Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-bleu1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-rouge1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-jaune1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]   [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] EmptySam 11 Juin - 19:39
Il soufflait comme un bœuf. Son arme dans la main droite, le corps légèrement arqué, il semblait prêt à se jeter sur un adversaire, afin de le déchiqueter à l'aide de son imposante lame. Malgré le froid et le vent, malgré la neige, de grosses gouttes de sueurs s'écoulaient de son front, tombant sur me sol gelé. Preuve des efforts qu'il faisait depuis facilement une heure. Depuis son retour ici, il n'avait guère eu l'occasion de reprendre l'entraînement sérieusement - accaparé qu'il avait été par la réunion et par quelques affaires personnelles - ainsi avait-il été impatient de pouvoir mettre à profit ce temps libre pour s'exercer à nouveau. Comme à la belle époque où il n'était pas le guerrier divin de l'étoile de Mizar.

Face à lui, nul adversaire réel. Il était seul avec son imagination et son armure. S'entraîner avec elle lui permettait de se familiariser avec ce nouveau pouvoir. Et avec cette nouvelle entité. Sköll était très différent du Serpent-Monde. Sa personnalité était plus complexe, plus guerrière. Cela lui plaisait, il ne pouvait le nier. Toujours figé dans sa posture, il se préparait à se ruer en avant pour asséner un coup de grâce imaginaire. En un instant, il se rua en avant, effectuant un bond vers le sol comme pour éviter un coup le prenant pour cible. Et à peine se relevait-il que déjà sa lame fauchait l'ennemi. En lieu et place de ce dernier se trouvait en réalité un rocher recouvert de neige. Mais l'attaque, mêlée au Cosmos du géant, détruisit la pierre, éparpillant partout autour de lui la neige qui s'y trouvait précédemment.

Alors que certains flocons lui avaient recouverts l'armure, il se retourna subitement et propulsa sa lame à quelques mètres de là, laissant celle-ci se figer dans le sol comme un javelot. Un sourire satisfait apparut sur son visage. Et il éclata de rire. Pour rien. Seulement par plaisir de pouvoir enfin faire ce qu'il désirait. Son emprisonnement avait été long. Trop pour un homme qui aimait à ce point la liberté. Effectuant quelques assouplissements, il repensait à sa discussion avec la Prêtresse. Elle avait eu lieu quelques temps avant la réunion. Mais il ne pouvait ignorer ce qu'elle lui avait demandé. Sa lame personnelle. Son garde du corps. Elle l'avait averti que bien des guerriers divins ne l'appréciaient pas. Il n'avait cru la Prêtresse que lorsqu'il avait vu de ses yeux ces imbéciles remettre en doute son autorité et ses ordres. Il allait reprendre son arme, marmonnant entre ses dents quelques insultes bien senties. Concluant par un somptueux :
    - Sales enfoirés d'merde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-bleu1200/1200[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-rouge750/750[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-rouge  (750/750)
CC:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-jaune1200/1200[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]   [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] EmptyJeu 16 Juin - 21:24
Intéressante observation que celle-ci. Oh, pas qu'elle perdait son temps habituellement. Vigdis se faisait grand plaisir à s'appliquer à respecter la mission confiée par la Grande Prêtresse. Cela lui faisait une réelle occupation, à voir ce guerrier déambuler, faire parler sa grande gueule et pleuvoir les insultes faciles. Cela plaisait beaucoup à la jeune femme, la changeait très nettement de son quotidien ennuyeux. Elle avait été grandement esseulée, recluse. Inutile. Et maintenant, grâce à lui, elle obtenait une seconde chance, mais surtout avait gagné une raison de vivre, des objectifs dans sa vie auparavant si tristement dépouillée.

Mais là, aujourd'hui, c'était tout particulièrement une partie de plaisir. La petite blonde s'amusait réellement à le voir s'imaginer… hé, qu'est-ce qu'il pouvait bien s'imaginer au juste ? Après tout, il se contentait de faire mumuse avec des rochers sous la neige. Peut-être voyait-il là de sérieux adversaires. En ses fantasmes, peut-être s'agissait-il même de Saints, envers qui Haldor semblait vouer une haine légitime. Après tout, il avait été l'un de leur captif, le Tribut d'Odin.

Surtout, elle avait là l'occasion de voir un peu de quoi il était capable. Pas assez à son goût bien sûr, seul un réel combat pourrait l'informer sur la véritable étendue de la force du nouveau protégé de Mizar. Sa petite passe terminée, il en vint à éclater de rire, ce qui ne manqua pas de faire s'élargir encore le sourire de la jeunette. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de pouffer – se faisant de la sorte remarquer – lorsqu'il en vint à proférer un chapelet d'insultes totalement gratuit, sans qu'il y ait de raison apparente à cela. Son rire à elle fut léger et adorable, avant qu'elle ne se laisse enfin aller à commenter tout en l'approchant.

- Haldor « La Montagne » de Mizar, pourfendeur de cailloux, l'homme qui jure plus vite que son ombre.
Quel grossier personnage fais-tu, vraiment !

Mais il n'y a pas de reproches dans sa voix, que ce soit dans son ton ou son air, il est évident qu'elle ne le juge pas mais se plaît juste à le taquiner un peu. Elle a même l'air de le couver légèrement, comme si il s'agissait juste d'une grande sœur reprenant un frère un peu trop emporté. Un peu comme Sigridur aurait pu s'adresser à Vigdis fut un temps...

- Qui étaient ces terribles ennemis que tu réduisais en poussière ? Ces « sales en- »… Ces… Enfin, eux quoi !

Légèrement gênée, comme si la vulgarité d'Haldor la dérangeait bien plus quand il s'agissait de la reproduire plutôt que de simplement l'entendre. Quoi qu'il en soit, elle se présentait à lui comme il avait pu la voir à chaque fois : portant sa Robe Divine, sa cape blanche couvrant une bonne part de son corps et sa natte de blé laissée libre par un casque porté sous le bras.



[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-bleu1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-rouge1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-jaune1350/1350[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]   [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] EmptyMar 21 Juin - 15:18
Il manqua un sursaut - une fois de plus - lorsque la voix fluette de la môme lui parvint aux oreilles. Sa capacité avait quelque chose d'emmerdant, ça il ne pouvait le nier. Mais en sa qualité d'ombre, elle se devait de posséder cette qualité plus que nul autre. La surprise passée - et le juron ravalé - il se tourna pleinement vers elle. Comme à chaque fois, son nom lui échappait. Il lui fallut quelques longues secondes pour parvenir à remettre le doigt sur son surnom, celui qu'il lui avait donné pour ne jamais l'oublier. Ce qui arrivait par trop souvent, puisqu'elle avait cette manie de s'échapper de toute chose, même des pensées et des souvenirs.
    - Toujours mieux d'faire ça que de s'tourner les pouces au Palais. Y'a pas à tortiller du cul pour chier droit : j'suis pas de ceux qui restent inactifs. Passons. T'en as pas marre de faire ça à chaque fois, Vivi ?

Il ravala son autre sobriquet, qu'il utiliserait à loisir plus tard. Pour l'heure, il était surtout intrigué et assez irrité de mettre en pause son entraînement pour parler à celle qui portait quasiment la même armure que lui. Odin avait un drôle de sens de l'humour, vraiment. Elle cherchait ses mots alors qu'elle lui posait la question fatidique. Il en eut le sourire, en s'imaginant sa tête lorsqu'il répéterait mot pour mot son injure.
    - Enfoiré de merde. C'est c'que j'ai dit. Sales enfoirés de merde. Si tu sais pas c'que ça veut dire, pas très grave. Gardes juste à l'esprit qu'c'est comme dire bonjour à l'ennemi. J'te conseille de tester à l'occasion, tu verras, ça fait toujours son p'tit effet.

Et il éclata de rire en imaginant clairement la réaction de ces potentiels ennemis. S'il n'était pas toujours homme à juger l'ennemi sur sa simple apparence, il ne pouvait nier que cela jouait clairement dans ce qu'on appelait l'intimidation. En cela, il était un expert. Et Vivi n'avait rien d'une guerrière assoiffée de sang, c'était même plutôt l'inverse. S'il savait qu'on ne devenait pas guerrier d'Asgard par hasard, il savait aussi que les autres armées avaient tendance à les sous estimer. Alors si l'un d'entre eux tombaient sur elle, et qu'elle les insultait de la sorte, ils tireraient une sacrée gueule. Les imaginer l'amusait clairement. Marcherait-elle ?

Il parvint finalement à calmer son éclat de rire avant de balayer d'un geste de la main la neige qui s'était accumulée sur sa propre lame à force de jouer avec. Elle lui avait posé une question intéressante, à dire vrai. Et il était d'humeur à lui répondre. A ce propos, elle était aussi clairement une des seules qu'il laissait approcher et avec qui il discutait. Non pas qu'il soit un vieil ermite mais son affection pour les autres était quasiment nulle. Pire depuis que la Prêtresse lui avait donné cette mission de la préserver des autres au besoin. Mais elle... Privilège de l'armure, peut-être. Ou tout simplement qu'il s'attachait à elle, même s'il n'osait se l'avouer.
    - Personne en particulier, si tu veux savoir. Ou plutôt, à tout le monde. On s'en fout, en vrai. J'ai simplement besoin d'imaginer mes ennemis pour me donner à fond dans ce genre d'entraînements. Sinon pourquoi est-ce que je me prendrais la tête à faire ça ?

Une idée lui vint. Simple, évidente. Mais qui aurait l'avantage de l'aider à s'entraîner. Et à voir ce qu'elle valait.
    - Comme j'm'emmerde, ça te dirait de m'aider un peu ? Deux ou trois passes d'armes, histoire de se dérouiller un peu ? Ca m'saoule de l'admettre mais la prison a un peu refroidi mes réflexes. Aide-moi à m'réveiller.

Son regard changea alors qu'il prenait une posture défensive. Puis, comme pour la persuader, il glissa ces derniers mots :
    - Vivi la Naine contre Haldor, le Colosse Argenté. Ca va donner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
JehaneJehaneArmure :
Famine

Statistiques
HP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-bleu1200/1200[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-rouge750/750[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-rouge  (750/750)
CC:
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] G-jaune1200/1200[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]   [Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] EmptySam 25 Juin - 16:18
Comme toujours, Haldor fut étonné de son intervention. Après tout, la petite blondinette avait un réel don pour se faire oublier. D'ailleurs, la remarque du colosse à ce propos lui provoqua un petit rire léger et amusé. Cela se passait de réponse, car visiblement, non, elle ne s'en lassait pas le moins du monde. Ne pouvait rien y faire après tout. C'était son rôle à elle. Là où Eirwen avait mandé au Mizar de devenir son protecteur, la Prêtresse avait confié pour mission à Vigdis de devenir l'ombre de son étoile jumelle, de l'observer et de rapporter ses agissements. Mieux valait pour cela qu'elle ne se fasse pas remarquer, quitte à irriter quelque peu Haldor. Qu'y pouvait-elle après tout ?

Elle hausse les épaules tout en s'approchant, tournant un peu autour de l'ancien Tribut de manière légère en enfantine. Lui en tout cas ne se démonta pas, renouvelant son injure dans sa réplique.Tout en revenant devant lui, elle mima un air affecté, portant sa main fine devant son bouche arrondie, une étincelle d'amusement dans le regard.

- Han ! Voyons ! Ne respecteras-tu donc pas mon innocence et ma pureté ?

Théâtrale, elle pivota sur ses pieds et fit mine de partir comme il se bidonnait. Lentement, sans réelle intention de le quitter. Vigdis ne faisait là que poursuivre son petit jeu. Elle s'arrête cependant lorsqu'il reprend la parole comme si de rien n'était. Ne se retourne pas encore comme elle apprend qu'il ne ciblait pas d'ennemi en particulier. Par contre, comme il lui demande de participer à son petit entraînement, et pire encore lorsqu'il la provoque en lui rappelant ce sobriquet dont il l'avait affublée, la douce Vigdis lui fait face à nouveau.

Mais ce n'est plus réellement la brave et aimable petite. Ses lèvres s'étirent en un rictus alors que l'excitation allume son regard. Son masque d'innocence laisse place à cette autre Vigdis, plus naturelle mais plus inquiétante également. Un petit ricanement qui n'avait plus rien ni de doux ni d'innocent.

- N'en dis pas plus...

Aucune menace dans cette réplique cependant. Elle l'informe juste qu'il n'est plus nécessaire d'en rajouter, que le défi est accepté. L'atmosphère se rafraîchit encore, devenant franchement glaciale. Le simple fait d'éveiller son Cosmos, de le laisser s'élever. Son casque toujours sous son bras gauche, son bras droit repoussant sa cape pour dévoiler plus pleinement son armure. Il peut alors se déceler que ses ongles déjà habituellement acérés s'allongent encore, désormais bien plus effilés.

L'instant d'après, elle se retrouve dans son dos, prête à frapper de cette énergie cosmique concentrée en sa main. Elle paraît alors le traverser, déposant moult griffures sur le corps de son double, du givre s'y insérant. Et d'éclater alors d'un rire dérangé comme elle se retourne à nouveau. Saisissant son casque à deux mains, Vigdis vient le placer sur son crâne, résolument prête à se lancer pleinement dans cette bataille qui risquait de beaucoup l'amuser, quelle qu'en soit la tournure.



[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor] Jehane-sign2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2087-jehane-cardinale-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1717-jehane-cardinale-de-la-famine
 
[Fin juillet - Combat] Test grandeur nature [Vivi la Naine-Haldor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: