ce qui se passerait si la gonzesse t'allongeait par terre avec la moitié de tes dents. Parce que tu sais, moi aussi j'en ai une. Et pour l'odeur n'en parlons pas, tu pues le chat mouillé à cent mètres, c'est une infection. HA HA HA HA ! Pensez à changer d'insultes de temps en temps ! C'est toujours la même chose, même pas drôle."

A deux doigts de céder à son fou rire, l'adolescent essuya les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux.

"Je me fiche de ton nom, sac à puces. Je peux t'en trouver un moi-même."

Andhrimnir arriva à ce moment-là, le regard rapidement happé par la prêtresse sans s'embarrasser de ce qu'il y avait autour. Gamma lui jeta un rapide coup d’œil, puis de nouveau à Haldor, opinant de la tête pour lui-même.

"Non, en fait il est beaucoup plus beau que toi. Je le plains si vous avez un quelconque lien familial."

Le jeune homme s'apprêtait à faire demi-tour et ignorer sans plus attendre l'ex-porteur de sa godrobe, quand soudain la seule femme du groupe s'avança en produisant un petit courant d'air. Qu'espérait-elle accomplir exactement avec cela ? Alvis bâilla un grand coup et s'assit en tailleur, apparemment innocent mais près à se relever et décamper à n'importe quel moment. Si Haldor était fort, lui misait sur sa vitesse et sa souplesse. Toutefois il n'avait aucune envie de s'abaisser à remettre un misérable coq à sa place. Sa priorité allait à libérer Jör de sa prison, et le fils de Loki se trouvait justement dans la pièce. La prêtresse commença à leur tenir un long discours qu'il n'écouta qu'à moitié, se promettant d'aller parler à Dorana quand elle en aurait terminé.
Elle insista sur la tromperie, la fourberie, et enfin la guerre. Si le petit brun ne s'étonna même pas des deux premiers -tous les humains agissaient ainsi tant qu'ils avaient, depuis petit, tout ce dont ils rêvaient-, la fin de son discours lui fit froncer les sourcils. La gloire d'Odin ? Foutaises ! Asgard ? Illusion ! Protéger les habitants et le royaume ? Ceux-là même qui l'avaient rejeté toute sa vie durant et continuaient de le faire ? Quelle bonne blague !

Comme il l'avait déjà vu faire, Toryald se pressa de crier au ralliement, et on mourra pour vous ! On vous suivra où que vous vouliez, hourra ! Pour sa part, toute envie de rire envolée, le premier protecteur du royaume se releva et croisa les bras. Il savait que s'il exprimait son désaccord ici même, pas moins de cinq personnes pourraient attenter à sa vie. Et c'était sans compter Asher qui n'avait pas desserré les lèvres ou l'ombre qu'il soupçonnait être dans les parages, sans preuve. Le regard qu'il lança à Eirwen parlerait suffisamment pour qu'elle sût ce qu'il en pensait.


[Début Juillet 550] Wind of change  Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1350/1350[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyVen 3 Juin - 19:35
Il contemplait le microbe. Sa maigre répartie l'amusait. D'ordinaire, lorsque l'on ressemblait à une crevette, on compensait par une intelligence sans faille, ou des répliques de tueurs. Mais l'insecte face à lui était juste mauvais. Et pas seulement... Il était aussi idiot. En répondant, il signait son arrêt de mort. Seulement il ne le savait pas encore. Il était désormais évident que le colosse allait défier ce maigrichon. Et à ses yeux, le combat serait à mort. Il ne laisserait pas un souffle de vie dans ce corps frêle. Lui, il le menaçait de l'écraser ? Il demandait à voir.

Le froid ramena Haldor à la raison. Il adressait seulement un clin d'oeil au maigrichon avant de reporter son attention vers celle qui réclamait de tous une cohésion exemplaire. Une cohésion qu'elle n'aurait malheureusement jamais. Il fit craquer ses cervicales alors que son regard tombait sur l'autre arrivant. En un sens, il lui ressemblait. Mais les différences sautaient elles-aussi aux yeux. Un sourire rageur se figea sur son visage. La Prêtresse reprit la parole. Sûre d'elle. Comme elle l'avait été face à lui quelques jours auparavant, en validant sa nomination au rang de Zeta.

En entendant son nom, il inclina la tête. Certains ici ne le connaissaient pas mais auraient bientôt l'occasion de mieux le cerner. Lui et l'arme titanesque qui trônait en maîtresse absolue dans son dos. L'alliance avec les Saints était désormais caduque. Certains des visages de ceux qui avaient été ses geôliers lui revint en tête. Il en avait apprécié certains. Mais son allégeance allait à cette femme. Cette guerrière. A l'instar de Toryald, il s'avança d'un pas. Sa propre aura, argentée, l'enveloppait afin de lutter face à l'aura de glace que la Prêtresse avait libéré quelques instants auparavant. Certains ici semblaient contre la guerre. L'avorton réagissait comme l'insecte qu'il était. Pas grave, il s'en chargerait plus tard. D'un regard entendu vers Toryald et Hakon, il prit lui aussi la parole de sa voix forte.
    - Qu'importe l'ennemi, j'écraserais ceux qui se dresseront sur notre route.

Qu'il soit de l'extérieur... Comme de l'intérieur. La menace était réelle et facile à percevoir. Maintenant qu'il se recentrait sur le principal, il crut percevoir l'aura caractéristiquement de son ombre. Peut-être une intuition. Ou simple rêve. Son nom lui échappait de nouveau. Mais il lui faudrait lui parler après ce conseil de Guerre. Car maintenant que la Prêtresse déclarait ainsi ses intentions, ils allaient devoir agir de concert. Zeta Prime et Zeta. Sköll et Hati. Les Loups affamés d'Asgard allaient se mettre en chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
AsherAsherArmure :
Delta

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu220/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge240/240[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune305/305[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (305/305)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptySam 4 Juin - 1:27
    Asher avait choisi de ne pas intervenir avant, il n'avait rien de plus à dire, du moins pour le moment. Intérieurement, le guerrier de Delta était partagé entre une profonde envie de vomir et une certaine forme d'admiration. Pas pour Eirwen, non. Il savait parfaitement qu'il n'avait pas en fasse de lui la même femme que celle qu'il avait côtoyée légèrement, mais il était le seul à en avoir la certitude. D'où l'admiration, pour un tel objet et un tel plan mis en branle par son intermédiaire. Et ce qui lui donnait par contre envie de vomir, c'était cette soumission aveugle, cette absurde soumission envers une cause perdue. La haine d'Asher pour le Sanctuaire était forte, violente et virulente. Athéna paierait pour ce qu'elle a fait à la terre sacrée et l'honneur de Loki. Mais il n'était pas stupide et ne donnerait pas sa vie inutilement. Il ne la donnerait pas tout cours d'ailleurs. Il était un survivant il avait fait plus que n'importe qui pour survire et il continuerait ainsi. Seul Alvis n'avait pas prêté de stupide serment dans les gardiens de saphir et il ne restait qu'Asher qui n'avait pas encore pris la parole...

    Le guerrier de delta claqua alors ses mains l'une contre l'autre pour applaudir et fit quelques pas pour s’avancer légèrement. Contrôlant son environnement, le guerrier de Delta s'était arrangé pour avoir tous les guerriers et la prêtresse dans son champ de vision. C'était avant tout à elle qu'il s'adressait mais aussi à toute l'assemblée des guerriers divins.

    « - Libre à vous tous de mourir pour rien si ça vous chante. Mais je pense avoir mieux à faire de ma vie au service de la prêtresse ! Ce n'est pas le plus le temps des attaques frontales. Ni de celui d'écraser des crânes à mains nues. Nous pourrons toujours lancer un nouveau raide contre le Sanctuaire, mais il se soldera comme le dernier, et nous y laisserons plus qu'Haldor cette fois si. Oh, nous tuerons peut-être la vachette dorée responsable de tout ça, ou un ou deux responsables. Mais c'est tout. Nous pensons trop petit ! Et ce n'est plus le moment des gens comme vous, des guerriers. C'est le moment des gens comme moi. Des menteurs, des tricheurs, des trompeurs. Des gens qui ne reculent pas devant les sacrifices pour arriver à leurs fins. »

    Le guerrier de Delta laissa un petit silence de quelques petites secondes pour esquisser une petite révérence à l'adresse d'Eirwen et de l'alpha. Écho d'une conversation lointaine qu'avaient eu les deux hommes. La seule d'ailleurs... C'était aussi pour Asher une façon de montrer aux autres, que, malgré tout, il avait une certaine forme de loyauté envers Asgard, différentes des autres certes, mais une loyauté tout de même.

    « - Mais, je ne viens pas devant vous les mains vides, pour simplement pour faire entendre le son de ma voix. Je viens avec vous, pour vous soumettre une idée, un plan. Nous jouons le jeu du Sanctuaire. Feignons l'ignorance et nourrissons les d'informations. Nous avons, Hakon pourra en témoigner, que les hommes de Poséidon ont récupéré l'autre fragment du métal sacré que nous avons sauvé en Bretagne. Que leur comportement était des plus suspects, possiblement allié avec Hadès. Chose que nous ferons croire à Athéna. Nous la pousserons à la guerre et au moment où elle s'y attendra le moins, nous frapperons. Mais pas seul, suivant le simple adage : l’ennemi de mon ennemi est mon ami. Qui, plus que nous et les poissons hait Athéna ? Pas question de s'allier avec Hadès, alors mes connaissances mythologiques sont limitées, mais Arès serait notre meilleur allié . Nous faisons ainsi d'une pierre deux coups, nous nous débarrasserons une bonne fois pour toute d'Athéna et nous consoliderons l'alliance diplomatique qui nous fait tant défaut. Nous avons des cartes dans notre manche, l'amitié d'Hakon et de ce chevalier d'or du lion ou Haldor, qui a passé tellement de temps chez les saints qu'il doit bien savoir comment ces derniers pensent. Le monde est dans notre paume et nous n'avons plus qu'à la refermer. Voilà mon cadeau Madame, voilà ce que je suis prêt à faire pour vous. »


    Asher s'inclina alors une dernière fois et reprit une place plus en retrait, pour pouvoir admirer l'effet de son petit discours. Il pourrait ainsi, si tout se passait comme prévu, se débarrasser de plusieurs de ses ennemis d'un coup. De quoi, enfin, attirer sur lui le regard de Loki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
ToryaldToryaldArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu126/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (126/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge172/270[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (172/270)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune49/215[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (49/215)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptySam 4 Juin - 9:41
Non. Tout simplement non. Il était impossible de se comporter ainsi en présence de celle qui était la Voix d'Odin en ce Monde. Je ne manquais pas de respect pour Loki, il n'était pas un Dieu aussi méprisable que ce que le commun des mortels pouvaient croire.... mais... on était ici pour servir la cause du Père de toutes choses et rien d'autres ! L'honneur. Le respect du combat. Tout cela semblait une vieille litote pour les deux là - regardant Gamma et Delta. Ma drôle d'impression suite aux invectives de Gamma prenaient tout leur relief suite à ce long discours d'Asher Dorana.

En soit, je lui reconnaissais une certaine loyauté à Eirwen. Il voulait la victoire totale pour Odin et pour son peuple. Comment ne pas critiquer ? Mais sa méthode était de se mettre plus bas que les Saints à cette seule Fin. Et après ? On ferait quoi ? Comme mes ennemis de jadis, on se retrouverait seul politiquement et sans alliés, le retour de bâton serait féroce et je savais bien ce que cela voulait dire. Si je devais prêter quelques intelligences au Guerrier Divin de Megrez, il ne regardait pas plus loin que le bout de son nez après tout. Tout auréolé de son intelligence, il se fixait dans ses plans et ses intrigues sans regarder plus loin, c'était à pleurer !

- Et après ? On fait quoi ? Si tu crois que les Saints sont des idiots, tu te leurres profondément. Je continue de penser que jouer franc jeu et leur casser la gueule nous apportera plus d'alliés que tu pourrais croire... Et si les Marinas s'allient à eux, cela n'en sera qu'une victoire supplémentaire. Posant un silence. D'après les rapports que j'ai lu, les Saints ont vaincu les Berserkers. Tu l'as dit toi même. Autant déjà se lier avec eux pour cette attaque et prendre au passage quelques trophées de guerre qui feront d'excellents tributs dans l'enceinte de ce Palais. Chacun son tour !

Je terminais mon algarade par un sourire à Haldor. Il serait certainement ravi de voir un Tribut dans nos murs pour le tenir en respect pour la cuisine et la vaisselle journalières. Puis, mon regard se tournait ostensiblement vers Gamma, il pouvait y lire une colère sourde et froide, le Dragon n'allait pas oublier son attitude dans les heures à venir. Une petite erreur. Je ne demandais qu'une petite erreur de sa part afin de le mettre en prison pour le reste de ses jours, jeune ou pas jeune, je m'en battais le coquillard. De toute, au vu du regard de mon ancien compagnon d'armes, il était clair que cela ne serait pas enterré dans les affres d'une guerre, son honneur venait d'être mis en cause et Alvis allait comprendre que j'étais un mec sympa après tout !


[Début Juillet 550] Wind of change  Yi8p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
AsherAsherArmure :
Delta

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu220/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge240/240[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune305/305[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (305/305)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptySam 4 Juin - 10:28
    Asher poussa un profond soupir sonore quand l'alpha prit la parole. Il s'attendait à ce genre de réaction. Il s'attendait surtout que son plan ne soit pas compris dans son entièreté. Et c'était le cas ici. Asher n'avait pas simplement proposé d'éliminer les saints, ce qu'il avait avancé, c'était un nouvel ordre, un nouvel équilibre. Basé sur au final, deux piliers, les guerriers d'Arès et les braves d'Odin. Il n'avait que faire des batailles rangées, sanglantes, violentes et sans intérêt. C'était ça, la promesse du plan de Toryald et sûrement celui de tous les autres. Une bataille supplémentaire où, peut-être, les troupes du nord l'emporteraient, jusqu'au prochain affrontement, qui verrait, de la même façon, les guerriers sacrés croiser une nouvelle fois le fer. Et pourquoi ? Pour quelques tributs pour enchaîner quelque temps une faction complète ? Mais je doute que tous ses tributs aient le même poids, que ferez-vous tous, si c'était Asher dont vous débarrassiez ? Ainsi, le guerrier divin reprit donc la parole, adossé à une colonne.

    « - Ce que je propose justement, c'est la fin de ces batailles stupides ! De penser plus grand, plus que de simples raids ! C'est de mettre notre ennemi au sol et de lui trancher la gorge une bonne fois pour tout ! Nous l'avons vu par le passé, la bataille rangée ne nous a rien apporté de bon. À nous et aux autres ennemis du Sanctuaire. Mais là... nous avons l'occasion de faire raisonner les tambours d'Odin plus fort qu'aucun guerrier divin ne l'aura jamais rêvé ! De faire couler le sang pour Odin au cœur de la nef même d'Athéna ! D’abattre avec l'aide des guerriers du chaos, les chevaliers sacrés et les marinas de Poséidon. Car, après tout, un bon marina est un marina mort non ? »

    Asher avec précisément choisit les propres mots de Toryald à propos des serviteurs de Poséidon pour terminer sa réplique. Mais il était loin d'avoir terminé son exposé. Il était en face d'un parterre de tête de mule, qui ne voulait que foncer tête baisser dans la bataille, tant pis s'il se ferait déchirer Mais Asher n'était pas de ceux-là, il était bien trop malin pour simplement foncer dans le tas en faisant tournoyer son épée.

    « - Et après ? Oh et bien, mon cher Toryald, après, c'est simple ! Il ne restera plus que nous et les guerriers d'Arès. Si nous jouons bien nos cartes, nous pourrons nous en faire des alliés fidèles, du moins je le pense. D'après ce que j'ai lu dans nos bibliothèques sur cet Arès, il pourrait s'entendre avec bon nombre d'autres vous. Mais n'oublions pas que malgré tout ça, nous avons une autre mission, pour Odin et pour le monde ! C'est aussi ça, voyez-vous, qui ont motivé ma réflexion. Nous ne pouvons laisser le métal sacré entre les mains des hommes du Dieu de la mer ! C'est impossible ! Nous savons qu'ils en feront mauvais usage ! Nous avons qu'ils l'utiliseront pour leurs propres ambitions et leurs désirs. Voir même pire, Poséidon le donnera peut-être à son frère le Sombre Monarque, si ce n'est pas déjà fait... Nous avons une chance, en poussant nos ennemis à s'entre-déchirer de pouvoir juste nous baisser pour ramasser les fruits de nos actions. Que ferons-nous après une série de raids ? Si ce n'est poussé l'empereur à jeter toutes les forces de ses légions vers le nord . Que pourrons-nous, contre la force de l'Empire ? Je suis au moins content que vous ayez accepté la nécessité de nous trouver d'autres alliés, des alliés plus... fiable ! Mais vous demandez de renoncer à votre mort sanglante à tous est peut-être beaucoup vous demander d'un coup, nous verrons bien, une étape à la fois oui... »


    Asher ne perdait pas espoir de faire entendre raison aux autres, même s'il savait qu'il n'aurait pas beaucoup de chance de parler le langage de la raison à ce parterre de guerrier violent qu'il avait devant lui. Il pourrait de toute façon, conjuguer les efforts des guerriers et celui de ses manigances pour plus de résultats. Enfin, il avait fait ses propositions, et il ne revenait après tout qu'à la prêtresse de choisir... théoriquement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1050/1050[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge850/850[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptySam 4 Juin - 11:22
"C'est vraiment ce que tu veux, prêtresse ?"

Les cris de guerre puis les apostrophes des uns envers les autres déchiraient l'air comme des couteaux lancés à vive allure, prônant le sang, prônant les armes. Ce triste spectacle donna à Alvis une intense envie de vomir et il s'était alors rapproché d'Eirwen afin de lui parler directement, d'un ton plus bas et plus calme. Bien sûr, tout le monde pouvait entendre ce qu'il avait à dire, mais il doutait que Toryald et Asher, trop occupés à se renvoyer la balle, ne prêtent attention à un simple gringalet comme lui. Quant à Haldor, ne subsistait aucune envie de le faire sortir de ses gonds. Cette lutte de pouvoir absurde ne l'amusait plus.

"Je suis déçu de ce que je vois et de ce que j'entends. J'ai cru un moment, oui j'ai cru que je pourrais te suivre, que je pourrais t'écouter, parce que tu n'étais pas comme les autres. "J'estime que toute forme de vie est donc précieux Alvis, et ce pour n'importe quelle créature des Neufs Mondes." "Je suis une femme de conviction. Une femme d'honneur. Une femme juste." C'est ce que tu as dit aux sources. Pensais-tu que j'oublierais aussi vite ? A ce moment-là, tu voulais une alliance. A ce moment-là, tu voulais la paix. Tu voulais le meilleur pour Midgard -ou Asgard, peu importe. Et tu es revenue avec de la haine dans le cœur, et tu demandes du sang ! De la violence ! Ou bien tu m'as menti aux sources, ou bien tu n'es plus la même Eirwen qui est partie."

Il darda son regard ophidien dans les prunelles dorées de la prêtresse, sans imaginer à quel point il avait raison d'avancer qu'elle n'était plus elle-même. Ce qu'il pouvait en voir, lui, sans même la connaitre assez, c'était que son discours avait fondamentalement changé. Elle trahissait ses propres idéaux, ses propres valeurs.

"Je te l'ai dit, je ne veux pas me battre pour quelqu'un que je ne connais pas. Les gens des villages m'ont trahi, tu as trahi tes propres paroles, et ces guerriers divins que tu chéris tant, "mes frères d'armes", regarde-les qui sont prêts à s'entretuer ! Ils veulent ma tête parce que je te manque de respect ! Ils veulent la tête des Saints ! Ils veulent la tête de ceux que vous appelez des marinas ! Ils sont prêts à se jeter l'un sur l'autre comme deux chiens qui se disputeraient un bout de viande ! Est-ce que c'est ça les guerriers d'Odin ?! Est-ce que c'est pour eux que tu me demandes d'offrir ma vie aveuglément ?!"

Excédé, il se tourna vers Haldor d'un air grave.

"Je me fiche d'être plus fort ou plus faible que toi. Tu pourras me frapper autant que tu veux, me mettre en prison, quelle importance ! Mais ma vie m'appartient, mes pensées et mes décisions aussi. Si ma place est auprès de vous comme elle le prétend, vous ne pourrez pas me faire à vous apprécier ou à vous aider. Je refuse de m'abaisser à ça."

Et il désigna d'un grand geste l'ensemble de la salle, dans laquelle ne siégeaient pratiquement que des guerriers avides de sang et de vengeance. Jör avait la sienne, bien sûr, mais il le savait patient et calme, il connaissait assez le Serpent-Monde pour être sûr qu'il ne se vengerait que de ceux qui l'avaient jetés à la mer et qu'il s'y tiendrait. Le conflit ne prendrait pas de telles proportions. Il refit face à la jeune femme, à trois pas de lui, et la regarda comme s'il cherchait à percer sa carapace et dénuder son âme, à déterminer qui elle était vraiment.

"Est-ce que ce que tu appelles "protéger" ? Partir à la guerre et tuer des gens ? Créer d'autres orphelins, d'autres vengeances, d'autres représailles ? Faire trembler ceux que tu croises grâce à la peur et la force ? Est-ce que c'est que tu attends de moi ? Alors non ! Je ne serai pas un guerrier d'Odin ! Pas si c'est pour faire ça. Pas si c'est pour agir avec des personnes comme ça. Tu étais pourtant sincère aux sources, je l'ai lu dans tes yeux. Qu'est-ce qui a changé, prêtresse ? Qu'est-ce qui t'a changée, Eirwen ?"


[Début Juillet 550] Wind of change  Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SamaëlSamaëlArmure :
Cuirasse du Djinn

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune0/0[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptySam 4 Juin - 14:20
La regardant s'intensifier, s'affirmer face aux querelles éternelles des Guerriers Divin l'Immortel restait fasciné. Il s'amusait à détailler lentement celle qui les commandait en cet instant, celle qui ordonnait le silence tout en laissant s'exprimer non pas sa colère mais bel et bien une autorité naturelle. Il décela alors des cernes, presque rien mais comparé au visage pur de leur rencontre... Il y avait cette différence, oui. Heindrun ne chercha pas vraiment la raison de telles marques, après tout le voyage avait dût être des plus usant et de telles marques étaient certainement normales... C'est ce qu'il pensait en cet instant, oui mais il se trompait lourdement.

Son sang ne fit qu'un tour à l'instant où elle prononça les mots. Ceux qu'il avait redouté d'entendre au moment où elle avait parlé de rencontrer les servants d'Athéna. Ces mêmes êtres qui l'avaient piétinés sans vergogne, qui n'avaient aucun honneur et semblaient l'avoir prouvé une fois de plus. Il n'allait pas s'amuser à hurler à la gloire d'Odin comme tous les autres, sur l'instant ses pensées étaient, de toute façon, tournée vers le passé et la défaite. Il avait repoussé toutes ces idées du mieux qu'il pouvait après avoir discuté avec Eirwen, après avoir lu dans ses yeux et son cœur ce désir profond d'un Asgard puissant, d'un Asgard allié avec le Sanctuaire comme par le passé et lui avait jugé qu'elle était dans le juste. Que son propre jugement était biaisé par la haine et la rage.

Il se contenta de ne rien laisser paraître, de ne pas se mêler aux cris endiablés tourné en la faveur d'Odin pour cette guerre que souhaitait la Prêtresse, ce n'était pas son genre. Eirwen savait, il lui avait fait par de sa fidélité et il la suivrait quoi qu'il arrive. Même si ces choix étaient contre les siens comme lorsqu'elle avait parlé de paix avec l'ennemi. Pourtant tous ne se mêlaient pas à cela, et certains semblaient même s'y opposer. Andhrimnir reconnaissait là l'armure de Delta et écoutait avec un sourcil relevé les paroles de l'homme qui se disait fourbe. Cette intervention fut la bienvenue à dire vrai, elle eut le mérité de reposer l'Immortel sur terre, lui qui n'était jusqu'alors qu'aveuglé par la vengeance et l'affront porté envers celle qu'il estimait, celle qu'il désirait. Asgard était faible et c'était d'ailleurs la raison de son éveil, la Prêtresse de Polaris estimait que le Royaume avait besoin de plus de forces. Se lancer dans une bataille ainsi... Impossible, il fallait retenir les leçons du passé et qui de mieux qu'un vieillard de deux cent cinquante ans pour cela ? Reproduire la même erreur que lors de la dernière guerre ? S'en suivit un échange qu'Andhrimnir se contenta de suivre d'une oreille attentive, entre le l'Alpha dont certaines images lui revenait et le Delta. Il y avait du bon dans chacune de leurs paroles. Des alliés oui, une force supplémentaire ne pas attaquer seul. des conseils sages oui. Attaquer.

Attaquer...

Eirwen attaquer ? La guerre ainsi décidée ? Passer à l'extrême ainsi... Puis ce fut Alvis qui une nouvelle fois intervint, insistant sur le fait qu'il ne comprenait pas ses paroles. Ils semblaient tous deux avoir eu une discussion similaire sur les croyances de la jeune femme, avoir vu en elle un espoir plus radieux. Pourtant son ton était désormais sombre. Cachait-elle des choses sur ce qui s'était passé ? Peut être ne leur disait-elle pas tout... Tant de questions qu'il fallait éclaircir. Oh oui Andhrimnir désirait cette guerre, plus que tout, la vengeance. Mais à quel prix ? Mourir pour Odin dans cette tâche était peut être sa destinée oui, mais plus jamais il ne se laisserait prendre dans les même pièges que par le passé.

- Le gamin a raison, Prêtresse. Ils ont tous raison, la guerre ? Totalement ouais, mais vous m'avez éveillé parc'qu'Asgard est faible et c'est encore le cas, repartir seuls là bas c'est refaire la même connerie que par le passé. Des alliés ? Pourquoi pas ouais. Mais... Qu'est-ce qu'y c'est passé là bas réellement ? J'veux dire vous avez répliqué et ? Il ont fui ? Vous les avez tué ? Et vous Bêta et Delta vous avez foutu quoi après qu'elle ai attaqué le Taureau d'Or ? Ils ont menacé Asgard alors on va leur taper sur la tronche ou bien on fait juste ça pour les prévenir ? Prêtresse je vous l'ai dit, vous avez mon bras, vous avez ma vie quels que soit vos choix. Est-ce que c'est votre voie maintenant ?



[Début Juillet 550] Wind of change  Signature

Cuirasse du Djinn :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1728-samael-centurion-du-djinn
DiogèneDiogèneArmure :
Oracle de la Corne

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1000/1000[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1000/1000)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1100/1100[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1100/1100)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyLun 6 Juin - 9:48


On repprochait souvent à Hakon de jouer trop le mâle, de faire le couillu qui pose ses bourses sur la table et qui déballe le reste pour montrer qu'il avait la plus grande. Et pourtant en ce jour dans la salle du conseil des Guerriers Divins, ce n'était pas lui qui jouait à ce jeu mais tous les autres qui s'en foutaient plein la gueule pour savoir qui aura le dernier mot, qui aura raison et qui aura la faveur de la prêtresse. Il en ricana devant cet étrange spectacle et il s'en désintéressa un petit peu pour aller se poser à coté de la table ou la collation des guerriers l'attendait.

Il se remémora les séances du conseil à l'époque d'Embla. La jeune femme bien moins strict que la prêtresse actuelle laissait les servantes venir et sortir, ce qui ne déplaisait pas fortement à Hakon. Il se mit à repenser à la fois où une petite rousse se pointa avec un plateau avec une cruche de bière et des brocs. Il écoutait les paroles de ses frères d'arme de l'époque, frère quel mot risible quand on voit la tronche et les idées de certains, qui était bien moins nombreux qu'aujourd'hui. D'abord muette, la jeune femme s'ouvrit un peu plus à la discussion sans pour le moment céder aux avances d'Hakon, une petite main baladeuse sur ses fesses rebondies et elle décida de changer de sujet, en demandant au destrier d'Odin si être un Guerrier Divin était une bonne situation. Cherchait-elle à se marier à l'un des membres de l’élite des soldats d'Asgard? Elle devait être nouvelle, de toute façon il ne l'avait pas vu auparavant, cela voulait donc dire cela.

" Tu sais, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec toi, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée..."


Il lâcha son souvenir pour revenir à l'époque actuelle et se dit qu'il aimerait bien revoir la rousse pour une petite activité commune. Il se tourna alors vers les autres guerriers divins.

_ Alvis, Haldor! Foutez-vous sur la gueule dehors et on verra qui mérite vraiment la Godrobe de Gamma, arrêtez donc vos gamineries ou faites les dehors pas devant nous, surtout quand il y a de la bière!

Il but une autre gorgée et fit un clin d'oeil au vieil alcoolo de forgeron, sa signification "viens me suivre dans la boisson".

_ De mon point de vue, ça me fait chier cet histoire avec les Saints mais je me plierais à la volonté d'Odin comme toujours. Mais si je devais choisir un ennemi avec qui me battre en premier, j'irais écraser ces enfoirés de poiscailles! Je ne digère toujours pas les faits et gestes de ce fourbe de Liao. Comme le souligne Asher, ils ont en leur possession l'autre morceau de métal que j'ai ramené ici. Du moins à ce qu'on pense, car je soutiendrai encore l'idée que le chinois s'est barré bien vite et facilement la dernière fois. Je réitère donc l'idée d'une possible alliance entre Poséidon et Hadès et si c'est le cas, c'est pas folichon! Pétons le nez à Poséidon, prenons le contrôle de ses territoires et ainsi montrons à Athéna et aux autres que les guerriers d'Odin sont d'une importance dans l'équilibre du monde!

Il termina sa bière cul-sec et regarda Andhrimnir d'un sale oeil, il aimait pas ses propos. Il se prenait pour quoi l'ours en hibernation?

_ Ce qu'on a fait Chavrou? On a obéi aux ordres d'Eirwen qui nous a demandé de se barrer de la immédiatement. Je voulais rattraper les Saints, elle me l'a interdit. Cela te va mon pote?







En chaque homme il y a le meilleur mais aussi le pire. Le problème, c'est de cultiver le meilleur et d'éliminer le pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2044-diogene-oracle-de-la https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2015-diogene-oracle-de-la-corne
EirwenEirwenArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu200/200[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (200/200)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge180/180[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune275/275[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyLun 6 Juin - 20:39
Si dans un premier temps la jeune femme avait pensé que son petit discours avait eu l'effet escompté, la jeune femme déchanta rapidement. Chacun y allait de son petit avis. Bien entendu, elle avait gagné la cause de Toryald et d'Haldor. Après tout, cela n'avait guère été très difficile, l'un comme l'autre, ils n'attendaient qu'une chose: obtenir leur vengeance sur les Saints. Hakon, en fidèle destrier d'Odin, se rangeait du côté de la voix de son Seigneur. Andhrimnir, lui se rangeait de son côté, mais se posait tout de même des interrogations. De ce côté là, pas vraiment de surprise.

Par contre, la première d'entre elle vint de la part d'Asher. Elle avait écouté avec attention le débat entre Delta et l'Alpha. La prenait-il pour une idiote? Avait-elle seulement dit qu'elle comptait attaquer le Sanctuaire dès maintenant? Elle n'était pas débile, pas plus qu'elle n'était aveugle. Pour un peu elle lui aurait volontiers refait le portrait pour avoir osé penser cela d'elle. Mais sa plus grande surprise lui vint du garnement. Oui au fur et à mesure que le sauvageon s'était exprimé, elle avait ressenti au fond d'elle-même comme un éveil. Oui, en cet instant, sa marionnette se réjouissait du raisonnement tenu par Gamma.

* Ne te fais pas de fausses joies.*

* Et pourquoi ça? Mes paroles ont marqué un adolescent et il n'a pas eu peur de replacer celles-ci devant l'ensemble de mes guerriers.*

* Mais dis moi petite princesse: qu'est-ce qu'un gamin peut bien faire contre l'ensemble de MES guerriers. Ce sont mes troupes, mes pions, tout comme tu l'es.*

* C'est ce que nous verrons, Maudit.*


"- Silence! Taisez-vous tous et laissez moi parler." D'un mouvement habile et fluide, la jeune femme tendra la pointe de sa lance en direction de Delta. " Alors voilà que tu te mets à me conseiller, toi? Toi le premier, qui à Lübeck, as abandonné ton poste, de ton propre chef, pour aller préparer cette salle dans cette auberge pour les futures discussions, nous laissant en sous effectif face aux Saints? Et voilà qu'à présent tu viens jouer aux grands moralisateurs?!" Un petit rire moqueur et narquois claqua dans l'air. "Me prendrais-tu pour une idiote à jeter le peu de nos forces dans une bataille contre le Sanctuaire même? Je ne suis pas stupide! Il y a des plans, auxquels je dois réfléchir. Choisir la meilleure opportunité qui s'offre à nous. Chacune de vos propositions est intéressante. Mais...Nous en prendre aux Marinas, pour le moment, ne fait pas partie de mes plans."

Un regard entendu lancé en direction d'Hakon, la prêtresse finit par se détourner, remontant les quelques marches pour s'arrêter aux côtés du sauvageon.

"- Je sais ce que je t'ai dis Alvis. Je me suis déplacée en personne, j'ai parlementé pour obtenir la paix, et quelle a été la réponse que l'on m'a donné? La violence et la haine. On a rejeté mon offre. Piétiné celle-ci. Seuls les chevaliers d'Athéna devront être visés. Je refuse que l'on s'en prenne aux gens du peuple."

Mais la prêtresse n'en avait pas fini non, il y avait encore quelqu'un qu'elle devait convaincre. Alors, lentement, Eirwen s’avançait vers Andhrimnir, dardant son regard ambré dans ceux du Guerrier, tout en parlant.

"- J'ai expliqué ce qui s'était passé. Serait-ce qu'à tes yeux, s'en prendre à ta Prêtresse, l'Elue et la Voix d'Odin en ce monde, doit rester un crime impuni? On a cherché à m'agresser. Peut-être Asher devrait-il dans ce cas, vous faire part de l'état dans lequel il m'a retrouvé pour que tu comprennes? Je n'ai pas voulu donner suite aux Saints pour protéger les habitants de Lübeck. Un combat en pleine ville aurait été désastreux. Voilà pourquoi je les ai laissé filer. J'ai pensé aux habitants. Ni plus, ni moins."

Elle avait fini son discours en se plantant devant lui, ses yeux ne se dérobant pas au regard azuré. Fière et farouche vierge guerrière que voilà. Oh oui, en lui parlant ainsi, en lui disant qu'elle avait été malmené, elle comptait bien jouer sur la corde sensible. Elle finit toutefois par se détourner pour regarder l'ensemble de son oratoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
AsherAsherArmure :
Delta

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu220/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge240/240[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune305/305[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (305/305)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 7 Juin - 13:15
    Asher regratta sur le moment de ne pas simplement avoir tranché cette gorge blanche quand la prêtresse gisait inconsciente devant lui. Il aurait ainsi eu sa vengeance de sang envers elle, pour le simple fait qu'elle essaie de le dominer et sur Pandore, car il aurait à la fois contrarié et accompli ses plans. Embla aurait sûrement été rappelé au service d'Odin et il n'aurait eu aucun mal à doucement imposé sa volonté à la petite fille qui était déjà de toute façon, à moitié folle. Les choses étaient maintenant plus délicates. Ainsi, il se contenta de baisser la tête quand elle le rappela à l'ordre. Il en endenterait parlé un moment, mais les conséquences de ses actes précis étaient bien plus grandes que les quelques réprimandes qu'il essuierait. Il fit donc semblant d'être peiné d'avoir été rabroué de la sorte. Donnant parfaitement le change. Il voulait se racheter un semblant de conduite.

    Il ignora le guerrier divin du caprin, Hakon avait dit tout ce qu'il avait à dire là-dedans et il jugeait qu'il avait mieux à faire que répondre à cet homme-là. Il ne manqua par contre, pas un mot de la suite du débat. Alvis, ce petit naïf risquerait-il de poser problème . Asher qui avait vu en lui un pion qu'il aurait pu gagner à sa cause devrait peut-être revoir son jugement sur l'enfant. Ses idéaux pacifistes étaient tout simplement idiots et stupides. Ils n'avaient pas leur place dans un monde comme le nôtre et surtout dans un monde où il veut voir renaître le serpent de la fin des temps. Mais Eirwen avait bien envoyé boulé le problème. Mettant en avant l'agression dont nous avions été victime. Le guerrier de Delta n'avait pas la moindre idée de ce qui s'était passé entre la prêtresse et le chevalier du taureau d'une part. Mais surtout, il ne savait pas exactement ce que croyait vraiment la prêtresse sur tout ça. Il marchait sur des œufs quant à sa distinction entre la réalité et les mensonges sur ces événements.

    Le guerrier de Delta saisit alors l'opportunité qui lui était donnée de prendre la parole une nouvelle fois devant l'assemblée. Il pourrait étouffer dans l’œuf ce problème de paix que représentait Alvis. Asher s'avança donc près de la prêtresse, se plaçant quelques pas derrière elles.

    « - En effet, je suis le premier à avoir volé au secours de la prêtresse après cet odieux assaut. Faisant fi de mes propres blessures. »

    À ses mots, le guerrier divin porta sa main à son bras gauche qui avait été traversé par un large épieu de bois. Il avait fallu du temps pour que ça soigne et la blessure était encore douloureuse pour le guerrier divin.


    « - Je me suis rendu donc à l'endroit où notre prêtresse était censée négocier avec le chien d'or. Je ne sais pas exactement ce qu'il a fait la prêtresse mais j'ai vu ce qui lui en a coûté pour y résister et pour contre-attaquer. Ce qui a été fait là, ne mérite aucun pardon et il n'y a de paix possible avec ceux qui portent la main contre le négociateur ! Tu ne peux pas faire la paix avec des gens comme ça, il ni à qu'une seule solution pour eux... la guerre ! »

    Ce n'était pas seulement la guerre que voulait Asher, c'était l'extermination complète de ses ennemis. Aucun ne lui avait personnellement fait du tort, du moins pour les saints. Mais le guerrier de Delta est ce qu'il est, tourné entièrement vers la haine et le ressenti envers le monde entier. Et les saints, responsable de l’humiliation d'Asgard, responsable du retard de son accession divine aux côtés de son père, aller payer pour cet affront. Puis, Liao paierait pour les avoirs lâchement abandonnés devant Pandore. Puis il se vengerait de la putain d'Hadès et tous les autres, de tous ceux dont le nom était sur sa liste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
ToryaldToryaldArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu126/220[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (126/220)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge172/270[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (172/270)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune49/215[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (49/215)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 7 Juin - 16:53
Les paroles des uns et des autres me laissaient perplexes. Tournant légèrement la tête, j'écoutais avec soin les paroles de Gamma et je souriais... Il avait donc appris après quelques temps, il apprenait trop vite même. Mais il était encore comme un métal qui n'avait pas décider de sa manière de penser le monde. Puis, le Guerrier Andhrimnir prit la parole. Lui aussi posait bien des questions sur la raison d'un tel revirement et je pouvais entendre ses demandes. C'était alors le moment choisi par ce vieil Hakon pour donner son opinion et je n'avais rien contre, mais, c'était encore trop tôt !

Eirwen de Polaris prit alors la parole et explicitait ses raisons avec force. Je fus même surpris de constater que le Fourbe appuyait ses dires. Pourquoi ? La question passait dans mon esprit à ce moment là. Pourquoi n'as tu pas profité de l'opportunité ? Asher Dorana n'avait jamais cacher son aversion pour ce qu'était Asgard de nos jours... Alors je ne comprenais pas pourquoi il n'avait profiter plus que de cela de ce chaos. Je taisais ces questions qui se succédaient dans un coin de ma tête avant de prendre la parole à mon tour.

- Nous obéirons Princesse. Tout cela me conduit à penser à la même finalité d'Asher Dorana. J'insistais bien sur le dernier terme. Si j'étais d'accord avec la finalité, je me demandais encore si les causes étaient justes. Frapper sur les Saints me suffira pendant un temps Hakon. Si j'ai bien lu les anciens rapports, Athéna a humilié les Marinas il y a cinq ans non ? Donc... je pense que l'on s'occupera d'eux dans un second temps.

Je m'approchais alors d'Haldor et me mettais ostensiblement entre lui et Gamma.

- On aura besoin de lui mon Ami. Tu connais le mieux la Godrob de Phecda, il serait bon que tu lui expliques le rôle que tu te voyais avec celle-ci.... Et comme dit si justement Hakon, vous pourrez vous foutre sur la gueule après mais je te donne un conseil. Un sourire sardonique et espiègle naissait sur mes lèvres. Ce gamin pourrait te surprendre et voler par la fenêtre.... Je pense qu'il faudra que tu détruises le mur avant ! Se tournant vers Alvis. Notre Prêtresse a pris sa décision et nous devons nous préparer, nous armer contre un ennemi bien plus retors que Hell elle même...

Enfin je me tournais vers celle qui était la raison de la présence de tous ici même. Se faisant, j'étais face à Andhrimnir et à elle en même temps....

- Andhrimnir. N'oublies pas que tu es revenu de Grèce dans un sale état après la Guerre, sans mon intervention, tu serais dans leur geôle à connaître les pires supplices comme notre ami Haldor ! Princesse, nous savons tous que vous n'êtes pas une "vas-t-en guerre" et cela me conforte dans l'idée que votre décision a été mûrement réfléchie. Posant un silence. Ceci étant dit, il nous faut attendre un peu. Les Saints doivent s'attendre à un retour de bâton de notre part, la patience est de frapper quand nos ennemis seront occupés ailleurs, c'est en cela que je peux rejoindre Megrez !



[Début Juillet 550] Wind of change  Yi8p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1050/1050[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge850/850[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 7 Juin - 20:34
"Non Eirwen, tu ne comprends pas ! Ce n'est pas une question de cible."

Il fronça les sourcils avec agacement, observant tantôt le guerrier de Nu, tantôt la prêtresse à ses côtés. Comment exposer son point de vue à tous les guerriers présents sans qu'ils le prennent à leur manière barbare et unilatérale ?

Il glissa un regard légèrement surpris à Toryald qui prenait plus ou moins sa défense face à Haldor. Sans aller jusqu'à dire qu'il agissait en ami, cette réaction conforta Alvis dans le fait qu'il pouvait parler librement et que son cas n'était peut-être pas aussi tranché qu'il l'avait cru au premier abord. Sans doute que leur petite "discussion" avait ouvert les yeux en partie sur la nature du jeune homme au lieu de rester sur sa première impression.

"La violence et la haine, je connais. Être piétiné aussi, que ce soit une image ou pour de vrai. Il n'y a aucune honte à ne pas répondre, parce que si nous le faisons, non seulement ils s'y attendront, mais en plus ce serait se mettre au même niveau qu'eux."

Répondre à l'insulte, c'est offrir sa vie sur un plateau d'argent aux chasseurs qui n'attendent qu'un piège à refermer sur la patte du loup. Sans lâcher le regard doré d'Eirwen de ses pupilles verticales, Alvis revit l'espace d'un instant sa protectrice harcelée par les pierres. Il avait voulu répondre à cette violence, venger cette souffrance qu'ils lui infligeaient, et pourtant elle l'avait pris dans ses bras et protégé des autres pierres sans bouger.

« Ils ne savent pas combien ils te devront un jour. Ils ne connaissent pas ton destin. Retiens de ce que tu viens de voir et souviens-toi de ne jamais faire confiance à ceux dont le cœur est tiraillé par la haine. »

"Si tu réponds à leur violence, si nous allons les tuer, les survivants viendront nous tuer ensuite, et si ce ne sont pas eux, ce seront leurs enfants, ce seront leurs amis. Et quand nous serons morts, ce seront les nôtres qui iront les tuer, et ainsi de suite. C'est ainsi que le monde fonctionne. Si tu commences, si tu réponds sans cesse, ça ne s'arrête jamais. Vous êtes revenus en vie c'est ce qui compte. Si les choses s'arrêtent là, on peut encore se dire que le pire est évité. S'ils attaquent ici, à Midgard, ce seront eux les fautifs. Ils ne pourront que s'en vouloir quand nous les empêcheront d'avancer. Nous aurons des raisons de le faire, qu'ils ne pourront pas remettre en cause. S'ils s'écrasent contre nous de leur propre décision, non seulement ils seront affaiblis, déshonorés, mais en plus ils ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes, qu'à leur haine et à leur violence !"

Qu'on le prenne pour un lâche ou un faible, quelle importance ? Obéir aveuglément à des ordres absurdes et suicidaires n'était pas encore dans sa façon de faire, malgré toute la bonne volonté que Toryald mettait à lui rentrer dans le crâne qu'il était au service d'Odin et devait respecter les paroles de la prêtresse.


[Début Juillet 550] Wind of change  Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-bleu1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-rouge750/750[Début Juillet 550] Wind of change  V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Juillet 550] Wind of change  G-jaune1200/1200[Début Juillet 550] Wind of change  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Juillet 550] Wind of change    [Début Juillet 550] Wind of change  EmptyMar 7 Juin - 21:49
Les arrivées se succèdent, bien que demeurant rares malgré tout. Les armées d'Asgard ne représente qu'une poignée de Guerriers Divins visiblement. Des êtres durs, rustres, sans doute rendus ainsi par la rigueur de ces terres glacées. Toujours est-il que Vigdis reste là, dans l'ombre d'Haldor, à voir ces chevaliers un à un venir assister à ce conseil de guerre. Car c'était bien de cela qu'il s'agissait, non ? Cela en avait tout l'air en tout cas, et ce malgré que certains ne portent pas leur Robe Divine. Certains affichant leur respect, d'autres se fichant totalement de faire bonne figure manifestement.

L'un va même jusqu'à s'en prendre sans trop de raison au Zeta. La réplique de ce dernier ne peut que la faire sourire bien sûr. Elle va jusqu'à s'en mordre la lèvre pour ne pas en rire, tandis que distraitement elle s'évente d'une main. L'Alcor aimerait bien voir cela, oui. Son compagnon à l’œuvre, cela devait valoir le détour. Qui savait ce qu'il pouvait bien faire de cette si grande épée, hum ?

Cela n'aura pas lieu en l'instant en tout cas. La Prêtresse reprend le contrôle de son assemblée, calmant les esprits. Enfin, pas tout à fait… En tout cas, Hati aurait sa confirmation : un conseil de guerre, ni plus ni moins, vu que cette dernière est annoncée. Les hordes nordiques se déverseraient-elles sur le monde afin de dévaster le Sanctuaire ? Pour cela, encore faudrait-il que les hordes ne se limitent pas à une maigre poignée de guerriers capable de faire la différence.

L'Alpha, le Beta et le Zeta crièrent leur accord. Emportée dans l'élan – elle n'a pas vraiment d'avis sur la question, en fait – Vigdis s'y apprête aussi. « Oui, la guerre ! » souhaite-t-elle crier de sa voix pourtant plus habituée à la douceur, ces derniers mois du moins. Elle n'en a pas l'occasion. Un jeune nobliau applaudit, semble afficher un tantinet de mépris, alors qu'il proclame son propre plan. Les joues de la blondinette se gonflent, frustrée de n'avoir pu faire là son entrée en scène.

Puis peu à peu, elle s'y perd. Lâche vite le morceau alors que les réponses fusent. N'arrive plus à suivre tout simplement, dans ce cancan où chaque participant semblait participer à un concours de celui qui arriverait à se rendre le plus intéressant. Aucun n'y parvenait réellement, et la jeune femme réprime un bâillement derrière sa main fine aux ongles acérés. Elle ne retient que quelques informations éparses. Athéna elle est méchante, Poséidon il est pas gentil, puis Eirwen c'est plus la même et blablabla et blablabla.

Finalement, elle perd patience. Sa main se tend, attrape la cape d'Haldor sur laquelle elle tire de petits coups, comme un enfant le ferait des jupons de sa mère.

- Diiiis… c'est bientôt fini tu crois ? Je m'ennuie… et en plus, je ne comprends plus rien. C'est la guerre ou c'est pas la guerre pour finir ?

Sortant ainsi de réserve, elle s'exposait également à ce que l'on fasse attention à elle. Cette frêle petite blonde en armure d'albâtre et portant son casque sous le bras. Sa voix s'était faite plaintive tout en préservant un peu de sa timidité habituelle.

- En plus j'ai mal aux pieds à rester debout comme ça...

Termine-t-elle plus bas, gonflant la lippe, boudeuse. Non, vraiment, ça allait durer encore longtemps ?

Citation :
Plus d'Arcane à partir du dialogue.


[Début Juillet 550] Wind of change  Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
 
[Début Juillet 550] Wind of change
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: