Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-bleu260/260[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-bleu  (260/260)
CP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-rouge180/240[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-rouge  (180/240)
CC:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-jaune243/306[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-jaune  (243/306)
Message [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]   [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] EmptyDim 5 Juin - 11:55
Combien de temps avait-elle attendu devant les portes d'Orichalque, observant les champs d'algues danser aux rythmes des écumes et au son des vagues? Trop longtemps sans pouvoir faire quelque chose d'important. Sans pouvoir s'assurer que le Légat aille bien.

La boule au ventre, son Ecaille paraissait être la seule source de lumière susceptible de la faire avancer avec autant d'espoir et de devoir qu'un général se le devait. Alors la brune avançait parmi les algues Aramés qui se mouvaient langoureusement au gré du vent marin. Le cliquetis entre les différentes pièces de sa protection résonnait dans un silence macabre, et malgré l'Océan qui recouvrait la ville, la légère obscurité des lieux montrait clairement qu'au niveau terrestre, le Soleil avait laissé place à sa congénère la Lune.

Le visage fermé, Ariane observait l'épais miroir d'eau qui reflétait son image et celle des hommes. Quel teint...Et quel air soucieux elle arborait! Si Liao n'était pas là, si elle n'était pas apte à faire ses preuves rapidement, elle avancerait et terminerait son travail par elle-même. La brune espérait pouvoir compter sur la présence des autres généraux et de Lytès pour l'accompagner mentalement dans la quête imminente qui se profilait au loin. Dangereuse, mais toutefois aux quelques indices renseignés, sa quête avait un double intérêt et portant en elle un double conflit. L'amitié et le perfectionnisme. Avalant sa salive, la jeune femme hésitait. Avait-elle réellement le droit de sortir d'Atlantis ? Tout pouvait être différent. Peut-être arriverait-elle à trouver une piste de Liao et à la fois de ce cher Myrddin? Un jeu de gourmandise pour les jeunes Lyumnades, avides d'informations qu'elles étaient.

Voilà une hésitation bien intrigante...

Le caractère intrépide et farouche des Lyumnades ne pouvait l'amener à demeurer dans les ombres éternellement. L'impression de ne pas avoir mené à bien sa mission lui donnait dans l'idée que sa mission n'avait pas été complètement accomplie. Pour l'heure tout du moins. Alors elle s'était tournée en direction d'une femme qui la suivait. Blonde, de taille moyenne, tout ce qu'il y avait de charmant pour une atlante au service de Poséidon. Opaline au moins, serait au courant de sa légère absence.

«Je dois les retrouver. Et pour cela, j'aurai probablement besoin de vous pour veiller sur Atlantis en mon absence. Je te ramènerai quelques plantes de tisane si tu veux, pour me faire pardonner pour Râhi...Le blond que j'ai ramené il y a quelques jours chez toi. »
Elle marqua une pause, reprenant un léger sac avec quelques vivres à l'intérieur. D'une petite ceinture, elle boucla les lanières en cuir autour de sa taille non protégée par l'épaisse cuirasse aux allures d'écailles. « Ne me couvez pas si on vous demande quoique ce soit. N'en prenez surtout pas ce risque. Si colère il y a, je l'affronterai par moi-même. »

Son retour était-il synonyme de la disparition d'un Légat? La jeune femme ne voulait absolument pas échouer dans sa quête. Pas encore une fois. Pas comme lorsqu'elle s'était attendue à voir Hassan au Temple de Poséidon. Cet air de déjà-vu l'écœurait. Alors, dans la pénombre d'une nuit et d'une mer sans autre étoile que les quelques méduses fluorescentes flottant dans un plafond aqueux, Ariane s'avançait...Quoiqu'elle ressentait déjà une présence. Un seul murmure s'échappait de ses lèvres, tout comme elle adressa un dernier regard au-dessus de son épaule.

"Ne me suis pas...Thalès"




[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] Patte_12

"A lion do not speak the language of Mankind"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]   [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] EmptyDim 5 Juin - 15:35
- Mon Général... Est-ce que vous allez mieux ?
- Il semblerai. Merci de ta préoccupation, Jacen.


Une main posée sur l'épaule de son second, Thalès avait réussi à éradiquer cette colère qui le rongeait depuis la rencontre dans le Temple de Poséidon, colère provoquée par une absence de reconnaissance à son égard, toujours à le comparer à Liao. Il s'était défoulé contre un sac rempli de sables, son moyen de décompression favori. Alors que son capitaine s'apprêtait à sortir, Thalès laissait son Cosmos s'exprimer en joignant ses mains, comme pour une prière. Il ferma les yeux un instant, et vida son esprit de tout questionnement inutile, ou susceptible de le faire rechuter dans la colère aussi futile soit-elle. 


Thalès continua sa méditation, mais c'était dans cet état qu'il pouvait ressentir les Cosmos du Sanctuaire Sous-Marin... Il sentait beaucoup de mouvements, a priori rien d'alarmant. L'Hippocampe était donc serein, calme, passif... Thalès voulait s'asseoir en tailleur, or Jacen refit son apparition beaucoup plus subitement, haletant comme si il avait couru un marathon. 


- Général Thalès, elle n'est plus là ! Elle n'est plus à son pilier ! 


Le jeune homme aux cheveux d'argents se réveilla immédiatement de sa méditation, sachant très bien de qui il voulait parler ! 


- Qu'est-ce que tu dis ?! En es-tu certain ?!
- Absolument. 
- Malédiction... Jacen, je te confie la garde du pilier en mon absence. Suis les protocoles que je t'ai enseigné ces derniers jours ! 
- Mais ou allez-vous ?!
- La rejoindre. 


Il s'inquiétait pour elle, mais pire que ça, il savait pourquoi elle était partie... Liao. Avalon. C'était non seulement logique mais compréhensible, et il était hors de question de la laisser y aller seule ! Thalès agrippa son épée, et courait aussi vite qu'il le pouvait vers la sortie dans l'espoir de retrouver Ariane ! Le jeune Hippocampe attacha la Pourfendeuse du Ciel sur son dos et revêtit son Ecaille tout aussi rapidement ! Ses pensées s’entremêlèrent, son inquiétude pour Ariane gagnait en intensité mais malgré tout ça, il gardait son sang-froid. Les nombreux Marinas pouvaient voir Thalès débouler le Sanctuaire Sous-Marin en courant à une vitesse faramineuse, se demandant ce qui avait bien pu le piquer. La pointe de vitesse de son sprint valait celle des plus grands athlètes grecs, en quelques secondes seulement, il arrivait à côté du Temple de Poséidon, et en aussi peu de temps, une centaine de mètres l'éloignait de lui ! Thalès stoppa son sprint en sautant au sommet d'une colline, usant de la hauteur à son avantage. Devant lui, une forêt d'algues. Le Cosmos d'Ariane était proche... La belle brune n'était plus si loin ! Elle aussi avait dû ressentir la présence du jeune homme.


- Ariane... Murmurait-il tout en regardant avec attention dans les environs. 


Puis il la repéra au loin, avançant dans ce champ d'algues ! Une lumière orangée dans cette obscurité ! Thalès prit de l'élan, en position de départ comme pour une course de 100m... Son regard était intense, inquiet mais déterminé à ne jamais l'abandonner. Jamais il n'allait la laisser partir seule !


- Brûles... Brûles mon Cosmos ! Et donnes moi la force de rejoindre celle que je veux protéger ! 


Et il fonça vers le bord de la colline ! Il bondissait comme jamais il ne l'avait fait auparavant ! Il gagnait du terrain, tout en se rapprochant de cette lumière orangée qui continuait d’avancer au loin ! Thalès attérisait à plusieurs centaines de mètres d'elle, et recommençait une course dans le but de ne plus jamais la laisser seule !


- Ariane !!!! Criait-il !


Quand il sentit qu'il était enfin avec elle, il freina dans sa course haletant légèrement. Il la voyait enfin, et tout ce qu'il pouvait ressentir en la voyant, c'était de la compassion ainsi que du soulagement.


- Ne me dis pas de retourner à mon pilier... S'il te plaît. Il est pour moi impossible de te laisser partir seule et affronter le danger... Seule. Je viens avec toi. Nous retrouverons Liao ensemble. Nous irons à Avalon ensemble. Je ne t'abandonnerai jamais, tu m'entends ? Jamais. 


Il posa sa main sur son épaule, mais cette fois-ci, son regard exprimait un sentiment qu'il ne pouvait expliquer... Quelque chose qu'il n'avait encore jamais ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-bleu260/260[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-bleu  (260/260)
CP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-rouge180/240[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-rouge  (180/240)
CC:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-jaune243/306[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-jaune  (243/306)
Message Re: [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]   [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] EmptyDim 5 Juin - 17:22
Il était venu pour elle ne savait quelle raison. Peut-être était-il ici pour lui dire de retourner à son Pilier? Ou était-il ici pour accomplir son devoir? Ariane sentit ses mâchoires se serrer, exaspérée à l'idée d'être contrecarrée ou opprimée.

"Thalès, si c'est pour-"


Rien de tout cela. L'atlante aux cheveux d'ébène s'était retournée et avait écouté sagement ce qu'il avait à dire. En vérité, les paroles du général ainsi que son regard montrèrent simplement l'envie d'appuyer sa décision. Le désir de l'aider dans sa quête, aussi lucide étaient les intentions des Lyumnades. L'Hippocampe semblait avoir deviner son plan, et probablement avait-il été informé de sa "disparition" du Pilier de l'Antarctique. Etrange. Peu de voyageurs prenait la peine de s'y attarder, aussi Ariane en eut conclu qu'il s'agissait d'une constatation par cosmos, ou d'une information en provenance d'un homme de main.

Et la présence de Thalès démontrait davantage un homme qui lui tendait la main. Qui désirait lui offrir de l'aide. Un geste qu'Ariane eut clairement reconnue, une attention qui lui allait droit au cœur. Alors, sans sommation aucune, un sourire avait accompagné un hochement de tête affirmatif. Comme un remerciement.

Elle s'approcha donc de l'homme aux cheveux d'argenté qui lui eut paru si essoufflé, s'arrêtant à quelque pas de lui, presque hésitante. Aller à Avalon ? Ce n'était nullement son attention...

« Je n'aurai pas la prétention de retourner à Avalon...C'est déjà fait. Non...Je veux enquêter sur un homme. Un druide et donner ma dernière parole à l'égard des Ligures. Je promets peu de choses, mais je préfère tenir un jour ou l'autre une faveur que l'on m'a demandé. »


Menteuse, elle l'était assurément, mais la jeune femme avait parfois des requêtes à respecter. Et elle y tenait fermement malgré ses quelques mauvaises façons d'obtenir les objets qu'elle désirait.

« Il s'agit de Myrddin, un druide que je connais déjà...Plus ou moins. »

Ariane s'était retenue d'en dire plus, de peur de ne pas être prise au sérieux. Cet apparence ne tenait que d'une vision subtilisée dans l'esprit d'une Oracle. Et par discussion avec les ligures.

« Il est en quête pour retrouver l'héritier Pendragon, perdu dans le monde, on ne sait où. Sans lui, Avalon ne pourra se défendre comme il se doit. On pourra dire que je le fais de gaieté de cœur mais pour l'heure, ce sont nos alliés et je préfère agir vite. Un homme ne reste pas éternellement au même endroit... »


Et c'était bien pour cela que la jeune femme tenait à rejoindre les lieux où se tenait Myrddin. A fuir, selon d'autres versions. Mais ce n'était pas une vérité à prendre au pied de la lettre. Ce n'était nullement dans son intérêt, ni même dans son intention.

« Je pense savoir où j'ai pu entendre ce nom. Et où je peux trouver ce druide »


Le mieux aurait été d'en parler avec Nimuë juste auparavant, afin de confirmer ses doutes. Elle qui avait eu toute la liberté nécessaire au sein du Sanctuaire, la Sirène devait bien avoir eu vent de ces rumeurs. Ou même mieux, avoir vécu ses ragots. Mais elle n'avait rencontré rien d'autre qu'un Pilier vide. Liao était en revanche une toute autre affaire...Une affaire plus personnelle. Un regret qui faisait écho avec celui qu'elle avait éprouvé à l'égard d'Hassan.

« Quant à Liao... » Une soudaine fierté s'était montrée sur ses traits. Dissimulant calmement sa tristesse, Ariane cherchait une raison afin de démontrer ce qui la poussait à le chercher. Leur Légat...Certes, le vétéran était connu pour ce titre. Mais c'était aussi la dernière vieille connaissance d'Ariane en ces lieux. Le seul. « Je ne sais véritablement où il est, et où je pourrais. Mais si je ressens sa présence, je pourrais alors savoir les raisons qui l'ont poussé à nous quitter. »

Un abandon qu'elle refusait de constater. Motivée, elle partit en direction de la dernière arche d'Orichalque tout en s'assurant que le Général à ses côtés la suive, explorant visuellement cet endroit parfois considéré utopique, à la base de la création des porteurs de protections conçus par les dieux.

« Que tu me suives ne me gêne donc pas. Nullement, je n'ai aucun problème contre la compagnie. Evidemment tu peux refuser. Normalement, je ne devrais pas trop m'éloigner.»

Et puis qui sait...Peut-être parviendrait-elle à renforcer la résonance avec son cosmos ?




[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] Patte_12

"A lion do not speak the language of Mankind"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]   [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] EmptyLun 6 Juin - 15:56
- Si ce Myrrdin doit être retrouvé par tout les moyens... Et qu'il en va de la sûreté de nos alliés... Je comprends mieux. 

Ainsi tout était sujet d'une mission de sauvetage en quelques sortes. Retrouver Myrrdin et renforcer les défenses d'Avalon. Thalès sentait son sang bouillonner rien qu'à l'idée d'avoir sa première mission ! Il n'allait pas laisser Ariane comme ça, quand il la regardait, il ne pouvait s'empêcher de lui sourire toujours d'un air chaleureux... Il tenait à elle, beaucoup plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Son écharpe qui remplaçait son ancienne longue cape se laissait porter par les brises, bien qu'ils étaient dans un champ d'algues. Autre chose qui avait son importance, Thalès prenait très au sérieux ce que disait Ariane. Il savait désormais de quoi elle était capable grâce à leur première rencontre il y a quelques jours de ça. 

- Ariane... Ou que tu ailles, je viendrai avec toi. Si la situation est aussi délicate que tu le dis, alors ta réaction est totalement compréhensible. On ne peut pas se permettre de laisser faire les choses et de rester là les bras croisés. Il nous faut agir pour le bien de tous. C'est une attitude que je respectes énormément. En d'autres termes, tu as gagnée mon respect dans sa globalité. 

Et il disait ça en souriant, espérant redonner une certaine gaieté dans cette atmosphère angoissante. La voir sourire, ou mieux l'entendre rire lui suffirai. Lui ne pouvait s'empêcher de ricaner très légèrement. 

Ce sourire disparaissait quand le nom de Liao fut énoncé. Il n'était pas en colère ou frustré d'encore entendre le nom de son prédécesseur qui lui faisait de l'ombre à chaque fois qu'un autre Général parlait de lui en tant que Général de l'Hippocampe. Non. Il était inquiet de son état actuel, où il pouvait être, était-il en danger de mort... Il était le Légat pour lui, non plus Général de l'Hippocampe. Thalès avait le flambeau et il ne comptait pas le lâcher de si tôt. Ou le léguer à qui que ce soit. 

- Ne crains rien. Nous parviendrons à le retrouver, tôt ou tard. J'ai foi en lui. 

Thalès ne cessait de suivre les pas d'Ariane, traversant les algues et arrivant devant la dernière arche d'Orichalque. Quel endroit fantastique... Il n'avait jamais vu de ses propres yeux ces arches, depuis qu'il était devenu Général. Il en était bouche bée. " Incroyable... " C'était ce qu'il se disait mentalement à la vu de ce paysage. Puis il revint à lui grâce aux paroles d'Ariane. Thalès accélérait le pas afin d'être juste à côté d'elle.

- Refuser d'être à tes côtés ? Non, ça jamais. Je refuses de t'abandonner et de te laisser y aller seule. 

Un petit sourire s'était dessiné sur le visage de Thalès. Un sourire causé par quelque chose qu'il ne pouvait toujours pas expliquer. Il continuait d'avancer avec elle, vigilant à ce qu'il se passe aux alentours, en première ligne. Pourquoi agisait-il comme si il était sur un champ de bataille ? Ils étaient encore dans le Sanctuaire Sous-Marin... Mais pourtant, il agisait comme si la protection d'Ariane lui était vital. Que rien ne lui arrive. 

- Je sais que beaucoup de choses néfastes ont dû arriver à Avalon... Mais comment c'était ? Le lieu en lui-même... J'ai beaucoup lu au sujet de cet endroit, et savoir qu'il existe vraiment... Je trouves ça fascinant.

Comme Ariane, il utilisait d'autres mots pour gagner des informations complémentaires. Mais la sincérité n'en était pas altéré. Savoir qu'Avalon étaient des amis le ravissait... Cependant, on était à l'abris de rien dans ce monde. Tout était possible. Il le savait, et c'est pour ça qu'il gardait les pieds sur Terre. 
Revenir en haut Aller en bas
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-bleu260/260[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-bleu  (260/260)
CP:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-rouge180/240[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-rouge  (180/240)
CC:
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] G-jaune243/306[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] V-jaune  (243/306)
Message Re: [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]   [mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] EmptyMar 7 Juin - 20:05
Thalès avait compris le but de cette mission; venir en aide à leurs alliés. Mieux encore, il avait entreprit de montrer aux Lyumnades sa volonté, et ce au gré de ce vent salvateur. Celui qui balançait sa cape et accompagnait la valse des algues dans leur symphonie continue mais inlassable. Ariane s'était approchée du jeune homme et prit l'une de ses mains, l'invitant à continuer de marcher, malgré cette stupéfaction qui avait manqué de lui arracher un rire. A rejoindre une terre ferme plutôt que ce vaste champs coloré.

"Oui. La troupe d'Avalon est à l'image d'un jeune oiseau marin. Il lui reste tout un Océan à parcourir, mais il ne pourra pas le faire seul. C'est pour cela que nous irons le délivrer de ses chaînes."


Ces mots avaient été accueillis par un simple sourire. Nynaeve ne pourrait attendre indéfiniment l'arrivée d'Artorius et de ce fait, de celle de Myrddin. Il fallait au village celtique un coup de pouce, un dernier élément nécessaire pour qu'Avalon puisse enfin retrouver le roi qui leur faisait défaut. Ariane haussa un sourcil lorsque ce dernier lui avait demandé des renseignements sur le village des Ligures.

"Avalon? Un endroit très étrange. J'ai crû au départ, en y entrant, que je ne reviendrai pas ici. Il faut dire qu'avec la présence d'un grand serpent sombre, d'une aura maléfique dès son entrée, on ne s'y sent pas forcément des mieux lotis. Mais le Tertre...c'est autre chose! Comme une vision du passé, un paysage idyllique, aussi vert que la bravoure des hommes qui y résident...Un arbre semble les protéger. Et peut-être même cacher autre chose...Il y a également des habitants, sous la juridiction de "Dame Nynaeve"..."
Ariane marqua une pause, réfléchissant soigneusement à expliquer "Avalon" de son mieux. "Je la prénomme ainsi parce que tout le monde a besoin d'un suffixe ou d'un préfixe là-bas! Spécialité d'Avalon!"

En quelques pas, ils pouvaient déjà apercevoir la fin du règne de cette végétation marine. Ils pourraient entreprendre cette recherche. Et avec l'aide de Thalès, avec ces mots, peut-être qu'Ariane parviendrait à y rendre directement ce service? Peut-être même pourrait-elle appuyer l'ascension d'un nouveau général? Thalès avait encore toutes ses preuves à faire, et cette mission-ci n'en serait qu'une aide de plus.

"Merci Thalès...Merci de m'accorder ce regard...J'espère que je serai en mesure de t'accorder ce même respect."

Si cela était possible. Ce n'était plus un murmure. Ariane s'était mise sur la pointe des pieds et, désirant le remercier, la brune avait déposé sur la joue du jeune homme un baiser furtif. Reprenant légèrement de sa droiture, elle entreprit de nouveau sa marche. Vers un objectif qui n'avait été que promesse et qu'elle expliquerait en cours de route.

"Mettons-nous donc en route."

La jeune femme s'était avancée vers la sortie, dépassant de peu les coraux et les algues idylliques des portes d'Orichalque. En un dernier regard, elle avait salué les lieux qui attestaient de la création des premières Ecailles faites de métal si précieux.

=> Alexandrie?




[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès] Patte_12

"A lion do not speak the language of Mankind"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
[mi-juillet 550]Un pas en avant [PV Thalès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Arches d'orichalque-
Sauter vers: